Les Crises Les Crises
14.septembre.201614.9.2016
Article LesCrises

Scandale Zemmour : Illustration d’une Société malade et en danger

Quand une société devient malade, elle considère ses membres malades comme normaux. En résumé : Zemmour est en plein naufrage, il va très mal. Ayons de la compassion pour lui. Mais une société (médias, politiques) qui tolère de telles sorties sans réagir est très malade Il nous faut nous ressaisir car ces gens nous mettent […]
Merci 17
J'envoie

Quand une société devient malade, elle considère ses membres malades comme normaux.

En résumé :

  • Zemmour est en plein naufrage, il va très mal. Ayons de la compassion pour lui.
  • Mais une société (médias, politiques) qui tolère de telles sorties sans réagir est très malade
  • Il nous faut nous ressaisir car ces gens nous mettent en grand danger, favorisant la guerre civile, l’islamophobie, l’antisémitisme, et servent la propagande de Daech.

Bien que je ne sois qu’un simple citoyen, modeste blogueur, non encarté, « blanco » sans lien avec aucune communauté particulière, la semaine que nous venons de vivre m’oblige à interpeller directement les dirigeants politiques et associatifs.

1/ Les propos d’Éric Zemmour

Il y a désormais une semaine exactement, mardi et mercredi dernier, nous avons eu sur France 5 puis sur RTL (puis lundi sur LCI) un incroyable déferlement de propos racistes d’Éric Zemmour (je les ai retranscrits intégralement ici, ça vaut le coup d’œil…). J’ai volontaire remplacé les termes Islam et musulmans par d’autres confessions pour que chacun mesure toute la gravité de ces propos. En voici quelques-unes :

« L’État-major de l’armée sait qu’un jour viendra où il devra reconquérir ces terres devenues étrangères sur notre propre sol. Le plan est déjà dans les cartons, il a pour nom « Opération Ronces ». Il a été mis au point avec l’aide des spécialistes de l’armée israélienne. […] Je n’ai pas indiqué ce nom « Ronces » en vain. Ils sont allés voir les spécialistes de l’armée israélienne. […] Ils leur ont conseillé de faire comme ils avaient fait à Gaza, ils leur ont expliqué comment il fallait faire, parce que les Israéliens sont des spécialistes évidement. Et donc le plan français est prêt. » [RTL, 07/09/2016]

« Nous vivons depuis trente ans une invasion, une colonisation qui entraîne une conflagration. […] Il faut leur donner le choix entre la franc-maçonnerie et la France. » [France 5, 06/09/2016]

« Il n’y a pas d’Asiatiques en France qui vivent dans la paix […], qui soient totalement intégrés. » [France 5, 06/09/2016]

En réponse à une question sur « Les Juifs, les Musulmans », M. Zemmour prétend que « pour le corps social », on est « moins français » quand on a un prénom non-chrétien car on « refuse de s’approprier l’Histoire de France ? » [LCI, 12/09/2016] Que penser alors de quelqu’un qui dirait « Donner un prénom qui n’est pas français à ses enfants, ce n’est pas se détacher du judaïsme. C’est vouloir continuer l’identité judaïque en France et c’est vouloir transformer la France en un pays de plus en plus judaïque. » ? [France 5, 06/09/2016]

« Le Bouddhisme est incompatible avec la République et avec la France ». [RTL, 07/09/2016]

Tous ces propos (que vous aurez évidemment modifiés en remplaçant les termes en italique par Islam ou musulmans pour retrouver les vrais propos de Zemmour…) proprement délirants n’ont pratiquement suscité aucune réaction médiatique, aucune réaction politique. Or, il n’est pas possible de ne pas répondre à de tels propos quand ils sont tenus sur de grands médias, et entendus par des millions de personnes !

On note bien que, ses premiers propos n’ayant pas été condamnés, Zemmour, multirécidiviste de l’appel à la haine, a passé la 3e couche lundi…

zemmour

2/ Appel à la compassion pour Eric Zemmour

Il apparaît clairement qu’Éric Zemmour ne va pas bien psychologiquement.

À 58 ans, il atteint un âge difficile, où il faut s’adapter aux temps différents qui viennent. Il est connu que ceci provoque parfois une hystérisation idéologique, qui permet au sujet de cacher – aux autres et à lui-même – le déclin de ses forces intellectuelles, et des autres. Plusieurs cas viennent d’ailleurs à l’esprit, comme Alain Soral par exemple. Ainsi une analyse statistique plus complète sur les évolutions idéologiques associées à la crise de la cinquantaine serait passionnante (la référence sur le sujet serait Carl Gustav Jung, qui avait donné 3 possibilités à l’homme vieillissant : comme ici l’accentuation, mais aussi l’inversion ou la sagesse…).

Il semble apparaître que le cas de Zemmour relève plus de la psychiatrie, quand, mélangeant tout :

  • il appelle quasiment à la guerre civile
  • il pense qu’il y a en France « des centaines de Saint-Denis et de Molenbeek »
  • il entrevoit l’intervention dans un proche futur de l’armée dans nos banlieues, qu’il qualifie de nids de « ronces »
  • il sombre dans un complotisme délirant, qui encourage l’antisémitisme, en inventant des plans de notre armée qui aurait été réalisés par les Israéliens, visant à traiter nos banlieues comme Gaza… Délires évidemment totalement démentis par l’armée dès le lendemain.
  • il trouve « scandaleux » que des parents donnent un prénom étranger à leur enfant, ce qui relèverait selon lui d’un « refus de s’approprier l’Histoire de France », créant ainsi « des Français moins français que lui »
  • il estime que Marine Le Pen a « toujours été de gauche »
    zemmour
  • continuant dans le complotisme, il pense qu’il existerait un « parti collabo qui depuis 1 000 ans est toujours contre la France »
  • il appelle de ses vœux une Dictature pour en finir « avec les juges qui gouvernent », finissant par un orwellien « Ma Dictature, c’est le retour à la Démocratie »…
  • il « bénit le France d’avoir colonisé l’Algérie » puis dénonce 30 secondes plus tard les « comportements colonisateurs [actuels des musulmans] : parce que ne pas respecter la culture de la société qui vous accueille, c’est être un colonisateur ! » – n’y voyant apparemment aucune contradiction (tant dans l’origine de l’immigration que dans les conséquences d’une colonisation…)
  • il éructe sur « 180 personnes tuées à Nice » – au lieu de 86…
  • s’appelant « Zemmour », il hurle qu’on n’est un vrai français qu’avec un prénom français – indiquant qu’il « ne demande pas à changer le nom, [mais seulement] le prénom [car] c’est la France » – sachant qu’on peut aussi demander à franciser son patronyme, c’est un délire logique…
    zemmour
  • et enfin, dans une forme de syndrome de Stockholm inversé, il indique que « Les musulmans savent très bien que ce que je dis est vrai » – j’ai pas mal de contre-exemples pour ma part…zemmour

Hmmmm, comment te dire Éric… ? :

zemmour

zemmour

zemmour

zemmour

Cette paranoïa délirante montre qu’il est donc tout à fait possible que tout ceci relève simplement d’un début de démence sénile (simple hypothèse – et tout ceci est à prendre aussi avec un peu de second degré…). Cette possibilité apparait même comme une certitude à l’ancienne ministre de la Justice (voir ici) :

zemmour

zemmour

Ou sur France Inter :


Mais où donc s’arrêtera Eric Zemmour ? – Le… par franceinter

Ainsi, dans le doute, et par respect pour Éric Zemmour, j’appelle à ce que, prenant sur nous, nous fassions preuve avec lui d’une réelle compassion et de modération à l’égard de sa personne. Qui sait s’il ne pourrait pas plaider l’irresponsabilité pénale en cas de poursuites judiciaires ?

3/ Mais le problème n’est pas Zemmour !

Le problème central n’est pas le naufrage individuel d’un homme.

Le problème est l’incroyable courtoisie avec laquelle Zemmour est traité par le système médiatique puis politique français.

Nous avons ainsi vu Mme Lapix oser lui demander tranquillement, à propos de nos concitoyens, « Mais alors, on fait quoi avec les Musulmans » ?, lui demandant ensuite « Alors qu’est-ce qu’on fait ? Est-ce qu’on leur interdit d’exercer leur culte, est-ce qu’on crée un système d’apartheid ? Est-ce qu’on doit discriminer ? » ? Il est simplement stupéfiant de voir une journaliste poser de telles questions.

Zemmour a directement visé Rachida Dati : « [Les Juifs, les Musulmans], en donnant des prénoms musulmans, ils refusent de s’approprier l’Histoire de France. Je l’ai dit à Rachida Dati qui a appelé sa fille Zorah [le prénom de sa mère, ndlr] : je trouve cela scandaleux ! Je lui ai dit, comme quoi, je ne me cache pas ! ». On a alors vu sur BFM le journaliste interviewant Rachida Dati oser lui demander : « Vous trouvez scandaleux qu’il remette en cause le fait qu’on puisse avoir des prénoms étrangers pour des Français ?» !!!

Mais le record, haut la main, est Yves Calvi. On restera abasourdi de son incroyable courtoisie face à un Zemmour tenant des propos plus très loin du seuil où devient nécessaire la mise en place d’une camisole de force. Il est bien triste de voir que RTL, « 1ère radio populaire » soit devenue un élément dangereux de déstabilisation de la Société, dans l’indifférence générale, invitant et soutenant régulièrement cette personne condamnée pour incitation à la haine….

Bref, tout s’est passé comme si les personnes ayant interviewé Zemmour le percevaient comme normal, comme si ses propos étaient normaux et dignes de politesse et de respect.

Je n’ai pu m’empêcher de comparer simplement avec l’accueil hystérique du dernier livre d’Emmanuel Todd – peut-être imparfait, critiquable, avec des formulations provoquantes – mais qui appelait noir sur blanc à la paix civile : « Le racisme, lorsqu’il s’empare des consciences, ne s’arrête jamais à telle ou telle catégorie. La confrontation avec l’Islam a déjà amorcé la renaissance de l’antisémitisme. […] L’Islam doit globalement, enfin, être accepté, légitimé, en tant que composante de la nation, comme l’Église l’a été. […] L’accommodement [avec l’islam] peut réussir, là où la confrontation ne peut qu’échouer. ». De quoi en effet bruler l’auteur en place publique médiatique…

Et en plus de répandre l’islamophobie, Zemmour répand aussi l’antisémitisme, déchaînant des forces de haine dangereuses. Il explique que, quand on s’appelle Mohamed ou Aïcha, on n’est pas totalement français : son raisonnement s’applique donc aussi parfaitement à Salomon et Rachel – puis Enora, Giulia, Bixente… Il explique que l’armée va venir débroussailler les banlieues comme à Gaza, avec l’aide d’Israël… Quant au racisme, si déjà on n’est pas vraiment français en s’appelant Ahmed, alors on ne doit guère l’être plus si on a la peau noire…

Pour revenir à Zemmour, la presse n’a donc nullement fait état de ces propos inacceptables. Aucun article dans Le Monde, Libération ou autres les 5 premiers jours!

20 minutes s’est simplement inquiété de nouveau que dans son brulot raciste, sa tribune appelant à bombarder les 95 000 habitants de Molenbeeck ait disparu… Graaaave problème, en effet….

zemmour

Il aura fallu qu’une brève sur Closer et Télé Star (sic.) signale que, « étrangement », le CSA croulait sous des centaines de protestations…

Il aura fallu que le site Arrêts sur Images soit en pointe pour informer le pays – démontrant à quel point il est indispensable d’aider à l’émergence de nouveaux médias en ligne, les grands titres subventionnés ayant maintes fois démontré leur échec à apporter une information de qualité. Nous mesurons bien en ce jour l’impact sur la Démocratie et la République.

Mais pire encore, le monde politique n’a pas réagi non plus. Pratiquement aucune déclaration, aucune réaction, aucun bruit. Bilan du laxisme : Zemmour a récidivé, dans le même silence médiatico-politique.

4/ Le mortifère « 2 poids, 2 mesures »

Évidemment, un mot tabou est sur toutes les lèvres de beaucoup de musulmans : « Dieudonné » et la réaction à ses propos antisémites. Nom que les responsables ne veulent apparemment même pas prononcer, pétrifiés de peur.

Pourtant, tous les citoyens de bonne volonté, au-delà de leurs divergences politiques, devraient se retrouver ensemble sur un combat acharné pour la défense des principes fondamentaux de notre République. Manuel Valls a été en pointe il y a 2 ans condamner raison les propos antisémites de Dieudonné.

Mais ainsi, il a défini lui-même le niveau d’indignation et de réaction à des propos racistes et antisémites totalement inacceptables, avec cette affaire Dieudonné. Il a défini qui doit porter le combat (lui), avec quelle force (puissante) et avec quelles réactions (déclarations enflammées, poursuites…) :

zemmour

zemmour

zemmour

zemmour

zemmour

zemmour

zemmour

zemmour

Son absence totale de réaction depuis une semaine est incroyable, voilà le résumé de sa semaine Twitter :

zemmour

Quelqu’un peut-il signaler à Manuel Valls qu’il va se faire attaquer pour plagiat par @léquipe ?

zemmour

zemmour

(Je me suis toujours demandé qui étaient les 12 % de Français qui soutenaient encore Hollande…)

Bref, pas un mot sur Zemmour sur ce Twitter ! La France, ce pays où le Premier Ministre Manuel Carlos Valls-Galfetti n’a pas réagi à un olibrius rependant sur les ondes que t’es pas un vrai français quand t’as pas un prénom français… #Ouahou

Quelle incroyable façon de tomber dans le piège : montrer à notre communauté musulmane qu’il y a bien « 2 poids, 2 mesures », et pas qu’un peu ! Alors qu’il serait si simple de montrer une solidarité immédiate et sans faille, qu’il n’y a pas de gradation, pas de préférence, dans le combat contre toutes les formes de haine.

Il faut donc ignorer ceux qui tentent d’expliquer que l’islamophobie et l’antisémitisme, ce n’est pas la même chose ; il ne faut pas rentrer dans ce débat piégé : il n’y a pas de concurrence victimaire.. : Luttons – contre – TOUTES – les – formes – de – haines

Tout simplement.

Car qui sème la haine récolte les morts.

5/ De la banalisation de l’infâme

Illustration de la profondeur du problème.

Valls a nommé Gilles Clavreul – qu’on dit aimable et cultivé – Délégué Interministériel à la Lutte Contre Le Racisme et l’Antisémitisme (DILCRA) – poste sensible s’il en faut.

Il est pourtant depuis lors régulièrement brocardé comme manquant d’impartialité dans la lutte contre « l’Islamophobie », comme ici ou .

La France, ce pays où le DILCRA arrive à ne pas faire l’unanimité des personnes qu’il est censé défendre ! (comme si c’était difficile…)

Eh bien le DILCRA n’a pas réagi de la semaine, s’intéressant plutôt à une exposition de dessins :

zemmour

Il a fini par le faire. Observons :

1/ Rien sur le compte Twitter DILCRA

2/ Gilles Clavreul publie sur son compte Twitter Personnel :

zemmour

3/ Renvoi sur le compte Facebook Personnel de Gilles Clavreul (#JoueLaCommeClinton niveau mélange des genres), où on trouve cette réaction hallucinante :

zemmour

On est d’accord ? :

zemmour

Condamner aussi mollement, en se demandant si c’est bien « utile », et en réussissant l’exploit de qualifier, dans la condamnation de ses propos, Éric Zemmour de « brillant« , « cultivé« , « intelligent« , « adroit« , de personne « élevant le débat« , et disant assez clairement « Par chance, il ne fait pas de politique, sinon, il convaincrait tout le monde. » ôte définitivement les rares doutes restants sur l’adéquation de cette personne à un des postes actuellement les plus sensibles et importants de la République…

La France, ce pays où tu ne peux pas trouver un DILCRA qui écrirait le lendemain un truc comme ça par exemple :

« En tant que DILCRA, j’ai été abasourdi par les déclarations inacceptables de M. Zemmour hier. Je tiens à assurer tous nos concitoyens qu’elles ne resteront pas sans réponse.

Ainsi, au vu de leur gravité :

  • j’ai immédiatement demandé au procureur de la République d’ouvrir une enquête pour incitation publique à la haine envers nos concitoyens d’origine musulmane ;
  • j’ai demandé au Président du CSA une réunion d’urgence du collège afin qu’il m’auditionne et se prononce dans les 48 heures sur ces propos et l’incroyable passivité et courtoisie des journalistes, qui ont laissé M. Zemmour les développer très longuement ;
  • j’invite les médias qui le souhaiteraient de ne pas inviter M. Zemmour tant que la justice ne se sera pas prononcée sur les propos du livre, au vu de leur gravité.

En ces temps troublés, nous devons tous œuvrer au renforcement de la cohésion nationale et non pas à l’exacerbation des tensions.

C’est la tâche que m’a confiée M. Le Premier Ministre, et je l’accomplirai avec la plus extrême détermination. » (Texte OB).

Mais ceci n’est qu’une illustration des conséquences d’une petite musique, jouée depuis des mois et des mois, visant à banaliser « l’islamophobie », appelant même à en être fier, accoutumant le public à ces idées mortifères, comme ici Laurent Bouvet :

zemmour

C’est bon message reçu 5 sur 5, merci : Éric Zemmour n’a plus peur…

Très éloquent d’ailleurs : cet idéologue a pris la peine de poster un commentaire sur le scandaleux Post Facebook du DILCRA, évoqué-ci dessus :

zemmour

Chacun appréciera l’empathie, l’autocritique quand on a encouragé les paroles proches de l’islamophobie et le niveau réel d’indignation face à Zemmour. Qui sait, on tient peut-être un futur « Zemmour de gauche » là ? Bref…

 

Pour revenir au fantasme de la « pression contre toute critique de l’Islam », on voit comme cette vision a perdu pied avec la réalité : comme si la France était un monde où, en faisant de justes remarques sur des dérives islamistes, on pourrait être taxé « d’islamophobe », ce qui vaudrait réprobation unanime nationale…

Désolé, on ne vit pas dans le même pays. L’islamophobie se répand comme une trainée de poudre ; dans tout diner avec plus de 4 ou 5 personnes, je compte désormais mentalement le temps où quelqu’un sortira un truc du style « bon, quand même, ils posent souci les musulmans… ». Il faudra me trouver un islamophobe qui a peur de la réprobation publique – on vient d’avoir la preuve expérimentale parfaite que, sur de grands médias, on pouvait uriner sur nos concitoyens musulmans sans avoir le moindre problème, CQFD.

En revanche, ceux qui ont des problèmes, et je le vois bien, ce sont ceux qui luttent contre l’islamophobie, ou, plus justement, qui défendent les Arabes, car « l’islamophobie » n’est que le nouveau cache-sexe du bon vieux racisme anti-Arabes… (OK, j’entends déjà le « Oh, quoi, mais JAMAIS Monsieur ! Je n’ai aucun problème avec les Arabes ! C’est juste que je ne peux pas blairer les Musulmans et leur religion de merde ! » – donc vive les Arabes Catholiques quoi…)

Ces propos me rappellent tellement les justifications assez proches rédigées durant l’entre-deux-guerres, où certains expliquaient qu’il ne fallait pas avoir peur d’être traité d’antisémite, qu’il existait différents types d’antisémitisme, et que, bien sûr, l’antisémitisme « à la française », n’avait rien à voir avec l’antisémitisme à l’allemande de la nuit de cristal. On a vu…

6/ Quand une société devient folle

Ainsi, oui, depuis une semaine, tout le monde considère Éric Zemmour comme normal.

Le fonctionnement de ce système évoque donc non pas simplement la situation d’un individu qui devient fou, mais bel et bien d’une société (espérons que ce soit seulement une « mini-société ») autour de lui qui perd les pédales et le sens des réalités.

Ce genre de situation est typique de certaines phases de crises historiques dans lesquelles des individus complètement déviants se mettent à exprimer le dérapage d’une société qui devient folle.

Nous devons donc mettre en rapport les derniers délires d’Éric Zemmour, ses appels à la guerre civile, ses attaques contre « l’État de Droit, cheval de Troie de l’Islam », sa condamnation du pacifisme « Quand on veut la paix, on est lâche et collabo », avec la passion de toute une caste médiatico-politique pour 10 femmes en burkini, pour les thématiques de Sarkozy, et de tant d’autres choses…

Du coup, comme la question de la folie doit être traitée au niveau individuel ET collectif, peut-être pourrait-il être utile d’appeler à l’aide des observateurs extérieurs – médecins de l’âme et de la société – afin qu’ils nous donnent leur regard dépassionné.

Car on voit bien que le secours peut venir de l’extérieur. Par exemple, la presse internationale, elle, voit très bien le problème, et nous alerte, comme ici l’anglaise :

zemmour

Et :

zemmour

Ou même la russe :

zemmour

Cette dernière le fait avec excès, certes, mais on n’oubliera pas que la Russie a perdu 25 millions d’habitants il y a 75 ans avec ce genre d’idéologie nauséabonde. Et dans ce domaine, je préfère de loin trop de vigilance, que pas assez…

Même le New-York Times nous a alerté:

zemmour

à tel point que Manuel Valls s’est senti obligé de tenter de répondre – sans convaincre (grosse semaine saucisson, JO et rédaction de chroniques, donc…) :

zemmour

La situation est telle que, même le journal du Gouvernement, Le Monde, a bien été obligé de relever :

zemmour

Hélas, peut-être aussi, que, par prudence, nous devrions anticiper le fait que l’appel d’Éric Zemmour à la guerre civile soit couronné de succès – et cela en prend bien le chemin puisque personne ne réagit. Si Zemmour a raison, alors peut-être faudrait-il dès à présent bâtir avec l’ONU des plans de missions de protection des minorités, avec envoi de casques bleus dans nos banlieues… ?

7/ Pourtant, pour le diagnostic, les indices n’ont pas manqué…

Une société qui parle de Zemmour comme d’un érudit est gravement malade. Mon propos étant grave, je souhaite l’illustrer pour montrer à quel point les principes de notre Société vacillent depuis quelques années, alertes après alertes, qui ne sont pas traitées, et que j’ai évoquées sur ce site.

1/ Il s’est ainsi trouvé un Président « « de gauche » » pour donner la légion d’Honneur française au ministre de la Police d’un pays 1/ où la police pourchasse les homosexuels pour les décapiter 2/ où des centaines d’individus sont décapités, flagellés ou crucifiés 3/ dont nombre de structures nationales sont des sponsors du terrorisme…

Capture d’écran 2016-03-07 à 16.46.55

Je rappelle que le juge antiterroriste Marc Trévidic a déclaré :

« La France n’est pas crédible dans ses relations avec l’Arabie saoudite. Nous savons très bien que ce pays du Golfe a versé le poison dans le verre par la diffusion du wahhabisme. Les attentats de Paris en sont l’un des résultats. Proclamer qu’on lutte contre l’islam radical tout en serrant la main au roi d’Arabie saoudite revient à dire que nous luttons contre le nazisme tout en invitant Hitler à notre table. » [Marc Trévidic, Les Echos, 15/11/2015]

N’oublions pas que ce « héros national » a été muté à Lille en raison d’une loi débile que le gouvernement n’a pas modifiée. Nous avons donc un spécialiste mondial du terrorisme islamiste qui s’occupe de divorces à Lille alors que nous subissons les pires attaques terroristes de notre Histoire : autre indice de sacrée maladie sociétale…

2/ Le Gouvernement a rédigé une proposition de loi visant à modifier la Constitution afin d’y introduire la possibilité d’une déchéance de nationalité pour des personnes nées françaises – ce que même Jean-Marie Le Pen n’avait JAMAIS osé proposer tout au long de sa longue carrière politique.

3/ L’ancien chef des services secrets Français a accusé Valls d’avoir refusé la liste des djihadistes français en Syrie (source – mais en vrai, c’est Fabius qui a dit non), dans un silence médiatique total – déjà à l’époque… Conseil au pouvoir : pour notre sécurité, penser à écouter plutôt la DGSI que Fabius, merci.

8/ Ces gens jouent avec la vie des Français

Nous assistons dans cette affaire à l’exacerbation des passions, à des appels à la guerre civile, à un semis de graines de violences futures.

Ainsi, le vrai enjeu du débat n’est pas un sujet de posture « morale », ni même de défense des musulmans. En réalité, c’est un enjeu civique : la défense de TOUS les Français contre une opération visant à nous transformer en chair à canon dans une guerre civile à base ethnique.

Rappelons, à l’occasion des 15 ans du 11 Septembre, que c’était un des axes majeurs de la stratégie de Ben Ladden que de la déclencher. Éric Zemmour sert en fait les agents recruteurs de Daech.

Nous ne pouvons l’accepter.

Il convient donc de rappeler nos valeurs, pacifier les esprits, dénoncer les propos de Zemmour (et lui offrir un traitement au besoin) et l’empêcher de nuire de nouveau dans les médias.

J’ai donc un message pour les parlementaires : je comprends votre embarras. Une vaste partie de votre électorat approuve au moins l’esprit des déclarations de Zemmour, sinon leur lettre. Mais l’opinion est versatile (soutenant encore Pétain en 1944 puis de Gaulle en 1945), et actuellement en perte de repères à cause de la peur, et se dirige vers l’abîme. Il vous faut donc la conduire, et non pas la suivre. Dans l’idéal, il faudrait arriver à extraire ses peurs et ses haines. Dans un premier temps, il serait utile de bien faire comprendre que les racines de nos problèmes ne se trouent pas dans nos banlieues, mais dans les conséquences de nos politiques étrangères et dans l’action de nos principaux ennemis, qui ne sont pas à l’intérieur mais à l’extérieur (Arabie, Qatar, Turquie, répandant le terrorisme sur la Planète et le wahhabisme dans nos banlieues ce qui génère nos difficultés…) afin que diminue la pression sur nos concitoyens musulmans…

Oubliez pour une fois les stratégies politiques, les coups à 7 bandes, et redressez-vous en vous rappelant que l’Histoire montre que le courage, la droiture et l’honneur sont souvent la meilleure tactique, régulièrement récompensée. En effet, les gens en place actuellement devront rendre compte de leurs actes. Méditez ainsi cette pensée de Léon Blum, en rapport avec le vote des pleins pouvoirs à Pétain en 1940 :

« Un représentant du peuple n’est pas élu uniquement pour déposer un bulletin de vote dans une urne, pour parler à la tribune, pour s’occuper de ses électeurs et pour recevoir son indemnité parlementaire à la fin du mois. Quand les circonstances l’exigent, il doit, comme un soldat, passer de la vie de garnison au champ de bataille et risquer sa liberté et sa vie pour remplir le mandat qu’il a lui-même sollicité. Là est l’honneur d’un élu du peuple et c’est cette conscience du devoir qui compense, qui rachète toutes les médiocrités du régime parlementaire. » [Léon Blum, Mémoires]

En conclusion, je dirais que nous pouvons vraiment remercier nos élites d’avoir pacifié nos relations avec l’Allemagne.

Mais à quoi cela sert-il si c’est pour dresser au final les Français les uns contre les autres ?

zemmour

287 réactions et commentaires - Page 2

  • med // 14.09.2016 à 14h08

    Entièrement d’accord avec vous Mr Berruyer. Je mettrais seulement deux bémols..

    1 – Le problème est bien plus à mes yeux coté médias que coté Zemmour.

    2 – Comme rapporter par d’autre ici. Pas besoin de faire de la surenchère a la Zemmour (Malade mental). C’est contre productif et c’est donner le bâton pour se faire battre..

      +2

    Alerter
  • Jules Vallés // 14.09.2016 à 14h18

    @ olivier Berruyer:

    « À 58 ans, il atteint un âge difficile, où il faut s’adapter aux temps différents qui viennent. Il est connu que ceci provoque parfois une hystérisation idéologique, qui permet au sujet de cacher – aux autres et à lui-même – le déclin de ses forces intellectuelles, et des autres »

    Alors là..les bras m’en tombent!
    C’est quoi cette psycho à 2 balles (30c d’€).. » Il est connu que » bonjour l’argument d’autorité..affirmation ne vaut pas démonstration, ce que vous prouvez d’habitude avec talent sur votre blog.. peut-être que les menaces que vous avez reçues ont perturbé votre rigueur
    habituelle?
    « Il est aussi connu que  » avec l’âge , s’accroît à minima l’expérience, j’ai 64 ans et j’ai connu des événements dont vous avez simplement entendu parler, ou vu en reportage, ou étudié… ça n’a rien de comparable, et comme dit si bien Brassens:
    « Quand on est con, on est con, l’âge n’a rien à voir dans l’affaire »
    Moi j’ai plutôt l’impression d’être plus lucide qu’à 20ans, plus cultivé, plus modéré…
    Quand au passage sur le déclin des autres forces!? serait-ce un coup bas? Vous aussi Olivier vous vieillissez, même si vous n’y croyez pas.. attention l’hystérisation idéologique, tapie dans l’ombre, vous guette sournoisement
    Suite à venir>

      +17

    Alerter
  • sg // 14.09.2016 à 14h19

    Non ce n’est pas un point Godwin du tout. Ces gens infèrent votre religion même si vous n’en avez pas uniquement sur votre faciès. Certains, que j’ai fait un peu parler pour le (dé-)plaisir, vont même jusqu’à dire tout haut que le métissage dégrade la qualité de l’ADN français.

    Si ce n’est pas l’idéologie nazie, qu’est-ce que cela peut bien donc être?

      +12

    Alerter
  • Jules Vallés // 14.09.2016 à 14h19

    La suite pour Olivier:
    Il n’y a pas si longtemps si j’ai bien compris la doxa, le Brexit a été voulu par le vote des vieux et des pauvres (prolétaires?) était-ce une manifestation de l’hystérisation idéologique? Il me semble que vous avez combattu cette interprétation méprisante!
    Quant au fond de l’affaire, sur la colonisation de la France, vous qui êtes économiste, vous n’êtes pas sans savoir que Marx (https://fr.wikipedia.org/wiki/Armée_de_réserve_de_travailleurs)
    dans :Le Capital – Livre premier Le développement de la production capitaliste VII° section :Accumulation du capital Chapitre XXV : Loi générale de l’accumulation capitaliste) nous avez prévenu: Le capital après avoir abondamment puisé dans l’armée de réserve des femmes, priées de passer du foyer à l’usine, et des décennies plus tard moins bien payées que les hommes (http://www.inegalites.fr/spip.php?article972) , a favorisé l’immigration massive, suite à 68, pour pousser les salaires à la baisse et briser la radicalité des luttes pour la répartition de la plus-value, et accessoirement dresser les populations les unes contre les autres, sur des bases ethniques et non plus de classe! (diviser pour régner) (voir Francis Cousin: https://www.youtube.com/watch?v=17F0gpoPVrI)
    La citation sur Brassens ne vous est pas personnellement adressée
    Attention à l’ostracisation, qu’elle soit des musulmans ou des plus de 58 ans (qui ont l’avantage d’être de toutes les confessions)
    Je continue à admirer votre pugnacité et votre travail
    Amicalement

      +10

    Alerter
  • MarieAnne // 14.09.2016 à 14h35

    C’est dingue ce que vous dites… Si vraiment les musulmans ( ce que vous sous entendez ) appelaient au meurtre depuis 14 siècles… Vu leur nombre, faites un calcul, vous ne seriez plus là pour le raconter… Par ailleurs, pour autant que l’on sache, les morts, les 4 000 000 de victimes de nos guerres récentes ou actuelles,  » chez-eux « , l’éradication des indiens d’Amérique , ( combien de morts déjà ?) la Shoah … Rien à voir avec l’islam hein… Faisons les comptes et restons un peu neutres et lucides sur nous-mêmes !
    Qui appelle qui et a quoi donc … Si l’on s’en tient aux faits ?

      +38

    Alerter
    • Vincent // 14.09.2016 à 15h02

      Je comprends vos arguments. Mais il y a une grosse nuance.

      Les meurtres commis par les occidentaux le sont de manière indirecte, ou involontaire (du moins officiellement).
      Ce n’est pas revendiqué et affiché comme un objectif de tuer des civils. Je ne dis pas que ce qui a été fait par les US (et pas que eux) en Irak, en Lybie, ou ailleurs était bien, loin de là.
      Mais ils peuvent au moins avoir la prétention de dire que, s’ils ont tué des civils, c’était involontaire, ou un « dégât colatéral »…

      Après, je concède avec vous que ces « dégâts colatéraux » ont fait incomparablement plus de morts que les assassinats de civils occidentaux par des terroristes islamistes.

        +12

      Alerter
      • Amer // 14.09.2016 à 16h54

        Nuance, belle nuance aide moi à minimiser mes crimes et à exagérer ceux des autres….ainsi donc, je vous cite « Les meurtres commis par les occidentaux le sont de manière indirecte, ou involontaire (du moins officiellement). » hohohoho !!! là c’est le top de la manipulation des esprits…

        tiens un petit cadeau; en 4 secondes tu auras ta réponse

        https://www.youtube.com/watch?v=XwhP8-AamK4

          +25

        Alerter
        • Vincent // 14.09.2016 à 17h08

          Bien vu. Mais vous avez quand même du prendre la pire des faucons américains…
          Et de plus, il ne s’agissait pas du meurtre de personnes civiles anonymes.

            +13

          Alerter
          • Amer // 14.09.2016 à 18h33

            Ça c’était le dernier acte d’une pièce sanglante….combien de libyens selon vous sont morts sous les bombes de l’OTAN ? Plus de 60 000 morts et vous suggérez je vous cite : « …il ne s’agissait pas du meurtre de personnes civiles anonymes. » Trop fort…. c’est ainsi que je résumerai ce qui découle de votre réflexion :
            « nos morts sont plus morts que les leurs qui sont sûrement moins morts que les nôtres… »

              +27

            Alerter
          • Toff de Aix // 14.09.2016 à 23h13

            Ahaha les 40 millions d’indiens d’Amérique, les 30 millions d’esclaves victimes de la traite des nègres et les 400 000 victimes musulmanes des saintes croisades vous remercient pour vos œillères…

              +8

            Alerter
      • sissa // 14.09.2016 à 17h35

        La colonisation, la traite des noirs, le massacre des amérindiens, la shoah, le napalm au vietnam, la mort de 500 000 enfants irakiensc’étaient des actes « involontaires »????
        Soyons sérieux SVP.

          +21

        Alerter
        • thanos // 14.09.2016 à 23h41

          L’outrance de vos propos est symétrique aux outrances de Zemmour. (que viennent faire les amérindiens, le napalm ou l’esclavagisme – qui, soyons provocateur n’est pas particulièrement le monopole de ce que vous définissez en creux comme blancs ou occidentaux ).Ainsi vous en décrédibilisez la critique. Soyons sérieux…

            +16

          Alerter
      • RGT // 14.09.2016 à 22h07

        « Après, je concède avec vous que ces “dégâts colatéraux” ont fait incomparablement plus de morts que les assassinats de civils occidentaux par des terroristes islamistes.« .

        Savez-vous quels sont les attentats terroristes les plus meurtriers et les moins médiatisés (même pas condamnés par la justice) aux États-Unis ???

        Ce sont les attentats contre les centres de planning familial qui ne trouvent plus de médecins ni de personnel car ces derniers se font tirer comme des lapins par des « Défenseurs de la Foi Chrétienne« …
        Les copains de Killary (vérifiez, cette dame est une « grenouille de bénitier » évangéliste).

        Par contre, on en parle surtout pas car il faut trouver un « ennemi extérieur ».

        Al Qaïda et consorts sont des « petits joueurs » en occident par rapport à ces dégénérés.

        Ensuite on vient nous bassiner avec les catholiques barbares, les chiites assoiffés de sang, les sunnites envahisseurs, les pastafariens prosélytes etc…

        Ils sont bien pratiques car avec la chute de l’URSS les ploutocrates occidentaux cherchaient des ennemis pour survivre.

          +5

        Alerter
        • J // 15.09.2016 à 18h50

          Il y a aussi des athées anti-avortement, ce n’est pas spécifiquement chrétien. Quoi qu’on en pense, ça se situe sur un autre plan et n’est pas lié à des religions même s’il y en qui l’instrumentalisent. Donc si c’est tout ce qu’on trouve pour opposer le terrorisme chrétien au terrorisme islamique, c’est contre-productif, si odieux que soient ces attentats.

            +4

          Alerter
      • silk // 15.09.2016 à 03h13

        La nuance est aussi que les musulmans ne tuent pas : seuls quelques extrémistes qu’on peut considérer comme des intégristes tuent, et ils ne représente pas les musulmans.

        C’est l’amalgame que tente de faire Zemmour et dans lequel vous tombez : il y a le texte et le choix des textes qu’on met en avant et qu’on considère comme important.

          +7

        Alerter
    • spectre // 14.09.2016 à 16h09

      Si vous voulais faire les comptes on peut aussi alors faire les comptes de: la conquête de l’Espagne de la tentative de la conquête de la france entre le 6 et 8ème siècles, les razzia sur les côtés européennes durant des siècles ( esclavage pillages massacres ) et la conquête de l’Europe balkaniques ainsi que les tentatives pour l’Europe centrale la conquête de l’Afrique du Nord et des royaumes d’Afrique noire avec l’esclavage qui en a découlé, bref on peut la aussi avoir des faits pas reluisants et bien au nom d’une religion. Le vrais pb est que leurs fascistes exitent les nôtres et que pour l’instant on ne réagit pas on laisse glisser la situation. J’ai de la famille au Liban et de là bas ils ne sont pas optimiste pour nous

        +39

      Alerter
  • Francois // 14.09.2016 à 14h41

    Berruyer,

    Vous vous etes souvent trompe de combat en sanctifiant Assad, Poutine ou Onfray.

    Dans un pays libre, Zeymour dit ce qu’il veut.
    C’est nauseabont pour EZ et ca ne le serait pas pour Trump ?

    C’est sur le champ des idees qu’il faut s’opposer a EZ et non par le champ de la loi.

    Laissez les dirigeants de la ploutocratie ploutocrater et interpellez Onfray ou Debre par exemple

      +3

    Alerter
  • Ira // 14.09.2016 à 14h55

    C’est la première fois que je laisse un commentaire sur un blogue mais ce sujet me touche profondément. Je vous apporte mon entier soutien, Olivier. Personnellement, je suis indignée par le discours de Zemmour mais ce qui me fait peur, c’est le nombre de gens qui sont plus au moins d’accord avec lui. Je pense, que c’est ces opinions là, qui trahissent la haine de son prochain (pas très catholique d’ailleurs) qui sont le plus grand danger à la démocratie et à la paix, et non les femmes en burkini ou les prénoms « non français ». On parle de l’islam. On a oublié que la religion catholique a fait pas mal de dégâts dans l’histoire ? Que la radicalisation de certains, l’enfermement dans la religion et le communautarisme est la conséquence directe de la politique intérieure et extérieure de la France. L’ irrespect d’autres pays, d’autres cultures, trahisons de ses propres valeurs, hypocrisie, c’est ça les racines des maux de notre société et non les musulmans. Pour info, si ça intéresse, je suis chretienne.

      +9

    Alerter
    • Nicolas D. // 14.09.2016 à 17h42

      « Que la radicalisation de certains, l’enfermement dans la religion et le communautarisme est la conséquence directe de la politique intérieure et extérieure de la France. »

      Même lorsqu’il s’agit de talibans pakistanais ou de Frères Musulmans égyptiens ?

        +6

      Alerter
  • Ira // 14.09.2016 à 15h07

    Je vous apporte mon entier soutien, Olivier. Personnellement, je suis indignée par le discours de Zemmour mais ce qui me fait peur, c’est le nombre de gens qui sont plus au moins d’accord avec lui. Je pense, que c’est ces opinions là, qui trahissent la haine pas très catholique d’ailleurs, qui sont le plus grand danger, et non les femmes en burkini ou les prénoms « non français ». La radicalisation de certains, l’enfermement dans la religion et le communautarisme est la conséquence directe de la politique intérieure et extérieure de la France. L’ irrespect d’autres pays, d’autres cultures, trahisons de ses propres valeurs, hypocrisie, c’est ça les racines des maux de notre société et non les musulmans.

      +3

    Alerter
  • Carl // 14.09.2016 à 15h15

    En espérant ne pas être censurer une nouvelle fois.

    Il faut arrêter avec la pensée binaire. Les bons ici, les méchants là-bas. On ne combat pas une erreur en muselant un de ses porte-voix, elle continuera à vivre (avec en plus l’auréole du martyre), mais en la rectifiant. (*)
    Le problème est là : il n’y a personne en face de Zemmour pour le contredire, on le laisse déblatérer comme si c’était la vérité incarnée. Mais il n’est pas non plus l’erreur incarnée. Pour combattre ce qui doit l’être (propos sur l’Islam et les musulmans) il faut aussi reconnaître ce qui fait sens dans son discours, même partiellement (banlieues, immigrations), ce qui permettra de ne pas tout mélanger.

      +7

    Alerter
  • BendiLaowai // 14.09.2016 à 15h16

    si les banlieues se lèvent , on accusera l’islamisme alors que la source première de la colère sera la pauvreté et la misère. S’attaquer à l’islam c’est du grand n’importe quoi, c’est au chômage et aux perspectives d’avenir qu’il faut s’attaquer.

    Si les gens ont du boulot, même notre politique interventionniste au Moyen Orient n’aura aucun effet sur nos populations musulmanes. Mais lorsque les musulmans pauvres commencent à se politiser, la première chose qu’ils voient c’est ce qu’on fait en Libye, en Syrie, au Mali…. et le soutien de plus en plus total à l’extrême droite israélienne. Que voulez-vous qu’il en résulte ? les jeunes vont évidemment se tourner vers ceux qui prétendent être contre et peuvent se donner une bonne image, c’est à dire ceux qui ont du pognon, les pays du Golf. Des pays connus pour leur progressisme, progressisme vers le Moyen Âge. Nos autorités savent qu’il faudrait faire quelque chose mais cela signifierait peut être perdre des contrats d’armement de plusieurs milliards. (Camel Bechik est très intéressant sur ce sujet.)

    Alors ils laissent faire et utilisent les conséquences à leurs fin : instrumentalisation des attentats (en aidant un peu comme le suggère Orwell dans 1984 ?) pour détourner les gens des problèmes de précarité et de destruction de la planète.

      +17

    Alerter
  • Jean-Luc // 14.09.2016 à 15h17

    Le problème est que la France a subi des attentats, et certains d’entre eux, particulièrement ignobles, ne pourront se détacher de la mémoire collective. Le mal est déja fait. A peine a-t-on le temps de penser les blessures de cette conscience collective que l’on apprend que d’autres attentats encore (voitures piégées remplies de bombonnes de gaz) étaient/sont/seront, encore et toujours, en préparation.
    En conséquence, l’islamaphobie est dans l’air du temps. Le discours nauséabond de Zemmour n’est qu’une petite pierre d’un édifice bien plus large dans lequel les politiques rivalisent dans la surenchère de déclarations et de mesures idiotes, comme ce débat interminable sur le burkini, une mesure qui ne résout rien mais qui s’accapare la présence médiatique, parfait écran de fumée pour dissimuler leur impuissance en matière d’anti-terrorisme.

    Vous pourrez toujours essayer de museler Zemmour, vous ne ferez pas taire d’un coup tous ceux qui l’écoutaient, les simples Francais du coin de la rue, ceux qui semblent trouver dans son discours, un echo à leurs propres convictions.
    Et soyez surs que les choses ne vont pas s’arranger après le prochain attentat (car il y en aura un, c’est inévitable)

      +4

    Alerter
  • Pierre // 14.09.2016 à 15h30

    Bonjour Olivier. Tout mon soutien pour votre dénonciation (parfois un chouillat maladroite, d’autres en ont fait la remarque) des propos de Zemmour et surtout de l’absence de réponse des médias nationaux et des politiques. Consterné par certains propos et le trolling afférent, mais mon petit doigt me dit que vous avez une idée derrière la tête en le laissant passer. Je boycotte les réseaux sociaux (et d’ailleurs la tv), mais un petit mail sur le sujet à mon député ne devrait pas lui faire de mal (les petits ruisseaux font les grandes rivières). Cdlt

      +6

    Alerter
  • Jean Marc // 14.09.2016 à 15h34

    Tout à fait. Il faut regarder la lune et pas le doigt dans ce cas là.

    1) – Zemmour est en campagne de promotion pour son bouquin, le dernier a été vendu à 600000 exemplaires et à raison d’environ 5 euros par exemplaire pour sa pohe, cela fait pas mal de pognon donc forcément il est chaud bouillant essayer de ramasser autant. D’où la démesure des propos.

    2) – Je ne sais pas si tout le monde a remarquer depuis un certain temps tous les éditorialistes, politiciens qui poussent à la guerre civile en nous expliquant qu’elle est inévitable. Il y a la un forme de service commandé par les élites qui aimeraient bien, soyons en sur que cela clash violemment en France entre les musulmans et le reste de la population.

    Faire passer Zemmour pour quelqu’un qui n’aurait plus toute sa tête c’est regarder le doigt, EZ est beaucoup plus subtil que cela et rencontre régulièrement le sieur Boisson ancien coatch de Nicolas Sarkozy. Rien n’est laisser au hasard tout est calculer et EZ est tout sauf sénile.

      +35

    Alerter
    • Jean-Ba // 14.09.2016 à 20h29

      Je partage cet avis. Z. raconte n’importe quoi, mais c’est en grande partie calculé. Il fait dans la surenchère pour vendre son bouquin, et comme il a déjà beaucoup dit sur le sujet, il ressent le besoin d’en rajouter une couche grossière, mais à côté de ça c’est un type brillant et cultivé. Qui peut le nier ? Il faudrait mal le connaître. Sa culture politique et sa connaissance de la France sont quasiment sans égales. L’analyse du président de la DILCRA est en plein dans le mille à mon sens (son attitude désinvolte est déplorable, mais le fond est assez juste). Olivier est quelqu’un de brillant et cultivé lui aussi, doté de grandes qualités analytiques, dans une multitude de domaines. Mais parfois ça peut lui arriver de s’égarer lui aussi quand il s’entête à parler de sujets qu’il maîtrise moins bien… 😉

      Le 2 poids 2 mesures est moche, mais à côté de ça je trouve que y a beaucoup d’extrapolations. En fait Z. s’est fait beaucoup de mal à lui-même en sortant des âneries pareilles, et peut-être finalement que l’absence de réaction, c’est parce que personne ne l’a pris au sérieux. Soyez quand même rassuré, c’est pas des menus propos qui vont déclencher une guerre civile en France – scénario hautement improbable du reste, puisque les (Franco-)Français sont tellement civilisés et réfléchis (et apathiques) qu’il y a eu 0 réplique sérieuse après toutes ces méchancetés terroristes… [Modéré]

        +13

      Alerter
      • Olivier Berruyer // 14.09.2016 à 23h33

        « c’est parce que personne ne l’a pris au sérieux »

        Vous êtes musulman ? Parce qu’à peu près tous les musulmans que j’ai croisés l’ont pris au sérieux eux…

          +22

        Alerter
  • Fritzekat // 14.09.2016 à 15h39

    Ce commentaire sera peut être perçu comme étant d’une naïveté confondante, mais je tiens à dire que pour être moi-même franco-marocain, ce billet me touche particulièrement, il fait du bien!

    Je suis éducateur spécialisé en Bretagne, dans ce que certains appellent avec mépris la « France profonde »… je vois quotidiennement les dégâts sociaux et culturels provoqués par l’américanisation de la société, la précarité version néo-libérale, le culte de la bêtise et du superficiel imposé aux jeunes et moins jeunes!

    Comprenez bien que ce processus là d’américanisation est 100 fois plus fort que celui d’islamisation, mais ce dernier est utilisé pour masquer le premier, qui aux yeux de nos élites n’est pas discutable! Ce qu’il engendre (destruction de l’identité française, montée en flèche de la violence, « la fin justifie les moyens »…) ne trouvera pas sa résolution dans la déportation des arabes de France, qu’on le veuille ou non!

      +23

    Alerter
    • bourdeaux // 14.09.2016 à 19h55

      Tout à fait exact. La fameuse « sous culture américaine » que la droite a combattue pendant 25 ans, sans aucun résultat, et pour cause : ce n’est pas par la xénophobie que l’on empêche un mouvement de fond de ce type.

        +3

      Alerter
    • bourdeaux // 14.09.2016 à 22h04

      J’ajoute une question que je me pose depuis quelques mois : dans un phénomène de repli d’une population immigrée sur sa culture d’origine, la première étape n’est-elle pas celle du rejet de la culture proposée par le pays d’accueil ? Si ce présupposé est vrai, que peut-il y avoir de rédhibitoire dans les mœurs françaises, la culture française, dans les traits les plus saillants du « folklore » français, pour une population dont la culture d’origine est encore très marquée par des valeurs telles qu’elles existaient chez nous il y a un siècle ? Voilà une question qui, me semble-t-il mériterait d’être posée pour comprendre pourquoi une partie des musulmans français préfèrent Abd-el-kader à Marianne…

        +2

      Alerter
    • Demos // 15.09.2016 à 07h02

      Sauf que je moi, francais de souche, conscient et fier de partager l’histoire de mes ancêtres dont je suis la trace généalogique depuis le 17eme siecle au travers des registres municipaux et paroissiaux, fier aussi de vivre cette culture europeene si particuliere à la France, j’estime ne pas avoir à me résigner à choisir entre l’américanisation et l’islamisation, ni entre la peste et le choléra.

        +5

      Alerter
      • Catalina // 15.09.2016 à 10h38

        sauf que l’islamisation est encore du domaine du fantasme alors que l’américanisation est réelle et dure depuis des décennies.

          +6

        Alerter
  • Distrim // 14.09.2016 à 15h48

    Suis-je angélique, naïf ou bien ai-je manqué quelque chose ?
    Je m’étonne chaque jour que partout dans les médias (et à fortiori sur ce blog) l’islamisme et les religions radicales en général ne soient jamais traitées sous l’angle politique. Quels objectifs politiques servent-elles ?
    On pourra traiter des excès des uns et des autres à l’envi que l’on ne progressera pas d’un pouce tant que cette question ne sera pas posée !!
    J’ai bien vu ici et là des commentaires qui vont dans ce sens mais jamais un article de fond.
    Quels objectifs politiques sert EZ par ses élucubrations me semble plus pertinent que sa santé mentale… Le raisonnement vaut pour Onfray, Finkelkraut et les autres !

      +3

    Alerter
  • Christian Durante // 14.09.2016 à 16h12

    Zemmour pas attaqué dans la presse française. Ah bon… Ce n’est vraiment pas ce que j’ai lu et entendu ces derniers temps. Même Les-crises.fr s’y met. On aura tout lu, vu et entendu !
    D’accord, pas d’accord, qu’importe.
    Pas d’accord: allez dans n’importe quelle librairie et achetez n’importe quel bouquin socio-politico-machin et vous serez rassuré. Vous y trouverez votre eau tiède quotidienne, bénie ou pas.
    D’accord : vous serez fustigé et on pointera sur vous le « Goldwyn », nouvelle chaise électrique de la pensée.
    Quel pays, quelle époque où l’on ne doit plus que marcher au pas et où on doit sortir un arbre généalogique comme on sort une pièce d’identité.
    Etant ouvert à la discussion et aux idées contraires, je continuerai cependant à lire ce blog avec autant d’intérêt et de plaisir qu’auparavant. Sinon avec quelque tristesse…

      +10

    Alerter
  • Alceste // 14.09.2016 à 16h24

    Déluge argumentaire dans un ton agressif qui de fait noie le lecteur.et gêne la prise de recul et la compréhension. Même si Zemmour, et nous l’avons bien compris, est à l’opposé ultime de vos conceptions politiques, le fait de vous voir recourir à des calomnies suggérant que son cas relève de la psychiatrie et non de ma contradiction dialectique, vous range assez paradoxalement dans la même catégorie que ces dictatures politiques qui ont toujours assimilé les thèses contraires et la contradiction en général, à de la déviation et de la maladie mentale. Le ton et la réthorique de certains passages de votre billet n’auraient pas dénotés dans un journal de l’union soviétique de la grande époque des goulags. Avec du pouvoir vous y auriez certainement envoyé Zemmour.

      +15

    Alerter
  • jp // 14.09.2016 à 16h31

    sur le site Les mots sont importants http://lmsi.net/?page=presentation
    faites une recherche avec le mot islamophobie, vous obtenez 171 articles
    bonne lecture

      +2

    Alerter
  • bourdeaux // 14.09.2016 à 16h36

    Certes, Zemmour a probablement une abeille dans le bonnet, mais, pour faire court, je ne crois pas que la censure ou l’action en justice soit la bonne réponse à ses délires. Ne faisons pas semblant d’ignorer que la paranoïa zemmourienne tourmente une bonne partie de nos concitoyens en ce moment, et qu’il conviendrait donc d’opposer à Zemmour des vrais contradicteurs qui sachent de quoi ils parlent (O. Roy par exemple…) pour dissuader tout ce petit monde qui frémit du couvercle de faire exploser la marmite.

      +0

    Alerter
  • Catalina // 14.09.2016 à 16h49

    en 1954 déjà, l’Egypte a faillie être envahie par les dogmes whahabites relayés par les frères musulmans, la demande de voiler les femmes, de fermer les théatres, etc, venait essentiellement des frères musulmans et était COMPLETEMENT rejetée par les Egyptiens musulmans.
    Nasser, : en parlant des frères musulmans, « Ils n’ont qu’à s’emparer du pouvoir et c’est Dieu qui gouverne. Ce n’est pas l’homme qui gouverne mais Dieu ne gouverne pas sans prophète ! Chacun sait que du temps de l’Islam il y avait un prophète. Ils refusent la représentation populaire, ils refusent le parlement, et tout le reste…
    Seulement le jugement de Dieu. Mais qui représente le jugement de Dieu ? Le leader du parti, l’aîné d’entre eux, c’est lui le Khalifat d’Allah, et c’est lui le prophète d’Allah, et nous tous ici sommes des mécréants, pas seulement nous mais le monde entier est mécréant. Tous les pays arabes, m^me ceux dans lesquels ils se sont installés aujourd’hui sont mécréants. Avec leurs présidents, leurs monarchies, tout le monde est mécréant, nul n’est musulman sauf les frères musulmans »
    https://www.youtube.com/watch?v=wxPRh-WHKzs

    .à moins-ce que zemour affirme que cet homme ne soit pas musulman ! il est gonflé ce prétentieux quand m^me, il s’arroge le droit de die qui est musulman ou pas, sait-il qui il est lui-m^me, ?

      +5

    Alerter
  • Didier Bous // 14.09.2016 à 16h51

    Nous avons trop de mariages mixtes pour prétendre que l’islamophobie soit du racisme caché. Les commentaires de soutien à Zemmour montrent d’ailleurs que les islamophobes ne perdent pas la tête. La situation deviendra très grave si la gauche pro-allemande passe au racisme. Elle est déjà communautariste, considère que les Français de couleur sont différents et, on peut imaginer qu’avec quelques attentats, elle puisse se mettre à les voir comme un problème, tous.
    Cette gauche-là, représentant une bonne partie des gens de l’espace girondin, ne connaît ni l’individu, ni l’égalité. Elle voit l’humanité comme une juxtaposition de groupes humains hiérarchisés. Si elle change sa vision des Français de couleur, elle va tous les mépriser. Nous pourrions donc bientôt avoir beaucoup de personnes de ces régions qui passent au racisme et pourraient entraîner une partie des islamophobes.

      +2

    Alerter
    • alfred // 14.09.2016 à 20h20

      À part la première phrase auquel j’adhère je ne comprend pas ce que vous dites. La gauche pro allemande (?) est girondine? Vos catégories personnelles sont peut être très pertinentes mais elles ne vous aident pas à communiquer. Merci de traduire pour tout le monde.

        +5

      Alerter
  • christian BERNARD // 14.09.2016 à 16h58

    Je vous suis, en général, avec grand intérêt.
    Mais là, vous « perdez vos nerfs » !

    Au demeurant votre dialectique anti-islamophobe présente les incohérences que, d’ordinaire, vous reprochez aux autres médias.
    Ainsi, il y a deux semaines, à propos du ‘burkini’ vous diffusiez une photo présentant des nonnes (catholiques) en bord de mer, vêtues de leurs tenues ecclésiastiques : il est parfaitement malhonnêtes de comparer la tenue de religieuses avec celles de simples pratiquantes.

    Le problème que représente l’islam pour beaucoup, c’est non pas son contenu (idiot comme celui de toutes les religions) mais le haut degré de religiosité de pratiquants pour qui cette religion a vocation à régir toute la société ; le burkini est symptomatique à cet égard.

      +14

    Alerter
  • Vincent // 14.09.2016 à 17h04

    Vous prêtez des intentions machiavéliques et très complexes à des gens qui n’ont pas la capacité de concevoir de tels plans, et, qui, surtout, ne cherchent pas à avoir des plans ou des objectifs à long terme. Le seul terme qu’ils voient est celui de la prochaine présidentielle, qui est très court en ce moment.

    Je dirais plutôt que, le fait de parler de manière hystérique de sujets comme le terrorisme, l’islam (ou il y a quelques années le mariage homosexuel, etc.) permet d’éviter de parler des sujets qui dérangent vraiment : l’euro, la mondialisation qui se poursuit à marche forcée, etc.

      +9

    Alerter
    • Papagateau // 14.09.2016 à 18h31

      Parce que tu pense que c’est les élus qui ont le pouvoir ?
      Pour ma par, je pense que le vrai pouvoir est :

      – dans les propriétaires de journalistes (je préfère cette expression à « propriétaires de journaux / média ») , on peut citer des milliardaires français et étrangers (sans racisme) , mais aussi la CIA le fond de retraite des employés de la défense des USA.

      les propriétaires donateurs principaux aux ONG, même celles qui n’ont pas de caractère sociétale car, si elles n’ont pas le rôle d’établir le bien et le mal, elles ont le pouvoir de décrire la situation, et donc de sélectionner les bons (et non le Bien) et les méchants (et non le Mal). Par exemple : l’Observatoire des Droits de l’Homme, etc …

        +9

      Alerter
  • SanKuKai // 14.09.2016 à 17h24

    La plus grande partie du problème semble aussi être dans les mots (comme souvent).
    Dans les faits, c’est le Wahhabisme qui fait du prosélythisme et finance/encourage IS et les petits abrutits qui tuent des innocents en France. Or le Wahhabisme n’est qu’un courant de l’Islam.

    Considérer que le Wahhabisme c’est l’Islam comme le fait Zemmour et certains commenteurs plus haut (et comme le voudraient les Seouds) est un non sens quand on sait que le wahhabisme est surement un des plus grands ennemis de la plupart des musulmans eux même.
    Pour rappel cet excellent article de Corinne Autey-Roussel sur la destruction des lieux saints de l’Islam par les Wahhabites:
    http://www.les-crises.fr/recommande-destructions-wahhabites-les-lieux-saints-de-lislam-en-peril/

    D’un autre coté si Zemmour utilisait le mot « Wahhabisme » en lieu et place de « Islam », il passerait peut-etre un peu moins à la TV et perdrait surement son gagne pain.

      +6

    Alerter
  • ubicn // 14.09.2016 à 17h30

    Décidément, il manque une partie du cerveau à certains censeurs ou comment se tirer une balle dans le pied en croyant bien faire…

    Maintenant, si certains parmi eux ont encore une once de bon sens.

    https://vimeo.com/130247363

      +17

    Alerter
    • tepavac // 14.09.2016 à 23h41

      Excellent !
      merci ubcn
      hum! comment dire, cette vidéo tombe à propos.
      A elle seule, elle répond à certains doute sur la démarche général du Blog, de son auteur et de ses lecteur ou adhérents.
      D’ailleurs même le Directeur du FBI admet l’urgence d’une concertation au niveau national pour débattre d’un choix de société face à une situation de crise majeure au sein du pays.

      Selon ses propos
      « Voilà un endroit où nous avons jamais vécu auparavant … Je pense que nous devons en parler … La vie est en train de changer. Il a un grand impact sur notre travail», a souligné Comey.

      Read more: https://sputniknews.com/us/20160914/1045312143/us-fbi-privacy-comey.html

        +6

      Alerter
  • thmos // 14.09.2016 à 17h50

    A force de composer avec les communautés on a fini par oublier que selon la nation , elles « n’existent pas ». Objectivement il est suicidaire de singer le chaos américain dans lequel les communautés s’afrontent dans un esprit de concurence permanent. Les lib’lib’ ne veulent pas de la nation qu’ils souhaitent détruire et diviser la population en autant de minorités pour ériger leurs revendications particulières revient à nier la république qui avait prévu ce danger. L’état symbolique (ayant déjà délégué à l’EU et l’OTAN ses pouvoirs essentiels) devient l’arbitre impuissant d’autant de conflits internes. L’urgence revient à rappeler fermement la « neutralité » du pouvoir en interdisant tous signes extérieurs d’appartenance à telle ou telle « secte »bou corporation, par exemple, que cet « état d’urgence rappelle qu’il s’agit de problèmes internes qui obligent à tous autant de concessions. L’église catho a déjà fait l’expérience en d’autres temps de la prépondérance de l’état (il y en avait un) pour ce « vivre ensemble » accessoirement vital.

      +7

    Alerter
  • petitjean // 14.09.2016 à 17h59

    C’était De Gaulle :

    «  » Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. »

    Général de Gaulle.

      +13

    Alerter
  • petitjean // 14.09.2016 à 18h01

    sur la Liberté

    « La liberté est toujours la liberté de celui qui pense autrement », disait Rosa Luxemburg.

      +6

    Alerter
  • J // 14.09.2016 à 18h41

    Ces « énormités » sont reprises par une bonne moitié des Français. Pour rappel, début 2014 (avant la vague d’attentats) un sondage facile à retrouver révélait que pour 74% des interrogés l’Islam est « incompatible avec la république ».

      +1

    Alerter
    • TuYolPol // 15.09.2016 à 21h10

      Cette affirmation ne se juge pas par l’adhésion qu’elle retient mais par son sens, qui est que le mot Islam devient ce que les intégristes les plus rétrogrades rêvaient : leur Islam à eux. Et qui leur fait ce cadeau ? Des gens comme Zemmour.
      Si on était intelligent, on défendrait l’Islam, avec la majorité des français musulmans, pour les aider à sortir du piège que leur tendent les fondamentalismes exclusifs d’un côté et de l’autre.

        +2

      Alerter
  • vincent // 14.09.2016 à 18h47

    Je partage cette analyse pertinente, qui traduit peut être une tendance inconsciente de ce blog pourtant sérieux, à être à contre courant il faut apprendre à vivre en marginal, cela n’enlève rien à notre intégrité , dixit Bébel dans le marginal.

      +3

    Alerter
  • vincent // 14.09.2016 à 18h56

    C’est pour cela que toute cette agitation autour de zemmour est totalement vaine, et sur un blog qui a pour habitude de défendre ceux qui font des dérapage, comme Trump, ou au moins de remettre les choses dans leur contexte, il ne l’applique pas à tous, ce qui est un manque d’impartialité. J’ai écouté zemmour, et si j’ai été offusqué par ses arguments, ils ne me sont pas apparu affligeant au point de déclencher un lynchage généraliser sur le bonhomme.

      +6

    Alerter
    • TuYolPol // 15.09.2016 à 01h17

      OB se donne la peine de citer, d’énumérer, et de montrer pas-à-pas en quoi le discours de Zemmour est malhonnête, abusif, piégeant, dangereux, et surtout, comment il est choisi (et non pas seulement toléré) par l’appareil médiatique et politique.
      Il est possible de se taire pour ne pas lui faire de publicité. Mais il est obligatoire de réagir quand la publicité qu’il se fait et qu’on lui laisse se faire entraîne tout le monde dans sa fange. Il est possible de ne pas regarder la télé et de ne pas écouter des Zemmour, mais on est en pratique obligé de partager le monde que la télé et des Zemmour contribuent à fabriquer. Même si des gens pensent qu’il parle en leur nom, hélas pour eux et pour nous, hélas pour la pensée, il est important, maintenant, tout de suite, de réfuter.
      Il est bien trop prévisible que tout ce qui se met en place atteigne un niveau de gravité qui déclenche des répulsions très violentes.

        +2

      Alerter
  • Grandpardonneur // 14.09.2016 à 19h02

    Je comprends l’indignation des articles sur Zemmour. Mais je trouve cela assez décevant par rapport au niveau des articles et analyses que l’on trouve habituellement sur site. Il suffit de lire libé, le monde et autres média mainstream pour avoir le même message.
    La dérive de la France vers des idées d’extrême droite ne date pas d’hier. Les articles anti-musulmans sont la conséquence de l’immigration massive. Et L’immigration n’est qu’une facette de la mondialisation, dont d’autres aspect sont souvent critiqués sur ce site. Mais ce que je regrette le plus est la méthode employée qui a fait pourtant les preuves de son inefficacité. Nous utilisons la morale, les références au passé (comme d’habitude Hitler). J’aurai préféré voir sur ce site des explications sur les différents courants le l’islam dans le monde est en France. Le coran est il un message de paix ou nécessite t’il une interprétation? Les signes ostentatoires d’appartenance au monde musulman qu’aucun jeune ne portait il y a 30 ans, sont monnaie courante aujourd’hui, quel en est la signification? L’interdiction du voile à l’école n’a t elle pas été une erreur? ect…

      +7

    Alerter
  • Patrick-Louis Vincent // 14.09.2016 à 19h16

    C’est quoi « une réprobation sociale concrète ». Qui la prononce ?

    Zemmour a vendu son précédant bouquin à 400 000 personnes différentes. Faut-il les dénoncer aux polices de la pensée pour qu’ils subissent aussi une réprobation sociale concrète. Peut-être pensez-vous à ce blogueur arabe qui a été condamné à 1000 coups de fouets en Arabie Saoudite. C’est ça du concret ?

      +32

    Alerter
    • momo // 14.09.2016 à 22h11

      Oui ça fait beaucoup de police de la pensée et de deux minutes de la haine. Comment ob a pu autant faire référence à 1984…??? Le site a du être hacké. J’espère. Sinon je vais plus pouvoir continuer de lire…

        +32

      Alerter
    • Toff de Aix // 14.09.2016 à 23h06

      Les propos de zemmour sont juste illégaux : incitation à la haine raciale, discrimination, et j’en passe. Ça mériterait au moins une dénonciation du ministre valls et de tous les autres non ? Vous ne voyez pas où se situe le problème ?

        +19

      Alerter
    • Caton l’Ancien // 14.09.2016 à 23h47

      « C’est quoi “une réprobation sociale concrète? »

      Je suppose que vous demandez quelques exemples. Certains ont déjà été donnés par OB ou par moi-même, je vais donc, à votre demande, me répéter :

      * que les journalistes vedettes cessent de parler à Zemmour comme s’il était respectable. Qu’ils cessent de l’inviter, de participer à sa promo. Ca n’aurait rien d’une censure, pas plus que le refus de la presse écrite de publier le présent commentaire en Une.

      * les propos de Zemmour semblent tomber sous le coup de la loi : que des poursuites soient engagées afin qu’un juge confirme ou infirme le caractère répréhensible des propos tenus.

      * que les personnes officiellement chargées de la lutte contre le racisme disent publiquement que Zemmour dit de la merde, que sa prose n’a même pas le niveau intellectuel d’un pilier de comptoir aviné…

      * que l’information selon laquelle le CSA a reçu de nombreuses plaintes à propos de Zemmour soit diffusée avec bien plus de visibilité.

        +14

      Alerter
  • Cédric // 14.09.2016 à 19h19

    qu’il est loin le temps des grandes enquetes sur la propagande de guerre visant à nous monter contre les Russes…

    #jesuisles-crises

      +11

    Alerter
  • Fred // 14.09.2016 à 19h26

    Les commentaires sont ce qu’il y de plus intéressant a lire.

    Si on parlait d’économie pour améliorer le choses?
    S’il y avait moins de chômage, on ne serait pas en train de parler Zemmour, de l’islamisme, etc…

      +8

    Alerter
  • kesse // 14.09.2016 à 19h36

    Non, Master 8. Vraiment pas. Le probleme est qu’un systeme liberal de paroles fonctionne par l’opprobre qui est jete sur certains discours, ce n’est pas le cas ici, il n’y a aucun mecanisme de controle, aucune contradiction formelle, a part dans la presse etrangere. Pourtant ce n’est pas comme si c’etait complique de contredire les absurdites de Zemmour (la premiere etant celle qui sous-tend son raisonnement: « l’interdiction absolu de l’interpretation du coran dans l’islam », j’en rirais, si ce n’etais pas triste!)
    Regarde votre premier commentateur, « il ne va pas cracher sur Zemmour » par ce que celui-ci a « le courage de dire ce qu’il pense ». Voila, comment se tourne l’opinion, une societe parfaitement liberale peut amener a des eceuils graves, voir a des guerres. Y a qu’a voir le philosophe BHL, theoricien de la modernite liberal post 68, et chantre de la guerre en Lybie.

    Il n’est pas toujours possible de se cacher derriere des principes, en cela, je recuse tous ceux qui ont votes pour votre post. Vous ne repondez pas a l’article, vous bottez en touche pour votre chappelle.

      +13

    Alerter
    • Master8 // 14.09.2016 à 20h56

      Ma chapelle ? Vous voulez parler de celles de ceux qui croient en la «sainte» liberté d’expression ou bien vous me faites un procès d’intention, l’une des armes préféré de ceux qui n’y croient guère ?
      C’est amusant parce que sinon je suis d’accord avec vous presque sur tout. Presque parce que je ne pense pas que l’opprobre soit le signe d’un système libéral. Je regrette justement qu’Olivier verse là dedans plutôt que de factuellement montrer que les propos d’EZ sont en l’occurrence assez crétins, ce qui est de plus en plus souvent le cas mais ne l’a pas toujours été. Comme je ne crois pas EZ idiot du tout, je pense comme d’autres qu’il tente un buzz médiatique, ce qui est tout à fait répugnant. À l’opprobre, je préfère le débat, veuillez m’en excuser.

        +12

      Alerter
      • tepavac // 15.09.2016 à 00h24

        Master 8 vous avez raison pour un auditoire à l »esprit vertébré, mais qu’en est-il des ados qui peuvent regarder cette « mise en scène » à une heure de grande écoute.
        Les voilà confronté à un discours autour d’une assemblée des plus complaisantes et souriantes qui soit, alors on peut légitimement se demander si cela pourrait avoir un impact sur la construction de leur Conscience sociale, de leur idéal de vie future, ou de l’attitude à avoir avec ses semblables.

        Maintenant on peut toujours s’interroger sur la réaction d’Olivier par le biais du blog. Eh bien je la trouve mesurée. Voila un homme qui se consacre à informer son environnement sur bon nombre de sujet qui nous concerne tous. Nous le constatons le travail abattu est conséquent. Il avoue avoir besoin de secours afin de répondre à une masse d’enquête, de traduction ou de mise en page.
        Et pendant que ce brave homme s’échine à nous être utile, des larrons peu scrupuleux tente de salir son honneur et son intégrité par des offenses au vocable sournois.
        Puis dans la foulée un énergumène prétend le battre comme un vulgaire animal nuisible.

        Enfin à vous de voir.

          +10

        Alerter
  • kk // 14.09.2016 à 20h11

    Je ne sais trop qui a écrit il y a plus d’un demi siècle que « Les fascistes d’aujourd’hui seront les antifascistes de demain », mais qu’il avait eu du nez!

      +3

    Alerter
    • Micmac // 15.09.2016 à 00h05

      Vous faites sans doute référence à Alain Filnkelkraut.

      Si c’est à Winston Churchill, vous vous trompez, il n’a jamais dit ça, même si ce mensonge est répété très souvent, ça n’en fait pas une vérité.

      Finkelkraut ne cesse de le répéter (mais il ne l’attribue pas à Churchill, ça, ça vient des sites d’extrême droite).

      Finky a une rhétorique imparable : si vous le traité de fasciste, c’est que vous êtes fasciste. C’est de la haute voltige intellectuel du XXI ième siècle. On vit sans doute avec les « penseurs » qu »on mérite…

        +1

      Alerter
  • Dahool // 14.09.2016 à 20h12

    Bonsoir

    Laissons l’Afrique se développer, ça conviendra à tout le monde et zemmour sera au chômage.

    OB a raison, ca va trop loin. La liberté d’expression doit être accompagnée de bon sens. Ce n’est pas le moment pour attiser les flammes. Nous devons TOUS tempérer et combattre réellement le terrorisme.

    La charge excessive de zemmour fait écho au dessin de Charlie, peu de temps avant les attentats : « toujours pas d’attentat en France ? » « attendez, on a jusque fin janvier pour présenter ses voeux »
    Tout le monde se souvient.
    C’est inconscient car dangereux, encore plus quand le moyen orient est en feu, par notre faute. Je ne m’imagine pas, entouré de supporters de l’om, crier « vive le psg », mon droit à la liberté d’expression ne me protégera pas d’une branlée.

    Hors sujet quoi que, pendant que les médias nous bassinent avec le terrorisme, la mort, le mal…l’état passe en douce plein de lois économiques qui, bien entendu, ne sont pas à notre avantage. Non mais !
    Ça c’est un VRAI sujet.

    Modération : vous avez bien fait de modérer mon post précédent, c’était pas le moment.

      +4

    Alerter
  • Maxalex // 14.09.2016 à 20h20

    Oui, suffit de voir la splendide pub faite ce jour sur BFMTV and Co sur le centre de « dé-radicalisation » dans un château, agrémentée d’un « il y a même une salle de musculation » qui ne peuvent qu’énerver tout le monde,et participe donc au pourrissement du vivre ensemble. Ils le feraient exprès qu’ils ne s’y prendraient pas autrement …

      +9

    Alerter
  • Vintage // 14.09.2016 à 20h36

    J’invite à ceux qui le peuvent, de lire l’ouvrage « Penser l’Islam » de Onfray.

    On comprend mieux certains arguments de Zemmour qui viennent tout de même d’une bonne connaissance des fondamentaux de l’Islam.

    Bien que choquant, Eric Zemmour me conforte à l’idée qu’une des clés du problème c’est que les gens ne connaissent pas bien la religion qu’est l’Islam. Il y a une forme de dénie intellectuelle à reconnaître notre ignorance, du coup on ne progresse pas.

      +6

    Alerter
  • Hector // 14.09.2016 à 20h49

    « Quand une société devient malade, elle considère ses membres malades comme normaux. »

    Quand une société devient fascisante, ses portes-paroles et ses journalistes se croient habilités à décrétze qui est « malade » et qui est « normal ». Le goulag pour les déviants de la doxa n’est alors plus très loin.

      +7

    Alerter
  • RGT // 14.09.2016 à 20h49

    Les réactions contre les « xxxphobies » sont toujours politiquement surveillées.
    Si les gouvernants laissent faire, c’est qu’au final ils y trouvent leur compte.

    La Loi Gayssot est le meilleur exemple de ce système pervers (Noam Chomsky est bien plus compétent que moi pour vous expliquer ce fait) car elle permet d’ostraciser, voire même d’embastiller une personne tenant des propos réels à l’encontre d’une communauté particulière, mais permet aussi de laisser faire vis à vis d’autres communautéssi ça arrange les oligarques.

    Personnellement, je suis opposé à toute forme de censure à condition que les personnes qui tiennent des propos « abusifs » soient confrontées à des contradicteurs compétents et pugnaces dans des débats ouverts et constructifs.

    J’en viens donc à la conclusion que ces dérives nauséabondes (pour rester poli) sont totalement approuvées par nos élites tant qu’elles prennent pour cible des communautés non « politiquement sensibles ».

    L’absence de toute prise de position ferme et de tentative de « calmer » ce monsieur est en fait une autorisation tacite à continuer de plus belle :
    « Vas-y mon loulou, tapes bien fort, tu nous rends service car au moment des élections nous aurons de « beaux arguments » pour dénoncer les « heures les plus sombres de notre histoire ».

      +37

    Alerter
    • RGT // 14.09.2016 à 21h04

      Si E. Zemmour avait tenu les mêmes propos mais en remplaçant « musulman » ou « islam » par d’autres qualificatifs la réaction aurait été immédiate et sans appel, ce qui serait normal.

      Ce qui ne l’est pas, c’est cette « sensibilité à géométrie variable » qui va servir de terreau à toutes les rancœurs refoulées.

      C’est bien ça la « Grande Politique »… Savoir décerner les sujets sur lesquels les « élites » sont certaines de diviser la population afin de discréditer les « pourris d’en face » et pouvoir par la même assurer leur carrière en toute quiétude.

      E. Zemmour tient ces propos car il s’agit de son « fonds de commerce » qui lui permet d’avoir un niveau de vie confortable. Ses prises de positions sont certes critiquables mais il les prend en son nom propre, sans se prévaloir d’avoir une « mission divine » auréolée de la « légitimité des urnes »…

        +15

      Alerter
      • RGT // 14.09.2016 à 21h19

        Les propos et les actes de nombreux hommes publics qui, au nom du « peuple » qu’ils sont censés représenter, jouent les jeunes vierges effarouchées et mettent en branle tout le système judiciaire vis à vis de personnes qui tiennent des propos peu recommandables (que je n’ai pas entendu, et dont je n’ai aucune preuve directe d’authenticité) semblent justifiés par la gravité des faits.

        Leurs réactions passives vis à vis de propos dont je peux certifier cette fois la nature car ils ont été diffusés grâce à des moyens de diffusion de masse me mettent franchement mal à l’aise.

        Ce « laisser-fairisme » est encore plus nauséabond que les propos diffusés et surtout laissent réellement dans la bouche un grand sentiment d’injustice qui va encore entraîner un regain de tensions et un profond écœurement de la population insultée.

        N’oubliez pas, l’an prochain il y a des « érections pestilentielles » comme disait Coluche.

        Et je suis certain que cette campagne sera grandement basée sur les sujets alimentés par Zemmour.

        Il serait alors temps que les « électeurs » rappellent aux « postulants » (de tous bords) qu’ils ont eux-même créé de toutes pièces ces horreurs et qu’ils ne sont certainement pas qualifiés pour les résoudre.

          +10

        Alerter
  • Ivan // 14.09.2016 à 20h58

    Est-ce que ces gens, car Zemmour ne représente évidemment pas que lui, cherchent à importer la politique d’apartheid israélienne en France ? Lorsqu’on écoute le discours du dénommé Erik Z, c’est en tout cas l’impression que l’on a. Il y a quelques mois il évoquait la « déportation » des musulmans.
    Ce pays commence à puer sérieusement…

      +6

    Alerter
  • Patrick // 14.09.2016 à 21h03

    J’avoue être étonné de ces charges ad hominem. Les avis et opinion de E Zemmour sont clairs et intelligibles faits d’arguments et non d’insultes.

    Pourquoi ne pourrait-il pas penser l’invasion de lanFrance? Pourquoi ne pourriez-vous pas penser l’inverse?
    Pourquoi ne pourrait-il défendre la thèse de l’incompatibilité de la structure même de l’Islam? Et vous de défendre la possibilité de cette théocratie à se réformer?

    La liberté d’expression est une ou n’est pas.

      +11

    Alerter
    • TuYolPol // 15.09.2016 à 13h54

      Il ne suffit pas d’habiller ses idées pour les rendre justes. Si vous voulez aider les musulmans qui veulent échapper à l’injonction fondamentaliste, la plus mauvaise idée possible est précisément de clamer, exactement comme les fondamentalistes, qu’il y aurait un « vrai Islam », qu’on le dise pour s’y opposer ou pour s’y situer. Il n’y a pas plus « un seul Islam » qu’il y a « un seul christianisme ». Les conflits internes actuels et passés suffisent à s’en rendre compte. Aider les français musulmans, c’est traiter la religion de façon laïque et équitable, et ne pas prétendre les obliger à se renier.
      Dire que l’Islam serait par essence incompatible avec ceci ou cela est ignare ou pervers. Souvent pervers.
      Que vous le vouliez ou non, il y a des gens différents qui vivent ensemble. Le problème n’est pas de diviser mais au contraire de proposer un socle commun, c’est tout-à-fait possible.

        +4

      Alerter
  • Cassis38 // 14.09.2016 à 21h06

    Je partage votre colère, Olivier, et je la comprends. Quand on a un père ou un grand-père résistant, cela crée des obligations. Heureusement !
    Aujourd’hui, j’ai la sensation d’une moiteur infecte.
    Quant à la « Colonisation » que tout ce beau monde nous annonce, j’ai le sentiment très net, et depuis un temps certain, qu’elle ne parle et n’écrit qu’un mauvais américain.

      +3

    Alerter
  • Christophe Foulon // 14.09.2016 à 21h35

    Bonjour, troisième billet de la semaine sur l’état des fosses septiques du parisianisme.
    Monsieur Berruyer j’en ai marre.
    Si c’est pour lire de la prose ré-éducative de cerveaux je ne vous soutiendrai plus. Je ne vous reconnais pas de compétence moralisatrice, à vous ni à personne d’autre.
    Les mots finissant en ‘isme’ qui fleurissent partout sont la conséquence de l’ignorance organisée des populations et du bourrage de crânes des médias mainstream.

    Reprenez l’esprit des crises qui a fait son sucés, informez-nous, enseignez-nous sur les VRAI crises qui sont la cause de la dérive sociétale de la France.

    Reprenez la liste pertinente d’un commentaire précédent :
    -6 millions de chômeurs
    Etc ….

    Bref ça vous en fait des sujets autrement plus intéressant.

    Cordialement

      +7

    Alerter
    • Ivan // 14.09.2016 à 21h48

      Ah bon, parce que le racisme décomplexé d’une partie de l’appareil politico-médiatique ce n’est pas une vraie crise pour vous ?
      Il vous faut quoi ?
      J’ajoute que lorsque je lis les commentaires d’une partie des lecteurs de ce site qui font à priori parti du public « éclairé », je suis très très inquiet sur les capacités critiques et l’avenir de ce pays.

        +7

      Alerter
      • Christophe Foulon // 15.09.2016 à 00h38

        Bonjour, c’est tout l’appareil politico-médiatique qui est en crise, et pas seulement ses relents moralisateurs, le simple fait que vous associez les deux termes est déjà une crise à part entière.

        Ce site qui était un îlot d’intelligence et de raison et en train de se faire noyauter par les prêtres de la pensée.

        Je pense ce que je veux comme je le veux et vous n’y pourrez rien.

          +7

        Alerter
  • Grandpardonneur // 14.09.2016 à 21h39

    Profonde déception par ces différents articles sur Zemmour: Orientation mainstream, pas d’approfondissement du sujet. Méthode de diabolisation qui n’a réussi depuis 30 ans qu’à renforcer les thèses d’extrême droite. On ne combat pas la haine par la haine et l’intolérance par le mépris et l’ignorance.

      +8

    Alerter
  • Arc Angelsk // 14.09.2016 à 21h52

    Il y a tant de personnes qui ont travaillé sur ce sujet(la communautarisation) de manière sérieuse et depuis des années que laisser le temps de cerveau disponible pour les railleries de Zemmour c’est au mieux du gaspillage, au pire une volonté de conflit civil. Et si en plus plus on admet qu’il ne l’a pas fait sciemment mais par pur opportunisme afin de vendre son livre….il faut donc admettre que Mr Zemmour est prêt à sacrifier la cohésion nationale républicaine pour qqs deniers et une notoriété publique dans les milieux les plus droitiers… :/

      +1

    Alerter
  • Paddy // 14.09.2016 à 21h53

    Zemmour a le droit de s’exprimer, mais les propos racistes doivent faire l’objet de poursuites.

      +2

    Alerter
    • Olivier Berruyer // 14.09.2016 à 22h38

      « Zemmour a le droit de s’exprimer »

      Mais qui a dit qu’il n’a pas le droit de s’exprimer ??? Il ouvre un blog, il s’exprime, il est poursuivi si besoin, ok.

      Il n’existe pas que je sache de « doit à l’expression sur RTL » – ou alors je veux ma part.

      Et dès lors, c’est une question de savoir si on lui ouvre les vannes médiatiques, et pourquoi – des livres, il en sort 50 par jour…

        +11

      Alerter
  • Montaine // 14.09.2016 à 21h56

    Avant de partir au quart de tour,d’invectiver,d’injurier, de porter des anathèmes,ne vaudrait-il pas mieux se documenter sérieusement pour essayer de comprendre de quoi il s’agit? La lecture : »Islamologie et Monde Islamique » par Marie Thérèse URVOY, (professeur d’islamologie,d’histoire médiévale arabe et de langue arabe classique) pourrait être utile à cette compréhension. Un regard sur ce qui nous entoure avec : »Le sursaut ou le chaos » de Thibaut de Montbrial, avocat pénaliste- pourrait nous ouvrir les yeux. « La France Djihadiste à 15 minutes de chez vous » enquête d’investigation au plus près du terrain par Alexandre Mendel nous renvoie le réel dans la figure dans toute sa brutalité. Devant de tels constats, les invectives et anathèmes à l’encontre de Zémour sont vraiment dérisoires. « Les injures sont les arguments de ceux qui ont tort »( Fènelon) – Je sais que mon post passera à la poubelle mais j’aurai essayé…

      +13

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications