Les Crises Les Crises
16.avril.201816.4.2018 // Les Crises

Les frappes ont détruit un “mystérieux laboratoire” chimique – qui était sous surveillance régulière de l’OIAC

Merci 569
J'envoie

I. Les frappes sur le SSRC

Les frappes de samedi ont visé ce que le triumvirat a présenté comme “l’arsenal chimique clandestin du régime” :

Soit 2 centres de stockage, ainsi que le Centre d’études et de recherches scientifiques à Barzeh (CERS, ou SSRC Syrian Scientific Studies and Research Center), près de Damas :

Le centre a été détruit :

Le Figaro qualifie ce Centre de “mystérieux”, et indique qu’il est “soupçonné de produire des armes chimiques” :

Et plus précisément à propos du CERS / SSRC :

Dès lors, la presse le qualifie même de “Centre de recherche et développement d’armes chimiques et biologiques” de Barzé (source) :

II. La vision de l’OIAC

Eh bien il se trouve que par sa décision EC-83/DEC.5, l’OIAC (Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques, OPCW) a décidé le 11 novembre 2016 que le SSRC serait contrôlé par l’OIAC deux fois par an :

Ceci faisait suite à des attaques qui avaient impliqué l’armée syrienne :

Le 2 juin 2017, le Directeur Général de l’OAIC indiqua que la première visite du SSRC n’avait rien montré d’illégal :

La deuxième visite du centre a eu lieu en novembre 2017 :

Le 23 mars 2018, le Directeur Général de l’OAIC indiqua que cette visite du SSRC n’avait rien montré d’illégal :

Cependant des questions continuaient à se poser sur le rôle exact de ce laboratoire, la Syrie ne répondant qu’imparfaitement aux questions posées :

Des doutes subsistaient donc sur ce centre.

Notons aussi qu’il intervenait pour réaliser des analyses… en cas d’attaques chimiques, pour transmission à l’OIAC :

Ainsi, la coopération syrienne n’était pas de 100 %, mais les inspections pouvaient être conduites normalement.

Comme nous l’avons déjà souligné, au lieu de bombarder en violant le Droit International, la France aurait pu atteindre ses objectifs en appliquant simplement la Convention sur l’interdiction des armes chimiques – par exemple en exigeant des inspections complètes des sites par mise en demeure comme le rappelle clairement l’OIAC :

Mais au final, reconnaissons que la modération des frappes a au moins évité un embrasement de la situation…

Et cela a permis à nos dirigeants de plastronner :

On voit que l’expérience des armes de destruction massive a servi à quelque chose ! Maintenant, ils bombardent illégalement des cibles au lieu de demander à l’OIAC de vérifier sur place. Comme ça, si on ne trouve pas d’armes chimiques, ils diront qu’ils ont été super efficaces… Malin !

Commentaire recommandé

Eugene // 16.04.2018 à 06h33

On Remarque aussi la nuance employee par notre bon ministre LeDrian : ” En Bonne partie Detruite”. ce qui laisse la porte ouverte a d autre attaque. Le cycle de destruction n est pas fini..

139 réactions et commentaires

  • Eugene // 16.04.2018 à 06h33

    On Remarque aussi la nuance employee par notre bon ministre LeDrian : ” En Bonne partie Detruite”. ce qui laisse la porte ouverte a d autre attaque. Le cycle de destruction n est pas fini..

     70

    Alerter
    • gryzor // 16.04.2018 à 09h35

      C’est un peu comme dans 1984.
      Le régime au pouvoir qualifie chaque opération militaire contre l’ennemi de décisive.
      Pour autant, la guerre n’a jamais de fin.
      Et l’ennemi peut changer en cours de route, l’important c’est qu’il existe et soit bien méchant.
      On a vraiment tous les ingrédients.

       57

      Alerter
    • Jean c // 16.04.2018 à 10h59

      le drian n’a pas dit que ça, il a précisé que l’on pourrait en remettre une couche à la moindre “récidive” (récidive de mensonges anglo-fanco-onusiens ?) Non les va-t-en guerre remettrons ça, le projet c’est Syrie morcelée après l’Irak, la Lybie, ensuite l’Iran… Le grand israël se déploie peu à peu et les ressources énergétiques glissent doucement dans les pattes des états- (pas si unis) que ça… (pas de majuscules pour tout le monde, faut pas charrier!)

       23

      Alerter
      • PierreH // 20.04.2018 à 16h52

        Le Grand Israël se déploie ? Y a pas un peu procès d’intentions là quand même ? Gaffe aux doubles standards…

         0

        Alerter
  • Subotai // 16.04.2018 à 06h50

    Je me demande toujours ce que ça donne comme résultat pour l’environnement et les populations alentour de bombarder des STOCKS d’armes chimiques.
    Nous prennes vraiment pour des cons..!

     63

    Alerter
    • Arnould // 16.04.2018 à 11h43

      Simple: nos très bons services secrets ont trouvé des endroits où éventuellement produire des armes chimiques si le Bachar le décide, cad toujours à la toute fin d’opérations militaires classiques victorieuses pour… pourquoi, au fait?

       5

      Alerter
    • nom // 16.04.2018 à 13h37

      Ce sont des missiles intelligents ils ne détruisent que les bâtiments. Les produits chimiques sont soigneusement rangés dans des armoires fortes par la première salve, puis la 2ème salve fait tout péter !

       15

      Alerter
    • Alexis TK27 // 16.04.2018 à 13h57

      Les neurotoxiques – armes chimiques les plus avancées telles sarin, tabun etc. – sont généralement stockées sous forme binaire, c’est-à-dire sous forme de produit A et produit B conservés séparément. Chacun des deux produits est inoffensif. Ceci pour d’évidentes raisons de sécurité.

      Juste avant l’utilisation – parfois même durant le vol du missile ou de l’obus chimique – les deux produits sont combinés, et il en résulte le poison.

      D’autre part, il n’est pas certain qu’il n’y ait eu aucune contamination. A Damas c’était un centre de recherche, situé en ville, s’il y avait eu contamination on en aurait entendu parler. Mais près de Homs les sites de stockage d’armes chimiques étaient isolés, il n’est pas impossible qu’il y ait eu contamination sans perte de vie humaine.

       3

      Alerter
      • V_Parlier // 16.04.2018 à 14h35

        Mais si ceci est valable pour les armes chimiques “haut de gamme”, pour le chlore tant décrié (et si banal) c’est moins applicable.

         11

        Alerter
      • RGT // 17.04.2018 à 10h35

        Ils sont forts ces syriens :

        Juste avant l’attaque ils ont immunisé les civils à proximité des usines de fabrication d’armes chimiques pour que ces derniers puissent avoir la joie de prendre des selfies devant les ruines fumantes qui crachaient les produits toxiques.

        J’ai d’ailleurs la preuve de cette ignominie sous forme d’une petite fiole d’antidote que je présenterai à l’ONU devant la communauté internationale horrifiée.

         1

        Alerter
        • PierreH // 20.04.2018 à 16h57

          Vous répondez à côté à un commentaire pourtant fort bien argumenté et sensé. On vous explique qu’on ne stocke pas ces produits sous leur forme létale et vous nous parlez d’immuniser des civils… -_-‘
          C’est exactement le genre de détails technique sur lequel les gens ne savent rien et racontent ce qui renforce leurs biais, là où en général les choses s’éclairent quand on a des explications techniques cohérentes. Je vous renvoie à la série sur les tours jumelles. Je me retiens de ne pas parler de “café du commerce” parce que ça fait insultant mais parfois ça démange…

           0

          Alerter
    • chouchounet // 16.04.2018 à 16h29

      Bien sûr qu’ils nous prennent pour des imbéciles. Mais quelquefois, hélas, ils n’ont pas tort.

       5

      Alerter
  • Lou // 16.04.2018 à 06h57

    Le site est très amélioré. Bravo !
    Petit détail qui a son importance : il me semble que vous pourriez vous passer désormais de cette opération de “guidage” que constitue le “surlignage”. J’avoue que cela me gêne car ce truc pédagogique hiérarchise à ma place.
    De plus, il nuit à l’élégance du site.

     2

    Alerter
    • Scytales // 16.04.2018 à 09h32

      Vous avez raison sur le fait que le surlignage hiérarchise à la place du lecteur. C’est un inconvénient de cette pratique.

      D’un autre côté, dans notre société de l’information telle qu’elle a évoluée, il n’est pas possible d’ignorer qu’une forme de paresse intellectuelle empêche nombre de personnes de lire attentivement des textes longs, de surcroît rédigés dans une langue étrangère. Le surlignage est un palliatif efficace pour attirer l’attention de ces personnes sur les informations pertinentes.

       23

      Alerter
    • R.C. // 16.04.2018 à 09h41

      Moi, qui d’habitude ai horreur du surlignage sur les documents papier, eh bien, je trouve ce surlignage très intéressant.
      Il facilite une lecture rapide (on n’a pas, hélas, toujours le temps de lire du premier coup la totalité du doc présenté).
      En outre, cela donne une indication intéressante sur la propre hiérarchie du rédacteur du billet qui a, nécessairement, opéré son jugement sur le texte.
      (les choix des textes est déjà en lui-même un “guidage” et un choix du rédacteur ; devrait-on également s’en plaindre et se contenter d’un lien ? Non)
      Quant à l’aspect esthétique, je n’ai jamais été perturbé par les surlignages des Crises qui demeurent raisonnables et assez sobres.
      Pour ma part, je dis: continuez.

       26

      Alerter
    • La Pleïade // 16.04.2018 à 11h17

      Moi , ce qui m’agace , c’est l’utilisation permanente de l’anglais ds les documents onusiens . Voilà le résultat de la lâcheté culturelle de nos dirigeants depuis 30 ans . Car , si je ne me trompe , le français est AUSSI (pour combien de temps) langue officielle à l’ONU , non ?

       8

      Alerter
    • Nouréiev // 16.04.2018 à 13h06

      Pour moi c’est le contraire. Honneur à celui qui a choisi le document et les raisons de ce choix. C’est une aide indirecte qui permet d’entretenir un contact avec celui qui bâtit ce site et qui ainsi n’a pas besoin de faire systématiquement ses propres commentaires.

       1

      Alerter
      • La Pleïade // 16.04.2018 à 14h12

        J’entends bien , mais il n’empêche que l’utilisation de l’anglais tous azimuths , ça me gonfle . Point barre . C’est aussi l’indice de la dégringolade totale de la France à l’international . Je ne mets pas en cause OB , dont j’apprécie le site et l’énorme travail réalisé depuis plusieurs années . Ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dit . Ca aussi , c’est gonflant .

         3

        Alerter
        • PierreH // 20.04.2018 à 17h00

          Ouais ben du coup OB ou les commentateurs n’ont pas beaucoup de choix sur les langues officielles des documents de l’ONU… On a bien sûr le droit de se plaindre mais au-delà d’un certain seuil, l’utilité est discutable. Au demeurant je ne vois pas bien qui vous fait dire quoi que ce soit mais vous faites sans doute référence à d’autres commentaires.

           0

          Alerter
  • rosecestlamort // 16.04.2018 à 07h12

    vous pensez bien que les neocons ne sont pas satisfaits du resultat, pas d’embrasement, et le monde entier se fout de leur gueule en plus. Resultat ? Ils repartent déjà à l’attaque, et noujs REREvendent la même salade d’armes chimiques toujours existantes. TROIS ans apres qu’elles aient été détruites sous DOUBLE supervision de l’onu et des US, et trois heures après les frappes qui sont censées avoir détruit des stocks inexistants. C’es beau le virtuel

    https://www.nytimes.com/2018/04/14/world/middleeast/syria-airstrikes-analysis.html
    “But the strikes were limited, with an eye toward making sure they did not draw retaliation from Russia and Iran and set off a wider conflict. For that reason, Mr. Assad may still be able to use chemical agents in the future.”

     26

    Alerter
    • WASTERLAIN Serge // 16.04.2018 à 07h31

      Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !

      Ben voyons ! Pourquoi se priver d’un prétexte qui ‘’justifie’’ à défaut de légaliser d’éventuels futurs bombardements quand la bataille d’Idlib ou de la province de Deraa tournera à l’avantage de l’armée syrienne ?

      Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !

       19

      Alerter
      • Fritz // 16.04.2018 à 08h32

        Félicitations, Serge : votre pétition a dépassé les 10.000 signatures.
        https://www.mesopinions.com/petition/politique/syrie-nom-garcons/42147

         16

        Alerter
        • WASTERLAIN Serge // 16.04.2018 à 16h21

          Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !

          Merci Fritz de la suivre avec autant d’intérêt.
          Quand je vois que la moindre pétition sur un chien écrasé fait 25.000 signatures (je force le trait pour ceux qui n’auraient pas compris), je trouve donc que c’est un succès tout relatif et j’en arrive à me dire que décidément, les malheurs annoncés, même les plus grands, ne frappent l’intelligence de l’homme qu’au moment où ils surviennent !
          Malgré tout, ne désespérons pas, elle n’a que 96 heures… …mais elle s’essouffle et à moins d’un regain de mobilisation…
          En tout cas, je remercie OB et Les Crises, tous les autres sites qui l’ont hébergée, ainsi que tous les signataires. Si le malheur survient, ceux-là pourront dire qu’ils auront fait ce qu’ils ont pu pour tenter de l’éviter ! ! !

          Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !

           4

          Alerter
          • Subotai // 16.04.2018 à 18h52

            Serge, je comprends ton dépit.
            Mais mon sentiment est le suivant: une majorité de gens considèrent cette affaire de Syrie avec, au moins, méfiance. Ils ont aussi parfaitement intégré la situation totalitaire dans notre pays.
            Big Brother is watching you.
            Je ne m’attends à aucun sursaut “citoyen” parce que tout a été fait depuis des années pour que ça n’arrive pas. Par contre, je n’imagine pas le “couvercle” ne sautant pas. A ce moment là ça va faire mal.
            L’hybris veut qu’on s’imagine toujours que des causes identiques donneront des effets différents pour nous, parce que c’est nous et que nous sommes à l’évidence différents des autres. Les évènements historiques du passé nous montrent qu’il n’en est rien.
            Ainsi je ne peux pas imaginer (toujours) que la somme de souffrance infligée ailleurs n’ait pas un jour sa réponse chez nous. Et bien je crois que nos concitoyens pensent de même en se disant “profitons en pendant qu’il est encore temps”.
            Après moi le Déluge…

             3

            Alerter
            • Marc // 16.04.2018 à 20h10

              Tu crois vraiment que la majorité des gens a “parfaitement intégré la situation totalitaire dans notre pays”?

              C’est vrai qu’on peut se poser des questions sur ce que pense la majorité des gens, après tout macron est passé avec 17% des inscrits au premier tour…

              Mais sur la Syrie, je pense que la plupart des gens ont avalé l’histoire du gaz balancé par l’armée syrienne… j’ai entendu par hasard besencenot ce matin, et bien que je le trouve fort sympathique (je ne le suis pas…) j’ai été déçu qu’il soit convaincu de cette histoire… je note que melenchon demande des preuves… mais la majorité, elle, les demande-t-elle? Macron affirme les avoir… je pense que la majorité des gens le croit, impressionnée qu’elle l’est par les images de missiles et le bourrage de crane médiatique.

              C’est une fois encore la méthode de la répétition de l’idée pour la rendre vraie pour le public (depuis 2013…)

               4

              Alerter
            • Subotai // 17.04.2018 à 06h41

              @Marc
              Je pense, oui…
              Ne pas confondre, les réponses et attitudes officielles et les comportements et sentiments personnels.
              Je me base sur le sentiment de malaise qui se dégage quand on aborde la question. On change de sujet, on parle d’autre chose.
              Et mine de rien il s’est passé pas mal de chose depuis l’élection présidentielle et les Législatives. Je pense que les vidéos des insoumis en particulier celle des Députés au perchoir n’est pas sans effet… Sans parler des nombreux VLOG “dissidents”.
              Pour ma part je reste sur l’opinion d’un Macron Révolutionnaire 🙂 Il veut tout casser et casse tout, sauf qu’il n’est pas forcé que la “reconstruction” se fasse suivant SON idée…
              Je dis ça… 🙂
              J’ai toujours adoré les apprentis sorciers.

               2

              Alerter
    • Alexis TK27 // 16.04.2018 à 14h07

      Ni les néocons, ni leurs copains djihadistes ne sont satisfaits en effet. Voici un graffiti trouvé près d’Idlib en Syrie dans une zone tenue par les rebelles : https://pbs.twimg.com/media/Daw2dIUX0AA3g6c.jpg

      Ça s’adresse à Trump : “Abou Ivanka, puisse Dieu te guider sur le droit chemin, tes frappes sont comme le pet d’un coq” (très faibles)

      Eh oui, pour tous ceux qui auraient voulu que les Occidentaux attaquent l’armée syrienne et viennent en aide aux islamistes, c’est une déception de constater qu’elles ne s’intéressent qu’aux armes chimiques 🙂

       2

      Alerter
  • Roland Marounek // 16.04.2018 à 07h28

    “Je serais l’opposition armée syrienne”, je n’hésiterais pas à ‘produire’ une autre attaque chimique bien sûr. Ces frappes faisant suites à celles de l’an passé sont des invitations.

     16

    Alerter
    • Fritz // 16.04.2018 à 08h27

      “l’opposition armée”, “les groupes armés”, “les rebelles modérés” : je propose d’utiliser ces gentilles appellations pour désigner Radouane Lakdim, Chérif et Saïd Kouachi, Amedy Coulibaly, tous en lutte contre les forces de répression du régime français.

       18

      Alerter
      • V_Parlier // 16.04.2018 à 14h39

        Il y en a qui risquent de faire exprès de mal vous comprendre dans leur intérêt, c’est vite arrivé en ces temps troubles.

         2

        Alerter
    • fanfan // 17.04.2018 à 01h20

      «Nous disposons d’informations fiables selon lesquelles des instructeurs américains ont formé plusieurs groupes de combattants dans les environs de la ville d’Al-Tanf pour lancer des provocations impliquant des armes chimiques dans le sud de la Syrie», a déclaré le 17 mars lors d’un point presse, le général et porte-parole de l’état-major russe, Sergueï Roudsksoï…
      https://francais.rt.com/international/48927-instructeurs-americains-formation-rebelles-syriens

       3

      Alerter
      • PierreH // 20.04.2018 à 17h03

        Ouais, tout le monde dispose d’informations fiables, ça fait des années que les gouvernements français et américains en ont, maintenant les russes aussi… Si ça vous dérange pas je vais attendre de les voir.

         0

        Alerter
  • UnJournaliste // 16.04.2018 à 08h04

    Pourquoi toutes ces “preuves” n’avaient elles pas été présentées au conseil de sécurité lors des débats sur le sujet la semaine dernière?

     10

    Alerter
    • chouchounet // 16.04.2018 à 16h35

      Parce qu’il semble bien qu’il n’y en ait pas. On nous a déjà fait le coup pour l’Irak. Macron dit qu’il a des preuves? Qu’est ce qu’il attend pour les montrer? C’est comme l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours : vous êtes priés de le croire sur parole.

       7

      Alerter
  • xavier37 // 16.04.2018 à 08h07

    Comment fait on exploser des stocks de produits toxiques sans que les riverains soient exposés à des nuages mortels ?
    Ces “idiots” de syriens avaient conservé ces site historiques (donc connus depuis des décennies) actifs sans personnel ? et après les menaces de bombardement de ces dernières années ?
    J’ai comme un doute…

     24

    Alerter
    • Haricophile // 16.04.2018 à 08h18

      Surtout quand plein de gens sont pris en photo près ou proches des ruines et semblent être en excellente santé. Ils ont rajouté quoi dans les bombes pour neutraliser instantanément un stock d’armes chimiques mortelles dont des gaz ?

      Le ridicule tue encore…. les autres !

      On est arrivé a un niveau hallucinant de n’importe quoi dans la propagande de la bête immonde. Au moins au niveau de la propagande pas si lointaine où on reconnaissait les juifs à leur odeur et à leur nez crochu.

       13

      Alerter
  • Dagobert // 16.04.2018 à 08h13

    Pour moi trop , c’est trop . Pas en mon nom non plus . Les magouilles , les mises en scène , les vertueuses indignations , j’en ai soupé ! Mais à propos , quand les USA utilisaient l’agent orange au Vietnam , ou encore l’U appauvri en Irak , et en ex-Yougoslavie ,ou encore cette horreur absolue qu’est le phosphore blanc . La “communauté internationale” (càd les USA et leurs vassaux) n’a rien dit . Mais aujourd’hui , Villepin (on peut en penser ce qu’on veut) , c’est fini . De Gaulle encore plus . Sarko “l’américain” , cette ordure , nous a fait rentrer ds le rang , et la France est redevenue le laquais indigne des USA . Hollande a continué (cf l’affaire des Mistral) , et Macron poursuit , évidemment , puisqu’il a été lancé comme une savonnette par la puissance colossale de la finance internationale (càd étasunienne) et la franc maçonnerie transatlantique , qui le tient par les c…Je récuse toute allégeance à la ripoux-blique et à son drapeau , qui n’est plus , pour moi , celui de la nation française . Je préfère encore le fleurdelysé .

     19

    Alerter
    • fanfan // 16.04.2018 à 18h38

      Youri Apreleff – Entre renversement de la charge de la preuve, frappes sur de simples présomptions, caducité des enquêtes internationales, violation de la souveraineté d’un État et contournement de l’Onu, Emmanuel Macron a démontré par ses actes et par ses mots le peu de cas qu’il fait du droit international.
      La justification a de quoi faire frémir quiconque est attaché aux normes régissant les relations internationales, tout en créant un précédent honteux pour la place de la France dans le concert des nations… https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201804161035969015-macron-droit-international/

      >> Richard Labévière et Alain Corvez sur RT France : https://www.youtube.com/watch?v=WdeC-rS5C_c

       4

      Alerter
  • Brigitte // 16.04.2018 à 08h16

    J’ai cru que Micron (orthographe du correcteur automatique!) s’exprimerait sur une chaine publique…j’ai donc regardé le JT sur la 2. Même pas, mais cela m’a permis d’être étonnée de l’interview en direct d’un dignitaire syrien. Bien sur les questions du commentateur étaient très biaisées mais le syrien, qui nous a fait en plus la politesse de s’exprimer en français, a pu répondre sans mâcher ses mots.
    Sur le moment j’ai pensé que Macron était lâché par la presse. A moins qu’il ne se rachète une bonne conduite donc qu’il lâche Washington car inviter un ennemi à sa table, c’est pour noyer le poisson ou boire le poison….
    Je souhaite à notre cher (€$) Président, d’en boire une bonne tasse…

     9

    Alerter
  • Nerouiev // 16.04.2018 à 08h16

    Coluche me manque beaucoup. Il y a de quoi faire des sketchs magnifiques sur ce sujet et ça toucherait ceux qui restent encore convaincus des prêches des décideurs.

     5

    Alerter
    • Haricophile // 16.04.2018 à 08h20

      Moi je trouve qu’on ne manque pas de sketchs en ce moment. La seule chose c’est que s’ils sont aussi absurdes, ils sont beaucoup moins drôle. Coluche c’était l’amour des gens, eux c’est la haine des gens le sujet.

       12

      Alerter
    • caliban // 16.04.2018 à 08h23

      Il nous reste les vidéos.
      https://www.youtube.com/watch?v=AfTwyutT5pM

       2

      Alerter
      • fanfan // 16.04.2018 à 18h30

        Merci Caliban. Cet enregistrement a été fait lors d’une répétition de son nouveau spectacle (qui devait démarrer en Septembre 1986) mais qu’il n’aura pas le temps de jouer suite à un étrange “accident” Juin 1986.

         2

        Alerter
  • Dagobert // 16.04.2018 à 08h19

    Et Micro prétend qu’aucun des missiles n’a été intercepté . C’est ennuyeux , la Russie annonce à peu près 75% d’interception . L’un des deux ment . Ou les deux . Mais j’aurais tendance à penser que c’est macaron qui ment le plus .
    La prochaine fois , ils vont se planter et toucher des intérêts russes , et là , ce sont nos gars , hélas , qui paieront l’imprudence et l’arrogance imbécile de ces champions du “bien”. Et ça , on ne le leur pardonnera jamais .

     10

    Alerter
    • John V. Doe // 16.04.2018 à 10h43

      Le nombre est absurde: envoyer 100 missiles pour détruire 3 sites prouve amplement que nos présidents et ministres mentent.

      L’OSDH dont on connaît le parti-pris anti-gouvernemental annonce 68% de destruction des missiles. Et la Russie annonce 70%. Le nombre de sites visés était bien plus important. Et si ils étaient aussi mal ciblés que celles-ci…

       13

      Alerter
      • L’illustre inconnu // 16.04.2018 à 13h27

        Surtout quand on regarde la nature des Missiles, en effet il y a un “léger” décalage vu le peu de dégâts.(en particulier sur les sites touchés par la GB et la france)

         3

        Alerter
    • un citoyen // 16.04.2018 à 11h37

      Missiles français ou l’ensemble de tous les missiles ?

       0

      Alerter
    • PierreH // 20.04.2018 à 17h08

      Se trouverait-on en présence du phénomène “Police/Organisateurs” ?

       0

      Alerter
  • Triste // 16.04.2018 à 08h21

    Pour accompagner l’article, un entretien intéressant avec Mr Védrine :
    http://www.europe1.fr/international/frappes-en-syrie-hubert-vedrine-souligne-lurgence-dun-dialogue-avec-la-russie-3626393

    Il me semble qu’il ne manque qu’une seule chose pour que l’analyse soit encore plus juste, c’est à dire rappeler que l’histoire commence par la prise de décision d’un changement de régime :
    https://www.youtube.com/watch?v=-vwKk4pADCw&feature=youtu.be (Jeffrey D. Sachs https://en.wikipedia.org/wiki/Jeffrey_Sachs )

     1

    Alerter
  • nulnestpropheteensonpays // 16.04.2018 à 08h23

    Arme biologique ?, la photo prise l’a été après l’attaque? ou est ce une mauvaise photo au mauvais endroit? sinon on pouvait se passer de bombarder parce que pas très efficace leurs armes biologique ou chimique , ou ils nous prennent vraiment pour des débiles …

     6

    Alerter
  • Fritz // 16.04.2018 à 08h23

    “le mystérieux Centre chimique frappé par les alliés”, écrit le Figaro. Les alliés, comme en 1944, ce sont les gentils. On peut dire aussi “la coalition internationale”, pléonasme grandiloquent qui désigne trois pelés et un tondu. Comme en 1999, la France otanisée s’est mise à la remorque de Washington pour violer le droit international : jadis contre la Serbie, son allié de 1914, aujourd’hui contre la Syrie, son ancien protégé. La honte !

    Et ça va continuer, il suffit de les entendre plastronner. Qui veut noyer son Arabe l’accuse d’avoir des armes interdites. En Irak comme en Syrie.

     14

    Alerter
    • Gleux // 16.04.2018 à 09h32

      Macron a dit hier : «C’est la communauté internationale qui est intervenue.» Y’a plus que deux pelés et un tondu dans la communauté internationale…

       6

      Alerter
      • Sam // 16.04.2018 à 13h26

        «C’est la communauté internationale qui est intervenue.»
        Le prétexte invoqué est qu’il s’agit de 3 membres du conseil de sécurité, membres permanents de surcroit, et qu’en l’absence d’accord du conseil, et devant “l’urgence humanitaire”, leur position leur donnerait “la légitimité” d’une action…

        “Légitimité”, voilà un mot rabâché sans cesse depuis l’attaque, par Macron, May, Trump et tous leurs serviles médias. Alors que justement, légitime, c’est “conforme au droit”, et qu’en l’espèce, le droit a été ouvertement bafoué.

        Au delà des frappes, il y a cet aspect là : remplacer la légitimité du droit par une légitimité morale supérieure, que ces criminels seraient supposés incarner.

        On n’est plus très loin du droit divin…

         8

        Alerter
        • V_Parlier // 16.04.2018 à 14h46

          Ils ont trouvé encore un Donald pour leur assurer le soutien de la discrète UE. Devinez lequel, il n’y a que 3 Donald célèbres, dont un au dessus de tous soupçons (celui de Walt Disney): http://www.trt.net.tr/francais/europe/2018/04/14/l-ue-soutient-les-frappes-militaires-occidentales-en-syrie-951423 . Bon, et puis la Merkel a fini par cédé aussi, c’est finalement comme d’habitude. L’UE rattrape son “retard” après avoir été court-circuité par le trio.

           1

          Alerter
        • Dagobert // 17.04.2018 à 08h46

          Je dirais plutôt que ce uqi est légitime , c’est ce qui est conforme à la morale . Tandis que ce qui est légal est ce qui est conforme à al loi . Une chose peut être légale sans être légitime . Une action peut être légitime , même si elle est immorale . C’est la vieille affaire de Créon et Antigone …

           0

          Alerter
          • Dagobert // 17.04.2018 à 11h50

            Pardon il fallait lite : “une action peut être légitime même si elle est illégale” . Sinon , ça ne veut plus rien dire .

             0

            Alerter
            • Sam // 17.04.2018 à 13h25

              Justement non, à moins d’invoquer un droit moral supérieur au droit. C’est d’ailleurs justement l’argument de nos dirigeants criminels, un pur sophisme.

               0

              Alerter
          • Sam // 17.04.2018 à 13h21

            Légitime, c’est “fondé en droit”, “conforme au droit”, …, selon tous les dictionnaires. Il est plus large que légal mais ca reste un synonyme.

            Conforme à la morale sera plutôt “moral”, ou sincère, honnête, éthique, …

             0

            Alerter
      • Dagobert // 16.04.2018 à 14h14

        Je présume que le tondu , c’est nous …:-))))

         4

        Alerter
    • rosecestlamort // 16.04.2018 à 17h07

      la syrie “ancien protégé” de la France, faut pas déconner non plus, son ancien dépeceur serait plus factuel… C’est pas parce qu’on leur a tout appris niveau torture et contre-insurrection qu’on est adorés des syriens…

       2

      Alerter
      • Fritz // 16.04.2018 à 17h56

        En effet, les Syriens n’ont pas oublié la “cession” du sandjak d’Alexandrette à la Turquie (1939). La France impérialiste et mandataire est très mal placée pour faire la leçon à la Syrie.

         6

        Alerter
  • Marie // 16.04.2018 à 08h32

    De toutes façons on n’a pas attendu d’avoir la certitude à 100% de l’origine de ces armes chimiques. Et comme dans le passé les rebelles en ont utilisé…même si la “doxa” le tait…

     2

    Alerter
    • Fritz // 16.04.2018 à 08h37

      La doxa, mais pas Carla Del Ponte, irréprochable procureur du TPIY qui travaillait main dans la main avec l’OTAN :
      http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/05/06/les-rebelles-syriens-ont-utilise-du-gaz-sarin-selon-carla-del-ponte_3171289_3218.html

       5

      Alerter
      • Marie // 16.04.2018 à 08h48

        C’est bien elle qui a démissionné?-je cherchais son nom quand j’écrivais le commentaire- J’ai même un livre écrit par un franco-syrien réfugié qui dit la même chose.

         1

        Alerter
      • Triste // 16.04.2018 à 09h04

        Merci pour ce lien intéressant.
        Sur wiki : Elle démissionne de la commission d’enquête sur la Syrie en août 2017, estimant que cette dernière « ne fait absolument rien » et accusant ses membres de « ne pas vouloir établir la justice »6. Elle affirme être « convaincue » que la communauté internationale dispose d’assez de preuves pour condamner Bachar el-Assad pour crimes de guerre7. Toutefois, elle déclare aussi : « Au début il y avait le bien et le mal. L’opposition du côté du bien et le gouvernement dans le rôle du mal. Désormais, tous en Syrie sont du côté du mal. Le gouvernement Assad a perpétré de terribles crimes contre l’humanité et utilisé des armes chimiques. Et l’opposition n’est désormais composée que d’extrémistes et de terroristes8. »

         1

        Alerter
  • Patrique // 16.04.2018 à 08h50

    Si vraiment les images sont celles du site détruit, alors la présence des journalistes et techniciens à quelques mètres prouvent qu’il n’y avait pas d’armes chimiques, sinon ils seraient morts quasi instantanément.

     9

    Alerter
  • gelmad // 16.04.2018 à 08h57

    Cette opération me laisse pantois ! Je n’ai pas écouté Macron hier, mais je n’ai pas l’impression, de ce que j’ai brièvement entendu ce matin à la radio, qu’on lui ait demandé :
    1/ Pourquoi avoir annoncé à l’avance des frappes ?
    2/ A-t-on, donc, avisé au préalable les russes ?
    3/ On a bombardé des installations de fabrication de produits chimiques. Combien de morts par émanations qui n’ont pas manqué de se produire ?
    Bon je m’arrête là mais on pourrait continuer les interrogations !!!
    Bref, on nous prend pour des imbéciles. Toute cette affaire n’est là que pour amuser la galerie dont nous faisons partie ! Et ne participe en aucun cas à la résolution du conflit et à la fin des souffrances du peuple syrien qui durent maintenant depuis au moins 7 ans. Cela va finir par durer plus longtemps que les 2 dernières guerres mondiales cumulées!!!

     8

    Alerter
    • Dagobert // 17.04.2018 à 09h09

      Radiomacron ment ! radiomacron ment! radiomacron sert l’otan !! A chantonner sur l’air de “radio-Paris ment ” . Et à faire circuler sur la “fachosphère” …comme y disent ds leur nov’langue :-)))

       2

      Alerter
  • Arcousan09 // 16.04.2018 à 09h05

    Version moderne du combat de Don Quichotte contre les moulins à vent …
    Jupiter dans le rôle de Sancho Panza …

     3

    Alerter
    • Scytales // 16.04.2018 à 09h46

      Cet article analyse l’attaque américaine qui a été menée l’année dernière contre l’aérodrome militaire d’Al-Shayrat suite à une précédente suspicion d’attaque chimique par l’armée syrienne.

       0

      Alerter
    • Dagobert // 16.04.2018 à 14h21

      Dis donc , ô camarade de la France “insoumise” , ne trouves tu pas que les positions de LFI étant tellement semblables à celles du RN , il faudrait être , enfin , assez intelligents pour s’unir , même sous une forme réversible , mais sur un “programme commun” , au travers d’une structure qu’on appellerait ” La France Résistante” ? Belle idée , non ? Et là , on balaye LREM , puis micron . On verra ensuite à se disputer de nouveau .

      La NATION , dès lors qu’elle est INSOUMISE , doit RESISTER !!

       8

      Alerter
  • Jean // 16.04.2018 à 09h39

    Photos satellites avec étude des impacts.

    Le coordonnées GPS sont inclus dans les posts Twitter.

    SIte de Barzeh près de Damas
    https://twitter.com/warsmonitoring/status/985477371942842368

    Site de stockage de Him Shinshar au Sud-Ouest de Homs (premier emplacement)
    https://twitter.com/warsmonitoring/status/985488683758505985

    Site de stockage de Him Shinshar au Sud-Ouest de Homs (second emplacement)
    https://twitter.com/warsmonitoring/status/985490489779671043

    Morceaux de missiles SQUALP-EG
    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1685789178169124&id=349059891842066
    Certains sources disent que ce serait des morceaux d’un MdCN.

    Attention, il y a énormément de fake qui circulent sur les images des bombardements et des missiles.

     3

    Alerter
    • Alexis TK27 // 16.04.2018 à 14h11

      En effet. Ici la dernière image comporte en effet des indications “MBDA” qui crédibilisent que ce soit le morceau d’un Scalp EG, d’un MdCN ou d’un Storm Shadow britannique (MBDA les fabrique tous les trois)

      Quant à ce que ça prouve, eh bien surtout que ce type de missile a bien été utilisé en Syrie 🙂

      Ce genre de pièce peut très bien être récupéré à l’endroit où un missile a frappé. Eh oui, une fois qu’il a explosé, il en reste des morceaux 😀 !

       1

      Alerter
      • Jean // 16.04.2018 à 17h03

        Entièrement d’accord. Surtout que je connais pas l’échelle des pièces. Par contre l’image doit être vrai.

        Celle-ci qui a beaucoup circulé est fausse par contre. C’est un missile russe.

        American Tax dollars under the foot up of the Syrian Army
        https://twitter.com/iShabi7a/status/985529952299896833

         1

        Alerter
  • Chenri // 16.04.2018 à 09h39

    Tout « bêtement » : si un site de production d’armes chimiques est bombardé il doit y avoir propagation de gaz chimique aux alentours, non ? Ou alors c’est comme le nuage de Tchernobyl les gaz chimiques sont restés sous les décombres ???

     2

    Alerter
  • un citoyen // 16.04.2018 à 09h51

    Merci pour cette analyse approfondie sur le site de Barzeh.
    Ceci dit, bien qu’il n’y avait pas de stocks gazeux, est-ce que cela signifie pour autant qu’il n’y avait pas d’éléments permettant d’en fabriquer? (*) Car il y a eu 6 mois (Nov2017 -> Avr2018) sans contrôle, un argument de ceux qui pensent que ce site permettait de produire des armes chimiques sera que Assad a changé d’optique et décidé d’en fabriquer entre-temps.
    J’espère sérieusement que, maintenant que l’OIAC est sur place à Douma, les experts passeront faire un tour à Barzeh, pour ôter ces doutes (par contre s’ils trouvent des éléments permettant d’affirmer que Assad voulait en fabriquer dans ce centre, ceux qui pensent le contraire seront déçus… Mais faut-il avoir peur de la vérité ?)
    Sinon, bien d’accord que c’était stupide d’avoir bombarder ces sites juste avant que l’OIAC arrive à Douma… (jalousie avec la Russie qui n’avait pas accepté la proposition des USA ? si c’est pour ça, c’est tout aussi stupide)

    (*) Possible que mes doutes soient inutiles, ne sachant pas si des éléments permettant la réalisation des armes chimiques peuvent être inoffensifs après un bombardement.

     1

    Alerter
  • Kiwixar // 16.04.2018 à 10h10

    Je pense que les entourloupes (Skripal, armes chimiques en Syrie) vont continuer de plus belle : le groupe de combat du porte-avion USS Harry Truman arrive sur zone début mai, et la coupe du monde en Russie commence le 15 juin. Entre les deux, une quasi certitude que l’Otanie va essayer une perfidie similaire aux jeux olympiques de Sotchi (coup d’Etat en Ukraine) et aux jeux olympiques de Pékin (guerre en Géorgie).

    Si j’étais un dirigeant cynique syrien ou russe, je donnerais l’aministie à tous les “égorgeurs modérés” financés par l’Otanie s’ils quittent la Syrie tranquillement pour aller créer leur califat en Arabie Saoudite, là où il y a du pétrole, de l’alcool, de la drogue et plein d’autres choses pour faire la fête…

     12

    Alerter
    • Dominique // 16.04.2018 à 11h38

      « Je donnerais l’amnistie à tous les “égorgeurs modérés” […] pour aller créer leur califat en Arabie Saoudite »
      Ou aux États-Unis. Avantage supplémentaire : n’importe qui peut acheter des fusils d’assaut et s’amuser à faire des cartons.

       7

      Alerter
      • V_Parlier // 16.04.2018 à 14h52

        Mais moi je connais des pigeons “humanistes” français qui vont les réclamer à corps et à cris, par solidarité…

         1

        Alerter
  • Ardéchoix // 16.04.2018 à 10h12

    Bonjour, j’ai bien regardé itv hier, et je recherche l’article 105 alinéa 2 comme l’a dit M.Macron qui permet à un homme seul de prendre la décision de bombarder un autre pays sans passer par l’assemblée. Je n’arrive pas a trouvé ce truc, a l’aide .
    Pour moi il est urgent de changer cette chose qui est très dangereuse . Merci
    A 23mn 02
    http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/revoir-l-integralite-de-l-interview-d-emmanuel-macron-sur-bfmtv-rmc-mediapart-1060113.html

     3

    Alerter
    • Actustragicus // 16.04.2018 à 10h38

      article 35, pas 105… ce qui ne change rien à la nécessité de changer en effet cette constitution césarienne.

       6

      Alerter
      • Ardéchoix // 16.04.2018 à 10h44

        Actustragicus
        Merci pour votre aide :
        Article 35
        La déclaration de guerre est autorisée par le Parlement.

        “Le Gouvernement informe le Parlement de sa décision de faire intervenir les forces armées à l’étranger, au plus tard trois jours après le début de l’intervention. Il précise les objectifs poursuivis. Cette information peut donner lieu à un débat qui n’est suivi d’aucun vote.

        Lorsque la durée de l’intervention excède quatre mois, le Gouvernement soumet sa prolongation à l’autorisation du Parlement. Il peut demander à l’Assemblée nationale de décider en dernier ressort.

        Si le Parlement n’est pas en session à l’expiration du délai de quatre mois, il se prononce à l’ouverture de la session suivante. ” Effectivement , y a problème .

         4

        Alerter
    • Dominique // 16.04.2018 à 11h50

      De toute façon, si cet article autorise le « chef des armées » à prendre des décisions tout seul, elle ne l’y oblige pas. Son choix n’est donc en rien imposé par la constitution. J’ai été très étonné qu’aucun des deux journalistes (présentés comme des pitbulls) ne l’ait souligné. Pas plus que le questionnement sur l’innocuité des armes chimiques détruites par « la communauté internationale », ou les preuves de false flag présentées par la Russie, ou encore la précipitation de cette intervention alors que l’OIAC devait démarrer son travail.

       4

      Alerter
      • V_Parlier // 16.04.2018 à 14h54

        Je vous concède que la “pitbullerie” des journalistes n’était que de façade: Ton agressif mais questions “dérangeantes” faciles à parer et sans démentir les réponses. (Sauf pour les affaires plus intérieures).

         5

        Alerter
  • Zevengeur // 16.04.2018 à 10h19

    Attention, selon certains sites spécialisés (ex: Observatus Geopoliticus), les frappes ne furent pas si modérées que cela.
    Si les 2/3 des missiles n’avaient pas été abattus, il y aurait eu de gros dégâts notamment sur des bases aériennes.

     8

    Alerter
    • Alexis TK27 // 16.04.2018 à 14h19

      Le fait que les bases aériennes syriennes ont été visées et que tous les missiles qui les attaquaient aient été détruits se prouve aisément :
      – Il n’y a pu y avoir aucun tir sur un site chimique, puisque la Syrie n’en possède pas : voir ce que dit le gouvernement syrien sur le sujet
      – Les missiles n’ont donc pu viser que des “bâtiments vides” d’une part, des installations militaires de l’autre
      – Or, aucune unité militaire syrienne n’a été touchée
      – Cela prouve bien que TOUS les missiles visant leurs bases ont été abattus

      C’est simple, la logique 🙂 !

       4

      Alerter
    • fanfan // 16.04.2018 à 18h56

      «Pour faire face à l’attaque, au total 112 missiles antiaériens guidés ont été utilisés»
      Igor Konachenkov, porte-parole de la Défense russe, a précisé que les missiles tirés par le système antiaérien Pantsir ont détruit 23 cibles. En outre, selon lui, 29 missiles lancés par le système de défense antiaérienne Bouk ont éliminé 24 cibles. 11 missiles tirés par le système de défense antiaérienne Osa ont intercepté 5 cibles. 13 missiles sol-air S-125 ont détruit cinq cibles. Cinq missiles tirés par le système antiaérien 9K35 Strela-10 ont stoppé trois cibles : https://fr.sputniknews.com/international/201804161035972775-defense-missiles-syrie/

       1

      Alerter
    • fanfan // 16.04.2018 à 19h23

      Général Dominique Delawarde : Frappes sur la Syrie : résultats, conséquences.
      Cette analyse est une analyse «à chaud». Elle s’extrait volontairement des communiqués officiels des trois pays coalisés USA-UK-FR, dont on peut penser qu’ils ne sont pas totalement objectifs. Elle devra être affinée dans les prochains jours, voire les prochaines semaines…
      https://reseauinternational.net/frappes-sur-la-syrie-resultats-consequences/

       2

      Alerter
      • Dominique // 19.04.2018 à 14h17

        Merci pour le lien, mais l’auteur est un peut naïf lorsqu’il écrit « les 3 pays USA-UK-FR sont sensés avoir détruits les stocks d’armements chimiques présumés et le centre de fabrication lui aussi présumé, il va être difficile de monter une nouvelle accusation d’attaque au gaz dans les mois qui viennent ». Selon ce que rapporte France Inter, les généraux US sont déjà en train d’expliquer qu’ils n’ont détruit qu’une partie des infrastructures de production de gaz du « régime ».

         0

        Alerter
  • Ardéchoix // 16.04.2018 à 10h38

    Hier après avoir regardé l’interview de mon bon président une pensée. Il est beaucoup plus facile de prendre la décision de bombarder un pays sans l’aval de l’onu et de l’assemblée Nationale que de changer les injustices fiscales, ou comme le dit si bien M.Macron “l’optimisation fiscale” . Y aurait pas comme un problème ?

     9

    Alerter
  • Cruzz T. Batt // 16.04.2018 à 11h28

    Tentative de publication d’un commentaire…

     0

    Alerter
    • Cruzz T. Batt // 16.04.2018 à 12h04

      L’occident se rapproche du moment où il va faire une grosse connerie afin de couvrir toutes celles, accumulées, qui lui reviennent à la tronche en boomerang.

      Le caviardage par l’OIAC d’un rapport suisse dans le but de pas contredire le récit britannique contient les germes d’un gros retour de flamme pour Mme May et ses amis.

      Le laboratoire Spiez, qui fait autorité en Suisse, a trouvé du BZ, agent toxique dont l’effet est non-létal et momentané dans les échantillons de l’affaire Skirpal, ainsi que du A-234 (que les rosbifs nomment improprement Novitchok) non métabolisé.

      Pour faire court, le A-234 se dégrade rapidement une fois déposé, et bien plus encore lorsqu’il est assimilé par un organisme vivant. Il est donc impossible qu’il ait été retrouvé intact sur les scènes de crime ou dans des analyses de sang des Skripal. Ce qui incline à penser qu’il a été ajouté aux échantillons à postériori…

      Par ailleurs, les effets cliniques du BZ sont très proches des symptômes observés chez les Skripal, alors que le A-234 aurait fait un carnage, bien au-delà du cas des seuls Skripal.

      Le problème est que le BZ est un produit typiquement US/UK qui n’a jamais été produit par les russes !

      D’où le ratiboisage du très dérangeant rapport suisse par l’IOAC — dont on nous apprend qu’elle est noyautée par l’OTAN — avant publication de ses conclusions aux différentes parties.

      Sauf qu’un lanceur d’alerte helvète semble avoir signalé le problème aux Russes (à moins que ses derniers n’aient usés de leurs grandes oreilles) qui vont se faire un plaisir de contempler nos contorsions sémantiques visant à masquer la duplicité des manœuvres en cours.

      goo.gl/U64Q4A

       18

      Alerter
  • Francisco // 16.04.2018 à 11h29

    La démocratie fait croire que n’importe qui (un quelconque élu parmi les électeurs) est apte à prendre des décisions qui engageront les citoyens et l’avenir de la nation . Rappelons que le 3ème République française est l’origine de deux guerres mondiales !
    Qui est ce petit ministre des affaires étrangères , si péremptoire dans ses propos qui pourraient mener la France vers une (3ème ?) catastrophe ? . A l’origine un élu breton pour être le maire d’une ville ( détruite à 100% par la guerre). Et on dit que l’expérience n’est pas transmissible !
    La politique étrangère de la France est lamentable . Monsieur le Ministre , c’est pas demain que les agriculteurs vont exporter en Russie .
    Depuis Waterloo , les dirigeants français ont la pétoche des anglais . Napoléon III a déclaré la guerre à la Russie et est allé guerroyé en Crimée pour obéir à la Reine Victoria qui ne voulait pas d’autre souveraineté en Méditerranée que la sienne et surtout pas des russes . Cette 3ème République , qui entre les deux guerres prenant toujours ses ordres à Londres , a jeté Mussolini dans les bras d’Hitler; oublieuse des chausses trappes que la même Angleterre nous a tendues en Syrie ( déjà) et autres difficultés à empêcher la France à recouvrir les dommages de guerre .
    Et ça continue il suffit que Madame May, parle pour que notre Président , subjugué, approuve et obéit .
    Liberté proclament les frontons des mairies , sauf dans la tête des élus ministres et autre président tétanisés à la pensée d’être “stigmatisés” et soupçonnés de ” manquer à la solidarité occidentale”.

     6

    Alerter
    • Dagobert // 16.04.2018 à 14h30

      Vous avez oublié que le breton qui nous sert de ministre des affaires étrangères est un franc mac haut placé . Et cela vaut toutes les expériences et toutes les compétences …Par contre , on y apprend à mentir.

       2

      Alerter
  • Bot // 16.04.2018 à 13h15

    Question de béotien : n’est-il pas potentiellement dangereux de bombarder un “arsenal chimique” pour les populations ? Genre formation de nuages toxiques ? Ou pas ?

     3

    Alerter
  • Micmac // 16.04.2018 à 13h18

    Notre président nous dit qu’il a des preuves d’utilisation d’armes chimiques par l’armée syrienne.

    Très bien. Je demande à en avoir connaissance.

    Il est quand même étrange qu’aujourd’hui, on a même plus besoin de brandir une fiole de farine devant l’ONU, il suffit de dire qu’on a des preuves, et puis c’est tout… Personne ne demande quelles sont ces preuves.

     9

    Alerter
    • V_Parlier // 16.04.2018 à 15h04

      La “preuve” c’est la vidéo postée par les rebelles. C’est bien connu, pour nos “zélites”, internet est une source de fake-news sauf quand ça vient des rebelles syriens. Il faudra penser à le mettre dans la constitution…

       8

      Alerter
  • Nouréiev // 16.04.2018 à 13h19

    Pour moi c’est le contraire. Honneur à celui qui a choisi le document et les raisons de ce choix. C’est une aide indirecte qui permet d’entretenir un contact avec celui qui bâtit ce site et qui ainsi n’a pas besoin de faire systématiquement ses propres commentaires.

     1

    Alerter
    • Dagobert // 17.04.2018 à 08h58

      Je répète pour la n plus unième fois que ce qui est insupportable , c’est l’utilisation quasi exclusive de l’anglais ds les documents officiels onusiens (et eurocratiques aussi , même à destination des administrations françaises , je sais de quoi je parle) . Cela révèle la dégringolade dramatique de la France au niveau international . Je répète que le premier axe de résistance d’un patriote français est l’axe sémantique . La défense et l’illustration de notre langue , à l’intérieur et à l’extérieur . Inutile de me censurer , je répèterai cela sous toutes les formes sans me lasser . Cela dit , je ne mets absolument pa en question le site ni Olivier B , qui fait depuis le début un magnifique travail de réinformation , avec la souplesse et la mesure qu’il faut (contrairement à d’autres , qui tombent très vite ds la caricature et les slogans simplistes) .

       2

      Alerter
  • Yannis // 16.04.2018 à 14h07

    L’objectif principal de ces frappes pourrait être de détruire les traces de préparation d’une attaque chimique sous faux drapeau. Il y a déjà eu des précédents en Syrie au début du conflit tandis que les enquêtes de l’ONU n’ont pas pu prouver entièrement la responsabilité du gouvernement syrien… donc motus dans les médias suivistes. En effet le “camp de la paix” mené par les USA à financé et armé les groupes de mercenaires lobotomisés et les opposants à Assad les plus réaccionnaires (selon la dernière intervention lumineuse de Todd sur le sujet).

    Les militaires russes ont évoqué cette nouvelle manipulation occidentale. Ils auront donc dignement laissé la porte ouverte pour que les pouvoirs occidentaux aillent nettoyer leur propre saloperie sur place, maintenant que l’issue du conflit semble assez claire : la Syrie se sauve elle-même et ne subira pas le même sort que l’Irak ou la Lybie,

     1

    Alerter
  • Betty // 16.04.2018 à 14h16

    “A 40 kilomètres de la capitale, des ingénieurs de l’armement ont produit des agents toxiques. Pour la première fois, un des hommes clés de ce programme raconte.” La France a testé des armes chimiques près de Paris https://www.nouvelobs.com/societe/20131031.OBS3445/la-france-a-teste-des-armes-chimiques-pres-de-paris.html

     4

    Alerter
    • Alexis TK27 // 16.04.2018 à 14h33

      Très intéressant, merci.

      Et cohérent avec ce qu’on savait, c’est-à-dire l’existence d’un programme chimique français, quoique assez peu développé, jusqu’au traité d’interdiction de ces armes au début des années 1990.

       4

      Alerter
    • V_Parlier // 16.04.2018 à 15h16

      Incroyable cet article de “l’Obs”! Ce n’est pas dans “l’Obs” de 2018 qu’on verrait ça!

       2

      Alerter
      • V_Parlier // 16.04.2018 à 15h31

        (On y trouve quand même le fond de base, comme quoi c’est dans les gènes de ce média: Nous aurions été magnanimes de ne pas attaquer la Russie pour l’assaut dans le théâtre où des terroristes tuaient les otages… Au Bataclan on s’est vachement mieux débrouillé, c’est clair…).

         2

        Alerter
  • Krystyna Hawrot // 16.04.2018 à 14h21

    J’attends vivement le jour ou la Syrie va bombarder le CNRS en plein centre de Paris parce que les CRS Français gazent à tout va les anarchistes de Notre Dame des Landes. Parce qu’on a les photos et les vidéos des gaz! Qu’est ce qu’on dira alors si un pays étranger bombarde nos infrastructures précieuses et nos réalisations scientifiques? La les Russes ont raison: ceci est une attitude coloniale point barre, on est revenu à 1914.

     18

    Alerter
  • Michel B. // 16.04.2018 à 14h28

    Le discours médiatique dominant et de plus en plus uniforme nous éduque à penser “les Bons contre les Méchants”. Quand on creuse ce genre d’affaire, la glace se brise et on se rend souvent compte que finalement, les Bons et les Méchants s’entendent suffisamment pour faire des choses ensemble.

    Plus on “s’enfonce” dans cette histoire chimique, plus la main de l’ombre de l’occident apparait.

    En l’occurrence, la piste du patron de ce centre de recherche semble à creuser : Ghayth Armanazi, qui fut représentant la Ligue Arabe à Londres de 1992 à 2000, on frère dirige la SSRC, autre entité bombardé. Certains prêtent à la famille des liens avec le MI5 (https://twitter.com/Kapitol23/status/985178762429059074).

     3

    Alerter
  • Raoul C, // 16.04.2018 à 17h40

    Selon la journaliste Aine Carvill de la radio Spirit Radio qui a parlé à Robert Fisk qui s’est rendu à Douma.

    Nous venons de parler à Robert Fisk (Correspondant à l’étranger de The Independent britannique) à #Douma, à 13h00 aujourd’hui, qui dit qu’il est le 1er journaliste à visiter la clinique où l’attaque chimique ‘présumée’ a eu lieu. Il est allé seul, c’est-à-dire sans être accompagné par des militaires pour voir par lui-même. Tout fonctionne comme d’habitude dans un hôpital. Il confirme ce qui suit:
    1. Le film est authentique – il pourrait reconnaître l’emplacement
    2. Il a parlé à des médecins qui ont dit que les enfants étaient admis toussant et bafouillant
    3. Ils ont été admis à la suite d’une bombardement VOISIN et d’intoxication due à des fumées!
    4. Quelqu’un a créé la panique en criant «gaz, gaz, gaz» et ils ont commencé à suivre la procédure comme ils le feraient dans une attaque au gaz en arrosant les patients.
    5. IL N’Y AVAIT PAS D’ATTAQUE AU GAZ CHLORE
    RÉPÉTER…
    IL N’Y AVAIT PAS D’ATTAQUE AU GAZ CHLORE

    PS. L’interview sera diffusée à 10 h 10 demain sur #spiritradio

    https://www.facebook.com/aine.carvill?hc_ref=ARSr1AUt1Hd-JoLj2YbBE1NKOx38lTLbPKdVEPY6UdVKmUtMRqQLHdGemeln1qxlJqE

     7

    Alerter
  • WASTERLAIN Serge // 16.04.2018 à 19h41

    Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !

    Olivier Faure sur BFMTV justifie à l’instant les frappes en dehors d’une résolution de l’ONU pour “arrêter le boucher de Damas qui a une nouvelle fois utilisé l’arme chimique”
    La “gôche” bobo et parisienne pétrie de ses certitudes dans toute sa splendeur

    Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !

     3

    Alerter
  • obermeyer // 16.04.2018 à 21h28

    Intervention de JLM à l’assemlée nationale sur le bombardement de la Syrie :
    https://lafranceinsoumise.fr/2018/04/16/video-syrie-sommes-monde-ordonne/
    questionnement sur les objectifs et sur le monde multipolaire .

     4

    Alerter
  • vinel // 16.04.2018 à 22h28

    Presque certainement,des rebelles modérés vont signaler ,photo à l’appui qu’une nouvelle attaque chimique a eu lieu.
    Ou ça?Dans une zone ou ils sont en cours de défaite et recul.
    Bien évidemment,Macron et les assassins associes vont en remettre une couche.
    Mais ,ont ils des preuves?Macron lors de son dernier exercice télévisé:nous avons des preuves sures!Mais pourquoi ne les montre t il pas?ce serait si clair!
    La clarté ,pourquoi pas la transparence tant que vous y étes! nous dirait il.
    Pour conclure ,l’empire continue ,avec ses Etats godillots à étendre le chaos sur la planéte.
    Si tu n’est pas avec moi ,tu es contra moi!
    Macron a compris le message subliminal et veut être le premier… avec lui!

     3

    Alerter
    • fanfan // 17.04.2018 à 01h38

      Prochaine étape : Idlib, au nord de la Syrie, qui est sous le contrôle d’Al-Qaeda, Rastan et Jisr al-Shoughour et les forces armées syriennes se rassemblent dans la région rurale de Lattaquié, en étant prêtes à diviser Idlib après avoir libéré les nombreux villages qui l’entourent.
      Ce qui nous amène à la prochaine représentation d’une « attaque chimique » sur le théâtre opérationnel de l’armée syrienne et de ses alliés.

       2

      Alerter
  • Moussars // 16.04.2018 à 22h36

    Euh, lorsqu’on bombarde des entrepôts chimiques, il est d’usage 😉 que les gaz ou liquides stockés se répartissent dans tout l’environnement…
    Quelle était la météo à Damas ? Y avait-il une petite brise ou simplement un risque qui aurait été catastrophique pour les gens à des kms à la ronde ?
    Cette dernière affaire de Syrie relève de la mauvaise comédie de boulevard. Au théâtre, on dirait qu’ils en font trop…
    Il faut revenir à la commission Creel, à Bernays et ses semblables : tous les ingrédients y sont… Goebbels n’a rien inventé mais tout copié de ces gens là.

     4

    Alerter
  • Moussars // 16.04.2018 à 22h51

    Ah, on me souffle qu’il n’y a aucune victime.
    Est-ce que c’est parce qu’il n’y avait rien depuis longtemps ou parce que la communauté des 3 petits cochons avait surtout pris soin de prévenir tout le monde ?
    Les 5 millions de Coréens du Nord génocidés par les ricains (sources militaires américaines au plus haut niveau ± témoignages de personnalités incontestables), puis les Vietnamiens auraient aimé être prévenus à l’avance par les mêmes plus grands criminels de non-ressortissants de son propre pays…

     2

    Alerter
  • un citoyen // 16.04.2018 à 23h35

    Et ce n’est pas fini… (source : https://www.lemonde.fr/syrie/article/2018/04/16/londres-accuse-la-russie-et-la-syrie-d-avoir-refuse-l-acces-a-la-mission-de-l-oiac-a-douma_5286101_1618247.html)
    “Les neuf inspecteurs de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) n’ont pas encore pu accéder à Douma, lieu de l’attaque chimique supposée du 7 avril.”
    La Russie et la Syrie auraient invoqué des raisons sécuritaires selon le directeur général de l’OIAC Ahmed Uzumcu.
    “Selon un haut responsable russe, ils pourraient accéder aux lieux mercredi.”

    Puis encore un autre épisode dans lequel la zizanie est/ouest est toujours présente … :
    “Devant l’OIAC, l’ambassadeur américain a accusé les Russes d’avoir « maquillé » le site de l’attaque « dans le but de contrecarrer les efforts déployés » par l’organisation. Sans attendre les résultats des inspections, qui diront notamment si la scène de crime a été altérée, Kenneth Ward a déclaré que cela « soulève de sérieuses questions sur la capacité » de la mission « à faire son travail».”

     0

    Alerter
    • fanfan // 17.04.2018 à 00h33

      Après la reprise par l’armée syrienne de la Ghouta orientale, de nouveaux combats ont opposé ce lundi la Garde nationale syrienne aux radicaux toujours retranchés dans l’enclave. Les affrontements ont lieu dans le quartier d’Al-Rahmani… Selon les habitants du quartier, l’un des bâtiments abritait un important arsenal appartenant aux radicaux avant la reprise de la ville par l’armée. Des morts et des blessés sont à déplorer… https://fr.sputniknews.com/international/201804161035965843-combats-syrie-radicaux-forces-gouvernementales/

      Londres a accusé Moscou d’interdire l’accès en Syrie aux experts de l’OIAC afin de mener leur enquête concernant l’attaque chimique présumée dans la ville syrienne de Douma. Selon le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov, il s’agît d’une tentative britannique d’attribuer à la Russie des actions avec lesquelles elle n’a aucun lien… Des experts de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques ont commencé à mener leur enquête concernant l’attaque chimique présumée dans la ville syrienne de Douma… https://fr.sputniknews.com/international/201804161035966106-moscou-oiac-londres-accusations/

       1

      Alerter
      • un citoyen // 17.04.2018 à 00h37

        Merci fanfan. Donc ce n’est pas fini à Douma… (pfiou …)

         0

        Alerter
    • fanfan // 17.04.2018 à 00h43

      Lors d’une réunion à huis clos consacrée à l’attaque présumée menée le 7 avril à Douma, le représentant américain à l’OIAC a soupçonné la Russie d’avoir maquillé le site de l’attaque. Sergueï Lavrov a levé le voile à ce propos. La Russie n’a pas essayé de maquiller le lieu de l’attaque présumé avec des armes chimiques à Douma, en Syrie, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères dans une interview accordée à la chaîne de télévision BBC.
      Les inspecteurs de l’OIAC doivent visiter le site lundi pour y prélever des échantillons, interroger des témoins et recueillir des documents afin de déterminer si des armes chimiques ont été utilisées…
      https://fr.sputniknews.com/international/201804161035971290-douma-russie-maquillage/

       1

      Alerter
  • fanfan // 16.04.2018 à 23h52

    A Douma, les derniers prisonniers ont finalement été libérés le par les “rebelles” pro-saoudiens de Jaish al islam. Le nombre total serait de seulement quelques centaines d’individus… pour plus de 4 000 civils et militaires prisonniers recensés ! Jaish al islam avait ordre de ne pas se rendre à l’armée syrienne. Si le groupe ne peut restituer des milliers de prisonniers… auraient-ils été exécutés.
    Y’aurait-ils des charniers à cacher par tous moyens au monde ?

    http://www.middleeasteye.net/fr/news/revealed-thousands-missing-syrians-not-jaish-al-islam-1492653856

     0

    Alerter
    • un citoyen // 16.04.2018 à 23h58

      Donc, ce ne serait pas totalement fini à Douma. J’espère que l’on ne va pas revivre un nouvel épisode de charniers (mais je ne me fais pas d’illusions après toutes les horreurs que l’on a vu …)

       0

      Alerter
      • un citoyen // 17.04.2018 à 00h18

        (‘Pas totalement fini’ : quoique on a du mal a établir la chronologie des événements dans cet article qui n’est pas daté, cela date de trois jours à priori si on regarde les commentaires)

         0

        Alerter
  • Catalina // 17.04.2018 à 00h26

    ‘ENORME intervention de la Syrie à l’ONU après l’attaque du 14/04/18 ( à voir ! pas vu à la TV)

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=111&v=bSWCqUdZ8ao

     1

    Alerter
    • fanfan // 17.04.2018 à 04h30

      Il s’agit de Bachar Jaafari (A propos de l’OIAC : Ces inspecteurs ont attérri à Beyrouth (Liban) il a 2 jours… Et ils n’ont pas encore fait la centaine de km entre Beyrouth et Damas…)

       1

      Alerter
  • fanfan // 17.04.2018 à 01h44

    La DCA syrienne a intercepté ce lundi soir neuf missiles lancés sur l’aéroport de Shayrat, dans le gouvernorat de Homs. Contacté par Sputnik, le Pentagone a déclaré que les USA ne menaient aucune opération dans la zone en question. Des médias arabes présument que l’attaque aurait été menée par Israël.
    Le portail Al-Masdar précise pour sa part que l’attaque a été menée par l’aviation israélienne et est intervenue à 1h10 (0h10 heure de Paris). Selon cette même source, les frappes n’auraient pas visé Shayrat, mais une autre base aérienne de la province de Homs.
    Selon la chaîne libanaise Al Mayadeen, l’attaque n’a causé aucun dégât, tous les projectiles ayant été interceptés.
    https://fr.sputniknews.com/international/201804171035976846-syrie-dca-missile-homs/

     1

    Alerter
    • RGT // 17.04.2018 à 11h24

      Nous aurons bientôt droit à l’indignation de nos “grands médias d’information indépendants” qui s’offusqueront du fait que le gouvernement syrien impose une “no fly zone” (terme qu’ils emploieront, en français ça serait plus ringard) au dessus de son territoire.

      La monarchie est outragée car elle est désormais privée de son “Droit Divin” d’imposer ses “Visions Grandioses” aux peuples inférieurs.
      Et par une “bande de ploucs” en plus, à peine sortis du moyen âge qui agissent sans l’accord de la “Communauté Internationale Bienveillante”.

      Une honte !!!

       0

      Alerter
  • Greg // 17.04.2018 à 03h59

    A lire les journaux on dirait que tout le monde remercie les 3 guignols de ne pas avoir declenche la troisième guerre Mondiale.

     2

    Alerter
  • WASTERLAIN Serge // 17.04.2018 à 08h18

    Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !

    C’est chaque fois le même scénario ! L’armée syrienne mène actuellement une offensive victorieuse dans la poche de Rastan (entre Homs et Hama) où nos ‘’rebelles modérés’’ sont en grande difficulté et op !, quelques missiles sur l’aéroport d’où décollent les avions qui opèrent en soutien de cette offensive.
    Après ça, certains jouent encore les vierges outragées lorsqu’on fait remarquer qu’Israël soutient militairement les terroristes qui ‘’œuvrent’’ en Syrie !

    Tandis que la DCA syrienne aurait tiré sur les avions, cette fois il paraît que ce sont les S400 russes qui sont intervenus pour abattre les 9 missiles dont pas un n’a atteint sa cible.
    Ils sont devenus fous ! Vont finir par l’avoir leur 3ème WW !

    Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !

     1

    Alerter
    • WASTERLAIN Serge // 17.04.2018 à 13h40

      Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !

      Spunik annonce que l’attaque de l’aéroport de Shayrat cette nuit par les israéliens est un fake, alors qu’elle en donnait moult détails ce matin !
      Décidément, il faut prendre avec des pincettes toutes les informations d’où qu’elles viennent sur cette guerre !
      Ceci dit, vaut mieux que ce soit un fake…
      https://fr.sputniknews.com/international/201804171035979186-syrie-attaque-sana-shayrat/

      Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !

       1

      Alerter
  • Skas // 17.04.2018 à 09h17

    Salut,
    concernant le rapport du 23 mars, le lien envoie vers un rapport de fevrier qui n’est pas celui cité.
    C’est possible d’avoir le fameux rapport du 23 mars ?
    Désolé si j’ai raté un truc dans mes clics.
    Encore merci pour le taff

     0

    Alerter
  • Simplet // 17.04.2018 à 11h04

    Quelqu’ un pourrait-il m’ expliquer clairement : bombarder une usine qui produit des armes chimiques aussi dangereuses,
    ne présente t-il pas un pire risque d’ émanation de gaz mortels pour les populations que l’ on est supposé vouloir protéger ? D’ avance merci .

     0

    Alerter
  • Renaud // 17.04.2018 à 15h40

    Ci-dessous la séquence de l’un des mieux renseignés sur les “attitudes” et les “actes”, souvent des pantomimes de ceux qu’on nomme nos dirigeants:

    https://www.businessbourse.com/2018/04/16/philippe-bechade-seance-du-lundi-16-avril-2018-ready-player-one/#comment-84609

     0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications