Les Crises Les Crises
18.décembre.201918.12.2019 // Les Crises

Condamnations du Monde et de Samuel Laurent pour diffamation envers Olivier Berruyer

Merci 2469
J'envoie

Dans deux jugements du 17 décembre 2019, le Tribunal de Paris a condamné le Monde et Samuel Laurent pour diffamation envers Olivier Berruyer.

I. Condamnation du journal Le Monde

Le Monde a été condamné (par l’intermédiaire de son Directeur de publication, Louis Dreyfus) pour son article du 16 mars 2017 d’Adrien Senecat sur l’industrie de la désinformation (que nous avions démonté dans ce billet : L’Intox du Monde sur mes soi-disant 600 “articles erronés supprimés”), qui nous accusait à tort d’avoir supprimé 600 articles (ce qui est faux !), et ce pour cacher des erreurs (imaginaires…).

Le journal n’a pu démontrer la réalité de ses graves accusations (ce qu’on appelle « la base factuelle ») :

et a donc été condamné :

II. Condamnation de Samuel Laurent

Samuel Laurent a été condamné pour son tweet du 16 février 2017, dans lequel il me traitait de faussaire, reprenant sans vérification les accusations du livre de Cécile Vaissié (qui a également été condamnée en juin dernier) qui reprenait sans vérification les accusations délirantes de Bruno Zéni…

Comme il n’a pas pu démontrer la réalité de ses graves accusations :

il a été condamné :

Je précise enfin que, depuis quelques mois, Samuel Laurent ne s’occupe plus de la rubrique des Décodeurs du Monde, où il avait subi un sévère (et immonde) harcèlement de militants LREM, mais réalise des enquêtes pour le journal. Je ne garde aucune acrimonie après cette polémique, et c’est avec sincérité que je lui souhaite bonne chance dans cette nouvelle carrière, et que je souligne la grande qualité de ses premières enquêtes, telles que celles sur les violences policières (« Allez-y franchement, n’hésitez pas à percuter. Ça fera réfléchir les suivants » : le jour où la doctrine du maintien de l’ordre a basculé), les oublis de Delevoye ou les attaques contre Anticor.

III. Épilogue

En conclusion, je souhaitais remercier mes avocats Jérémie Assous et Jérémie Sibertin-Blanc, pour la grande qualité de leur travail (je publierai la plaidoirie à la rentrée) et leur aide précieuse. Si vous cherchez de bons avocats (droit des affaires, droit social, droit pénal…), n’hésitez pas à les contacter

Merci enfin à tous les lecteurs pour leur soutien dans ce long et difficile combat, qui a finalement payé… Cela a vraiment été précieux.

Olivier Berruyer

P.S. : Ces deux procès étaient les plus importants que j’avais lancés. Je ferai un bilan à la rentrée de toutes les procédures jugées à ce jour, et de celles encore en cours.

 

Commentaire recommandé

calal // 18.12.2019 à 07h47

« rejette le surplus des demandes en ce compris les demandes de publication judiciaire »

Bravo pour la condamnation « symbolique » mais d’un point de vue « economique »,je trouve que c’est leger. Quelques centaines d’euros payes par les subventions de l’etat verse au journal le monde contre une image « grand public » entachee et surtout pas de publication judiciaire qui aurait permis de « reveiller » quelques lecteurs du monde .

102 réactions et commentaires

  • astap66 // 18.12.2019 à 07h26

    Bravo pour cette belle victoire !
    Elle est méritée.
    Mais vous avez eu de la chance de tomber sur des juges justes.

      +77

    Alerter
  • roseceslamort // 18.12.2019 à 07h26

    Champagne ! … enfin Champomy plutôt vu que ça paiera au mieux 2 mois de retraite 🙂

      +20

    Alerter
  • JT // 18.12.2019 à 07h35

    Bonjour Olivier, bravo pour ce procès et ce dénouement. Au passage, la page du décodex qui vous disqualifie n’a visiblement pas été modifiée. Je viens de vérifier à l’instant. Vous êtes donc en catégorie orange avec référence à ces centaines d’articles effacés. Est-il prévu que cette page soit modifiée ?

      +75

    Alerter
    • medmed // 18.12.2019 à 10h28

      D’un autre coté le jugement date d’hier. Faut pousser non plus sur le délais de réaction. Ils ont 15 jours, il me semble. D’autant plus, que ce procès concernait des tweets diffamatoires et non pas directement le décodex.

        +10

      Alerter
    • Davesnes // 18.12.2019 à 13h13

      À propos du Decodex et autres machins, voir l’article qu’Acrimed à consacré contre NewsGuard, une officine associée à Microsoft et à Publicis qui prétend évaluer les journaux et qui vend le résultat de ses évaluations au travers d’un pluging collé d’office dans certains navigateurs. Très dangereux !
      https://www.acrimed.org/Reponse-a-NewsGuard-arbitre-auto-designe-des?recherche=NewsGuard

        +16

      Alerter
  • Roberto Paravano // 18.12.2019 à 07h46

    Bravo..
    J’espère que ce jugement en fera réfléchir certains….

      +18

    Alerter
  • calal // 18.12.2019 à 07h47

    « rejette le surplus des demandes en ce compris les demandes de publication judiciaire »

    Bravo pour la condamnation « symbolique » mais d’un point de vue « economique »,je trouve que c’est leger. Quelques centaines d’euros payes par les subventions de l’etat verse au journal le monde contre une image « grand public » entachee et surtout pas de publication judiciaire qui aurait permis de « reveiller » quelques lecteurs du monde .

      +121

    Alerter
    • Vladimir K // 18.12.2019 à 14h16

      Je ne suis pas tout à fait d’accord. Cette condamnation montre bien qu’il s’agissait de procès pour l’honneur, et non pour l’argent – Olivier est donc inattaquable sur ce dernier point.

        +18

      Alerter
      • Narm // 18.12.2019 à 22h08

        oui, mais quelle visibilité ?
        le mal est fait
        qui verra la condamnation ?

          +29

        Alerter
      • RC // 19.12.2019 à 17h15

        Non, V.K., car, comme répondait aux Anglais un de nos grands soldats du temps jadis, accusé de «se battre pour l’argent» tandis qu’eux «se battaient pour l’honneur» : « on se bat toujours pour ce que l’on n’a pas ! »
        Tant que les calomniateurs (sans honneur) ne sont pas tapés au portefeuille, ils ne comprennent pas la leçon.

          +12

        Alerter
      • Papagateau // 25.12.2019 à 12h36

        Site wikipédia sur les procés en diffamation du monde :
        Olivier gagné 1.500€
        Le réal Madrid gagne 300.000€
        Un rapport de 1 à 200. Ça s’appelle l’égalité Républicaine devant la loi.
        Et c’est très utile pour que le monde comprenne mieux ce que veut le réal (et ses riches actionnaires) que ce que veut Olivier (ainsi que les personnes qui meurent sous les bombes).
        Je répète 300.000€ pour la justice du réal.
        Et 1.500€ pour la justice des gens qui meurent.
        Egalite devant la loi, qu’ils disent.
        Egalite devant la loi , c’est-à-dire une feuille de papier . mais pas devant la justice.

          +3

        Alerter
    • Jerome_Montreal // 18.12.2019 à 18h15

      Et les frais de justice ? En regard des condamnations prononcées, est il possible d’avoir un ordre de grandeur des frais engages par OB and Co ? Ces frais sont ils rembourses par la partie adverse ?

        +27

      Alerter
  • pascalcs // 18.12.2019 à 07h48

    Excellente nouvelle que je vais m’empresser de partager avec de nombreux amis et collègues débatteurs sur le sujet des infaux et de la propagande de bas étage.

      +28

    Alerter
  • Wisborn // 18.12.2019 à 07h51

    Bonjour,

    Très heureux pour vous. Il reste un espoir pour ce pays si la justice respecte encore les esprits bien construits et les démonstrations qu’ils véhiculent.

    Bon courage.

      +12

    Alerter
  • medmed // 18.12.2019 à 07h53

    Enfin un peu de soleil dans la grisaille médiatique de ce début de 21eme siècle en France.

      +16

    Alerter
  • anatole27 // 18.12.2019 à 07h53

    Tabernacle : si on se BAT on PEUT Gagner
    C’est une GRANDE VICTOIRE et un joli MESSAGE pour tout ceux qui se BATTENT au quotidien
    Merci OLIVIER

      +28

    Alerter
    • totor // 18.12.2019 à 09h19

      C’est à moitié vrai: devant la justice Olivier Berruyer a gagné, mais il reste tricard dans les médias auxquels il avait auparavant accès. Du coup, sa parole reste beaucoup moins audible que s’il n’avait pas subi cette campagne de diffamation, ce qui était le but de la manoeuvre

        +66

      Alerter
  • RGT // 18.12.2019 à 08h01

    Tiens, la justice est sortie de sa léthargie pour une fois ?

    Par contre, les peines ne sont pas du tout rédhibitoires et les 500€ d’amende + quelques miettes de dommages et intérêts n’empêcheront pas les auteurs de recommencer.

    Une victoire, certes, mais qui, si on la place dans le contexte général, est franchement une victoire à la Pyrrhus.

    Beaucoup d’énergie pour de très faibles résultats.

    Si vous placez un panneau « Macron menteur » (ce qui est TOUJOURS un pléonasme pour un politicien) sur la façade de votre logement vous risquerez une sanction largement plus sévère alors que vous vous contentez simplement d’exercer votre droit à la liberté d’expression en affichant de manière revendiquée une simple opinion, sans prétendre qu’il s’agit d’une vérité immuable.

      +33

    Alerter
    • Linder // 18.12.2019 à 08h19

      Non, ce n’est pas une victoire à la Pyrrhus. Ce le serait si, après cette victoire, dont le coût aurait été exorbitant, OB avait été dans l’impossibilité de poursuivre son excellent travail, ou alors d’une façon extrêmement réduite. Mais je crois que, au contraire, OB va puiser de la force et de la légitimité de cette victoire.

      C’est par contre un coup minuscule au rouleau compresseur médiatique de la désinformation. L’imMonde quotidien du soir va encore longtemps désinformé, et tous les autres aussi

        +30

      Alerter
  • Noël CLÉMENT // 18.12.2019 à 08h19

    Bravo Olivier. Très heureux! Noël CLÉMENT

      +10

    Alerter
  • Devra // 18.12.2019 à 08h31

    Bonjour et Bravo.
    Il a fallut être patient.
    Je ne connais trop le droit mais est-ce que les frais d’avocats vous sont pris en charge par la partie adverse qui est condamné ?

      +13

    Alerter
    • RGT // 18.12.2019 à 19h58

      Il y a bien l’article 700 du NCPC (nouveau code de procédure civile) qui prévoit une « indemnité » pour les frais engagés mais ce que vous obtiendrez ne vous permettra même pas de payer la première poignée de main de votre avocat lorsque vous irez le rencontrer pour lui demander conseil.

      Évitez à tout prix les procédures judiciaires, même si vous êtes dans votre droit.

      Entre les frais de justice, les honoraires d’avocats, les « expertises » et les « annexes » vous laisserez des plumes même si la justice vous donne raison.

      Et je ne vous parle pas des voisins qui vous intentent des procès perdus d’avance (pour eux) pour des motifs stupides, qui, après avoir pris une raclée en première instance ET en appel, recommencent en modifiant une virgule dans leur plainte et ne se présentent même pas le jour du jugement, demandant juste un renvoi sans justification.

      Certaines personnes ont besoin d’émotions pour donner un sens à leur existence… Le plaisir de nuire aux autres n’ayant pas de prix.

      Par contre, pour que vous soyez indemnisé pour les frais réels engagés et pour le temps perdu, ne comptez pas sur la justice.

      Si vous avez les moyens financiers de tenir pendant de très longues et coûteuses procédures vous avez des chances de finir par « gagner » si votre adversaire n’a pas suffisamment de ressources pour tenir aussi longtemps que vous. Par contre, n’espérez jamais rentrer dans vos frais même si votre adversaire est reconnu comme faisant preuve d’une mauvaise foi hors du commun.

      Il y a bien des clauses de « procédures abusives », mais les abuseurs payent des amendes mais n’indemnisent jamais leurs victimes à la hauteur du préjudice.

        +12

      Alerter
  • René Fabri // 18.12.2019 à 08h33

    Bravo pour ce procès gagné.

    Je me disais que les journalistes se retourneront contre leur source défaillante, Bruno Zéni. Mais en y réfléchissant, je pense qu’ils n’en feront rien, car au fond d’eux-mêmes, ils savent sûrement qu’ils se sont servi de lui pour trouver un prétexte pour abaisser ce site qui proposait une autre vision que la leur de la politique internationale.

    Les peines ne sont pas très lourdes. Peut-être que c’est mieux pour apaiser les choses, car les journalistes du Monde ne doivent pas être les ennemis des blogueurs de qualité.

      +15

    Alerter
  • François Lacoste // 18.12.2019 à 08h36

    Bravo Olivier, merci pour cette victoire, pour la justesse de votre engagement et de votre travail acharné, sans oublier vos collaborateurs.
    Gilets jaunes, gouvernement, presse…D’autres combats se déroulent ailleurs: https://www.vududroit.com/2019/12/affaire-delevoye-emmanuel-macron-et-larticle-5-de-la-constitution/

      +18

    Alerter
  • Jean // 18.12.2019 à 08h38

    Bravo Olivier ! Heureux que justice soit rendue.

      +7

    Alerter
  • Le Belge // 18.12.2019 à 08h53

    Bonjour Monsieur Berruyer, c’est avec joie que j’apprends toutes ces bonnes nouvelles. Mes plus grandes félicitations venues de Belgique.
    Bonne journée à toutes et à tous.

      +10

    Alerter
  • Zenobie // 18.12.2019 à 08h55

    Et le procès contre N. Tenzer ?? Quelle est votre réaction ?

      +0

    Alerter
    • Patrique // 18.12.2019 à 14h36

      C’est Tenzer soutenu par Henin et Tertrais, notamment (le milieu atlantiste français) qui a gagné.

        +2

      Alerter
      • Surya // 18.12.2019 à 16h39

        Le témoignage de hénin à la barre était irréel. Ce type qui passe ses journées à donner des leçons ne vit même pas en France de surcroit.

          +3

        Alerter
      • Marc // 18.12.2019 à 16h59

        Peut-on avoir plus de détails sur l’issue de ce procès ?

          +3

        Alerter
  • Owen // 18.12.2019 à 08h58

    Je n’ai pas d’indulgence pour les tireurs embusqués à l’abri de la pensée dominante, qui se font payer pour abattre le gibier encore libre de ses pensées.

    La fable de l’arroseur arrosé a évolué on dirait: le touitte a remplacé le tuyau d’arrosage et c’est le harceleur qui est harcelé. Bah, si les hystériques se tirent entre eux, cela laissera le gibier en paix.

    Longue vie aux rares sites comme Les Crises, où l’on autorise à dire la réalité telle qu’on la vit, à vérifier son opinion, y compris à se tromper, sans subir la machination du bannissement social, que ce soit l’Index ou le Decodex.

      +18

    Alerter
  • Max // 18.12.2019 à 09h28

    Bravo Olivier pour votre pugnacité remarquable !
    Vous faites un travail important de réinformation depuis une douzaine d’années sur ce site les-crises.

    Le propos magnanime sur Samuel Laurent mérite d’être souligné, je pense que le parcours de ce journaliste témoigne de la difficulté du métier et de ces risques de dérives. Peut-être a-t-il compris le rôle qu’il commençait à endosser, celui d’un défenseur d’une doxa élitiste qui ne fait que défendre ces propres intérêts en essayant de faire taire les voix différentes qui se font entendre.
    A voir la baisse des ventes du Monde et d’autres journaux et la fréquentation des sites tels que les crises, il devient de plus en plus difficile de maitriser ce que le citoyen doit penser !

    Bonne continuation.

      +14

    Alerter
  • Michel R // 18.12.2019 à 09h28

    Bravo Olivier justice semble faite, ça fait chaud au cœur

      +5

    Alerter
  • pucciarellialain // 18.12.2019 à 09h41

    Félicitations. Dans un contexte d’aggravation de la propagande tous azimuts dont le Monde s’est fait une spécialité (parmi tant d’autres « grands médias »), voilà une excellente nouvelle. Le Monde sera-t-il obligé de publier cette bien bonne information? J’ai peut-être lu trop hâtivement. Comment par ailleurs la situation actuelle pourrait-elle se prolonger indéfiniment, à savoir le surgissement sans fard d’un puissant et dangereux « totalitarisme mou » adossé aux « forces de l’ordre » qui sont avec les GJ celles du désordre et de la répression aveugle, et aux grands médias qui trop souvent n’ont plus de « médias » que le nom. Pourrait-on avancer que c’est le Munich de la Charte de Munich tant la presse s’est déshonorée? Cher Olivier, tu as pris un peu de recul depuis cette affaire. Souhaitons que tu retrouves ta verve et ton punch. Merci en tout cas. Cordialement.

      +5

    Alerter
  • TB // 18.12.2019 à 09h58

    Ils auront essayés…….ils ont fauté…….et sont ainsi condamnés…….
    Je pense qu’après ces bonnes nouvelles je vais passer une très bonne journée…..!
    Content pour vous M. Berruyer.
    Meilleures salutations de suisse.

      +5

    Alerter
  • philippe // 18.12.2019 à 09h59

    Il arrive (encore) que la vérité éclate. Il est réconfortant de voir que sous prétexte de relever des intox, ceux là même qui en propage se voient recevoir une bonne déculottée de la justice impartiale .
    Pour ma part, ça fait longtemps que j’ai cessé tout commerce avec ce journal Le Monde.

      +9

    Alerter
  • yack2 // 18.12.2019 à 10h16

    Bon, BON…..Félicitations…..Mais me viens à l’idée que le sieur Berruyer aurait du être de la police pour percevoir des rétributions en rapport aux préjudice moraux subis , car ces derniers me semblent bien bas pour les prévenus. Pour le moins on peut considérer que le décibel est plus rémunérateurs que les écrits orduriers.

      +7

    Alerter
  • Kokoba // 18.12.2019 à 10h16

    Bravo pour cette victoire.

    On peut regretter que le résultat soit minuscule.
    Aucun lecteur du Monde ne sera au courant.
    Aucun média MSM ne reprendra l’information.

    Mais ce n’est pas négligeable pour autant.
    Cela reste un coup d’arret pour la MSM : Ils savent maintenant qu’il y a une limite.
    Ils seront obligés de faire plus attention.

      +9

    Alerter
  • Betula // 18.12.2019 à 10h17

    Bravo à vous pour votre courage et votre ténacité à dire le vrai.

    Je mesure toutefois l’effort colossal qu’il faut fournir pour apporter la preuve de sa bonne foi face à la facilité nécessaire pour instiller la suspicion.

      +12

    Alerter
  • Vladimir // 18.12.2019 à 10h25

    Bravo Olivka à toi et à tes avocats. 1500€ c’est juste symbolique, il n’y a pas de quoi se faire un bon « Zapoï », mais au moins tu pourras me payer un verre de blanc à notre prochain réunion! Houuuuurrrraaa!

      +5

    Alerter
  • charles // 18.12.2019 à 10h26

    bravo et merci pour cet espace. bonne continuation

      +4

    Alerter
  • Emmanuel Florac // 18.12.2019 à 10h44

    Bon comme quoi j’avais bien fait de donner des sous pour ces procédures 🙂

      +6

    Alerter
    • anarkopsykotik // 18.12.2019 à 13h07

      J’ai donné 3 euros sur mon rsa et putain je regrette pas!

        +13

      Alerter
  • Lysbeth Levy // 18.12.2019 à 11h01

    Bravo, Ca fait plaisir de voir qu’enfin des journalistes « présumés » se voient remis en place, et cessent de diffamer des gens ayant des opinions différentes. On aura remarqué que depuis quelques années ces « nouveaux journalistes » se font volontiers diffamateurs, inquisiteurs, harceleurs, par voie de presse, contre des gens honnêtes qui ne font que donner leur avis ..
    « Un autre » (spécialiste de la diffamation) a été remis en place par Marianne, son droit de réponse car il est « outré » : l’article qui le défrise : https://www.pressreader.com/france/marianne-magazine/20191122/282780653346843 son droit de réponse ou il se sert de « ces victimes » comme preuves !!
    https://www.conspiracywatch.info/mon-droit-de-reponse-au-magazine-marianne.html Franchement comment peut-il se plaindre de ne pas avoir tout le monde médiatique à ces pieds ?? Sa pseudo-spécialité n’a aucune base scientifique, ni études sérieuses sinon qu’ idéologique. Mais il en vie bien, bien rémunéré en tant que participant de « l’Integrity Initiative » « clusters France » …

      +8

    Alerter
  • Julia // 18.12.2019 à 11h15

    Excellente nouvelle – rare ces temps-ci – ! Bonne continuation justifiée à vous et à l’équipe des Crises !

      +5

    Alerter
  • Arcousan09 // 18.12.2019 à 11h17

    Bravo pour ce dénouement heureux et merci pour votre travail d’information, de vraie information
    Il n’est pas facile dans une « démocrature » de faire une information objective …
    Par curiosité écoutez donc l’argumentaire agressif des « journalistes » quel que soit le média … ils développent tous le même argumentaire contre la grève, à la virgule près, tous … De là à penser qu’ils reçoivent les éléments de langage de l’élysée ou du premier ministre ….

      +8

    Alerter
  • vert-de-taire // 18.12.2019 à 11h23

    Bravo mais ..

    L’enjeu était NUL pour l’Immonde.
    L’enjeu était NUL pour le pouvoir.
    Il ne s’est rien passé.

    Un événement n’existe que s’il est perçu !

      +6

    Alerter
  • Carapooz // 18.12.2019 à 11h30

    Courage et bravo Mr. Berrurier. Aujourd’hui dire la vérité est un acte héroïque.

      +6

    Alerter
  • Pinouille // 18.12.2019 à 11h45

    Toutes mes félicitations à OB pour cette victoire et plus généralement pour les efforts qu’il fournit pour nous.

    « Samuel Laurent ne s’occupe plus de la rubrique des Décodeurs du Monde, où il avait subi un sévère (et immonde) harcèlement de militants LREM »
    J’espère que cette expérience éprouvante, ainsi que le jugement dont il est question dans ce billet, l’amènent à reconsidérer, par effet miroir, certains de ses agissements passés.

    Pour ma part, j’apprécie la magnanimité d’OB vis à vis de ce personnage. C’est selon moi la seule attitude compatible avec la posture anti pensée unique. Car on ne s’oppose pas à la pensée unique, qui se croit unique car détentrice de LA vérité, avec une posture équivalente mais opposée.

      +11

    Alerter
  • Czerny // 18.12.2019 à 12h21

    Bravo OB pour cette victoire .Les amendes couvrent-elles vos propres frais d’avocats ? La « modestie » des sommes infligées à ces diffamateurs professionnels me parait bien peu dissuasives .Heureusement que le coup est fort symboliquement .

      +3

    Alerter
  • christian BERNARD // 18.12.2019 à 12h27

    Qui dit qu’il n’y a que des mauvaises nouvelles dans les infos ?!
    (il est vrai que celle-ci ne se trouvera pas à la ‘une’ du Monde, de Libé et de l’Obs.. et que leurs malheureux lecteurs vont encore devoir se farcir les tristes nouvelles du club des privilégiés assiégé par les gilets jaunes et les grévistes..tss…)

      +6

    Alerter
  • Razo // 18.12.2019 à 12h58

    Bravo pour cette victoire. La vérité finit toujours par émerger en dépit des difficultés…

      +2

    Alerter
  • Laurent // 18.12.2019 à 13h11

    Bravo Olivier, nous sommes de tout coeur avec vous et pourrez toujours compter sur notre soutien.

      +3

    Alerter
  • Blablza // 18.12.2019 à 13h16

    Voici enfin un article qu’on lit avec le sourire (des fois, on en a besoin pour retrouver la foi en l’avenir)!
    Une petite victoire pour finir l’année 2019 avant celles de 2020!

      +4

    Alerter
  • Victor // 18.12.2019 à 13h38

    Bravo, heureux de voir que justice est rendue, et heureux de lire la qualité de ces lignes qui vous honorent ! Si il y avait plus d’Olivier Berruyer, le pays se porterait beaucoup mieux

      +4

    Alerter
  • Incognitototo // 18.12.2019 à 13h46

    Bonjour Olivier,

    Tant mieux si ce jugement, qui n’était pas acquis, te satisfait et t’apaise personnellement.

    Je remarque cependant que la publication judiciaire ne t’a pas été accordée.
    C’est étonnant et assez rare pour être noté : quand un acte de diffamation publique et journalistique est reconnu, il est courant de réparer la faute en publiant la condamnation pour laver l’honneur de la victime. Je serais d’ailleurs curieux de connaître, comment le juge justifie ce refus de publication dans l’attendu du jugement…
    Sans cette information, ce que je pourrais dire sur cette « absence » pourrait tomber sous le coup de l’article 434-25 du Code pénal, alors je vais m’abstenir de la commenter.

    Bien amicalement.

      +10

    Alerter
  • Louis Robert // 18.12.2019 à 13h59

    À mon avis, pareille « justice » est bien davantage symbolique que dissuasive. Elle confirme en effet permettre de détruire des réputations sinon impunément, assurément à vil prix. Seule une société décadente peut donc se réjouir d’avoir engendré une telle « justice ».

    Le Droit n’est pas la Justice.

      +5

    Alerter
  • monique // 18.12.2019 à 14h14

    voilà une bonne nouvelle!
    il existe encore des juges en france…

      +4

    Alerter
  • Thmos // 18.12.2019 à 14h39

    « Rejette les demandes …. de publication judiciaire « … Donc le public a perdu Le droit d’être informé

      +11

    Alerter
    • Louis Robert // 18.12.2019 à 16h55

      Depuis longtemps!

      Reste au citoyen le droit de S’informer, s’il en a la force, le courage et la détermination à surmonter les infinies résistances obstinées et mesquines du Pouvoir, à savoir de tous les pouvoirs.

        +4

      Alerter
  • amike // 18.12.2019 à 14h41

    Sans publication judiciaire, la suppression des points litigieux n’est pas une bonne solution. Il aurait mieux valu à mon avis, que les points soient corrigés explicitement (ou même laissés barrés).

    Mais je suis gêné pour la diffamation publique, à propos de la reprise d’une erreur de la source. Une simple demande de rectification devrait suffire. Cela laisse la possibilité aux plaideurs « aux grandes poches » de harceler pénalement pour une seule erreur sur l’ensemble d’un reportage, d’un livre ou d’un site.

      +3

    Alerter
  • Alain // 18.12.2019 à 16h41

    Bravo Olivier, l’important reste la condamnation
    C’est la reconnaissance que le décodex a fauté
    N’ergotons pas sur le montant dès lors que l’objectif est atteint,ils seront plus prudent à l’avenir, une récidive serait très mal vue

      +2

    Alerter
  • un citoyen // 18.12.2019 à 17h04

    En parlant de Adrien S., j’étais tombé il y a peu (22/11) sur cette phrase sidérante dans un de ses articles : « Notre enquête, menée en collaboration avec l’ONG belge EU Disinfo Lab […]’:
    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/11/22/derriere-de-pseudo-sites-politiques-francais-un-vaste-reseau-venu-d-ukraine_6020183_4355770.html
    Cette ‘ONG’ belge… je crois qu’elle n’est pas inconnue…
    En espérant qu’il s’en rende compte un jour …

    Sinon, de même, merci M.Berruyer, M.Assous et à toute l’équipe du blog d’essayer de démêler le vrai du faux tout en restant sensés, c’est devenu carrément une nécessité dans notre ‘époque bizarre’.
    Au plaisir de continuer à vous lire.

      +9

    Alerter
    • Lysbeth Levy // 18.12.2019 à 18h16

      Lui et Tristan M.F parle de procédure bâillon contre Tenzer, Henin ou mais c’est pas possible, que je sache le site « les Crises » ne sont pas une « multinationale », et eux des gens « sans pouvoirs » non ?
      http://armide-avocats.com/lutter-contre-les-procedures-baillons-proteger-la-liberte-dexpression-des-agents-publics/ Cette méthode ne peut s’appliquer a des simples blogueurs face à la coterie des journalistes de médias milliardaires. Ils inversent le sens des mots, se sont eux qui veulent bâillonner des citoyens pour leurs opinions. Et la prétendue ONG n’en est pas une, c’est une filiale de l’Atlantic Council dont l’OTAN ! Décidemment la novlangue se porte bien..

        +9

      Alerter
      • un citoyen // 20.12.2019 à 05h22

        Bonjour Lysbeth,
        Je ne pense pas que l’on puisse dire que EU Disinfo Lab soit une filiale de ce think tank en ayant reçu un financement de ce dernier (et aussi de l’Open Society de Sorros). Mais il y a évidemment un lien que vous avez bien fait de rappeler.

        Sinon, j’aurais envie de dire que l’on n’a pas besoin de prendre leurs avis au sérieux pour essayer de comprendre, vu les manières dont ils s’y prennent pour exposer/imposer leurs vues. Mais comme ils sont au final continuellement présents, on est condamnés à décortiquer ce qu’ils pensent bien que l’investigation ne soit pas le métier d’un citoyen lambda.

          +1

        Alerter
  • Caillou // 18.12.2019 à 17h09

    D’accord avec Calal, c’est une victoire vraiment à minima vis de gens très riches qui devraient payer pour leur diffamation de personnes honnêtes .

      +2

    Alerter
    • Karnak // 18.12.2019 à 21h27

      Je ne boude pas mon plaisir, même petit…

        +2

      Alerter
  • SanKuKaï // 18.12.2019 à 17h42

    Un grand Bravo! et surtout MERCI!
    Je trouve aussi les condamnations légères mais je me réjouis à imaginer la tête des chiens de garde de Wikipedia.
    Et Je peux maintenant citer les Crises comme source et envoyer cette condamnation dans la face de tout ceux qui tapent sur le messager pour éviter de parler du fond.
    Les discussions de Noël vont être chaudes cette année 😁

      +7

    Alerter
    • Fritz // 18.12.2019 à 17h50

      Pour inscrire cette décision de justice sur Wikipédia, ne comptez pas sur moi.
      J’ai déjà donné, je me suis fait avoir, on ne m’y reprendra plus.

        +4

      Alerter
      • Myriam // 20.12.2019 à 07h32

        Bonjour Fritz,
        Vous pouvez me (nous) raconter ?
        Merci

          +1

        Alerter
        • Fritz // 20.12.2019 à 07h43

          Ce sont les pratiques des maîtres de ce blog qui me dissuadent de leur rendre service, comme je l’avais fait en créant cette section de la page Wikipédia du Monde : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Monde#Condamnations_judiciaires
          Je continuerai malgré tout à lire ce blog, et bien sûr je félicite Olivier Berruyer et son avocat d’avoir obtenu gain de cause devant la Justice. Mais je ne commenterai plus les papiers sur le climat tant ils me paraissent biaisés, y compris leur discussion.

            +2

          Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications