Petite analyse des résultats du scrutin…

La participation

La participation s’est élevée à 60 %. Beaucoup de bureaux de vote dans les 2 régions à l’Est (qui a voté par référendum le 11 mai pour la création de 2 républiques autonomes) n’ont pas été ouverts.

Je vous rappelle les régions (“oblasts“) d’Ukraine :

regions oblasts ukraine

Voici les scores par région :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

On constate que la participation a fluctué entre 15 % et 78 % – donc en gros entre 50 % et 80 % si on enlève les 2 régions de l’Est.

Les résultats globaux

Voici les résultats nationaux, au niveau des suffrages exprimés  :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

Petro Porochenko a donc remporté le confortable score de 55 % des suffrages au premier tour, et a donc été élu.

Observons également les résultats au niveau des électeurs inscrits :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

33 Ukrainiens sur 100 ont donc voté pour Petro Porochenko.

Analyse

Pour analyser le résultat, nous présenteront les résultats par région.

Mais avant, voici pour mémoire le résultat du 2e tour des élections présidentielles de 2010, entre l’ancien Président Viktor Ianoukovytch et Iulia Tymochenko :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

On notera que ceux-ci se répartissent “horizontalement” entre 95 % et 5 %

Tymochenko

Soulignons tout d’abord la “claque” reçue par Ioulia Tymochenko :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

En 2010, sortant de sa fonction de Premier ministre, elle avait obtenu au 1er tour 6,2 millions de suffrages, soit 25 % des voix.

Là, elle n’a obtenu que 2,3 millions de voix, soit 13 %…

Et encore, en 2010, Arseni Iatseniuk, son bras droit actuellement Premier ministre avait obtenu 7 % des voix.

Ainsi, elle a perdu environ 60 % de ses soutiens !

Alors qu’elle a été emprisonnée et que l’Occident a joué la fable de la Jeanne d’Arc, en chaise roulante, croupissant en prison façon Nelson Mandela – et pour qui l’Europe s’est démenée pendant des années.

La vérité, c’est que Nelson Mandela a été élu haut la main Président, alors qu’elle a été finalement été vue par ses concitoyens comme étant une corrompue – comme le sont hélas la plupart des élus ukrainiens…

Il n’y a que le Monde pour la saluer, comme ici dans son interview hagiographique par l’inénarrable Piotr Smolar : “Une solitaire dans le chaos ukrainien” (et les électeurs l’ont en effet laissée seule…)

Porochenko

Voici les résultats de Petro Porochenko :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

Avec la participation :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

Et au niveau du pourcentage des électeurs inscrits :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

On a donc un très beau succès électoral.

Cependant, son score reste assez divisé entre l’Ouest (60 %, pointe à 70 %) et l’Est (40 %, minium 35 %).

Donc il est plutôt élu par l’Ouest, mais il fait, chose rare, un bon score à l’Est également.

Comment Piotr Smolar rapporte-t-il les résultats ?

election présidentielle ukraine 2014 presidential

1/ “Pas de coupure Est-Ouest” : de 33% à 70 % – un peu quand même…

2/ “Le Parti des Régions et le Parti Communiste sont atomisés”.

Pour le Parti Communiste en effet – mais, comme nous l’avons vu dans ce billet, c’est quand même surtout car son candidat s’est retiré des élections, ayant été empêché de faire campagne… (mais ses bulletins étaient malgré tout présents le 25). Le Parti des Régions s’est aussi plaint de ne pouvoir faire campagne correctement.

3/ “Le Parti des Régions représentait les oligarques de l’Est”.

C’est sans doute vrai, mais cela ne manque pas de sel s’agissant de l’élection d’un “oligarque de l’Ouest”… Par ailleurs, un détail, Pétro Porochenko a participé à la création du Parti des Régions… Avant de devenir le chef de campagne de l’ancien Président Viktor Ioutchenko. En 2009, il devient ministre des affaires étrangères de Ioutchenko. Mais en 2012, il devient ministre de ministre du commerce et du développement économique de Viktor Ianoukovytch…

Bref, “ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent…”

Que nous apprend le Monde de Piotr Smolar – toujours en phase puplireportage- sur sa campagne ?

Plus largement, Petro Porochenko n’évoque jamais les réformes économiques très douloureuses auxquelles s’est engagé le gouvernement intérimaire d’Arseni Iatseniouk, en échange du soutien des créditeurs internationaux. Pourquoi gâcher l’ambiance, déjà morne ? Lui prétend gérer le pays comme son entreprise ; aligner le salaire moyen en Ukraine sur celui pratiqué chez Roshen, soit 7 000 hryvnias (436 euros). « Si on l’a fait pour 45 000 employés, on peut le faire pour 45 millions d’Ukrainiens », assure-t-il. Cet argument-là fait mouche. Beaucoup d’électeurs sont prêts à le soutenir au nom des ses qualités managériales. Son image posée, consensuelle, sur fond de rejet généralisé des autres candidats, complète le tableau de sa popularité.

Voici pour mémoire la carte des salaires moyens du pays :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

Notez qu’un journaliste intellectuellement honnête aurait pu noter que le candidat à la Présidence du pays le plus pauvre d’Europe, en grave crise économique, promettait de simplement DOUBLER les salaires… Comment on dit “Populiste” en Ukrainien ?

Dernier point, un extrait d’un article du Courrier de Russie (oui, c’est pro-Russe ; mais soyons honnêtes, s’il y a un biais évident dans le ton, j’ai vu dans ces grandes sources pro-Russes moins de mensonges éhontés que dans nos grands médias en France…) où le journaliste ukrainien Aleksandr Tchalenko indique :

“Je vais raconter une histoire qui en dit long sur lui, tirée de mon expérience personnelle. C’est l’automne 2005 (près d’un an après la Révolution orange), et les masses ont définitivement compris qui elles ont conduit au pouvoir. Si en février-mars, Viktor Iouchtchenko avait une cote de popularité de 60 %, dès le début de l’automne, cette dernière n’est plus que de 20 % ; et en novembre, Ianoukovitch est déjà plus populaire que Iouchtchenko et Timochenko réunis.

Parmi les raisons de cette dégringolade : les agissements de Porochenko.

À l’automne 2005, le Parquet ukrainien a ouvert contre Porochenko une enquête pénale pour abus de pouvoir et extorsion dans une affaire immobilière relative à la construction d’un immeuble de haut standing dans le parc Marinski, au centre de Kiev. Déjà pendant la révolution de 2004, les protestataires avaient fait de ce chantier un exemple de l’impunité, de la corruption et du cynisme du régime du président Leonid Koutchma. Demandant, en substance, comment on avait pu autoriser la construction d’un immeuble de résidence dans un parc urbain historique, et réclamant sa démolition.

Après la querelle publique, les propriétaires de l’immeuble ont annoncé que Porochenko, qui venait de se faire évincer du poste de secrétaire du Conseil national de sécurité et de défense d’Ukraine, avait exigé 50 % des parts pour résoudre le problème. Comme je l’ai dit, une enquête pénale a alors été ouverte, que l’« oligarque du chocolat » a pu faire fermer en justice. À l’automne 2005, Porochenko a tenu chez Interfax-Ukraine une conférence de presse sur le sujet, diffusée en direct sur sa « 5ème chaîne ». Lors de cette conférence, j’ai demandé à Petro le nom de famille du juge qui avait fermé l’affaire. Au bout de quelques minutes, Elena Bondarenko, alors attachée de presse de Boris Kolesnikov, à l’époque fonctionnaire éminent du Parti des régions et actuel député régionaliste, me téléphone et me dit : « Sacha, sais-tu que ce même juge, pour exactement la même affaire et selon exactement le même article – Extorsion – a fait enfermer Kolesnikov au printemps, pour quelques mois, en détention provisoire (il était question d’une accusation pour extorsion des parts du supermarché Belyï lebed de Donetsk, qui a par la suite été levée) alors qu’il a laissé partir Porochenko ? »

L’information de Bondarenko m’avait semblé intéressante. Demandant le micro, j’ai posé la question à Porochenko : « Petro Alekseevitch, ne vous semble-t-il pas que la décision de ce juge dont vous venez de nous parler ne vaut pas un kopeck, et que toute cette histoire est une vaste parodie de justice ? En effet, que penser d’un juge qui, pour une seule et même accusation, enferme un homme et en laisse filer un autre ? »

Porochenko, d’inquiétude, est même passé de l’ukrainien à sa langue russe maternelle, et a tenté de répondre, d’une façon bien peu convaincante.

À la fin de la conférence de presse, Irina Friz, l’attachée de presse de Porochenko, m’a fait venir dans le bureau d’Aleksandr Martynenko, directeur d’Interfax et ex-attaché de presse de Koutchma. En entrant, j’ai vu Petro, furieux. Il a couru vers moi et s’est mis à agiter les bras, en criant de façon hystérique : « Pourquoi as-tu parlé d’une parodie de justice ? Pourquoi ? Je pensais que tu étais mon ami, mais en réalité… !!! Je vais te casser la gueule ! Je ne suis plus politicien maintenant, je peux le faire. Je suis un maître en sport de combat, et je pense que je gagnerai facilement… » Voilà à peu près la façon dont Porochenko a fait, pendant près de dix minutes, une crise d’hystérie. Inspirant, non ?”

Lire aussi Qui est Petro Porochenko ?

Ceci étant, ne cachons pas notre plaisir : par rapport aux fosu aux commandes actuellement, Porochenko est bien plus modéré, ce qui ne peut qu’aider (au moins un peu…).

Il est décevant qu’il n’ait pas arrêté les opérations en cours. Mais le peut-il vraiment ? Serait-il obéi au doigt et à l’oeil par la garde nationale – on peut en douter…

Patientons-donc un peu.

Les fascisants

Dernier point, le score des fascisants (dans lesquels je ne compte pas Tymochenko, je suis magnanime aujourd’hui).

Svoboda :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

Seulement 1,2 %, 2 % à l’Ouest.

Secteur Droit :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

0,7 % – étonnement de bons scores à Kiev…

Cela a fait beaucoup plastronner nos propagandistes :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

(on notera la classe des 2 tweets qui se suivent… N’hésitez d’ailleurs pas suivre et répondre à https://twitter.com/piosmo – c’est souvent l’occasion de franches rigolades “OTAN inside”).

Ceci appelle plusieurs commentaires.

Tout d’abord, n’oublions pas le score énorme de Oleg Lyashko 8 % : 

election présidentielle ukraine 2014 presidential

Déjà, rien que sa photo devrait interpeller :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

Éloquent non ?

Bon, là, comme ça se voit, même Piotr Smolar est obligé de dire quelque chose :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

election présidentielle ukraine 2014 presidential

Ouchhh, il est “Populiste” – bien qu’à ma connaissance, il n’ait pas indiqué que les salaires doubleraient si on votait pour lui…

Mais attention, son score trahit simplement “la déception de ses électeurs par rapport à l’impuissance de Kiev”…

Faisons connaissance…

Comme on l’a vu, c’est lui qui a fait expulser les députés communistes d’une session du Parlement :

“Ma suggestion de supprimer la faction du parti communiste d’Ukraine de la salle a été votée. C’est un jour historique, j’espère que nous interdirons très bientôt ce parti de traitres.”

Il a accusé les députés du parti communiste d’être “des prostitués de la Russie”.

Il avait demandé la peine de mort pour tous les complices qui ont participé à la perte de la Crimée,

À propos des opérations dans l’Est, il avait appelé à ne capturer personne, ne laisser aucun vivant” lors de l’attaque du commissariat de Mariupol.

Il a mené sa campagne en promettant ceci :

“Mon objectif pour le premier mandat présidentiel – la libération de l’Ukraine des« parasites »: envahisseurs, les séparatistes, les escrocs et corrompus”

Au début de la campagne, il s’était fait remarquer en kidnappant un concurrent et en filmant la scène de violence puis l’interrogatoire. :

Il avait aussi réalisé l’interrogatoire d’un leader séparatiste, de façon choquante (rappelons qu’il est député – que fait Caroline Fourest ?) :

Ici on le voit fièrement faire le gros bras, entouré des hommes en noir de son bataillon personnel – le bataillon “Ukraine” :

Voici maintenant ses hommes en action, attaquant un bâtiment public séparatiste, avec 1 mort a la clé :

Après, je ne sais pas sur quelle définition on peut s’entendre à propos du mot fasciste, mais enfin, il semble quand même “limite limite”…

Donc on arrive au score suivant en agrégeant les 3 :

election présidentielle ukraine 2014 presidential

 

Deuxième commentaire sur nos fascisants. Le problème majeur n’est pas que les néonazis fassent 2 % ou 10 %, c’est de savoir s’ils ont des ministres (toujours le tiers là – on verra pour la suite, mais Porochenko gardera le même  Premier ministre), des postes clefs (Conseil de Sécurité, Procureur Général) ou un pouvoir législatif (20 % des députés de la majorité là…).

