Les Crises Les Crises
14.septembre.201614.9.2016
Article LesCrises

Scandale Zemmour : Illustration d’une Société malade et en danger

Quand une société devient malade, elle considère ses membres malades comme normaux. En résumé : Zemmour est en plein naufrage, il va très mal. Ayons de la compassion pour lui. Mais une société (médias, politiques) qui tolère de telles sorties sans réagir est très malade Il nous faut nous ressaisir car ces gens nous mettent […]
Merci 17
J'envoie

Quand une société devient malade, elle considère ses membres malades comme normaux.

En résumé :

  • Zemmour est en plein naufrage, il va très mal. Ayons de la compassion pour lui.
  • Mais une société (médias, politiques) qui tolère de telles sorties sans réagir est très malade
  • Il nous faut nous ressaisir car ces gens nous mettent en grand danger, favorisant la guerre civile, l’islamophobie, l’antisémitisme, et servent la propagande de Daech.

Bien que je ne sois qu’un simple citoyen, modeste blogueur, non encarté, « blanco » sans lien avec aucune communauté particulière, la semaine que nous venons de vivre m’oblige à interpeller directement les dirigeants politiques et associatifs.

1/ Les propos d’Éric Zemmour

Il y a désormais une semaine exactement, mardi et mercredi dernier, nous avons eu sur France 5 puis sur RTL (puis lundi sur LCI) un incroyable déferlement de propos racistes d’Éric Zemmour (je les ai retranscrits intégralement ici, ça vaut le coup d’œil…). J’ai volontaire remplacé les termes Islam et musulmans par d’autres confessions pour que chacun mesure toute la gravité de ces propos. En voici quelques-unes :

« L’État-major de l’armée sait qu’un jour viendra où il devra reconquérir ces terres devenues étrangères sur notre propre sol. Le plan est déjà dans les cartons, il a pour nom « Opération Ronces ». Il a été mis au point avec l’aide des spécialistes de l’armée israélienne. […] Je n’ai pas indiqué ce nom « Ronces » en vain. Ils sont allés voir les spécialistes de l’armée israélienne. […] Ils leur ont conseillé de faire comme ils avaient fait à Gaza, ils leur ont expliqué comment il fallait faire, parce que les Israéliens sont des spécialistes évidement. Et donc le plan français est prêt. » [RTL, 07/09/2016]

« Nous vivons depuis trente ans une invasion, une colonisation qui entraîne une conflagration. […] Il faut leur donner le choix entre la franc-maçonnerie et la France. » [France 5, 06/09/2016]

« Il n’y a pas d’Asiatiques en France qui vivent dans la paix […], qui soient totalement intégrés. » [France 5, 06/09/2016]

En réponse à une question sur « Les Juifs, les Musulmans », M. Zemmour prétend que « pour le corps social », on est « moins français » quand on a un prénom non-chrétien car on « refuse de s’approprier l’Histoire de France ? » [LCI, 12/09/2016] Que penser alors de quelqu’un qui dirait « Donner un prénom qui n’est pas français à ses enfants, ce n’est pas se détacher du judaïsme. C’est vouloir continuer l’identité judaïque en France et c’est vouloir transformer la France en un pays de plus en plus judaïque. » ? [France 5, 06/09/2016]

« Le Bouddhisme est incompatible avec la République et avec la France ». [RTL, 07/09/2016]

Tous ces propos (que vous aurez évidemment modifiés en remplaçant les termes en italique par Islam ou musulmans pour retrouver les vrais propos de Zemmour…) proprement délirants n’ont pratiquement suscité aucune réaction médiatique, aucune réaction politique. Or, il n’est pas possible de ne pas répondre à de tels propos quand ils sont tenus sur de grands médias, et entendus par des millions de personnes !

On note bien que, ses premiers propos n’ayant pas été condamnés, Zemmour, multirécidiviste de l’appel à la haine, a passé la 3e couche lundi…

zemmour

2/ Appel à la compassion pour Eric Zemmour

Il apparaît clairement qu’Éric Zemmour ne va pas bien psychologiquement.

À 58 ans, il atteint un âge difficile, où il faut s’adapter aux temps différents qui viennent. Il est connu que ceci provoque parfois une hystérisation idéologique, qui permet au sujet de cacher – aux autres et à lui-même – le déclin de ses forces intellectuelles, et des autres. Plusieurs cas viennent d’ailleurs à l’esprit, comme Alain Soral par exemple. Ainsi une analyse statistique plus complète sur les évolutions idéologiques associées à la crise de la cinquantaine serait passionnante (la référence sur le sujet serait Carl Gustav Jung, qui avait donné 3 possibilités à l’homme vieillissant : comme ici l’accentuation, mais aussi l’inversion ou la sagesse…).

Il semble apparaître que le cas de Zemmour relève plus de la psychiatrie, quand, mélangeant tout :

  • il appelle quasiment à la guerre civile
  • il pense qu’il y a en France « des centaines de Saint-Denis et de Molenbeek »
  • il entrevoit l’intervention dans un proche futur de l’armée dans nos banlieues, qu’il qualifie de nids de « ronces »
  • il sombre dans un complotisme délirant, qui encourage l’antisémitisme, en inventant des plans de notre armée qui aurait été réalisés par les Israéliens, visant à traiter nos banlieues comme Gaza… Délires évidemment totalement démentis par l’armée dès le lendemain.
  • il trouve « scandaleux » que des parents donnent un prénom étranger à leur enfant, ce qui relèverait selon lui d’un « refus de s’approprier l’Histoire de France », créant ainsi « des Français moins français que lui »
  • il estime que Marine Le Pen a « toujours été de gauche »
    zemmour
  • continuant dans le complotisme, il pense qu’il existerait un « parti collabo qui depuis 1 000 ans est toujours contre la France »
  • il appelle de ses vœux une Dictature pour en finir « avec les juges qui gouvernent », finissant par un orwellien « Ma Dictature, c’est le retour à la Démocratie »…
  • il « bénit le France d’avoir colonisé l’Algérie » puis dénonce 30 secondes plus tard les « comportements colonisateurs [actuels des musulmans] : parce que ne pas respecter la culture de la société qui vous accueille, c’est être un colonisateur ! » – n’y voyant apparemment aucune contradiction (tant dans l’origine de l’immigration que dans les conséquences d’une colonisation…)
  • il éructe sur « 180 personnes tuées à Nice » – au lieu de 86…
  • s’appelant « Zemmour », il hurle qu’on n’est un vrai français qu’avec un prénom français – indiquant qu’il « ne demande pas à changer le nom, [mais seulement] le prénom [car] c’est la France » – sachant qu’on peut aussi demander à franciser son patronyme, c’est un délire logique…
    zemmour
  • et enfin, dans une forme de syndrome de Stockholm inversé, il indique que « Les musulmans savent très bien que ce que je dis est vrai » – j’ai pas mal de contre-exemples pour ma part…zemmour

Hmmmm, comment te dire Éric… ? :

zemmour

zemmour

zemmour

zemmour

Cette paranoïa délirante montre qu’il est donc tout à fait possible que tout ceci relève simplement d’un début de démence sénile (simple hypothèse – et tout ceci est à prendre aussi avec un peu de second degré…). Cette possibilité apparait même comme une certitude à l’ancienne ministre de la Justice (voir ici) :

zemmour

zemmour

Ou sur France Inter :


Mais où donc s’arrêtera Eric Zemmour ? – Le… par franceinter

Ainsi, dans le doute, et par respect pour Éric Zemmour, j’appelle à ce que, prenant sur nous, nous fassions preuve avec lui d’une réelle compassion et de modération à l’égard de sa personne. Qui sait s’il ne pourrait pas plaider l’irresponsabilité pénale en cas de poursuites judiciaires ?

3/ Mais le problème n’est pas Zemmour !

Le problème central n’est pas le naufrage individuel d’un homme.

Le problème est l’incroyable courtoisie avec laquelle Zemmour est traité par le système médiatique puis politique français.

Nous avons ainsi vu Mme Lapix oser lui demander tranquillement, à propos de nos concitoyens, « Mais alors, on fait quoi avec les Musulmans » ?, lui demandant ensuite « Alors qu’est-ce qu’on fait ? Est-ce qu’on leur interdit d’exercer leur culte, est-ce qu’on crée un système d’apartheid ? Est-ce qu’on doit discriminer ? » ? Il est simplement stupéfiant de voir une journaliste poser de telles questions.

Zemmour a directement visé Rachida Dati : « [Les Juifs, les Musulmans], en donnant des prénoms musulmans, ils refusent de s’approprier l’Histoire de France. Je l’ai dit à Rachida Dati qui a appelé sa fille Zorah [le prénom de sa mère, ndlr] : je trouve cela scandaleux ! Je lui ai dit, comme quoi, je ne me cache pas ! ». On a alors vu sur BFM le journaliste interviewant Rachida Dati oser lui demander : « Vous trouvez scandaleux qu’il remette en cause le fait qu’on puisse avoir des prénoms étrangers pour des Français ?» !!!

Mais le record, haut la main, est Yves Calvi. On restera abasourdi de son incroyable courtoisie face à un Zemmour tenant des propos plus très loin du seuil où devient nécessaire la mise en place d’une camisole de force. Il est bien triste de voir que RTL, « 1ère radio populaire » soit devenue un élément dangereux de déstabilisation de la Société, dans l’indifférence générale, invitant et soutenant régulièrement cette personne condamnée pour incitation à la haine….

Bref, tout s’est passé comme si les personnes ayant interviewé Zemmour le percevaient comme normal, comme si ses propos étaient normaux et dignes de politesse et de respect.

Je n’ai pu m’empêcher de comparer simplement avec l’accueil hystérique du dernier livre d’Emmanuel Todd – peut-être imparfait, critiquable, avec des formulations provoquantes – mais qui appelait noir sur blanc à la paix civile : « Le racisme, lorsqu’il s’empare des consciences, ne s’arrête jamais à telle ou telle catégorie. La confrontation avec l’Islam a déjà amorcé la renaissance de l’antisémitisme. […] L’Islam doit globalement, enfin, être accepté, légitimé, en tant que composante de la nation, comme l’Église l’a été. […] L’accommodement [avec l’islam] peut réussir, là où la confrontation ne peut qu’échouer. ». De quoi en effet bruler l’auteur en place publique médiatique…

Et en plus de répandre l’islamophobie, Zemmour répand aussi l’antisémitisme, déchaînant des forces de haine dangereuses. Il explique que, quand on s’appelle Mohamed ou Aïcha, on n’est pas totalement français : son raisonnement s’applique donc aussi parfaitement à Salomon et Rachel – puis Enora, Giulia, Bixente… Il explique que l’armée va venir débroussailler les banlieues comme à Gaza, avec l’aide d’Israël… Quant au racisme, si déjà on n’est pas vraiment français en s’appelant Ahmed, alors on ne doit guère l’être plus si on a la peau noire…

Pour revenir à Zemmour, la presse n’a donc nullement fait état de ces propos inacceptables. Aucun article dans Le Monde, Libération ou autres les 5 premiers jours!

20 minutes s’est simplement inquiété de nouveau que dans son brulot raciste, sa tribune appelant à bombarder les 95 000 habitants de Molenbeeck ait disparu… Graaaave problème, en effet….

zemmour

Il aura fallu qu’une brève sur Closer et Télé Star (sic.) signale que, « étrangement », le CSA croulait sous des centaines de protestations…

Il aura fallu que le site Arrêts sur Images soit en pointe pour informer le pays – démontrant à quel point il est indispensable d’aider à l’émergence de nouveaux médias en ligne, les grands titres subventionnés ayant maintes fois démontré leur échec à apporter une information de qualité. Nous mesurons bien en ce jour l’impact sur la Démocratie et la République.

Mais pire encore, le monde politique n’a pas réagi non plus. Pratiquement aucune déclaration, aucune réaction, aucun bruit. Bilan du laxisme : Zemmour a récidivé, dans le même silence médiatico-politique.

4/ Le mortifère « 2 poids, 2 mesures »

Évidemment, un mot tabou est sur toutes les lèvres de beaucoup de musulmans : « Dieudonné » et la réaction à ses propos antisémites. Nom que les responsables ne veulent apparemment même pas prononcer, pétrifiés de peur.

Pourtant, tous les citoyens de bonne volonté, au-delà de leurs divergences politiques, devraient se retrouver ensemble sur un combat acharné pour la défense des principes fondamentaux de notre République. Manuel Valls a été en pointe il y a 2 ans condamner raison les propos antisémites de Dieudonné.

Mais ainsi, il a défini lui-même le niveau d’indignation et de réaction à des propos racistes et antisémites totalement inacceptables, avec cette affaire Dieudonné. Il a défini qui doit porter le combat (lui), avec quelle force (puissante) et avec quelles réactions (déclarations enflammées, poursuites…) :

zemmour

zemmour

zemmour

zemmour

zemmour

zemmour

zemmour

zemmour

Son absence totale de réaction depuis une semaine est incroyable, voilà le résumé de sa semaine Twitter :

zemmour

Quelqu’un peut-il signaler à Manuel Valls qu’il va se faire attaquer pour plagiat par @léquipe ?

zemmour

zemmour

(Je me suis toujours demandé qui étaient les 12 % de Français qui soutenaient encore Hollande…)

Bref, pas un mot sur Zemmour sur ce Twitter ! La France, ce pays où le Premier Ministre Manuel Carlos Valls-Galfetti n’a pas réagi à un olibrius rependant sur les ondes que t’es pas un vrai français quand t’as pas un prénom français… #Ouahou

Quelle incroyable façon de tomber dans le piège : montrer à notre communauté musulmane qu’il y a bien « 2 poids, 2 mesures », et pas qu’un peu ! Alors qu’il serait si simple de montrer une solidarité immédiate et sans faille, qu’il n’y a pas de gradation, pas de préférence, dans le combat contre toutes les formes de haine.

Il faut donc ignorer ceux qui tentent d’expliquer que l’islamophobie et l’antisémitisme, ce n’est pas la même chose ; il ne faut pas rentrer dans ce débat piégé : il n’y a pas de concurrence victimaire.. : Luttons – contre – TOUTES – les – formes – de – haines

Tout simplement.

Car qui sème la haine récolte les morts.

5/ De la banalisation de l’infâme

Illustration de la profondeur du problème.

Valls a nommé Gilles Clavreul – qu’on dit aimable et cultivé – Délégué Interministériel à la Lutte Contre Le Racisme et l’Antisémitisme (DILCRA) – poste sensible s’il en faut.

Il est pourtant depuis lors régulièrement brocardé comme manquant d’impartialité dans la lutte contre « l’Islamophobie », comme ici ou .

La France, ce pays où le DILCRA arrive à ne pas faire l’unanimité des personnes qu’il est censé défendre ! (comme si c’était difficile…)

Eh bien le DILCRA n’a pas réagi de la semaine, s’intéressant plutôt à une exposition de dessins :

zemmour

Il a fini par le faire. Observons :

1/ Rien sur le compte Twitter DILCRA

2/ Gilles Clavreul publie sur son compte Twitter Personnel :

zemmour

3/ Renvoi sur le compte Facebook Personnel de Gilles Clavreul (#JoueLaCommeClinton niveau mélange des genres), où on trouve cette réaction hallucinante :

zemmour

On est d’accord ? :

zemmour

Condamner aussi mollement, en se demandant si c’est bien « utile », et en réussissant l’exploit de qualifier, dans la condamnation de ses propos, Éric Zemmour de « brillant« , « cultivé« , « intelligent« , « adroit« , de personne « élevant le débat« , et disant assez clairement « Par chance, il ne fait pas de politique, sinon, il convaincrait tout le monde. » ôte définitivement les rares doutes restants sur l’adéquation de cette personne à un des postes actuellement les plus sensibles et importants de la République…

La France, ce pays où tu ne peux pas trouver un DILCRA qui écrirait le lendemain un truc comme ça par exemple :

« En tant que DILCRA, j’ai été abasourdi par les déclarations inacceptables de M. Zemmour hier. Je tiens à assurer tous nos concitoyens qu’elles ne resteront pas sans réponse.

Ainsi, au vu de leur gravité :

  • j’ai immédiatement demandé au procureur de la République d’ouvrir une enquête pour incitation publique à la haine envers nos concitoyens d’origine musulmane ;
  • j’ai demandé au Président du CSA une réunion d’urgence du collège afin qu’il m’auditionne et se prononce dans les 48 heures sur ces propos et l’incroyable passivité et courtoisie des journalistes, qui ont laissé M. Zemmour les développer très longuement ;
  • j’invite les médias qui le souhaiteraient de ne pas inviter M. Zemmour tant que la justice ne se sera pas prononcée sur les propos du livre, au vu de leur gravité.

En ces temps troublés, nous devons tous œuvrer au renforcement de la cohésion nationale et non pas à l’exacerbation des tensions.

C’est la tâche que m’a confiée M. Le Premier Ministre, et je l’accomplirai avec la plus extrême détermination. » (Texte OB).

Mais ceci n’est qu’une illustration des conséquences d’une petite musique, jouée depuis des mois et des mois, visant à banaliser « l’islamophobie », appelant même à en être fier, accoutumant le public à ces idées mortifères, comme ici Laurent Bouvet :

zemmour

C’est bon message reçu 5 sur 5, merci : Éric Zemmour n’a plus peur…

Très éloquent d’ailleurs : cet idéologue a pris la peine de poster un commentaire sur le scandaleux Post Facebook du DILCRA, évoqué-ci dessus :

zemmour

Chacun appréciera l’empathie, l’autocritique quand on a encouragé les paroles proches de l’islamophobie et le niveau réel d’indignation face à Zemmour. Qui sait, on tient peut-être un futur « Zemmour de gauche » là ? Bref…

 

Pour revenir au fantasme de la « pression contre toute critique de l’Islam », on voit comme cette vision a perdu pied avec la réalité : comme si la France était un monde où, en faisant de justes remarques sur des dérives islamistes, on pourrait être taxé « d’islamophobe », ce qui vaudrait réprobation unanime nationale…

Désolé, on ne vit pas dans le même pays. L’islamophobie se répand comme une trainée de poudre ; dans tout diner avec plus de 4 ou 5 personnes, je compte désormais mentalement le temps où quelqu’un sortira un truc du style « bon, quand même, ils posent souci les musulmans… ». Il faudra me trouver un islamophobe qui a peur de la réprobation publique – on vient d’avoir la preuve expérimentale parfaite que, sur de grands médias, on pouvait uriner sur nos concitoyens musulmans sans avoir le moindre problème, CQFD.

En revanche, ceux qui ont des problèmes, et je le vois bien, ce sont ceux qui luttent contre l’islamophobie, ou, plus justement, qui défendent les Arabes, car « l’islamophobie » n’est que le nouveau cache-sexe du bon vieux racisme anti-Arabes… (OK, j’entends déjà le « Oh, quoi, mais JAMAIS Monsieur ! Je n’ai aucun problème avec les Arabes ! C’est juste que je ne peux pas blairer les Musulmans et leur religion de merde ! » – donc vive les Arabes Catholiques quoi…)

Ces propos me rappellent tellement les justifications assez proches rédigées durant l’entre-deux-guerres, où certains expliquaient qu’il ne fallait pas avoir peur d’être traité d’antisémite, qu’il existait différents types d’antisémitisme, et que, bien sûr, l’antisémitisme « à la française », n’avait rien à voir avec l’antisémitisme à l’allemande de la nuit de cristal. On a vu…

6/ Quand une société devient folle

Ainsi, oui, depuis une semaine, tout le monde considère Éric Zemmour comme normal.

Le fonctionnement de ce système évoque donc non pas simplement la situation d’un individu qui devient fou, mais bel et bien d’une société (espérons que ce soit seulement une « mini-société ») autour de lui qui perd les pédales et le sens des réalités.

Ce genre de situation est typique de certaines phases de crises historiques dans lesquelles des individus complètement déviants se mettent à exprimer le dérapage d’une société qui devient folle.

Nous devons donc mettre en rapport les derniers délires d’Éric Zemmour, ses appels à la guerre civile, ses attaques contre « l’État de Droit, cheval de Troie de l’Islam », sa condamnation du pacifisme « Quand on veut la paix, on est lâche et collabo », avec la passion de toute une caste médiatico-politique pour 10 femmes en burkini, pour les thématiques de Sarkozy, et de tant d’autres choses…

Du coup, comme la question de la folie doit être traitée au niveau individuel ET collectif, peut-être pourrait-il être utile d’appeler à l’aide des observateurs extérieurs – médecins de l’âme et de la société – afin qu’ils nous donnent leur regard dépassionné.

Car on voit bien que le secours peut venir de l’extérieur. Par exemple, la presse internationale, elle, voit très bien le problème, et nous alerte, comme ici l’anglaise :

zemmour

Et :

zemmour

Ou même la russe :

zemmour

Cette dernière le fait avec excès, certes, mais on n’oubliera pas que la Russie a perdu 25 millions d’habitants il y a 75 ans avec ce genre d’idéologie nauséabonde. Et dans ce domaine, je préfère de loin trop de vigilance, que pas assez…

Même le New-York Times nous a alerté:

zemmour

à tel point que Manuel Valls s’est senti obligé de tenter de répondre – sans convaincre (grosse semaine saucisson, JO et rédaction de chroniques, donc…) :

zemmour

La situation est telle que, même le journal du Gouvernement, Le Monde, a bien été obligé de relever :

zemmour

Hélas, peut-être aussi, que, par prudence, nous devrions anticiper le fait que l’appel d’Éric Zemmour à la guerre civile soit couronné de succès – et cela en prend bien le chemin puisque personne ne réagit. Si Zemmour a raison, alors peut-être faudrait-il dès à présent bâtir avec l’ONU des plans de missions de protection des minorités, avec envoi de casques bleus dans nos banlieues… ?

7/ Pourtant, pour le diagnostic, les indices n’ont pas manqué…

Une société qui parle de Zemmour comme d’un érudit est gravement malade. Mon propos étant grave, je souhaite l’illustrer pour montrer à quel point les principes de notre Société vacillent depuis quelques années, alertes après alertes, qui ne sont pas traitées, et que j’ai évoquées sur ce site.

1/ Il s’est ainsi trouvé un Président « « de gauche » » pour donner la légion d’Honneur française au ministre de la Police d’un pays 1/ où la police pourchasse les homosexuels pour les décapiter 2/ où des centaines d’individus sont décapités, flagellés ou crucifiés 3/ dont nombre de structures nationales sont des sponsors du terrorisme…

Capture d’écran 2016-03-07 à 16.46.55

Je rappelle que le juge antiterroriste Marc Trévidic a déclaré :

« La France n’est pas crédible dans ses relations avec l’Arabie saoudite. Nous savons très bien que ce pays du Golfe a versé le poison dans le verre par la diffusion du wahhabisme. Les attentats de Paris en sont l’un des résultats. Proclamer qu’on lutte contre l’islam radical tout en serrant la main au roi d’Arabie saoudite revient à dire que nous luttons contre le nazisme tout en invitant Hitler à notre table. » [Marc Trévidic, Les Echos, 15/11/2015]

N’oublions pas que ce « héros national » a été muté à Lille en raison d’une loi débile que le gouvernement n’a pas modifiée. Nous avons donc un spécialiste mondial du terrorisme islamiste qui s’occupe de divorces à Lille alors que nous subissons les pires attaques terroristes de notre Histoire : autre indice de sacrée maladie sociétale…

2/ Le Gouvernement a rédigé une proposition de loi visant à modifier la Constitution afin d’y introduire la possibilité d’une déchéance de nationalité pour des personnes nées françaises – ce que même Jean-Marie Le Pen n’avait JAMAIS osé proposer tout au long de sa longue carrière politique.

3/ L’ancien chef des services secrets Français a accusé Valls d’avoir refusé la liste des djihadistes français en Syrie (source – mais en vrai, c’est Fabius qui a dit non), dans un silence médiatique total – déjà à l’époque… Conseil au pouvoir : pour notre sécurité, penser à écouter plutôt la DGSI que Fabius, merci.

8/ Ces gens jouent avec la vie des Français

Nous assistons dans cette affaire à l’exacerbation des passions, à des appels à la guerre civile, à un semis de graines de violences futures.

Ainsi, le vrai enjeu du débat n’est pas un sujet de posture « morale », ni même de défense des musulmans. En réalité, c’est un enjeu civique : la défense de TOUS les Français contre une opération visant à nous transformer en chair à canon dans une guerre civile à base ethnique.

Rappelons, à l’occasion des 15 ans du 11 Septembre, que c’était un des axes majeurs de la stratégie de Ben Ladden que de la déclencher. Éric Zemmour sert en fait les agents recruteurs de Daech.

Nous ne pouvons l’accepter.

Il convient donc de rappeler nos valeurs, pacifier les esprits, dénoncer les propos de Zemmour (et lui offrir un traitement au besoin) et l’empêcher de nuire de nouveau dans les médias.

J’ai donc un message pour les parlementaires : je comprends votre embarras. Une vaste partie de votre électorat approuve au moins l’esprit des déclarations de Zemmour, sinon leur lettre. Mais l’opinion est versatile (soutenant encore Pétain en 1944 puis de Gaulle en 1945), et actuellement en perte de repères à cause de la peur, et se dirige vers l’abîme. Il vous faut donc la conduire, et non pas la suivre. Dans l’idéal, il faudrait arriver à extraire ses peurs et ses haines. Dans un premier temps, il serait utile de bien faire comprendre que les racines de nos problèmes ne se trouent pas dans nos banlieues, mais dans les conséquences de nos politiques étrangères et dans l’action de nos principaux ennemis, qui ne sont pas à l’intérieur mais à l’extérieur (Arabie, Qatar, Turquie, répandant le terrorisme sur la Planète et le wahhabisme dans nos banlieues ce qui génère nos difficultés…) afin que diminue la pression sur nos concitoyens musulmans…

Oubliez pour une fois les stratégies politiques, les coups à 7 bandes, et redressez-vous en vous rappelant que l’Histoire montre que le courage, la droiture et l’honneur sont souvent la meilleure tactique, régulièrement récompensée. En effet, les gens en place actuellement devront rendre compte de leurs actes. Méditez ainsi cette pensée de Léon Blum, en rapport avec le vote des pleins pouvoirs à Pétain en 1940 :

« Un représentant du peuple n’est pas élu uniquement pour déposer un bulletin de vote dans une urne, pour parler à la tribune, pour s’occuper de ses électeurs et pour recevoir son indemnité parlementaire à la fin du mois. Quand les circonstances l’exigent, il doit, comme un soldat, passer de la vie de garnison au champ de bataille et risquer sa liberté et sa vie pour remplir le mandat qu’il a lui-même sollicité. Là est l’honneur d’un élu du peuple et c’est cette conscience du devoir qui compense, qui rachète toutes les médiocrités du régime parlementaire. » [Léon Blum, Mémoires]

En conclusion, je dirais que nous pouvons vraiment remercier nos élites d’avoir pacifié nos relations avec l’Allemagne.

Mais à quoi cela sert-il si c’est pour dresser au final les Français les uns contre les autres ?

zemmour

287 réactions et commentaires - Page 3

  • momo // 14.09.2016 à 22h21

    Après nous avoir servi autant de 1984, cette police de la pensée avec minutes de la haine ça passe mal. La prochaine fois montre le deux poids de mesures mais ton dégoût personnel pour une star de la télé c’est pas de l’information… C’est même pathétique. Désolé de dire ça parce que j’admire globalement le travail même si la ligne politique est vraiment gonflante.

      +11

    Alerter
    • Catalina // 14.09.2016 à 23h20

      je pense que si un autre avait tenu les m^mes propos, Olivier s’en serait offusqué de la m^me façon, vous ne voyez pas que ce qui est important est que l’on donne de la tribune à des propos extrémistes, pas très éloignés de ceux de daesh pour qui les musulmans non wahhabites sont des « mécréants ».

        +0

      Alerter
  • Beaugrand // 14.09.2016 à 22h35

    Zemmour est dans l’excès.
    Olivier Berruyer se croit obligé de sur réagir.
    Si tout le monde pouvait se calmer et boire frais à St Tropez…
    Vous ne trouvez pas que ça ne pue pas assez la guerre comme ça avec la folie furieuse des ordures du complexe financiaro/industrialo/militaire US ?

      +3

    Alerter
  • Jusdorange // 14.09.2016 à 23h00

    A Kiwixar,

    Les dirigeants poussent à la guerre civile.
    Voilà une thèse qu’on lit dans beaucoup de commentaires sur l’affaire Z.

    1) Il n’y a pas d’éléments qui montrent une INTENTION de provoquer la guerre civile. Svp veuillez me convaincre du contraire.

    2) La présentation du mobile, en plus de ne pas suffire pour démontrer la thèse, est franchement tordue. Une situation de guerre civile peut provoquer la chute des dirigeants politiques. Quels dirigeants auraient intérêt à cela ?

    3) Des éléments viennent contredire la thèse. Si les dirigeants politiques et les médias cherchaient la guerre civile en alimentant les racistes, alors pourquoi disent-ils depuis les années 80 qu’ils faut lutter contre les racistes et ne pas faire d’amalgame, au point de faire des lois contre les discours incitant à la haine. Le dirigeants sont prêt à piétiner la liberté d’expression pour lutter contre le racisme.

    Il faut quoi pour vous convaincre que le « système » ne pousse pas à la guerre civile ?

      +6

    Alerter
    • Jusdorange // 15.09.2016 à 05h48

      À Kiwixar,

      Ma théorie :
      les dirigeants pltqs fr ont adopté une stratégie de suivisme atlantisme. Cela implique une lutte contre la Russie en s’appuyant sur les alliés des E-U à savoir les monarchies du Golfe.

      Cette stratégie a un coût : elle renforce les fanatiques.

      Nos dirigeants politiques cherchent à gérer ce coût, à savoir la riposte asymétrique des fanatiques et la réaction à cette riposte, à savoir la montée de l’hostilité envers les musulmans.

      Ma théorie explique pourquoi on a Zemmour qui est l’expression médiatique de cette réaction, et aussi pourquoi Zemmour est condamné par la justice et pourquoi Hollande appelle à pas d’amalgame, ce qui est l’expression politique des dirigeants tentant de gérer le coût.

      Votre théorie explique seulement Zemmour. La plupart des dirigeants politiques, des médias, et la justice, ne sont pas sur sa ligne. Leurs positions montrent qu’ils cherchent à contrer la montée de l’hostilité envers les musulmans, ce qui réfute votre théorie.

        +3

      Alerter
  • Toff de Aix // 14.09.2016 à 23h03

    Vous vous plantez complètement. Où est il dit qu’il faut interdire à zemmour de s’exprimer ? OÙ ?

    Il est juste pointé du doigt l’absolue bienveillance avec laquelle il est reçu, et l’absence quasi totale de poursuites à son encontre. Trois fois rien en somme.

      +18

    Alerter
  • vincent // 14.09.2016 à 23h08

    Merci à Zemmour pour ses interventions.
    250 morts, 400 blessés à Nice, un prêtre égorgé, 1 à 3 millions de migrants, des viols à répétitions en Allemagne, en Suède…. des banlieues en France et europe prêtent à exploser …et le problème n’1 c’est Zemmour ???

    Décidément je ne comprends pas votre acharnement sur Zemmour. cela doit venir de moi sans doute.

    la vérité est toujours dérangeante trop tot

      +11

    Alerter
    • Olivier Berruyer // 14.09.2016 à 23h59

      Oui, grâce à !a haine semée par Zemmour, on a peut-être 2 ou 3 terroristes de plus, qui sait…

      Je vais vous dire un secret : il y a toujours quelqu’un qui manipule un kamikaze, et pour cela il a besoin de haine, d’injustice et humiliations… Chuttt

        +12

      Alerter
      • Well // 15.09.2016 à 05h51

        vous voulez dire que les terroristes vont se calmer tout seuls. Ne surtout pas les énerver, ils vont bien finir par comprendre que nous sommes bons, et passer leur chemin. Ça me rappelle Oradour-sur-Glane: « ne nous tuez pas messieurs les Allemands, nous ne sommes pas armés ». Ça me rappelle la rafle du Vel d’Hiv : un troupeau de gens inoffensif, avec le plus beau costume du dimanche comme pour aller à un entretien d’embauche. Les beaux costumes n’ont impressionné ni la police française, ni les Allemands…. pas plus que ceux qui haïssent notre civilisation. Vous remarquerez qu’ils ne s’attaquent qu’à des gens désarmés.

          +10

        Alerter
      • Aksai // 15.09.2016 à 09h48

        Je ne suis pas toujours d’accord avec vous (souvent quand même), mais je là trouve votre court commentaire extrêmement intelligent (oui je sais, on va me traiter de lèche-cul). A quelqu’un qui vous sert le discours habituel (musulman=le mal=terrorisme, en gros), sans vous abaisser à son niveau, vous cherchez à expliquer le terrorisme par la « haine, l’injustice et les humiliations », c’est à dire des facteurs, des agressions, qui sont le fait, pour beaucoup, de nous (=occident) via la colonisation, le racisme, les interventions militaires, etc.
        Ce genre de point de vue est incroyabement rare ces derniers temps, et même des esprits « progressistes », sous le coup des attentats, commencent à voir l’islam comme la source de tous les maux. Je suis content de voir que ce n’est pas le cas de tout le monde.

          +7

        Alerter
        • Well // 15.09.2016 à 10h05

          @ Aksai : « le fait pour beaucoup, de nous via la colonisation, le racisme, les interventions militaires. »

          parlons-en. Ma famille n’est pas partie s’enrichir au Maghreb ou en Afrique, je n’ai pas à me sentir responsable. Pour quelle raison nombre d’adhérents du camp du bien sont-ils né en Afrique du Nord ? Les Delanoë, les Bartolone, les Juppé, les Guigou… et j’en oublie ? Que faisaient leurs familles là-bas ? Surement pas de l’humanitaire, mais plutôt du profit, soit directement en exploitant, soit indirectement en tant que haut fonctionnaire grassement payé + prime d’expat.

            +6

          Alerter
      • bourdeaux // 15.09.2016 à 12h48

        A propos d’humiliation, Olivier, avez-vous entendu les propos du patron de paprec il y 30mns sur BFM ? Je vous les rapporte, ça vaut son pesant de zemmour et c’est aussi passé comme une lettre à la poste :
        La question du journaliste était : « pourquoi les gens, lorsqu’ils sont interrogés déclarent qu’ils n’aiment pas les patrons, mais que lorsqu’on leur demande ce qu’ils pensent de LEUR patron, ils répondent que c’est un type formidable ? »
        Réponse du patron de PAPREC : Vous savez c’est comme quand les gens disent « j’aime pas les arabes », mais qu’après ils vous disent « ah mais l’arabe à côté de chez moi c’est un type formidable, d’ailleurs je lui confie les clés de mon appartement » ; eh bien pour la vision des patrons c’est pareil, « j’aime pas les arabes » mais quand on se connait on s’aperçoit qu’on peut faire des choses positives ensemble…
        L’auditeur aura bien compris le message : si on « n’aime pas les arabes », c’est vraiment banal, hein ? C’est moi on y’a un truc qui change là ? C’est le mai 68 des xénophobes ? La « prise de parole » se libère ?

          +4

        Alerter
  • Jacques F. // 14.09.2016 à 23h09

    Zemmour fait plusieurs constats.
    Par son analyse, il donne les différentes causes (selon lui).
    Par ses idées extrêmes, il propose des solutions (elles aussi extrêmes).

    Je comprends tout à fait qu’on puisse être totalement contre ces solutions, et même les trouver stupides. Mais est-ce pour autant que l’analyse est à ignorer ? Que les causes sont forcement fausses ? Et que le constat initial n’existe pas ?

    Si un mec dit « il pleut, c’est la faute des XYZ, il faut leur prendre les parapluies dont ils profitent avec les aides de l’Etat financées par nos impôts et il faut les foutre dehors« .
    Même si on n’est pas d’accord avec la solution proposée, même si on n’est pas d’accord avec l’analyse, doit-on pour autant affirmer qu’il ne pleut pas (et donc ne pas prendre son parapluie) ?
    D’autant plus que si l’analyse est bancale, il devrait être simple de la démonter avec des vrais arguments autres que « le mec est fou, son analyse est donc fausse »…

      +8

    Alerter
  • Catalina // 14.09.2016 à 23h14

    « Toute l’Europe en crise est balayée par ces nouveaux boucs-émissaires, préfabriqués par la férocité primitive d’une droite au seul service d’elle-même et du monde des affaires, et par une social-démocratie affectée d’un crétinisme électoraliste avancé et prête à toutes les compromissions. »

    Robert Charvin

    http://lucien-pons.over-blog.com/2016/09/un-seul-monde-par-robert-charvin.html

      +4

    Alerter
  • Globule rouge // 15.09.2016 à 02h00

    Je suis plutot d’accord avec le billet, meme si je partage pas la partie « psychologisant ».
    Je suis pour ma part , pour une liberté d’expression plus large que celle actuellement en vigueur, mais cela dit, la loi en vigueur vaut pour tous, et il est normal que les propos de Zemmour subissent le meme traitement que d’autres propos de la meme veine.

    Une chose qui me preoccuppe plus particulierement, c’est les propos qui concerne la soit disante « operation ronce », et j’aurais prefere de votre part un autre positionnement. Au vu de la gravité de ce genre de propos, j’aimerais qu’on exige de l’armee ou de l’etat de se distancier en portant plainte contre zemmour pour diffamation.
    la veracité de ce fait me preoccupe plus qu’un polemiste de son acabit. Il faut forcer les autorités a se positionner clairement.

      +2

    Alerter
  • Darks67 // 15.09.2016 à 03h33

    Je crois vous n’avez pas saisi le but de ce billet n’est pas de dire qu’il faut que zemmour ferme sa gueule mais, ce sont les médias et les politiques muets qui sont visés.

      +13

    Alerter
    • master8 // 15.09.2016 à 07h09

      Il est possible que je n’ai pas saisi le but de ce billet mais dans ce cas je ne suis pas le seul. S’il ne s’agissait que de critiquer les réactions complaisantes des médias et le deux poids deux mesures, je n’aurais rien à redire. Dans ce long billet, Olivier va plus loin. Sa critique de la réaction mesurée du délégué icra me pose vraiment problème. Encore une fois s’il l’opposait factuellement à une réaction disproportionnée dans un autre cadre je n’aurais rien à redire. Et ça doit être possible. Je n’ai aucune leçon à faire à Olivier dont je respecte le travail. Mon exigence est d’ailleurs une marque de ce respect. Sa qualité première à mes yeux c’est d’opposer les faits à ceux qui les trafiquent. Je comprends bien que les événements récents le mettent sur les nerfs. À ses lecteurs de l’alerter si ça influe sur son travail.

        +6

      Alerter
  • paulo // 15.09.2016 à 03h34

    C’est à dire que la question du jour est : pourquoi le système lui offre ainsi une telle tribune, quelle différence le système lui trouve t-il par rapport à Lepen, par exemple.

    Tout les deux expriment la même chose au sujet des musulmans, mais l’un des 2 n’est pas accepté par le système alors que l’autre s’exprime sur toutes les chaines tout les jours depuis des années, pourquoi ?

    Zemour simplifie le débat à l’extrême, il empêche de voir que ce même système est la cause racine à la fois de l’immigration et de la haine a notre encontre.

    Le système veux que Zemour nous explique que ce n’est pas lui, le système, qui est responsable de ce chaos, mais qu’il est dû à un germe malfaisant qui serai présent dans une religion.
    Et il nous dit aussi que c’est le même malheur que vit Israël, que vraiment on est très proche.
    On oublie dans l’affaire qu’Israël est un état contesté, religieux et extrémiste, ainsi que le fait que les palestiniens chrétiens sont dans le même sac que les musulmans, par exemple,
    C’est une manipulation, Zemour est le pivot d’une opération pour transformer le Front national en Likoud.

      +8

    Alerter
  • DocteurGrodois // 15.09.2016 à 04h41

    Prenez un peu de distance, c’est juste le vent fétide des élections qui approchent.

    Souvenez-vous de la toute fin de règne de Sarkozy durant laquelle on s’en prenait aux Roms de façon tellement glauque que ça a fini par dégoûter même les plus durs, et ça a contribué à son ultime défaite.

    Ici on lâche la bride à Zemmour pour entretenir un climat de tension, et créer des clivages. On peint la toile de fond pour les faux débats à venir: burkini/migrants/terrorisme/islam/FN.

    Mais ce sont autant de boomerangs qui reviendront au coin de la figure des envoyeurs.

      +1

    Alerter
  • huetantpis // 15.09.2016 à 06h59

    Je ne comprends ni les fins ni les causes de ce commentaire.
    Faire le constat d’une société qui s’est communautarisée chaque jour un peu plus..
    nul besoin de M. Zemmour pour l’établir tant les discours et les actes de notre élite politico médiatique poursuivent cette fin de société divisée à l’extrême pour continuer à la diriger au mépris des valeurs universelles républicaines qui la fondent.
    Lois sexuelles, religieuses, de repentances se sont multipliées divisant le corps social enfermant les individus dans des oripeaux communautaires. Plus besoin de se compliquer l’esprit à penser le bien commun l’avenir économique de proposer des voies d’espérance qui unissent les individus dans le travail l’éducation la culture non on presse sur le corps électoral en l’insécurisant en le précarisant en ne lui proposant que de l’instantané du sensationnel de l’émotionnel du coupe circuit intellectuel …du vide loin de l’esprit cartésien de la raison et du doute loin de toute élévation intellectuelle. Il y aurait tant à dire…

      +3

    Alerter
  • line // 15.09.2016 à 08h46

    Ne pas regardez la télé, ça a du bon : je n’ai jamais entendu Zemmour et il semblerait que je n’ai rien raté… J’ai consulté sa fiche dans Wikipédia, et ça m’a mis les boules de voir qu’il avait eu son rond de serviette sur France 2 pendant 5 ans : ce type a été payé avec ma redevance… et en plus, il est de nouveau invité sur le service public pour vendre sa soupe ! Je vais demander à être remboursée 😉
    Pour le reste, on a l’impression de lire une caricature, un beauf à la Cabu, ce type est absolument contre tout, c’est fascinant. (il faut dire qu’il a été influencé par
    PA. Taguieff dont on parlait il y a peu sur ce blog)
    Et je suis d’accord avec Olivier, ce type, est dangereux, avec ses affirmations de café du commerce, « on voit bien que… », « on sait bien que… », « tout le monde sait que… », « yaka… », il arrive à faire voir le monde à sa façon, y compris à des gens éduqués et ça c’est flippant.

      +4

    Alerter
  • Annouchka // 15.09.2016 à 08h53

    Je voudrais juste rappeler que des prenoms comme Habdallah ou Habib, sont des prenoms chretiens homologuées par l’église catholique comme noms de baptême possibles (il y a eu un Saint Abdallah au Xe siecle, un saint Habib…)

    En outre, parler de prenoms musulmans n’a pas de sens. Le Coran ne mentionne aucune recommandation de choix en la matière (les musulmans ont juste l’obligation de choisir un joli prénom pour leurs enfants.)
    Pour les Chretiens, en revanche, il est indispensable de choisir le prénom d’une personne ayant par le passé brillé par sa foi chrétienne (un saint par exemple)

      +4

    Alerter
  • Patrick-Louis Vincent // 15.09.2016 à 09h00

    c’est une approbation tacite, car, qui ne dit mot consent.
    La communauté musulmane organisée commence à dénoncer les attentats. Mais c’est trop tard. Leur silence après les premiers attentats fait que bon nombre de gamins refusent les minutes de silence dans les écoles, quand ils ne cèdent pas à la provocation verbale.
    Le ver est maintenant dans le fruit.

      +4

    Alerter
    • Amer // 15.09.2016 à 17h52

      Mais vous êtes la haine à l’état pure, ma parole !!!, et vous devez sûrement faire partie de cette armée de trolls envoyée pour pourrir ce blog au vue de la fréquence et du nombre de vos posts !!!
      Les musulmans aussi ont été victimes de ces attentats, et ils l’ont évidemment bien condamné, ou vous ne vivez pas dans ce pays; combien de musulmans connaissez-vous en fait pour dire ces conneries sur eux. Je crois que vous avez besoin de vous assainir le cerveau comme ces idiots utiles soi-disant djihadistes avec qui vous partagez autant de haine de l’autre !

      Au fait j’avais répondu à un de vos posts sur un lien que vous aviez donné d’un entretien de Hassan II qui affirme que les marocains ne s’intégreront jamais…je vous le met ici aussi …..suite …

        +7

      Alerter
  • woiliwoilou // 15.09.2016 à 09h03

    ce qui est terrible c’est qu’un jour arrivera où les personnes en phase avec vos propos seront interpellées pour prendre position.
    Et là, ce ne sera plus le moment pour chercher de la nuance, de la modération, d’aller dans le fond des choses, etc. On sera catalogué comme étant « contre » et mis au mur…
    Et tous les camps auront leur peloton…

      +1

    Alerter
  • Aksai // 15.09.2016 à 09h24

    L’allusion à la folie n’est pas très heureuse, mais je partage entièrement votre indignation. Bien sûr Zemmour a droit à la parole, le problème est la façon dont il est (bien) traité par certains grands médias, et que son discours ne soulève pas plus d’indignation que ça. La banalisation toujours plus grande de ce genre de point de vue est un des signes, oui, de l’assombrissement qui marque notre époque.
    J’imagine que vous devez bouillir devant votre clavier en écrivant ces articles, et en voyant certaines réactions sur cette page-même et ailleurs sur la toile. Ca vaut ce que ça vaut, c’est à dire surement pas grand chose, mais sachez qu’il y a encore des gens, certains malheureusement trop silencieux, qui continuerons à réprouver Zemmour et ses idées à 100% et sans concession aucune.
    La dernière fois en rangeant des paperasses, je suis tombé sur des feuilles de l’administration. Il y avait écrit en en-tête « liberté-égalité-fraternité ». J’ai (amèrement) ri

      +2

    Alerter
  • woiliwoilou // 15.09.2016 à 10h21

    ce qui est terrible c’est qu’un jour arrivera où les personnes en phase avec vos propos seront interpellées pour prendre position.
    Et là, ce ne sera plus le moment pour chercher de la nuance, de la modération, d’aller dans le fond des choses, etc. On sera catalogué comme étant « contre » et mis au mur…
    Et tous les camps auront leur peloton…

      +1

    Alerter
  • christian gedeon // 15.09.2016 à 10h26

    Euh Caton…Zemmour est lynché sur France Inter,France Culture,France 2,Arte…sans parler de Libération,le Monde,la Croix…et les Crises. la réaction est donc là et bien là…et Zemmour a déjà été condamné à plusieurs reprises…il sera peut-être encore condamné cette fois. le problème,voyez vous,c’est que le terrain est fertile pour Eric Zemmour…je veux dire par là,on ne peut pas porter sur lui un jugement hors sol.. [Modéré]

      +19

    Alerter
  • Patrick-Louis Vincent // 15.09.2016 à 10h53

    Il y en a qui commencent à comprendre

    http://www.lci.fr/politique/jean-guy-talamoni-veut-bouter-les-salafistes-hors-de-corse-2003096.html

    La Corse, dernier rempart des valeurs républicaines ?

      +1

    Alerter
  • yoananda // 15.09.2016 à 11h28

    Ceux qui ont lu le Coran font le lien avec les attentats qui sont survenus en France et s’inquiètent légitimement de la croissance des « tensions communautaires » (à sens unique) et de l’inaction (heu pardon, l’action consiste à cacher ce qu’il se passe) du gouvernement.

    Traiter quasiment Zemmour « d’esprit malade » (selon la formule consacrée) et tous ceux qui ont été choqués par la barbaries des soldats mahométans au lieu d’ouvrir un débat argumenté ne vas certainement pas améliorer les choses.

      +7

    Alerter
  • Milsabor // 15.09.2016 à 12h13

    Oups il faut lire Liberté à la place d’Égalité sorry

      +0

    Alerter
  • Lysbeth Levy // 15.09.2016 à 12h31

    Encore « un je suis charlie » ? Et bien le délit de faciès, la discrimination à l’embauche, l’ascenseur social en panne et la mort au bout du chemin : http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/09/14/adama-traore-le-pompier-qui-contredit-les-gendarmes_4997787_1653578.html Facile de dire « padamalgam » mais non combien de gens morts alors qu’ils étaient sous la responsabilité des policiers, ou arrêtés après avoir été contrôlés trois fois par jour ?? Et le racisme anti-asiatique ? http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/video/2016/09/05/importante-manifestation-a-paris-contre-les-violences-envers-les-asiatiques_4992614_1654200.html Même la Licra, Sos racisme ne veulent pas en entendre parler et refuse de « voir  » ce racisme !

      +5

    Alerter
    • n // 15.09.2016 à 14h35

      S’agissant du mutisme ou de l’intérêt très sélectif des associations comme la Licra ou Sos-racisme c’en est presque cocasse d’ailleurs: le piège de l’anti-racisme est en train de se refermer sur ses promoteurs, dont il apparaît de plus en plus clairement qu’ils sont moins motivés par l’aspect humaniste des choses que par leur aspect communautariste.

      Quelle légitimité et quelle crédibilité peut-on bien avoir quand on s’arroge le droit de distribuer des brevets en humanité tout en ayant l’indignation et le « combat » aussi exclusifs (au sens littéral du terme: on exclut de fait certaines « communautés » des prétentions que l’on a pour la sienne propre)?

        +16

      Alerter
  • Dufrou-Yvé // 15.09.2016 à 12h44

    Olivier, autant je pense que Zemmour a effectivement un discours dangereux, autant je pense que ce genre de discours ne fournit d’arguments qu’à des inclinations pré-existantes. Vous n’y pourrez rien changer. C’est la nature de la guerre civile – et de la guerre en général – que d’attendre des arguments déclencheurs. Mais la disposition psychologique à cette guerre civile, qui la précède, mérite l’analyse et c’est ce que vous faites parfois. Ravaler cette disposition psychologique de Zemmour à une pathologie, un début de sénilité par exemple, c’est réduire chacun qui y trouverait un « contentement » à cette même pathologie, cette même sénilité. C’est une simplification elle-même dangereuse, comparable à celle de Zemmour. Ne pourriez-vous pas aller le faire taire vous-même, puisque vous êtes si sûr de vous, plutôt que d’attendre une masse critique qui le fasse à votre place ? Curieusement, vous semblez moins vous préoccuper, aussi explicitement – et je cherche, peut-être maladroitement, à vous provoquer – de la santé mentale de nos représentants politiques que de celle de ceux, dont Zemmour, dont vous pouvez appeler un groupe, une instance, une profession ou une idéologie à l’invoquer massivement pour en disqualifier les discours. Tant que vous resterez dans le schéma de convoquer, en ce qu’ils ont de légitime, un « papa » ou un « maître » pour punir, vous ne ciblerez jamais le sommet, c’est à dire le papa ou le maître illégitime.

      +3

    Alerter
  • Brice // 15.09.2016 à 13h19

    Les médias, comme la classe politique, font la promotion du « choc des civilisations ». Le terme lui-même est sorti de la bouche de Sarkozy il y a quelques temps déjà. Donc rien de neuf ici…

    Le contenu de ce billet par contre, ça c’est déplorable. C’est une sérieuse atteinte à la portée de ce blog :
    1. Une attaque sur l’âge… On devient vieux donc on pense mal? Les brexiters ont donc volé l’avenir des jeunes, contrairement à ce qui avait été écrit ici?
    2. Zemmour dérange, donc on devrait l’interdire d’antenne? Que valent donc les papiers sur le déni de démocratie après ça?

    Et le pire, ce n’est pas un billet d’humeur mais un sentiment profond?

      +6

    Alerter
  • RiFiFi // 15.09.2016 à 14h28

    En tous cas, avoir un prénom « de chez nous » n’est pas garantie de distance par rapport à l’islam
    http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-la-gendarmette-qui-voulait-faire-le-djihad-14-09-2016-2068406_23.php

      +2

    Alerter
    • J // 15.09.2016 à 16h19

      Il est vrai que se polariser sur cette histoire de prénoms est inepte.

      La vraie question est : peut-on espérer que l’Islam, d’un coup de baguette magique, va s’humaniser pour nous faire plaisir (pour simplifier) comme on nous le serine ici ? Il a fallu des siècles pour humaniser le Christianisme, et pour cela il a fallu l’affaiblir (réduire son emprise). L’emprise de l’Islam sur ses fidèles (ou supposés tels) et au-delà se renforce sous nos yeux, et personne ne peut dire où ça va s’arrêter.

        +1

      Alerter
  • Cyri // 15.09.2016 à 14h43

    Merci Olivier ! Jusqu’à ce que je lise les commentaires, je pensais que vous vous en faisiez un peu trop sur Zenmour…
    D’une part, je n’ai pas vu un seul lecteur musulman (ou qui ose le dire) s’exprimer dans les commentaires. Il me semblait qu’ils étaient pourtant un peu concernés.
    Je suis mal à l’aise en lisant tout ça. Il y a comme un relent nauséabond.

    Lors de mes quelques voyages en pays arabe, j’étais toujours dérangée par ces islamistes qui prétendaient vous expliquer comment vivre et puis tous ces dictateurs, aussi barbares dans leur façon de les combattre.

    Mais c’est pas fini, les voilà chez nous. Et il y a vraiment de quoi trembler vu ce qu’ils font dans le monde arabe et ce qu’ils ont commencé ici.
    Et voilà leurs doubles maléfiques dans les rangs des Français, Zenmour et autres, exactement pareil, en vous expliquant comment vous comporter, vous habiller, vous nommer, parler, croire ou penser pour être un bon Français.

    Et dans 20 ans max, nous aurons nous aussi un Daesh bien de chez nous. Chouette alors.

    En attendant, j’aimerai vraiment prendre un billet pour la prochaine traversée vers Alpha du Centaure.

      +6

    Alerter
    • Perret // 15.09.2016 à 18h30

      Daech est déjà chez nous et nous l’avons aidé à grandir en Syrie.

        +3

      Alerter
  • Fabien // 15.09.2016 à 15h14

    Cher Olivier Berruyer,

    J’adore votre travail, mais quand vous écrivez « En revanche, ceux qui ont des problèmes, et je le vois bien, ce sont ceux qui luttent contre l’islamophobie », laissez-moi vous dire que si « ceux qui luttent contre l’islamophobie », ce sont le CCIF, les Indigènes de la République et tous leurs petits copains néo-gauchistes avec leur logique ségrégationniste et leur terrorisme intellectuel… alors, beaucoup de gens, y compris ceux qui comme moi sont de gauche, espèrent qu’ils n’ont fini d’en avoir, des « problèmes »!

      +4

    Alerter
  • shaitan // 15.09.2016 à 17h05

    Rapport annuel de 2005 du haut conseil à l’intégration.

    Le haut conseil à l’intégration rappelle unanimement qu’en République, la critique de la religion, comme toutes les convictions, est libre, qu’elle est constitutionnellement garantie et qu’elle fait partie de la liberté d’opinion et d’expression.
    elle ne serait être assimilé au racisme et à la xénophobie, que les membre du haut conseil à l’intégration réprouve et combattent activement.
    La pratique de la religion étant libre, islamophobie, c’est a dire la peur ou la détestation de la religion islamique, ne relève pas du racisme.

      +2

    Alerter
  • beaudry jacques // 15.09.2016 à 17h18

    Les français ont de plus en plus l’épiderme sensible. Ça se soigne avec de la réflexion et un peu d’intelligence. Voir de la crotte continuellement dans les propos de ceux qui ne partagent pas nos certitudes et nos convictions est une maladie qui s’attrape. Les vierges offensées contenez-vous un peu et sortez de l’extrémisme de vos jugements des autres.

      +1

    Alerter
  • Albert // 15.09.2016 à 17h38

    1000 merci
    Puisses OB accepter qu’on ne juge pas ce qui a le droit d’être dit

      +1

    Alerter
  • christian gedeon // 15.09.2016 à 18h04

    Mme Lévy. Qu’il y ait des problèmes,personne ne saurait le nier. C’est évident. ET beaucoup se battent sans bruit et auquotidien contre les discriminations et autres erreurs.De là à traiter l’Etat de raciste,vous y allez quand même un peu fort,non? En gros,vous faites ce que vous reprochez à Zemmour. Pour lui(et selon vous et d’autres) tous les musulmans sont islamistes,et pour vous,tout l’2tat est raciste…si vous voulez bien m’expliquer la différence dans la démarche,je serais votre obligé.

      +4

    Alerter
  • Cmanu // 15.09.2016 à 18h07

    QUAND ILS VIENNENT CHERCHER ZEMMOUR , JE PROTESTE.
    (Commentaire trop long__obligé de résumer)

    Je considère Zemmour comme un  » honnête homme  » contemporain.Dans un monde en ébullition..
    le citoyen M.Eric Zemmour, essaie …de comprendre l’histoire qui se déroule dans la France où il vit,…il pense que son devoir est d’alerter, plus qu’il ne cherche à provoquer.

    … j’aurais une question à poser . Si vous M.Berruyer ou vous M.Zemmour aviez des éléments de réponse…
    Je ne connaissais pas le nom de Richard Coudenhove-Kalergi, se pourrait-il que l’afflux des réfugiés/migrants en Europe ainsi les guerres dans leurs pays pour provoquer ces afflux soit le résultats de politiques menées volontairement par les élites en application de ce que préconisait Kalergi dans son ouvrage « Idéalisme pratique » en 1925 ?
    Vous noterez que Mme Merckel ,M.Juncker ainsi que M.Von Rumuy ont été les 3 personnes à avoir reçu le prix Coudenhove-Kalergi.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Coudenhove-Kalergi

      +5

    Alerter
  • Amer // 15.09.2016 à 18h12

    @ Patrick-Louis Vincent, réponse pour ce post :(désole la modération pour remettre ma réponse ici)

    https://www.youtube.com/watch?v=HYzPM09m75A

    Ecoutez-le. Ce n’est pas Zemmour qui parle mais le roi du Maroc, descendant du prophète.

    Réponse :

    Vous savez PLV, je crois que la majorité des français d’origine marocaine sont largement intégrés et ont contredit les propos du roi Hassan II qu’il a tenu sûrement pour des questions à la foi de politique intérieure et extérieure…Et le roi n’a ni la science infuse, ni le don de la prédiction.
    Au fait, De Gaulle a dit que les français sont des veaux, est-il vrai qu’ils le sont ?
    Un lien très instructif sur la question :
    http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/les-francais-sont-des-veaux-charles-de-gaulle/
    Un conseil P-LV, ne mélangez pas tout, il y a certains mix d’idées qui peuvent vous brouiller les esprits….c’est juste un conseil camarade à toi et à tout ceux qui veulent apparemment la confrontation, de quelque bord qu’ils soient; et il n y a pas mieux que la paix et la cohésion sociale car voyez-vous ceux qui causent les problèmes sont toujours une infime minorité de qui que ce soit (et cela les arrange tous croyez-moi), et la grande majorité de gens vit normalement et souhaite un avenir meilleur.
    A moins que vous n’ayez rien à perdre ou que vous soyez un opportuniste de la politique ou d’autre chose, vous ne devriez pas jouer aux pyromanes car ce sont toujours les innocents qui paient pour les agissements d’une infime minorité.

    …suite…

      +2

    Alerter
  • Amer // 15.09.2016 à 18h31

    suite…
    @ Patrick-Louis Vincent, réponse pour ce post :(désole la modération pour remettre ma réponse ici)

    https://www.youtube.com/watch?v=HYzPM09m75A

    Ecoutez-le. Ce n’est pas Zemmour qui parle mais le roi du Maroc, descendant du prophète.

    Réponse :
    Juste une anecdote :
    On racontait au village qu’un vieux guerrier disait aux jeunes pleines de fougues qui n’avaient pas encore connu le baptême du feu et s’impatientaient de la bataille à venir : « ne souhaitez jamais la guerre car vous n’en connaissez pas la douleur encore ; essayez de l’éviter le plus possible mais si elle est inévitable battez-vous comme des vrais guerriers dans l’honneur et faites la paix comme si vous étiez des saints ».
    Les gens en général ne se rendent pas compte de conséquences à venir de leur emballement immédiat…

    A tous ceux qui veulent en découdre pour x raisons, la guerre n’est pas une solution…dès l’instant où le premier coup va partir tout le monde sera perdant, et ceux qui font les durs maintenant ne seront pas forcement ceux qui se défendront ou défendront les autres car la guerre est pleine de surprises…Cultivez la paix, la guerre n’est jamais bénéfique; ce ne sont pas les exemples actuels ou passés qui manquent….

      +2

    Alerter
  • christian gedeon // 15.09.2016 à 19h15

    Je suggère Olivier,que vous vous penchiez sur l’abominable rachat de l’abominable Monsanto par l’abominable Bayer….Zemmour,c’est amusant un moment…mais là,c’est du très très lourd…on est en train de parler de la mise en servitude alimentaire de la Terre…rien de moins.

      +3

    Alerter
  • Julian // 15.09.2016 à 20h31

    Affirmation de Zemmour :  » L’islam est incompatible avec la République ».

    Cette affirmation fait débat. Et quel débat, plus de 400 commentaires !

    Le seul moyen de le trancher n’est-il pas de poser, sans passion ni procès d’intention à nos compatriotes musulmans « pratiquants » (les autres, athées ou indifférents ne me paraissent pas concernés) une simple question :

    – vous, pratiquant, à quelle Loi attribuez vous la primauté: : celle de votre Livre ou celle de la République ?

    Je souhaite que ce message ne soit pas pas stupidement censuré, comme l’ont été les deux précédents formulés dans dans termes identiques, et, on en jugera, non polémique.

      +3

    Alerter
  • VT // 15.09.2016 à 20h54

    j’ai de plus en plus de mal à vous suivre olivier dans vos démarches sur ce blog. Initialement ce blog abordait des sujets économiques et depuis un certains temps vous déviez sur des sujets trop polémiques et qui au final n’apporte rien à ce site. Faite ce que vous savez faire : nous informez sur la situation économique.

    Zemmour est un homme de talent qui alerte ses semblables. Qui d’autre est en mesure de le faire, actuellement personne en France. Remercions le de dire les choses avant que tout explose.

      +4

    Alerter
    • bourdeaux // 15.09.2016 à 22h39

      « Zemmour alerte ses semblables » ; Non, Zemmour ici ne pratique pas « l’alerte » mais il fait ce que tout éditorialiste fait lorsqu’il écrit dans un journal : un journal a une certaine clientèle, et tout éditorialiste sait que la limite de sa liberté d’expression, ce sont ses lecteurs, or, la grande majorité des lecteurs de journaux ou des auditeurs de radio attendent non pas des informations, mais la justification de leurs opinions. Zemmour surfe ici sur les réflexes identitaires, la xénophobie et les amalgames qui échauffent la tête de sa clientèle, c’est tout, et il y a des époques dans la vie d’un pays où ce type de commerce est dangereux. Je suis surpris que si peu de commentateurs n’évoquent l’impact désastreux de ce type de propos sur monsieur-tout-le-monde qui est musulman et français.

        +5

      Alerter
  • Xavier // 15.09.2016 à 21h31

    Bon, je n’ai pas lu les centaines de posts mais qq dizaines…

    Et j’ai l’impression que l’on tourne (revient) autour de cette question, point essentiel de notre société (j’ai pas osé dire de notre démocratie…) : peut-on encore débattre librement ?

    Je ne sais si les présentations des uns, mal-entendus des autres sont conscients.

    J’aurais un préalable à faire, dite-moi si je me trompe mais Être un Homme, c’est avant tout échanger sur des notions complexes.

    Là dedans, il y a :
    – échanger, donc dialoguer librement
    – complexes : donc pas forcément consensuelles, voire même certainement contradictoires

    DONC limiter cette liberté :
    1) me semble assimilable au souhait de nier à certains leur humanité, bizarrement par des gens très moralisateurs dès que l’on parle humanisme
    Ne serait-ce pas là le fascisme ultime ?
    2) empêche le dialogue, l’expression et par là même assure un conservatisme systémique qui favorable aux dominants actuels.
    3) ne laisse comme recours que la fuite dans la folie ou la violence.

    On touche donc exactement là par où il faut commencer à redéfinir un projet sociétal.

      +4

    Alerter
  • PAtrick // 15.09.2016 à 21h33

    La liberté d’expression est ou n’est pas. Et sont ces mots qui valurent à mon court billet, où je défendais la disputatio et la liberté sans prendre parti, d’être modéré…enfin supprimé.

    Je ne vous salue pas.

    Patrick

      +3

    Alerter
  • laurence // 15.09.2016 à 22h12

    Pour prendre un peu de hauteur par rapport à tout cela. Voici une interview sur une radio tendance ultra droite mais qui justement mérite d’être écoutée car Francis Cousin remet tout en finesse(vers la fin) les extrémistes à leur juste place. Et replace bien les origines et enjeux de tout ce que nous vivons actuellement.
    https://www.youtube.com/watch?v=mFRnnEw06bc

      +0

    Alerter
  • Spartacus // 15.09.2016 à 23h25

    Cher O.B.
    Je vous lis régulièrement avec grand plaisir depuis des mois, mais je trouve qu’avec cette série de billets sur E.Z vous être entrain de vous ridiculiser.Vous êtes en pleine sur-réaction et de ce fait vous mélangez tout et n’importe quoi.
    E.Z. ne fait qu’exprimer sa propre opinion en son nom propre et il ne représente donc que lui-même. Il vient vendre son bouquin, il n’est pas militant, il ne pousse personne à penser comme lui. Vous n’êtes pas obligé de l’écouter, et encore moins de penser comme lui ou d’acheter son bouquin.
    Pendant que certains se demandent « si l’Islam est compatible avec la république », d’autres chez Google Deep Mind sont entrain de mettre au point des intelligences artificielles. Vous vous rendez compte un peu du décalage ? Il serait temps de commencer à sortir les gens de l’ignorance et du « prêt à penser » non ?
    Et dites-vous bien que si E.Z. a un accès libre aux médias, c’est que le « système » y trouve son compte. Pendant que les gens s’épanchent à commenter ses propos, les forts continuent de dominer les faibles (et en prime, ils doivent bien se marrer en nous lisant)
    Ça fait 3 millions d’années que ça dure et cela n’est pas près de changer …

      +3

    Alerter
    • Laurence // 15.09.2016 à 23h48

      D’accord avec toi Spartacus. C’est bien pour ça qu’écouter Francis Cousin(voir ci-dessus) cela remet les choses à leur juste place, loin de la cours de récré qu’est ce blog en ce moment(ce n’est pas un jugement, juste mon ressenti). Gauche contre droite, extrême gauche contre extrême droite, humaniste, raciste,…. Tous ces termes n’ont plus aucun sens et c’est une perte de temps que de discuter sur des faits ou des paroles dérisoires ou provocatrices. Il faut s’en tenir aux racines du mal, aux causes et réagir qu’à ces seuls éléments. Tous le reste n’est qu’une perte de temps et le temps nous est précieux car le compte à rebours est lancé!!!

        +2

      Alerter
  • ago // 16.09.2016 à 00h48

    Cher Kiwi xar, j ai l affreuse conviction, depuis qq temps déjà, qu’un prochain president, plutôt de droite, pourrait actionner l article 16. J espére que de la primaire LR n émergera pas un petit surexcité otanesque

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications