Les Crises Les Crises
9.mars.20199.3.2019 // Les Crises

Revue de presse du 09/03/2019

Merci 92
J'envoie

DÉMOCRATIE

« C l’hebdo » (France 5) : censure et concert de chiens de garde contre Monique Pinçon-Charlot

" "Emmanuel Macron, le président des ultra-riches", c’est la thèse que vous défendez dans ce dernier livre, vous allez nous expliquer pourquoi » claironne en début d’émission Ali Baddou, animateur de l’émission « C l’hebdo » sur France 5, qui recevait comme invitée le 2 février Monique Pinçon-Charlot [1]. Le journaliste aurait pu se passer d’une telle promesse, car en réalité, Monique Pinçon-Charlot ne pourra guère expliquer quoi que ce soit : d’un tribunal médiatique à une discussion rigolarde entre amis journalistes, l’émission tenue par six chiens de garde va progressivement évincer l’invitée principale du plateau, et avec elle, les idées défendues dans son dernier livre."

Source : ACRIMED

EUROPE

L'Europe, usine à gaz

"La toute récente révision, permise par le revirement français, de la « Directive gaz » de 2009 étendant l’applicabilité des normes communautaires à l’extérieur du territoire de l’Union européenne (UE) est un nouveau coup (auto)porté par le Conseil européen à l’indépendance énergétique de l’UE. Les motifs invoqués sont, comme toujours, au cœur des « valeurs » européennes : concurrence loyale et accès équitable au marché européen. C’est beau comme l’Antique ! Exactement le corpus idéologique idéal qui a motivé, quelques jours auparavant, l’avis négatif de la Commission sur la fusion Siemens-Alstom… Sur deux chantiers d’importance stratégique évidente, Bruxelles s’est donc une fois encore trompée de cible, d’ennemi, d’enjeu et d’alliés… L’Europe est décidément hors sol, et surtout, se croit seule au monde ! Nous agissons comme si notre marché était strictement européen, comme si nous avions la vie devant nous et nul besoin de nous mettre en ordre de bataille pour projeter notre puissance de frappe commerciale collective vers le reste de la planète, afin de ne pas nous faire dévorer tout crus par Pékin et Washington."

Source : BOUGER LES LIGNES : BLOG C. GALACTEROS

FRANCE

Chargés de mission de l’Élysée : Anticor saisit le procureur de la République

"L’affaire Benalla a révélé au grand public l’existence de chargés de mission affectés au cabinet du Président de la République. Ces derniers n’ayant pas transmis leurs déclarations de patrimoine et d’intérêts, Anticor a saisi le Procureur de la République."

Source : Jean-Christophe PICARD - blogs.mediapart

Chômage, vie chère ou pollutions : dix ans après la révolte des Guadeloupéens, l’État n’a pas tenu ses engagements

"En janvier 2009, le LKP, collectif contre la « profitation », déclenchait la plus longue grève générale de l’histoire guadeloupéenne : 44 jours pour exiger la fin de l’héritage colonial, responsable de la vie chère. Sous la pression populaire, l’État et les collectivités signaient, le 26 février 2009, un accord instaurant une hausse de 200 euros des bas salaires. Un protocole comportant 165 points d’accord était paraphé par le préfet et les élus locaux. Accès à l’emploi, lutte contre la vie chère, création d’un prix unique de l’eau, indemnisation des victimes de pesticides… Dix ans plus tard, la plupart de ces engagements n’ont pas été respectés. Retour sur une lutte, et sur ses promesses trahies."

Source : BASTAMAG

Grand débat : pourquoi la plateforme de consultation en ligne est vivement critiquée pour son opacité

"Comment seront traitées et hiérarchisées les contributions des citoyens au grand débat ? Les outils numériques utilisés sont-ils transparents ? Des lobbies ou groupes de pression sont-ils en mesure d’influencer la synthèse de proposition qui sera rendue publique ? Les opinions émises risquent-elles de servir à des campagnes de manipulation à l’approche des élections européennes ? Plusieurs acteurs du numérique critiquent vivement le choix qui a été fait par le gouvernement et son prestataire, la startup Cap collectif qui gère la plateforme du grand débat. Pourtant, des outils transparents, qui permettent une véritable appropriation démocratique, existent."

Source : BASTAMAG

La méritocratie contre l’égalité, contre la démocratie, et contre… les gilets jaunes

"Le système de tri social qui produit cela, et bien d’autres effets nocifs, repose sur une idéologie de la méritocratie, qui recouvre du manteau trompeur du mérite (ou talent) individuel des pratiques sociales inégalitaires d’exclusion et de refus de la démocratie. Cela existe depuis longtemps, mais la période récente marque une exacerbation de ces idées par une « élite » macroniste qui semble ne plus se contrôler. Les individus « sujets » de cet incroyable mépris ont commencé à réagir. Ils ont enfilé des gilets jaunes et manifesté un rejet de ces élites qui passent leur temps à les dévaloriser. Ce n’est pas la seule raison de leurs mobilisations, mais elle est partout présente. On verra d’abord dans ce billet que la méritocratie comme idéologie de la récompense du mérite est devenue le principal argument de justification publique des inégalités par les dominants. Ce sera l’occasion de nous demander quel est ce « mérite » dont ils s’estiment dotés. Nous verrons ensuite que la méritocratie ne marche pas, même selon ses propres critères."

Source : DEBOUT ! : BLOG JEAN GADREY

GÉOPOLITIQUE

Refroidissement climatique sur l’Atlantique

"Février 2019, Munich. La 55ème édition de la Conférence annuelle sur la Sécurité a laissé beaucoup de participants occidentaux désemparés. Jamais les tensions entre alliés de part et d’autre de l’Atlantique n’avaient paru aussi fortes. Il y a d’abord la guerre commerciale que le président américain entend mener contre l’Europe, contre l’Allemagne en particulier. Ensuite, sur le plan diplomatico-militaire, les défenseurs d’une « autonomie stratégique » du « pilier européen » au sein de l’Alliance atlantique se sont une nouvelle fois confrontés aux partisans d’un monopole de l’OTAN. Autre empoignade : Washington voudrait contraindre Paris, Berlin et Londres à dénoncer l’accord nucléaire signé en 2015 avec Téhéran. Par ailleurs, le bras de fer se poursuit entre dirigeants américains et allemands sur le doublement du gazoduc Nord Stream qui fournit du gaz russe à l’économie d’outre-Rhin. Enfin, les Etats-Unis jettent aux orties le traité signé avec Moscou en 1987 interdisant les missiles à moyenne portée en Europe."

Source : RUPTURES

Bras de fer géopolitique entre la France et l’Italie en Libye

"Les relations franco-italiennes sont loin d’être au beau fixe par les temps qui courent. Il y a quelques jours, Paris demandait le rappel de son ambassadeur à Rome à la suite d’une série de fausses notes du côté italien : soutien public des Gilets jaunes par le vice-Premier ministre et dirigeant du Mouvement 5 étoiles, Luigi Di Maio, critique de la politique migratoire française, inflexibilité sur le projet d’ouverture d’une ligne TGV entre Lyon et Turin... Mais derrière ces querelles diplomatiques, essentiellement protocolaires, un véritable bras de fer géopolitique se déroule entre Paris et Rome de l’autre côté de la Méditerranée. La Libye est aujourd’hui le théâtre d’une véritable bataille diplomatique entre la France et l’Italie. Le démembrement de l’État libyen de Kadhafi à la suite des opérations militaires engagées en 2011 par les forces de l’OTAN, où la France a eu un rôle prééminent, a occasionné de profondes répercussions géopolitiques."

Source : MIDDLE EAST EYE

LIBERTÉS

Le coeur d'internet piraté

"Des pirates informatiques ont attaqué l'annuaire central de l'internet, l'Icann, ce qui leur a donné potentiellement accès à toutes sortes de données, a déclaré le secrétaire d'Etat français chargé du numérique, Mounir Mahjoubi."

Source : Sciences et Avenir

MATIÈRES PREMIÈRES

Énergie : le monde sur des charbons ardents [Audio]

"Alors qu’il représente 40% des émissions de CO2 dans le monde, la consommation de charbon a grimpé d'1% en 2017. Comment expliquer l'augmentation de l'utilisation de cette énergie fossile malgré son impact néfaste sur l'écologie ? A quand la sortie du charbon ?"

Source : Entendes-vous l'éco - France Culture

Le « paysan-chercheur » Félix Noblia invente l’agriculture sans pesticides et sans labour

"Après avoir repris la ferme de son oncle, Félix Noblia a bouleversé la manière de travailler les sols. Il lance des expérimentations en agroécologie en souhaitant semer les graines d’un renouveau du monde paysan. Trois rues longées de maisons blanches composent le petit village basque de Bergouey avec, en contrebas, la partie Viellenave qui se love contre la rivière. Tout autour, des collines vertes sur lesquelles se succèdent des cultures, des pâturages et des forêts. C’est dans ce décor que Félix Noblia a déboulé au début des années 2010. Lui, l’enfant de la côte, qui a grandi entre Bidart et Biarritz, aimant le surf et la guitare et dont les parents ne sont pas agriculteurs, a décidé de reprendre la ferme de son oncle sans réelles connaissances en agriculture. Il est pourtant vite devenu un « paysan-chercheur » et a fait de son exploitation un lieu d’expérimentation pour les techniques d’agroécologie."

Source : REPORTERRE

RÉFLEXION

L’esprit critique, antidote au complotisme

"Lors d’une rencontre organisée par la revue Les Cahiers pédagogiques en février dernier, à l’occasion de la sortie d’un dossier « former l’esprit critique »,trois pédagogues se sont interrogés sur le thème de l’éducation aux médias. Alors que les fake news se multiplient, que de nombreux jeunes ne s’informent que par le biais des réseaux sociaux, sur lesquels circulent parfois des théories complotistes, comment leur donner des clés de compréhension et organiser le débat à l’école ? Pour Jean-Michel Zakhartchouk, spécialiste de l’éducation, Gérard de Vecchi, auteur de l’ouvrage Former l’esprit critique (éd. ESF), et Johanna Hawken, qui a créé une Maison de la philo en Seine-Saint-Denis, une partie de la réponse tient dans la formation scientifique et dans l’organisation de débats en classe, en rassurant les élèves sur leurs capacités de raisonnement."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Réinventer l'Etat interventionniste

"Je vais emprunter ici un long détour pour expliquer en quoi nos États doivent renouer avec une culture interventionniste au plan économique. Le capitalisme a eu son heure libérale et même ultra-libérale avec l’apogée de la mondialisation financiarisée. Mais on le sait aussi, le capitalisme respire, évolue, et connait de grands jeux de bascule. Et chacune de ces grandes phases où se met en place un régime de croissance plus ou moins stabilisant est ponctué de crises. La crise sanctionne le moment où selon la terminologie marxiste, le système n’est plus en mesure d’assurer les conditions de sa propre reproduction. Ou pour adopter une terminologie moins connotée, le moment où le régime n’est plus soutenable. Le moment où les déséquilibres sociaux et financiers s’empilent sur un mode cumulatif. Et nous sommes sans doute à un de ces stades, à la charnière entre deux régimes. Et cette phase de déplacement de plaque tectonique est à haut risque. C’est le moment où la crise économique coagule en crise sociale, politique, démocratique et aujourd’hui environnementale."

Source : XERFI CANAL

À propos des sémites et des antisémites, des sionistes et des antisionistes

"Si toute expression antijuive dans le monde ne cesse de m’inquiéter, j’éprouve un certain écœurement face au déluge d’hypocrisie et de manipulations orchestré par tous ceux qui veulent désormais incriminer quiconque critique le sionisme. Bien que résidant en Israël, « Etat du peuple juif », j’ai suivi de près les débats, en France, sur : antisémitisme et antisionisme. Si toute expression antijuive dans le monde ne cesse de m’inquiéter, j’éprouve un certain écœurement face au déluge d’hypocrisie et de manipulations orchestré par tous ceux qui veulent désormais incriminer quiconque critique le sionisme. Commençons par les problèmes de définition."

Source : AFRIQUE ASIE

SOCIETÉ

Opioïdes : une consommation et une mortalité en hausse en France

"L'Agence nationale de la sécurité du médicament (ANSM) vient de publier un rapport qui fait le point sur les médicaments antidouleurs opioïdes. Il alerte sur les mésusages, et constate un nombre croissant d'intoxications et de décès."

Source : Sciences et Avenir

ÉCONOMIE

Les jeunes ne veulent pas travailler gratuitement, et ça agace la directrice de la chaîne Muffin Break

"Ses déclarations ont provoqué un tollé, alors que le secteur de la franchise est en pleine enquête parlementaire en Australie. À l’origine de l’affaire, il y a les «millennials», éternelle génération des boucs émissaires à qui l’on doit la faillite de l’ancien monde, cet âge d’or où les jeunes acceptaient encore de travailler dans la joie et le respect de leurs vénérables aînés, sans avoir l’outrecuidance de demander en plus un salaire."

Source : Slate

Les économistes piégés par leurs biais idéologiques

"Les économistes sont-ils les représentants d’une science technique et objective ou bien portent-ils des biais idéologiques qui les incitent à chercher les réponses qui conviennent à leurs préjugés ? Mohsen Javdani, de l’université de Colombie britannique et Ha-Joon Chang de Cambridge, ont voulu répondre à cette question, afin d’apprécier comment sont traités les points de vue des économistes hétérodoxes. Comme personne n’aime avouer sa partialité, ils ont dû pour cela recourir à la ruse. Leur conclusion est sans appel : l’idéologie joue un rôle important dans le travail des économistes. Comment faire admettre à quelqu’un ses partis pris ? Pour y parvenir, nos deux spécialistes ont eu recours… au mensonge. La méthode n’est pas courante et un peu délicate. Elle fait l’objet de discussions et, dans leurs annexes en ligne, les deux auteurs prennent soin de proposer une synthèse de la littérature existante sur le sujet pour montrer qu’ils respectent bien les canons de son utilisation possible."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

L'essor inquiétant du capitalisme autoritaire

"Le capitalisme autoritaire serait-il en train de s’imposer peu à peu comme nouvelle norme d’une mondialisation devenue belliqueuse ? Il est loin le temps, où Fukuyama prophétisait la fin de l’histoire, l’avènement d’un état idéologique stationnaire où la démocratie libérale uniformiserait le monde. Loin le temps aussi où il allait de soi que l’intégration économique était facteur de moindre conflit entre les nations. Où Amartya Sen, voyait en la démocratie, le seul système apte à générer du développement. Au moment même où s’épanouissaient ces thèmes, nous glissions déjà paradoxalement dans la guerre diffuse, la résurgence du fait religieux, la montée en puissance du cyberspace comme nouveau terrain de guerre planétaire, dans une exacerbation des fractures sociales et territoriales, dans le délitement des classes moyennes dans le monde développé, et la fausse promesse de leur avènement dans le monde émergent."

Source : XERFI CANAL

Commentaire recommandé

Aquitanis // 09.03.2019 à 08h01

Ces émissions de la 5, avec un C, on pourrait presque toutes les renommer :
– C politique : C propagande
– C à Vous : C à nous
– C dans l’ air : C dans l’ fion
A vous de proposer C l’ hebdo car je vais commencer à être vulgaire 😉
L e dernier passage de Dupon Aingnant pour qui je n’ ai aucune sympathie est pas piqué des vers question “chiens de garde ” …

31 réactions et commentaires

  • Aquitanis // 09.03.2019 à 08h01

    Ces émissions de la 5, avec un C, on pourrait presque toutes les renommer :
    – C politique : C propagande
    – C à Vous : C à nous
    – C dans l’ air : C dans l’ fion
    A vous de proposer C l’ hebdo car je vais commencer à être vulgaire 😉
    L e dernier passage de Dupon Aingnant pour qui je n’ ai aucune sympathie est pas piqué des vers question “chiens de garde ” …

      +51

    Alerter
    • Jeanpaulmichel // 09.03.2019 à 08h58

      Extrait
      Tactiques malhonnêtes lors de débats : ceux qui détiennent la véritable information, passent généralement à travers les mailles du filet médiatique. Ceux qui savent, ne peuvent que rarement exprimer leur savoir ou leur point de vue. Les personnes les plus intéressantes ne sont que rarement invitées sur les plateaux de télévision. En revanche, on verra presque toujours, mis en avant, les serviteurs du système comme les BHL, Minc, Attali et ce genre de personnes qui marchent au son de la trompette ultra libérale mondialiste de l’Occident. Les médias savent qu’ils pourraient perdre leur crédibilité s’ils ne permettaient pas, de temps en temps, à certains invités, d’avoir des points de vue différents… Mais, dans ce cas, on placera toujours l’invité sur la défensive en rendant ainsi difficile pour lui d’exposer ses idées et de les défendre : combien de fois ne l’a-t-on pas observé au sujet de l’invité Jean-Luc Mélenchon ?! Les dés sont à chaque fois pipés !
      ……Ce mensonge de masses peut parfaitement conduire d’honnêtes personnes à commettre des atrocités contre d’autres personnes, ou contre elles-mêmes. On a vu cela en Ukraine, en Syrie, en Ex-Yougoslavie… Sans une avancée déterminante de la conscience, le mensonge de masses à travers les manipulations médiatiques devenues permanentes vont installer ce mensonge comme s’il était devenu la vérité elle-même, réclamant de tout homme sa soumission et sa reconnaissance. « C’est la vérité qui rend libre » et cette « nouvelle vérité », ce mensonge devenu la « post-vérité » ne pourra qu’engendrer le malheur des esclaves.
      Source :
      https://www.mondialisation.ca/la-desinformation-mediatique-comme-instrument-privilegie-du-mal/5611072

      Cela ne me (nous) rajeunit pas mais a conduit aux drames actuels dans cette région.
      https://www.monde-diplomatique.fr/mav/14/

        +22

      Alerter
    • Pierre T // 09.03.2019 à 09h05
      • Catalina // 09.03.2019 à 10h17

        oui….bof…… j’ai trouvé les intervenants d’un crétinisme de champions du monde ( y a du monde en file pour le prix) mais là, le monsieur parle de propagande mais ne se gêne pas pour en faire aussi : “j’imagine que la télé hongroise, la télé russe, la télé publique vénézuelienne, en ce moment, doivent ressembler à ça. La France n’est ni la Hongrie, ni la Russie, ni le Venezuela” (c’est sûr dans ces pays, on ne pratique pas la mutilation, l’éborgnement pendant des manifs pacifiques)
        Il imagine mais il ferait mieux de prendre des traducteurs et d’aller en vrai et pas en imagination regarder ces télés….et la fiole d’urine de powel ? il a la mémoire courte…

          +4

        Alerter
      • Vincent // 09.03.2019 à 14h35

        Bel exemple que ce torchon d’arrêt sur image – même la critique est terrorisée devant le nouvel ordre mondial – beurk.
        7ème paragraphe:
        “j’imagine que la télé hongroise, la télé russe, la télé publique Vénézuélienne, en ce moment, doivent ressembler à ça. La France n’est ni la Hongrie, ni la Russie, ni le Venezuela…”
        Et, bien voilà une imagination qui ne vous vaudra aucun ennui avec le NOM. J’ai cessé là de lire; Est -il donc si difficile d’arrêter ces comportements inappropriés de chien de garde?

          +5

        Alerter
      • Gerald B // 10.03.2019 à 17h24

        C’est ballot, le lien de la video LCI vers lequel renvoyait “Arret sur image” indique que le ‘contenu est indisponible’ ^^
        https://www.lci.fr/replay/24h-pujadas-l-info-en-questions-replay-du-mercredi-6-mars-2019-2114794.html
        Mais peut-être est-ce temporaire !?

          +0

        Alerter
    • Pastounak // 09.03.2019 à 11h58

      Fausse pluralité, respect de l’agenda politique français, appréciations à deux vitesses de certains conflits, ou autrement dit, la toute puissance politiquement correcte du directeur de publication à l’heure du “complotisme”.
      Rudy Reichstadt, nous n’attendons pas de l’autorité de confiance le droit à une opinion alternative..

        +1

      Alerter
    • Serge F. // 09.03.2019 à 20h37

      Une explication a été donnée par François Bégaudeau :

      https://www.youtube.com/watch?v=xffPmHxB24g

        +3

      Alerter
    • RGT // 10.03.2019 à 08h16

      – C dans l’ air : C dans l’ fion

      À mon avis, je pense que “Chier dans l’air” est plus réaliste :

      Non seulement ce terme est plus proche de la sonorité originale de l’émission mais de plus on ressent mieux la réalité des étrons me(r)diatiques envoyés par les “experts” à la face des décérébrés qui restent plantés devant la “boîte à cons”.

      Cette opinion n’engage que moi et le site “les-crises” n’a pas à être associé à ce commentaire.
      Le fait qu’il le publie montre que ce site est démocratique et permet à des personnes d’exprimer leur opinion même si elle n’est pas partagée par les responsables de ce site.

      Belle leçon de démocratie qui devrait être prise en compte par TOUS les médias ouverts au public.

        +5

      Alerter
  • charles // 09.03.2019 à 08h35

    wouaw grosse revue de presse. énorme! merci!

      +7

    Alerter
  • charles // 09.03.2019 à 09h09

    > Grand débat : pourquoi la plateforme de consultation en ligne est vivement critiquée pour son opacité

    Deux exemples de logiciels libre pour que tout un chacun puisse constater par lui même de ce dont on parle, je prends des très gros à dessein,

    https://github.com/javaee <- oracle
    https://github.com/golang <- google

    ce qu'il faut en retenir,
    Avant de se lancer dans les « civic techs », Cyril Lage a également mené une autre carrière. Sous le nom de Cyril Pereira, il exerçait auparavant le métier de lobbyiste [8]. Il a notamment travaillé pendant 10 ans, de 2002 à 2012, au sein du cabinet français de lobbying Spin Partners. Ce que Cyril Lage indique d’ailleurs sur son profil Linkedin. [9]. Sa formation de lobbyiste, Cyril Pereira Lage l’a réalisée au sein de l’École de guerre économique, dirigée par le fondateur de son ancien cabinet Spin Partners.

      +5

    Alerter
  • Eric83 // 09.03.2019 à 11h16

    En complément de la publication de Shlomo Sand, “J’abjure” de Pierre Stambul sur UJFP – Union Juive Française pour la Paix.
    https://www.ujfp.org/spip.php?article6973

    D’autre part, il est à noter qu’aux US, et alors que les MSM français sont muets sur le sujet, un événement considérable s’est produit cette semaine au Congrès. Une députée musulmane “démocrate”, récemment élue au Congrès, Ilhan Omar avait jeté un pavé dans la marre en osant dire, notamment, que les lobbies pro-israéliens et particulièrement l’AIPAC influençaient les politiciens US pour soutenir la politique en Israël. Elle fut immédiatement traitée d’antisémite et menacée de sanctions au Congrès…

    Mais coup de tonnerre, des ténors du parti démocrate sont venus à sa rescousse dont Bernie Sanders :
    “L’antisémitisme est une idéologie haineuse et dangereuse qui doit être vigoureusement combattue aux États-Unis et dans le monde entier”, a déclaré Sanders, ajoutant: ” Nous ne devons toutefois pas assimiler l’antisémitisme à une critique légitime du gouvernement de droite Netanyahu en Israël. ”
    Ilhan Omar qui était sous un feu nourri de critiques se retrouve soutenue et ce soutien fait changer un projet de loi à 180°.
    https://www.zerohedge.com/news/2019-03-07/pelosi-gives-omar-pass-anti-semitism-resolution-morphs-indictment-trump-supporters

      +10

    Alerter
    • guzy // 11.03.2019 à 12h19

      D’ailleurs, j’avais lu un article qui montrait que même chez les sympathisants républicains, le soutien à Israël n’était plus aussi inconditionnel.

        +0

      Alerter
  • Eric83 // 09.03.2019 à 11h43

    “700 000 morts sur ordonnance”, c’est à peu près le chiffre des décès par overdose d’Oxycontin depuis sa mise sur le marché américain il y a 24 ans.

    “Il a fallu l’opiniâtre obstination des journalistes d’investigation d’un media orienté vers la dénonciation des abus de pouvoir de la part du gouvernement, des firmes et d’autres institutions pour que l’opinion en sache un peu plus sur les politiques commerciales de la firme Purdue Pharma.”

    Mais rassurons-nous, les milliardaires de la famille Sackler, qui ont développé, produit et vendu l’Oxycontin, sont présentés comme tous “bons” milliardaires comme des philanthropes.
    http://www.dedefensa.org/article/700-000-morts-sur-ordonnance

      +10

    Alerter
  • vert-de-taire // 09.03.2019 à 12h41

    L’Europe, usine à gaz

    Il faudrait ne pas confondre l’UE et l’Europe.

    Le jeu de mot est très bien employé ici.
    L’UE est une usine à gaz depuis le début. pour qui a lu le livret constituant ces institutions l’a bien compris. Autant on comprend une complexité accumulée d’un corps législatif autant il est suspect de commencer par un texte constituant incompréhensible. Ça commençait mal. Pour tromper.

    Ça continue mal, forcément, puisque l’UE remet en cause ses grands principes. Il y a donc contradiction dans les termes. Comment survivre dans l’incohérence sans se remettre en cause ?
    Tout au contraire c’est une fuite en avant comme un canard sans tête.

    Le comportement de la BCE est illégal en aidant les gouvernements à sauver les banques. Je ne dis pas qu’il ne fallait pas le faire, mais je dis (sans originalité) qu’il fallait en prendre expérience c’est à dire tenir compte du non-sens des libertés financières. L’UE est une usine à gaz car sa propre logique, sa raison d’être ne soutient pas la moindre critique. Rien ne tient. L’UE est un tas de décombres. C’est sans cohérence, du n’importe quoi que nos clowns s’échinent à maintenir debout avec des discours vides, voire abjects.

      +5

    Alerter
    • vert-de-taire // 09.03.2019 à 12h41

      Autre exemple délirant, le non accord Alstom-Siemens. Bien des gens avaient cru comprendre que l’UE était une construction pour favoriser la puissance de l’Europe. Pour être plus fort … comme le dit notre roi. Patatras, l’UE n’en veut pas. Les avantages de l’UE sont soumis à la (fausse) idéologie de la concurrence libre et non faussée. Une escroquerie, la concurrence avec le travailleur chinois dans nos usines … contredit ce principe.
      L’UE est donc un truc qui ne sert en réalité qu’une chose : la rente du capital.

      Il n’y a pas à en discuter, il faut refondre, repenser, remettre à plat ou simplement penser autre-chose..
      Et en aucun cas continuer comme le font nos dirigeants, Macron en tête, répéter Europe sans pouvoir rien y changer malgré beaucoup de moulinets.
      Ce comportement reflète bien la seule chose qui compte : la rente capitaliste.
      l’escroquerie est avérée une fois de plus.

        +12

      Alerter
  • Duracuir // 09.03.2019 à 13h36

    Esprit critique contre le complotisme?
    Mon esprit critique m’alerte sur le complotisme inepte de ceux qui prétendent à l’agression Russe, sans preuve et même sans aucun fait.
    Mon esprit critique m’alerte sur le complotisme de ceux qui voient de l’antisémitisme partout, et surtout dans la critique de la politique ségrégationiste, raciste et colonialiste de la droite extrême israelienne.
    Mon esprit critique s’était élevé contre le complotisme inepte qui prétendait que Saddam Hussein avait des ADM et était en lien avec le 11/9
    Mon esprit critique s’était élevé contre ceux qui disait que “l’infâme boucher Milosevic, Hilter des Balkans” complotait un génocide au Kosovo
    Mon esprit critique s’était élevé contre ceux qui disait que Kadhafi complotait un génocide contre son peuple.
    Ce sont tous ceux contre lesquels je m’élève et me suis élevé qui, eux même, voient du complotisme partout où ça les arrange.

      +8

    Alerter
  • Catalina // 09.03.2019 à 14h59

    macron a du culot à en revendre, il ment très bien en fait, ça doit être une seconde nature, il affirme dans Sa Lettre aux Européens qu’il ne faut pas vendre nos fleurons à l’étranger mais les vendre plutôt ( en même temps ? lol) à nos voisins unioniens et qui c’est qui qui a vendu Alstom à des étrangers ?
    Quel prétention, il a écrit aux pays de l’ue mais pour qui se prend-il ? et les pays doivent se tordre de rire, macron sait-il qu’il y a l’electricité aussi dans les autres pays et donc, internet, la télé, des radios ? j’en doute.

      +5

    Alerter
  • K // 09.03.2019 à 15h30

    “L’esprit critique, antidote au complotisme” selon Alternative Économique.
    Je suis en total désaccord avec cette thèse. Au contraire, plus vous exercez votre esprit critique, plus vous creusez pour en savoir plus. Et plus vous creusez plus vos découvertes vous rendent complotiste…

      +11

    Alerter
    • Emmanuel // 09.03.2019 à 17h35

      Deux articles d’alternatives économiques : un premier bien consensuel, à propos du complotisme supposé des réseaux sociaux et comment l’école peut lutter contre (!) et un second un peu plus à contre courant -mais pas trop, faut pas déconner- qui met en avant le biais idéologique des économistes. Tout ça reste bien propre sur lui, histoire de ne pas heurter le lectorat de la revue.
      Signé : Un ancien abonné d’alter éco dont l’esprit critique a fait préférer la lecture du monde diplomatique.

        +3

      Alerter
      • adminrdp // 16.03.2019 à 19h16

        En tant que responsable de la revue de presse, je vous invite à postuler via le formulaire de contact pour ensuite nous proposer des articles. En effet, nous manquons de participants pour cela, et je serai heureux de découvrir ceux qui pourrait “heurter le lectorat”. Ceci dit, heurter ou ne pas heurter ne constitue cependant pas un critère de sélection.
        Dans cette attente…
        EmmanueL (aussi).

          +0

        Alerter
  • Serge F. // 09.03.2019 à 20h04

    Macron était le 7 mars dans les Alpes-de-Haute-Provence. Voici ce qu’il a déclaré à une jeune agricultrice bio qui dénonçait la répression contre les Gilets jaunes :

    « Le jour où vous serez attaqué par quelqu’un, le jour où vous aurez un assaillant, le jour où un terroriste viendra peut-être, ce que je ne vous souhaite pas, vous appelez qui ? Vous n’appellerez pas aujourd’hui ceux que vous êtes en train de défendre, vous appellerez un policier ou un gendarme parce que c’est l’ordre public et il intervient pour la sécurité de tous, et ce distinguo il ne faut pas l’oublier. »

    https://twitter.com/RTenfrancais/status/1103971956121133057

    Macron a vaiment une rhétorique à 2 balles. Si on le suit, le mari qui frappe son épouse ne doit pas être dénoncé car il est le défenseur du foyer. Et avec ça il se fait applaudir, comme dans le cas son armée de Godillots à l’Assemblée Nationale après la réponse scandaleuse de Castaner faite à Loïc Prud’homme :

    https://twitter.com/LCP/status/1102934648030670850

    https://twitter.com/LCP/status/1102935377927528448

    Rien d’étonnant du coup que Benjamin Griveaux critique l’ONU :

    https://twitter.com/LCI/status/1103281615780958208

    En France, on ne tue pas, on casse des gueules au sens propre du terme. Ca permet aux macronistes de ne pas avoir de mort sur la conscience (sauf une personne quand même que Griveaux ne devrait pas oublier). Rappelons-nous que LaREM est l’équivalent de l’ancien centre gauche d’Adolphe Thiers. Celui-là même qui organisa la répression contre les canuts de Lyon qui essayaient de se faire entendre pour donner du pain à leurs enfants. Sa phrase célèbre contre tout mouvement social signe son inhumanité « il vaut mieux l’arme blanche que l’arme à feu ». Pourquoi pas l’arme à feu ? Pour éviter une condamnation de l’utilisation collective de l’armée.

    Un macroniste ça ose tout, et c’est d’ailleurs à cela qu’on les reconnaît. A l’exemple de Delphine O, député LaREM de la 16ème circonscription de Paris :

    https://twitter.com/odelphine/status/1103223887918174210

    Réponse de François Ruffin :

    https://www.youtube.com/watch?v=Ojra_1HKBeI&t=1335

    N’oublions pas que nos grands humanistes progressistes ont refusé une proposition de loi pour aider les personnes handicapées et une taxe pour augmenter le budget de la recherche contre le cancer, en particulier chez l’enfant (on ne touche pas à la cagnotte de 60 milliards d’euros de bénéfices des laboratoires pharmaceutiques) :

    https://twitter.com/Francois_Ruffin/status/1103752447145754626

    https://www.youtube.com/watch?v=4GnyNuXW_xE

      +5

    Alerter
    • Serge F. // 09.03.2019 à 20h59

      Ecoutez ce que disait Henri Guillemin à propos du centre gauche de Thiers (équivalent de LaREM aujourd’hui, je le rappelle) :

      https://www.youtube.com/watch?v=4L9g8iBBedE&t=415

      « A partir de 1879, ce sont ces affairistes là, ces libéraux là, qui vont être au pouvoir en France et ils vont l’être pour des décennies. Ce sont des gens qui sont costumés en républicains et qui ne pensent en réalité qu’à la protection des grands intérêts. Leur république, c’est la république des riches dirigée par les riches et au bénéfice des riches. »

      Un autre extrait instructif de l’émission :

      https://www.youtube.com/watch?v=4L9g8iBBedE&t=869

      « Le slogan de ces messieurs [Thiers et Gambetta], réconciliés maintenant, c’est “ni réaction, ni révolution” […] Ca veut dire vigilance absolue quant à l’immobilisme social. On peut faire quelques réformes politiques, des réformes de vocabulaire, bien entendu, mais l’essentiel, c’est-à-dire le gouvernement des riches par les riches, c’est ça l’essentiel. Alors immobilisme social. […] [Thiers] avait quelques inquiétudes tout de même, parce qu’il était intelligent Thiers, il savait ouvrir les yeux sur la réalité, et il avait dit, toujours en 1877, “Je n’admets pas que l’on distingue entre les classes. Celui qui ne s’attache qu’à une classe est un factieux”. Vous ne trouvez pas que c’est assez pimpant de la part de Thiers qui travaillait uniquement pour sa classe, c’est-à-dire pour les riches, et qui disait que ceux qui s’occupent des intérêts des pauvres sont des factieux. »

      Et enfin cette petite anecdote amusante (à l’attention toute particulière de Benjamin Griveaux et d’Emmanuel Macron) :

      https://www.youtube.com/watch?v=4L9g8iBBedE&t=740

      « Ces gens du centre gauche gouvernent, non seulement la France, ils la tiennent entre leurs mains, c’est des républicains pour rire, mais ils gouvernent aussi les hautes sphères intellectuelles. Ils entrent à l’Académie. L’Académie se recrute principalement dans le centre gauche et ils ont leur académie à eux. On a créé une académie, une institut comme on dit, des sciences morales et politiques et ils ont leur école. Aujourd’hui elle a un peu changé, mais à cette époque l’école qu’ils avaient créé à Paris, une école libre, qui s’appelle l’Ecole des Sciences Politiques, ce que l’on appellera plus vulgairement l’Ecole des Sciences Po, c’est une création du centre gauche. C’est pour une préparation de jeunes bourgeois intelligents et qui se destinent en particulier à la diplomatie, et qui sont formés selon ses bons principes. »

        +7

      Alerter
    • Serge F. // 09.03.2019 à 21h04

      Voici à ce sujet une affiche caustique, mais tellement vraie, vue à Paris :

      https://twitter.com/LouiseLibre/status/1104372262017384450

      A noter que le lucide maire de Phalsbourg (dans la Moselle) a publié un arrêté visant à interdire l’usage du LBD40 dans sa municipalité suite aux demandes de l’ONU et du Conseil de l’Europe :

      https://twitter.com/alancelin/status/1104293540950085632

      Bravo à vous, Monsieur le maire !

        +5

      Alerter
    • kasper // 10.03.2019 à 03h04

      Macron a le même talent que Sarko, la capacité de répondre du tac au tac un sophisme dont on sent bien qu’il a quelque chose de pas frais, mais dont on ne sait pas trop par quel bout le démonter. Dans un échange oral, ça marche du tonnerre car il suffit de changer de sujet pendant que l’interlocuteur se demande par quel bout il va prendre le bâton merdeux qu’on lui a lancé.

      Ici le sophisme c’est que les mêmes flics qui peuvent vous protéger contre les terroristes peuvent aussi vous défigurer d’un coup de flashball. L’un n’empêche pas l’autre, de même qu’on peut rester reconnaissant du travail utile de la police sans pour autant tolérer qu’on tire sur des manifestants. Un flic suit les ordres. Ce qui fait la différence entre le flic qui protège et celui qui défigure, c’est le donneur d’ordre. Et la on voit a quel point la réponse de Macreux est dégueulasse, car le donneur d’ordre c’est précisément lui.

        +5

      Alerter
      • Serge F. // 10.03.2019 à 10h11

        Extrait de la lettre envoyée à Emmanuel Macron, le 6 février 2019, par 35 ophtalmologistes de renom et restée sans réponse à ce jour (d’où publication dans le JDD) :

        « Les blessures oculaires survenues ces dernières semaines ne sont pas dues au hasard ou à l’inexpérience. »

        https://www.lejdd.fr/Societe/info-jdd-lbd-35-ophtalmologistes-de-renom-ont-ecrit-a-macron-pour-reclamer-un-moratoire-3870938

        De deux choses l’une, soit il s’agit d’ordres infâmes donnés par les autorités, soit il s’agit de bavures. Dans le premier cas, le ministre de l’Intérieur, Castaner, devrait démissionner. Dans le second cas, des mesures urgentes doivent être prises pour exclure et punir les policiers ou les gendarmes responsables de ces mutilations. Un agent des forces de l’ordre ne doit pas user de violences (ou d’insultes) gratuites envers un manifestant. Ce serait un fait grave. Je n’ai pas envie, pour ma part, d’être sous la protection d’un tel agent qui doit être remplacé par une autre personne plus respectueuse des règles de la République. N’oublions pas qu’un agent des force de l’ordre a le devoir de désobéir à un ordre illégal :

        https://www.cap-concours.fr/administratif/autour-de-la-fonction-publique/dossiers/le-cas-des-ordres-illegaux-dosadm11003

        A noter que Michelle Bachelet, la Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, a fait interdire une arme utilisée par les carabiniers chiliens qui a éborgné une personne lors d’une manifestation quand elle était présidente du Chili :

        https://www.youtube.com/watch?v=1ob983eKp5Y&t=564

        Si le Chili l’a fait, pourquoi la France ne le fait pas ?

          +5

        Alerter
  • BrianDu64 // 10.03.2019 à 00h19

    Sur l’émission « C l’hebdo » (France 5) : censure et concert de chiens de garde contre Monique Pinçon-Charlot
    de Acrimed

    […]
    – Deuxième réquisitoire : l’antisémitisme des gilets jaunes (Maurice Szafran et Jean-Michel Aphatie)
    […]

    c’est une honte… c’est une honte qu’elle leur ait pas renvoyé une punch line dans le genre : ligue du LOL, écoles de journalisme de Lille et de Grenoble, l’hôpital qui se fout de la charité !
    Faudrait faire trois listes à lire avant d’aller sur un plateau où on aura des chiens de garde :
    – une liste précise de tout ce que ses membres de l’époque ont écrit sur le féminisme, le racisme, l’homophobie, et l’antisémitisme, pour bien souligner l’hypocrisie qui règne dans le milieux du journalisme
    – une liste de celles et ceux avec qui ils ont écrit et collaboré, bien pratique pour répondre aux accusations par association (“mais vous même vous avez pas écrit des articles dans tel média où untel membre de la Ligue du LOL était responsable de publication ?”)
    – une liste des positions occupées par les membres, pour montrer que leur racisme ne les a pas empèché de grader rapidement

      +1

    Alerter
  • Pinouille // 10.03.2019 à 00h20

    A voir: conférence de Juan Branco qui se donne le temps de développer sa vision de l’organisation de l’oligarchie et la réaction des gilets jaunes.
    https://www.youtube.com/watch?v=JGz97XdRJnw
    Cette vidéo résume à elle seule toute une vision du monde dans laquelle beaucoup se reconnaîtront.
    Ce jeune homme est tout simplement brillantissime.

    Si ce n’est pas déjà fait, je suggère à OB d’en faire un billet à part entière.

      +5

    Alerter
  • RV // 12.03.2019 à 21h48

    CONTRE-ENQUÊTE : COMMENT LES AMERICAINS ONT MIS LA MAIN SUR AIRBUS…
    Richard Labévière – 11 mars 2019
    http://prochetmoyen-orient.ch/contre-enquete-comment-les-americains-ont-mis-la-main-sur-airbus/

    …/… « pourquoi ne pas utiliser WeChat, entièrement chinois, plutôt que les sites de relations américains ? Pourquoi ne pas prévenir tous les utilisateurs de Cloud Computing et autres Big Data, comme de progiciels américains, que le nouveau pouvoir américain utilise, les prestataires de services pour acquérir toutes données utiles de la part des utilisateurs naïfs ? Pourquoi ne pas tenir en alerte toutes les entreprises contre le recours à des logiciels américains qui comportent tous les algorithmes pour suivre, déceler, dénoncer les opérations non-conformes à l’intérêt national américain? …/…

    …/… Quand l’entreprise emploie, laisse pénétrer ses fonctions vitales, laisse les prestataires américains la conseiller, auditer ses comptes, assister ses politiques commerciales, gérer ses flux de factures ou de capitaux, c’en est fini de son indépendance stratégique. Quand elle accepte de subordonner ses relations internationales au regard des Etats-Unis ou de leurs alliés, c’est fini. Il faut organiser la grande séparation d’avec l’occupation américaine, …/…

      +0

    Alerter
  • BA // 13.03.2019 à 10h39

    En cliquant ci-dessous, vous pouvez lire le mensuel HISTORIA, publié en mars 2003 ( il y a 16 ans ! ) : « Partis, syndicats, intellectuels : CIA, les réseaux secrets de la guerre froide ».

    La troisième page est intitulée : « La CIA finance la construction européenne ».

    Ce dossier commence à la troisième page, et se termine à la onzième page :

    http://sa.penchak.free.fr/divers/Historia-CIA.pdf

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications