Les Crises Les Crises
10.septembre.201610.9.2016
Article LesCrises

L’idéologie Djihad-compatible de Zemmour et le naufrage médiatique d’une Société

L’œuvre de Zemmour et des médias pour les 15 ans du 11 Septembre : sacrée victoire posthume de Ben-Laden ! Écœurement total. J’ai l’habitude que les bras me tombent, mais alors là, on vient de passer un nouveau cap… Je vous conseille de relire ce billet sur Les 2 minutes de la Haine de Orwell, […]
Merci 145
J'envoie

L’œuvre de Zemmour et des médias pour les 15 ans du 11 Septembre : sacrée victoire posthume de Ben-Laden !

Écœurement total.

J’ai l’habitude que les bras me tombent, mais alors là, on vient de passer un nouveau cap…

Je vous conseille de relire ce billet sur Les 2 minutes de la Haine de Orwell, dans 1984.

Je précise enfin par avance, connaissant les méthodes calomniatrices, que j’aurais évidemment fait le même billet si une autre personne avait tenu les mêmes propos sur RTL ou France 5, contre nos concitoyens juifs sans susciter de réaction – mais ce n’est pas arrivé… On combat le 2 poids 2 mesures sur ce blog – quand on en voit passer sans qu’il soit relevé, et dans la mesure de nos bien faibles moyens…

I. « Les 30 minutes de la Haine » d’Eric Zemmour, qui appelle à la guerre civile

Le mardi 6 septembre, Eric Zemmour venait présenter sont nouveau liv torchon à C’est à Vous.

Je vous laisse apprécier les propos ET LA RÉACTION DE LA JOURNALISTE ET DES INVITÉS, surtout ceux qui rigolent :

Florilège :

Zemmour : l’islam se constitue dès le 7e siècle dans la guerre, ça c’est sûr. Le texte est dangereux si on ne prend pas de distance avec lui.

Lapix : C’est le cas de la plupart des musulmans en France non ?

Z : Mais il est interdit de prendre de la distance avec le Coran, d’interpréter le Coran depuis le IXe siècle. […] C’est tout le problème de l’islam

L : Vous reconnaissez qu’il y a des musulmans en France qui vivent dans la paix qui n’interprètent pas à la lettre le texte du Coran, qui sont totalement intégrés

Z : Ça c’est vous qui le dites !

L : Ce n’est pas vrai ?

Z : Non ! […] En Islam, il n’y a pas de musulman modéré, ça n’existe pas. Y a simplement des gens qui appliquent à la lettre et d’autres qui n’appliquent pas à la lettre, et [ces derniers] savent qu’ils ne sont pas des bons musulmans. » […] Ce qui n’a pas de sens c’est de dire l’Islam ne pose aucun problème. Quand on montre ce qu’est l’Islam, on dit ah non l’Islam c’est pas ça. Le djihad fait partie de l’Islam. Il y a le petit djihad psychologique et spirituel et le grand djihad. Le djihad guerrier militaire n’a jamais été supprimé. C’est un élément fondamental de l’Islam. Les soldats du djihad sont considérés par tous les musulmans, qu’ils le disent ou qu’ils ne le disent pas, comme des bons musulmans ». […]

Voltaire avait une très jolie formule que je cite : « [L’islam], c’est un réchauffé de judaïsme » c’est à dire que c’est une orthopraxie qui s’occupe de la vie des gens, exactement comme le judaïsme […]

Lapix : Si l’Islam est notre ennemi juré, que fait-on ? On interdit l’Islam ?

Z : C’est compliqué, parce que l’Islam ce n’est pas qu’une religion. C’est une religion, il a les éléments constitutifs d’une religion selon la pratique chrétienne. Parce que Rémy braque dit très justement, pour tous les Français, pour nous religion ça veut dire le catholicisme, la prière, le jeûne, le pèlerinage, sauf que l’Islam n’est pas seulement ça

Lapix : Alors qu’est-ce qu’on fait ? Est-ce qu’on leur interdit d’exercer leur culte, est-ce qu’on crée un système d’apartheid ? Est-ce qu’on doit discriminer ?

Z : Avant de dire qu’est-ce qu’on fait, il faut être sûr que le diagnostic est accepté. Or je constate que mon diagnostic n’est pas partagé. On a besoin d’un diagnostic

L : Il y a des millions de Musulmans en France, alors qu’est-ce qu’on fait ? […]

Cohen : La manière dont vous mettez un signe égal entre djihadisme et islam…

Z : Pour moi, c’est égal

C : Pour vous, c’est une guerre de de civilisation menée par l’islam sur notre sol. Non ! Elle est menée par une poignée de djihadistes qui ont commis les attentats

Z : Pour moi, non. Le djihad ça fait partie de l’Islam depuis l’origine de l’Islam Vous ne connaissez pas…

Lapix : Vous pouvez répondre à ma question ? Alors qu’est-ce qu’on fait avec les musulmans ?

Note OB : ce sont des FRANÇAIS – et donc, non, on n’a rien à « en faire », même pour la « beauté » du « débat » avec Zemmour… ! On a une habitude vénéneuse qui se répand dans les médias :

zemmour

Suite :

Z : Le sujet est global. Nous vivons depuis trente ans une invasion, une colonisation qui entraîne une conflagration. C’est à dire que dans les innombrables banlieues françaises où de nombreuses jeunes filles sont voilées, c’est également l’Islam, c’est également du djihad, c’est une lutte pour islamiser une terre qui n’est pas islamisée, une terre de mécréants, c’est l’occupation de territoires

L : Qu’est-ce que vous faites avec les Musulmans en France, est-ce que vous les interdisez, est-ce que vous les chassez ?

Z : Il faut leur donner le choix entre l’islam et la France.

L : Donc s’ils sont Français, ils ne pratiquent pas l’Islam ?

Z : C’est compliqué parce que l’Islam ne s’y prête pas, ils doivent se détacher de ce qu’est leur religion.

L : Ce n’est pas déjà le cas ?

Z : Pas du tout. Par exemple, donner un prénom qui n’est pas français à ses enfants, ce n’est pas se détacher de l’islam. C’est vouloir continuer l’identité islamique en France et c’est vouloir transformer la France en un pays de plus en plus musulman.

L : Faire le ramadan ?

Z : Vous savez Bourguiba voulait l’interdire

L : Manger Hallal ?

Z : Ils ont le droit de manger hallal chez eux simplement ils ne doivent pas obliger les cantines à leur servir hallal.

L : Est-ce que l’obsession identitaire n’est pas le pendant du djihadisme, même volonté de dérive vers des extrémités, vers l’extermination de l’autre, soit les Musulmans soit les blancs catholiques

Z : Ca ne vous a pas échappé que j’ai pas mon permis camion. Ce n’est pas moi qui ai tué 180 personnes [NB : 86 morts en vrai…]

L : Quand on commence à discriminer, on passe au ghetto, on peut passer à l’extermination aussi, ça se fait

Z : Ca n’a rien à voir. Je n’ai pas tué 180 personnes à Nice. En criant Allahu akbar. Ce n’est pas en criant Bouddah est grand.

L : Si demain un catholique tuait en criant le dieu catholique est grand je ne me sentirais pas responsable

Z : Moi si. Culturellement oui

L : Il faudrait interdire la religion catholique dans ce cas ?

Z : Vous avez remarqué ça n’a pas eu lieu… […]

 

L : Vous êtes déçu par le parti qui selon vous avait compris ce qui comptait, l’identité nationale, vous êtes déçu par Marine Le Pen, vous la reniez carrément ?

Z : Je n’ai pas à la renier… Je suis critique.

L : Ce que vous n’aimez pas c’est la France apaisée, revendiquée, ça manque de virilité selon vous ?

Z : Ca m’amuse parce que l’apaisement, ça a une connotation historique assez forte, c’est la politique de Chamberlain face à Hitler. Tous les pacifistes en France qui disent « il n’y a pas d’amalgame », c’est l’héritage d’un grand parti collabo qui existe depuis mille ans en France.

L : Quand on veut la paix, on est lâche et collabo… ?

Z : Exactement ! Sous l’influence de Philippot, Marine Le Pen abandonne la question identitaire et elle pose une question de souveraineté qui n’est pas négligeable, je me suis battu pour le non à Maastricht, mais je pense que c’est une question qui a 25 ans de retard

L : Pour vous c’est une question secondaire aujourd’hui ?

Z : Par rapport à l’identité, oui. Une république française islamique pourrait être souveraine, mais elle ne serait plus la France

C : Vous trouvez qu’elle a abandonné l’identité ? […] L’obsession identitaire a triomphé dans le débat public

Z : Ce n’est pas une obsession, terme médical . Où étiez vous pendant l’été, où étiez-vous depuis des années ? […]

OB : c’est-à-dire que si on continue comme ça, dans 5 ans, les musulmans vont voter FN pour faire barrage à l’extrême-droite, quoi…

Z : c’est autre sujet que j’aborde dans mon texte, le fameux « État de Droit » qui est aujourd’hui le cheval de Troie de l’Islam pour imposer une société holliste, c’est çà dire collective à travers les fameux droits et liberté individuels. Aujourd’hui l’Islam est très habile, il se sert de notre obsession individualiste pour imposer son modèle. C’est la phrase d’al-Qaradâwî, le théologien égyptien très proche des Frères musulmans qui disait « Nous vous vaincrons avec vos lois démocratiques et nous vous coloniserons avec nos lois islamiques »

C : J’ai retrouvé deux fois le mot dictature dans l’introduction de votre livre

Z : Dictature au sens romain du terme, c’est à dire que, aujourd’hui, les juges gouvernent, la Cour Européenne des Droits de l’Homme, le Conseil d’État, on l’a vu pour le burkini, le Conseil constitutionnel, ils gouvernent avec leurs normes et ils imposent leurs normes à la volonté populaire. Je pense que c’est le contraire de la Démocratie. Ma Dictature, c’est le retour à la Démocratie, la volonté du peuple qui est vraiment respectée. Aujourd’hui, les juges ne respectent plus la volonté du peuple, au nom de l’État de Droit. On l’a vu encore pour le burkini…

N.B. il découvre à la fin de l’émission qu’il manque deux chroniques polémiques de sa part (son éditeur n’y étant apparemment pour rien)


Il fut une époque, où j’était petit, où un des invités se serait certainement levé pour lui mettre un poing dans la gueule.

Mais ce n’est pas grave, car on eu la deuxième couche mercredi 7 (admirez la réaction de Calvi…) :

Voici le dialogue intégral (rédigé par nos soins) :

Calvi : Je vais au cœur du débat tout de suite Éric puisqu’on est là pour ça vous et moi. Dès les premières lignes de votre introduction vous nous dites que « L’islam est incompatible avec la France ». L’islam ou l’islamisme ? Et même avec la République.

Zemmour : Absolument. D’abord avec la République et ensuite avec la France. Je vais vous expliquer très simplement. L’islam et l’islamisme c’est exactement la même chose.

Calvi : Vous ne faites plus la différence entre l’islam et l’islamisme ?

Zemmour : Mais, je ne l’ai jamais faite moi, mais tout le monde la fait, je sais, mais moi je ne la fait pas. Je vais vous expliquer pourquoi d’abord sémantiquement. Tout simplement le mot, je vous la fait très courte, le mot islamisme a été inventé au XVIIIe siècle en France pour faire exactement comme les autres religions. Vous savez on a « christianisme »-isme, « judaïsme »-isme, « protestanstime »-isme, et donc on avait Islam. Et donc pour des soucis d’équilibre, on a inventé « islamisme » mais c’est le même mot. Au XIXe siècle, tout le monde disait islamisme pour islam. C’est le même mot. Alors maintenant on évacue la sémantique…

Calvi : Au-delà de, j’ai envie de vous dire, de la leçon d’Histoire, vous savez très bien qu’en priviligiant l’un plutôt que l’autre vous allez à tous les excès.

Zemmour : Pas du tout, au contraire. Au-delà de notre discussion, pourquoi je ne fais pas de différence ? D’abord parce qu’il n’y a pas de différence. Parce que les islamistes, ceux qu’on appelle nous les islamistes, eux s’appellent des musulmans. Et d’ailleurs, quand vous dites « Daech », vous dîtes l’État Islamique. Pourquoi ? Parce qu’ils appliquent l’Islam. Tout ce qu’ils font est sous-tendu par des sourates de l’Islam. Quand ils égorgent des adversaires, c’est écrit dans le Coran, qu’il faut égorger les juifs et les chrétiens. Mahomet lui-même en a égorgé beaucoup et vous savez que pour l’Islam et pour tout musulman, Mahomet est « l’homme parfait », je mets ça entre guillemets parce que c’est comme ça qu’ils l’appellent, qu’il faut imiter.

Calvi : Vous venez de donner la définition parfaite de ce qu’est un extrémiste…

Zemmour : Non

Calvi : …qui dans l’Islam devient parfois un islamiste et parfois un terroriste, et c’est cet amalgame qui vous savez fera la polémique

Zemmour : Non

Calvi : Et j’ai envie de vous dire, qui va nous faire du mal, qui va faire du mal à la société française.

Zemmour : Non pas du tout, au contraire. Parce que votre logique, c’est la logique de toutes nos élites, c’est la logique du gouvernement qui pousse aujourd’hui à vouloir distinguer entre Islam et islamisme et donc quelle est la logique de ce raisonnement, on dit « pour éviter l’islamisme, eh bien il faut plus d’Islam ». Et donc, on nous organise plus de mosquées, on nous organise l’Islam de France etc etc. Moi je pense que le mauvais diagnostic conduit à une mauvaise solution et à un mauvais traitement. Au contraire, si on dit que l’islamisme est l’Islam, ça veut dire qu’il faut désislamiser des quartiers entiers français qui sont devenus islamisés. On n’est plus en France dans d’innombrables banlieues, c’était le thème de mon papier sur Moleenbeek…

Calvi : « Les français sont devenus étrangers dans leur propre pays » écrivez-vous…

Zemmour : Oui, je le maintiens. Les français sont devenus étrangers dans leur propre pays, par exemple en Seine-Saint-Denis, par exemple dans d’autres quartiers, dans toutes les grandes banlieues des métropoles françaises. Oui, aujourd’hui on ne vit plus à la française dans ces quartiers-là, on vit à la musulmane. C’est-à-dire que les femmes sont pour la plupart voilées, que les hommes portent des tenues comme le prophète au VIIe siècle, qu’on surveille les jeunes filles en leur disant « tu n’as pas le droit de sortir avec untel, tu es une pute si tu t’habilles en mini-jupe », on surveille les garçons s’ils boivent de l’alcool. Ça s’appelle plus la France ça. Dans les cafés, il n’y a plus une fille. Excusez-moi, ça s’appelle plus la France.

Calvi : « La prétendue déradicalisation des djihadistes est donc une entreprise grotesque puisqu’il faudrait désislamiser » écrivez-vous. C’était exactement l’objet d’un de nos reportages ce matin. Désislamiser ?

Zemmour : Oui, désislamiser. Oui.

Calvi : Comment pratique-t-on la désislamisation ? Comment vous faites ?

Je vais vous le dire. Si vous voulez, vous faites une erreur classique en France, tout à fait normal, que Rémi Brague, vous savez le grand spécialiste de l’Islam diagnostique très bien « en France des catholiques aux plus grands bouffeurs de curés, quand on dit religion, on pense au catholicisme », c’est-à-dire qu’on identifie ça au catholicisme, et donc on voit les pratiques du catholicisme, c’est-à-dire le jeûne, la prière, vous voyez, etc. Sauf que l’Islam ce n’est pas ça. Ce n’est pas une religion l’Islam, c’est une loi, c’est un droit et c’est une nation. Ce n’est pas une religion.

Calvi : Vous avez envie de nous faire peur et….

Zemmour : Mais je n’ai pas du tout envie de vous faire peur.

Calvi : Attendez. Je vais essayer de donner des exemples. Autant on peut être totalement d’accord avec vous quand vous dites « il est vital de répondre à la guerre de civilisation menée sur notre sol » vous dîtes « par l’islam » moi j’aurai envie de dire « par les islamistes, par les extrémistes, voire par les terroristes » mais vous venez de répondre à ma question donc je n’y reviens pas. Je vous cite toujours « si demain, il y avait 20, 30 millions de musulmans français bien décidés à voiler leurs femmes et à appliquer les lois de la charia, on ne pourrait préserver les règles minimales de la laïcité que par la dictature ».

Zemmour : Bah oui.

Calvi : Mais, excusez-moi, cette projection dans l’avenir, elle est inconséquente, elle n’existe pas.

Zemmour : Je vais vous dire, c’est déjà le cas.

Calvi : Non, il n’y a pas 20 ou 30 millions de musulmans dans notre pays sinon on le saurait.

Zemmour : Non mais la loi…

Calvi : Et la charia n’est pas légale en France, elle n’est pas appliquée.

Zemmour : Laissez-moi répondre. La loi interdisant la burka intégrale n’est pas appliquée. Voilà. Vous demandez à tous les flics, ils vous le diront. Pourquoi elle n’est pas appliquée ? Parce que depuis les émeutes de Trappes, vous vous souvenez, qui ont suivi le contrôle d’identité de cette femme qui était voilée entièrement, il y a eu des émeutes et donc maintenant les policiers ont mission et ont des consignes de ne pas contrôler les gens.

Calvi : Qu’est-ce qui vous permet de dire ça ? Il y a un moment où il faut avancer les preuves.

Zemmour : Mais les preuves, c’est mon enquête auprès des policiers qui me l’ont dit.

Calvi : Alors, je cite un autre passage « il y a en France des centaines de Saint-Denis et de Molenbeek » ce qui fait référence justement à ces chroniques dont on parlait en début d’entretiens, « pour l’instant on confine l’armée dans un rôle scandaleux de gardiennage, de protection des édifices religieux etc. Mais l’État-major de l’armée sait qu’un jour viendra où il devra reconquérir ces terres devenues étrangères sur notre propre sol. Le plan est déjà dans les cartons, il a pour nom Opération Ronces. Il a été mis au point avec l’aide des spécialistes de l’armée israélienne. Quelles sont vos sources ?

Zemmour : Quelqu’un très proche de l’État-major.

Calvi : Vous prétendez que l’armée française est prête à faire…

Zemmour : Du nettoyage !

Calvi : À faire du nettoyage ?

Zemmour : C’est la bataille d’Alger qui recommencera. C’est exactement la même chose.

Calvi : Vous prophétisez une guerre civile…

Zemmour : Oui, c’est même pire qu’une guerre civile.

Calvi : …Sans mentionner vos sources, vous vous rendez compte.

Zemmour : Attendez. C’est pas vous, journaliste, qui allez me demander à moi, journaliste, de citer mes sources.

Calvi : Je le fais remarquer c’est tout.

Zemmour : Je vous tiens de source sûre, de gens très proches de l’État-major. Je n’ai pas indiqué ce nom « Ronces » en vain. Ils sont allés voir les spécialistes de l’armée israélienne. Les Français qui m’ont expliqué ça m’ont dit que, comme ils avaient fait à Gaza, ils leur ont conseillé de faire la même chose, ils leur ont expliqué comment il fallait faire, parce que les Israéliens sont des spécialistes évidement. Et donc le plan français est prêt. Parce que nous sommes dans une logique postcoloniale. Quand vous avez des immigrés qui ne s’adaptent plus au mode de vie français mais qui imposent leur mode de vie, ça s’appelle de la colonisation Yves Calvi. Et donc quand on a des terres colonisées, soit on se soumet – Islam ça veut dire « soumission » – soit on se révolte contre la colonisation.

Calvi : La polémique ne fait que commencer. Il était normal que nous en parlions aujourd’hui avec la sortie de ce livre « Un quinquennat pour rien » qui parait chez Albin Michel. Merci Eric Zemmour

Zemmour : Merci Yves Calvi.

Calvi :d’être venu défendre votre livre, et je dirais même votre brulot sur l’antenne d’RTL.

Zemmour : Merci à vous.

Calvi : Bonne journée.

=> Le 7 janvier n’a pourtant pas été du tout une « bonne journée » pour les auditeurs musulmans…

 

Rebelote le 12 septembre sur LCI (impossible de trouver l’intégrale 🙁 ) :

Éric Zemmour : Marine Le Pen ? Mais elle a toujours été de gauche ! Je le dis depuis 5 ans, depuis la campagne présidentielle de 2012 !

Audrey Crespo-Mara : Économiquement ! Mais identitairement ?

Éric Zemmour : Mais identitairement aussi ! Elle est complètement endoctrinée par Philippot qui est une espèce de cheval de Troie chevènementiste. […] Je crois qu’elle se trompe de combat, je crois qu’elle a 25 ans de retard […] C’est le pompier pyromane Christiane Taubira. Elle a mis sa petite pioche pour détruire un peu plus la France, puis elle vient dire qu’elle est craintive pour la France. C’est l’incarnation de ces gens qui détestent la France et qui ont tout fait pour lui cracher dessus, et qui ont tout fait pour la culpabiliser, qu’elle était coupable de 1000 maux. Christiane Taubira c’est l’incarnation de ce parti collabo qui depuis 1000 ans est toujours contre la France ; Christine Taubira, elle ferait mieux de se taire ! […]

Audrey Crespo-Mara : « Est-ce que pour vous, un prénom français, c’est un prénom chrétien ? »

Éric Zemmour : « Exactement ! Ce fut la loi de la France pendant deux siècles, ce fut une loi établie par Bonaparte en l’an XI (1er avril 1803, ndlr). C’est une loi qui est restée, et l’on devait trouver les prénoms dans le calendrier – le calendrier des Saints chrétiens. Cette loi fut conservée sous la IIIe République, sous le général de Gaulle, et même jusqu’à Mitterrand. Elle a été abolie en 1993. Je ne vois pas pourquoi on ne rétablirait pas cette loi. Je pense que c’est une loi qui fait l’unité du pays […] Mes ancêtres ont respecté cette loi, ils ont donné des prénoms français, comme on dit, c’est à dire du calendrier chrétien à leurs enfants […] »

Note OB : c’est évidemment faux, c’était de « tous les calendriers », ça ce saurait si on n’avait pas eu de prénom non chrétien avant 1993 !!!!

Audrey Crespo-Mara : « Est-ce que vous estimez pour autant que Rachida Dati, Zinedine Zidane, Jamel Debbouze et Omary Sy sont moins Français que vous ? »

Éric Zemmour : [Il n’y a pas de différence sur le plan politique et juridique] « En revanche », pour le corps social, c’est à dire comment ils sont reçus par la population, par le peuple qui est là depuis 1000 ans, alors oui, ils sont moins Français que moi, parce que moi mes parents – et je les en bénis – ont fait l’effort de me donner un prénom, dans le calendrier comme on disait ». […]

Audrey Crespo-Mara : donc les Juifs, les Musulmans, sont autant français que les Catholiques aujourd’hui ?

Éric Zemmour : Juridiquement oui, mais en donnant des prénoms musulmans, ils refusent de s’approprier l’Histoire de France. Je l’ai dit à Rachida Dati qui a appelé sa fille Zorah [le prénom de sa mère, ndlr] : je trouve cela scandaleux ! Je lui ai dit, comme quoi, je ne me cache pas ! […]

« Les musulmans savent très bien que ce que je dis est vrai » […]

[À propos de l’Algérie] Moi, mes ancêtres ont choisi la France, et je les bénis, encore une fois, et je bénis la France de nous avoir colonisés ! […] Mais là, nous sommes dans la revanche de la guerre d’Algérie : le colonisateur ce n’est plus le Français, aujourd’hui, c’est celui qui vient du Sud, et qui a des comportements colonisateurs ! Parce que ne pas respecter la culture de la société qui vous accueille, c’est être un colonisateur !


Enfin, le 14/09/2016 RTL a « réagi » par la voix de Jacques Esnous – directeur de l’information de RTL :

Jacques Esnous : Éric Zemmour, c’est 5 minutes d’antenne par semaine sur 70 heures d’infos. Ni je ne m’en excuse, ni je suis son avocat. Nous, à RTL, nous sommes très scrupuleux sur la liberté d’expression et le pluralisme des opinions. Il se trouve qu’Éric Zemmour correspond à une façon de penser d’une grande partie de la population maintenant, de nos auditeurs aussi. Il est donc important que sa pensée soit exprimée. Il faut aussi qu’on puisse, comme l’a fait Yves Calvi à l’occasion de la sortie du livre d’Éric, pointer les outrances. [sic !!!!]


Bref, tout ça à cause de quelqu’un qui, vous comprenez, il n’est pas raciste, il est juste « polémiste »…

zemmour

N.B. L’histoire de l’opération Ronces, sans doute exagérée, est bien possible : le métier des militaires est d’avoir un plan pour tout. Ils doivent normalement avoir aussi un plan en cas d’invasion du pays par le Luxembourg, et de révolte des bouddhistes français… Arrêtons le délire et le conspirationnisme !

C’est pour moi un véritable appel à un « djihad » pour répondre à un autre « djihad » contre une partie de nos propres concitoyens.

On a ainsi un clair appel à la guerre civile, et à la « dictature »qu’il appelle de ses vœux en louvoyant – bien au rebours des valeurs fondamentales de notre pays, et de sa devise : Liberté, Égalité, Fraternité.

Le tout dans un contexte extrêmement tendu, où ces propos vont évidemment faire la joie des propagandistes et des recruteurs de Daech

zemmour

Je rappelle qu’après le Bataclan, Zemmour avait déjà proposé de « bombarder Molenbeek » (95 000 habitants… – certes, pas réellement, bien sûr, mais le propos est terrible), ce qui lui a valu le soutien de son employeur en novembre 2015 :

zemmour

On a connu les médias moins tolérants sur d’autres types « d’humour »…

Je rappelle que le type a été condamné pour « incitation à la haine raciale » en 2011 :

zemmour

Mais en fait, quand t’es islamophobe, ça ne t’empêche pas de truster les médias…

II. La (non-)couverture Médiatique

Propos tenus mardi et mercredi ; nous sommes samedi, autant dire une éternité médiatique.

Couverture du sujet (samedi 10/09, J+4) par Le Monde :

zemmour

Rien.

Libé ?

zemmour

Rien.

Le Parisien ?

zemmour

Rien.

Le Figaro – son journal :

zemmour

Rien – ce sont ces chroniques. (à quand un « du malheur d’être con » ?)

La Croix :

zemmour

Rien.

NouvelObs?

zemmour

Rien – sauf, mais où sont ses 2 chroniques ?

Le Point ?

zemmour

Rien – sauf, mais où sont ses 2 chroniques ?

Google News :

zemmour

Oui grave problème souligné par 20 Minutes :

zemmour

Bon allez, mon hypothèse : je pense que le relecteur orthographique du livre a dû être pris d’un besoin pressant d’aller aux toilettes après une telle lecture…

Bon, Télérama en parle – grande source d’info désormais, donc :

zemmour

Comme Télé Star donc : (je ne blague pas, ce sont les plus grands médias qui en ont parlé…)

zemmour

Bon, il y a de la reprise, mais, heum, orientée :

zemmour

RTL en a parlé, mais c’est normal, c’est la source…

zemmour

RT France en parle – c’est bien la peine que les grands médias donnent des leçons :

zemmour

bon, ok, l’édition anglaise abuse, avec un « French Goebbels » (à cause des idées et du physique j’imagine…) :

zemmour

Mais bon, pour une chaîne soi-disant « d’extrême-droite »…

La presse internationale en parle en revanche, elle :

zemmour

zemmour

III. Action CSA !

Il y a quand même eu des plaintes au CSA :

zemmour

Mais hélas, si on ne lit pas Télé Star ou Closer (sic.), on n’est pas au courant (!!!!!!!!) :

zemmour

L’indispensable Arrêts sur Images sauve comme très souvent, l’honneur… (@ l’équipe : quand on en est à avoir plus d’informations dans Closer et Télé Star que dans le Monde et Libé, je pense que vous pouvez demander à récupérer une partie des subventions de la « presse« , je vous soutiens… 🙂 )

zemmour

À peine 700 signalements pour tout ça, c’est une honte républicaine.

zemmour

Il y en a désormais 702 :

zemmour

zemmour

Je vous incite, si vous le souhaitez, à les interpeller vous aussi ici.

Car liberté d’expression, oui, oui et oui, mais il y a des limites : l’incitation à la haine.

Le pire n’est même pas Zemmour : il sombre évidemment de plus en plus en plus dans un racisme assumé : il a donc tout à fait sa place à l’Académie Française avec son ami Alain Finkielkraut, où l’écriture de brulots pas franchement xénophiles vaut désormais validation de l’adhésion…

Le pire, c’est que des journalistes connaissent ce triste sire, lisent son torchon et disent « Ah tiens, si je l’invitais ! ». Et quand il délire à l’antenne, on a droit à un petit « Oh, peut être que vous abusez un petit peu, Eric Zemmour… » puis des « Bon, ok, mais alors selon vous Que doit-on faire des musulmans ? » – notez que cette question était déjà sur les ondes dans le bouche de journalistes dans les années 1930 et 1940 pour d’autres catégories de personnes… Et ça finit par des « Diiiiiiiiiingue, mais comment ça se fait que vos 2 chroniques si lumineuses dont le « Il faut bombarder Molenbeek » aient disparu !!!! Censure horrible !!!! #OnEstCharlie !!

Mais que doivent penser nos concitoyens musulmans ?

  • rien que le fait qu’on l’invite pour parler d’un tel bouquin pose question
  • mais, en plus, il dérape à l’antenne sans réaction
  • mais, en plus, les grands médias n’en parlent pas !
  • le tout après des polémiques violentes passées où les mêmes dénonçaient des propos haineux… Je ne rappelle pas que Dieudonné soit venu à l’antenne d’un média de masse dire que le judaïsme aurait été incompatible avec la France, face à une journaliste lui demandant « Alors, qu’est-ce qu’on fait avec les juifs ? » – ce qui m’aurait indigné de la même façon et ce que j’aurais dénoncé de la même façon, je ne pratique pas le 2 poids 2 mesures ou l’indignation sélective, dénonçant évidemment aussi l’antisémitisme ou le négationnisme (voir , ou )…

Mais si même Bruno Mazure pense ça :

zemmour

alors que doivent penser nos concitoyens musulmans ?

Voilà où mènent ce genre de propos :

zemmour

Badinter, propriétaire de l’agence de publicité Publicis, qui a signé un contrat juteux pour assurer la promotion des coupeurs de têtes d’Arabie Saoudite – #Bravo !

zemmour

comme si on ne pouvait pas « critiquer l’islam » posément dans le pays ! On ne doit pas vivre dans le même pays…

Oh, je vois la suite, évidente. Ce genre de néo-conservateur étant bien incapable de reconnaitre s’être trompé, nous devrions donc avoir un « Pas d’amalgame », notre islamophobie n’a RIEN à voir avec l’islamophobie de droite de Zemmour ! etc.

Petit conseil à leur attention : gagnez du temps, ce genre d’arguties a déjà largement été utilisé en France dans les années 30. Je me rappelle avoir vu (mais désolé, j’ai cherché, mais je ne l’ai pas retrouvé) un article après de la nuit de cristal, expliquant que, « Pas d’amalgame », l’antisémitisme français n’avait bien entendu RIEN à voir avec le violent antisémitisme allemand… Une belle source d’inspiration… (bon, ok, point Godwin, j’assume…)

Je re-précise : puisque que face à ce genre de propos, la tactique éculée consistera à me taxer de je ne sais quel « islamo-gauchisme ». Primo, je ne suis pas gauchiste, lisez mon blog. Secundo, encore moins islamistophile, lisez mon blog.

Je pense simplement qu’au lieu de développer l’islamophoblie en France, et l’islamistophilie pour les gouvernements étrangers qui répandent le terrorisme, et veulent notre destruction, on ferait mieux de rassurer le communauté de nos concitoyens d’origine musulmane, et de combattre les barbares (par exemple, et pour provoquer, à quand par exemple le « dronage » de 10 ou 15 émirs saoudiens et qataris finançant ou ayant financé le terrorisme ? Je suis contre le principe, mais ok, là, je veux bien regarder ailleurs et faire une entorse à mes valeurs). Cela coupera le robinet de l’argent du wahhabisme – quand on a une inondation, on commence par couper l’arrivée d’eau avant de commencer à éponger… Cela résoudra ainsi bon nombre de problèmes chez nous. Les autres, à nous de les régler dans la fraternité.

Nous avons en tous cas largement expliqué sur ce blog l’influence néfaste des pays wahhabites et/ou proches des Frères musulmans, répandant leur doctrine de haine – la trilogie des ennemis est connue : Arabie Saoudite, Qatar, Turquie – dont bon nombre de structures étatiques, quand ce n’est pas le gouvernement, sont noyautées… (et on le dénonce souvent sur ce blog…)

zemmour

Maintenant, il est sûr que quand on en est là…

zemmour

zemmour

ou qu’on est capable de dire ça, le combat est évidemment perdu d’avance…

« La France n’est pas crédible dans ses relations avec l’Arabie saoudite . Nous savons très bien que ce pays du Golfe a versé le poison dans le verre par la diffusion du wahhabisme. Les attentats de Paris en sont l’un des résultats. Proclamer qu’on lutte contre l’islam radical tout en serrant la main au roi d’Arabie saoudite revient à dire que nous luttons contre le nazisme tout en invitant Hitler à notre table. » [Marc Trévidic, Les Echos, 15/11/2015]

Bref, l’accusation d’islamistophilie, on va oublier direct, merci… Je dis juste que pour éteindre un petit incendie, on évite d’arroser largement d’essence…

 

Sinon, on a même un sénateur de la République (évidemment FN) qui défend ces horreurs d’appels à changer de prénom et de religion pour une partie de nos concitoyens !

zemmour

Oh, M. Ravier, je ne sais pas ce qu’a fait le CCIF (je ne connais pas), mais si vous prenez le pouvoir, il faudra aussi que je change mon prénom en Adolf pour vous agréer ou Olivier ça sent assez bon ? (bon, ok, 2e point Godwin, j’assume…)

 

Face à de telles dérives, j’appellerais désormais Racisme la soit-disant « Islamophobie », nom qui vise en fait à masquer ce qui n’est fondamentalement que le masque d’un « bon vieux » « Racisme anti-arabe » (ou autres minorités musulmanes, certes…) ; il faut arrêter à un moment : la quasi-totalité des arabes en France étant de culture originellement musulmane, et représentant la vaste majorité des concitoyens de cette confession, c’est bien plus cette population que la simple religion qui est visée, enfin… On se retrouve à avoir des gens à deux doigts de dire que cette vision c’est n’importe quoi, car ils n’ont bien entendu rien contre les arabes catholiques

 

On rappellera en conclusion les brillantes analyses de Todd en 2015

Journaliste : La vraie question aujourd’hui pour la France, écrivez-vous, ce n’est pas le droit ou non à la caricature, c’est la « montée de l’antisémitisme dans les banlieues ». Pour expliquer ce renouveau de la haine antijuive, vous mettez en cause la politique économique menée depuis des décennies, qui, en fragilisant les jeunes musulmans, aurait à nouveau livré les juifs à la vindicte nationale…

Todd : Pour le moment, anxiétés religieuse et économique mises à part, ça ne va pas trop mal pour les classes moyennes françaises qui tiennent le pays… On lance les minorités les unes contre les autres, c’est génial, c’est du billard ! Les ouvriers « de souche » marginalisés et maltraités s’en prennent aux milieux populaires arabes, les jeunes Maghrébins s’en prennent aux juifs et réciproquement, et pendant ce temps rien ne se passe, le système reste intact. Vous voyez que je ne fais pas dans l’angélisme : l’antisémitisme des banlieues doit être accepté comme un fait nouveau et indiscutable. Ce que je ne peux pas accepter cependant, c’est l’idée qui est en train de s’installer selon laquelle l’islam, par nature, serait particulièrement dangereux pour les juifs. Il n’existe qu’un continent où les juifs aient été massacrés en masse : c’est l’Europe. D’ailleurs, l’une des choses que je reproche fondamentalement à la manifestation charliste, c’est d’avoir considéré que la tuerie de l’Hyper-Cacher était secondaire par rapport au problème de crayons à papier et de caricatures. Quant à ce nouvel antisémitisme issu des banlieues, je maintiens que je suis incapable de dire là-dedans ce qui vient de la tradition égalitaire républicaine française et ce qui vient spécifiquement de l’islam. Les deux se conjuguent probablement. Mais j’attends de pied ferme, après la percée de l’islamophobie, le retour de l’antisémitisme dans les classes moyennes catholiques zombies.
Journaliste : Il y a tout de même une pointe d’optimisme certain dans ce livre, c’est le moment où vous expliquez qu’un islam de France lui-même devenu zombie pourrait contribuer à un rééquilibrage positif de notre culture politique. Autrement dit, que la culture musulmane pourrait participer au rétablissement d’une véritable culture républicaine en France… Il y a peu de chances que vous soyez entendu sur ce point.
Todd : Peut-être est-ce excessif. Mais en fait je m’en suis tenu à deux scénarios dans ce livre : le scénario de la confrontation hystérique avec l’islam et le scénario de l’accommodement. Or la confrontation, c’est 100% de chances de désastre pour la France. Donc là c’est une question de règle de vie fondamentale : si tu as le choix entre la mort et l’incertitude, tu choisis l’incertitude, c’est tout. Alors oui, je plaide pour qu’on les laisse tranquilles, les musulmans de France. Qu’on ne leur fasse pas le coup qu’on a fait aux juifs dans les années 1930 en les mettant tous dans le même sac, sous la même catégorie sémantique, quel que soit leur degré d’assimilation, quel que soit ce qu’ils étaient vraiment en tant qu’êtres humains. Qu’on arrête de forcer les musulmans à se penser musulmans. Qu’on en finisse avec cette nouvelle religion démente que j’appelle le « laïcisme radical », et qui est pour moi la vraie menace.

 

Dans ce contexte, les réactions trèèèèès mesurées à l’antenne, et, près d’une semaine après, l’absence totale de condamnation sans ambiguïté et d’expulsion du triste sire par les directions des chaines et stations sont inacceptables. Nous avons peu de moyens à notre niveau, mais il nous en reste au moins quelques-uns, que je vous incite à utiliser :

  1. diffuser l’information le plus largement possible ;
  2. protester, auprès du CSA et diffuser votre indignation sur les réseaux sociaux ;
  3. boycotter RTL et C à Vous de France 5,tant que des réactions satisfaisantes ne seront pas advenues. Et boycotter tout média qui diffusera dans le futur une telle pensée.

 

C’est très moche un pays qui sombre… 🙁

Commentaire recommandé

Caracole // 11.09.2016 à 00h25

Autant je suis souvent d’accord avec ce blog sur beaucoup de domaines, autant dès que ça touche la liberté d’expression je suis navré de l’idéologie proposée ici, je cite:

« Car liberté d’expression, oui, oui et oui, mais il y a des limites : l’infâme. »

« L’infâme » n’est pas une limite physique, l’infâme de l’un ne sera pas l’infâme de l’autre, et personne ne devrait s’arroger le droit de décider ce qui l’est ou non… La liberté d’expression est totale, ou elle n’est pas. C’est peut-être l’une des seules choses que j’apprécie aux États-Unis.

Une parole délirante ne s’arrête pas en la censurant ou en la cachant, mais en la laissant libre, libre de disparaitre de par sa propre stupidité.

269 réactions et commentaires - Page 2

  • Catalina // 11.09.2016 à 15h14

    en plus, il est plein de contradictions, l’Islam veut dire  » se soumettre » et il dit ensuite, les mauvais musulmans ‘ pour l’Islam, sont ceux qui ne veulent pas se soumettre, et avant, il n’y a pas de musulman modéré, bref, quelle tambouille……..
    Don,c il affirme que les musulmans qui ne veulent pas se soumettre à l’Islam sont les m^mes qui s’y soumettent, ouais, bon, c’est pas une analyse, c’est un « crachat ».
    Il devient clair que notre télé est entièrement dédiée à la médiocrité et pire, je suis bien aise de m’en être débarrassée.
    🙂

      +6

    Alerter
  • Pegaz // 11.09.2016 à 15h14

    A écouter Seymour nous sommes déjà envahis, ils ne leur reste qu’à prendre le pouvoir !
    Population et % de musulmans : France 8 % – Europe 5.9 % – Les Amériques 0.6 % – Russie 11.7 % – Chine 1.8 %. Et c’est en Asie que l’on trouve le 60 % de cette population musulmane. Ce ne sont que des chiffres, mais ils apportent tout de même quelques nuances de taille face au catastrophisme et à la diabolisation de Seymour. De son discours sont absentes les relations de causes à effets menant à ces excès identitaires, il occulte amalgames, diabolisations et mensonges de la guerre contre le terrorisme menée par les USA. Il fait l’apologie du choc des civilisations, la plus grande des manipulation servant de faire valoir à une possible opportunité de conflit planétaire.

      +4

    Alerter
  • My // 11.09.2016 à 15h33

    Il aura fallu cet article d’Olivier pour que je me tape du Zemmour , que je fuis en général à toutes pattes !!!

    Au bout du compte, cette intervention du polémiste professionnel ne m’a parue pire que des papiers d’éditocrates pourtant perçus comme plus « sérieux ».

    Exemple : « Contre le parti collabo du « pas d’amalgame » » de J . Julliard :
    http://www.marianne.net/contre-parti-collabo-du-pas-amalgame-100245528.html

    Et l’un dans l’autre ces papiers me semblent présenter un danger encore plus grand .

      +3

    Alerter
  • .. // 11.09.2016 à 15h49

    J’ai commencé la transcription mais désolée, je ne poursuis pas, j’ai quitté fb pour ne pas lire tout ce racisme dirigé comme si tous les musulmans étaient responsables des attentas. et si des gens le pensent, alors, ils doivent aussi se sentir responsables des millions de Lybiens, Syriens tués par la France ( pays qui ne nous ont jamais déclaré la guerre et m^me pas ménacés)sans compter tous ceux d’Afrique. Alors; on demande aux musulmans, on exige qu’ils prennent position, demande t-on aux Français de prendre position ?

      +4

    Alerter
  • CaQUIB // 11.09.2016 à 15h49

    Cher Olivier, je pense que vous vous meprennez et n’évaluer par correctement le risque que fait peser l’islam sur le mode de vie de culture judéo chrétienne francais. Au fur et à mesure d’actions organisées de groupes de pressions (qui peuvent être appuyées par des governements étrangers), l’espace public laic recule pour céder aux revandications identitaires et communautaristes (burkini, voile, horaires de piscine non mixte, demande de medecin femme uniquement, plats halal, pressions sociales sur le style vestimentaire..)

    Alors même si la forme avec laquelle s’exprime le point de vue E.Zemmour est critiquable, le fond lui est important et digne de reflexion.

      +11

    Alerter
  • TuYolPol // 11.09.2016 à 16h10

    Faut-il se plaindre de la pauvreté des réactions médiatiques au vomi de Zemmour ? Compte tenu de l’ambiance lourde, c’est peut-être le moins pire. De toute façon, au point où c’est, Zemmour ou pas, c’est la même insupportable bêtise partout, la source est ailleurs. Lui, il fournit quelques phrases volontairement choquantes, comme un orfèvre et complice de l’oeuvre générale de sabotage de l’intelligence humaine.
    Le mieux à faire est de garder le peu de sang-froid qui reste, surtout hors de ces polémiques téléguidées, qui nous pètent dans les mains dès qu’on joue avec. C’est à dire, contredire Zemmour sans lui parler, sans parler de lui, sans utiliser son vocabulaire, ses idées, mais dans le vaste champ qu’explore par exemple ce blog par ailleurs.
    Je crois.

      +3

    Alerter
    • TuYolPol // 11.09.2016 à 16h40

      Il serait intéressant par exemple d’explorer la notion de sources de légitimité en général, qui aiderait à comprendre la prépondérance de la dimension circonstancielle (géopolitique) et sa malléabilité quel que soit le corpus idéologique ou philosophique, et en même temps l’archaïsme complice (et la projection de soi) qui consiste à imputer à un seul texte le privilège d’engendrer définitivement un prêt à penser malade.
      Il serait intéressant aussi de montrer combien il est courant de faire parler son « ennemi », ou de prétendre connaître sa pensée (voire son inconscient), pour le créer. Courant et criminel. Nous avons tous expérimenté cela : lorsque la complexité et la beauté de notre pensée est stérilisée pour nous contraindre à nous positionner par répulsion, et que tout retombe dans une pauvre cave sans fenêtres.
      Sachons nous en préserver.

        +0

      Alerter
  • Delannoy // 11.09.2016 à 16h33

    A peu près d’accord, je remarque tout de même que Zemmour n’a pas à apporter de preuves (de toute façon, on trouve partout des arguments qui portent les thèses qu’il défend), ce n’est pas un journaliste d’information ni d’investigation, c’est un journaliste chroniqueur et un essayiste.

      +1

    Alerter
    • amer // 11.09.2016 à 17h52

      @Delannoy,

      « …Zemmour n’a pas à apporter de preuves (de toute façon, on trouve partout des arguments qui portent les thèses qu’il défend), ce n’est pas un journaliste d’information ni d’investigation, c’est un journaliste chroniqueur et un essayiste. » je ne comprends pas ce que vous voulez dire : croyez-vous que son affirmation est vraie du coup, alors même que les premières et la majorité des victimes de ces fous sont les musulmans ? :

      « Les soldats du djihad sont considérés par tous les musulmans, qu’ils le disent ou qu’ils ne le disent pas, comme des bons musulmans ».

      Vous pensez réellement que des gens sensés peuvent soutenir ceux qui les tuent ?????

      Il faut être d’une naïveté profonde pour croire à ce genre d’idiotie; c’est comme si on disait que tous les français sont d’accord avec les idée du FN même s’ils ne le disent pas…c’est idiot n’est-ce pas ?

      Le pire c’est que ce type trouve une bonne audience pour cracher sa haine des musulmans sans aucune contradiction à part un semblant de réaction pour la forme trop flagrantes.

        +6

      Alerter
      • Delannoy // 12.09.2016 à 15h02

        Ce que raconte Zemmour s’entend dans beaucoup d’endroits en ce moment.

        Vous prenez cet exemple, qu’est-ce que vous voulez prouver là-dedans ? « Les soldats du djihad sont considérés par tous les musulmans, qu’ils le disent ou qu’ils ne le disent pas, comme des bons musulmans », affirme Zemmour. Il dit : « qu’ils le disent ou qu’ils ne le disent pas », c’est du Freud quand il raconte que si vous n’avez pas désiré votre mère consciemment, c’est justement parce que votre complexe d’œdipe est trop fort. Il n’y a rien à répondre à ça : il fait parler les consciences des musulmans ! Il va vous dire : « oui ils disent qu’ils ne les approuvent pas, mais en fait ils les approuvent sans s’en rendre compte ». Je vous accorde que son raisonnement est complètement idiot, mais on ne peut rien prouver puisqu’il dit que, s’il n’y a pas de preuve, c’est parce que les gens ne savent même pas qu’ils pensent comme il dit.
        Que Zemmour dise ça me déçoit de lui, mais c’est en gros le discours des republicans à la Sarko et d’une bonne partie de la base du FN. Je suis sûr que ça plaira aussi beaucoup à un jardinier que je connaissais qui me disait : « moi je suis ouvrier, je vote PS, mais les Arabes quand même… »

          +2

        Alerter
      • Delannoy // 12.09.2016 à 15h02

        Je ne suis absolument pas d’accord avec Zemmour sur ce coup parce qu’il réduit l’islam à sa propre conception de ce qu’est l’islam en prétendant que tous les musulmans pensent comme lui pense qu’ils pensent. Par contre, pas d’accord non plus avec ceux qui veulent sa peau. On doit avoir le droit de dire des conneries. Sinon il n’y a pas de liberté d’expression.

          +2

        Alerter
        • Catalina // 12.09.2016 à 20h49

          C’est plus que des conneries, tout de même, c’est de la diffamation :  » ce sont tous les mêmes « ,sous entendu, les mêmes que les autres fous furieux.
          voilà ce qu’il dit.

            +0

          Alerter
  • Julian // 11.09.2016 à 16h33

    Dans ce débat, par ailleurs ici de bonne tenue, sur un sujet brûlant, me permettez-vous une confidence.

    S’agissant de mes connaissances et relations chez nos compatriotes de culture ou d’origine musulmane, je distingue ceux qui sont athées de ceux qui sont pratiquants.

    Les athées ne m’inspirent, ne m’ont jamais inspiré ni inquiétude ni souci.

    S’agissant de ceux qui pratiquent, je leur pose une question unique, une question à mon sens centrale : pour vous, à la fin des fins, quelles sont les lois que vous privilégiez ?
    Celles de votre Livre ou celles de la République ?

    La réponse à cette question suffit à m’éclairer.

    J’avoue recevoir beaucoup de contorsions oratoires à cette simple question, ou pas de réponse du tout.

    Et cela m’inspire une grande inquiétude.

      +7

    Alerter
    • Misèredemisère // 11.09.2016 à 17h01

      Question tout à fait pertinente cher Julian, mais à mon humble avis, je pense qu’il serait sage de la poser également aux catholiques, la réponse est susceptible de vous intérésser 🙂

      aller donc faire un tour sur cette vidéo à partir de 6min28

      https://www.youtube.com/watch?v=4YaxJnvIzFA

      Bref, les religions sont une chose, ce qu’en font les gens en est une autre…..

        +3

      Alerter
  • nico // 11.09.2016 à 16h41

    Je suis en partie d’accord avec Zemmour.
    Je viens lire aussi ce blog et je suis aussi en partie d’accord avec ce que j’y trouve.

    Ce que je constate et ce qui commence à m’énerver c’est cet espèce de totalitarisme qui monte un peu partout.

    Zemmour a le droit de dire ce qu’il veut et ceux qui ne sont pas de son avis aussi.

    Or moi je vois que le camps dit du Bien , les bien pensants comme cet imbécile de Patrick Cohen , ou ce que je viens de lire là par exemple par Olivier Berruyer , préfèrent faire interdire plutôt que de débattre.

    Clinton vient de declarer également que les électeurs de Trump sont pathétiques.

    J’imagine que dans 4 ans à la prochaine élection les démocrates proposeront de stériliser les opposants au nom de l’intérêt général et de la liberté d’expression …

    Les petits bien pensants qui chantent la liberté et la démocratie se comportent de plus en plus comme des petits Hitler en puissance tout en brandissant ce dernier comme un époouventail et ça oui c est pitoyable.

    Pour connaitre la banlieue et certains quartiers qu’on appelle pudiquement difficiles je peux vous dire que Zemmour ne dit pas que des conneries et il vaut mieux le combattre par le débat ouvert plutôt que de vouloir le frapper ou l’interdire.

    Je pense que ce serait plus  » démocratique  » et civilisé …

    Drôle d’époque on ou on peut lire ou entendre quand on entre pas dans la litanie ambiante qu’on est pas éduqué , qu’on est un plouc de province , qu’on est le descendant d’Adolf et tout autres joyeusetés toutes plus stupides les unes que les autres.

    Y a t’il une école ou un cursus pour savoir penser comme il faut ? Apparemment il semblerait que oui et sanctionné par un diplôme qui donne le droit de s’exprimer.

    Stupide époque ou des gens formaté dans l’idiotie croient détenir la flamme de la Vérité vraie , Staline n’aura pas fait mieux en son temps : on s’auto fiche à coup de Facebook et on se formate dans des écoles qui confinent à un entre soi proche de la débilité consanguine.

    Moi j’ai entendu des choses de la bouche de personnes qui vivent dans des quartiers pourris de l’Ile de France qui peuvent faire beuguer un Patrick Cohen.

    Une amie africaine me disant qu’il y a avait trop de noirs dans son quartier par exemple , ou bien un ami algérien qui vote Le Pen car il en a marre de ce pays qui part en sucette.

    C’est de la science fiction pour un bobo bien pensant du 16ème et pourtant ça existe.

    Olivier Berruyer peut avoir des analyses très justes souvent mais là son papier c’est un peu de la merde et je devais le dire.

      +20

    Alerter
  • Thomas Savary // 11.09.2016 à 16h46

    N’ayant ni télé ni radio, ne lisant guère la presse aux ordres, je ne connaissais d’Éric Zemmour que quelques vidéos que l’on peut voir sur Youtube ou Dailymotion. Je ne comprenais pas la virulence des critiques à son encontre. J’étais même plutôt tenté de le défendre, sur la base de ce que j’avais pu entendre de sa bouche, ou lire de sa plume, préférant toutefois m’en abstenir, faute de mieux connaître le personnage et sa pensée. Là, je tombe des nues… Et je comprends mieux les critiques en question. Mea culpa. J’ai envie de vomir.

      +5

    Alerter
  • sadsam // 11.09.2016 à 17h03

    Merci pour votre dossier Olivier.

    En fait pour ceux qui avaient seulement entendu la chronique d’EZ sur RTL chez Calvi et lu les articles de la presse étrangère, l’émission C à vous est une bonne, une très bonne, surprise.

    L’air effaré de P. Cohen est rassénérant.

    Quant à EZ, qui semble se prendre pour le Pape Urbain II ces temps-ci, il devrait relire l’histoire des croisades. A-t-il oublié certains massacres annexes en Allemagne et à Jérusalem ?

      +2

    Alerter
  • vincent // 11.09.2016 à 17h41

    Zemmour n’est qu’un simple ultra conservateur, il est inutile de porter du crédit à tout ses propos, bien que parfois il soit dans le vrai, je pense que c’est quelqu’un qui saurait revoir sa position avec le bon contradicteur en face de lui.

      +2

    Alerter
  • Girault // 11.09.2016 à 18h54

    Bonjour,
    Permettez moi de remettre cette affaire dans un cadre plus général. Pour ce faire, je vous recommande cette vidéo qui est publié sur cette page. Le thème en est l’économie mais ce à quoi il me semble intéressant de prêter attention est à 6’25.
    https://www.crashdebug.fr/diversifion/10171-l-histoire-ne-se-repete-jamais-exactement-par-contre-elle-begaie
    Écoutez attentivement le discours, comparez avec aujourd’hui, puis ajoutez-y cette ambiance raciste nauséabonde qui pointe les musulmans comme la source de nos ennuis présents et futurs.
    Que Zemmour ait micro ouvert chez les médias, perso je trouve cela extrêmement dangereux, et en cela je suis absolument en accord avec cet article d’OB. Ça pue, et salement. D’autant que c’est une vague qui ne touche pas que la France mais une partie de l’Europe.
    Souvenez-vous qu’à une certaine époque, il y avait quelques-uns pour crier « au loup » qui n’ont pas été entendus. Nous connaissons la suite.
    Cela mérite réflexion.

      +5

    Alerter
  • Girault // 11.09.2016 à 19h06

    En appui avec mon précédent commentaire, je vous recommande cet excellent billet du GS par Said Bouamama. Certains diront qu’il exagère. C’est aussi ce que l’on disait à l’époque aux éveillés qui voyaient arriver le pire…
    http://www.legrandsoir.info/lecons-et-consequences-d-un-ete-revelateur-la-construction-progressive-des-conditions-de-pogromes.html

      +4

    Alerter
    • Opps’ // 12.09.2016 à 01h57

      Astucieux ,raisonnement logique impeccable et à partir de choses vraies et de raccourcis : un tunnel

      Ce qui est amusant c’est cette construction rationnellement culpabilisante de la France , du racisme historique des Français , des médias qui traquerait une « dissimulation » des musulmans toujours à la conduite impeccable , des médias et des politiques qui auraient de longue date « construit » une islamophobie à tel point que les pogroms ne seraient pas loin sur la côte d’Azur ! (On croirait du Trump).

      Cette inversion des choses est magique car elle utilise nos culpabilisations (faites dans un premier effort historique méritoire) , et nos propres valeurs pour les retourner contre nous, dans une instrumentalisation style tariq Ramadan. A la fin tout le problème vient de la France.
      Magique!

      Ainsi le burkini serait tout simplement un acte de liberté individuelle , d’une personne posée comme indépendante : Le lien qu’on pourrait faire avec l’idéologie politique de Daech est pure invention .Pas d’ archaïsme religieux . Pas d’oppression contre le corps féminin . Pas d’aspect provocatoire , ni choquant dans un pays inscrit dans des luttes contre le fanatisme , le caractère oppressif des religion , et pour la libération de la femme ?

      La conclusion se résume donc à notre islamophobie dont nous devons nous guérir . Inutile de parler de quoique ce soit d’autre . Les autres analyses sont invalidées. Nous avons inventés les problèmes . Nous sommes le vilain groupe oppressant des individus purs exerçant leur libertés individuelles.

        +4

      Alerter
      • Dominique // 12.09.2016 à 16h15

        Tu as manifestement plus lu Caroline Fourest que Ramadan. Ramadan ne « retourne pas nos valeurs » et ne prétend pas que « tout le problème vient de la France. » Il soutient au contraire que le monde musulman doit arrêter de se poser en victime et doit se réformer.

          +2

        Alerter
  • Mirias // 11.09.2016 à 19h51

    Les faits sont têtus: combien de morts en 2 ans?
    250 + les blessés…
    Nous n’avons pas tous le même seuil de tolérance. Le reste, c’est du baratin.

    Une dernière pour la route:
    « le jour où la vie de nos enfants comptera plus que leur idéaux, nos hommes politiques trouveront des solutions »
    je ne sais plus de qui c’est, et c’est sans importance.

      +5

    Alerter
  • Henrietta Croce // 11.09.2016 à 20h42

    Bonjour,

    J’adore ce blog pour sa lucidité et son intelligence sur les sujets qu’il aborde, et je comprends assez bien le point de vue du proprio, et qui semble également majoritaire parmi les commentateurs. Après tout, si je suis conscient du Russian bashing dans nos média, et le déplore, je suis aussi capable de reconnaître que ce discours de Zemmour est de l’Islam bashing.

    Cependant, entre les russes et les musulmans, je fais tout de même une différence de taille : parmi les seconds, il y en a beaucoup qui ont déjà prouvé qu’ils avaient la volonté de nous tuer en passant à l’acte. Bien qu’il soit normal, et légitime, de pas vouloir mettre tout le monde dans le même panier, on ne me fera pas croire cependant que les tarés qui nous assassinent surgissent ex-nihilo.

    Dédouaner totalement l’islam et les musulmans du processus qui en amène certains à commettre leur tuerie, c’est de la malhonnêteté intellectuelle, et/ou de l’angélisme…

      +10

    Alerter
  • Inqualifiable // 11.09.2016 à 21h14

    Il n’y a pas que les nationalistes qui on creusé le sujet, Onfray l’a fait il me semble et son approche me semble sensée.

    Jean Soler s’est aussi penché sur le sujet. Il a écrit entre autre, « La violence monothéiste ».

    Il n’y a pas à faire deux poids deux mesures, par exemple « Que les femmes se taisent dans les assemblées. » (1 Corinthiens 4,34-35) est-ce compatible avec la France ?

    Zemmour est toujours dans une « rationalisation de la haine » (je l’ai piqué à Mazarine) alors que Onfray est dans un rationalité ouverte au dialogue.

    Enfin, c’est mon avis…

      +0

    Alerter
    • Opps’ // 12.09.2016 à 00h06

      Bon , c’est un peu sommaire

      Zemmour est tout de même très ouvert au dialogue (autant que Onfray)

      ‘Haine’ ? … franchement ce sont plutôt des idées ou des organismes qu’il attaque .
      Quand a l’effort de ‘rationalisation’ c’est quand même plus méritoire que la simplification abusive de Mazarine

      Bon il ne peut pas blairer l’islam comme religion , c’est vrai mais après tout c’est son droit . D’ailleurs question ‘bons sentiments’ , y’a pas photo entre les évangiles et le coran -du moins au niveau du texte-
      En France le nombre d’intello qui haïssent la religion chrétienne, méprisent les chrétiens , abhorre l’ église et caricaturent et ridiculisent le tout , est impressionnant et on ne leur fait de procès en ‘Haine’

      On peut aussi parler de la haine d’Onfray envers de nombreux autres intellos ou organismes ne pensant pas comme lui. Ca l’amène a des absurdités de style complotiste comme par expl (restons dans la religion) , que le personnage historique d’un dénommé ‘Jésus’ n’aurait carrément pas existé

      Bon enfin ce n’est qu’une nuance de mon avis … 😉

        +5

      Alerter
      • MarieAnne // 12.09.2016 à 23h41

        Oui, c’est son droit.
        Çela ne l’autorise pas à dire n’importe quoi pour autant. Les têtes sont vides en matière de religion, du coup, il en profite pour les bourrer avec de la désinformation stigmatisante erronée  » étouffe chrétienne » et profondément injuste. Son public est piégé. Zombiaque dirait Todd !

        Vous dites  » y a pas photo  » etc… Ce n’est évidemment pas Zemmour qui rétablira un peu de vérité ét vous dira que pour l’Islam, Jésus est le plus grand des prophètes ?! Que Comme dans les évangiles, c’est le retour de Jésus qui est annoncé par l’islam pas le retour de Mahomet !

        Diviser chrétiens et musulmans c’est un enjeu aussi…

          +3

        Alerter
  • Fan d’OB sauf si… // 11.09.2016 à 21h29

    Olivier, bonjour,
    Vous me décevez car nous venons consulter vos publications sur votre blog pour votre curiosité, votre rigueur, votre éclectisme, votre ouverture d’esprit, votre finesse, pour votre compétence, en un mot parce que vous êtes un honnête homme et que vous êtes un homme libre.
    Vous deviendriez polémiste sans vous préoccuper du fondement de ce que vous étudiez ?
    Soyez, de grâce, aussi pertinent que vous savez l’être.
    Nous avons compris votre sentiment, soit, mais interrogez le s’il vous plait avec votre meilleure arme : votre raison et faites nous partager la construction d’un raisonnement.
    Il n’y pas pas beaucoup d’endroit où on puisse avoir ce type de démarche et votre blog en est un des rares alors ayez l’amabilité de reprendre ce bâton de pèlerin du non-obscurantisme, du non-partiisianisme qui vous va si bien.
    Merci encore.

      +10

    Alerter
  • Ben // 11.09.2016 à 22h40

    (Commentaires au débats très intéressants)

    La liberté d’expression est une chose importante à respecter.
    Mais relayée par les médias les idées prennent de la force et se répandent, et c’est ici qu’intervient la censure. On censure le média, pas celui qui à parlé (mais il peut être condamné, mais ça ne l’empêche pas de s’exprimer)

    Que la pluspart des médias n’en parle pas n’est peu être pas un mal, moins on en parle, et moins ça fera de dégats. Car le problème c’est qu’à force de parler de haine dans nos médias et de stigmatiser, la colère monte et gronde.

    De l’autre coté, il y a l’Arabie Saoudite (et cie) qui finance des chaines de TV et émissions, diffusée sur le Cable/Sat/Internet (et même la TNT au Maghreb) qui prône un islam rigoureux.
    Cela remplace la lessiveuse à cerveau TF1 et consort dans les quartiers sensibles.
    Cela entraine donc un mode de pensé en opposition avec la culture occidentale.

    Si n’y d’un coté ni de l’autre rien est fait, deux propagandes s’affrontent basé sur l’identité: cela va très mal se terminer.

      +3

    Alerter
  • Dubliner // 11.09.2016 à 23h24

    L’islame n’est pas une race. Je ne vois pas en quoi critiquer une idée, une religion est raciste.
    La faute d’Eric Zemmour est qu’il ne distingue peut etre pas les musulmans du texte religieux mais le titre fait le même amalgame. On peut se définir comme musulman car appartenant à la communauté musulmane, suivant les rites les fêtes sans pour autant adhérer ou comprendre les textes du coran. C’est la même chose chez les catholiques. Il y a pas mal de catholiques qui se marient à l’église qui suivent les fetes religieuses catholiques sans suivre la bible aveuglément. La plupart des musulmans comme les chrétiens veulent juste vivre une vie normale en suivant leurs rites. Ils ne veulent pas la guerre sainte ou soumettre les mécréans. Mais on peut très bien critiquer l’islam et le coran qui véhiculent des idées violentes (comme d’autres religions). Si on ne peut plus critiquer une idée ou une religion, autant ne plus penser…
    Concernant l’interprétation des textes sacrés, elle dépend de qui l’interprete, de l’époque etc…on peut donc en déduire tout et n’importe quoi si on essaie de l’interpreter. Il faut prendre le texte littéralement.

      +2

    Alerter
  • theuric // 12.09.2016 à 01h37

    Petite provocation en passant:
    « Madame Coco Chanel, qu’est-ce que pour vous la mode », demanda le jeune journaliste intimidé à la vieille professionnelle de la mode qu’elle était.
    « La mode », répondit-elle, « c’est ce qui se démode. »

      +0

    Alerter
  • Gizon Nadine // 12.09.2016 à 05h47

    Help ! Help ! Charb, reviens !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    (à lire ou relire  » Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » , édition Les Echappés !!!)
    et moi je signe de mon nom !

      +2

    Alerter
  • Patrick-Louis Vincent // 12.09.2016 à 09h12

    Le problème n’est pas les hommes, mais les idéologies qui les portent. Du temps du communisme, il y avait de gentils communistes, membres du parti, bons pères de famille. Du temps du nazisme, il y avait de bons citoyens et de bons pères de familles membres du parti. Aujourd’hui il y a de bons musulmans, bons pères de famille, qui vont à la mosquée.
    Il n’en demeure pas moins que le communisme, le nazisme et l’islam sont des idéologies mortifères parce que totalitaires. Pas plus l’une que les autres ne peuvent être tolérées dans une démocratie.

    N’oubliez jamais : l’on juge un arbre à ses fruits.

      +4

    Alerter
    • Catalina // 12.09.2016 à 22h34

      Si je peux me permettre, vous mettez deux  » idéologies » sur la même ligne qu’une confession religieuse, ce n’est pas la même chose à moins-ce que vous ayez oublié le  » isme ».
      🙂

        +0

      Alerter
  • Age du faire // 12.09.2016 à 09h51

    laisser la parole totalement libre…..ce n’est plus de l’INFORMATION c’est laisser parler pour faire taire.
    Navrée de ces X commentaires que je n’ai pas lus! ni le billet entièrement

      +0

    Alerter
  • Sam // 12.09.2016 à 09h57

    Je n’ai même pas pu regarder jusqu’à la minute, son rictus arrogant est insoutenable.
    Pour autant, la liberté d’expression : oui, oui, oui. Et même lui. Le problème, c’est l’absence et la complaisance des journalistes, rien d’autre. S’ils faisaient tous leur travail, il n’y aurait aucune tribune pour les charognards comme lui, qui misent sur le pourrissement pour se nourrir du cadavre.
    Quand nos minables politiques se vantent d’avoir gagné des millions de pétrodollars, pas un seul journaliste ne les corrige. Fabius soutient Al Nosra ? Personne. Légion d’honneur à un coupeur de tête ?? Encore personne, …
    La liste des infamantes compromissions journalistiques dans les médias est presque infinie, heureusement qu’il y a quelques blogs indépendants qui fournissent ce travail salutaire de mise en perspective.
    Zemmour, c’est un symptôme, pas une cause. Une vilaine nécrose. Hideuse, certes…

      +1

    Alerter
  • Inqualifiable // 12.09.2016 à 10h42

    « Il n’y a aucun musulman en France qui vive dans la paix et qui soit totalement intégré » c’est sur il ne confond pas musulmans et islamistes.

    Je vois aussi que la communauté chrétienne et ses instances officielles ont été frileuses à dénoncer les dérives pédophiles de leur religion…

      +1

    Alerter
  • Inqualifiable // 12.09.2016 à 10h53

    [modération : réponse à commentaire supprimé]
    Et vous pensez qu’il n’est pas un tant soi peu légitime d’avoir du ressentiment à l’égard de ses politiques colonialistes et post-colonialistes.

    N’éprouvez pas vous même du ressentiment à l’égard d’une invasion islamiste en France?

    Je vous propose d’écouter Pierre Conesa: https://youtu.be/bxANdVGz2bA

      +0

    Alerter
    • MarieAnne // 13.09.2016 à 00h11

      Très intéressant Conesa, on ne le voit pas assez.
      Merci pour le lien

      À mon tour je vous propose celui-ci….:
      https://m.youtube.com/watch?v=EoCAJnSjqmQ

        +0

      Alerter
      • Patrick-Louis Vincent // 13.09.2016 à 08h04

        Conessa est très souvent invité dans l’émission « 28 minutes » sur Arte. Il le fut encore, hier, pour un débat sur la guerre de religions entre les chïïtes et les sunnites, qui aboutira sur une guerre entre l’Iran et l’Arabie Saoudite.
        Cela entraînera une nouvelle guerre mondiale, car les EU soutiennent l’Arabie et les Russes soutiennent l’Iran.
        L’hillarante CLINTON veut sa guerre. Elle ne cesse de marteler que les EU doivent détruire l’Iran et la Russie.

          +1

        Alerter
  • Hasta Siempre // 12.09.2016 à 11h27

    Nous ferions bien mieux de nous préoccuper de ces causes, qu’on tente de nous occulter: lancer de l’eau (voire de l’essence comme Zemmour cie le font sous leurs déguisement de pompiers) sur le foyer est une chose, mais la seule solution efficace est de couper l’arrivée de carburant: les occupations, les injustices, et les criantes inégalités.
    Le meilleur moyen d’assècher le lit du terrorisme et de l’islamisme en France n’est pas d’importer des méthodes d’oppression israéliennes, mais de se détacher de cet état tant qu’il se comportera de la sorte, de condamner sans équivoque sa politique de colonisation, et de cesser ces aventures interventionistes ridicules (Libye et Syrie) ou les deux plus petits présidents de notre Histoire nous ont traînés, et dans quelles intentions?
    N’est-il pas remarquable que l’Occident (essentiellement USA, Angleterre et hélas maintenant la France – De Gaulle, Chirac, Villepin, où êtes vous?!), prétendant lutter contre l’islamisme, n’a renversé militairement que les pays LAÏCS de la région y créant le chaos et la porte ouverte aux islamistes? (Irak, Lybie, Syrie, où Musulmans, Chrétiens, et autres minorités vivaient en bonne harmonie, pays qu’ils ont du fuir à présent). On aurait voulu créer l’espace pour Daech qu’on n’aurait pu faire mieux.

      +4

    Alerter
  • Toutatis // 12.09.2016 à 12h04

    En ce qui concerne l’islam et comment il est décrit et considéré par certaines personnes originaires du Magrheb, il faut voir les vidéos de celui qui se fait appeler « Aldo Sterone » sur youtube. C’est un kabyle émigré en Angleterre, qui a vécu personnellement les évènements de années 90 en Algérie. Pour résumer, lui ne se sent ni « arabe » ni « musulman », et il voit la conquète arabe de son pays au 7ième siècle comme une véritable calamité. Son pronostic en ce qui concerne la France est extrèmement sombre (en gros on verra des évènements semblables à ce qui s’est produit en Algérie).

      +9

    Alerter
  • Montaine // 12.09.2016 à 12h20

    Avant de se chauffer le cœur et l’esprit, il serait bon de se documenter et de connaître la doctrine. Livre de chevet : « Islamologie et monde islamique » par Marie-Thérèse URVOY professeur d’islamologie, d’histoire médiévale arabe et de langue arabe classique. Un tome qui remet de l’ordre à toutes les élucubrations que l’on peut lire actuellement.Puis, un regard lucide autour de nous avec : »Le sursaut ou le chaos » de Thibaut De Montbrial et une investigation au plus près du terrain avec: » la France Djihadiste- en ce moment à 15 minutes de chez vous »par Alexande Mendel. Cela éviterait des commentaires( comment taire ?) qui pourraient aider à « comment dire « .

      +1

    Alerter
  • Etiocle // 12.09.2016 à 12h36

    Zemmour est invité par des journalistes. Alors de deux choses l’une ou les journalistes l’invitent pour débattre et s’arment en conséquence, ou ils l’invitent pour se faire de l’audience si possible davantage que les concurrents et peu importe ce qu’il dira.

      +1

    Alerter
  • Oui // 12.09.2016 à 12h45

    Et oui , en France on refuse l’Islam au prétexte que cette religion n’est pas de culture Européenne !
    Et Jesus, il est né à Clichy !
    D’où le Christianisme est-t-il Européen ???
    Et là personne ne parle d’envahissement, de perte d’identité !
    2000 ans qu’on se tape une religion du moyen-orient !
    Donc si on suit la logique des islamophobes (qui ne le sont pas mais un peu quand même) :
    Dehors les Chrétiens, retournez chez vous en Palestine.

      +4

    Alerter
  • Durand // 12.09.2016 à 12h45

    Anne-Marie Delcambre fait la lumière sur l’islam :

    https://www.youtube.com/watch?v=WPqOmN6uOUc

    (elle est docteur de troisième cycle de l’Université Paris-IV en études islamiques et docteur d’État en droit. Elle est aussi agrégée d’arabe classique)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Anne-Marie_Delcambre

      +2

    Alerter
    • My // 13.09.2016 à 00h19

      C’est peut-être une universitaire , raison pour la quelle je me suis donné la peine d’écouter ce lien, mais son argumentation dans cette émission n’en est pas vraiment une …. Un patchwork de citations de Haddiths assenés avec force haine et du mépris surtout.
      Pas d’analyse réelle ou de mise en perspective
      Très déçue !!!

        +2

      Alerter
      • Amer // 14.09.2016 à 13h23

        Oui, il est trop facile de sortir les propos de leur contexte spatio-temporel d’il y a plus de 1400 ans pour argumenter sur des événements d’aujourd’hui; c’est d’une malhonnêteté intellectuelle surtout pour une universitaire…

          +3

        Alerter
  • nenad // 12.09.2016 à 12h56

    Je suis très content de cet article , maintenant je sais que je ne donnerai jamais de don pour votre blog !! Je voulais d’abord connaître votre véritable positionnement et bien là c’est fait .
    Anti zemmour à la rigueur mais aussi anti Elizabeth Badinter et Pro Emmanuel Todd là ça commence à faire beaucoup .
    Quand je lisais ce blog les choses n’étaient pas clair , la majorité des articles me plaisait mais il y avait un quelque chose qui me faisait douter de l’ensemble .
    Cette fois le voile s’est dissipé , je ne vois plus qu’un idiot utile des islamistes comme le dit souvent Eric zemmour !

      +5

    Alerter
    • Olivier Berruyer // 12.09.2016 à 13h21

      Eh bien très bien comme ça alors 🙂

      Notez, c’est toujours mieux qu’être un idiot nuisible…

        +5

      Alerter
      • nenad // 12.09.2016 à 15h28

        Ah ah !! excellente la réplique .
        C’est dommage votre article sur Zemmour , vous vous êtes fait des ennemis pour rien .
        J’adore quant vous dénoncez les lobbys Saoudiens , la russophobie et j’en passe mais s’attaquer à Zemmour est trop facile et surtout contre productif .

        Je comprends que vous le détestiez vous qui faite partie de la LDH mais comme le répète Zemmour  » vos  » droits de l’homme et ceux de l’UE sont les meilleurs alliés des islamistes .

          +5

        Alerter
  • Daphne C // 12.09.2016 à 13h44

    Très triste de vous voir tomber à votre tour dans le piège critique de l’islam = islamophobie = racisme.
    Le pire est qu’en faisant cela, vous vous imaginer très ouvert d’esprit et rebelle (voire sur les traces de votre grand père résistant, quelle tristesse…) alors que vous n’êtes que l’idiot utile du facisme de notre temps. Comme je doute de pouvoir vous ouvrir les yeux (à vous ou à vos lecteurs), je me permets de vous envoyer ce lien vers d’un petit schéma fait par la blogueuse Pakistano-canadienne Eiynah, (condamnée à mort par fatwa pour avoir écrit un livre pour enfant intitulé « mon oncle est gay ») et qui contrairement à vous risque sa vie pour tenter de réformer l’islam et protéger ses victimes immédiates – qu’il s’agisse de blogueurs athées, de gamines menacées de mariage forcée, de femmes qui voudraient vivre à peu près tranquille, etc…Bref, de victimes d’oppression qui trouveraient sans problème du soutien en occident si leurs oppresseurs ne se revendiquaient pas de la religion de paix et d’amour.
    En résumé, vous croyez protéger les damnés de la terre en défendant l’islam mais se faisant vous abandonnez ceux qui luttent pour le réformer aux mains des brutes épaisses qui ne rêvent que de retourner au VIIè siècle.
    Bonne lecture
    https://www.facebook.com/exmna/photos/a.167221723467566.1073741826.166221876900884/541244946065240/

      +9

    Alerter
    • My // 12.09.2016 à 18h21

      Je n’ai vu nulle part, Daphné, que cet article soit dans une défense sans réserves de l’Islam ….
      J’y ai lu une condamnation d’un amalgame entre Islamisme terroriste et la globalité des musulmans !

      Cela me semble très différent !

        +3

      Alerter
      • Daphne C // 12.09.2016 à 18h35

        Mon indignation vient de ce passage et de la tactique consistant à amalgamer Badinter et Bouvet à Zemmour:

        « Face à de telles dérives, j’appellerais désormais Racisme la soit-disant “Islamophobie”, nom qui vise en fait à masquer ce qui n’est fondamentalement que le masque d’un “bon vieux” “Racisme anti-arabe” (ou autres minorités musulmanes, certes…) »

        L’article n’est pas une défense sans réserve de l’Islam, c’est une condamnation sans appel de sa critique, quelle qu’elle soit!

          +5

        Alerter
  • JacquesJacques // 12.09.2016 à 14h15

    La liberté d’expression n’est pas fractionnable. Eric Zemmour est un journaliste qui « ose » mettre sur le tapis ses connaissances, sa compréhension et ce qu’il craint de l’islam et du djihad chez nous. Sa forme d’intelligence nous agace fortement, c’est indéniable. Mesure-t-il qu’il provoque et ravive des haines fort anciennes ? Ce sont peut-être les siennes, en tant qu’homme, en même temps que ses peurs obsessionnelles du moment. Ce ne sont pas forcément les nôtres. L’avenir se joue dans notre possibilité de construire autre chose pour dépasser ces lourdes origines religieuses dont il parle. Il faut donc s’opposer à cette vision en argumentant fortement sur cette nécessité de dépassement pour vivre ensemble. Pour l’instant nous sommes plutôt englués mais je crois que nous le pouvons… et ajoutons aussi ce ne sera pas simple du tout.

      +4

    Alerter
    • Catalina // 12.09.2016 à 22h49

      Bonsoir, cela va vous sembler incroyable ben j’avais jamais écouté et vu zemour et franchement, je n’ai pas vu d’intelligence hors du commun, il n’a pas d’éducation, pas d’écoute, et il affirme un tas de truc et vlan prends ça, le  » et pas elle  » ( moi j’ai le droit ……)dans C à vous,  » très gamin gâté ! (sourires)

        +0

      Alerter
  • SanKuKai // 12.09.2016 à 14h17

    Dans la premiève Vidéo il m’a quand même bien fait rire avec son retour à la démocracie (via une « dictature ») afin de revenir à la volonté du peuple…
    Alors que je me souviens très bien comment Il avait conspué Francis Lalanne qui lui rappelait le fait que le peuple d’aujourd’hui n’a pas voté la constitution de 1958.
    A partir de la minute 8:40 de la vidéo suivante:
    https://www.youtube.com/watch?v=Q3QvvaY0ppE

      +1

    Alerter
  • IRobot // 12.09.2016 à 14h34

    Il y a quelques faits indéniables dans la France de 2016, pour faire simple il s’agit de l’extension des manifestations de l’appartenance à l’islam dans les lieux publics et la tentation croissante d’en privatiser certains pour se retrouver au sein de la communauté. Cela n’est pas le fait des non-musulmans. Affirmer qu’il n’y a pas de porosité entre l’islam et ce qu’on appelle islamisme radical n’engage que ceux qui le proclament. Il me semble au contraire que L’état Islamique n’est pas perçu négativement par une part de la population vivant en France.
    D’autre part, imaginer qu’on va pouvoir trouver un modus vivendi en partant de la situation actuelle et aller vers un apaisement social me paraît un vœu pieu. L’acculturation n’a plus lieu, les nouveaux arrivants n’y sont pas même invités et les anciens opèrent un repli identitaire.
    Pour finir ce que je crois c’est que si la religion dominante en France devait devenir l’Islam alors il ne serait pas question de cette espèce de fiction d' »islam à la française » mais juste de l’Islam et de l’application de ses préceptes.

      +9

    Alerter
  • Youssef // 12.09.2016 à 15h15

    Je ne plains pas Zemmour, elle a un métier de polémiste. Il lui faut toujours qu’il rajoute une couche pour vendre plus de livre. Toute la faute sur les média français qui acceptent d’inviter ce sinistre individu et le laisse tenir ce genre de propos.
    Livre façon de parler car c’est un vrai torchon intellectuel où il tombe dans un simplisme lamentable.
    « L’islam n’est pas compatible avec les lois de la république » : Je suis un fin connaisseur de la religion d’islam. Juste pour tenir cette citation il faudrait des thèses , des comités de juristes et de théologiciens islamiques.
    Pas compatibilité ok mais à quel pourcentage?? les lois de la république ( Constitutionnel , civil , pénal , commercial ..) des centaines de milliers d’articles de loi . Il ny’a pas un Islam il y’a des interprétations de l’islam avec des dizaines de courants d’islam.
    Un travail intellectuel académique respectable devrait prendre chaque article de la loi de la république et les faire correspondre avec « les lois islamiques » de tout courant islamique.
    C’est ainsi qu’on pourrait déduire Le courant X est compatible ..% du code civil etc….
    C’est ainsi qu’on aurait un Islam de France complètement adapté à la république française.
    Mais je concède à Zemmour que le courant islamique « le wahhabisme » n’est pas compatible avec les lois de la république française ni d’ailleurs les lois d’autres pays de majorité musulmane.

      +3

    Alerter
    • Delannoy // 12.09.2016 à 15h26

      Complètement d’accord avec vous sur le fond. C’est ce que j’ai écrit sur mon blog. L’ « islam » d’un soufi n’est pas celui d’un takfiriste. Je ne partage pas les idées de Zemmour ici. Il vire mal à mon sens… malheureusement, certainement en réaction avec le déni de la médiacratie que ce sont bien des musulmans qui ont commis les attentats depuis novembre 2014, ce qu’il dit est ce que pensent beaucoup de Français aujourd’hui. C’est très dommage.
      Par contre, Zemmour doit pouvoir le dire et être contredit.

        +1

      Alerter
  • Jean Marc // 12.09.2016 à 15h38

    « Oh, M. Ravier, je ne sais pas ce qu’a fait le CCIF (je ne connais pas) »

    Non pas vous Olivier, vous êtes une pointure en matière de recherche sur internet et dans d’autres supports et d’un coup d’un seul vous ne connaissez pas le CCIF de Marwan Muhammad ?

    https://www.linkedin.com/in/marwan-muhammad-9049553b

    Je vous aime bien, j’apprécie votre blog ou je commente parfois mais la ficelle est un peu grosse non ?

    Le femme en Burkini à Nice ?
    Le restaurateur de Tremblay ?

    Vous devriez faire une enquête sur ce monsieur c’est assez intéressant ….
    Non Olivier pas à nous, vous savez ce qu’est le CCIF mais vous ne souhaitez pas en parler.
    Si Zemmour est juste un polémiste, il faut le prendre comme tel et tout ce qu’il dit même si il est parfois un peu excessif n’est pas à jeter avec l’eau du bain, il y a du vrai aussi.

      +8

    Alerter
  • Babar // 12.09.2016 à 15h56

    Les choses ne sont pas simples, je veux bien que les islamistes djihadistes de Daesh ne soient pas des « vrais musulmans », à l’inverse des milliers de musulmans qui vivent en Europe, mais alors les citoyens d’Arabie saoudite ou légalement on coupe la tête des mécréants, les mains des voleurs ou du Pakistan ou on lapide des femmes on condamne à mort des apostats etc ne sont pas non plus des « vrais musulmans »?

      +6

    Alerter
  • Youssef // 12.09.2016 à 16h06

    Je suis Musulman et je la pratique et je l’étudie.
    La plupart du temps les occidentaux ont une vue très partiels de l’islam.
    on entend de tout est de n’importe quoi . Vive que les intellectuels les universitaires , théologiens , juristes , sociologue prennent leurs responsabilité et ne laisse pas la place à des absurdités.
    Des points à souligner:
    – Il ny’a pas un Islam il y’a des interprétations de l’islam
    – Il y’a un Coran mais des milliers d’interprétation et de lectures critiques de grands savants musulmans.
    -Le coran n’est jamais restrictif. Il est souple et flexible et peut s’adapter selon le contexte du Maroc jusqu’à la Malaisie. Il est tout à fait faisable d’être un bon musulman et suivre le coran à la lettre et respecter la loi de la république A condition que les théologiens et les savants religieux prennent leur responsabilité et nous pondent une interprétation de l’islam compatible avec la France : Un islam de France.
    C’est un travail dur et qui prendra certe des années mais on doit le commencer pour faire face à ces annerie des gens comme Zemmour.

      +4

    Alerter
    • My // 12.09.2016 à 18h24

      Merci Youssef ! Commentaire juste et serein ; il est en plein accord avec les quelques recherches que j’avais effectuées, et dont j’avais mis des liens dans un précédent post .

        +1

      Alerter
    • RGT // 12.09.2016 à 19h59

      Cher Youssef,

      C’est tout à fait ce que disent et pensent mes amis musulmans (oui, j’ai de vrais amis) qui sont atterrés par les dérives sectaires des wahhabites et autres intégristes qui viennent selon eux « pourrir l’islam ».

      Ces amis sont sunnites et des chiites (pas d’ismaéliens malheureusement, ils sont si rares) et sont aussi respectueux des autres croyances que moi (sinon ils ne seraient pas mes amis).

      Je dis bien respectueux et non pas tolérants car il y a une grande différence : On peut tout à fait tolérer mais ressentir une profonde aversion, tandis que si on respecte dans ce cas on ne ressent rien de tel.

      Ensuite, on est libre de croire ou de ne pas croire, c’est un choix personnel mais il est totalement amoral de vouloir forcer quelqu’un à pratiquer, voire même d’imposer certaines pratiques à d’autres personnes qui ne le souhaitent pas.

      La première chose qui devrait être enseignée à un enfant est bien le respect des autres.

      Malheureusement dans le monde actuel le respect est considéré comme un handicap.

      Respectueusement,

        +3

      Alerter
    • AL60 // 12.09.2016 à 21h02

      @Youssef. Je ne voudrais pas être rabat joie mais en matière d’évolution pour les religions cela se compte en plusieurs siècles. D’ailleurs le Coran a t-il évolué depuis le début?

        +2

      Alerter
    • alfred // 13.09.2016 à 16h07

      On vous lit avec plaisir. Par contre le travail de certaines associations musulmanes prendra selon leurs estimations 40 à 50 ans (« laisser nous rêver d’avoir une France majoritairement musulmane d’ici 40 ans » (dixit)). Ces gens là sont aussi dangereux que Zemmour (dont ils sont le miroir) et doivent être dénoncés avec la même vigueur; d’ailleurs je pense qu’ils sont téléguidés par les mêmes.
      Ce n’est d’ailleurs pas le rôle des Français musulmans (dans leur grande variété) de se désolidariser de ces pyromanes. C’est le rôle de l’exécutif Français de couper les vivres aux traitres et aux agents de l’étranger.
      Sinon NKM vient de sortir le « koufarisme » contre lequel il faut lutter comme courant extremiste aus sein du wahabisme….. Enorme!
      Vous m’excuserez mais en tant qu’athée c’est pourtant le seul courant de l’islam dans lequel je me reconnais! LOL.
      On est pas sorti de l’auberge.

        +4

      Alerter
  • Yannick // 12.09.2016 à 16h12

    ERIC Zemmour: « Il faut leur donner le choix entre l’islam et la France. S’ils sont français, ils doivent se détacher de ce qu’est leur religion. Par exemple donner un prénom qui n’est pas un prénom français à ses enfants, c’est vouloir continuer l’identité islamique et c’est vouloir transformer la France en un pays de plus en plus musulman. »

    Wikipedia Eric: « Éric est un prénom masculin SCANDINAVE, dérivé du vieux norrois Eiríkr… »

    Je propose que la France expulse ERIC Zemmour en Scandinavie (si possible, pas en Norvège, ils ont déjà Breivik…), il pourra revenir en France lorsqu’il aura changé son prénom pour un prénom bien de chez nous !
    Commence à y en avoir marre de ces Eric, Gustave et autres Ingrid qui veulent transformer la France en un pays de plus en plus scandinave !
    Non à la scandinavisation de la société !
    Halte au drakkaro-fascisme !

      +6

    Alerter
    • RGT // 12.09.2016 à 20h08

      J’avoue que Marcel Zemmour, ça péterait largement plus.

      De plus, il pourrait porter un béret et se balader en charentaises avec une baguette sous le bras.
      Le kil de gros rouge apporterait la touche finale qui pourrait parfaire le personnage…

      Il me ferait de la concurrence : Après Superdupont (mon avatar), il y aurait SuperMarcelZemmour…

      J’arrête, je suis vraiment trop méchant et je risque de me mettre la modération à dos si je continue.

        +4

      Alerter
  • Jérôme // 12.09.2016 à 16h49

    Olivier, je suis plutôt en accord avec Zemmour sur le Coran et la dangerosité de cette religion ainsi que son incompatibilité avec notre culture française.

    Je pense aussi que nous allons droit dans le mur.

    Mais malgré se désaccord, jamais il ne me viendrait à l’idée de vous menacez physiquement, je vous souhaite bon courage et j’espère que personne ne vous agressera jamais pour vos opinions.

      +5

    Alerter
  • BIBUS // 12.09.2016 à 17h57

    Ce qui me pose problème sont les diverses réactions de musulmans que je rencontre chaque jour dans ma vie professionnelle.
    Les tueries de la guerre civile en Algérie sont « le fait de l’armée, les barbus n’y sont pour rien »
    Nos dessinateurs « l’ont bien cherché, on ne dessine pas le prophète »
    Je passe sur la place des femmes et de ce qu’ils en disent.
    Et pourtant, ils bossent, se lèvent tôt, et le boulot est pénible, donc sous payé.
    C’est tout ce que je peut connaître d’eux de certain.
    Alors Olivier, j’ai essayé de leur dire que les massacres en Algérie ont visé…des musulmans, dont de nombreux enfants. Que les femmes, c’est magnifique et qu’ elles sont épatantes, que la mienne est vitale pour mon bonheur d’être. Que la liberté d’expression, c’est très important.
    En vain. Je ne désespère pas, mais le chemin qui les amènera à critiquer leur propre religion, a remettre en question des dogmes hallucinants me semble hélas encore loin.
    S’ ils le font, ils réaliseront qu’ils peuvent rester croyants, tout autant que Dolto par exemple.
    En abandonnant certains textes et certains préceptes qui ne pourront pas persister « in eternam ».

      +3

    Alerter
  • Sam Maindigne // 12.09.2016 à 18h36

    Olivier,

    On commence à parler des positions de Zemmour dans la presse :

    Article du Figaro signé Gilles William Goldnadel, sans doute « Indigné » (pour faire écho à votre précédent Post) :

    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/09/12/31001-20160912ARTFIG00133-bacri-contre-zemmour-ou-l-eternel-retour-de-l-antiracisme-et-du-politiquement-correct.php?pagination=1#nbcomments

      +0

    Alerter
  • Alexanic // 12.09.2016 à 20h43

    Bonjour, étant en Terminale ES j’ai choisis la Specialité Sciences Po, pour demain mardi 13 j’ai une revue politique de la semaine à préparer et de façon évidente quleques différents extraits de cette interwiew sur RTL y figureront.

      +3

    Alerter
  • Jacques F. // 13.09.2016 à 11h54

    Je trouve cet article complètement contre-productif.

    Un mec qui dit un truc dans une émission peu regardée (à l’échelle de la France).
    Si on n’est pas d’accord avec ce qu’il dit, je trouve ça bizarre de :
    – Diffuser la vidéo, retranscrire ses propos et donc donner une visibilité bien plus importante aux dits propos.
    – Se plaindre qu’aucun média ne reprenne les propos, ce qui leur donnerait encore plus de visibilités.

    Si un chroniqueur radio lambda, qui écrit un livre relativement confidentiel (la retranscriptions de ses chroniques radio), et dit dans une émission TV lambda un truc du genre « manger des légumes c’est mauvais pour la santé et j’ai des preuves« , je pense que le meilleur traitement de cette information devrait être de ne même pas en parler.

    Je vous invite à (re)lire l’excellent billet en image de l’Odieux C. :
    https://odieuxconnard.files.wordpress.com/2014/01/extrc3aame-final-2.jpg

      +3

    Alerter
  • Patrick-Louis Vincent // 13.09.2016 à 12h39

    https://www.youtube.com/watch?v=HYzPM09m75A

    Ecoutez-le. Ce n’est pas Zemmour qui parle mais le roi du Maroc, descendant du prophète.

      +2

    Alerter
    • Amer // 15.09.2016 à 11h59

      Vous savez PLV, je crois que la majorité des français d’origine marocaine sont largement intégrés et ont contredit les propos du roi Hassan II qu’il a tenu sûrement pour des questions à la foi de politique intérieure et extérieure…Et le roi n’a ni la science infuse, ni le don de la prédiction.
      Au fait, De Gaulle a dit que les français sont des veaux, est-il vrai qu’ils le sont ?
      Un lien très instructif sur la question :
      http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/les-francais-sont-des-veaux-charles-de-gaulle/
      Un conseil P-LV, ne mélangez pas tout, il y a certains mix d’idées qui peuvent vous brouiller les esprits….c’est juste un conseil camarade à toi et à tout ceux qui veulent apparemment la confrontation, de quelque bord qu’ils soient; et il n y a pas mieux que la paix et la cohésion sociale car voyez-vous ceux qui causent les problèmes sont toujours une infime minorité de qui que ce soit (et cela les arrange tous croyez-moi), et la grande majorité de gens vivent normalement et souhaite un meilleur avenir.
      A moins que vous n’ayez rien à perdre ou que vous soyez un opportuniste de la politique ou d’autre chose, vous ne devriez pas jouer aux pyromanes car ce sont toujours les innocents qui paient pour les agissements d’une infime minorité.

      …suite…

        +0

      Alerter
      • Amer // 15.09.2016 à 12h11

        suite…

        Juste une anecdote :
        On racontait au village qu’un vieux guerrier disait aux jeunes pleines de fougues qui n’avaient pas encore connu le baptême du feu et s’impatientaient de la bataille à venir : « ne souhaitez jamais la guerre car vous n’en connaissez pas la douleur encore ; essayez de l’éviter le plus possible mais si elle est inévitable battez-vous comme des vrais guerriers dans l’honneur et faites la paix comme si vous étiez des saints ».
        Les gens en général ne se rendent pas compte de conséquences à venir de leur emballement immédiat…

        A tous ceux qui veulent en découdre pour x raisons, la guerre n’est pas une solution…dès l’instant où le premier coup va partir tout le monde sera perdant, et ceux qui font les durs maintenant ne seront pas forcement ceux qui se défendront ou défendront les autres car la guerre est pleine de surprises…Cultivez la paix, la guerre n’est jamais bénéfique; ce ne sont pas les exemples actuels ou passés qui manquent….

          +0

        Alerter
        • Patrick-Louis Vincent // 15.09.2016 à 17h57

          « La guerre n’est pas bénéfique », dites-vous.

          Pourtant elle est parfois nécessaire. Lorsque un pays est attaqué, il doit se défendre. S’il ne le fait pas, il perd sa liberté. En se défendant, il a une chance de la conserver.Dans ce cas, elle est bénéfique.

            +0

          Alerter
      • Patrick-Louis Vincent // 15.09.2016 à 18h11

        Cher monsieur,
        ce ne sont pas les majorités qui dirigent le monde, ni en politique, ni en religion. Les majorités ne sont pas des veaux, mais des moutons. Les moutons, ça suit en bêlant.
        Ce sont toujours les minorités qui agissent, en bien comme en mal. Ce sont d’infimes minorités qui éclairent le monde ou le plonge dans les ténèbres.

        Autant je condamne nos gouvernants, oligarques dominants, qui ont entraîné notre pays dans les guerres de Libye et de Syrie, sans notre consentement, autant je ne vais pas pleurer sur la mort de cette pourriture n°2 d’ISIS que les Américains (ou les Russes) ont abattu.Car, ce gars là fait partie des minorités agissantes qui pourrissent le cerveau fragile de certains jeunes.

          +0

        Alerter
  • corto // 13.09.2016 à 21h38

    une fable de Lafontaine me vient à l’esprit …..sur la fourberie …………………………..
    Que ne sait point ourdir une langue traîtresse
    Par sa pernicieuse adresse ?
    Des malheurs qui sont sortis
    De la boîte de Pandore,
    Celui qu’à meilleur droit tout l’Univers abhorre,
    C’est la fourbe, à mon avis.

    http://www.ruedesfables.net/laigle-la-laie-et-la-chatte/

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications