Les Crises Les Crises
20.juin.202020.6.2020 // Les Crises

Julian Assange : 47 Parlementaires réclament une « libération compassionnelle »

Merci 1244
J'envoie

Source : ConsortiumNews
Traduit par l’équipe Les-Crises

Un groupe de parlementaires européens et d’anciens membres du Congrès et d’Assemblées législatives locales ont écrit au secrétaire d’État britannique à la justice pour demander que Julian Assange soit libéré de a prison de Belmarsh pour des raisons de compassion.

Le texte de la lettre est signé, entre autres dirigeants politiques, par l’ancien député britannique Chris Williamson, l’ancien député américain Mike Gravel et l’ancien membre du Congrès Ron Paul :

1er juin 2020

FAO The Rt Hon Robert Buckland QC MP
Lord Chancellor & Secrétaire d’État à la justice

CC L’honorable Bob Neill, député
Président de la commission de la justice des Communes du Royaume-Uni

Cher Monsieur,

DEMANDE DE LIBÉRATION COMPASSIONNELLE DE JULIAN ASSANGE

En tant qu’actuels et anciens représentants élus dans des démocraties engagés en faveur des droits de l’homme, de la présomption d’innocence et de l’État de droit, nous souhaitons soutenir l’appel urgent qui vous a été adressé par les députés australiens Andrew Wilkie et George Christensen :

« Nous vous demandons de reconsidérer d’urgence la possibilité de libérer M. Assange de la prison de Belmarsh pour qu’il soit placé en détention à domicile sous surveillance, car il correspond à tous les motifs – invoqués par des organisations de premier plan telles que l’Organisation mondiale de la santé, les Nations unies et l’Association britannique des agents pénitentiaires – pour justifier une libération anticipée.

Ces organisations ont été unanimes à demander la libération de tous les prisonniers COVID-19 non violents, et nous vous demandons de bien vouloir considérer avec compassion ce qui suit :

  • M. Assange est un prévenu non violent qui n’a aucun antécédent de préjudice pour la communauté. Il n’est pas condamné et a donc droit à la présomption d’innocence.
  • Les médecins de M. Assange avertissent qu’il court un risque élevé de mourir s’il contracte le COVID-19, car il souffre d’une maladie pulmonaire chronique préexistante.
  • On nous informe que le COVID-19 se répand rapidement dans les prisons britanniques, et qu’il y a des infections [et au moins un décès] à la prison de Belmarsh.
  • Nous comprenons que la prison manque de personnel et que les régimes d’activité normaux soient suspendus.
  • M. Assange est en mauvaise santé mentale en raison du temps qu’il a passé en isolement ces dernières années. Les mesures de confinement de la prison face au Covid-19 nuisent encore plus à sa santé mentale.

Nous vous demandons d’examiner plus avant la demande très raisonnable des avocats de M. Assange de libérer ce prisonnier australien non violent en le plaçant en détention à domicile avec un bracelet électronique à la cheville 24 heures sur 24″.

Le directeur du Centre de contrôle et de prévention des maladies ayant averti d’une seconde vague de coronavirus pendant la saison de la grippe, nous soulignons que même les prisonniers vulnérables, comme Julian Assange, qui survivent à la crise actuelle, restent en danger.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments distingués,

Les Signataires :

Dr Arthur Chesterfield-Evans, ancien membre du Conseil législatif de la Nouvelle-Galles du Sud, Australie

Clare Daly, membre du Parlement européen, République d’Irlande

Andrew Feinstein, ancien membre du Congrès national africain, Afrique du Sud

Mike Gravel, ancien sénateur américain, États-Unis

Heike Hänsel, membre du Bundestag allemand, Allemagne

Eva Joly, ancien membre du Parlement européen, France

Ogmundur Jonasson, ancien membre du Parlement islandais, Islande

Ron Paul, ancien membre du Congrès américain, États-Unis

Yanis Varoufakis, membre du Parlement grec, Grèce

Mick Wallace, membre du Parlement européen, République d’Irlande

Chris Williamson, ancien membre du Parlement, Royaume-Uni

Signataires du Parlement européen :

Stelios Kouloglou- Groupe de la Gauche unitaire européenne – Gauche verte nordique – Grèce

Dimitrios Papadimoulis-Gauche unitaire européenne – Gauche verte nordique – Grèce

Marketa Gregorova- Parti Pirate Tchèque – République Tchèque

Yana Toom- Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe – Estonie

Marisa Matias- Groupe de la Gauche unitaire européenne – Gauche verte nordique – Portugal

Maria Arena- Groupe de l’Alliance Progressiste des Socialistes & Démocrates – Belgique

Carles Puigdemont- Non attaché – Espagne

Antoni Comin- Non jointe – Espagne

Clara Ponsati- Non jointe – Espagne

Dietmar Koster- Groupe de l’Alliance Progressiste des Socialistes & Démocrates – Allemagne

Kostantinos Arvanitis- Groupe de la Gauche unitaire européenne – Gauche verte nordique – Grèce

Eleonora Evi- Membre non inscrit – Italie

Martin Sonnenborn- Membre non inscrit – Allemagne

Helmut Scholz- Groupe de la Gauche unitaire européenne – Gauche verte nordique – Allemagne

Clare Daly- Groupe de la Gauche unitaire européenne – Gauche verte nordique – Irlande

Mick Wallace- Groupe de la Gauche unitaire européenne – Gauche verte nordique – Irlande

Katerina Konecna – Groupe de la Gauche unitaire européenne – Tchéquie

Jose Gusmao- Groupe de la Gauche unitaire européenne – Gauche verte nordique – Portugal

Eugenia Rodriguez Palop- groupe de la gauche unitaire européenne – Espagne

Klaus Buchner- Verts – Allemagne

Idoia Ruiz Villanueva- Gauche unitaire européenne – Espagne

Manuel Bompard- Groupe de la Gauche unitaire européenne – Gauche verte nordique – France

Damien Careme- Les Verts – France

Marc Johan Botenga- Groupe de la Gauche unitaire européenne – Gauche verte nordique – Belgique

Cornelia Ernst- Groupe de la Gauche unitaire européenne – Gauche verte nordique – Allemagne

Diana Riba Greens- Espagne

Derk Jan Eppink- Groupe des Conservateurs et Réformistes européens – Pays-Bas

Rob Roos- Groupe des Conservateurs et Réformistes européens – Pays-Bas

Rob Rooken-Groupe des Conservateurs et Réformistes européens – Pays-Bas

Petros Kokkalis-Groupe de la Gauche unitaire européenne – Gauche verte nordique – Grèce

Patrick Breyer- Les Verts – Allemagne

Alviina Alametsä- Verts -Finlande

Martin Buschmann- Non joint – Allemand

Sira Rego- Groupe de la Gauche unitaire européenne – Gauche verte nordique – Espagne

Manu Pineda – Groupe de la Gauche unitaire européenne – Gauche verte nordique – Espagne

Ismail Ertug- Groupe de l’Alliance Progressiste des Socialistes & Démocrates – Allemagne

Source : ConsortiumNews
Traduit par l’équipe Les-Crises

Commentaire recommandé

SanKuKaï // 20.06.2020 à 09h58

La France est pourtant exemplaire en terme de respect des droits humains. Pour raison de santé elle a fait libérer Patrick Balkany qui a fort heureusement trouvé la force de s’expliquer sur tous les plateaux TV dès sa sortie. Et on le voit maintenant sous la surveillance rapprochée de sa femme et ses amis aux terrasses de restaurants. [Avertissement: ce message contient une dose non négligeable d’ironie. Le second degré n’est pas qu’une température]

26 réactions et commentaires

  • soleil vert // 20.06.2020 à 07h24

    Assange est la pierre de touche de la valeur de nos démocraties (mais aussi de la véracité de Trump – bien loin de la mythologie de QAnon).
    https://m.youtube.com/watch?v=AfpSRnahQig

      +11

    Alerter
  • weilan // 20.06.2020 à 07h54

    Parmi ces 47 personnages, n’apparaît qu’une seule fois le mot « France » pour Mme Eva Joly.

    Pourquoi ne suis-je pas surpris ?

      +49

    Alerter
    • Fritz // 20.06.2020 à 09h26

      Vous n’êtes pas surpris parce que vous êtes désespéré, comme beaucoup d’entre nous, par la veulerie et le conformisme abjects de nos dirigeants, de nos médias, de notre intelligentsia.

      Franchement, qui s’attendait à voir figurer le nom de Bernard-Henri Botul ?

      Mais le nom de Mme Eva Joly, citoyenne norvégienne et française, devrait nous donner du cœur à l’ouvrage. C’est une noble cause qui réunit des personnes aussi différentes que Ron Paul et Eva Joly.

      Libérez Assange !

        +34

      Alerter
    • Vercoquin // 20.06.2020 à 09h28

      Il y a aussi
      Manuel Bompard
      Damien Careme
      ça fait trois.
      C’est vrai que c’est pas beaucoup pour le pays de la déclaration des droits de l’homme.

        +44

      Alerter
    • James Whitney // 20.06.2020 à 09h49

      Deux autre signataires de la France :

      Manuel Bompard – Group of the European United Left – Nordic Green Left – France
      Damien Careme – Greens – France

      Bompard fait partie du groupe France insoumise, et Careme du groupe EELV. Les traducteurs les ont bien notés, ont fait le boulot comme il faut.

        +9

      Alerter
    • SanKuKaï // 20.06.2020 à 09h58

      La France est pourtant exemplaire en terme de respect des droits humains. Pour raison de santé elle a fait libérer Patrick Balkany qui a fort heureusement trouvé la force de s’expliquer sur tous les plateaux TV dès sa sortie. Et on le voit maintenant sous la surveillance rapprochée de sa femme et ses amis aux terrasses de restaurants. [Avertissement: ce message contient une dose non négligeable d’ironie. Le second degré n’est pas qu’une température]

        +49

      Alerter
    • Krokodilo // 20.06.2020 à 12h06

      C’est effectivement sidérant, incompréhensible. Assange est vraiment le Soljenitsyne occidental, notre « premier » prisonnier politique.

        +15

      Alerter
      • roseceslamort // 21.06.2020 à 08h00

        « premier » faut pas déconner, il a bien des ancetres, à commencer par George Ibrahim Abdallah, maintenu en taule depuis 36 ans sur exigence US/Israelienne, libérable depuis plus de 20…

          +6

        Alerter
  • Pier // 20.06.2020 à 08h20

    Autant je suis d’accord sur le fond de la demande, autant sa forme, son titre « Demande de libération compassionnelle » me heurte. On ne doit pas libérer les gens par compassion sauf à entrer dans le jeu dangereux des Castaner pour qui l’émotion doit primer sur le droit.
    Mais peut-être que cette « compassion » est la traduction littérale d’un terme juridique anglais qui n’a pas la même résonance dans la langue d’Obama que dans la nôtre ? Je dois avouer avoir la flemme de chercher.

      +21

    Alerter
    • Vercoquin // 20.06.2020 à 10h02

      Vous avez raison. D’ailleurs Reverso traduit « compassionate » par « humanitaire » qui est je pense, plus approprié.
      https://www.reverso.net/translationresults.aspx?lang=FR&direction=francais-anglais

      « that Julian Assange be released from Belmarsh prison on compassionate grounds. »
      « que Julian Assange soit libéré de la prison de Belmarsh pour des raisons humanitaires. »

      D’autres possibilités:
      charitable, plein de compassion, miséricordieux, bienveillant
      https://www.linguee.fr/anglais-francais/traduction/compassionate.html

        +10

      Alerter
    • Fritz // 20.06.2020 à 10h09

      Assange doit être libéré car son incarcération est injuste et bafoue les libertés fondamentales.
      Elle viole le droit, y compris le droit international.

        +46

      Alerter
    • 78 ans // 20.06.2020 à 22h32

      On n’est pas loin ici de la libération PAR PITIÉ…

      Pour l’indomptable, c’est tout simplement inacceptable.

      L’innocent indomptable crache, crachera toujours sur votre pitié… comme sur vos tombes.

      Ne convient à Assange que d’être libéré non seulement parce qu’innocent, mais parce que digne d’être reconnu un trésor de l’Humanité pour son héroïsme à lui révéler la vérité.

        +19

      Alerter
    • Dominique65 // 24.06.2020 à 15h56

      « autant sa forme, son titre « Demande de libération compassionnelle » me heurte »
      Les autres demandes ont été rejetées, il vaut mieux essayer autre chose que baisser les bras ou se contenter de râler.

        +0

      Alerter
  • hyac // 20.06.2020 à 10h39

    C’est un immense scandale où le fondement même du système juridique a été bafoué par des pays phares de la démocratie comme le Royaume-Uni et la Suède, je ne parle pas des USA où le vote des citoyens ne vaut plus un cent.
    On devrait aussi bien souligner qu’on ne trouve pas une figure de la droite en soutien de Monsieur Assange ,pourquoi ?
    C’est vraiment écoeurant !

      +25

    Alerter
    • Linear // 21.06.2020 à 09h29

      Cela n’est pas exact, le rassemblement national a demandé la libération immédiate et inconditionnelle de Julian Assange ainsi que l’asile politique en France.

        +8

      Alerter
  • lon // 20.06.2020 à 13h24

    Un seul signataire pour l’Australie, y a pas à dire c’est verrouillé de chez verrouillé chez les Aussies , allez un peu de nostalgie
    https://www.youtube.com/watch?v=Ofrqm6-LCqs

      +7

    Alerter
  • Örjan Appelqvist // 20.06.2020 à 22h47

    que les autorités judiciaires suédoises soient à l’origine de cette scandale est une honte pour la Suède!

      +16

    Alerter
    • Fritz // 21.06.2020 à 10h05

      Une telle infamie était-elle possible à l’époque d’Erlander et d’Olof Palme ?

        +4

      Alerter
  • Myrkur34 // 21.06.2020 à 09h16

    Lettre de cachet et embastillement au 21 ième siècle au pays de l’Habeas corpus.

      +9

    Alerter
  • monique // 21.06.2020 à 13h28

    En france,il semble que les gens honnêtes soient mal vus…

      +6

    Alerter
  • Rémi // 21.06.2020 à 14h26

    Oh non il faut attendre qu’il contracte le covid. Puis une fois libéré Qu’il meure comme cela on pourra dire que l’on l’a laissé sortir.
    Il faut débarrasser le système du problème Arsange.

      +3

    Alerter
  • Ztong // 21.06.2020 à 20h20

    Où elle est, la pétition qu’on peut signer ?

      +3

    Alerter
  • jack_sosey // 22.06.2020 à 23h13

    J’ai rien contre le fait de libérer Assange mais par pitié parler de droit et non d’émotion.
    L’argument passionnel invalide complétement le propos à mes yeux.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications