[Video du 20/02/2016] Un petite vidéo “clin d’oeil” pour tous ceux qui ont suivi de près les évènements en Ukraine il y a 2 ans, avec Piotr Smolar… Ce qu’il y a de plus incroyable, c’est qu’elle est toujours en ligne, sans correction !

EDIT 27 aout 2017 : Voilà pourquoi “ils” nous détestent tant… Et la vidéo est toujours en ligne, sans correction ! Il n’y a décidément plus de respect pour la Vérité pour certains de ces grands Médias. C’est là qu’est vraiment la “post-Vérité” !

Une pièce de plus dans la longue “martyrologie” de l’information en France…

Version sous-titrée en russe :

N’hésitez surtout pas à rediffuser !

======================================

Les Ukrainiens commémorent la répresssion sanglante du Maïdan

Article pas très tendre de l’AFP, mais il faut parfois savoir lire entre les lignes

Souce : AFP dans L’Obs, 20/02/2016

Kiev (AFP) – Les Ukrainiens commémorent samedi la répression sanglante du Maïdan, il y a deux ans, épicentre de la contestation pro-européenne, entre la fierté d’avoir changé le cours de l’histoire [OB : Coup d’État, guerre civile !] et l’amertume face à la lenteur des changements [OB : les non-changements du tout] pour lesquels ils avaient milité.

Une marche aura lieu samedi matin sur l’allée de la Centurie céleste où sont morts la plupart de plus de 100 victimes de la répression. Des “projecteurs de la dignité” seront allumés dans la soirée sur des endroits où sont tombés les manifestants.

Une prière pour l’Ukraine et d’autres rassemblements réunissant soldats qui avaient combattu dans l’Est séparatiste prorusse, volontaires et militants auront lieu dans la journée.

Les deux années qui ont suivi ces violences à Kiev, ont été ponctuées par des bouleversements tragiques pour les Ukrainiens.

Après la chute du régime prorusse du président Viktor Ianoukovitch [OB : qui a passé 4 ans à mégocier un accord d’association avec l’UE, et qui a eu comme ministre le président actuel – super “prorusse” le gouvernement !] en février 2014, la Russie a annexé le mois suivant la péninsule ukrainienne de Crimée. Peu après, un conflit armé dans l’Est a éclaté faisant depuis plus de 9.000 morts.

Plus de 250 responsables présumés des tueries sont poursuivis par la justice ukrainienne, mais aucune condamnation retentissante n’a encore été prononcée.

Le niveau de vie de la plupart des Ukrainiens a drastiquement chuté dans le sillage de la dépréciation de la monnaie et de l’inflation. Et le pays a sombré dans des querelles politiques [OB : comment ça “querelles politiques ?” Lesquelles ?] entre dirigeants pro-occidentaux et des scandales de corruption qui rappellent les pratiques courantes du régime d’avant le Maïdan.

– ‘capables de tout’ –

Mais ceux qui ont participé aux trois mois de contestation sur le Maïdan se réjouissent aujourd’hui du changement des mentalités provoqués par ce soulèvement, même s’ils sont déçus par le pouvoir en place.

Ils reprochent surtout aux autorités leur échec total dans la lutte contre la corruption, une des principales exigences du Maïdan.

Oui, enfin, ça veut donc dire que les nouveaux sont corrompus, quoi…

“Mes espoirs pour la lutte contre la corruption n’ont pas été satisfaits. Mais nous sommes capables de faire tout cela. Je suis content que les gens soient mobilisés depuis le Maïdan”, explique Konstantin Levitski, un étudiant de 30 ans.

“Sur le plan moral les changements ont été positifs. Les gens ont cessé d’avoir peur du pouvoir. Si nous avons renversé la “Famille de Ianoukovitch” (le très puissant clan politico-financier de l’ancien président, ndlr), nous sommes capables de chasser tout pouvoir si nécessaire“, lance-t-il.

Encore un gars bien. Comme l’Ukraine a toujours été une Démocratie, il suffit aussi d’attendre les prochaines élections, hein…

Une mise en garde adressée au président Petro Porochenko, l’un des hommes les plus riches du pays dont la fortune a grimpé depuis son arrivée au pouvoir malgré la crise et la guerre qu’il avait promis d’arrêter en trois mois.

Les gens au pouvoir n’ont pas changé. Le président a fait des tas de promesses qu’il n’a pas tenues”, insiste l’étudiant.

Pour l’avocat Roman Masselko, 35 ans, qui a défendu les militants arrêtés pendant la contestation, c’est l’impunité qui érode le système.

Le banc des accusés est très petit, deux ans après le massacre et ce sont de simples exécutants qui sont poursuivis“, a-t-il affirmé à l’AFP. “L’enquête est délibérément sabotée (…) et la responsabilité en revient au pouvoir politique“, juge M. Masselko.

OB : euh, ah bon, on ne poursuit pas bien les crimes commis par le régime honni précédent ?

Et le gouvernement a saboté l’enquête sur 100 morts en Europe ? Et ça ne fait la Une, ni l’objet d’enquêtes de journalistes occidentaux ??

Sur 330 juges accusés d’avoir rendu des jugements injustes contre les militants du Maïdan, “seulement 10 ont été limogés, une vingtaine font l’objet de poursuites criminelles, mais 90% d’entre eux continuent de travailler”, s’insurge-t-il.

Malgré ce constat amer, l’avocat reste optimiste : “Après le Maïdan la société ukrainienne sait qu’il n’y a pas de portes qui ne puissent être ouvertes”.

Et Kateryna Chevtchenko, 63 ans, s’emporte contre les dirigeants d’aujourd’hui qui “se sont servis des manifestants”. “Cette année je n’ai même pas pu m’acheter une bouteille de vin mousseux pour le Nouvel an. Et là-haut ils continuent de voler“, peste la retraitée qui avait manifesté jour et nuit en 2014, se disant prête à recommencer.

Beau bilan, quoi…

Souce : AFP dans L’Obs, 20/02/2016

61 réponses à [Maïdan, 3 ans déjà] L’information sur l’Ukraine vue par le Monde…

  1. Dominique Le 11 février 2017 à 21h26
    Afficher/Masquer

    « Sur 330 juges accusés d’avoir rendu des jugements injustes contre les militants du Maïdan, “seulement 10 ont été limogés »

    Parlons-en ! Non seulement Le monde est, comme le clame Emmanuel Todd un danger pour la démocratie, mais il est illisible. Ce passage est-il un moment d’humour, ou doit-il se prendre au sérieux ?

    https://www.youtube.com/watch?v=DRIywMZmLk4


    • Toff de Aix Le 14 février 2017 à 09h01
      Afficher/Masquer

      Bel exemple de ce que l’on appelle une “rupture narrative”…

      A relire d’urgence : https://www.legrandsoir.info/medias-et-information-il-est-temps-de-tourner-la-page.html

      Ou comment des juges censés juger des criminels, se font juger eux-mêmes, mais pas grave, c’est juste 10 sur 330…non seulement ça ne veut rien dire, mais en plus ça ne fait sourciller personne! Les juges doivent juger qui ? Ils sont impartiaux et indépendants normalement non ? Alors pourquoi on les accuse d’avoir “mal jugé “? Que de zones d’ombre et de non dits n’est-ce pas…

      Moi ce que je sais c’est que plus de deux ans plus tard on ne sait toujours pas QUI a tiré dans le dos des “révolutionnaires” de maidan. Et apparemment on n’est pas pressé de le savoir (cf l’ affaire des platanes coupés la semaine suivant l’insurrection, qui auraient pu indiquer la trajectoire des balles… Mais chuuut on va me traiter de complotiste !)


      • Daniel Le 27 août 2017 à 16h26
        Afficher/Masquer

        “(cf l’ affaire des platanes coupés la semaine suivant l’insurrection, qui auraient pu indiquer la trajectoire des balles… Mais chuuut on va me traiter de complotiste !)”

        Tiens, cela me rappelle un certain panneau de signalisation enlevé discrètement au lendemain d’un certain jour de novembre 1963…


    • Leila Le 27 août 2017 à 17h42
      Afficher/Masquer

      Et en plus subventionné par nos impôts. Que le Monde…change de business model, ras le bol de financer La Pravda.


      • antoniob Le 28 août 2017 à 00h55
        Afficher/Masquer

        oui, c’est pertinent. Les “Oksidentos” , dont Marchron en France, ont une rengaine: il n’y a pas de presse libre en Russie, et RT, châine gouvernementale est une usine à intox. Or tous les grands quotidiens français, dont Le Monde, vivent sur l’argent de l’état. Un média indépendant, Le Monde Diplomatique, ne reçoit lui aucune subvention.
        Le Monde est dirigé par un groupe de milliardaire, mais l’Etat Français le subventionne!
        Et bien sûr les accointances entre les éditeurs en chefs, le microcosme parisien, y compris les cercles à la BHL, et les coulisses du pouvoir, sont dignes de la caricature de la presse, en son temps, par Balzac.

        En fait, sur le net, la Russie est plus libérale que la plupart des états ouest-européens tels l’Allemagne et la France qui posent des carcans et filtres à tous les étages, commerciaux, policiers et politiques (les mécanismes de dénigrement et mise en cloche des dissidents)


        • VAZY Francky Le 28 août 2017 à 11h16
          Afficher/Masquer

          RT, tout comme Sputnik, sont peut être des médias d’État, mais ils sont tous soumis et ce n’est toujours pas le cas en France, à la Charte de Munich sur le journalisme. Et ce, de manière constitutionnelle depuis 1992. Autrement dit, j’ai nettement plus confiance dans n’importe quel média Russe que dans n’importe quel média occidental, les sanctions allant de la révocation de la carte de presse du journaliste à la fermeture du média. Si vous regardez un peu les débats sur les chaines Russes, vous remarquerez qu’il n’en existe pas sans que les personnes visées ou accusées ne puissent venir s’y défendre. Quand vous regardez les journaux d’Arte, de M6 ou même C’est dans l’air, vous comprenez que l’on en est encore fort loin…


          • Idomar Yasagof Le 28 août 2017 à 19h05
            Afficher/Masquer

            Arte ? Président du conseil de surveillance …. un certain BHL !


      • Haricophile Le 28 août 2017 à 13h45
        Afficher/Masquer

        ras le bol de financer La Pravda.

        Oui, ben si on changeait le vocabulaire, parce que la Pravda finalement c’est devenu pas mal à côté de ce qu’on voit de nos jours dans notre presse “mainstream” (je n’irais pas jusqu’à dire que c’est idéal).

        Il ne faut pas fonder son jugement sur l’histoire de ces journaux mais sur l’actualité. Sinon tu va passer pour un anti-Russe primaire utilisant du prêt-à-penser dans tes expressions.


    • VAZY Francky Le 28 août 2017 à 11h10
      Afficher/Masquer

      Seulement 10 ont été limogés ? Hum, hum…

      https://www.youtube.com/watch?v=DRIywMZmLk4


    • plaquet Le 28 août 2017 à 21h47
      Afficher/Masquer

      A 1 minute 20 seconde; tout est déjà dit :
      “la symbolique”, “qui ne sont pas authentifiés mais des forces de police-…probablement-…”!
      quand on sait rien, on se tait.


  2. Cyrène Le 14 février 2017 à 14h03
    Afficher/Masquer

    L’Immonde dans ses œuvres de propagande, de manipulation, de désinformation, d’intoxication, et finalement pour les plus récalcitrants, d’intimidation, de dénigrement, d’insultes. Je n’ai pas connu la grande époque de la Pravda, mais j’ai comme l’impression que ça n’était pas si différent.


    • Stéphane Payrard Le 27 août 2017 à 14h02
      Afficher/Masquer

      C’est différent parce que la propagande est plus insidieuse, plus enveloppante venant de partout au lieu du seul appareil d’état. La punition pour la non conformité est moins violente, mais très efficace. Au mieux c’est le déclassement social, le pire de se retrouver SDF. Mais contrairement au lointain goulag, le SDF est un avertissement omniprésent même si gênant pour le business touristique.
      Finalement, l’appareil le plus efficace pour s’assurer de la conformité au système des individus et des états (avant la destruction programmée de ces derniers est la dette.
      Les choix sociétaux (inventions de genres divers, religions de substitution à la carte, systèmes de développement personnel…) permettent de se créer des identités factices, d’évacuer le social, et d’empêcher toute contestation constructive du système.


      • VAZY Francky Le 28 août 2017 à 11h20
        Afficher/Masquer

        Vous venez parfaitement de décrire ce que l’on appelle la “soumission librement consentie”, et “l’impuissance apprise”, cette dernière consistant à faire croire à de pauvres gens qu’ils peuvent réussir alors que toutes les conditions de leur échec sont réunies…


  3. Serguei Le 27 août 2017 à 12h17
    Afficher/Masquer

    Beaucoup de mensonges, hélas… A l’époque du “méchant” Ianoukovitch les réformes menées par le gouvernement étaient félicitées par les experts européens, notamment, les réformes de l’appareil judiciaire: http://www.fair.org.ua/index.php/en/index/news_single/87
    Actuellement, l’Ukraine est tombée bien bas… http://www.france24.com/fr/20160513-ukraine-allie-porochenko-nomme-procureur-general-aucune-experience-justice-corruption
    mais l’UE jubile…et accuse la Russie…
    Sans parler des mensonges au sujet du boeing abattu dans le ciel ukrainien: http://www.bestrad.pro/ukraine-vol-mh17-requiem-pour-une-enquete-avortee?token=489ba7c0854c46dcd41a11a786a59ff8


  4. Nerouiev Le 27 août 2017 à 13h43
    Afficher/Masquer

    Pas facile Olivier ce match “aller” chez l’adversaire entouré de ses supporter.
    En retour, il faudrait parler des bienfaits du changement de régime mené par Porochenko.
    On pourra l’apprécier en visionnant cette “Interview exclusive du député de la Verkhovna Rada, Alexandre Onishtchenko, qui dévoile les énormes schémas de corruption mis en place par le président ukrainien Piotr Porochenko – « achat » des voix des élus, rétro-commissions, détournement des fonds publics et des prêts du FMI, guerre comme business”.

    https://www.facebook.com/yelena.delville/videos/1146863998744781/


    • Leila Le 27 août 2017 à 17h35
      Afficher/Masquer

      Bah…il faisait un travail de lobbyiste classique. Rien de bien différent de ce qui se passe ailleurs.
      La question est pourquoi parle-t-il ? Porochenko est il lâché par ceux qui l’ont porté au pouvoir ?
      Nous sommes chosifiés jusqu’à ce que mort s’ensuive !


    • Pierre Bacara Le 28 août 2017 à 00h15
      Afficher/Masquer

      “[…] les énormes schémas de corruption mis en place par le président ukrainien Piotr Porochenko”.

      Très en vitesse : relativement peu de temps après la révolution orange, déjà financée à l’époque par PETRO POROCHENKO, je suis allé faire un tour en Ukraine pour en respirer l’oxygène. Tous les clans politiques y préparaient alors les prochaines législatives en s’entredéchirant comme des piranhas pour acheter les entreprises d’Etat ukrainiennes héritées de l’Union soviétique, dont les géants métallurgiques Krivorojstal et NZF. Dans cette arène, Petro Prochenko avait pour alliés les oligarques RUSSES Viktor VEKSELBERG et Alexandre ABRAMOV.

      Petro Porochenko sortait alors déjà d’un poste de PREMIER MINISTRE du président Viktor Ioutchenko, l’un des vainqueurs de la révolution orange – l’homme à la dioxine, et il était déjà à la tête de cinquante sociétés, dont la chaîne Kanal 5, media historique de la révolution orange.

      Dire de Petro Porochenko, comme le fait l’AFP en février 2016, que « sa fortune a grimpé depuis son arrivée au pouvoir » donne l’impression qu’il n’avait jamais été au pouvoir et qu’il avait attendu d’y arriver pour devenir un puissant oligarque.

      Ces deux sous-entendus sont faux, tout aussi faux que d’affirmer que parmi les oligarques ukrainiens, il y a les « pro-russes » et les autres.


  5. bluerider Le 27 août 2017 à 15h17
    Afficher/Masquer

    “commémorer les 100 victimes de la répression”… euh… ils oublient les 12 000 victimes au Donbass ? Et les 50 victimes à Odessa le 2 mai 2014 ? Toutes brûlées vives dont certaines refoulées de force dans l’immeuble des syndicats en feu ? Odessa qui fut un temps aux mains de l’Oligarque géorgien anglophone made in CIA Saakashvili, qui attend je crois son passeport pour revenir diriger l’oblast d’Odessa malgré les poursuites dont il est l’objet partout où il est passé… ce pays est plongé dans le chaos, selon la même technique que l’Afghanistan, l’Irak, la Libye, la Syrie… quant à parler de l’oligarchie corrompue à la tête de l’Ukraine, c’est l’hôpital qui se fout de la charité… je renvoie ici le lecteur aux 46 procès contre Denis Robert, à l’affaire SWIFT où l’UE a plié le genou en juillet 2010, et aux traités de dupes qui se préparent entre les USA et l’UE. Le PIB ukrainien qui sert de levier aux oligarques passés et actuels, c’est de la roupille de sansonnet par rapport à celui de l’IUE et des USA…


  6. Christian Gedeon Le 27 août 2017 à 15h29
    Afficher/Masquer

    Bof. Est il encore nécessaire de tirer sur l’ambulance de ce pseudo quotidien? J’ai compris que cette feuille était un organe de désinformation des les années 1970. Quand il parlait,sans rire hein,de palestino progressistes,vraiment sans rire,opposes aux chrétiens “conservateurs fascistes” pendant la prelmiere guerre d u Liban….le Monde,c’est une usine a mensonges…depuis si longtemps


    • Kiwixar Le 27 août 2017 à 21h57
      Afficher/Masquer

      Le Monde est une usine à mensonges (volontaires) déguisée en usine à erreurs (involontaires). Sic transit gloria iMondi.


  7. Leila Le 27 août 2017 à 16h39
    Afficher/Masquer

    Je dois encore avoir une coupure du monde que l’on m’a adressé en 89 alors que j’étais au Soudan. MSF a communiqué récemment sur cette ” fameuse “mission…tout est fake…sauf l’avion de l’ASF qui a été abattu…disgusting !
    J’ai toujours été sidérée (j’avais 24 ans) par la complicité des médias, des ONG, des UN sur les crimes commis en Afrique. Ce que dit le lieutenant colonel Guillaune Ancel sur Thinkerview à propos du Rwanda est totalement vraie. Je sais tout cela depuis 1994 car je connaissais très bien une des commissaires aux réfugiés du HCR….en poste au Rwanda aux moments des faits. Ces hauts fonctionnaires ne seront jamais jugés pour leur lâcheté et continuent à émarger à 10 ou 15 000… $ et rendent Genève irrespirable d’arrogance. A part s’envoyer en l’air dans tous les sens…aucun intérêt.


  8. gilles Le 27 août 2017 à 17h02
    Afficher/Masquer

    bonjour à tous,

    Un montage vidéo 55mn reprenant différentes informations des médias à l’époque de Maïdan sur la crises ukrainienne. Un peu orienté les crises tout de même…

    https://vimeo.com/104631866


  9. Leila Le 27 août 2017 à 17h11
    Afficher/Masquer

    Le truc marrant c que ces puissants lobbys occidentaux des armes….ont tout fait pour empêcher que la Russie ait de l’influence..elle en a plus que jamais.
    Pour que le croissant Chiite ne se forme pas…il se forme.
    Que l’ancienne route de la soie ne puisse se reconstituer…elle se reconstitue.
    L’intérêt des pays riches est que les pays pauvres restent pauvres…ils renâclent.
    C’était pendant les ” 30 glorieuses ” qu’il aurait fallu changer de cap au lieu de s’enferrer dans des mensonges ” droitdelhommistes ” énormes..Mali, Centre Afrique, Congo, Ukraine, Syrie, Libye…sans compter que nous vivons sur une dette colossale payée par ces pays pauvres.
    Cela me rappelle le film ” Freaks ” de Tod Browning. Le retour de manivelle va être violent !
    Les supers riches achètent des îles, des abris anti-atomiques, des bateaux XXL…délirant. Je préfère crever de suite que me planquer comme un rat ! Nous avons eu notre pain blanc, le pain noir nous attend…normal, rien à dire.


  10. Adéchoix Le 27 août 2017 à 17h44
    Afficher/Masquer

    Merci monsieur Piotr de donner cette image du journalisme d’information, sans vous j’aurais pensé que votre métier était d’informer le peuple, pas de le formater.


  11. Catherine Le 27 août 2017 à 18h08
    Afficher/Masquer

    Je n’ai pas vu donc il n’y en avait pas. C’est n’importe quoi comme argument.

    En revanche, en face de preuves, le seul argument de ce pitre est de dire que c’est n’importe quoi. C’est le monde à l’envers.

    Moi de mon fauteuil et sur mon écran tous les jours j’avais un compte rendu video sur internet des violences inouïes perpétrées contre les forces de police dont on voyait bien qu’elles avaient reçu comme ordre de ne pas répliquer, ce qui fut confirmé plus tard.

    La constitution européenne prévoit dans ses annexes qu’en cas d’émeute ou d’insurection la mort (en substance) peut-être donnée.

    En d’autres termes la constitution européenne ne reconnait pas le droit à l’insurection ou à l’émeute.

    On en parle de ça ????


  12. Nico 13 Le 27 août 2017 à 18h51
    Afficher/Masquer

    Hé oui, Maïdan n’a servi à rien.
    Enfin si, ça a servi d’excuse pour que nos chers dirigeants européens puissent sanctionner la Russie. En réalité, ils ont poussé l’Ukraine à choisir entre l’UE et la Russie, parce qu’ils savaient très bien que Poutine allait réagir afin de défendre les intérêts de son pays et ils savaient très bien également qu’une bonne partie de la population à l’Est a tout intérêt à conserver de bonnes relations avec la Russie.

    Comme ça, hop hop, l’excuse était toute trouvée pour sanctionner la Russie. En fait, ils espéraient que la Russie (et Poutine), avec la chute du prix du pétrole et les sanctions, seraient durablement affaiblis et que Poutine ne puisse être en position de force pour 2018.
    Mais manque de bol, vu que l’économie est en train de se redresser (à confirmer sur la durée, mais ce n’est pas uniquement du au pétrole. Et ils sont en train d’accélérer pour continuer à réindustrialiser le pays).


    • VAZY Francky Le 28 août 2017 à 11h27
      Afficher/Masquer

      Bien au contraire, le Maïdan a révélé à toutes les anciennes petites républiques de l’Est que cela pouvait leur arriver à tout moment. C’était le coup d’État de trop, et qui aujourd’hui amène le peuple à s’organiser pour luter contre leur oligarchie corrompue. Ils voient parfaitement qui se remplis les poches et qui les pillent, sans que jamais toutes les belles promesses de modernisme et de prospérité liée à leur adhésion à l’Europe ou l’OTAN ne se soit jamais concrétisée. Bien au contraire, leurs libertés tout comme leur pouvoir d’achat s’est vue réduire comme peau de chagrin, et la situation est explosive absolument partout. Disons que le plan de l’OTAN de contenir la Russie pendant que le système économique et financier occidental est sur le point de s’effondrer ne fonctionnera pas. Mais d’un autre côté, les Russes ont toujours dit que l’hégémonie ne les intéressaient pas davantage, et qu’ils disposaient de tout ce dont ils avaient besoin sur place…


    • Pietka Le 28 août 2017 à 21h34
      Afficher/Masquer

      Crises en Russie !? J’y suis en vacance maintenant et j’ observe beaucoup de project d’infrastructure , la propagande atlantiste n’est pas en fase avec les faits !


  13. Nico 13 Le 27 août 2017 à 18h59
    Afficher/Masquer

    Suite du message :

    Le mois dernier, Saakachvili s’est vu retirer la nationalité ukrainienne et il a du se barrer du pays après avoir déclaré que la lutte contre la corruption, c’est totalement du flan vu que Porochenko baigne dans pleins de réseaux.
    Avez-vous vu des commentaires sur ce sujet de la part des BHL, Glucksmann, Ackerman, Olivier Schmitt, Jean Quatremer, Arnaud Leparmentier et bien d’autres encore ?

    Pourtant, Saakachvili, lorsqu’il y a eu le conflit en Géorgie, tous les gens que je viens de citer l’ont défendu. Et même lorsqu’il a débarqué à Odessa, beaucoup ont déclaré que c’était une bonne chose car il allait faire le job face à Poutine et à la Russie.
    Ce brave homme ne serait plus assez bien pour eux maintenant ?


    • Leila Le 27 août 2017 à 22h33
      Afficher/Masquer

      Glucksmann…lui, il est un peu mort. Les MPN (manipulateurs pervers narcissiques) ne s’excusent jamais et ont toujours raison…règle de base.
      .Ce sont de grands malades qui n’estiment jamais devoir se soigner. Si en plus, ils ont du pouvoir et de l’argent pfff . Une seule chose à faire…Prendre ses jambes à son cou et les fuir…les entarter n’est pas mal non plus. Ils mentent avec un aplomb sidérant pour le commun des mortels.
      Il ya une justice, ces paranoïaques borderline finissent souvent mal. Rien de plus drôle que de voir BHL se faire entarter ou jeter (la dernière fois en Serbie…selon les médias français, il serait resté calme. Regardez la vidéo LOL) de partout, Cahuzac humilié…ça, c un truc qui les touche, un MPN qui ne peut plus manipuler est dans une souffrance extrême…youpiiii !


  14. Catalina Le 27 août 2017 à 19h17
    Afficher/Masquer

    BEn si ça a servit implanter une base us en Ukraine, à défiler avec le drapeau américain en plein Kiev, à faire renaître le nazisme aux portes de l’Europe.

    “Le 7 août sur le site de la Navy le Seabee (génie militaire de l’US navy) a annoncé l’inauguration sur la base ukrainienne de Otchakov d’un centre opérationnel de commandement de la Marine étasunienne, qui servira qui coordonnera les prochains exercices maritimes « Seabreeze » et « Trident » réalisés chaque année en Mer Noire mais servira aussi de centre opérationnel pour future base maritime étasunienne en Mer Noire.”
    https://civilwarineurope.com/2017/08/15/les-usa-defient-moscou-en-ukraine-avec-une-base-americaine-aux-portes-de-la-russie/

    http://nrt24.ru/fr/news/24-aout-en-ukraine-la-fete-de-la-soumission


    • fanfan Le 28 août 2017 à 21h06
      Afficher/Masquer

      George Eliason – Pas de Nazis en 2017 à Kiev? L’Ukraine Pense que Vous êtes un Crétin ou un Fasciste…
      Le 29 septembre 2016, Petro Poroshenko annonce le projet de création d’un nouveau mémorial dédié aux victimes de la Shoah en Ukraine, pour commémorer les victimes des massacres de Babi Yar (https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Babi_Yar)… Février 2017, en lieu et place du mémorial à la mémoire de la Shoah, une statue de la poétesse, critique littéraire et militante politique ukrainienne, Olena Teliha qui adhéra en 1939 à l’OUN et qui fut arrêtée par la Gestapo et exécutée dans le ravin de Babi Yar. — Honorer les victimes de la Shoah en Ukraine est aussi facile que de mettre en place une statue de leurs assassins ! — Le 18 mars 2017, la statue d’Olena Teliha a été éclaboussé avec de la peinture rouge…
      https://www.opednews.com/articles/No-Nazi-s-in-2017-Kiev-Uk-by-George-Eliason-Euromaidan_Fascism_Fascist_Fascist-Americans-170501-13.html


  15. Nico 13 Le 27 août 2017 à 19h17
    Afficher/Masquer

    Suite 2 du message :

    On nous a dit que Maïdan, c’était une bonne chose pour l’Ukraine, car ça allait permettre au pays d’avoir moins de corruption, mais c’est exactement le contraire qui est en train de se passer.
    Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les gens qui ont soutenu Maïdan, bah ils ont du mal à admettre que rien absolument rien n’a bougé. C’est même devenu pire sur certains points.

    Mais comme m’a dit Galia Ackerman lors d’une discussion que j’ai eu avec elle sur twitter : “il y a plein de gens et d’ONG qui se battent contre la corruption”.
    Bah ça a l’air vachement efficace dit donc. Dans le centre du pays, les paysans et propriétaires d’entreprises sont tellement désemparés qu’ils sont obligés de faire appel à des bataillons qui ont commis des crimes de guerre à l’Est afin de défendre leurs propriétés.
    Notez que les gens interrogés ont déclaré être obligé de faire appel à ces bataillons car ils n’ont aucune confiance dans le gouvernement actuel.


  16. Catherine Le 27 août 2017 à 19h20
    Afficher/Masquer

    Je complète :

    article II-61
    1. Toute personne a droit à la vie.
    2. Nul ne peut être condamné à la peine de mort, ni exécuté.

    Annexes :

    a) l’article 2, paragraphe 2 de la CEDH:
    «La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu ABSOLUMENT NECESSAIRE:
    a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale;
    b) pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue;
    c) pour réprimer, conformément à la loi, une EMEUTE ou une INSURRECTION.»

    Conclusion :
    On peut, en tuant, réprimer une émeute ou une insurrection en Europe mais pas en Ukraine ou au Vénézuela

    http://syti.net/ConstitutionAnnexes.html


  17. Catalina Le 27 août 2017 à 19h27
    Afficher/Masquer

    ah et puis cela a permis aussi à Monsanto de s’installer, à Cargill, aux grande multinationales d’être comme chez elles, alors, non ça n’a pas servit à rien. Peu importe que les Ukrainiens souffrent le martyr, les trusts y font des profits, tous les trusts !!!! ceux qui comptent pour rien…..et qui se sont complètement fait bananer…ont tout perdu. ah ,j’oubliais “la deette”, vous savez celle qui fait que tu donnes ton pays au FMI et consorts et que tu n’as qu’à la fermer, l’Ukraine n’a pas un rond, où trouve t-elle les armes pour massacrer ses frères du Sud ?http://www.investigaction.net/fr/monsanto-en-ukraine-la-nourriture/


  18. Nico 13 Le 27 août 2017 à 19h36
    Afficher/Masquer

    Fin du message :

    Donc ça prouve bien que, dans le fond, tous ces gens là n’en ont strictement rien à foutre de la population ukrainienne.
    Ils ont juste poussé ces gens à se révolter pour tenter de déstabiliser la Russie et Poutine.

    Ils savaient très bien qu’à l’Est, une bonne partie de la population ne veut adhérer à l’UE et à l’Otan vu qu’il y a une majorité de russophones.
    La population à l’Est en train de souffrir et à l’Ouest également car la situation ne s’est pas améliorée (et eux en plus, ils ont été pris pour des imbéciles et ont juste servi de pions pour les délires de certains).
    Ces gens là me débectent. Même pas foutu d’assumer les conséquences de leurs actes…


    • antoniob Le 27 août 2017 à 22h43
      Afficher/Masquer

      en fait il y a une majorité de russophones dans la plus grande partie de l’Ukraine. La langue là a un statut analogue à celui de l’anglais au sein de l’anglosphère: Angleterre, Ecosse, Irlande, Canada, Etats-Unis, etc. Le gaélique étant minoritaire en Ecosse cela n’empêche pas que, malgré la même langue anglaise, les idéntités nationales existent plus ou moins.
      Une particularité en Crimée, Odessa et parties du Dombass est la non-connaissance de l’ukrainien. Un peu comme les Wallons qui ne savent pas le néerlandais, alors que les Flamands en général savent la plupart suffisamment de français.
      D’ailleurs la Belgique est devenue un réel état fédéral, à un fil de la scission. Et cela sous les applaudissement de l’UE et de Verhofstadt entre autres. Or dès qu’il est question de fédéraliser les nations de l’ex-RSS Ukraine, levée de boucliers.


  19. antoniob Le 27 août 2017 à 19h46
    Afficher/Masquer

    un paradoxe ultime à l’epoque de ce traitement de l'”information” par Le Monde et consorts était entre autres que:
    Sur les écrans les flash d’infos montraient en clair ce qui se passait:
    – 1/3 de la foule en banderoles galiciennes néo-bandéristes
    – les groupes de supporters de foot payés pour entretenir un rideau de cocktails molotov et d’assauts contre les cordons de gendarmes gardant le parlement, et les miliciens galiciens en uniformes
    pendant que ces gens là déchaînaient leur violence sur les forces de l’ordre effectuant leur boulot, les voix des journalistes télé débitant que le Vilain Yanoukovitsch utilisait la violence, et la ministre UE des affaires étrangères ainsi que les autres huiles eurounionistes à la Verhofstadt, de râbacher des appels au président ukrainien de ne pas utiliser la vilaine violence!
    Les gendarmes se faisaient taper dessus comme pas possible par des hordes d’ordures néobandéristes, des hooligans avinés, au sein de banderoles d’ultra-droite, et les journalistes de condamner Yanoukovitsch!

    Comparer avec la manière dont les manifs anti G7,G20 etc sont traitées, en semi-silence.

    Un élement clef de cette manipulation est bien sûr l’ignorance dominante au sein du grand public, de l’histoire de l’Autriche-Hongrie, de la formation de l’URSS puis de la RSS Ukraine.

    Smolar(ski) (origine polonaise, ceci explique-t-il cela) est effectivement un triste sire, sans déontologie aucune.


  20. moshedayan Le 27 août 2017 à 23h54
    Afficher/Masquer

    France, Allemagne, Suède, Pologne, Fabius, Maïdan : même combat ! pour em… la Russie et Poutine tout était bon, même avec des nervis fascistes (jusqu’à Odessa).
    Maintenant la Pologne s’en mord “un peu” les doigts : une affaire de visa avec les Ukrainiens, un symbole d’armoirie commérative récemment rappelant les massacres de l’Oun-Upa (nationalistes ukrainiens de Bandera 1939-45 en Volhynie -si quelqu’un peut préciser merci, car j’ai suivi ça après un débat sur 1-i kanal chaîne russe). En plus, l’UE verse des sommes importantes pour soutenir Kiev…
    Pour moi, tous les activistes de Maîdan devront tôt ou tard rendre des comptes aux Européens patriotes (les vrais) , et je précise du plus petit qui tabassait les Berkouts (présentés par le Monde comme des salauds -que diront-on si on parlait ainsi des CRS ?) jusqu’aux plus grands : Porochenko et sa clique…


  21. Xavier Le 28 août 2017 à 08h18
    Afficher/Masquer

    J’ai arrêté de regarder à 1’50, quand Piotr Smolar dit pour invalider la presse russe qui évoque des manifestants surrarmés « moi je les ai vus ils étaient juste à côté de moi, ils étaient à 2m »…

    Tant qu’on prendra des exemples pour des généralités, temps que l’émotion vaudra raison, temps que la logique et la science seront écartées des débats, on ne pourra pas parler de journalisme.

    Soit il est témoin, soit il est journaliste, on ne peut pas tous être à la fois si on veut être neutre.

    Marre de ces personnes qui se prennent pour des surhommes, bien manipulés par ceux qui ont besoin d’idiots utiles.

    La société du spectacle met en valeur ces pantins et les rémunère autant en estime d’eux-mêmes qu’en monnaie.


    • lvzor Le 30 août 2017 à 13h32
      Afficher/Masquer

      “Soit il est témoin, soit il est journaliste…”

      Ni témoin ni journaliste, juste payé pour son boulot de propagande atlantiste et autre….


  22. Gérard de Nerval Le 28 août 2017 à 08h58
    Afficher/Masquer

    Pour moi l’Ukraine résume de façon tragique ce qu’est l’Europe.
    Un outil au service de l’empire américain qui se souci peu du sort du peuple.


  23. Jean-Marie Chauvier Le 28 août 2017 à 14h10
    Afficher/Masquer

    L’an prochain, il y aura quatre ans. Et les “éclairages” du genre du “Monde” l’ont largement emporté dans nos opinions publiques, dans les écoles de journalisme où se forment “les jeunes”…
    Depuis lors, outre les oublis et les mensonges récurrents, il y a eu beaucoup de précisions sur ce qui s’est passé en février 2014 et dans les semaines qui ont précédé, beaucoup de développements qui éclairent la nature du “basculement” de l’Ukraine et ses conséquences internationales.
    Ne conviendrait-il pas de faire un “retour sur” et un bilan précis, dégagé des passions et des
    parti-pris, n’ignorant pas la complexité et les contradictions, l’histoire, la guerre des mémoires et bien sûr les enjeux géopolitiques ?
    Il faudrait également analyser les mécanismes qui font que les thèses “maidanistes” sont propagées dans les réseaux médiatiques, mais aussi académiques, “scientifiques”…
    Ce serait un bel apport de “Les Crises”…


  24. fanfan Le 28 août 2017 à 14h17
    Afficher/Masquer

    The “Snipers’ Massacre” on the Maidan in Ukraine (With Revised and Updated Online Video Appendix (2017)) Ivan Katchanovski, Ph.D., School of Political Studies, University of Ottawa
    Ottawa, ON (ikatchan@uottawa.ca) : http://www.academia.edu/8776021/The_Snipers_Massacre_on_the_Maidan_in_Ukraine

    Pour tout comprendre en un billet [Synthèse de la crise en Ukraine] Le gouvernement fascisant de Kiev que nous soutenons… : http://www.les-crises.fr/ukraine/
    http://www.les-crises.fr/la-face-cachee-de-la-crise-ukrainienne/

    Ukraine: Notes from the Southeast, By George Eliason : https://www.opednews.com/populum/page.php?f=Ukraine–Notea-from-the-S-by-George-Eliason-Mercenaries_Russia_Ukraine-Coup_Yatsenyuk-140623-809.html, traduction : https://histoireetsociete.wordpress.com/2014/06/29/ukraine-notes-du-sud-est-un-reportage-terrible-dun-americain/


    • fanfan Le 28 août 2017 à 14h30
      Afficher/Masquer

      (G. Eliason) Bandera | Jacob Francks, Antéchrists de la politique
      “Ces mots sont ceux d’Arsen Avakov, Ministre de l’Intérieur ukrainien le 23 juin 2014 sur sa page FaceBook. « Tout le monde, du général au soldat, s’est beaucoup exprimé ces derniers jours à propos de la zone ATU. Et je voudrais dire quelques mots à propos de plusieurs choses très importantes. La guerre ne peut pas générer des sentiments positifs envers nous. Mais nous pouvons commencer le nettoyage. A travers le désordre et la souffrance, à travers la mort de nos camarades et le besoin de tuer en représailles, à travers la peur pour leur famille, en observant le deuil, les gens dépossédés de leur maison… tout pas seulement grâce à cette guerre, et la purification et la rédemption pour tous dont nous besoin pour la victoire… L’expiation. C’est le prix à payer. Et tous, dans cette rédemption – et moi et vous et le Donbass et l’Ukraine. Et chacun reçoit ce qui lui revient et combien survivent… L’Ukraine se tient debout et vous n’abandonnez pas. Serrez les dents et portez la rédemption. Et faites, faites ce que vous avez à faire ! P / S Aujourd’hui a remarqué une étrange coïncidence, en anglais, le mot expiation se dit « atonement » – ATOnement – Anti-Terrorist Operation.


    • fanfan Le 28 août 2017 à 15h25
      Afficher/Masquer

      Le 7 avril 2014 le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a fait une étonnante déclaration non relayée par les médias… l’Ukraine n’a pas enregistré ses frontières depuis le 25 Décembre 1991. Conformément à l’accord avec la CEI, le territoire de l’Ukraine est un district administratif de l’URSS

      via traducteur : http://novorus.info/news/events/16657-gosudarstva-ukraina-net-i-nikogda-ne-bylo.html


      • fanfan Le 28 août 2017 à 15h26
        Afficher/Masquer

        G. Eliason (15/04/2014) : “Ukraine without Borders: Should Obama Sanction the UN?”
        President Obama’s Executive Order dated March 6, 2014 is very clear. Any person or organization that threatens the territorial integrity of Ukraine, or questions the legitimacy of the governing junta in Kiev, constitutes a threat to U.S. national security and foreign policy and will be placed under sanctions.
        The UN also came to a similarly clear position. It passed a resolution that “affirms commitment to the sovereignty, political independence, unity and territorial integrity of Ukraine within its internationally recognized borders.”
        Where this becomes a problem is that, according to a statement from UN Secretary General Ban ki-Moon, Ukraine is missing borders…

        https://www.opednews.com/populum/page.php?f=Ukraine-without-Borders-S-by-George-Eliason-Cultural-Genocide_Genocide_Genocide_Hate-Groups-Neo-Nazis-140415-286.html


    • Lysbeth Levy Le 29 août 2017 à 15h10
      Afficher/Masquer

      La thèse sur la responsabilité des tirs de snipers par Ivan Katchanovski a été jugé “fausse” par les responsables occidentaux et ukrainiens, Le professeur Katchanovski n’étant pas pro-Bandera il est même menacé, et ces biens confisqués (il vie au Canada) par la junte. D’autres historiens indépendants “Grzegorz Rossolinski-Liebe, Per Anders Rudling , ont aussi été mis sur la touche pour “indépendance” ou “pro-l’ennemi”. Dovid Katz du site Defending History est accusé d’être pro-poutine ! lui lutte contre le détournement de l’Histoire et le renouveau “nazi” ou fascisme à l’Est-européen accusant l’UE d’être coupable laisser faire. Malgré qu’il y a de grandes chances que Mr Katchanovski, ai raison sur toute la ligne les révisionnistes de tous poils ont le vent en poupe malgré les faits avérés .http://www.librairie-tropiques.fr/2017/04/l-ukraine-bandero-maidaniste-et-l-universite-francaise.html


      • Lysbeth Levy Le 29 août 2017 à 16h16
        Afficher/Masquer

        Petit satisfecit pour le site “Les Crises”, l’historienne Annie Lacroix Riz reprenant la sale affaire des “révisionnistes parisiens et ukrainiens” reprends des articles d’O. Berruyer sur les mêmes affaires de “révisionnisme d’état” en page 3 : http://data.over-blog-kiwi.com/1/44/00/64/20170410/ob_14d3f8_pnm-345-v16-digest.pdf l’historienne bafouée, ignorée par les pro-banderistes ou pro-Maidan préfère faire confiance en “Les Crises” qu’en ces voyous de “révisionnistes académiques” ayant pignon (et pognon ?) sur rue. Un petit journal socialiste vrai, antifasciste et juif, que je découvre…


  25. Nico 13 Le 28 août 2017 à 15h55
    Afficher/Masquer

    Bon et sinon, j’ai plusieurs questions en tête.
    Pourquoi le FMI continu d’aider l’Ukraine alors que nous savons maintenant que la corruption est toujours présente dans ce pays ?

    Le FMI n’avait pas stoppé à un moment son aide car il y avait beaucoup trop de corruption ?
    Ça aurait changé en quelques mois ?
    En fait, le but c’est de prêter le max de fric pour que le pays privatise à tour de bras, c’est ça ?


  26. Lysbeth Levy Le 28 août 2017 à 18h12
    Afficher/Masquer

    Et pourquoi la Grèce n’a aucune vraie aide du FMI ? Je crois qu’en vérité “ils” s’en fiche qu’il y ai de la corruption ! du moment que Porochenko fait ce qu’on lui demande, le peuple lui peux crever, voir les nombreux dirigeants africains qui se sont enrichi juste au moment ou comme Gbabo ils tentent de jouer “l’indépendance” là nos valeureux donneurs de leçons ressortent les “dossiers prêts” pour attaquer sur le front des droits de l’homme, ou de la corruption, du non respect de la démocratie. Voir le cas de la Pologne par exemple qui semble en avoir assez de l’UE : http://www.slate.fr/story/115051/comment-pologne-reecrit-histoire et la Hongrie d’orban :https://www.letemps.ch/opinions/2017/04/11/temps-faire-reculer-viktor-orban-pionnier-populisme On ne reproche pas à Orban d’avoir remis au gout du jour le fasciste “Horthy” mais d’être soit disant “populiste” voilà de même qu’on ne voit pas les nazis ukrainiens ni ceux d’autres pays est-européens dociles. l’hypocrisie européenne l’accuse d’islamophobie alors que ce mot “est récusé” par les Fourest and co : https://www.letemps.ch/2015/10/01/viktor-orban-un-forban-islamophobe-europe Les légions de Soros sont “aux ordres” par contre


  27. moshedayan Le 28 août 2017 à 19h20
    Afficher/Masquer

    Un lien pour entendre l’autre côté ukrainien . des mères ukrainiens de fils tués dans la zone ATO opération anti-terroristes (terroristes = insurgés du Donbass.
    https://www.youtube.com/watch?v=Qv2Lh40AA_o
    Une mère d’origine 100% polonaise a-t-elle précisé, a déclaré à peu près ceci : ” … En Ukraine, nous avons tout, toutes les richesses comme dons du ciel… et régulièrement nous sommes agressés par le voisin -la Russie avec ses ambitions impériales…. Je suis polonaise mais je parle qu’en ukrainien […] et on ne devrait parler qu’en ukrainien.. L’Ukraine est notre pays (nation) …” etc…” Ma remarque : cela confirme la thèse de Xavier Moreau sur la volonté extérieure (Pologne ou Autriche par le passé) de créer une “Nation ukrainienne” reprise par les Bolsheviks ?
    Les mères russophones ont eu des discours pour la fin de la guerre ! A vous de juger.


    • olivier Le 01 septembre 2017 à 11h05
      Afficher/Masquer

      L’année suivant la “révolution” la Pologne recevait les young leaders et les industriels du coin pour parler essentiellement de la manière dont il fallait se partager le gâteau… agriculture….


  28. wesson Le 28 août 2017 à 21h06
    Afficher/Masquer

    Pour rire un peu, vos 2 vidéos que vous donnez en lien sont censurées en Russie depuis le 02/12/2016, et ne sont donc pas accessibles de là bas sauf à passer par un VPN.

    le site pour trouver la décision de censure (http://nap.rkn.gov.ru/reestr) n’est accessible que depuis une IP Russe. En le faisant, on voit que la censure a été prononcée par le tribunal municipal de Moscou, pour une réclamation pour atteinte aux droits d’auteurs, portée par la chaine de télévision “Vendredi” (filiale du groupe Gazprom)

    La jugement en question (affaire No 3-1184/2016) peut se lire ici (en Russe):

    http://www.mos-gorsud.ru/search?courtAlias=&caseNumber=3-1184%2F2016&instance=&processType=&codex=&judge=&publishingState=&documentType=&participant=&year=&caseDateFrom=&caseDateTo=&caseFinalDateFrom=&caseFinalDateTo=&caseLegalForceDateFrom=&caseLegalForceDateTo=&docsDateFrom=&docsDateTo=&documentStatus=

    A noter qu’il y a un appel en cours pour faire annuler cette censure.


    • antoniob Le 28 août 2017 à 23h46
      Afficher/Masquer

      @wesson:
      quelles vidéos? Les deux, sur Dailymotion, de cet article sont parfaitement accessibles en Russie. Je suis actuellement sur une IP russe.
      Tout le monde peut tester en utilisant un VPN localisé en Russie,.


      • wesson Le 29 août 2017 à 12h03
        Afficher/Masquer

        et bien pour un internaute chez l’opérateur rostelecom et dans l’oblast de Moscou, vous avez à la place des vidéos l’avertissement suivant, vérifié à l’instant (c’est juste le début, je peux en fournir une capture d’écran complète ):

        Доступ ограничен
        Доступ к запрашиваемому ресурсу ограничен по решению суда или по иным основаниям,
        установленным законодательством Российской Федерации
        […]

        Soit votre VPN corrige de lui-même l’accès vers la bonne ressource ou n’applique pas la décision de justice, soit tout simplement il vous ment sur le fait que l’IP est Russe


        • antoniob Le 29 août 2017 à 18h48
          Afficher/Masquer

          je ne suis pas sur un VPN, mais je surfe à distance via un serveur dédié personnel en location chez Selectel à SPb, et dont l’IP appartient donc à “OOO Network of Data-Centers Selectel”.
          Mais un VPN donne le même résultat. Un VPN ne filtre ni ne “corrige” rien, il ne fait qu’acheminer le traffic entre deux points.
          Possible que Rostelecom applique un filtre et pas d’autres FAI.


          • antoniob Le 29 août 2017 à 19h03
            Afficher/Masquer

            plus précisement: possible que les centres de données ne soient pas compris dans les filtres de censure appliqués par les FAI aux connections d’abonnés. Dommage, j’étais encore la semaine dernière à Yékatérinbourg.
            La censure en Russie n’est pas différente de celle en France ou Allemagne. Et dans certains cas, comme celui de rutracker.org, où l’UE et les Etats-Unis ont poussé à l’interdiction du site pour les IP russes, le rôle de ces fines “démocraties” n’est pas mentionné par leurs presses respectives.
            Il y a deux ans j’ai cessé de louer des serveus dédiés en France ou Allemagne, pour basculer sur la Russie, même si c’est plus cher.
            Au niveau des Etats-Unis et UE la censure est souvent drastique: supression des noms de domaine, saisies sans crier gare, etc.


          • wesson Le 29 août 2017 à 21h25
            Afficher/Masquer

            quoi qu’il en soit, j’ai donné le lien vers la décision de justice qui a causé cette censure, et tout ceci est donc parfaitement vérifiable.

            J’ai également oublié de préciser que la censure ne s’applique pas à ces 2 seules vidéos, mais à tout le site de dailymotion, les censeurs Russes ne faisant pas dans la dentelle, lorsqu’ils coupent, c’est tout un site, d’autant que c’est exact que dans le cas d’une connexion HTTPS, ils peuvent difficilement faire autre chose. Cela implique que d’une part la censure de ces vidéo est un “dommage collatéral”, d’autre part que l’appel a toutes les chances d’aboutir, si toutefois dailymotion accepte de retirer pour la Russie les vidéos qui ont valu cette décision.

            Après, mon test est fait “chez l’habitant” donc depuis une ligne lambda. Effectivement peut-être que les fournisseurs de serveurs dédiés ne sont pas tenu d’appliquer sur leurs équipements loués.

            Et pour finir, la différence entre la censure Russe du net, c’est que son processus est réellement et objectivement transparent – ce qui n’est vraiment pas le cas ailleurs en Europe.


            • ANNA Le 30 août 2017 à 08h08
              Afficher/Masquer

              Wesson,
              avez vous lu “les raisons” pour les quelles les vidéos de Dailymotion sont “censurés” pour les IP russes (dans le lien, que vous donnez) ?
              C’est marqué dans votre lien :
              pour respecter les droits de l’auteur
              Dailymotion exige aux IP russes le payement des droits de l’auteur


  29. moshedayan Le 31 août 2017 à 20h53
    Afficher/Masquer

    http://www.vesti.ru/doc.html?id=2926907&tid=105474
    pour les russophones, à Bruxelles Junker a semble-t-il modéré les ardeurs européistes de Poroshenko et l’Ukraine a demande des explications.
    Wesson je vous crois bien et juste c’est bizarre car le lien que j’ai mis sur les discours de femmes ukrainiennes je l’ai trouvé en cascade à partir de mail.ru (site on ne peut plus officiel en Russie)


Charte de modérations des commentaires