Un petite vidéo “clin d’oeil” pour tous ceux qui ont suivi de près les évènements en Ukraine il y a 2 ans, avec Piotr Smolar…

Une pièce de plus dans la longue “martyrologie” de l’information en France…

Version sous titrée en russe :

N’hésitez surtout pas à rediffuser !

======================================

Les Ukrainiens commémorent la répresssion sanglante du Maïdan

Article pas très tendre de l’AFP, mais il faut parfois savoir lire entre les lignes

Souce : AFP dans L’Obs, 20/02/2016

Kiev (AFP) – Les Ukrainiens commémorent samedi la répression sanglante du Maïdan, il y a deux ans, épicentre de la contestation pro-européenne, entre la fierté d’avoir changé le cours de l’histoire [OB : Coup d’État, guerre civile !] et l’amertume face à la lenteur des changements [OB : les non-changements du tout] pour lesquels ils avaient milité.

Une marche aura lieu samedi matin sur l’allée de la Centurie céleste où sont morts la plupart de plus de 100 victimes de la répression. Des “projecteurs de la dignité” seront allumés dans la soirée sur des endroits où sont tombés les manifestants.

Une prière pour l’Ukraine et d’autres rassemblements réunissant soldats qui avaient combattu dans l’Est séparatiste prorusse, volontaires et militants auront lieu dans la journée.

Les deux années qui ont suivi ces violences à Kiev, ont été ponctuées par des bouleversements tragiques pour les Ukrainiens.

Après la chute du régime prorusse du président Viktor Ianoukovitch [OB : qui a passé 4 ans à mégocier un accord d’association avec l’UE, et qui a eu comme ministre le président actuel – super “prorusse” le gouvernement !]  en février 2014, la Russie a annexé le mois suivant la péninsule ukrainienne de Crimée. Peu après, un conflit armé dans l’Est a éclaté faisant depuis plus de 9.000 morts.

Plus de 250 responsables présumés des tueries sont poursuivis par la justice ukrainienne, mais aucune condamnation retentissante n’a encore été prononcée.

Le niveau de vie de la plupart des Ukrainiens a drastiquement chuté dans le sillage de la dépréciation de la monnaie et de l’inflation. Et le pays a sombré dans des querelles politiques [OB : comment ça “querelles politiques ?” Lesquelles ?] entre dirigeants pro-occidentaux et des scandales de corruption qui rappellent les pratiques courantes du régime d’avant le Maïdan.

– ‘capables de tout’ –

Mais ceux qui ont participé aux trois mois de contestation sur le Maïdan se réjouissent aujourd’hui du changement des mentalités provoqués par ce soulèvement, même s’ils sont déçus par le pouvoir en place.

Ils reprochent surtout aux autorités leur échec total dans la lutte contre la corruption, une des principales exigences du Maïdan.

Oui, enfin, ça veut donc dire que les nouveaux sont corrompus, quoi…

“Mes espoirs pour la lutte contre la corruption n’ont pas été satisfaits. Mais nous sommes capables de faire tout cela. Je suis content que les gens soient mobilisés depuis le Maïdan”, explique Konstantin Levitski, un étudiant de 30 ans.

“Sur le plan moral les changements ont été positifs. Les gens ont cessé d’avoir peur du pouvoir. Si nous avons renversé la “Famille de Ianoukovitch” (le très puissant clan politico-financier de l’ancien président, ndlr), nous sommes capables de chasser tout pouvoir si nécessaire“, lance-t-il.

Encore un gars bien. Comme l’Ukraine a toujours été une Démocratie, il suffit aussi d’attendre les prochaines élections, hein…

Une mise en garde adressée au président Petro Porochenko, l’un des hommes les plus riches du pays dont la fortune a grimpé depuis son arrivée au pouvoir malgré la crise et la guerre qu’il avait promis d’arrêter en trois mois.

Les gens au pouvoir n’ont pas changé. Le président a fait des tas de promesses qu’il n’a pas tenues”, insiste l’étudiant.

Pour l’avocat Roman Masselko, 35 ans, qui a défendu les militants arrêtés pendant la contestation, c’est l’impunité qui érode le système.

Le banc des accusés est très petit, deux ans après le massacre et ce sont de simples exécutants qui sont poursuivis“, a-t-il affirmé à l’AFP. “L’enquête est délibérément sabotée (…) et la responsabilité en revient au pouvoir politique“, juge M. Masselko.

OB : euh, ah bon, on ne poursuit pas bien les crimes commis par le régime honni précédent ?

Et le gouvernement a saboté l’enquête sur 100 morts en Europe ? Et ça ne fait la Une, ni l’objet d’enquêtes de journalistes occidentaux ??

Sur 330 juges accusés d’avoir rendu des jugements injustes contre les militants du Maïdan, “seulement 10 ont été limogés, une vingtaine font l’objet de poursuites criminelles, mais 90% d’entre eux continuent de travailler”, s’insurge-t-il.

Malgré ce constat amer, l’avocat reste optimiste : “Après le Maïdan la société ukrainienne sait qu’il n’y a pas de portes qui ne puissent être ouvertes”.

Et Kateryna Chevtchenko, 63 ans, s’emporte contre les dirigeants d’aujourd’hui qui “se sont servis des manifestants”. “Cette année je n’ai même pas pu m’acheter une bouteille de vin mousseux pour le Nouvel an. Et là-haut ils continuent de voler“, peste la retraitée qui avait manifesté jour et nuit en 2014, se disant prête à recommencer.

Beau bilan, quoi…

Souce : AFP dans L’Obs, 20/02/2016

83 réponses à [Maïdan, 2 ans déjà] L’information sur l’Ukraine vue par le Monde…

Commentaires recommandés

Lysbeth Lévy Le 20 février 2016 à 11h54

Deux ans déjà ? Il me semble que c’était hier, et de fait la situation a empirée, la nouvelle équipe est aussi plus corrompue que l’ancienne, l’argent du FMI ou Européen passe par des trous de poches de gens bien placés, impossible que le pays se réforme à l’européenne normale : de la corruption mais légale au moins. Des soldats “ukrainiens” (ATO) forcés de faire une guerre contre leur concitoyens de l’est au profit des Usa, Canada, et UE, dans des conditions dignes du moyen-âge, ils revendent su e-bay ou autres sites, leurs armes, leurs super-lunettes valant 1000 € pièce, a 40 € seulement…..pour manger ! De jeunes gens meurent par centaines et dans les mêmes conditions précaires : froid, alcool, manque de préparations. Les mères a l’est n’ont plus assez de larmes, pour ceux et celles qui partent avec des bombardements incessants à un moment ou nous à l’Ouest nous fêtons le “plus jamais ça” qui est d’une incongruité telle que c’est hypocrite.

  1. Lysbeth Lévy Le 20 février 2016 à 11h54
    Afficher/Masquer

    Deux ans déjà ? Il me semble que c’était hier, et de fait la situation a empirée, la nouvelle équipe est aussi plus corrompue que l’ancienne, l’argent du FMI ou Européen passe par des trous de poches de gens bien placés, impossible que le pays se réforme à l’européenne normale : de la corruption mais légale au moins. Des soldats “ukrainiens” (ATO) forcés de faire une guerre contre leur concitoyens de l’est au profit des Usa, Canada, et UE, dans des conditions dignes du moyen-âge, ils revendent su e-bay ou autres sites, leurs armes, leurs super-lunettes valant 1000 € pièce, a 40 € seulement…..pour manger ! De jeunes gens meurent par centaines et dans les mêmes conditions précaires : froid, alcool, manque de préparations. Les mères a l’est n’ont plus assez de larmes, pour ceux et celles qui partent avec des bombardements incessants à un moment ou nous à l’Ouest nous fêtons le “plus jamais ça” qui est d’une incongruité telle que c’est hypocrite.


    • Surya Le 20 février 2016 à 13h37
      Afficher/Masquer

      Vous racontez n’importe quoi. Piotr Smolar n’a rien vu, donc ça n’existe pas :p

      Quand lit et écoute ce genre d’individu, finalement on se dit que le sobriquet de journalope n’est pas franchement usurpé.


      • Balthazar Le 20 février 2016 à 16h20
        Afficher/Masquer

        J’en viens à souhaiter, à la manière des juifs après la Shoah et la création de l’Etat d’Israel, que les civils ukrainiens, le jour où ils se seront débarrassés de tout ce qui gangrène leur État, mettent en place des tribunaux et jugent tous les sa.lopards (même ceux qui se cachent à l’Etranger) qui auront permis les atrocités (pillage, exécutions…) dans leur pays.
        Pas une frappe de drone, avec les dommages collatéraux (sic), à l’américaine. Non, une ex filtration et un procès dans leur pays.


        • Astatruc Le 20 février 2016 à 22h23
          Afficher/Masquer

          C’est prévu apparemment, les républiques populaires condensent des dossiers, chaque jour, la synthèse est faite du non-respect des accords.


        • Tonton Poupou Le 21 février 2016 à 13h18
          Afficher/Masquer

          Et il ne faut pas “oublier” non plus “les collabos étrangers” qui ont activement participé aux crimes par leur propagande et leurs mensonges éhontés.
          A la lumière du “dossier syrien”…….. par exemple : Sous le titre évocateur : Syrie : Le Grand Aveuglement.
          On commence à voir dans les mass-médias de la télévision d’état française le “grand retournement de veste”, les parapluies s’ouvre vitesse grand V sur l’air du “on n’avait pas vu exactement ce qui se passait, on ne savait pas……… se serait on largement trompé ? etc etc etc ………… et bla bla bla et bla bla bla ………..mais vous voyez …….. finalement on vous “informe” sur la “vérité” ……. Excusez nous ! Hein !”
          Tous ces “professionnels” savent très bien qu’un clou chasse l’autre !
          On en rigolerait presque si le bilan n’était pas des centaines de milliers de victimes et des millions de réfugiés. Un pays et une peuple martyrisé.


  2. Louis JULIA Le 20 février 2016 à 12h11
    Afficher/Masquer

    “Des “projecteurs de la dignité” seront allumés dans la soirée sur des endroits où sont tombés les manifestants.”
    Pour les diriger, ces projecteurs, le plus simple serait de faire appel aux snipers postés dans le grand hôtel qui abritait l’état-major de la contestation, ceux qui tiraient dans le dos des manifestants et sur la police. Ce qui est dommage, c’est que les arbres qui portaient des traces révélant les trajectoires de certains projectiles ont été coupés depuis…


    • Louis JULIA Le 20 février 2016 à 12h42
      Afficher/Masquer

      En complément de mon premier post, voici une vidéo où, à partir de la minute 8’30”, on voit des manifestants armés à l’intérieur du QG des manifestants, puis un extrait d’une vidéo de RT où on les voit tirer sur les manifestants (ou les policiers) depuis la fenêtre d’un étage.: https://www.youtube.com/watch?v=8MtNMrmRuiM


      • Bigglop Le 20 février 2016 à 16h29
        Afficher/Masquer

        Il y a aussi cette étude effectuée aux USA par un universitaire Ivan Katchalovski qui tend à démontrer que le massacre a été le fait de “néo-nazes”
        http://www.academia.edu/8776021/The_Snipers_Massacre_on_the_Maidan_in_Ukraine


        • mazepa Le 21 février 2016 à 01h16
          Afficher/Masquer

          Il y a beaucoup de matériel pour prouver ça, mais il manque du volonté, sur tout chez les occidentaux. Le maidan a été fait par Porochenko et pour Porochenko les chancelleries européens ne disent pas pour quel raison il est passé une grand parti de moi de janvier 2014 à Bruxelles, ça ne les arrange pas , leurs but est affaiblissement de la Russie et le peuple ukrainien ils crachent dessus.


  3. Inox Le 20 février 2016 à 12h16
    Afficher/Masquer

    “Encore un gars bien. Comme l’Ukraine a toujours été une Démocratie, il suffit aussi d’attendre les prochaines élections, hein…”

    Ah? Ça change quelque chose des élections? Vite! La recette 😀


  4. Louis JULIA Le 20 février 2016 à 12h22
    Afficher/Masquer

    Un pas intéressant a été franchi en Ukraine avec la démission (enfin!) de Yatseniouk du poste de premier-ministre. Il a déclaré “Je suis allé à l’abattoir politique” ( Yatseniouk démissionne : “Je suis allé à l’abattoir politique”, a-t-il déclaré
    http://www.pravda.com.ua/rus/news/2016/02/19/7099656/
    Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=0z-lk7dafyo
    Mais il déclare qu’une partie des députés n’a pas soutenu la démission du gouvernement, parce qu’ils ont calculé les risques pour le pays : le chaos.
    http://www.pravda.com.ua/rus/news/2016/02/19/7099654/)


    • Lysbeth Lévy Le 20 février 2016 à 13h22
      Afficher/Masquer

      Il suffit pour refaire un bon coups d’état de participer à un “Techcamp” information donné par un élu Oleg Tsarov “des régions”, qu’on empêche de parler et dont la vidéo hélas est encore en “panne” :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/TechCamps et là Oleg Tsarov dénonce ces camps financés par le state of Département Us et Soros cie : http://www.dailymotion.com/video/x2fydyf_euromaidan-oleg-tsarov-denonce-un-complot-des-etats-unis-20-11-2013_news

      Dans tous les pays ces camps spéciaux basés sur les technologies d’internet prétendent “les “changements de régime” ou coups d’état selon les voeux des Usa..Bueno !

      Le journal soir-d’Algérie.com aussi les dénoncent : http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2013/05/13/article.php?sid=148836&cid=2
      Comment peux t’on, a l’ère du net, encore nous faire croire que c’est une révolution spontanée, alors que tout le monde (complotiste ?) sait que c’est l’inverse ??


      • mazepa Le 21 février 2016 à 01h26
        Afficher/Masquer

        Autre problème est que les occidentaux ont perdus tout sens de la réalité ! Avez vous vue quelque part une manifestation spontanée avec une scène le lendemain de le premier accrochage avec la police et un plus cette manifestation dure trois mois – où est passé le Trac-fin )))


        • ANNA Le 21 février 2016 à 08h51
          Afficher/Masquer

          Les occidentaux ont perdus tout sens de la réalité et de morale !

          “France 24” diffuse un reportage, ou elle montre un ukrainien qui revendique d’avoir tué des policiers de Berkut et de tirer sur les manifestants du Maidan. Et regreter a la fin – “Je ne savais pas que Porochenko serait pire que Ianoukovitch !”

          http://www.france24.com/fr/20160220-video-maidan-deux-ans-commemoration-ukrainiens-amers-rendent-hommage-morts

          Donc si Porochenko était mieux que Ianoukovich, tuer les policiers et les manifestants serait justifié a ces yeux ?
          Hallucinant !
          Imaginez une seconde un reportage de Russia Today qui donne la parole aux assassins de Bataclan, pour qu’ils nous disent – “on ne savaient pas que notre acte entrainerait l’instauration de l’état d’urgence”….


  5. bluetonga Le 20 février 2016 à 12h38
    Afficher/Masquer

    C’est bête que Charlie Hebdo soit devenu ce qu’il est, une caution au pouvoir en place, mollement impertinente, soporifique et insignifiante. C’est maintenant qu’il y aurait de la place pour un journal franchement satyrique, franchement percutant, qui ferait ses choux gras de toutes les débilités, de tous les mensonges, de toutes les vacuités de cette presse veule et alignée. Et qui en plus, contribuerait à réinformer. Quelles belles satires et quelles belles caricatures harakireinnes il y aurait eu moyen de faire sur les thèmes de Poroshenko,le secteur droit, l’invasion russe hebdomadaire, les snipers du Maidan. Mais aussi sur les événements de Syrie (où encore hier l’ineffable Obama exhorte Kurdes et Syriens à ne pas provoquer la Turquie en reconquérant trop de territoire). Beaucoup de pensées citoyennes s’affranchissent, nombreux sont ceux qui se détournent des médias mainstream. Mais il manque une pincée d’humour pour que la sauce populaire prenne et devienne un contre-pouvoir.


    • Astatruc Le 20 février 2016 à 16h26
      Afficher/Masquer

      La corruption est aussi chez nous et à un niveau insoupçonné, j’ai mis un lien sur le billet Régis Debray,


    • Silk Le 21 février 2016 à 00h00
      Afficher/Masquer

      Il manque un journal satirique mais Charlie hebdo, ça faisait longtemps que les apriori idéologique guidaient la direction de la rédaction …


    • anne jordan Le 21 février 2016 à 17h43
      Afficher/Masquer

      si ce journal satirique voyait le jour , je doute fort de son succès s’il analysait et se consacrait à autre chose qu’à la politique française !
      voyez vous un grand intérêt de vos compatriotes pour la Syrie , l’Ukraine ou même la Grèce ?
      tirage archi limité , soyez en sur !
      et , après tout , la vocation d’un journal satirique n’est elle pas de se gausser surtout du pays dans lequel il est publié ?
      ( voir Chomsky)


  6. vincent Le 20 février 2016 à 12h41
    Afficher/Masquer

    Ah voilà enfin l’auteur de ces fameuses photos, le cité le jour du débat avec les deux “journalistes” vous aurait permit de leur faire fermer leur claper et se prendre une honte internet irrécupérable;

    Photographe David Rose du télégraph, vachement russe comme organe de presse. C’est le cirque pender le Monde,

    Puis même dire que les manifestant sont des pacifiste alors qu’ils utilisent des coktail molotov ( comble de l’ironie pour des anti russe?) me parait paradoxal, en France on les appel les casseurs et la police ne se gêne pour les appréhender avec véhémence.

    Piotr Smolar devrait s’appeler Piètr Molard. (humour) Je pense que c’est quelqu’un qui croit en ces mensonges en toute sincérité.

    Je vous suggère cette interview de Natasha Polony sur les médias, très édifiante, et moi même je fus surpris de sa position sur la question
    https://www.youtube.com/watch?v=db26_acAeF4

    Elle a fondé un comité Orwell pour penser les médias d’aujourd’hui, affaire à suivre


    • imagine Le 20 février 2016 à 16h36
      Afficher/Masquer

      Natasha Polony qui fonde un comité Orwell !!! Jusqu’où ira l’imposture ?
      Pauvre Orwell, c’est comme si on apprenait que le likoud est devenu pro palestinien ! Ou que Hollande est socialiste !
      Ce comité Orwell n’est rien d’autre qu’une initiative marchande du mainstream qui s’aperçoit que la pensée unique ne fournit pas assez de profit.
      Pensez, un site comme celui-ci ou d’autres est plus lu que n’importe quelle feuille de chou du mainstream !
      Alors ça s’inquiète dans le mainstream.
      Savez-vous que Joffrin lui-même en est (du comité Orwell). Joffrin …Orwell cherchez l’erreur.


      • vincent Le 20 février 2016 à 22h23
        Afficher/Masquer

        Bizarre parce qu’elle ne le porte pas dans son coeur lors de l’interview, elle dit que c’est un individu qui croit en ses mensonges et qui est contre toute pensée alternative à la politique actuelle, donc bizarre qu’il en fasse partie.

        Après je suis pour la posture de thinkreview, on peut leur laisser une chance de se racheter, mais il le dit, que si c’est pour reproduire du mainstream son comité sera très vite cataloguer et ne servira à rien. Mais bon moi je lui laisse sa chance, surtout vu ce qu’elle dit, soyons indulgent de notre côté et encourageons les efforts.


      • anne jordan Le 21 février 2016 à 18h57
        Afficher/Masquer

        Joffrin ?
        vous êtes sur ?
        en attendant , la dame a des références :
        Christopher Lasch
        Norman Baillargeon
        Karl Popper , etc …
        on lui laisse une chance ?


        • anne jordan Le 21 février 2016 à 20h52
          Afficher/Masquer

          en fait , Joffrin était invité au 1er colloque sur le comité Orwell ; ce qui ne signifie pas qu’il en fait partie !
          aaah ces lectures rapides….


  7. sergeat Le 20 février 2016 à 12h56
    Afficher/Masquer

    Tout va bien en Ukraine:1)le milliardaire Porochenko a réussi a déstabilisé l’oligarque Kolomoiski à son profit.Combien de milliards a-t-il gagné en plus?
    2)Le fils Biden a pris le contrôle d’une partie de l’énergie ukrainienne.
    3)Saakachvili vend les ports d’Odessa aux intérêts US.
    4)Monsanto achète des milliers d’hectares de tchernazium .
    5)9000 civils tués dans l’Est .combien de blessés?
    6)….
    L’AFP a raison tout s’améliore,même si l’enquête des snipers de Maidan tuant avec les même balles manifestants ET policiers est toujours dans l’impasse,que le massacre d’Odessa est juste une petite rixe.

    En conclusion nous n’avons plus de journalistes mais nous avons des propagandistes défendant les intérêts de leur propriétaires banquiers ou milliardaire et pour l’AFP nous avons des distributeurs de tractes néo-cons.


    • Lysbeth Lévy Le 20 février 2016 à 14h30
      Afficher/Masquer

      Il semblerait qu’il y ai de l’imprévu sur le maidan pour la “fête” a moins que ce soit de la “vulgaire propagande russe” (sic !) une vraie manif ? :
      http://fr.sputniknews.com/international/20160220/1021940559/ukraine-marche-nationaliste-kiev.html

      Ha non ce sont des violences “normales”, juste pour le fun et quelqu’un a mis ceci aussi : https://ukrstream.tv/en/stream/kyiv_maidan_nezalezhnosti#.VshpkkDm4wF zut encore des violences de la part des démocrates de Pravy Sector ?

      Je ne comprends pas ce que dit la vidéo des “éructations” …. IL n’y a pas grand monde de civil a part les groupes pro-bandera et paramilitaires. .


      • sergeat Le 20 février 2016 à 16h43
        Afficher/Masquer

        Il y a quand même un peu de propagande dans sputnik et RT .Mais j’ai trouvé un témoignage intéressant dans “komsomolskaia pravda”du 18/11/2015 (si vous lisez le russe) comme quoi une employée russe travaillant aux galeries Lafayette a vu un déploiement important de police,inspecteurs,militaires…inspectant tout 2 jours avant les attentats,cela pour la première fois en 2 ans ,s’attendaient-ils à quelque chose?prévenu par qui les autorités ou autres?


        • Astatruc Le 20 février 2016 à 18h16
          Afficher/Masquer

          J’ai vu partout à Rostov (Russie)des contrôles sévères, vos sacs passent dans des appareils qui les scannent et ceci même dans une simple gare d’autobus, ils prennent leurs précautions et on les comprend.La Russie a été victime de très nombreux attentats et n’ignore pas qu’elle est visée par une révolution de couleur, révolution des roses, sans doute parce qu’ici, il y a un vrai culte pour ces fleurs.
          :O)


        • anne jordan Le 21 février 2016 à 17h55
          Afficher/Masquer

          hep , @sergeat, vous parlez de Paris , là ? et pas de Rostov ou de Moscou ! personne n’a relevé votre info , qui pourtant est détonnante !


    • anne jordan Le 21 février 2016 à 18h02
      Afficher/Masquer

      bah !
      quand on voit ce qui se passe en Grèce ( quand même encore un peu dans l’U.E , non ? )…

      Vers un Notre-Dame-des-Landes en Crète ?

      Oui, vous avez bien lu. En pleine série de grèves générales en Grèce depuis le 12 novembre, de manifs fleuves en émeutes assourdissantes, du blocage des ports à celui des grandes routes principales, des actions de sabotage dans les administrations qui collaborent avec la troïka à la chasse aux CRS par les paysans crétois au cœur d’Athènes, le gouvernement Tsipras vient de confirmer que l’aéroport d’Héraklion en Crète serait prochainement fermé et remplacé par un nouvel aéroport ….

      coût prévu : 850 millions d’euros ( pour l’instant ! )

      qui sera le maitre d’oeuvre ?
      VINCI !

      http://blogyy.net/2015/10/17/les-charognards-se-multiplient-sur-le-cadavre-encore-chaud-du-bien-commun-en-grece


  8. fouineur Le 20 février 2016 à 13h06
    Afficher/Masquer

    Pour ceux qui ont suivi de près les événements, les assassinats sur le Maïdan, en particulier l’enquête sur l’origine des tirs par une TV allemande (hôtel Ukraine donc pas la police), on se comprend sur les raisons du sabotage de l’enquête …


  9. lanQou Le 20 février 2016 à 13h24
    Afficher/Masquer

    De l’art de la tromperie journalistique:

    “Peu après, un conflit armé dans l’Est a éclaté faisant depuis plus de 9.000 morts.”
    Un conflit qui éclate, c’est un peu comme une fleur qui éclot, c’est la vie, on n’aurait pas idée de relier le conflit à la volonté, aux paroles et aux actes des nouveaux dirigeants d’Ukraine.
    Et si on tient vraiment à faire apparaître une causalité, il suffit de se reporter à la phrase précédente:
    “en février 2014, la Russie a annexé le mois suivant la péninsule ukrainienne de Crimée. ”
    CQFD

    Un peu plus bas:
    “Une mise en garde adressée au président Petro Porochenko, l’un des hommes les plus riches du pays dont la fortune a grimpé depuis son arrivée au pouvoir malgré la crise et la guerre qu’il avait promis d’arrêter en trois mois.”
    2 erreurs judicieuses: “malgré” au lieu de “grâce”, la “promesse d’arrêter la guerre” au lieu de “la déclaration de guerre à la moitié du pays”.


  10. cording Le 20 février 2016 à 13h34
    Afficher/Masquer

    Les Ukrainiens n’ont rien gagné au changement de pouvoir, il y a 2 ans.


    • Nico 13 Le 20 février 2016 à 21h48
      Afficher/Masquer

      C’était a prévoir de toute façon j’ai envie de dire.
      Je n’aime pas particulièrement Poutine, et malgré tous ses défauts, on peut dire tout ce qu’on veut, mais c’était largement plus cohérent d’intégrer l’Ukraine a la CEI qu’à l’UE.

      Qui, en Europe, va acheter, par exemples, des produits alimentaires tels que les vareniki, de la smetana (crème fraîche aigre) ou encore du kvas (boisson fermentée) ?
      Moi je suis prêt (et d’ailleurs je vais tester un restau qui cuisine des plats ukrainiens et russes pour mon anniv) a consommer ce genre de produits mais a mon avis il y a peu de personnes en Europe prêtes a consommer régulièrement ce genre de produits.

      C’ est pareil pour Antonov.
      Vous croyez que les compagnies européennes vont acheter leurs avions, tramways et trolleybus ?
      Mais on a déjà tout ce qu’il faut en Europe.
      Si les dirigeants de l’UE veulent attirer l’Ukraine dans leur escarcelle, c’est juste pour avoir des mp et de la mo a pas chères.

      Et si en plus on peut faire chier Poutine et amoindrir l’influence russe, il ne vaut pas s’en priver.
      C’est juste par pure idéologie que certains veulent contrôler l’Ukraine.
      On pourrait en rire, mais derrière, malheureusement, il y a un peuple qui souffre.


      • OFJ Le 21 février 2016 à 10h53
        Afficher/Masquer

        ils veulent l’Ukraine dans l’UE aussi pour :
        – vendre les produits Monsanto, pesticides et OGM, …
        – piller les riches terres agricoles (comme cela est en train de se faire en ex-RDA), …
        – déposer, ni vu ni connu, et sans grandes précautions, leurs déchets nucléaires à Tchernobyl, …
        – disposer à bas prix d’une main d’œuvre bien éduquée, …
        etc, etc, …


        • Nico 13 Le 21 février 2016 à 20h35
          Afficher/Masquer

          Ah mais il y a plein de possibilités pour les multinationales dans ce pays.
          Dans l’agriculture comme tu l’as dit, avec les fameuses terres noires chernozem.
          Et il y a aussi du gaz a aller chercher (il me semble que l’Ukraine a la 3eme réserve de gaz de schiste en Europe).

          Pas pour rien que le fils de Biden a été nommé pour faire partie du directoire de la plus grande société de production de gaz du pays.
          On peut également parler du port d’Odessa qui donne accès a la mer noire.

          Enfin bref, ceux qui détiennent le pouvoir et les capitaux vont pouvoir se gaver.
          Pas pour rien que le FMI et les dirigeants de l’UE font pression sur Porochenko.
          C’est soit il réforme pour favoriser les privatisations et son gouvernement continuera d’être a la tête du pays ou soit on lui mettra dans les pattes des technocrates non élus (bien évidemment).
          Et d’après l’article de boursorama que j’ai lu cette semaine, certains de l’UE le réclament vraiment.


    • mazepa Le 21 février 2016 à 00h38
      Afficher/Masquer

      Un seul atout vous pouvez parler librement le Russe au parlement .


  11. Eric Le 20 février 2016 à 13h35
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    Très intéressant. Mais il manque, à mon goût, des explications : David Rose, sur la place Maïdan, photographie des citoyens armés. Le reporter du monde, lui, ne voit rien. Pourquoi ne voit-il rien ? C’est tout de même très troublant. Existe-t-il un schéma logique qui permettrait de comprendre que Piotr Smolar ment sciemment ? Un premier élément de réponse est sur sa fiche le monde : http://www.lemonde.fr/journaliste/piotr-smolar/
    De 2007 à 2014, il est reporter pour Le Monde en Europe orientale (dont fait partie l’Ukraine).
    Un blogger nous apprend en outre qu’en 2010, il se rend aux Etats-Unis dans le cadre du programme “Marshall Memorial Fellow” http://fmarsal.blogspot.fr/2014/05/qui-est-piotr-smolar.html

    Nous savons par ailleurs (http://www.upr.fr/videotheque-upr/ukraine-guerre-civile-destabilisation-jusquou-ira-washington) d’une façon quasi certaine que le coup d’état de 2013 en Ukraine a été appuyé en sous-main par les américains.

    [Modéré]


    • Thomas Baspeyras Le 20 février 2016 à 14h29
      Afficher/Masquer

      Possible. Mais on peut proposer une explication plus simple : Piotr Smolar est allé à Kiev avec une certaine idée de ce qu’il y verrait : de sympathiques Ukrainiens épris de liberté et d’Union européenne qui manifesteraient pacifiquement pour une démission contrite du gouvernement en place. Et donc, il a passé son temps avec ces gens là. Ensuite il est remonté dans l’avion, et n’a très sincèrement rien vu d’autre.


    • Eric83 Le 20 février 2016 à 14h31
      Afficher/Masquer

      Je ne sais plus qui a dit “En temps de guerre, l’information n’existe plus, il n’y a plus que de la propagande”.

      Les US étant perpétuellement en guerre depuis des décennies, seule leur propagande est donc véhiculée par tous les médias atlantistes aux ordres.

      Les oligarques propriétaires des médias atlantistes font partie de la ploutocratie internationale qui profite de la guerre perpétuelle des US.

      La boucle est bouclée : pouvoir politique-moyens financiers illimités-propagande intensive.

      Que c’est beau la “démocratie” à la sauce US !


      • Nico 13 Le 20 février 2016 à 23h25
        Afficher/Masquer

        Tu as aussi cette citation qui est toujours vrai en temps de guerre : on croit mourrir pour la patrie, on meurt pour des industriels.

        Ps : maintenant que Ayrault a remplacé Fabius au quai d’orsay, vous imaginez le voir en face de Poutine ou Medvedev ?
        Je crois qu’on rigolerait bien mdr.


    • Lysbeth Lévy Le 20 février 2016 à 15h20
      Afficher/Masquer

      Comme le dit Poutine, ce pays n’a pas changé depuis son “indépendance” depuis 1992 ! L’état tel qu’il est a été fondé aux Usa, Canada, la diaspora ayant plus d’importance dans l’élite que des natifs..

      L’histoire ré-écrite, les échanges entres prétendants politiciens, journalistes, ayant marché à fond, le pays s’est en fait laissé phagocyté par l’élite européenne, voir américaine “pure”.

      En 1994 un reportage de CBS 60 mn “the ugly face of freedom” aux Usa, provoque la colère des futures élites ukrainiennes : http://www.infoukes.com/politics/cbs60minutes/ C’est mal parti pour le futur “laboratoire” ukrainien ou les banderistes, les SS ukrainiens, et autres partis antisémites font la loi désormais.

      Les responsables américains et ukrainiens ont même demandé que l’émission ne soit plus reproduite, avec un droit de réponse assez long pour tenter de masquer le “vrai visage de la liberté” ; http://www.infoukes.com/politics/cbs60minutes/gregorovich/


  12. Pampita Le 20 février 2016 à 13h39
    Afficher/Masquer

    Pour un résumé détaillé de tout ce qui s’est passé en Ukraine, la désinformation bien sûr mais aussi les enjeux qui ne sont pas toujours tous connus : http://chroniquesdugrandjeu.over-blog.com/2015/06/retour-sur-l-ukraine.html


  13. Canfrarus Le 20 février 2016 à 13h39
    Afficher/Masquer

    Porochenko, ou comme on le surnomme parfois Poprochenko (“celui qui quémande”, en allusion aux demandes d’argent à tous les pays), voire Potrochenko (“celui qui étripe”) était le Ministre du Développement Économique sous Yanoukovitch, qu’il blâme pour la situation économique passée et actuelle. Les quotas d’exportation que l’Ukraine a su avoir après tous ces événements étant déjà presqu’épuisés et les visas n’étant toujours pas abolis, les gens commencent à se poser des questions.


  14. Spectre Le 20 février 2016 à 14h22
    Afficher/Masquer

    Incroyable la morgue de ce ““journaliste”” du Monde… Mais bon, il peut bien raconter ce qu’il veut, c’est l’impunité totale : malgré leurs bobards avérés, personne ne viendra jamais saisir leur carte de presse. Le “j’ai rien vu !” = argument bac à sable ; surtout que pour voir, encore faut-il [i]vouloir[/i] ouvrir les yeux…

    Ce qui est amusant, aussi, c’est que l’on demande à M. Berruyer la source de ses images ; très bien, mais quid de l’autre ? Ses globes oculaires font automatiquement foi ? Pas besoin de recoupements ou de croisements ? Apparemment seul détenteur de la certification du réel, le Journaliste s’auto-source : la génération spontanée de la Vérité, comme c’est pratique !


  15. Thomas Baspeyras Le 20 février 2016 à 14h31
    Afficher/Masquer

    Je pense qu’Olivier n’avait pas imaginé une seconde, en allant chez Arrêt sur images, que des journalistes lui riraient au nez lorsqu’il présenterait des photos… de presse.


  16. Nico 13 Le 20 février 2016 à 15h00
    Afficher/Masquer

    Hé oui.
    Ceux qui se sont révoltés se sont fait complètement roulés dans la farine.
    Ce gouvernement est pire que celui de Porochenko.

    Maintenant, ils ont des politiciens qui magouillent avec des entreprises européennes.
    Car ce que l’Obs ne dit pas, c’est que l’usine tchèque de Skoda a versé des pots de vin pour avoir accès a un marché dans le secteur du nucléaire.

    Mais ça doit être de la faute de Poutine j’imagine.
    J’aimerais bien avoir l’avis de BHL tiens.
    Il est bien silencieux sur ce qu’il se passe en ce moment en Ukraine.
    Comme d’hab, après avoir foutu la merde, ce fumier ne la ramène plus.


  17. Astatruc Le 20 février 2016 à 16h34
    Afficher/Masquer

    Je voudrais vous parler ici d’un témoignage que j’ai reçu directement d’un journaliste français émigré en Russie.
    Cet homme, dont je tairais le nom, a eu de gros problème avec son employeur parce qu’il refusait de changer ses articles.
    Pire, l’un de ses amis d’enfance, journaliste lui aussi lui a dit:”écoute, tu peux payer une entreprise pour nettoyer toutes tes traces sur le net, changer ton fusil d’épaule, écrire selon les commandes du journal, et on te gardera”
    Cet homme a refusé et a accumulé, vous vous en doutez, les problèmes à tel point qu’il a du partir ailleurs.
    Même en sachant que les journalistes sont des chiens de garde, recueillir ce témoignage par une personne en réel m’a laissé totalement stupéfait et très amer.


    • Astatruc Le 20 février 2016 à 22h27
      Afficher/Masquer

      Je parlais d’un français, Vincent, relisez-moi.
      🙂
      C’est bien un journaliste français qui a payé son intégrité d’un renvoi, de multiples problèmes et de ruine financière.


      • OFJ Le 21 février 2016 à 11h03
        Afficher/Masquer

        Le cas que vous citez n’est pas unique parmi les journalistes français : licencié, ruiné, blog perso hacké, j’en connais aussi un (pas le même que le vôtre, il vit toujours en France)
        Quand aurons-nous une traduction du livre du journaliste allemand Ugo Ulfkotte ? (Livre qui raconte en détail comment il fut manipulé par la CIA)


  18. Max Le 20 février 2016 à 17h07
    Afficher/Masquer

    Le Monde, le Nouvel Obs., ce ne serait pas ses journaux qui ont soutenu les printemps arabes, la destruction de la Libye et en leurs temps les Khmers Rouges au nom bien évidement de la Démocratie ?
    Aujourd’hui ils commémorent l’anniversaire du Maidan mais ont-ils été dans le Donbass pour constater les destructions et les massacres de masse que leurs fameux démocrates y ont rependu volontairement et sans distinction.
    Les populations de l’Ouest de l’Ukraine n’ont pas eu leurs maisons détruites, les infrastructures civiles détruite par la guerre, les populations de l’Ouest n’ont pas eu la guerre a domicile comme pour les populations du Donbass, la compassion de ces journalistes est a sens unique.


    • Astatruc Le 20 février 2016 à 17h45
      Afficher/Masquer

      Les populations de l’Ouest ainsi que d’Odessa vivent dans une peur permanente.Difficile de nous imaginer que sous ce gouvernement toute marque d’opposition, ne serait-ce que verbale vous conduit en prison ou à des exactions physiques, des menaces.
      J’ai eu l’occasion de visiter un hôpital à Donetsk et assister à l’interview dune femme doctoresse.
      Elle expliquait qu’avant Maidan, les oligarques détournaient pratiquement toute la richesse issue de l’industrie du Donbass, par exemple, sur 17 milliards de bénéfices, seulement 6 milliards servaient aux infrastructures et autres et le reste partait dans les poches des déjà riches.Malgré qu’une de ses parties soit aujourd’hui ultra moderne, l’autre partie est quasi en ruine, plâtres qui tombent, matériel obsolète, chambres constituées par des rideaux de tissus, portes en bois rongées par l’usure.
      J’ai salué Cette femme pour son courage de continuer à travailler dans de telles conditions.Sur les 48 personnes qui travaillaient là, seulement 28 sont restées, parfois, de longs mois sans salaire.Elle expliquait que pour elle l’Ukraine n’avait jamais été un pays, de fait, toute sa famille est russe, parle russe, seule sa mère vit ici.Elle disait que son fils de 20 ans avait échappé de peu à la conscription.


  19. Astatruc Le 20 février 2016 à 17h52
    Afficher/Masquer

    Il reste quelques journalistes, rares, qui viennent ici dans le Donbass. En voici un, je l’ai rencontré, son article représente bien la réalité et est courageux, je note toutefois qu’il omet d’écrire que seuls les ukrops ne respectent pas le cessez-le-feu mais je peux le comprendre.

    http://www.humanite.fr/spartak-les-damnes-du-donbass-trouvent-leur-salut-sous-terre-599414

    Stéphane Aubouard


  20. Roiwik Le 20 février 2016 à 19h31
    Afficher/Masquer

    Dans la déstabilisation de ce pays , je suggère que l’ONU s’adresse à monsieur Georges Soros personne qui a financé la déstabilisation et la ruine de ces pays avec ces conséquences sur la population ! Logiquement il devrait être inculpé de crime contre l’humanité par la cour internationale ! Le monde entier attend cette inculpation et que justice soit rendue !


  21. Vladimir K Le 20 février 2016 à 19h36
    Afficher/Masquer

    Une mise en garde adressée au président Petro Porochenko, l’un des hommes les plus riches du pays dont la fortune a grimpé depuis son arrivée au pouvoir malgré la crise et la guerre

    Comme c’est surprenant : ce président… hum… pardon, son papa en fait, selon les papiers, est propriétaire du groupe Bogdan, qui fournit l’armée et la police en véhicules, est propriétaire de diverses fonderies (ex Leninskaya Kuznya) qui fournissent l’armée en armement…

    Donc en effet, tout va bien. De toutes les manières, n’oublions pas que notre ami Poro est devenu milliardaire alors qu’il était ministre, en charge des privatisations en Ukraine.


  22. theuric Le 20 février 2016 à 20h21
    Afficher/Masquer

    C’était soit le largage du premier ministre ukrainien, soit le largage de l’Ukraine, d’où cet article qui n’a de raison d’être que d’avoir préparer la population française à la possibilité que les U.S.A. et ses chiens de gardes européens se débarrasse de ce pays.
    Ni plus, ni moins.
    Cela vous permet de comprendre comment les médiats aux ordres fonctionnent.
    Nous voyons donc que tout cela est très technique, mais la technique ne remplacera jamais une vision claire de la situation, ce que nos manipulateurs en chef semblent bien ne pas avoir.
    Que voulez-vous ma brave dame, tout fout le camps, encore un coup du réchauffement climatique, j’vous l’dit, moi!


  23. Vladimir K Le 20 février 2016 à 21h06
    Afficher/Masquer

    Le plus drôle, c’est que maintenant il est envoyé spécial du Monde à Jérusalem


  24. bruno Le 20 février 2016 à 21h46
    Afficher/Masquer

    il faudrait demander à ce piotr machin ce quil pense de çà.
    et lui demander à ce doux rêveurs d’Europe certainement lui aussi, s’il a quelques bons conseils à donner à ces amis doux rêveurs d’Europe comme lui.

    des troubles ont éclaté à Kiev quand les activistes du Pravy Sektor ont essayé de monter des tentes sur la place Maïdan en appelant les gens à passer la nuit sur la place pour protester contre les politiciens qui avaient trahi les idéaux de la Révolution.

    Des heurts ont éclaté samedi soir entre la Garde nationale et les activistes du mouvement nationaliste Pravy Sektor (Secteur droit) qui avaient apporté des tentes sur la place de l’Indépendance (Maïdan Nezalejnosti ou Maïdan) à Kiev, rapporte la chaîne de télévision ukrainienne “News One”.

    “Des affrontements ont éclaté entre les activistes du Pravy Sektor et les combattants de la Garde nationale”, rapporte la correspondante de la chaîne présente sur place.


  25. Andrae Le 20 février 2016 à 22h49
    Afficher/Masquer

    Depuis le Maidan, L’Ukraine, *splendide* réussite:

    — a perdu la Crimée, Donesk et Lugansk (les industries, la frontière, etc.)

    — est en situation de guerre civile / par proc. sans issue visible

    — est sous contrôle US (etc.)

    — a vu son niveau de vie pour le peuple chuter d’env. 50% (chômage, pensions, inflation, prix de l’énergie, cout de santé, etc.)

    …. Ajoutons la fermeture d’écoles, d’hopitaux, la conscription, le brigandage, gangsterisme, l’insécurité, l’arbitraire juridique, l’interdiction de certains partis politiques, la chasse aux dissidents, les morts non comptés, l’infrastructure détruite, maladies (sida, etc., addiction..graves…)

    >> emigration massive, baisse de la pop., baisse de l’espérance de vie, industrie morte/mourante, exportations nullos

    Pravy Sektor annonce encore une fois qu’ils vont renverser Poroshenko:

    http://www.fort-russ.com/2016/02/right-sector-take-machine-guns-assault.html


  26. mazepa.anathema Le 20 février 2016 à 23h45
    Afficher/Masquer

    Merci Olivier.

    Je me rappelle très bien ce rendez-vous chez l’arrêt sur images, le Monde est devenu un vrai journal pour les gougnafiers – démocrates . En plus de Smolar il y a un autre journaliste de complaisance dans la question ukrainienne – Benoît Vitkine.


    • Astatruc Le 21 février 2016 à 00h16
      Afficher/Masquer

      Ils sont au moins 18 qui ont écrit une lettre à Paul Moreira voir sur les crises.

      🙂


  27. Nicole Le 21 février 2016 à 01h50
    Afficher/Masquer

    Cette vidéo est un excellent souvenir. Je suis abonnée à” arrêt sur images” et je m’étais décidée à regarder cette émission sur l’Ukraine, problème auquel je ne comprenais pas grand chose. La confrontation entre Olivier et ces journalistes “officiels” si sûrs d’eux a été pour moi une révélation. Il avait raison, et il le prouvait, et les autres étaient obligés de reconnaître la pauvreté de leurs sources et le fait qu’ils n’avaient pas de connaissance directe des faits, après avoir hautement piaillé “c’est n’importe quoi” devant les images. Un grand moment ! J’ai alors compris qu’il se passait quelque chose et qu’il fallait à tout prix suivre ce blog et son rédacteur. Je ne l’ai jamais regretté.
    Cet exemple m’a renforcée dans la certitude pouvoir arriver à trouver des infos sur internet, en cherchant sérieusement , en croisant les sources, en faisant confiance aux blogs comme “Les Crises” .
    Rendons hommage aux pionniers : merci Olivier !


    • Ray Le 21 février 2016 à 04h21
      Afficher/Masquer

      Oui, je béni ce site et Olivier.
      (Vous n’imaginez pas à quel point ma vision du monde a évolué à sa lecture, depuis fin 2013. Je m’imagine avec horreur s’il n’y avait pas eu les-crises.fr…)


  28. Vladimir Ivanov Le 21 février 2016 à 01h57
    Afficher/Masquer

    Eh oui ! Maïdan, 2 ans déjà, les nazis et l’armée ukrainienne n’arrêtent toujours pas les tirs sur le Donbass !


    • Mazepa Le 22 février 2016 à 15h26
      Afficher/Masquer

      Vladimir bonjour , ça fait un bail _ depuis la destruction de blog chez Le Monde ))) Andrei .


  29. HELLEBORA Le 21 février 2016 à 04h19
    Afficher/Masquer

    Emir Kusturica : “La question n’est pas d’être pour ou contre Poutine. Il s’agit d’être opposé aux néo-nazis. Comment pouvez-vous accepter la présence de nazis ukrainiens aux avant-postes du combat de l’opposition, conjuguée aux doutes sur le déclenchement de la révolte de Maidan ?” http://www.levif.be/actualite/international/partout-ou-les-occidentaux-debarquent-pour-repandre-la-democratie-les-catastrophes-suivent/article-normal-367259.html


  30. jean chapoutier Le 21 février 2016 à 06h01
    Afficher/Masquer

    http://dailysignal.com/2015/08/10/meet-the-former-neo-nazi-spokesman-who-now-fights-for-freedom-in-ukraine/
    [Modération – Commentateurs, quand vous mettez un lien, veuillez présenter son propos en une phrase ou deux, afin que le lecteur sache de quoi il retourne.]


    • anne jordan Le 21 février 2016 à 18h24
      Afficher/Masquer

      c’est un article à la gloire du bataillon Azov et de ses mercenaires européens .


      • Lysbeth Lévy Le 21 février 2016 à 18h30
        Afficher/Masquer

        Oui je ne comprends pas comment nos “journaleux-élites” peuvent autant s’aveugler que “l’on va les croire”, sachant que de nos jours, on a “tous les moyens” de contredire ces mensonges.

        Le net et les multiples personnes bilingues, mariages mixtes, ou gens bossant dans ces pays, qui ramènent “une autre vérité” que la narrative standard que l’on entends sur toutes les ondes. Ces journalistes menteurs se mentent aussi à eux-mêmes avant tout et l’Histoire j’espère les jurera !!


  31. Jean-Paul B. Le 21 février 2016 à 11h36
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    salutaire retour deux ans après “Maïdan” sur la manière dont nous ont “informés” nos “grands” médias (Le Monde, L’Obs, Libération, Le Point, L’Express,TF1,France Télévisions, ITélé, BFMTV, Radio France, etc.).
    A cet article d’OB, je suggère d’y ajouter le reportage de Paul Moreira et de faire cadeau de l’ensemble aux rédactions précitées!!!
    La moralité de l’histoire: lire (gratuitement) ces titres avec de grandes pincettes et en se bouchant le nez. Et surtout ne jamais espérer que leurs “journalistes” fassent amende honorable, ce ne sont que des petits soldats de la Propanganda, déguisés en combattants de la liberté de l’information.
    Heureusement, depuis l’existence de ce site, ils ont plus de mal à tromper longtemps le public.En effet on peut observer avec plaisir, la chute régulière du nombre d’exemplaires vendus de leurs canards et du taux d’audience de leurs émissions. Longue vie au Blog Les Crises!!!


  32. anne jordan Le 21 février 2016 à 18h18
    Afficher/Masquer

    ouah!
    le père de Piotr est à la tête de la banque Batory …
    ouahhhhhhhhhhhhhhh !
    et le père ,, ou l’aïeul de la dite banque est la 1e DRACULA de l’histoire !!!
    ( comtesse Batory , connue pour ses bains au sang de jeunes paysans … )
    attention , ce ne sont que des légendes d’un autre âge .


  33. Nico 13 Le 21 février 2016 à 22h00
    Afficher/Masquer

    http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/ukraine-manifestation-pour-la-destitution-des-autorites-a-kiev_1766180.html

    P*****, encore des gentils ukrainiens qui manifestent.
    Mouvement RPS avec un leader antisémite, et les autres sont des bandits ou criminels.
    IIs vont tous nous les sortir a Kiev ou bien ?


  34. GaM Le 22 février 2016 à 00h37
    Afficher/Masquer

    « Ne pas railler, ne pas pleurer, ne pas détester, mais comprendre” (Spinoza)
    Et après?
    Railler, pleurer, détester!


    • christian gedeon Le 22 février 2016 à 11h04
      Afficher/Masquer

      Bof Spinoza n’ a jamais vraiment su ce qu’il voulait…et son succès actuel ne m’étonne guère. Il est dans l’air du temps,en quelque sorte.Ceci étant dit,et pour ce que j’entends autour de moi,chez mes amis et connaissances qui ne sont forcément des brêles…l’arnaque ukrainienne n’ a absolument pas pris. La plupart des gens que je connais ne sont absolument pas dupes…un peu d’optimisme,que diable!


      • Lysbeth Lévy Le 22 février 2016 à 11h31
        Afficher/Masquer

        Ce pauvre Spinoza fut chassé de sa communauté juive donc “heremisé” du mot “herem” banni, pour avoir osé l’idée avant-gardiste que D.ieu pouvait ne pas exister et donc l’homme avoir le libre-arbitre total !..
        Quand un juif est “herem” cela veux dire qu’il n’a plus le droit de voir communiquer avec les gens de sa famille, communauté, ni compter dessus en cas de problème. C’est très grâve et l’excommunication chez les juifs est sans appel.

        Un jour Nethanyou (rare quand il a de bonnes idées !) a voulu lui faire ré-intégrer post-mortem “la communauté” en 2008, comme une grand figure du judaisme. Et bien les “vieilles barbes” ont refusés : son crime est trop grand sans doute avoir douté de Yavéh horreur !. Alors si il a une place bien précise chez O. B c’est que son oeuvre est trop importante pour être raillé, ou oublié. Spinoza sera de tous les temps croyez moi…


  35. Boubanka46 Le 22 février 2016 à 11h27
    Afficher/Masquer

    “Des protestataires s’en prennent à des banques russes, à Kiev, à l’occasion de la célébration du deuxième anniversaire de la répression du soulèvement proeuropéen qui a chassé du pouvoir le président Viktor Ianoukovitch.”

    http://fr.euronews.com/nocomment/2016/02/21/ukraine-deuxieme-anniversaire-des-evenements-du-maidan/

    Heureusement ce “repportage” est diffusé dans la section “no comment” de Euroniews. Donc pas besoin de commenter l’apparente passivité des forces de l’ordre et pas besoin d’expliquer aux nombreux spectateurs mals informés que les nombreux drapeaux rouges et noir sont ceux du groupe d’extreme droite pravy secktor russophobe, homophobe et en partie néo-nazi et antisémite

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Secteur_droit

    Une vrai leçon d’information


  36. Bayard Jean Le 22 février 2016 à 15h34
    Afficher/Masquer

    Bonjour Olivier,

    J’apprécie beaucoup les informations et commentaires que tu places ici sur l’Ukraine et la Russie.

    Tu aurais pu demander à Piotr Smolar pourquoi il n’avait pas enquêté du côté policiers, car un journaliste intègre doit examiner les deux faces du conflit et non abonder dans le sens d’un seul des protagonistes. De plus, il semble qu’il était à l’abri des coups, côté manifestants ! Il aurait pu suivre les événements depuis son fauteuil devant la télé !

    Une information que j’ai prises sur ton site et une par ailleurs auraient pu lui rabattre son caquet :

    1 – “En fait, il est aujourd’hui avéré que nombre des manifestants tués le furent par des projectiles tirés dans leur dos[3]. Le rôle des agents provocateurs très probablement liés à Pravy Sekhtor ne fait plus aujourd’hui aucun doute” (cf. L’Ukraine au tournant, par Jacques Sapir),

    2 – “Néanmoins, des écoutes entre le Premier ministre estonien Urmas Paet et la commissaire européenne Catherine Ashton indiquent que ces snipers auraient été embauchés par les chefs de l’opposition et auraient tiré à la fois sur les manifestants et la police.” (cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Euroma%C3%AFdan)

    Amitiés

    Jean


  37. Pierre Le 22 février 2016 à 17h32
    Afficher/Masquer

    Vu de l’Est : amertume devant tant de gâchis sur une opinion ukrainienne divisée, manipulée dès Maîdan. Les Etats-Unis et l’Union européenne y ont fait du “sale boulot”. On peut cependant reprocher à votre site de manquer parfois de chiffres sur le poids de la dette ukrainienne sur l’Union européenne (même si ce sont surtout les Etats-Unis qui y ont investi beaucoup…), sur le coût des sanctions russes sur l’Ukraine et sur les effets néfastes des sanctions des deux côtés. Des anciens ici vont se souvenir le 25 février du “fameux Coup de Prague” de 1948, qui fut une réponse au “Plan Marshall”. Si vous trouvez des historiens honnêtes, ceux-ci vous expliqueront comment aussi en ce “Plan Marshall” avait fait sciemment l’impasse sur l’Europe de l’Est pour casser les reins de l’URSS. Bref, le “Coup de Prague” avec tous les défauts qu’il comportait, donna un espoir de relèvement à la Tchécoslovaquie, à la différence de “Maidan”. J’espère donc voir un bilan chiffré de “Maîdan” afin de pouvoir faire taire vos “boutefeux” si nombreux dans vos médias. Et que notre “groupe de Vysograd” trouvera une nouvelle dynamique.


  38. Observateur Le 23 février 2016 à 01h32
    Afficher/Masquer

    Depuis deux ans déjà je suis la situation en Ukraine. La seule chose constante depuis le jour un est le mensonge. Le nouveau gourvernement ukrainien en est un maitre. Le mensonge naît toujours ainsi: Ukraine pose un geste contre la Russie, la Russie répond symétriquement, l’Ukraine blâme la Russie. Par exemple, le blocage de Crimée, blocage des camions russes, blocage du transport aérien, etc. C’est d’un ridicule marasmatique. Le discours officiel est toujours contradictoire, par exemple, la Russie est officiellement reconnue comme pays-agresseur et, en même temps, les ambassades russes sont ouvertes et les compagnies ukrainiennes négocient le prix de gaz avec Gasprom; mieux encore: le visa n’est toujours pas réquis entre les deux pays. Le gouvernement ukrainien se félicite d’avoir réglé le problème de dépendance au gaz russe en remplaçant le gaz russe provenant directement de la Russie par le même gaz russe transitant par la Pologne et la Slovaquie. Encore des mensonges pour le peuple et pour les occidentaux… Et c’est pas fini. Il y aura d’autres ” victoires ” du genre contre le ” satan russe “.


  39. HELLEBORA Le 29 février 2016 à 04h18
    Afficher/Masquer

    Conférence le 21 mars 2016, à Genève : « Ukraine, Maïdan, Odessa – Deux ans après » par Xavier Moreau. Avec les témoignages de Victoria Machulko et Elena Radzikhovskaiya http://arretsurinfo.ch/conference-ukraine-maidan-odessa-deux-ans-apres-avec-xavier-moreau-geneve/


Charte de modérations des commentaires