Il est évident qu’ils ne représentent pas un gros score électoral, nationalement – qui a prétendu le contraire ? Mais ce score confirme bien qu’il y a eu un Coup d’État armé, car ils ne seraient jamais venus au pouvoir par la voie légale… CQFD.

Je rappelle que l’Ukraine n’a jamais cessé d’être une démocratie, et que, sans Maïdan, les élections auraient eu lieu tout à fait normalement dans moins d’un an…

Mais le gros problème est que le Président Ianoukovytch risquait d’être démocratiquement réélu… Il aurait en tous cas été largement en tête du 1er tour (mais avec peu de réserves de voix) comme le montre ce sondage réalisé fin décembre 2013 (après qu’il ait refusé de signer l’accord avec l’UE et ait signé un accord avec la Russie) :

 

Troisième commentaire : il faut faire attention, car la Présidentielle n’est pas représentative du poids des petits partis.

Svoboda avait obtenu 1,4 % à la présidentielle 2010 (sans candidat Secteur Droit), et obtient 1,2 % ici en 2014. Cependant, aux législatives 2012, il avait obtenu 10,4 % !!

score Svoboda 2012
En fait, il y a vrai réflexe “vote utile” – comme chez nous…

Regardez le score des Verts-EELV :

  • 16 % aux Européennes 2009
  • 2 % à la Présidentielle 2012
  • 9 % aux Européennes 2014.

La chute entre les 2 Européennes est évidemment liée à un vote sanction d’un parti au pouvoir.

La candidate de 2012 n’était pas parfaite, mais il est clair que l’lecteur EELV réfléchit bien à son vote à la Présidentielle : se faire plaisir en votant Joly au 1er tour peut conduire à devoir choisir entre Sarkozy et Le Pen au second, “effet 2002″… (ce système est d’ailleurs un kidnapping démocratique empêchant les gens de voter pour le parti qu’ils préfèrent, mais, c’est un autre sujet).

Nous poursuivrons donc l’enquête demain, pour mieux cerner le poids réel de chaque parti…

P.S. : merci à Ben qui a passé son week-end à faire les cartes – consultez son site de webdesign 🙂

55 réponses à Les résultats de l’élection présidentielle ukrainienne 2014

  1. casper Le 02 juin 2014 à 03h41
    Afficher/Masquer

    L’histoire ne dis pas si pour avoir un salaire moyen de 436 euros pour 45000 employés, Porochenko n’a pas laissé 44999 salaires a 200 euros et monté le sien a 10.620.200… 😉


  2. Françoise D. Le 02 juin 2014 à 04h51
    Afficher/Masquer

    Une remarque de linguiste : c’est Porochenko et Lyachko (ou Liachko) à la française, avec « ch » donc.

    Souvent, les transcriptions françaises ne distinguent pas le y du i en russe (et en ukrainien).


    • François Demay Le 02 juin 2014 à 10h45
      Afficher/Masquer

      Pour franciser complètement il faut aussi IATSENIOUK (Яценюк) cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Arseni_Iatseniouk

      u (anglais) => ou (français)

      pour mémoire
      (an) => (fr)
      sh => ch
      ch => tch
      zh => j

      françois demay


  3. Françoise D. Le 02 juin 2014 à 05h14
    Afficher/Masquer

    Au fait combien de militaires et « gardiens nationaux » dans les électeurs des deux régions de l’Est autonomistes ?


  4. Charles Michael Le 02 juin 2014 à 05h55
    Afficher/Masquer

    Merci, beau travail d’information.

    Des facts & Figures introuvables dans les journaux du Système (LeMonde, Libé, NouvelObs en tête, bon c’est vrai je ne vais pas voir les autres sauf Marianne avec Jacque sapir trés bien).

    Je pense que le peu respectable Poroschenko représente cependant une chance, non pas de développement économique, hausse des salaires, ou autre justice sociale; mais d’apaisement et peut-être à terme d’un modus vivendi sans partition officielle de l’Est.
    C’est je pense dans ce sens que les Ukrainiens ont voté, élimination des plus nuisibles déjà expérimentés et recours à un représentant supposé plus neutre, plus efficace de la “société civile”.

    Il faut rappeler que la corruption patente ne gènent pas trop les électeurs en Ukraine, comme en France.


  5. Ihsane Le 02 juin 2014 à 07h08
    Afficher/Masquer

    Une manifestation “anti vente du Mistral” a été organisée à l’initiative de monsieur Bernard Grua
    http://www.lepoint.fr/monde/manifestation-contre-la-vente-de-navires-de-guerre-mistral-a-la-russie-01-06-2014-1829961_24.php
    Ce monsieur possède un compte VK où il revendique effectivement cette manifestation.
    http://vk.com/bernardgrua
    On y trouve des messages intéressants (en date du 3 mai) :
    “Pour un environnement propre/For a clean environment Demandez “Ultra” de la marque “Odessa”. C’est la meilleure. Ask for “Ultra” from “Odessa” Brand. It’s the best one.”
    Le tout illustré de la photo du produit Bayer anti-doryphore.
    Un homme charmant quoi…


    • Wilmotte Karim Le 02 juin 2014 à 16h41
      Afficher/Masquer

      Appel au meurtre et à la haine raciale … réalisé sur le territoire de la République?

      N’y-a-t-il pas des lois contre cela en France?


  6. reneegate Le 02 juin 2014 à 08h53
    Afficher/Masquer

    dommage que vous ne parliez pas du vote de révocation qui a eu lieu en novembre ou décembre. Dans le chapitre “je rappelle que l’Ukraine n’a jamais cessé d’être une démocratie, “. Car nous n’avons même pas cela chez nous et très classe le parti au pouvoir alors n’a pas participé au vote. Malgré cela Ianoukovitch a été largement reconduit.
    sinon super synthèse assise sur votre pragmatisme qui sera légendaire .Cela ne s’invente pas car pour ma part je suis tombé tout petit dans le bain opposé.


  7. cording Le 02 juin 2014 à 09h27
    Afficher/Masquer

    Les Ukrainiens ont élu le moins mauvais, une girouette oligarchique corrompue mais les extrémistes restent encore au pouvoir. S’il arrive à les chasser du pouvoir et à neutraliser leur activisme à travers tout le pays il pourrait négocier avec les séparatistes de l’est du pays, si c’est encore possible.


    • Daniel Le 02 juin 2014 à 15h40
      Afficher/Masquer

      Il ne faut pas oublier que “le roi du chocolat” possède des usines (et florissantes) en Russie, rappelons-le.


  8. Olposoch Le 02 juin 2014 à 09h44
    Afficher/Masquer

    A signaler quand même:

    – que l’Ukraine a largement adopté le vote électronique..

    La CIA s’en inquiétait en 2009
    http://www.mcclatchydc.com/2009/03/24/64711/most-electronic-voting-isnt-secure.html

    Plus un problème aujourd’hui? Booster un score des quelques points et contenir celui de certains candidats est possible à de nombreux niveaux, fabrication/transport/maintenance/accès aux machines/ajout de lignes de codes… indécelable, sans contrôle possible ni par l’électeur, ni par les observateurs… des équipes de hackers, d’universitaires et de juristes s’acharnent à le démonter depuis plus de 10 ans (en France http://www.ordinateurs-de-vote.org/ )… mais si certains pays renoncent devant le coût et le risque, d’autres préfèrent conserver leurs machines…

    – Un des pionniers américains, Diebold, fabriquait des DAB pour les banques mais livrait aux administrations des machines à voter mal conçues, mal fabriquées, chères, présentant de nombreux défauts, des disfonctionnements et des failles béantes de sécurité, couvertes par le secret industriel.

    – Plus aucune trace d’ordinateurs de votes sur le site de NEDAP, probablement pas un argument commercial crédible pour la société N°1 en Europe et fournisseur de la France.

    – Les résultats en Ukraine sont peut-être fiables, mais personne ne peut le prouver… et dans un pays apaisé, rigoureux, organisé, démocratique, ou les mafias et les milices ne font pas la loi, ou les interventions et manipulations extérieures sont inenvisageables…


    • moderato si cantabile Le 02 juin 2014 à 13h25
      Afficher/Masquer

      faut’il encore s’étonner, de quoi que ce soit ?
      Saviez-vous que les “moldaves” de La Moldavie ont eu la possibilité de voter pour notre Parlement Européen…pendant qu’ils n’ont pas encore signé l’accord d’association avec l’UE ?

      http://ziarulnational.md/alegeri-europarlamentare-in-r-moldova/

      ou alors ça :

      http://stiri.tvr.ro/—asteptam-sa-traim-dupa-legile-europene—–entuziasm-la-votul-pentru-p-e-in-republica-moldova_45069.html

      “Nous attendons vivre selon les lois européennes” – Enthousiasme au vote pour le Parlement Européen…en Moldavie…ben oui, les moldaves ont voté pour le PE et comme ils étaient les seuls à s’y bousculer (apparemment) la Télé roumaine a transmis ceci, car en Roumanie il n’y avait pas vraiment d’enthousiasme.
      Dommage que Rue89 -NObs a oublié de nous informer, en parlant de “La Roumanie, ce pays profondément europhile”.


      • moderato si cantabile Le 02 juin 2014 à 13h48
        Afficher/Masquer

        pour que ce soit plus clair.
        Prenez une carte de l’UE et regardez les pourtours.
        – la Hongrie a accordé des passeports à des “Hongrois” en Serbie, Ukraine et accessoirement en Roumanie
        – la Roumanie a accordé des passeports à des Moldaves
        – la Bulgarie a accordé des passeports à des bulgares de Turquie
        …etc.
        Tout ce beau monde qui vit en dehors des frontières européennes peut voter pour élire le PE.
        Alors….pourquoi se fatiguer encore quand on vit dedans, d’aller voter, en sachant que de toute manière …les “variables d’ajustement” sont très nombreuses.


      • casper Le 02 juin 2014 à 23h48
        Afficher/Masquer

        Finalement, c’est comme l’URSS: les plus enthousiastes sont a l’extérieur…


  9. hervé06 Le 02 juin 2014 à 09h45
    Afficher/Masquer

    Article bien documenté… On dispose donc à présent des informations détaillées pour se faire son avis.

    Peut-être un peu HS, mais intrigué de voir Olga Bogomolets figurer dans la liste des candidats, elle qui ne m’était pas connue comme étant une “politique” (je la savais médecin, surnommée la Mère Térésa de Maïdan), et obtenir même 2.7% des suffrages exprimés, sachant par ailleurs la polémique née de la publication de la conversation entre Catherine Ashton et Urmas Paet à propos des victimes des snipers de Maïdan, ce dernier citant Olga Bogomolets comme sa source à Kiev, je me suis demandé si, avant Maïdan, cette personne, fort intéressante au demeurant, manifestait déjà quelques ambitions politiques personnelles ?

    Ou bien si son rôle à Kiev durant Maïdan, mais surtout après le 20/02 où elle semble avoir été l’autorité médicale centrale dans les travaux de centralisation des informations sur les victimes de sniper, en en parlant initialement haut et fort sans tabou, comme ici (3’26, en anglais) :

    http://www.youtube.com/watch?v=_sXsKaGMdug

    pourrait lui avoir valu de se présenter, et faire campagne, à cette élection, certes perdue, mais qui la propulse un peu sur l’échiquier d’un pouvoir à reconstruire comme une personne qui pourrait y compter ?
    Les balles des autopsies et les armes des possibles suspects ayant déjà été perdues, il serait dommage que disparaissent aussi à présent les fruits des enquêtes médico-légales que n’a pas donnés à la presse cette dame si compétente et apparemment si dévouée…
    Il est bien sûr indécent d’envisager qu’un peu de silence de sa part pourrait avoir trouvé là quelque récompense fortuite…


  10. BOURDEAUX Le 02 juin 2014 à 09h52
    Afficher/Masquer

    en lien une illustration video de liashko. Sa conception du mandat de député semble en effet particulière… Ca vaudrait le coup de la traduire parce que, au delà de certaines scènes ça semble croquignolet !
    https://www.youtube.com/watch?v=0n2PAhJHmtQ


    • Serge Palestine Le 02 juin 2014 à 12h53
      Afficher/Masquer

      Effectivement,cela mériterait une traduction,même si les scènes visualisées laissent deviner un personnage des plus inquiétants,dirigeant d’un parti aux tendances plus qu’agressives, voire néo-fasciste pur jus !!!


  11. Charles Michael Le 02 juin 2014 à 10h38
    Afficher/Masquer

    Je voudrais ici rappeler l’importance de maintenir l’Ukraine comme sujet d’actualité et encore plus comme leçon de choses, et ces choses nous concernent diectement aujourd’hui et définiront aussi bien l’avenir de nos droits fondamentaux en tant que citoyens de l’Europe, que très concrétement la situation économique des pays européens et leur rôle, s’ils peuvent encore penser en avoir un.

    par droits fondamentaux, j’oublie celui d’avoir droits à une information libre de présupposés idéologique basée sur les faits et non pas les “bons sentiments”,

    mais je veux parler du Droit au Travail d’abord, un Droit que l’ordre libéral s’acharne à réduire depuis les années 70. A cette époque le chomage dit structurel repésentait un tout petit volant (moins de 2 %) principalement de gens en recherche d’amélioration, transit entre deux emplois et en fait très peu de chomeurs et laissés pour compte.
    A cette époque les emplois industriels représentait 40 % de l’emploi. Et ce sont bien les restructurations industrielles, les concentrations par effet de taille, les délocalisations et les excès de performances notament de la grande distribution qui ont créé, augmenté et font perdurer un chomage que les économistes appele structurel quand une brusque dégration de la conjoncture économique augmente encore le taux. Oubliant au passage les 7 à 8 % sous employés et chomeurs de longue durée.

    Il s’agit donc d’une restructuration dont les gouvernants sont responsables en réduisant ce droit fondamental, pour le seul profit de notre ploutocratie mondialisée. Ce sont les citoyens qui en paient le prix avec leurs salaires diminués et leurs impots augmentés: le chomage en cout direct est induits coutent entre 80 et 120 milliards d’€ par an.

    le lien avec la politique de l’UE est l’élargissement sans controle vers des pays à bas salaires, une aubaine dont profite les mêmes ploutocrates, dernier “progrès” en date les emplois délégués concernant des maneuvres.

    De cette déconfiture économique est nait la notion de rabotage des services publics et des droits qu’ils garantisaient: santé de 10% du ticket modérateur des années 80 ont est passé aux mutuelles, éducation avec des professeurs mal payés et en nombre insuffisants, égalité des chances avec une politique d’élitisme, justice manifestement de plus en plus à deux vitesses, etc.. et pour tous ces droits fondamentaux la réponse duSystème libéral est la privatisation.

    Encore une fois l’ordre nouveau , celui des 1 % contre le 99 %, est celui qui nous améne au bord d’une guerre en Ukraine.

    Maintenant sur l’avenir des économies européennes, ce marché “poire” de 500 millions de consommateurs, le fait principal à rappeler est la dépendance énergétique incurable, même en donnant plus de place aux nucléaires, renouvelables, etc. Il n’y a tout simplement pas de solutions autre que l’importation.
    En ce sens au lieu de s’alarmer de cette dépendance, comme la propagande des collabos du Système US-Otan- UE, veulent nous y pousser, ou encore plus stupide de vouloir les confisquer en affaiblissant la Russie, l’interet bien compris des pays de l’Europe est de se rapprocher des énormes potentiels en ressources que posséde la Russie et ses énormes besoin de développement. C’est d’ailleurs exactement ce que fait, en douce et sans fanfare, l’industrie allemande.

    Ne nous y trompons pas, les USA sont à 6.000 km de l’Europe à 10.000 km de l’Est de ce gigantesque continent qu’est l’Eurasia (deux tiers des terres) et la géographie est un phénomène têtu. Des prises de positions européennes sur l’Ukraine dépendra donc l’avenir économique de ses citoyens.


  12. Louis Robert Le 02 juin 2014 à 10h59
    Afficher/Masquer

    Ce qui retient mon attention, c’est que la seule majorité soit celle des soi-disant abstentionnistes à 40% (abstentions + absence de vote)… soit autant de citoyens inscrits qu’il y en a eu qui ont voté pour les deux candidats en tête de liste, Porochenko (33%) et Timochenko (8%).

    C’est tout dire. Président de 33% des électeurs inscrits… c’est loin d’être une victoire… plus loin encore d’une quelconque légitimité.

    P.S. On devrait faire la même observation bien plus souvent, en marge des élections qui ont lieu dans nos pays dits “démocratiques”, là où la légitimité démocratique laisse si souvent à désirer… (euphémisme)


  13. Spipou Le 02 juin 2014 à 17h00
    Afficher/Masquer

    Lougansk est attaqué actuellement.

    Un obus est tombé sur le bâtiment “СБУ” (je ne connais pas, mais on me dit que c’est dans le centre). Il y a de nombreux blessés. Pas d’abris anti-bombardements dans la ville. Des gens qui ont un peu d’argent sur eux s’enfuient.

    C’est désespérant de ne rien pouvoir faire…


    • moderato si cantabile Le 02 juin 2014 à 17h45
      Afficher/Masquer

      Bombardement Lougansk, administration régionale :

      https://www.youtube.com/watch?v=WrH-jhrDCG0#t=12

      et aussi:

      orphelinat bombardé :

      https://twitter.com/a_krasnoschekov/status/473156988458008576/photo/1


      • Spipou Le 02 juin 2014 à 17h56
        Afficher/Masquer

        Orphelinat !!!! Merde… Ca je ne savais pas. Quels salauds !

        Dans la vidéo que j’ai posté ci-dessous, il s’agit d’une attaque aérienne sur un bâtiment administratif municipal. Une femme est terriblement blessée (quasiment déchiquetée) à l’extérieur du bâtiment.

        Votre vidéo doit être à peu près au même endroit que la mienne. C’est dans le centre ville, en tout cas. Et j’entends dire “Oumer” (Il/elle est mort).


    • samuel Le 02 juin 2014 à 19h31
      Afficher/Masquer

      “C’est désespérant de ne rien pouvoir faire…”

      La chose serait plus douloureuse s’il n’y avait pas le blog d’Olivier. Nous serions moins en mesure de faire passer des choses envers ceux qui sont en contact avec des proches en Russie où là bas.


      • Spipou Le 02 juin 2014 à 20h10
        Afficher/Masquer

        C’est douloureux même avec le blog d’Olivier : j’y connais des gens. Et malgré l’admiration que j’ai pour le travail d’Olivier, je me sens impuissant. Que faire pour les aider concrètement, là, maintenant, tout de suite ?

        Ah… Si… Il n’y avait pas quelqu’un dans un commentaire, qui disait que la Russie organisait des structures d’accueil pour les gens qui fuient les zones de combat ? Si vous avez des précisions ?


        • samuel Le 03 juin 2014 à 07h43
          Afficher/Masquer

          ” Ah… Si… Il n’y avait pas quelqu’un dans un commentaire, qui disait que la Russie organisait des structures d’accueil pour les gens qui fuient les zones de combat ? Si vous avez des précisions ?”

          Je n’ai pas de précisions à vous apporter sur ce coté, mais la position Russe doit certainement y réfléchir.

          Vous savez, je suis autant atterré par ces événements que vous, même si personnellement je ne connais pas des personnes se trouvant dans les régions les plus touchés, mais quel plus grand massacre Occidental je trouve. C’est pourquoi je voudrais pas vous causer plus de douleur à ce sujet, surtout que je suis loin d’être le mieux placé pour leur apporter une aide concrète. Je crois savoir qu’il était question l’autre jour d’un convoi de vivres et médicaments de la part de la position Russie mais apparemment les nouvelles autorités de Kiev ont préférés plutôt utiliser des centaines de chars, du coup je suis dans la même inquiétude. Que pourrions-nous faire à notre niveau, essayer de faire résonner davantage ceux censaient mieux représenter spirituellement et culturellement les intérêts du pays que le précédent. Dans l’espoir qu’ils ne suivent pas trop empiriquement la politique étrangère de l’Amérique comme des cons, surtout à travers les témoignages et analyses des uns et des autres plus poussés, c’est en ce sens que je disais que sans le blog d’Olivier, notre douleur serait plus grande et notre capacité de faire partager la chose moins grande, même si je comprends bien votre propos croyez moi. N’est-ce pas au moins une parole un peu concrète sur certains cotés c’est important d’y croire, car dans le cas contraire nous nous sentirions plus abattus face au grand rouleau compresseur médiatique Américain contre l’Âme Russe. Mais peut-être que la plupart de nos élites Occidentales préfèrent vendre leur petite Ame au rabais à Goldman Sach, mais choses qu’il ne faudrait pas suivre dans leur aveuglement le plus complet.


          • Spipou Le 03 juin 2014 à 14h45
            Afficher/Masquer

            Merci en tout cas pour ces paroles de réconfort. Ca me touche.


    • Hellebora Le 02 juin 2014 à 22h26
      Afficher/Masquer

      @ Spipou

      @PaulaSlier_RT – 18h20
      Local self defence units in Lugansk now say up to 7 people have been killed !
      Les unités de féfense de Lugansk disent que 7 personnes ont été tuées.


      • Spipou Le 02 juin 2014 à 23h01
        Afficher/Masquer

        Merci pour l’info, Hellebora. J’étais au courant pour les blessés, mais je ne savais pas s’il y avait eu des morts.

        Apparemment, c’est un bombardement aérien en plein centre ville.

        Sur la vidéo de moderato si cantabile (3 ou 4 commentaires plus haut), j’ai parfaitement reconnu les jardins publics du centre ville, avec un impact d’obus. Aucun objectif stratégique : il s’agit clairement de terroriser la population.


  14. Auvairniton Bourgrire Le 02 juin 2014 à 17h15
    Afficher/Masquer

    Des cartes toujours aussi riches ! Les commentaires sur les fascisants sont particulièrement intéressants et saisissants, merci !


  15. Spipou Le 02 juin 2014 à 17h43
    Afficher/Masquer

    Vidéo de Lougansk aujourd’hui (âmes sensibles s’abstenir).

    http://vk.com/video40376876_168730529?list=8dee27c3ca6bbaa943


    • Spipou Le 02 juin 2014 à 18h15
      Afficher/Masquer

      https://www.youtube.com/watch?v=ofeZ-P_P0eA

      (la vidéo a été désactivée sur le lien de VK ci-dessus)


      • ANNA Le 02 juin 2014 à 18h41
        Afficher/Masquer

        a http://www.youtube.com/watch?v=ofeZ-P_P0eA

        [Modération : MERCI de mettre au moins une phrase d’explication et pas des liens sans information, on ne les laissera plus passer comme ça prochainement]


        • ANNA Le 02 juin 2014 à 19h46
          Afficher/Masquer

          @Modération
          Pardon, je répondais a Spipou, en donnant le lien qui marche. J’ai cru que le contenu du lien a été précisé par lui.


          • Spipou Le 02 juin 2014 à 20h13
            Afficher/Masquer

            Heu, en fait quand j’ai mis le lien de VK, il marchait, et puis 10 minutes plus tard, il y avait un message disant qu’il avait été désactivé et qu’il fallait regarder sur YouTube, c’est pour ça.

            Désolé pour le manque d’explications, je ne me sens pas très bien, avec tout ça.

            Ah oui, attention, la vidéo est très dure à regarder… Mieux vaut pas si vous n’avez pas le coeur bien accroché.


            • ANNA Le 02 juin 2014 à 20h16
              Afficher/Masquer

              Merci Spipou,
              Moi aussi j’en suis… MALADE… En fait, depuis Odessa, je ne suis plus la même…..


            • Serge Palestine Le 02 juin 2014 à 21h12
              Afficher/Masquer

              Anna, moi aussi,je voudrais tellement être utile pour faire connaître cette réalité effroyablement occultée par nos merdias nationaux au service de qui nous savons! Depuis Odessa,le massacre commis par les hordes barbares fascistes,et dont nous ne savons pas encore toute l’ampleur du drame (le but de tous les fascismes étant de terroriser la population…)car il y avait des enfants réfugiés ce jour-là du 2 mai dans la maison des Syndicats (notamment du fait qu’il y avait match de foot ce jour-là…)
              http://shrek1.livejournal.com/291080.html
              https://www.youtube.com/watch?v=Cq1OhkuLzeA#t=4359
              Sur cette vidéo,autour de 1 h 12′ 36″ mais je crois que c’est déjà pré-sélectionné.
              Voilà comme je l’ai écrit sur le blog de Danielle Bleitrach, ce visage (sur lequel on voit l’effroi!,tout autant que l’inquiétude dans le regard des probables parents derrière lui…) me HANTE depuis.
              Que sont devenus ces enfants d’Odessa dans la maison des Syndicats?
              HONTE à tous ceux qui couvrent ces forfaits,qui se taisent et qui sélectionnent pour encadrer nos consciences toujours dans une seule direction (“Big brother is watching you”)
              Merci mille fois au blog d’Olivier pour briser ce mur d’indifférence criminelle…
              Il est temps de fédérer nos indignations


            • Spipou Le 02 juin 2014 à 21h57
              Afficher/Masquer

              Anna, le pire, c’est quand on connaît des gens personnellement et qu’on ne peut rien faire ! Bien sûr, il y a eu moins de victimes qu’à Odessa, mais là je connais des gens, et on ne peut RIEN faire… Et puis je ne vais pas les stresser encore plus en leur demandant des milliers de fois comment ça va…


    • Spipou Le 02 juin 2014 à 18h17
      Afficher/Masquer

      Tu m’étonnes ! Au moins les finlandais sont un peu plus sensés que les autres… Heureusement !


    • Spipou Le 02 juin 2014 à 18h20
      Afficher/Masquer

      Je n’ai pas du tout eu le temps de voir où en étaient les suédois…


      • VladimirK Le 02 juin 2014 à 20h50
        Afficher/Masquer

        Les suédois ?
        – Un élan (Orignal) a fait une incursion dans une salle de classe à Mölndal
        – la police a trouvé un alligator mort dans le sud de la Suède
        – les suédois se demandent ce que les norvégiens pensent d’eux
        – grève des trains

        à part ça, tout semble aller
        http://www.thelocal.se/

        http://sverigesradio.se/sida/default.aspx?programid=2054


        • Spipou Le 02 juin 2014 à 22h20
          Afficher/Masquer

          “10% de suédois en moins favorables à l’entrée de la Suède dans l’OTAN après l’annexion de la Crimée par la Russie, selon un sondage de SIFO [institut de sondages suédois] pour le Svenska Dagbladet.”

          http://www.svd.se/nyheter/inrikes/natosvep-farre-svenskar-for-medlemskap-i-nato_3357700.svd

          “L’opposition des suédois à l’entrée dans l’OTAN augmente”
          “L’intervention militaire russe en Ukraine [sic – sont gonflés, quand même, au Svenska Dagbladet ! Ils font pire que Le Monde, là !] semble avoir accru l’opposition des suédois contre l’alliance défensive [de l’]OTAN. La moitié de la population suédoise dit non à une entrée dans l’alliance. Seuls trois suédois sur dix sont favorables pour être membres de l’OTAN, montre un nouveau sondage de Svenska Dagbladet-SIFO.”

          http://www.svd.se/nyheter/inrikes/natosvep-farre-svenskar-for-medlemskap-i-nato_3357700.svd?sidan=1

          Je n’ai pas la date de parution, mais c’est de toutes façons après le referendum de Crimée.


          • Spipou Le 02 juin 2014 à 22h39
            Afficher/Masquer

            27 avril 2014

            Là, c’est une autre chanson. Pour résumer en deux mots, l’ambassadeur américain en Suède, Mark Brzezinski (de la famille de l’autre Brzezinski ???) dit assez brutalement : “Ok, vous êtes prêts à assurer votre sécurité avec d’autres partenaires, mais lesquels ? La réponse des Etats-Unis est sans équivoque : l’OTAN. Mais il ne vous suffira pas de venir nous chercher le jour où la Suède sera en danger !”

            Mon dieu, qu’en termes jolis ces choses-là sont dites ! Le temps des belles phrases diplomatiques est bien révolu ! Ca a le mérite de la franchise et de la clarté…

            http://www.svd.se/nyheter/inrikes/sverige-bor-ga-med-i-nato_3503272.svd


            • Danyves Le 03 juin 2014 à 01h03
              Afficher/Masquer

              Mark Brzezinski est le fils de Zbigniew Bzrezinski. Etait au cabinet de John Kerry.


            • VladimirK Le 03 juin 2014 à 04h05
              Afficher/Masquer

              Ils essaient de faire pareil avec la Finlande… mais les finlandais essaient d’être prudents, même si certains de ses politiques se lâchent un peu.`

              Pour la Suède, c’est sûr que quand on comprend la langue, c’est mieux. Ils semblent un peu avares niveau informations en anglais.


          • Kiwixar Le 03 juin 2014 à 00h18
            Afficher/Masquer

            “L’alliance DEFENSIVE de l’Otan” : elle est bien bonne, celle-là 🙂


            • Spipou Le 03 juin 2014 à 01h43
              Afficher/Masquer

              Traduction littérale de “förvarsallians”…

              Le pire est “L’intervention militaire russe en Ukraine” ! J’ai vérifié le mot “inmarsch” dans plusieurs dictionnaires tellement je n’arrivais pas à y croire ! Ca peut aussi se traduire par “invasion”… Je vous laisse apprécier le biais…

              Merci pour l’info, Danyves. Au moins on est fixés sur la personne !


  16. Lt Anderson Le 02 juin 2014 à 20h35
    Afficher/Masquer

    Est-il précisé quelque part que le parti “Solidarité” de Porochenko n’a aucune existence légale?


    • Serge Palestine Le 02 juin 2014 à 21h21
      Afficher/Masquer

      Oui,ici-même sur le blog d’Olivier assez récemment d’ailleurs,et c’est même assez “folklorique!”


    • Serge Palestine Le 02 juin 2014 à 21h45
      Afficher/Masquer

      Exactement,l’information sur ce parti “fantôme”(c’est vraiment le terme adéquat,ils se permettent tous les oligarques en Ukraine,comme dirait un dialoguiste bien connu chez nous, en le paraphrasant…”c’est même à ça qu’on les reconnaît!”) a été diffusée par Olivier dans son article du 29 Mai …”Actu’Ukraine du 29 Mai, De Ianoukovytch à Porochenko “


    • Spipou Le 02 juin 2014 à 22h27
      Afficher/Masquer

      Les élections ne sont pas tout de suite ?

      Tu veux parler des élections parlementaires ?


  17. moderato si cantabile Le 02 juin 2014 à 23h04
    Afficher/Masquer

    Et voilà qu’il y en a un autre “grand défenseur” de l’Humanité et de la Paix dans le Monde qui…se réveille pour la “bonne cause”.
    Je parle de Pierre Haski.
    Je ne sais pas si vous vous en souvenez de lui.
    Moi si, je me souviens de ses “brûlots” du temps de la Libye…à la même hauteur de vue que BHL.
    A l’époque on était “copains facebook” et je lui ai donné la réplique. On s’est retrouvés “bloqués”…ben oui.
    N’empêche que je continue à le lire (à mes heures perdues) et qu’il n’a pas fait mieux sur la question Ukrainienne. Au point qu’après s’être pris une jolie volée de bois vert de la part de ses lecteurs…il n’en parle plus du tout.
    Que cela n’empêche…l’esprit Haski-Rue89 de se répandre.
    Voilà qu’il a trouvé la raison d’être du dernier “terroriste” certifié, par nos “journaux”.
    Si le “Tueur de Bruxelles” existe, c’est parce que “France&Compagne” n’ont pas eu…l’audace de bombarder la Syrie.
    Qui en Syrie ? – les écoles, les hôpitaux, les vieux, les femmes….ben, ça Haski ne se pose pas comme question.
    Lui, il est un “journaliste-stratège”, bien planqué dans son bureau et devant son clavier…devant ses “sites” préférés aussi, cinéma, bandes-dessinés, porno chic et sexe-pour tout le monde…bonne nuit les petits, surtout.

    http://rue89.nouvelobs.com/2014/06/02/tueur-bruxelles-prix-linaction-syrie-252635


  18. PL Le 03 juin 2014 à 01h34
    Afficher/Masquer

    Lougansk aujourd’hui : bombardement de l’aviation en plein centre ville, comme plusieurs commentaires l’on signalé. Le sukoi su25 a largué plusieurs missiles.

    on voit les explosions à 1:38 sur cette video : http://youtu.be/SrydBDeWFHY a.

    et les dégats de l’autre côté du parc, sur cette video-ci (attention video très dure, plusieurs corps civils ensanglantés, on parle de 7 morts) : http://youtu.be/pooFkZzmtNc a.

    Le gouvernement de kiev devrait être jugé pour cela.

    Ce blog est un espace très utile pour diffuser l’information, mais ce n’est pas suffisant. Honte à nous.


  19. Spipou Le 03 juin 2014 à 02h01
    Afficher/Masquer

    C’est abominable ! Comment peut-on faire des choses pareilles ?

    C’est le centre-ville : des parcs, des magasins, AUCUN objectif stratégique… C’est purement et simplement une attaque de terreur !

    La deuxième vidéo bouge beaucoup, on distingue mal le lieu, mais je crois bien qu’il s’agit d’un autre parc. Donc, deux bombes, au minimum.

    Et une bombe dans un bâtiment, aussi (vers la fin de la deuxième vidéo). C’est cette bombe-là dont j’avais posté une vidéo.


  20. PL Le 03 juin 2014 à 17h34
    Afficher/Masquer

    @Berruyer, Encore merci à l’auteur du blog pour diffuser et mettre en ligne toutes ces synthèses.

    Une remarque néanmoins (constructive): il y a une erreur dans le score de poroshenko à Lougansk tel que vous l’avez affiché. 33% pour 39%, ça fait 13% des “inscrits” et non 8% comme annoncé sur la carte.

    De toute façons cela n’a absolument aucune importance, et c’est là ma critique: car la commission centrale des élections a manipulé les chiffres correspondant au donbass. En effet ces chiffres sont les chiffres de participation DANS LES SEULS BUREAUX OUVERTS, sachant que la quasi totalité des bureaux sont restés fermés. Ca représente 115 823 bulletins à Donetsk oblast (sur 3 millions de votants) et 52 239 bulletins à Lougansk oblast (sur près de 2 millions de votants). Et il y a un biais manifeste sur les bureaux ouverts, car ce sont ceux des villages ou villes où l’administration est contrôlée entièrement par les milices de la garde nationale: par exemple la pauvre Krasnoarmeisk. Difficile de voter dans ces conditions, d’autant que la garde nationale a pu trafiquer tout à fait les résultats qu’elle était la seule à contrôler.

    De plus, les gens qui ne pouvaient pas voter dans leur bureau de vote étaient autorisés à le faire dans un autre (valable aussi pour la crimée), bon courage pour contrôler le taux de participation!

    Ces chiffres du donbass ne veulent donc strictement rien dire, et le lecteur arrivant sur cet article peut se faire des idées totalement fausses en lisant : participation à Lougansk 39%. Ou encore fascisants à Lougansk: 7%, pratiquement la même chose qu’à Lviv!! C’est bien entendu aberrant. Je rappelle que lougansk est un fief du parti communiste, et qu’il fait là ses plus hauts scores du pays (avec la crimée).

    Les scores annoncés de poroshenko à donetsk et lougansk sont pile poil les mêmes que dans les régions d’à côté, Karkov et Zaporijie. Dans les conditions du vote, c’est suspect. Un score nettement moins élevé aurait été un problème de légitimité encore plus sérieux. Un score plus élevé aurait paru incroyable. Je rappelle que les bulletins du donbass ont été les derniers à remonter, avec ceux de kiev, alors qu’il n’y avait pratiquement aucun bulletin à compter. Je pense qu’il y a trop de biais, et que l’échantillon statistique est trop petit (les bulletins représentent 3% des votants de la région) pour arriver à ce magnifique résultat, pile poil. C’est ma conviction.


Charte de modérations des commentaires