Les Crises Les Crises
8.mai.20198.5.2019 // Les Crises

[L’enseignement de l’ignorance] Quelle est la nation qui a le plus contribué à la défaite de l’Allemagne en 1945 ?

Merci 22004
J'envoie

Billet en hommage aux livres de Jean-Claude Michéa (son fameux L’enseignement de l’ignorance (ou ici)) et de Jean-Paul Brighelli (La fabrique du crétin), que nous ressortons…

There are an english version and an russian version of the graphics here.

Voici une très intéressante étude de l’Ifop (Institut français d’opinion publique), qui est le plus ancien du pays, créé en 1938. Il a donc réalisé des sondages forts intéressants dans la période 1938-1945 dont, hélas, beaucoup ont été détruits par son fondateur Jean Stoetzel lors de l’occupation.

On apprend ainsi deux choses intéressantes.

Les accords de Munich

“À la suite de la signature des accords de Munich le 29 septembre 1938 par la France, la Grande- Bretagne, l’Italie et l’Allemagne, Jean Stoetzel réalise le tout premier sondage politique : 57 % des personnes interrogées déclarent approuver ces accords tandis que 37 % les jugent néfastes. […]

Les autres questions posées dans cette enquête apportent des éléments de compréhension sur l’état d’esprit d’un peuple pris entre deux tensions qui s’avèreront contradictoires. D’un côté, figure la crainte d’un nouvel embrasement mondial, vingt ans seulement après la fin de la Grande Guerre, qui explique cette recherche du compromis avec l’Allemagne nazie et pour finir le « lâche soulagement » après Munich. Pour 73 % des personnes interrogées, une nouvelle guerre mondiale entraînerait la destruction de la civilisation.

De l’autre côté, le sondage de l’Ifop montre que le renoncement de Munich s’accompagne désormais de fortes résolutions pour l’avenir. A la question « pensez-vous que la France et l’Angleterre doivent désormais résister à toute nouvelle exigence de Hitler, 70 % des Français répondent oui, 17 % manifestent leur opposition. Cette adhésion à l’idée que Munich doit être une sorte de « der des der » face à la politique d’expansion du Führer est majoritaire dans tous les segments de la population, à l’exception des professions libérales ainsi que des commerçants et des industriels interrogés rejetant à plus des deux tiers l’idée qu’il faut résister à toute nouvelle exigence allemande. […]

Pour autant, même après l’invasion allemande de la Bohème-Moravie, les Français, tout en prenant la mesure des menaces extérieures, refusent dans leur majorité de croire à la guerre. Seuls 37 % des personnes interrogées par l’Ifop en mai 1939 estiment que le pays sera inévitablement entraîné dans une guerre en 1939 ou en 1940 (63 % ne le pensent pas ou se disent sans opinion). Ce n’est qu’en juillet 1939 soit moins de 40 jours avant l’invasion de la Pologne par l’armée allemande et la déclaration de guerre de la France et de la Grande-Bretagne à l’Allemagne que l’on assiste à un basculement relatif de l’opinion : 45 % des interviewés (contre 34 %) pronostiquent une guerre dès
1939.

76 % considèrent que « si l’Allemagne tente de s’emparer de la ville libre de Dantzig par la force, nous devrons l’en empêcher au besoin par la force ». L’opinion était désormais prête à mourir pour Dantzig.”

Qui a le plus aidé à battre l’Allemagne ?

Un sondage mené par l’Ifop en mai 1945, sur l’ensemble du territoire français désormais libéré (et confirmant un sondage de septembre 1944 auprès des Parisiens), a montré que les interviewés apparaissent bien conscients du rapport de force et du rôle des alliés dans la guerre, et ce malgré la censure et la difficulté sous l’occupation à accéder à une information fiable.

Ainsi, une très nette majorité (57 %) considèrent que l’URSS est la nation qui a le plus contribué à la défaite allemande alors que les États-Unis et l’Angleterre, pourtant libérateurs du territoire national, ne recueillent respectivement que 20 % et 12 %. (N.B. Il ne s’agit évidement pas ici de minorer l’importance de l’effort accompli par les USA, tant industriel qu’humain)

Mais ce qui est proprement sidérant est que cette vision de l’opinion publique s’est inversée de manière très spectaculaire avec le temps, comme l’ont montré deux sondages réalisés en 1994, en 2004 et en mai 2015 :

C’est tout de même formidable : en 1945, les Français qui ont vécu sous la censure ont bien compris qui a vraiment battu l’Allemagne, mais 70 ans plus tard, c’est une Histoire totalement différente qui est dans nos esprits !

Le sondeur britannique ICM a réalisé le même sondage en 2015 dans plusieurs pays d’Europe. Voici le résultat :

Cella interpelle quant à la notion d’Histoire…

“Les vainqueurs sont ceux qui écrivent l’Histoire. C’est celle-là qui est rédigée dans nos livres d’école, pas la vraie Histoire telle qu’elle s’est déroulée, mais une Histoire qui caresse le camp des gagnants. L’Histoire a cessé, depuis longtemps d’être la somme des humanités aujourd’hui elle n’appartient qu’à une poignée d’individus.” [Maxime Chattam, Les arcanes du chaos]

Et mieux encore, le sondage de 2004 fournit des informations surprenantes quand on regarde en détail (c’est identique en 2015) :

On retrouve pour une fois les les Cadres et les Ouvriers dans la même catégorie – ceux qui ont fait le plus et le moins d’études !

On note aussi, étonnement, que l’orientation politique n’a pas une si grande influence…

“La manipulation des élites est encore plus facile que celle des masses.” [Jean Yanne]

En effet, quelques rappels sur les 80 millions de morts de la seconde guerre mondiale :

 morts de la seconde guerre mondiale décès pertes deuxième

Soulignons que les 25 millions de Soviétiques morts se répartissent principalement par nationalité en :

  • Russie : 14 millions (13 % de la population de 1940) – 7 M de soldats, 7 M de civils ;
  • Ukraine : 7 millions (16 %) – 1,7 M de soldats, 5,3 M de civils (NB. Il s’agit surtout des civils Ukrainiens du Centre et de l’Est, hors Galicie – sauf pour les Juifs) ;
  • Biélorussie : 2,3 millions (25 %) – 0,6 M de soldats, 1,7 M de civils.

Les pertes militaires en Europe durant la deuxième guerre mondiale :

 morts de la seconde guerre mondiale décès pertes deuxième

Et en Asie :

 morts de la seconde guerre mondiale décès pertes deuxième

Et le total des morts militaires par pays :

Ainsi :

 morts de la seconde guerre mondiale décès pertes deuxième

Ceci est cohérent avec la répartition des divisons de l’armée allemande :

___Front Est _Front Ouest _Autres
1942: 179(79%) 38(17%) 9(4%)
1943: 187(73%) 50(20%) 19(7%)
1944: 165(60%) 86(31%) 23(9%)

P.S. L’étude complète de l’IFOP :

English and russian versions :

(Russian version)

P.S. : German divisions :
_____East front___West front___Other
1942 : 179(79%) 38(17%) 9(4%)
1943 : 187(73%) 50(20%) 19(7%)
1944 : 165(60%) 86(31%) 23(9%)

248 réactions et commentaires - Page 2

  • Komandant Sava // 10.05.2019 à 17h52

    Je viens de passer le 08 mai avec mon fils que chante dans un chorale … Je ne savais pas que leur prof de chant a organisé que les gamins chantent pour la commémoration de fin de guerre en Europe … Je me suis pris la tété avec mon épouse (française ) car je ne voulais pas que mon enfant vas au mascarade , en plus il chantait hymne européenne + marseillaise! Pourquoi hymne eu pour une commémoration nationale? Mais bon j’accepte les arguments que je suis têtu et borne , que il faut faire plaisir a son enfant, et se détacher de ses opinions yugoslavo-bolcheviques …
    Alors la surprise, au monument plein scouts avec la fleur de lys sur le front!!! Tout l’équipe LREM avec la drapeau européenne et les pompiers en casques en acier(Stelhelm sounds familiar)!!! Vieux maire (maire depuis 58 ans de maniéré démocratique et pluraliste!!!), son jeune adjoint proche de mariage pour tous .. Passons …
    Viens le temps de discours.Pas une mot consacre au courage des soldats soviétiques , le martyre des peoples soviétiques n’existe pas dans les tétés de ces gens … Les grecques , peoples yugoslaves(qu’ont perdu plus de population que USA +France+UK combinées) , chinois … Non que la France , USA et UK sont défendu la humanité et la belle idée d’Europe fraternelle, qui est la pour nous préserver des atroces nationalismes et totalitarismes de tous bords!
    Bien sur il fallait glisser quelques mots des atroces camps de concertation , bien sur il n’y avait que des juifs dedans, envoyées de France par ?????? Les extraterrestres nazi?
    Pas de communistes(aussi connues comme des Judeo-Bolsheviques à l’époque) , pas de gitans, pas des slaves (untermenchen) , handicapes, homosexuelles…Non !
    Et bon pas une mot sur les libérateurs des ces mémés camps!!!
    On a mentionné Monet et Schuman (un ancien Nazi , mais gentil!) qu’ont construit L’Europe pour que la boucherie pareil n’arrive plus!! J’avais les larmes aux yeux!!!
    Mais summum était l’intervention de notre maire jumeaux d’une ville slovaque ! Qui a parlé de résistance slovaque et lutte pour la démocratie et l’Europe libre de deux totalitarisme (nazi et les cocos ruskofs =mémé chose!). Punaise , parmi tous les pays , on donné parole au pays qui arboré un régime quisling atroce, et de plus était libéré par les troupes soviétiques, que le maire a accessoirement oublié a mentionner ! J’étais furieux. Mais bon je me suis dit , heureusement nous n’avions pas les jumelage avec Estonie , ou Lettonie, ça sera insupportable pour moi , je crois que je serai amené de chanter les chansons de partisans , en hurlant!
    Tous ça pour dire que en étant également français par adoption j’avais honte de mon pays ce jour . Comment on pourrait mentir aussi grossièrement , et manipuler sans vergogne de plus ce jour là!
    Comment les gens sans éthique, moral et connaissance de passe ont droit de représenter et commémorer les héros des peoples résistants , d’oublier les soldats des nations héroïques Sovietique , Chinoise , Yugoslave, Grecques, des résistants, des vrais ,francisais , polonais, danois , italiens ,juifs , arméniens plupart de temps et dans le grand majorité communistes !!!
    Tous ça devant les enfants grelotant sous la pluie , ne comprenant pas grand chose … Formatage commence tôt !!!
    Quel honte , quelle tristesse!!!

    VECNA SLAVA PALIMA ZA SLOBODU / GLOIRE AU COMBATTANTS POUR LA LIBERTÉ

    PS: Ils sont d’abord chanté la hymne européene…

      +4

    Alerter
    • Louis Robert // 10.05.2019 à 19h36

      Grand merci, Komandant, pour l’esprit qui n’est pas dupe, l’humour si caractéristique, et le sourire omniprésent… qui réconforte, en ces temps de dangers extrêmes, mondiaux, planétaires même, et de déni généralisé.

      Cordialement, LR

        +1

      Alerter
  • Pierre Bacara // 10.05.2019 à 21h48

    MEMOIRE DE LA « GRANDE GUERRE PATRIOTIQUE » : IMPORTANT PROJET FRANÇAIS (1/3)

    J’apprends à l’instant qu’Olivier Berruyer a publié à l’occasion du 8 mai son traditionnel billet annuel sur le poids de la Russie dans l’anéantissement de l’Allemagne nazie. A cette occasion, il me paraît opportun de signaler – avec deux jours de retard hélas – l’existence d’un PROJET FRANÇAIS AUDIOVISUEL ET MULTIMEDIA DEDIE A CETTE THEMATIQUE.

    Il s’agit de l’un des projets de l’association éducative et scientifique française « High Flight », qui existe depuis 2016. L’association « High Flight » a pour objet de recueillir, sous forme audiovisuelle, l’expérience vécue des témoins d’événements historiques, SANS LIMITE DE TEMPS DE PAROLE, et de les diffuser gratuitement sur son site, sans limite d’accès, accompagnés de rédactionnels de mise en contexte, de fiches thématiques et de cartes géographiques appuyés sur des recherches rigoureuses et RECOUPEES. Les vétérans filmés en priorité sont ceux de la Seconde Guerre mondiale parce qu’ils sont les plus âgés.

    Parmi les projets de l’association, le projet « Normandie Niémen » est dédié aux vétérans SOVIETIQUES de la guerre germano-soviétique – que les Russes appellent « la Grande Guerre patriotique » – et non pas dédié spécifiquement aux vétérans du groupe de chasse français « Normandie-Niémen ».

      +2

    Alerter
  • Pierre Bacara // 10.05.2019 à 21h49

    MEMOIRE DE LA « GRANDE GUERRE PATRIOTIQUE » : IMPORTANT PROJET FRANÇAIS (2/3)

    Jusqu’ici, vingt-six témoignages ont déjà été filmés pour ce projet. Un seul d’entre eux est déjà en ligne parce que le recueil des témoignages lui-même est prioritaire eu égard à la tranche d’âge des témoins, mais aussi parce que la gestion de l’association elle-même est chronophage. Néanmoins, le travail investigatif et rédactionnel s’accumule et, en 2019, plusieurs dizaines de nouveaux entretiens seront diffusés avec leur rédactionnel – et vingt-cinq autres seront filmés.

    Le premier témoignage est ici avec la plus grande partie de son rédactionnel : https://normandieniemen.high-flight.org/stanislav-alexandrovitch-zvezdov/. Les témoignages ultérieurement diffusés feront l’objet de rédactionnels plus courts pointant sur des fiches thématiques plus nombreuses. Le portail de l’association « High Flight » est : https://high-flight.org/.

      +2

    Alerter
  • Pierre Bacara // 10.05.2019 à 21h49

    MEMOIRE DE LA « GRANDE GUERRE PATRIOTIQUE » : IMPORTANT PROJET FRANÇAIS (3/3)

    Le projet « Normandie Niémen » est entre autres soutenu par l’association des vétérans du régiment « Normandie-Niémen », par les mairies de Saint-Pétersbourg (ex-Leningrad) et de Volgograd (ex-Stalingrad), et par l’économiste français Jacques SAPIR. Les médias russes l’ont récemment découvert : https://fr.sputniknews.com/france/201905081041030876-high-fight-guerre-mondiale-survivants-normandie-niemen/

    Le projet « Normandie Niémen » bénéfice du soutien actif mais ponctuel de nombreux participants mais bien entendu, l’association est à la recherche de toutes les bonnes volontés qui seraient enthousiasmées à l’idée d’apporter leur pierre à la diffusion de l’histoire factuelle, non dans une finalité polémiste mais dans un esprit « humaniste » qui s’affranchisse des contorsions médiatiques.

    Il nous a semblé que Les-Crises était le lieu incontournable pour exprimer cet appel.

    Pierre Bacara et Katia Gorskaïa

      +2

    Alerter
  • cedivan // 13.05.2019 à 15h52

    Je nuancerai tout cela en rappelant le pacte germano soviétique qui a permis à Hitler de s’installer en Europe de l’Ouest. Sans ce pacte, jamais les nazis n’aurait été aussi loin. D’une certaine manière, les soviétiques ont payé leur erreur…… Sur le plan strictement militaire, l’emploi des hommes n’était pas le même coté US (un minimum de sens de “l’économie” des forces humaines) et coté soviétique (ou le soldat est de la chair à canon, seule la quantité compte…)

      +0

    Alerter
    • Scytales // 13.05.2019 à 22h15

      Le pacte germano-soviétique a été évoqué dans de précédents commentaires. On peine à voir en quoi il nuancerait l’ampleur de l’effort de guerre allemand (et allié : Bulgarie, Roumanie, Italie, Finlande, Hongrie, France vichyste avec la LVF…) contre l’URSS et l’ampleur de l’effort de guerre que les Soviétiques ont déployé pour combattre ces ennemis, deux mobilisations antagonistes qui se reflètent dans les énormes pertes humaines dans les deux camps.

      Le pacte germano-soviétique est généralement invoqué pour relativiser la politique d’expansion de l’Allemagne et son projet politique, quand certains ne vont pas plus loin encore dans l’interprétation de ce pacte… Ce sont des points de vue qui sont animés par des considérations morales ou politiques. On s’éloigne de la science historique.

      Mais si on veut s’engager dans ces débats moraux, pourquoi s’arrêter au pacte germano-soviétique de 1939 ? Pourquoi ne pas évoquer les accords de Munich de 1938, par lesquels Français et Anglais autorisent l’Allemagne à dépecer la Tchécoslovaquie, qui n’a pas eu son mot à dire ? Le traité naval germano-britannique de 1935, qui autorise le Reich à se constituer une marine de guerre au mépris du traité de Versailles de 1919, sans consultation des autres pays vainqueurs de le Première Guerre mondiales ?

      Faut-il considérer Mussolini comme un héros de l’Humanité, car il fut le premier à s’opposer à Hitler en mobilisant l’armée italienne pour empêcher l’Allemagne de soutenir le coup d’état nazi du 25 juillet 1934 en Autriche et pour garantir l’indépendance de ce pays ?

        +0

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications