Les Crises Les Crises
28.janvier.201928.1.2019 // Les Crises

12 fake news macronistes sur les Gilets jaunes (1re partie), par Laurent Dauré

Merci 1854
J'envoie

Billet invité – Merci à Laurent Dauré pour son travail !

À entendre les chiens de garde de l’ordre établi, les Gilets jaunes seraient gangrenés par l’ensemble des tares les plus répugnantes : violence, populisme (et pollutionisme), extrémisme, racisme, antisémitisme, sexisme, homophobie. Il manque bien sûr un élément à ce grand chelem de la vilenie : le conspirationnisme. Les médias et commentateurs dominants vilipendent le mouvement pour sa prétendue grande perméabilité aux fake news et aux théories du complot – notamment après la tuerie de Strasbourg –, enrichissant ainsi la gamme des calomnies aussi malhonnêtes que dégradantes déversées sur les Gilets jaunes pour tenter de les discréditer, de les diviser, et d’affaiblir le large soutien dont ils bénéficient dans la population.

Dans le même temps, les chasseurs d’infox patentés minorent ou ignorent carrément les multiples outrages à la vérité commis par les représentants du pouvoir et leurs auxiliaires. Ce qui augure du meilleur quant à l’application de la « loi contre les fausses informations » adoptée par l’Assemblée nationale en novembre. Pour permettre de mesurer l’ampleur du deux poids, deux mesures à l’œuvre, nous présentons ici – par ordre chronologique – douze cas de fake news d’origine macroniste. Le tout en deux parties. La liste n’est assurément pas exhaustive…

Fake news n°1 : Les Gilets jaunes réunis sur les Champs-Élysées sont des séditieux d’ultradroite

– Qui ? : Christophe Castaner (ministre de l’Intérieur)

– Quand ? : 24 novembre 2018

– Quoi ? : À la mi-journée, lors de « l’acte II » du mouvement des Gilets jaunes, Christophe Castaner fait un point presse devant la préfecture de police de la capitale. Voici son diagnostic de la situation (cf. BFM-TV) : « Sur Paris, on voit une évolution, à l’appel de Marine Le Pen, qui avait invité les manifestants à venir sur les Champs-Élysées. Effectivement, près de 5 000 personnes sont mobilisées. Mais ce que l’on constate c’est qu’aujourd’hui l’ultradroite, l’ultradroite [il faut répéter l’élément de langage important] s’est mobilisée, est en train de vouloir dresser des barricades sur les Champs-Élysées. »

Peu après, le ministre de l’Intérieur surenchérit en affirmant que les manifestants sont des « séditieux [qui] ont répondu à l’appel notamment de Marine Le Pen [nouvelle répétition] et veulent s’en prendre aux institutions, comme ils veulent s’en prendre aux parlementaires, aux parlementaires de la majorité ». Par ces propos lourdement insinuatifs, M. Castaner laisse entendre que la majorité des Gilets jaunes réunis sur les Champs-Élysées sont des séditieux d’ultradroite ayant répondu à une convocation de la présidente du Rassemblement national.

– En fait : La veille du rassemblement, Le Parisien rend compte d’une note confidentielle de la direction du renseignement de la préfecture de police de Paris (DRPP) ; celle-ci anticipe la présence de 80 à 120 militants de l’ultradroite. Dans l’après-midi du 24, BFM-TV rapporte : « Une centaine de militants de l’ultra-droite serait présente dans les rangs jaune fluo, selon la Préfecture de police. »

Les témoignages de Gilets jaunes qui étaient sur place (quelques exemples : France Bleu, La République du Centre, CNews) démentent eux aussi les « observations » de Christophe Castaner. Europe 1 affirme que près de « 200 militants d’ultra-droite ont participé aux débordements à Paris », des partisans de « groupes comme Génération identitaire ou le GUD ».

Parmi les 103 personnes interpellées – dont 101 placées en garde à vue –, nulle trace d’affiliation à l’ultradroite ou d’antécédent judiciaire (voir RTL, BFM-TV ou LCI) ; selon France Inter, « personne n’avait été identifié auparavant par les services de renseignements, que ce soit au sein de l’extrême-droite ou de l’extrême-gauche, ce qui a été confirmé pendant les gardes à vue. Personne n’a reconnu faire partie d’une mouvance extrême. »

Les assertions mensongères et anxiogènes de Christophe Castaner avaient avant tout une fonction d’intimidation, il s’agissait à la fois de faire peur aux Gilets jaunes – et à leurs sympathisants –, de les dissuader de manifester et de les sommer de se désolidariser d’un mouvement de « factieux d’ultradroite proches de Marine Le Pen ». La ficelle, utilisée depuis plusieurs décennies sur la scène politique française, est aussi grossière qu’indigne, cela n’empêche pas les clones macroniens d’en faire leur rengaine comminatoire : « C’est nous ou l’extrême droite. »

Fake news n°2 : Un Gilet jaune a fait un salut nazi sur les Champs-Élysées

– Qui ? : Team Macron (un important compte Twitter semi-officiel dédié à la défense de la Macronie), Naïma Moutchou (députée LREM, rapporteur de la loi relative à la lutte contre les fausses informations)

– Quand ? : 24 novembre 2018

– Quoi ? : D’après la Team Macron, une courte vidéo extraite d’un direct de BFM-TV sur les Champs-Élysées – toujours lors de l’acte II – montre un Gilet jaune en train de faire un salut nazi. Les e-roquets du président commentent : « Tranquille, un salut nazi sur les Champs-Élysées » (avec les mots-dièse « #SansMoiLe24 #24novembre #GiletsJaunes »).

Naïma Moutchou, rapporteur de la « loi anti-fake news », partage l’image et écrit : « Paris 1940 ? Non non, Paris 2018 ! Honte à ceux qui piétinent ainsi la République. Qu’ils sachent que leurs manœuvres n’y changera [sic] rien : nous continuerons à transformer le pays et répondrons à la colère de ceux de nos concitoyens qui manifestent dans le respect de la loi. » D’autres membres de LREM abondent dans ce sens.

En somme, des héritiers de Jacques Doriot plastronnent sur les Champs-Élysées au milieu de Gilets jaunes coupablement passifs mais la macronsphère défendra la République jusqu’à son dernier tweet.

– En fait : Quand on se donne la peine d’écouter le son de la vidéo (comme l’a fait France 2), l’erreur de la Team Macron & Cie se révèle de dimension jupitérienne : passant devant la caméra de BFM-TV, le Gilet jaune en question dit « Ave, Macron ! » en faisant un salut… romain. Il s’agit donc du clin d’œil ironique d’un « gaulois réfractaire ».

La loi contre la manipulation de l’information ayant été définitivement adoptée par l’Assemblée nationale – malgré son rejet par le Sénat – quelques jours plus tôt (le 20 novembre), Naïma Moutchou montre l’exemple en effaçant le tweet dans lequel elle relayait une fake news bien dodue. Le 28 novembre, elle fait une mise au point auto-complaisante. Par contre, s’excuser auprès du Gilet jaune moqueur et des autres manifestants qu’elle a diffamés en tentant de les faire passer pour des néonazis était manifestement au-delà de sa capacité de repentir.

Quant à la Team Macron, elle maintient (et s’enfonce) avec un tweet envoyé le 25 novembre : « Qu’il crie “avé [sic] Macron” ou autre chose ne change rien à la nature du geste qui est clairement un salut nazi. » Errare humanum est, perseverare diabolicum

À droite, le président du Parlement ukrainien, Andrei Parouby, cofondateur du Parti social-nationaliste d’Ukraine (alias « Svoboda »), reçu le 11 juin 2018 par François de Rugy, alors président de l’Assemblée nationale – Cf. ce billet et celui-ci

Fake news n°3 : C’est la peste brune qui a manifesté sur les Champs-Élysées

– Qui ? : Gérald Darmanin (ministre de l’Action et des Comptes publics)

– Quand ? : 25 novembre 2018

– Quoi ? : Reçu dans l’émission « Le Grand Jury » sur LCI/RTL/Le Figaro, Gérald Darmanin déclare à propos de la manifestation de la veille sur les Champs-Élysées : « Ce ne sont pas des Gilets jaunes qui ont manifesté, c’est la peste brune qui a manifesté. » Deux journalistes protestent timidement face à cette déclaration qui leur semble quelque peu outrée, mais le ministre persiste et signe : « C’est pas parce que vous mettez un gilet jaune que vous n’avez pas […] une chemise brune en-dessous. »

M. Darmanin est donc formel : tous les Gilets jaunes réunis sur les Champs-Élysées le 24 novembre – 5 000 personnes selon le comptage rabougri du ministère de l’Intérieur – étaient des néonazis.

– En fait : La teneur des propos est proche de celle du point presse de Christophe Castaner la veille mais avec en prime une expression encore plus infamante et une absence d’ambiguïté dans la généralisation. Pour l’ex-LR Gérald Darmanin, la totalité des manifestants présents sur la plus célèbre avenue de Paris étaient des émules jaune fluo de Jacques Doriot. Après l’ultradroite, la peste brune… Difficile d’aller plus loin dans la bêtise et l’ignominie.

On l’a vu ci-dessus, il est radicalement faux d’affirmer que les Gilets jaunes rassemblés sur les Champs-Élysées, y compris ceux qui sont qualifiés de « casseurs », ont quoi que ce soit à voir avec le nazisme. La très grande majorité (au moins 95 %) ne relève pas même de l’extrême droite. Et M. Darmanin le sait très bien. Son abject mensonge – qui contribue à répandre un climat anxiogène – vise uniquement à salir le mouvement des Gilets jaunes, à briser la franche solidarité dont il jouit au sein du peuple.

Il est par ailleurs irresponsable de relativiser ainsi la réalité du (néo)nazisme, on peut y voir une forme de révisionnisme impensé. En effet, si c’est la peste brune qui a manifesté le 24 novembre 2018 sur les Champs-Élysées, alors comment qualifier le défilé de la Légion des volontaires français contre le bolchevisme (dite LVF) qui a eu lieu sur la même avenue le 27 août 1943 ?…

Fake news n°4 : Des Gilets jaunes ont incendié le Musée du Jeu de paume

– Qui ? : Team Macron

– Quand ? : 1er décembre 2018

– Quoi ? : Retweetant une courte vidéo filmée par le journaliste britannique indépendant Peter Allen à proximité des Tuileries lors de l’acte III, la Team Macron (encore elle) accrédite l’affirmation qui l’accompagne et écrit : « Les #giletsjaunes ont mis le feu au musée du jeu de Paume… » Et les zélotes jupitériens ajoutent : « Mais quand s’arrêtera la mansuétude contre [sic] le mouvement le plus ouvertement haineux, raciste et violent que nous ayons connu depuis les années 30 ? » Rappelons que, malgré les apparences, la Team Macron n’est pas un compte parodique.

Nous sommes là toujours dans le registre darmanesque de la peste brune : les Gilets jaunes, tels des nazis, s’attaquent à la culture en brûlant un temple de l’art.

– En fait : Une camionnette garée à côté du musée a été incendiée mais le bâtiment n’a pas été atteint par les flammes. Des vitres ont par contre été brisées et certains « Gilets jaunes » auraient tenté de pénétrer à l’intérieur. La direction du Jeu de paume a ensuite déclaré (le 3 janvier) aux journalistes de la rubrique « CheckNews » du site de Libération : « Il n’y a pas eu d’intrusion dans le bâtiment et aucun incident grave n’est à déplorer. »

La Team Maton – qui applaudit la répression policière sans jamais en montrer les conséquences sanglantes – ayant effacé son tweet, le compte Fallait Pas Supprimer écrit : « Grosse journée pour @TeamMacronPR qui vient de supprimer un 2nd tweet… » L’équipe de choc répond alors : « Vaut mieux ça que de dire une connerie hein. » Mais quand s’arrêtera la mansuétude des macroniens contre eux-mêmes ?

Lorsque l’on tient à réagir à chaud, à faire du sensationnalisme, et que l’on s’est vissé au crâne des lunettes anti-Gilets jaunes aux verres très épais, les « conneries » sont inévitables. On verra plus loin que la performance déconnante de la Team Macron ne s’est pas arrêtée là.

Fake news n°5 : Plusieurs milliers de personnes vont se rendre à Paris pour casser et tuer

– Qui ? : L’Élysée, Jacqueline Gourault (ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales)

– Quand ? : 5 décembre 2018

– Quoi ? : Dans la soirée, l’Élysée fait savoir à Franceinfo que la manifestation à Paris du samedi 8 – acte IV – risque d’être « d’une grande violence ». La présidence affirme que les remontées du terrain sont « extrêmement inquiétantes » et qu’il faut s’attendre à ce qu’« un noyau dur de plusieurs milliers de personnes » déferlent sur la capitale « pour casser et pour tuer ». Comme le rapporte France Inter, l’Élysée anticipe une arrivée massive de « factieux » et de « putschistes » assoiffés de sang et de destruction.

Interrogée le 6 décembre sur ces prédictions effrayantes par Jean-Jacques Bourdin sur BFM-TV, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, n’apporte ni démenti, ni nuance. Le même jour, l’hebdomadaire Valeurs actuellespour lequel l’ordre est une valeur éternelle – surenchérit dans le style ultra-anxiogène qui le caractérise : « Plusieurs sources au sein des services de renseignement (SCRT et DRPP) estiment qu’environ “20 000 gilets jaunes voulant en découdre et tuer” pourraient agir sur le territoire samedi. On s’attend à une probabilité d’ouverture de feu de “80 à 100 %”, complète un spécialiste de l’ordre public ».

L’alerte apocalyptique de l’Élysée est évidemment reprise dans tous les médias dominants. Le message adressé aux Gilets jaunes est clair : « Restez chez vous ». Et aux autres : « Détournez-vous de ce mouvement criminel ».

– En fait : À Paris, le 8 décembre, 1 082 personnes ont été interpellées – souvent préventivement –, avec une garde à vue pour plus de 900 d’entre elles. Le lendemain, Le Parisien écrit : « Selon nos informations, ce dimanche matin 396 gardes à vue ont été levées puisque 108 mis en cause ont été déférés au parquet de Paris, 284 procédures ont été classées et quatre autres dossiers sont en attente de décision. »

Où sont passés les milliers de Gilets jaunes venus dans le but de casser et tuer ? Où sont les éléments factuels – les fameuses remontées du terrain « extrêmement inquiétantes » – qui permettaient d’annoncer à la France entière qu’une horde jaune fluo allait faire couler le sang dans les rues de la capitale ?

Tant que l’Élysée n’aura pas présenté des preuves quant à l’existence de cette armée de trucideurs en puissance – tous neutralisés ou dissuadés de passer à l’acte par le dispositif policier ?… –, il est légitime de considérer qu’on a affaire à une fake news en bonne et due forme destinée à terroriser. Avec le facteur aggravant qu’il s’agissait d’une prophétie officielle tonitruée par l’immense caisse de résonance médiatique.

Fake news n°6 : Steve Bannon a orchestré le mouvement des Gilets jaunes

– Qui ? : Team Macron, Émilie Chalas (députée LREM), Coralie Dubost (députée LREM), Aurore Bergé (députée LREM, porte-parole du groupe à l’Assemblée nationale)

– Quand ? : 5 décembre 2018

– Quoi ? : Sur Twitter, la Team Macron (eh oui, la revoilà déjà) exulte : « Énorme ! Le nom de domaine du site giletsjaunes.com a été acheté en mai 2017 (!!!), une semaine après l’élection d’Emmanuel Macron et enregistré à Denver aux États-Unis. » Une capture d’écran montre les informations relatives à ce nom de domaine. Conclusion de cette révélation « énorme » : « Ce serait bien que les gens commencent à s’intéresser à ce que fait Steve Bannon en Europe… » Voilà, tout s’explique : l’ancien stratège de Donald Trump est derrière le mouvement des Gilets jaunes.

Trois députées du parti présidentiel relaient avec délectation le scoop sur Twitter : Émilie Chalas (« Ah… donc Bannon… »), Coralie Dubost (« La réalité dépasserait-elle la fiction ?!? ») et Aurore Bergé (retweet de la précédente), cette dernière étant également porte-parole du groupe LREM à l’Assemblée nationale.

– En fait : Comme l’a très bien établi CheckNews sur Libération.fr, le nom de domaine giletsjaunes.com n’a pas été acheté en mai 2017, la génération est antérieure d’au moins deux ans. En 2015, un site est créé avec ce nom, il a pour objet de contester la réforme des rythmes scolaires menée par le ministre de l’Éducation nationale de l’époque, Vincent Peillon. Le collectif à l’initiative s’appelle les « Gilets jaunes » (le 6 décembre 2014, Le Monde publie un article qui mentionne ce mouvement).

Abandonné, giletsjaunes.com se retrouve ensuite dans l’escarcelle de NameBright, une société gérant la réservation de noms de domaine basée à Denver aux États-Unis ; celle-ci l’enregistre le 15 mai 2017 et le met en vente. L’adresse américaine figurant sur la capture d’écran brandie par la Team inspecteur Gadget correspond donc à la localisation de NameBright. Le 23 novembre, après le début du mouvement des Gilets jaunes, le domaine est racheté ; aucun site n’est actif à ce jour sur celui-ci.

Dans la nuit du 6 décembre, les trois députées LREM suppriment leurs tweets ; la Team Macron fait de même et se justifie une fois encore en évoquant une « connerie » (voir ici), tout en ajoutant immédiatement : « Mais une connerie n’est pas une fake news au sens où l’entend la loi. » Bref, longue vie au complotisme autorisé !

Le générateur à infox anti-Gilets jaunes de la Macronie n’est pas en panne. Nous continuerons d’en admirer les merveilles dans une seconde partie…

Laurent Dauré, pour Les-Crises.fr

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Duracuir // 28.01.2019 à 08h23

Excellent boulot, bravo. On devrait sortir de notre paresse et faire aussi ce boulot pour tout.
Par exemple, on devrait lister précisemment, factuellement chaque mensonge et manipulation de l’info de chaque média. Olivier, si tu fais appel aux bonnes volontés pour l’observatoire des médias pour t’envoyer toute manip ou fake que je lis, entends ou voit dans les médias, j’alimente.
Deux exemples courts. J’ai le malheur, en deux jours, d’écouter deux fois cinq minutes France info.
Jour 1, à propos du Venezuela, le speaker(je n’ose dire journaliste) liste nommément l’intégralité des pays qui soutiennent le président de l’Assemblée(on note que là, on ne dit pas Trump, mais Washington, ou les USA)puis dit que Maduro lui peut compter sur Poutine(pas la Russie), et puis c’est tout. On ne parle pas de la liste qui soutient Maduro, Chine, Iran, Turquie, Mexique, Grèce, Bolivie, Afrique du Sud(entre autres). Répugnant.
Le lendemain, à propos du traité d’Aix la Chapelle, l’invité pour en parler est… le président de la fondation Schuman. Aucun opposant. La speakerine(je n’ose dire journaliste) pose sa première question ” comment expliquer vous un tel déferlement de fausses rumeurs et de manipulations sur ce traité?”. Tel quel, on ne donnera bien sûr pas un seul exemple. Lamentable.

102 réactions et commentaires

  • TC // 28.01.2019 à 07h48

    Les macronistes sont les pires pour répandre des fausses informations. Qu’ils pretextent des conneries pour échapper à la loi qu’ils ont eux-même mise en place ne les exonèrera pas de passer devant un juge. C’est l’arroseur, arrosé et c’est plutôt jubilatoire.

      +53

    Alerter
    • Guadet // 28.01.2019 à 08h07

      Je crois au contraire qu’ils ont raison cette fois : ils sont vraiment cons ! Rien ne les arrêtera.

        +22

      Alerter
  • MDacier // 28.01.2019 à 08h14

    Pour paraphraser @TeamMacron:
    « Énorme ! Lino Ventura a parlé des macronistes dans
    le film Les Tontons Flingueurs … »
    Coïncidence ? Je ne crois pas

    😉

      +29

    Alerter
  • Catalina // 28.01.2019 à 08h14

    Bonjour à tous,
    Drole de manière d’agir de la tim macron, plus le temps passe plus j’ai l’impression d’avoir affaire à des “enfants”, (je fais une bêtise mais je l’efface, comme ça, j’ai rien fait) !!! c’est très inquiétant d’avoir des gens aussi immatures dans la tim d’un praisidan.
    Du coup, comment lui faire confiance ?
    Normalement, des “enfants” ça s’éduque, ça doit pas avoir les rênes de la famille et encore moins du pays.

      +26

    Alerter
    • Francil // 28.01.2019 à 10h49

      Moi aussi. Je ne suis pas sur twitter mais la “Team Macron” m’a toujours fait l’effet d’une bande de pré-ados fanboys, du genre de ceux qui vont t’invectiver parce que t’as dit du mal de leur chanteur préféré. Très bizarre, je me demande vraiment qui sont les gens derrière ce compte, s’ils ont le droit de vote ou au moins un mot de leur maman.

        +26

      Alerter
  • Duracuir // 28.01.2019 à 08h23

    Excellent boulot, bravo. On devrait sortir de notre paresse et faire aussi ce boulot pour tout.
    Par exemple, on devrait lister précisemment, factuellement chaque mensonge et manipulation de l’info de chaque média. Olivier, si tu fais appel aux bonnes volontés pour l’observatoire des médias pour t’envoyer toute manip ou fake que je lis, entends ou voit dans les médias, j’alimente.
    Deux exemples courts. J’ai le malheur, en deux jours, d’écouter deux fois cinq minutes France info.
    Jour 1, à propos du Venezuela, le speaker(je n’ose dire journaliste) liste nommément l’intégralité des pays qui soutiennent le président de l’Assemblée(on note que là, on ne dit pas Trump, mais Washington, ou les USA)puis dit que Maduro lui peut compter sur Poutine(pas la Russie), et puis c’est tout. On ne parle pas de la liste qui soutient Maduro, Chine, Iran, Turquie, Mexique, Grèce, Bolivie, Afrique du Sud(entre autres). Répugnant.
    Le lendemain, à propos du traité d’Aix la Chapelle, l’invité pour en parler est… le président de la fondation Schuman. Aucun opposant. La speakerine(je n’ose dire journaliste) pose sa première question ” comment expliquer vous un tel déferlement de fausses rumeurs et de manipulations sur ce traité?”. Tel quel, on ne donnera bien sûr pas un seul exemple. Lamentable.

      +89

    Alerter
    • Fritz // 28.01.2019 à 09h25

      Bravo : vos deux exemples sont éloquents. Je n’aurais pas eu le courage d’écouter France Intox, même deux fois cinq minutes. Je n’ai même pas remplacé mon poste de radio, tombé en panne il y a un an.

        +22

      Alerter
      • naif // 28.01.2019 à 19h26

        Oui, mais là il n’était pas sur France-Intox, mais sur France-Infox. C’est donc tout à fait normalement que Duracuir a eu des infos orientées et/ou tronquées.
        Il ne faut pas hésiter à leur écrire à infox et intox, même si ça finit par prendre du temps, il y a tellement à dire.

          +5

        Alerter
    • Kesse // 28.01.2019 à 09h43

      Le mensonge par omission n’est pas une fake news … il n’est pas considéré comme tel. En revanche, le titre “L’Europe pose un ultimatum à Maduro”, repris à quelque variantes près par plusieurs journaux mainstream, est une fake news. La bbc, plus prudemment titra: “Des leaders européens pose un ultimatum à Maduro” (European’s leader …). Hé oui, La France, l’Allemagne, l’Espagne, ce n’est pas l’Europe. C’est en Europe.

        +40

      Alerter
      • Emm69 // 28.01.2019 à 13h14

        Je suis en désaccord à propos de la BBC, mais ma connaissance de l’anglais est-elle insuffisante ?
        “Maduro given ultimatum by European leaders” (https://www.bbc.co.uk/news/world-latin-america-47014322), l’ancien titre “European leaders give Maduro ultimatum” (changé depuis l’indexation par duckduckgo.com) et “European powers have warned Venezuelan President” sont des propositions universelles, comme on dit en logique élémentaire. Simplement, ça signifie ici “les” (= “TOUS les dirigeants européens”), non “des” (= “certains d’entre eux”).
        Sauf erreur, ce n’est qu’encore plus bas dans l’article que la BBC évoque qu’il y a une diversité de positions : “France and the UK joined Germany, Spain and other European nations” (ces trois derniers mots exprimant l’absence d’unanimité).

        C’est la même erreur que dire “les Français ont élu Macron” ou “les Français demandent la démission de Macron”. En généralisant ainsi à outrance, des bêtises s’entassent jusqu’à rendre l’information très douteuse et le dialogue fort épineux entre des gens ayant des avis différents. La nuance se perd, on se radicalise plus aisément.

          +6

        Alerter
    • Basile // 28.01.2019 à 11h00

      @Duràcuir : c’est exact.

      J’avais remarqué aussi ce jour là qu’il n’était pas fait mention des pays soutenant Maduro, comme s’ils n’étaient « que des puissances régionales ». Je m’apprêtais à écrire un commentaire à ce sujet, mais sur un autre point concernant ce même journaliste : le naturel stupéfiant avec lequel il débite cette propagande qu’ils appellent journalisme. Du grand art. De vrai professionnels de la désinformation. Je comprend mieux l’intérêt des écoles de journalisme.

      je me disais donc ce jour là, que si je voulais faire comme lui, avec mes grand sabots, on sentirait dans mon ton du parti prix, de la haine. Mais lui, non. Il est la bonté même, le père aimant disant à ses enfants ce qui est bon. Convainquant par son simple ton dépassionné

        +8

      Alerter
    • Dominique65 // 28.01.2019 à 18h30

      « On devrait sortir de notre paresse et faire aussi ce boulot pour tout »
      Alors j’apporte ma pierre à cette construction.
      Mon message étant considéré comme trop long, je le décompose en deux.
      J’ai visionné cette vidéo de C à vous où l’invité était Michel Onfray
      https://www.youtube.com/watch?v=MjrD3wachW0
      Dans cette émission, Onfray s’épuise à faire comprendre aux du plateau que le monde politico-médiatique monte en épingle des éléments isolés pour construire un discours très partial.
      Il s’adresse ainsi aux journalistes dans la sixième minute à propos d’une vidéo tournée à Aix-la-Chapelle :
      « vous savez très bien, l’art du montage, ce que vous montrez, ce que vous cachez »
      Et il se fait avoir par un montage quelques minutes (la 13ème) plus tard.
      Alors qu’il vient de dire « à un moment donné, il faut arrêter de dire qu’on ne dit pas ce qu’on dit ou de montre ce qu’on dit ne pas montrer ou qu’on ne monte pas les choses pour faire de telle sorte qu’on fait dire aux images un certains nombre de choses »
      Patrick Cohen, montrant qu’il a bien compris ce que vient de lui dire Onfray lui répond :
      Alors je vais vous montrer une image, par exemple cette image de quenelle et de salut nazie près de Sacré Cœur et je vais vous poser une question simple : est-ce que vous pensez qu’on aurait dû ne pas la montrer, fermer les yeux… »

        +3

      Alerter
      • Dominique65 // 28.01.2019 à 18h30

        Onfray a d’abord cette remarque très juste « Vous me demandez de vous donnez des conseils. Vous vous moquez complètement des conseils que je vous donne »
        Avant d’ajouter : « ce geste est un geste obscène que je ne défendrais jamais. »

        Le problème est que dans ce cout passage, on ne voit aucune quenelle. On voit bien en revanche quelqu’un qui lève la main, mais personne ne peut dire s’il s’agit d’un salut nazie ou d’un salut tout court. C’est exactement le geste que fait n’importe qui lorsqu’il aperçoit de l’autre côté de la place du village quelqu’un qu’il reconnait.

        Cette émission de C à vous est l’archétype de l’intox des médias où même ceux qui dénoncent cette intox (et où toute l’émission semble vouloir démontrer à quel point ils ont raison) en viennent à lui emboîter le pas.
        Elle devrait être étudiée comme repoussoir dans les écoles de journalismes. Mais elle ne le sera pas. On n’y montrera que Le Pen ou Mélenchon.

          +8

        Alerter
    • openmind // 01.02.2019 à 15h42

      Ce qui me rassure c’est de voir que nos réactions ont été les mêmes (j’ai aussi suivi). On ne pourra pas tout “dénoncer”, il faut voir cela différemment, il faut ré-informer par d’autres médias(blog d’olivier) et alors l’auto-mouvement fera son oeuvre et les gens par eux même, rejetteront France-intox sans aucune intervention extérieure nouvelle, n’est-ce pas ce qui nous est arrivé?

        +0

      Alerter
  • Bordron Georges // 28.01.2019 à 08h26

    «Mais une connerie n’est pas une fake news au sens où l’entend la loi».
    Donc dorénavant il ne faudra pas parler de ”fake new” de la part des gouvernants macronistes, mais de ”conneries”. Voilà qui me convient parfaitement. Il faudra même introduire cette notion dans la loi.

      +35

    Alerter
    • Eric83 // 28.01.2019 à 09h05

      Vous ne croyez pas si bien dire. Le terme de “connerie” est un élément de langage de la macronie pas seulement réservé à enrober une fake-news.
      La “connerie” sert aussi très commodément à enrober la décision de la limitation des 80 km/h…qui est plus prise par Philippe et à laquelle Macron ne serait pour rien.
      https://fr.sputniknews.com/france/201901281039806087-80-km-h-connerie-philippe-macron/

        +13

      Alerter
      • René Fabri // 28.01.2019 à 11h50

        Merkel a probablement dit à Macron, le 22 janvier dernier à Aix-la-Chapelle, que la limitation de vitesse en Allemagne sur le réseau secondaire, est décidée localement. Cela aura fait changer d’avis notre président.

          +3

        Alerter
      • R.C. // 28.01.2019 à 18h33

        Donc lorsque les manifestants crient « Macron est un c… », c’est quoi, en définitive ? Une fake-new ou une connerie ? Et pourquoi pas un truisme (à ne pas confondre avec une histoire cochonne)…

          +1

        Alerter
    • Bordron Georges // 28.01.2019 à 09h18

      Il apparaît cependant que tous ces macronistes sont passablement ignares, à ne pas savoir que, dans la Rome antique les gladiateurs, saluaient ainsi l’Empereur avant leurs combats. Si la notion de connerie donnait lieu à des condamnations, Macron perdrait les trois quart de ses gouvernants et de ses soutiens.

        +16

      Alerter
  • Fritz // 28.01.2019 à 08h30

    Autre bobard : « le 22 décembre, des Gilets jaunes ont agressé sauvagement de braves policiers. L’un d’eux a dû sortir son pistolet pour éviter le lynchage ». La vidéo de l’événement est SYSTÉMATIQUEMENT tronquée, à commencer par les sites de l’AFP et du Parisien : quand elle est rétablie en entier, on voit au début de la séquence des policiers dans une rue adjacente, ni menacés ni encerclés, balancer trois ou quatre grenades dans les jambes des Gilets jaunes qui défilent sur les Champs Élysées.

    La vidéo tronquée : https://www.youtube.com/watch?v=Q9rPQ616_nQ
    La vidéo entière : https://www.youtube.com/watch?v=dI4qTA15Flk

    Tous les médias ont diffusé la version tronquée, RT y compris. L’Union de Reims s’est surpassée :
    http://www.lunion.fr/id25127/article/2018-12-23/video-gilets-jaunes-pris-partie-un-policier-sort-son-arme-et-met-en-joug-un
    Au vu des commentaires, de nombreux lecteurs ne sont pas dupes de cette manip’ …

      +60

    Alerter
    • Narm // 28.01.2019 à 08h38

      on l’a très bien vu et le témoignage du syndicaliste est édifiant pour le coup. sur tous les sujets

      je vous conseil l’interview intégrale
      https://youtu.be/b_yerNHpxQ4?t=188
      et la chaine youtruc qui les crés, d’ailleurs, il y a un bandeau qui fait de la pub au site d’Olivier

      je vous conseil aussi cette chaine youmachin qui démonte certains fakes
      https://www.youtube.com/channel/UCRQK1RZvLtvF5n53_yfEL7Q/videos

        +15

      Alerter
      • Chris // 28.01.2019 à 13h29

        Je relève la vidéo de Rodrigues chez CNNNews :
        Rodrigues qui a été blessé à l’oeil droit le 26 janvier.
        https://www.lematin.ch/monde/elementpour-confirmer-tir-lbd/story/15338650
        Benjamin Grivaux vs le gilet jaune Jérome Rodrigues : VENGEANCE d’avoir été démonté lors d’un interview chez CNNNews ou Rodrigues dénonce les “grivèleries” médiatiques de Grivaux, porte-parole du gouvernement ?
        https://www.youtube.com/watch?v=QamCuDUxl_U
        A noter que quasi tous les individus intensifiés comme leaders ont fait l’objet d’intimidations : blessures, arrestations, provocations ciblées.

          +6

        Alerter
    • vert-de-taire // 28.01.2019 à 09h43

      Cette vidéo démontre une fois de plus que le POUVOIR tente par tous les moyens d’enrager la foule des manifestants pour susciter la violence.
      Pour ensuite pouvoir dénoncer la violence de ces manifestants qui ‘font’ la chienlit.
      Il est donc ici AVÉRÉ que des forces de l’ordre (nécessairement en service commandé) SONT génératrices de la violence de ces manifestants par leurs actes.
      Il est donc AVÉRÉ, une fois de plus, que le pouvoir d’aujourd’hui, agit illégalement;
      Quand un élu et des fonctionnaires agissent ainsi, hors de la légalité, du processus démocratique, les institutions ont prévu de puissantes sanctions ..
      Cette vidéo doit participer à prouver que ce pouvoir devrait être très sévèrement jugé et puni pour de tels actes et logiquement : démis.

      Qu’en penser sinon démontrer sa fragilité, son incapacité ?

      On comprend bien que cette violence prouve que ce gouvernement n’a rien à proposer.
      Il est coincé dans la contradiction insoluble, favoriser ou-bien les ultra-riches ou-bien les citoyens; il faut choisir et la courte histoire de ce gouvernement (héritier des précédents) démontre qu’il a choisi les ultra-riches (au moyen du mise sur le marché de tout, générateur d’inégalités).

      Cette impasse justifie pleinement qu’il est temps de proposer aux français des élections nouvelles afin qu’un autre pouvoir plus conforme aux attentes gouverne et légifère.

      C’EST À NOUS TOUS DE PRÉPARER LA RELÈVE. Tant qu’on en a encore la possibilité…

        +28

      Alerter
      • Marie // 28.01.2019 à 10h04

        Bien, alors, qu’est-ce qu’on fait maintenant?
        ” A travers les innombrables vicissitudes de la France, le pourcentage d’emmerdeurs est le seul qui n’ait jamais baissé” Michel Audiard, le dialoguiste des “Tontons flingueurs”.

          +3

        Alerter
    • Serge WASTERLAIN // 28.01.2019 à 10h46

      Cette vidéo comme bien d’autres montre qu’il faut qu’une commission d’enquête parlementaire se penche sur le rôle des autorités dans les débordements des manifestations de GJ. Comment est-il possible de mettre plus de 1.200 GJ en garde à vue alors que les forces de l’ordre sont dans l’incapacité d’en faire autant avec la centaine de casseurs qui dévoient systématiquement les manifestations qui déplaisent au pouvoir. La vidéo tournée par le malheureux Jérôme Rodrigues avant et au moment ou il est blessé est éloquente. Il voit les casseurs qui vont à l’affrontement et c’est lui qui se fait blesser alors que l’on n’entend jamais parler de casseurs blessés…

        +24

      Alerter
      • Ouallonsnous ? // 28.01.2019 à 11h38

        La manipulation est tellement énorme qu’elle ne cessera que lorsque les français auront repris le contrôle de leurs moyens d’information et que l’on saura d’où sortent ces “forces de l’ordre” qui si elles ne sont pas que manipulées par leur hiérarchie ne peuvent qu’être noyautées par des éléments étrangers (modéré)

          +12

        Alerter
    • Basile // 28.01.2019 à 11h06

      @ Fritz : à propos de vidéo tronquée. Une illustration parfaite du « cadrage » des faits, où l’agresseur devient l’agressé.

      http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2019/01/chronique-de-la-desinformation-ordinaire.html

        +12

      Alerter
  • Narm // 28.01.2019 à 08h30

    oui, j’ai vu une autre image où ils ont trouvé un salut nazi sur des marches (sacré coeur?)
    le commentateur montrait cette image où l’on ne distinguait qu’un bras en l’air, et parlait de queunelles qu’on ne voyait même pas…
    j’ai déja vu des images de macron faisant un tel geste, mais çane viendrait à l’idée de personne de l’accuser.

    en entendant les fakes news savament distillées, ou totalement idiotement envoyées, ça devient n’importe quoi.
    RTL ce matin :
    “le boxeur fait appel de sa condamnation aujourd’hui’ !!
    fake
    le boseur a-t-il été jugé ?(à part par le service de presse et castaner)
    le boxeur a-t-il été condamné ? (je ne doute pas qu’il le soit)
    un journaliste sérieux dirait :
    ‘le boxeur fait appel de sa mise en détention provisoire” !

    journaliste ….

      +28

    Alerter
  • Le Belge // 28.01.2019 à 08h43

    Le régime macroniste est le seul et unique pourvoyeur de bobards de toutes catégories, ces jours-ci, en France. Le dernier en date c’est la soi-disante libre constitution de “foulards rouges” (véritables groopies du régime). Heureusement que le Gouvernement belge est minoritaire et démissionnaire chez-nous, comme ça il ne peut apporter son soutien au régime au pouvoir actuellement en France. Ne lâcher rien, les gars. On est avec vous. Salutations depuis la Belgique.

      +42

    Alerter
  • Lysbeth Levy // 28.01.2019 à 09h07

    Membres d’En Marche ils n’hésitent pas a inventer l’histoire des policiers blessé à l’acide :
    https://www.liberation.fr/checknews/2018/12/07/des-policiers-ont-ils-ete-defigures-a-l-acide-comme-l-a-affirme-le-ministre-gabriel-attal_1696425 ! Il parait que les fausses informations sont punies par la loi anti-fake-news ?
    Or il s’agit d’un acte isolée venant d’une “mineure” lors des fêtes d’Halloween, repris par les médias et monté en épingle : google : https://www.google.com/search?client=firefox-b&q=de+l%27acide+contre+les+policiers+
    Au delà il faut voir les bobards relayés même par ceux qui les dénoncent “chez les autres” en leur collant l’étiquette “complotiste” ou un autre “isme” pas très reluisant…https://www.google.com/search?q=Gilets+jaunes+complotistes+antisémites,&c
    Les médias mainstream, gauchistes, tentent de greffer des méchants mots sur un “mouvement social” légitime et chacun dans sa spécialité ! Quand on se rappelle qu’ils défendaient le coups d’état en Ukraine, le “Maidan”, c’est visible qu’il y a la volonté de tuer ce mouvement “réellement social” et non inspirés par des “faiseurs de révolutions” habituels dont la presse se fait le témoin et le héraut. .

      +18

    Alerter
    • Louis St.O // 28.01.2019 à 13h22

      « Quand on se rappelle qu’ils défendaient le coups d’état en Ukraine, le “Maidan”, »
      Je vous rappelle qu’ils soutiennent le coup d’État qui est en train de se faire au Venezuela.

        +25

      Alerter
  • Rémy@B // 28.01.2019 à 09h16

    Team Macron
    bel anglicisme en passant, quelle misère!

    « Mais une connerie n’est pas une fake news au sens où l’entend la loi. »
    et hop, un précédent bien comme il faut, à suivre …

      +10

    Alerter
    • Sara // 29.01.2019 à 05h28

      Macron et ses sbires ne se sont jamais cachés, c’est ça qui est le plus frustrant…

        +0

      Alerter
  • sempervivens // 28.01.2019 à 09h20

    Qu’est-il d’autre ce pouvoir, si ce n’est l’ultradroite, lui qui soutient les nazis ukrainiens, Bolsonaro et les putschistes vénézuéliens. Le pouvoir des ultrariches, des banques et des multinationales, c’est la seule et vraie ultradroite.

      +24

    Alerter
  • D’Aubrac // 28.01.2019 à 09h29

    Pourquoi vous obstinez-vous à employer cette monstruosité de “fake-news” alors que nous disposons d’un mot parfaitement explicite et élégant : “infox” ?

    La colonisation des esprits commence par la langue…et il est bien temps de secouer le cocotier du globish !

      +26

    Alerter
    • Didier // 28.01.2019 à 11h50

      … et il existe un mot encore plus beau, “forgerie”, qui répond parfaitement à ce que “Fake New” est censé exprimer.

      Bon, je disais ça juste en passant.

        +13

      Alerter
      • grumly // 28.01.2019 à 14h39

        Un autre synonyme, controuvé. Un fait controuvé, une explication controuvée.

          +6

        Alerter
        • R.C. // 28.01.2019 à 18h47

          Des controuvés, il y en a à la pelle en Macronie…
          Attention, citoyens, il ne faut pas ramasser tout ce qu’on trouve, c’est comme certains champignons suspects : ça fout la chiasse.

            +5

          Alerter
          • Sara // 29.01.2019 à 05h29

            Moi j’aime bien dire des “conneries”, ou tout simplement, des “mensonges”. Les journalistes mentent, le gouvernement ment ; ah bon, ça fait complotiste ? Et pourtant c’est vrai.

              +3

            Alerter
    • placide // 29.01.2019 à 08h54

      Oui “fake news “sort comme un étron de la bouche française “infox ” est beaucoup plus harmonieux court et explicite.

        +1

      Alerter
  • Kokoba // 28.01.2019 à 09h31

    Un grand merci pour cet article.
    C’est le genre de choses qu’il faut vraiment faire :
    Une liste complète et à jour de toutes leurs saloperies.

    C’est du boulot.
    Tout répertorier, mettre en forme, publier et archiver.
    Mais c’est d’une importance capitale pour essayer de faire ouvrir les yeux aux gens.
    Petit à petit, se rendre compte de l’ampleur de la manipulation.
    Et bien sur, à garder précieusement pour servir de référence.

    Donc encore merci à ceux qui prennent le temps de faire ce travail.

      +16

    Alerter
  • Kesse // 28.01.2019 à 09h33

    Nouvelle fake news probable: Jérôme Rodriguez n’a pas était visé à la tête , mais il a été touché par un éclat de grenade désencerclante. Quand on voit le tir de lbd sur la vidéo et on n’entend aucun bruit de grenade désencerclante …

      +13

    Alerter
    • Theoltd // 28.01.2019 à 10h41

      Sans compter
      1/ qu’un éclat déchiquette et qu’un flash ball impacte.
      2/ la blessure de Rodriguez est totalement identique a celle du gilet jaune intervenu sur le plateau d’Ardisson
      3/ On pourrait estimer que le régime
      – vise deliberement la tete et les yeux, pour terroriser la population et réduire le nombre de manifestants
      – ne flashe JAMAIS les auteurs de violences, mais plutôt les militants pacifiques, voire les touristes de passage. Cela corroborerait l’hypothèse que les tirs dans les yeux sont destines a terroriser les simples manifestants qui se tiennent en arrière de la manifestation, et non pas a reduire les violences.
      – protege sciemment les policiers qui commettent ces actes dans cette logique

      A voir si le fait
      – d’avoir une video explicite
      – ainsi que le projectile marqué par l’ADN

      Permettra de confondre le GVT, et donc de condamner le policier coupable.

      La condamnation du policier serait ainsi le précurseur de l’arrêt des tirs car les policiers ne s’estimeraient plus suffisamment proteges par la hierachie.

      Tout cela va se jouer les prochains mois.

      On peut donc s’attendre a un enlisement de cette affaire.
      La présence des flash ball étant cruciale pour limiter le nombre de manifestants on ne peut s’attendre a leur interdiction prochaine.

      Des l’ interdiction des flash balls, on verra le nombre de manifestants augmenter semaine après semaine.

        +15

      Alerter
  • Caliban // 28.01.2019 à 10h24

    Merci M. Dauré 🙂

    A diffuser largement ! Histoire de donner du fil à retordre aux agences de comm’ mobilisées par le gouvernement pour nous ch.. dessus.

      +3

    Alerter
  • ima // 28.01.2019 à 10h34

    Merci pour ce rappel d’une partie des mensonges de la Macronerie. Aux dernières nouvelles Joseph (Goebbels) jubile, il a de bien bons héritiers !

      +5

    Alerter
  • Patrick // 28.01.2019 à 11h14

    AAHHH l’ultra-droite , si elle n’existait pas il faudrait l’inventer 🙂
    Mais au fait , existe-t-elle vraiment ?

    On en entend parler depuis pas très longtemps , il parait que c’est le danger principal , avant même le terrorisme islamiste.
    On lui a prêté au moins deux projets d’attentats. Pour le premier il n’y avait pas vraiment de plan, ni d’arme , ni d’objectif , au mieux une conversation de bistrot… pour le second il semblerait qu’un retraité ( dangereux ça un retraité sur-entrainé au combat de rue ) voulait poignardé Macron… mais depuis silence radio sur ces deux affaires.

    On serait pas en train d’essayer de nous inventer un nouvel ennemi ?

      +9

    Alerter
    • placide // 29.01.2019 à 09h04

      L’ultra droite c’est les”Black boxs” les boites noires en français, c’est marqué dessus ,l’anglais est utilisé une fois de plus dans une logique d’évitement de la signification.

        +0

      Alerter
  • nulnestpropheteensonpays // 28.01.2019 à 11h17

    la communication de propagande fait partie des armes des spoliateurs depuis les année 14 si j’ai bien retenu la leçon . Et c’est monté crescendo , pour n’être plus que de la communication . Mais y a t il eu un jour de vrai politiciens ? Je pense qu’il n’y a toujours eu que des vendeurs de yaourt en tout cas depuis 1973

      +2

    Alerter
  • AgatheNRV // 28.01.2019 à 11h20

    L’inspiration d’outre-atlantique, cette propagande fumeuse fait penser à celle de Bush et Blair lors de la guerre menée en Irak. Mensonges dont les traces sont sensés égarer les esprits. Vu la mobilisation dans le pays, et la prise de conscience liée à l’éducation économique accélérée par le mouvement des gilets jaunes et les réseaux sociaux, les résultats sont à la hauteur de la grosse ficelle usée jusqu’au 1er de cordée…

      +3

    Alerter
  • Volodia // 28.01.2019 à 11h38

    Merci à Laurent Dauré pour son travail.
    Malheuresement il faudrait un site entier pour lister les fausses nouvelles, puisque toute la communication du gouvernement et des média dominants est un mensonge en continu dans tous les domaines.
    Concernant les GJ ils se sont carrément surpassés.
    EXEMPLES:
    – nombre de GJ systématiquement et honteusement sous-estimé
    – pacifisme général des GJ présenté comme violent
    – ultra-violence de la répression minimisée ou carrément niée
    – revendications démocratiques décriées comme anti-démocratiques
    – revendication sociales superbement ignorées
    – gens fraternels et solidaires décrits comme nazis, homophobes, antisémites, racistes, conspirationnistes, violents, foule haineuse
    – mouvement populaire de masse aspirant à une vie digne et à plus de démocratie présenté comme de l’extrémisme groupusculaire
    – peuple de France en lutte à qui on dénie d’être peuple.
    Et bientôt d’être français?

      +22

    Alerter
  • Serge F. // 28.01.2019 à 12h24

    Pour la Team Macron, les fake news viennent toujours du camp adverse :

    https://twitter.com/TeamMacronPR/status/873274474006806528

      +0

    Alerter
  • Anonyme // 28.01.2019 à 12h38

    Vous devriez en faire ou proposer un partenariat pour une vidéo, genre un docu professionnel avec les lieux, les avis, interviews ce serait la classe. Peut être attendre que la fin du mouvement ou alors le faire en épisodes. Merci et bon courage.

      +0

    Alerter
  • isidor ducasse // 28.01.2019 à 13h24

    En soutien aux gilets jaunes je porte un petit ruban jaune sur le revers de ma veste.

    Ce signe distinctif d’adhésion au mouvement des gilets jaunes, mouvement qui réunit tout les Français patriotes et républicains, est le meilleur sondage.

    J’espère faire tâche d’huile.

      +15

    Alerter
    • Narm // 28.01.2019 à 20h48

      j’ai vu qu’il y en a qui ont des pins en forme de gilet jaune

      en vente un peu partout
      ebay …

        +3

      Alerter
  • Catalina // 28.01.2019 à 13h47

    un internaute : “Brandissant un tweet d’Emmanuel Macron, l’Ambassadeur du Venezuela a déclaré : « La France vient de démontrer au monde entier son hypocrisie.
    Voilà qu’Emmanuel Macron, en poste depuis un an et demi se permet de lancer des ultimatums à tout vas contre des Présidents élus de l’étrangers.
    Vous n’écoutez pas votre peuple qui croule dans la misère sociale et vous réprimez l’opposition à travers des tentatives de meurtres, des arrestations politiques, des censures.
    Nous, le Venezuela, avons envie de vous répondre Mr. Macron : occupez-vous de vos affaires ! » a sèchement déclaré l’Ambassadeur Vénézuélien au Conseil de Sécurité de l’ONU.
    Et il a parfaitement raison, Macron s’y prend très mal, il suffit d’avoir des yeux et des oreilles pour vous ses multiples incohérences, car ilcondmane Maduro alorsqu’il fait bien pire dans le paysdont il est sensé avoir la charge, moi, j’aimerai que les militaires syriens viennent nous aider à nous défaire de ce pseudo-gouvernement violent et totalitaire.

      +22

    Alerter
    • cloclip // 29.01.2019 à 23h41

      Trump et quelques pays latino américains, y compris la France, contestent la légitimité de Nicolas Maduro.
      Mais c’est encore une fake news.
      En effet, Nicolas Maduro, élu en mai 2018 avec 66 % des suffrages exprimés *, et investi président ces derniers jours, se trouve confronté à une tentative de coup d’état fomentée par les USA avec l’appui des pays latino américains alliés aux USA. L’autoproclamation du président de l’assemblée nationale comme président intérimaire est anticonstitutionelle.
      L’opposition pointe la possibilité de fraudes, mais le système électoral est tel que la fraude parait impossible, d’ailleurs l’ancien président étasunien Jimmy Carter a en effet défini le système électoral vénézuélien comme étant «le meilleur du monde».

      * élu certes avec 46 % de votants, une partie de l’opposition ayant boycotté l’election. Soit 35 % des électeurs inscrits. C’est plus que Donald Trump avec 27,2 % des inscrits et même que Emmanuel Macron élu avec seuls 18,2 % au 1er tour ! Alors lequel est le plus légitime ?

        +1

      Alerter
  • Marie // 28.01.2019 à 14h03

    Proposition : remue-méninge (au pluriel) sur une traduction la plus crédible qui soit de l’étatsunien-anglais “fake news”. Un peu de bon sens, que diable ! Si on utilise ici l’expression rosbeef, c’est qu’il n’y en a AUCUNE équivalente dans notre bon vieux gaulois-français, non? Et lorsque l’on ne sait pas de quoi l’on jacte, on peut TOUT dire (écrire, ici) et son contraire….C’est ce que j’expérimente jour après jour dans mon modeste apprentissage du mandarin.

      +0

    Alerter
  • Catalina // 28.01.2019 à 14h10

    “fake news”. : informations trafiquées.
    et pour etoffer car mon commentaire semble bien court :
    Informations trafiquées !

      +1

    Alerter
    • Fritz // 28.01.2019 à 18h46

      @Marie et @Catalina : mensonge, médiamensonge, intox, bobard, propagande, désinformation… Notre langue ne manque pas de termes. J’ai un faible pour bobard, utilisé par David Mathieu dans son petit livre sur la guerre dite du Kosovo (Bombes et bobards, L’Age d’homme, 2000). « Fausses nouvelles » ou « informations trafiquées » me semblent des tournures trop longues, et trop imitées de l’anglais.

        +4

      Alerter
  • SanKuKai // 28.01.2019 à 14h44

    Voici une potentielle Fake News de BFM TV. Je dis “potentielle” car elle est récente et il faudrait démontrer que le policier présenté comme blessé par des pojectiles de BFM TV est bien le même que celui qui se blessé avec sa propre grenade.
    https://www.youtube.com/watch?v=Qpr3I0D9_dM

      +0

    Alerter
  • Louis Robert // 28.01.2019 à 14h45

    1. Il est temps pour les GJ de se réorienter stratégiquement et opérationnellement.

    2. Cela n’a plus de sens d’accepter d’être des dizaines de milliers encerclés, attaqués et massacrés, chaque samedi, par ces forces du désordre militarisées, tandis que les médias du Pouvoir racontent n’importe quoi sur vous.

    3. Les modes d’action doivent se diversifier, devenir omniprésents et incessants.

    4. Aux grands rassemblements doivent succéder des apparitions surprises, par petits groupes, partout et constamment, occupation mobile, présence perpétuelle qui hante les consciences.

    5. La désobéissance civile doit croître et mener à la mise à l’arrêt complet de cette société.

    6. Doit cesser l’action à fonds perdus.

    7. Tout acte doit compter et produire des résultats socio-politiques tangibles que tous peuvent constater.

    8. L’action stéréotypée qui ne fait qu’augmenter le nombre de victimes GJ doit cesser, remplacée par des formes d’action inusitées, créatrices et généralisées.

      +12

    Alerter
  • kess // 28.01.2019 à 15h04

    Oui, European leaders peut etre traduit par: des (ou les) dirigeants européens, cependant des dirigeants européens ne dirigent pas forcément l’Europe. Ils sont dirigeants et européens.

      +2

    Alerter
  • Narm // 28.01.2019 à 15h13

    fake news de luxz, macron dit
    “Le président Emmanuel Macron a “déploré” lundi au Caire que “11 personnes aient perdu la vie” depuis le début de la crise sociale des “gilets jaunes” en France, tout en soulignant qu’aucune n’avait “été victime des forces de l’ordre”.”

    Macron, le menteur, il oublie la vieille dame de marseille
    https://youtu.be/gpV7ncqYkyI?t=58

    un menteur pathétique

      +14

    Alerter
  • Xavier // 28.01.2019 à 15h24

    Je ne sais pas qui va gagner, mais quand je regarde les infos sur le Mainstream, je suis halluciné.
    Je vous conseille d’installer l’application franceinfo sur votre smartphone, ça pique un peu les yeux mais c’est utile pour comprendre la stratégie d’intox permanente.
    Vénézuéla, Novitchok, RT et les foulards rouges.
    J’aimerais être une petite souris pour assister à la maquette du journal, ou à la création de la ligne éditoriale en permanence… Que peut-il bien y avoir dans la tête de ces journalistes et des chefs de service ?
    Nous vivons dans des mondes parallèles, la confrontation sera rude !

      +12

    Alerter
    • Patrick // 28.01.2019 à 15h38

      La ligne éditoriale avait été donnée par la précédente ministre de la culture , les médias d’état sont là pour éduquer les français et faire en sorte qu’ils pensent bien.

      Si mes souvenirs sont bons , il n’y a que dans les pays totalitaires que l’état s’occupe de la culture.

        +7

      Alerter
    • Francil // 28.01.2019 à 15h47

      T’as du courage de t’infliger ça en temps réel, Xavier. Moi j’avais la même avec la RTS (Radio-TV-Suisse) mais j’ai arrêté. L’infox y est aussi grave que chez vous, et pourtant théoriquement nous ne sommes pas valets de l’OTAN.

        +9

      Alerter
      • Xavier // 28.01.2019 à 16h02

        Je m’y astreins tous les jours comme presqu’aussi souvent sur Libé, l’Obs, le Monde, le Point.
        Dur parfois.

          +3

        Alerter
        • Narm // 28.01.2019 à 20h55

          Faut être vraiment maso pour faire ça 😉
          rien d’autre à faire ? car à force ça doit quand même, soit déprimer, soit un peu cramer les neurones

            +1

          Alerter
  • Philvar // 28.01.2019 à 17h11

    La micronerie tente de nous faire vivre dans leur monde surréaliste, bulle de rêveries insensées. Je continue à penser que le gosse se croit toujours dans un film ou jeu virtuel et qu’il est complètement coupé de la réalité ! En face les gilets jaunes ont faim donc ne pourront rien lâcher. Question de vie ou de mort. Qui va gagner ? Ou bien la police comprend qu’elle a sa famille en face et n’obéit plus ou c’est la révolution ! En 1788 l’état du pays était semblable.

      +4

    Alerter
  • Le Rouméliote // 28.01.2019 à 17h18

    Quelqu’un aurait-il une statistique précise : combien de flics ont été éborgnés ? Ont eu la main arrachée ? Combien ont eu des blessures graves ? On pourrait voir de quel côté est la violence !

      +12

    Alerter
  • moshedayan // 28.01.2019 à 18h00

    Vu d’Europe de l’Est, je dirais ceci :
    Après avoir soutenu idéologiquement les “révolutions de couleurs”, financé même certaines dans le cadre d’opérations de l’UE via nombre “d’Instituts”, “d’ONG” et autres officines pro-occidentales ‘recrutant chez des “jeunes loups intellectuels” suffisamment opportunistes pour y voir une façon de vivre au crochet de l’Occident (vainqueur du communisme…!) … et après avoir triomphé à Maïdan… -(juscu’à s’allier objectivement aux néo-fascistes ukrainiens)…
    Bref, après tout ça, votre président Macron n’a que le juste retour de manivelle !!!
    Il a sous Hollande validé un coup d’Etat en Ukraine et s’apprête à recommencer au Venezuela, au lieu de favoriser le dialogue réaliste dans ce pays.
    Donc le discrédit de votre président est total et visible à l’étranger (vu en Egypte sa conférence de presse).
    Beaucoup de solutions sont devant votre pays.
    Ou votre président reste actif, et le déclin se poursuivra (à un rythme que j’ignore). Ou d’autres ploutocrates s’activeront par des manoeuvres pour le “débarquer”, manoeuvres ridicules sur le fond. Ou enfin, un très Gros Chambardement (que l’ordre germanique craint par-dessus tout).
    Un fait certain, vos grands médias sont bien atteints par la propagande et ça se voit bien !

      +21

    Alerter
  • serge // 28.01.2019 à 18h12

    Le fabriquant du LBD 40 (Brügger & Thomet, société suisse) se défend et accuse les munitions choisies par l’Etat. Celles-ci sont fabriquées par la société Alsetex, à gomme plus dure.
    (source wikistrike)
    Il est donc possible que l’Etat ait décidé, déjà en usant d’armes “less lethal weapons” (dixit le fabricant suisse), d’utiliser des munitions plus “lethal” sans le dire. Choix doublement délibéré…

      +9

    Alerter
  • Réfléchir // 28.01.2019 à 18h39

    Au vu de l’activité répressive des forces de l’ordre lors des manifestations des Gilets Jaunes, selon l’avocate Georgia Pouliquen, MM. Macron et Castaner seraient justiciables de la Cour Pénale Internationale de Justice selon l’article 7 du traité de Rome. Gilets jaunes victimes d’un crime contre l’humanité.

      +16

    Alerter
  • tchoo // 28.01.2019 à 19h25

    Merci pour cet excellent boulot vraiment salutaire.
    A continuer
    Restons éveillé

      +7

    Alerter
  • Gilles // 28.01.2019 à 20h58

    Par Onfray

    ” A la cellule communication de l’Elysée, au ministère de l’Intérieur, dans l’hôtel particulier parisien de Bernard Tapie, dans l’un des nombreux appartements de BHL, Paris ou Tanger, Marrakech ou New York, mais aussi à Libé ou L’Obs, Le Monde ou France-Inter, chez Jean-Claude Junker et Angela Merkel, Daniel Cohn-Bendit et Giscard d’Estaing, on a dû se taper les cuisses et partir d’un grand éclat de rire inextinguible en écoutant Ingrid Levavasseur! Joffrin et Quatremer ont dû s’en décrocher la mâchoire! Macron a dû multiplier les doigts d’honneur en effectuant la danse du scalp autour de son bureau, à BFMTV on a dû faire péter le champagne! Sûr qu’ils vont l’aider à monter sa liste!”

    https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/le-baiser-de-judas

      +8

    Alerter
    • Tilleul // 28.01.2019 à 21h18

      Vous ne regardez pas assez loin. Ces gens vont proposer aux citoyens de décider de leur position de vote au parlement, par votation sur une plate forme.
      C’est très malin et ça peut changer considérablement la manière de voir l’Europe et de traiter les sujets. Macron aura l’air très con.

        +0

      Alerter
      • Narm // 28.01.2019 à 22h13

        ailleurs quelqu’un parlait du père Noël …

        les elections, c’est mathématique et “ils” le savent. Oubliez les sondages bidonnés, “eux” ils ont les vraies questions, avec les vrais chiffres.
        [modéré]
        Les “gilets jaunes” sont de tous bords ou même pas de bord. J’inclus cette brave dame qui a cru à la larme de Tapi (on ne sait jamais, il cherche peut être l’absolution, qu’il fasse une “foi” un truc bien dans sa vie pour les autres)
        Les Gilets Jaunes, leur seule force, seule arme de destruction massive, pacifique, est de rester en dehors du système et de remuer subtilement la merde, (*) comme dans une station d’épuration, en espérant qu’à la sortie, à “coups” de filtres, sortent une eau plus propre.
        S’ils sautent dedans, c’est foutu 😉
        Dilution, polution, … glyphosate , macron gardera son minimum vital d’avance.

        (*) (regardez comme tout disparait doucement , TTIP, +csg, 80km, bientôt E Philippe ou Castaner …, “ils” tremblent !)
        EP, partez https://youtu.be/p5DVAmCGrtk?t=11
        ISF, fake news https://www.youtube.com/watch?v=3PL1A7Z29LA

          +1

        Alerter
      • Alfred // 28.01.2019 à 22h22

        Vous ne comprenez pas à qui vous avez affaire (je ne parle pas de Mme Levavasseur ni de sa liste de gilet jaunes de créupération). Personne et particulièrement pas ces gens là ne cède le pouvoir volontairement. Si ce système de votation (en ligne je suppose) est accepté c’est qu’il sera truqué.
        “C’est très malin”. Un peu comme la “démocratie participative”: les gens on fini par comprendre qu’ils se faisaient empapaouter.
        On commencera à causer avec un million de personnes chaque samedi selon bfmtv ou bien avec les “partis de gouvernement” à 6,5% chacun aux élections… D’ici là nous n’obtiendrons rien.

          +1

        Alerter
      • Chris // 28.01.2019 à 23h31

        Ces gens vont proposer aux citoyens de décider de leur position de vote au parlement, par votation sur une plate forme.
        Plateforme ? Vous parlez de la proposition de Salvini de mettre à disposition des Gilets jaunes sa plate-forme qui servit à l’élection de la maire de Rome ?

          +0

        Alerter
      • Gilles // 28.01.2019 à 23h49

        oui oui bien sur, ils vont proposer aux citoyens …? faut les croire sur parole? Levavasseur fait une liste avec 10 potes sans rien demander à personne. Et vous pensez qu’elle demandera leur avis aux citoyens ? ce n’est plus de la naïveté, c’est de l’aveuglement! comme le précise Onfray elle dit qu’elle bénéficie du soutien “moral” de Tapie , vous savez le copain de “Sarko”, lui même confident de “Macron”: Une belle équipe !! alors …

          +7

        Alerter
  • degorde // 29.01.2019 à 08h59

    Bref, la TeaM Macron c’est Radio Paris aux beaux jours des collabos

      +4

    Alerter
    • Le Rouméliote // 29.01.2019 à 10h23

      “Radio Paris ment,
      Radio Paris ment,
      Radio Paris est allemand !”
      Pierre Dac

        +2

      Alerter
  • Raistlin // 29.01.2019 à 09h32

    Marrant qu’on ne trouve aucune trace de tout ce complotisme et ces fakes news sur le site de M. Rudy reichstadt??
    Pourtant c’est bien le sujet de son site non?
    Idem sur le décodex!
    Quand est-ce qu’il classera la TeamMacron en Orange?

      +5

    Alerter
  • Florence // 29.01.2019 à 11h51

    Ce n’est rien devant les fake news véhiculées par les gilets jaunes, qui se comptent par centaines …

      +0

    Alerter
  • Arcousan09 // 29.01.2019 à 13h18

    Cet article ne fait que confirmer que le premier diffuseur de “fake news”, que le premier manipulareur d’opinion est notre …. “gouvernement”
    Si les choses ont dégénérées c’est à cause de cette caste si imbue de sa science infuse et tant qu’il y aura ce comportement les manifestations continueront …
    Je ne suis allé que deux fois sur des rassemblements pour défendre la médecine et l’hôpital, les maternités de proximité mais je suis et reste “gilet jaune”
    Et quand violences il y a c’est que ces violences sont “tolérées” et permettent à nos girouettes de discréditer un mouvement protéiforme sur lequel elles n’ont aucun, aucun, pouvoir
    Quand aux blessés par armes de guerre car ce sont des armes de guerre pour avoir vu et revu les scènes filmées il est évident que ce qu’il est convenu d’appeler les “forces de l’ordre” provoquent la réaction violente … un manifestant les bras levé (signe évident d’agressivité) touché par un LBD, les utilisateurs de ces armes les épaulent et visent à hauteur d’épaule il est plus qu’évident qu’ils visent à hauteur de visage et non pas des jambes … 18 éborgnés …….

      +4

    Alerter
  • Denis // 29.01.2019 à 13h29

    Mentir, c’est la base du système!
    On peut analyser les médias, on sait d’avance que c’est bidonné. Il n’y a pas d’information, juste du prêt à penser: pas besoin de cerveau. Ça permet d’avoir de bons exécutants!
    Les médias appartiennent aux milliardaires qui tirent les ficelles toujours avec le même comportement qui aura les mêmes effets; la guerre aux pauvres doit se poursuivre!
    En ce moment, ils ont un problème : les gilets jaunes.
    Tout les moyens sont bons pour les détruire, car c’est le but recherché.
    Après les brutalités de leurs garde chiourmes, le grand chef( c’est moi le chef!!!) lance un débat sur le vide intersidéral.
    D’autres essaient de diluer cette révolte dans de nouveaux partis sans avenir???
    C’est un combat de longue haleine, mais on peut déjà ne pas se polluer le cerveau avec la propagande des médias: facile, on appuie sur off.
    Et on vient faire un tour ici! 🙂

      +5

    Alerter
  • Franchute // 29.01.2019 à 13h45

    Merci de prendre le temps de décortiquer ces annonces consternantes, bravo pour vos explications toujours documentées. Continuez c’est en effet jubilatoire!

      +1

    Alerter
  • Mario // 29.01.2019 à 16h58

    Bravo pour ce travail d’une grande ‘clarté’ car notre monde en a tellement besoin !!!

    Imaginer, avant l’avènement du WEB, comment le peuple devait se faire abreuver de faussetés !
    C’est vrai que le peuple dans le même temps n’avait que le café du coin pour se rassembler et discuter, donc moins ‘dynamique’ qu’avec internet de nos jours.

    Maintenant, les dirigeants ne pouvant détruire le WEB(une grande partie des infrastructure essentielles en dépend) ils doivent trouver un moyen de contourner cette outil d’une grande puissance entre les mains du peuple.

    La suite me semble logique, de la part des dirigeants(obsédés par le pouvoir apparemment ?) qui se servent de leurs ‘jouets’ judiciaire pour casse du citoyens … pour le moment 🙁

      +0

    Alerter
  • Nanie // 29.01.2019 à 20h18

    No comments, un simple dégoût de tous ces mensonges, corruption et hypocrisie…pas besoin d’analyse pour faire réfléchir ceux qui réfléchissent depuis longtemps et à qui on ne fera jamais prendre les vessies pour des lanternes..

      +2

    Alerter
  • hong xiu quiang // 29.01.2019 à 22h04

    Les infox, les macroniens les enfilent comme des perles, alternées avec des insultes. Si nous avions une Presse digne de ce nom aucune de leurs statistiques tronquées ou de leurs arguments fallacieux ne pourraient passer la critique. Aucun démenti de ces bobards, la plupart repris avec enthousiasme sur France Inter, radio nationale, notre radio que j’écoute.

    Le plus énorme a été proféré par Macron lui même, lors de son allocution dite de “contrition”. Il a bel et bien dit “augmentation du Smic”. Information mensongère, avec circonstances aggravantes vu le contexte. Il n’a pas été flou, il a menti sciemment et cela je ne l’ai jamais entendu dire. Ce qui aurait du être fait.

    C’est bel et bien parce que la Presse est d’une complaisance rare que ce forcené de Macron peut encore gouverner ce pays. C’est l’une des causes d’une violence parfaitement justifiée et n’étant, à cet instant et sans parler des violences policières, que bien timide réplique à une violence concrète et symbolique bien plus grande.

    Je salue la bonne volonté d’une partie des Gilets Jaunes de vouloir régler les choses pacifiquement. C’est un réflexe citoyen, humain. Il ne tient pas compte de ceux qui sont en face dont la volonté de passer en force quoiqu’il advienne est explicite.

    Chance, ces gens ne sont pas forts, ils ne sont que brutaux, par larbins interposés puisque ce n’est qu’ainsi qu’ils savent vivre. Nous en aurons raison mais pour les détrôner il faudra bel et bien leur faire violence.

      +2

    Alerter
  • Phi D’zil // 30.01.2019 à 19h09

    Bravo pour toutes ces précisions. On remarque bien leurs mensonges ( on est pas aussi bête), mais difficile de les diffuser aussi bien que vous l’ayez fait. Encore bravo.

      +0

    Alerter
  • Tiri // 02.02.2019 à 09h32

    Article interessant. Il serait bien de faire le même travail maintenant sur les fake news qui sont utilisées dans “l’autre camp”, chez les gilets jaunes, pour être complet. Travail utile en tout cas.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications