Les Crises Les Crises
14.mars.201814.3.2018 // Les Crises

20. Météo de la pollution de l’air

Recommander 0
J'envoie

Voici quelques liens vers des cartes pour observer en temps réel la pollution de l’air, pour conclure notre série sur la pollution de l’air :

  1. La pollution de l’air cause 48 000 morts par an en France (+ présentation des polluants)
  2. La pollution aux particules fines
  3. Les graves effets des particules sur la santé
  4. La pollution de l’air dans le monde
  5. La pollution de l’air en Europe I (+ les morts du charbon)
  6. La pollution de l’air en Europe II
  7. Arrêtons avec les “centrales à charbon allemandes”
  8. La pollution de l’air en France
  9. Le très polluant chauffage au bois
  10. Le choix erroné de la France pour le diesel
  11. La pollution de l’air en Île-de-France (hors particules)
  12. La pollution aux particules en Île-de-France
  13. L’origine des particules en Île-de-France
  14. La circulation des particules en Europe
  15. Les épisodes de pollution aux particules en Île-de-France
  16. Qualité de l’air en Île-de-France et épisodes de pollution récents
  17. La pollution dans le métro
  18. La pollution de l’air à la maison
  19. Synthèse de la série Pollution de l’air
  20. Suivi en direct de la pollution

I. Île-de-France

Voici les cartes en direct de la pollution (remis à jour en permanence) :



Voir : AirParif ou et

II. Régions

En région : ATMO

III. France

PrevAir

Esmeralda France

IV. Europe

European Air Quality Index

Qualité de l’air en Europe

Carte Plumelabs en Europe

Copernicus : direct et origine locale et par pays

V. Monde

Dans le monde ou encore ici

Commentaire recommandé

vert-de-taire // 14.03.2018 à 08h47

Il manque bien entendu la pollution radioactive permanente ou intempestive de chaque centrale ou établissement.

Les rejets de tritium et autres gaz radioactifs est constant et représente une quantité non négligeable de la radioactivité déversée dans la nature.

Les effets naturels de concentrations par le vivant décuplant les affections de cette matière naturellement dangereuse pour certains composants.

La radioactivité artificielle s’ajoute donc à la radioactivité naturelle (Potassium 40, Radon++, rayons cosmiques principalement) et aux autres pollutions artificielles ..

A force de dire que c’est négligeable, de nier les pollutions on se retrouve avec des explosions d’affections : cancers, dégénérescences précoces, allergies, inflammations, ..

Le problème n’est pas du à quelques négligences mais bien un Système fou (et/ou malveillant) sans foi ni loi qui se permet de produire massivement des tueurs dans l’environnement
sans considération des population au nom de la rente.
On est fous d’accepter non ?

16 réactions et commentaires

  • vert-de-taire // 14.03.2018 à 08h47

    Il manque bien entendu la pollution radioactive permanente ou intempestive de chaque centrale ou établissement.

    Les rejets de tritium et autres gaz radioactifs est constant et représente une quantité non négligeable de la radioactivité déversée dans la nature.

    Les effets naturels de concentrations par le vivant décuplant les affections de cette matière naturellement dangereuse pour certains composants.

    La radioactivité artificielle s’ajoute donc à la radioactivité naturelle (Potassium 40, Radon++, rayons cosmiques principalement) et aux autres pollutions artificielles ..

    A force de dire que c’est négligeable, de nier les pollutions on se retrouve avec des explosions d’affections : cancers, dégénérescences précoces, allergies, inflammations, ..

    Le problème n’est pas du à quelques négligences mais bien un Système fou (et/ou malveillant) sans foi ni loi qui se permet de produire massivement des tueurs dans l’environnement
    sans considération des population au nom de la rente.
    On est fous d’accepter non ?

     17

    Alerter
    • Antoine // 14.03.2018 à 17h38

      On se demande comment l’espérance de vie a bien pu progresser presque partout et notamment de 11 ans en France depuis 50 ans…

       5

      Alerter
      • Poulpi // 15.03.2018 à 11h03

        C’est tout un débat entre espérance de vie et espérance de santé. Vivotter 11 ans de plus (en fait rallonger la vieillesse) bourré de médocs, charcuté de partout en étant impotent, très peu pour moi ^^

         3

        Alerter
  • fox 23 // 14.03.2018 à 09h03

    Houlala ! C’est vrai que ces mots impressionnent sur les connaissances censées être détenues par celui qui profère de telles accusations, mais seriez-vous chargé de maintenir la population sous la terreur quotidienne ?
    Cher Monsieur, vous êtes à la limite du complotisme.
    Si vous aviez une idée un peu plus précise de la façon dont fonctionne une centrale nucléaire française cela vous calmerait sans doute.
    J’ai vécu durant six ans à proximité d’une centrale nucléaire sur le bord du Rhône et vais toujours très bien, merci, la seule différence, avec un français lambda était notre invitation à aller chercher chaque année chez notre pharmacien notre boite de cachets d’iode pour le cas où…

    Je ne voudrais pas être à votre place, ce ne doit pas être facile de vivre avec de telles craintes, s’il vous plait, commencez par changer de lecture !

     13

    Alerter
    • Chris // 14.03.2018 à 15h08

      C’est aussi ce que disaient feux les habitants de Fukushima.
      Mais c’était un accident naturel (Tsunami coupable), dit-on…
      Ma belle-fille qui habite près d’une centrale nucléaire suisse a, elle aussi, à disposition des comprimés d’iode mis gracieusement à disposition par l’exploitant (distribution gratuite jusqu’à 30 kms alentours selon la loi fédérale).
      Est-elle rassurée pour autant ? Je m’abstiens de lui poser la question.
      Je serais tentée de dire qu’il y a pire au quotidien :
      https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/cancer-la-catastrophe-silencieuse-114894

       1

      Alerter
    • Poulpi // 15.03.2018 à 10h54

      Tant qu’on est dans la chute, il n’y a pas de problèmes, c’est quand on rencontre le sol que ça fait mal ^^

      Vous faites de votre cas particulier(ou du moins en France), une généralité.

       0

      Alerter
  • Loxosceles // 14.03.2018 à 10h00

    Je ne comprends pas bien cette carte de la pollution aérienne. L’air serait irrespirable dans le sud du Sahara occidental, pourtant peu habité, par contre la carte n’indique quasiment aucune pollution sur le continent nord américain. De quel genre de pollution parle-t-on ? Les vents de sable du Sahara seraient-ils considérés comme polluants ? Dans quel cas ça expliquerait pourquoi on pointe si aisément du doigt certaines molécules naturelles.

     8

    Alerter
    • Nicolas // 14.03.2018 à 11h30

      On parle depuis le début de la série des particules fines qui viennent se loger dans les poumons.
      Il y en a… beaucoup dans le Sahara, tandis que l’autre marin nettoie les grandes métropoles américaines, et le cœur du pays est peu habité et encore moins industrialisé.

       2

      Alerter
    • Philippe // 15.03.2018 à 19h23

      S’il n’y avait pas les poussières du Sahara qui traversaient l’Atlantique l’Amazonie serait moins luxuriante. De mémoire ce doit être 25% de l’apport nutritif.
      Chez moi dans les Caraïbes ça un impact sur les problèmes respiratoires, les médecins en tiennent compte.
      Il faut aussi regarder les autres tels que le CO, SO2, ect.
      Il y a l’application ou le site Windy tv qui est pas mal. Ca me sert surtout pour les cyclones et température de la mer mais il y a aussi les polluants.

       1

      Alerter
  • Philvar // 14.03.2018 à 10h19

    Mais non ce brave homme, Vers-de-taire, est financé par le loooooby pétrolier qui, lui, n’est pas pollueur ! Du plus au moins pollueur : Bois, charbon, pétrole,et, très très loin derrière le nucléaire qui recrache de la vapeur d’eau et qui juste élève un peu la température de l’eau de refroidissement !
    Les deux intox à la mode actuelle sont sur le nucléaire et le réchauffement climatique. Alors qu’il y a encore des gens qui vivent très bien tout près de Tchernobyle
    Par contre rien contre l’Allemagne qui pollue une bonne partie de l’Europe avec ses centrales à charbon !

     4

    Alerter
  • BA // 14.03.2018 à 10h54

    A propos du réchauffement climatique :

    Réchauffement climatique : la moitié des espèces pourraient disparaître en 60 ans.

    https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0301435872940-rechauffement-climatique-la-moitie-des-especes-pourraient-disparaitre-en-60-ans-2161057.php

     1

    Alerter
  • fox 23 // 14.03.2018 à 17h49

    Chris, je pense que vous vous faites du souci pour rien au niveau de votre belle-fille. Essayez de sortir de ce schéma stupide diffusé pour entretenir cette peur. Comme tout ce qui est mal connu le nucléaire inquiète, documentez-vous, c’est le meilleur pied de nez à faire aux tenants de l’angoisse.

    Durant mes 6 ans à proximité de cette centrale, je n’ai jamais eu d’inquiétude, peut-être parce que je suis d’origine technique et que j’ai eu l’occasion d’aller en centrale nucléaire.
    Rien n’est innocent dans notre environnement, regardez le barrage de Malpasset au dessus de Fréjus.
    Un barrage voûte des plus classique sauf qu’il s’éventra en 1959 et tua plus de 400 personnes… et le nucléaire n’avait rien à voir !

     1

    Alerter
    • John // 14.03.2018 à 18h55

      Si vous étiez technique ET travaillant dans le domaine, vous ne seriez certainement pas aussi confiant. La sous traitance a atteint de tels niveaux dans les centrales que la connaissance cruciale pour la sécurité se trouve diluée chez de nombreux intervenants qui changent au gré des contrats.
      La conséquence est que si quelque chose commence à vraiment deconner, il y a de fortes chances que la personne qui connaisse la marche à suivre soit impossible à trouver ou arrive bien trop tard.

      Que l énergie nucléaire soit en principe plutôt sûre, c est peut être le cas. Que notre modèle d exploitation le soit, c est beaucoup plus discutable. Certains sous traitants du nucléaire refusent d intervenir sur certaines centrales car ils savent qu’ il ressortent systématiquement irradiés (à des niveaux divers) en raison de la contamination généralisée de ces usines vieillissantes …

       3

      Alerter
  • Raoul C, // 14.03.2018 à 18h08

    Étrange carte mondiale, quand on suit les liens on s’aperçoit qu’il n’y a en fait quasiment pas de données pour l’Afrique. Je soupçonne qu’on a un peu vite tout mis en rouge écarlate en Afrique pour faire peur alors qu’il y a très peu de données et je parie très dispersées (les micro-climats cela existent, les tempêtes de sable aussi, est-ce cela qui est mesuré ?)

     0

    Alerter
    • Bouddha Vert // 15.03.2018 à 00h41

      Bonjour,
      Voici un lien qui pourra diminuer vos interrogations.
      Cela reste relativement global, mais c’est ce qui fait les climats.
      Bon visionnage
      https://earth.nullschool.net

       0

      Alerter
  • ceusette // 16.03.2018 à 09h19

    Je trouve assez curieux qu’on ne s’intéresse guère aux impacts du BTP sur la pollution de l’air. Quand on constate le niveau à la fois de destruction (quand on détruit des bâtiments, on émet des poussières et il faut amener des matériaux de construction, et il faut transporter et stocker les déblais) qui a atteint un niveau remarquable (est-on encore en crise? Pas dans le BTP apparemment!), et de reconstructions (par des bâtiments pas franchement écologiques), il ne peut pas ne pas y avoir d’impact. On peut encore ajouter le transport des matériaux assurer par des camions et péniches (heureusement encore transportés par péniche en île-de-France, mais seulement en partie et beaucoup moins qu’auparavant). Mais plus globalement, la bétonisation organisée du monde a forcément des conséquence sur l’évolution du climat (on le ressent au moins au niveau local, pas besoin du GIEC pour s’en rendre compte).

     0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications