Les Crises Les Crises
22.février.201922.2.2019 // Les Crises

“Berruyer PutaJuif” répond au nazi de “Démocratie participative”…

Merci 321
J'envoie

Comme vous le savez, figurent parmi les objectifs de ce site celui de “Compléter les informations des grands médias” ; de “Lutter contre l’extrémisme politique quel qu’il soit et contre tous les discours de haine, et en particulier contre le racisme, l’antisémitisme ou la xénophobie” ; et de “Promouvoir des valeurs de fraternité et défendre l’application des Droits de l’Homme sur toute la Planète, sans ‘Deux poids et Deux mesures’.”

C’est pour cela que nous dénonçons régulièrement la complaisance envers des événements fascistes et/ou antisémites de la part de certaines autorités d’Europe de l’Est en général, et de l’Ukraine en particulier. Bien sûr, de tels actes existent – malheureusement – en France et en Europe, mais primo, dans ces cas-là (et contrairement à l’Ukraine) les grands médias jouent leur rôle d’information, et secundo, c’est quand même en Ukraine que le phénomène est – certes localement – le plus intense, le plus développé et le plus accepté. Le “Deux poids, deux mesures” des autorités françaises et des médias français pose d’ailleurs de lourdes questions, puisqu’un engagement politique contre l’antisémitisme ne doit pas pouvoir varier en fonction de la distance kilométrique qui séparent les victimes de Paris…

D’où la série d’articles il y a 15 jours sur l’antisémitisme en Ukraine – vu que nous n’en avions pas parlé depuis plusieurs mois.

Tout cela m’a permis de faire connaissance – je m’en serai bien passé – avec le site “DémocratieParticipative” – dont le nom indique très mal qu’il s’agit en réalité d’un site violemment antisémite, raciste et homophobe, hébergé à l’étranger, et publiant des contenus totalement abjects. Aussi, par respect pour ce qu’est la Démocratie Participative, nous choisissons volontairement de renommer ce site « Abjection Participative » dans la suite de notre article.

Car il se trouve que ce site a publié un nouvel article ordurier, dont je suis la cible, et que nous allons présenter ici.

Plan du billet

  1. Prologue
  2. “Démocratie Participative” et ses articles
  3. Action ! On a besoin de vous 2 minutes…
  4. “Berruyer Putajuif” répond à “Abjection Participative”
  5. Boris Le Lay
  6. Épilogue

I. Prologue

Depuis plusieurs jours, l’actualité est tristement chargée autour d’une résurgence d’actes antisémites inacceptables, qu’il nous faut parvenir à combattre au mieux.

Rappelons que si la presse a titré (comme ici, Le Monde) sur l’explosion des actes antisémites en 2018 :

Il faut aussi analyser ces actes sur une période plus longue, tant ils fluctuent (source) :

Il faut ainsi lutter impérativement contre ce terrible phénomène, sans pour autant tomber dans d’autres travers, extrêmement discutables, voire probablement contre-productifs :

C’est pour cela qu’après avoir hésité un instant, j’ai finalement décidé de répondre à l’antisémitisme du site « Abjection participative », car :

  • Cela permet de sensibiliser tous les lecteurs du blog Les-Crises au danger que représente ce genre de discours et à la nécessité de le dénoncer haut et fort ;
  • Cela permet de remettre en perspective ce qu’est vraiment un antisémite nauséabond en France en 2019 (à l’heure où le mot est scandaleusement galvaudé par des politiciens en manque d’arguments, comme ici, ou ) ;
  • Cela permet de montrer la grande faiblesse argumentative du discours antisémite ;
  • Cela permettra, je l’espère, de faire réaliser aux lecteurs de ce site abject à quel point ils se font manipuler par un incompétent notoire ;

II. “Démocratie Participative” et ses articles

Ce site profite de la réglementation américaine, très permissive, pour répandre ses torrents de boue, expliquant que ces contenus haineux “n’appellent pas à la violence” [sic.] (pour se protéger juridiquement).

À tous ceux qui rétorquerons qu’écrire sur ce site revient à lui donner une audience qu’il n’aurait sans doute jamais eu, nous précisons que contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce site dispose – hélas – d’une très forte audience, le classant dans les 2300 premiers sites français :

Certains médias se sont émus du contenu de ce site en novembre dernier (source).

Voici donc quelques exemples de titres antisémites, racistes et xénophobes que l’on trouve sur ce site. Nous choisissons de vous montrer ces propos abjects afin que vous puissiez réaliser l’ampleur du problème :

Le site apporte également un gros soutien à la Ligue du LOL – sacrée « récompense » pour tous ces harceleurs… :

Le tout sur fond de glorification du nazisme :

Bref, il s’agit – bien malheureusement – d’un véritable site néonazi…

L’auteur reste un pleutre anonyme – que les services de l’État soupçonnent fortement d’être Boris Le Lay :

Fiché S, il se terre apparemment dans une cave au Japon craignant une « descente du Mossad ». Il est en fuite après avoir été condamné à de multiples reprises à 10 ans de prison :

Le 27 novembre 2018, fait rare, le tribunal de grande instance de Paris a accédé à la demande du procureur et ordonné aux fournisseurs d’accès de bloquer ce site sur le territoire français. Cela a été fait, mais il a aussitôt rouvert avec une autre extension…

Son auteur, qui a choisi le pseudo “Captain Harlock”, s’amuse d’ailleurs à expliquer qu’il est quasiment impossible d’en couper l’accès :

III. Action ! On a besoin de vous 2 minutes…

Chose hallucinante, il se trouve que Boris Le Lay dispose toujours d’un compte Twitter, et ce depuis 2015 – 19 000 tweets, 14 000 abonnés !!

On y trouve évidemment du Grand Boris Le Lay :

Le plus incroyable est que Twitter est parfois directement interpellé par ce compte…

E-XAC-TE-MENT !

Je vous remercie donc de bien vouloir aider en prenant quelques secondes de votre temps pour signaler massivement un ou deux tweets problématiques de ce compte. Twitter ferait mieux de s’occuper de ça plutôt que de censurer la bannière satyrique anti-Macron de TropicalBoy

EDIT : suite à ce billet, Boris le Lay a protégé son compte – les tweets ne sont plus visibles. C’est donc le compte et pas les tweets qu’il faut signaler – c’est sur le menu avec le V à droite :

puis :

puis :

Voici des Tweets à signaler :

Appel à la violence – le tweet est ici.

NéoNazisme – le tweet est ici.

Antisémitisme – le tweet est ici.

Homophobie – le tweet est ici

Appel à la violence – le tweet est ici.

VIOLENCE politique – le tweet est ici.

Si vous pouvez, merci aussi de signaler aussi son compte Facebook (qui est là) à partir du menu “…” à droite :

avec par exemple ces posts :

la source à signaler est là.

la source à signaler est là.

la source à signaler est là.

Si le compte Facebook persiste après nettoyage, signalez en masse les derniers posts

Enfin, pour ceux qui ont un profil sur VK, c’est ici – signalez le profil

Merci pour votre aide !

Quand on lit tout ceci, on voit bien que l’auteur n’est en rien un patriote, et qu’il exalte seulement la bassesse et la honte, et non pas l’honneur et la grandeur de notre pays.

IV. “Berruyer Putajuif” répond à “Abjection Participative”

me
J’ai décidé de publier l’article qu’il a rédigé sur moi pour plusieurs raisons. Premièrement, cela permet de voir ce qu’est un véritable antisémite, et de mieux comprendre sa façon de penser #ConnaisTonEnnemi. Deuxièmement, cela me permet d’y répondre, de façon à essayer de convaincre certains de ses lecteurs du degré de manipulation de son auteur. Face à tant de haine, je me suis aussi permis de faire un peu d’humour.

Ainsi, nous allons voir qu’outre un discours violemment antisémite et un pseudo-argumentaire basé sur un torrent d’insultes immatures (cela suffit d’emblée à disqualifier complètement ce site), son propos est développé autour de fausses informations et constitue dès lors une insulte à la vérité. Bref, non seulement ce site répand des propos abjects, mais en plus, il trompe ses lecteurs en développant sa haine autour de mensonges…

Mes commentaires sont en violet.

 

Pour la 5ème année consécutive, le petit prof communiste atteint de diarrhée chronique Olivier Berruyer dénonce le gouvernement néon-nazi ukrainien intégralement composé de juifs. Par Captain Harlock

Source : Démocratie participative, Captain Harlock, 01-02-2019

OB : Arrêtons déjà sur ce titre qui en dit beaucoup sur le « sérieux » des « informations » qui vont nous être présentées.

1/ 1m78, je ne suis pas “petit”, non mais…

2/ Je ne suis pas professeur et je ne l’ai jamais été. #FakeNews. Petit message aux lecteurs d’ « Abjection Participative » : lorsque quelqu’un utilise le mot « prof » comme insulte, il ne faut pas s’attendre à ce qu’il ait une grande passion pour les domaines du Savoir… Attendez-vous plutôt à tomber sur un incompétent notoire…

3/ Je ne suis pas communiste et je ne l’ai jamais été. #FakeNews J’imagine le choc pour tous mes lecteurs qui voyaient en moi le fils spirituel de Staline… 🙂

4/ « Atteint de diarrhée chronique » : je tiens à rassurer mes lecteurs. Je suis en parfaite santé !

L’archétype du sale prof moraleux à la française

Mais enfin je ne suis PAS professeur ! Son obsession doit surement traduire une scolarité très difficile… En même temps on voit bien qu’on n’a pas affaire au nouvel Einstein…

Ce binoclard à tête de fayot d’Olivier Berruyer me sort définitivement des yeux. Je ne le supporte plus.

Oulà, il joue à un jeu dangereux en ce moquant des « binoclards à tête de fayot » – il y en avait en effet sous le IIIe Reich :

Heinrich Himmler

C’est dingue… ça veut jouer les héritiers des années 1930 et ça n’a aucune culture historique… #Incompétent

Plus exactement, je ne supporte plus la façon dont ce sale petit prof de gauche typiquement français prend les gens ostensiblement pour des cons avec son air arrogant tout en courtisant mielleusement les juifs.

Mais je ne suis PAAAAAS professeur !!!! Vous remarquerez aussi qu’on est passé de « communiste » à « de gauche », ce qui en dit long sur la culture politique du bonhomme… #Incompétent

Si ça se trouve, il doit aussi penser qu’il y a un “Complot Prof” – raison pour laquelle les gens se dirigent dans cette voie : l’Argent, le Pouvoir, les filles/hommes faciles, la reconnaissance sociale en général et des parents d’élèves en particulier…

Ce type passe son temps à leurrer les gens qui veulent savoir ce qui passe réellement dans l’ombre en occultant systématiquement le rôle des juifs dans ce qui se passe.

Donc on a ici des leçons de journalisme et d’investigation données par un néo-nazi dont les modèles idéologiques ont, dès leur prise de pouvoir en 1933, ABOLI directement la liberté de la presse qui est devenue l’instrument exclusif du ministère de la Propagande dirigé par Joseph Goebbels…

A un point où cela devient délirant, totalement délirant.

Délirant oui… je n’aurais pas dit mieux…

Dernier exemple en date, la fameuse Ukraine gouvernée par les Neon-Nazis.

Mais ouiiiiiiiiiiiiiiii, les fameux Néon-Nazis !

Parce que depuis 2014 et le voyage de Bernard-Henri Lévy à Kiev, l’Ukraine est dirigée par des Neon-Nazis.

Berruyer s’est servilement fait le relais de la juiverie pour laquelle leur nouvelle province n’est pas encore assez pacifiée au regard de la loi hébraïque.

Ici, violentes accusations sans fondement à mon égard sur fond d’antisémitisme… Par ailleurs, la phrase n’a strictement aucun sens (Peut-être une traduction Google « Nazi » > « Français » qui a mal tourné…)

Ensuite l’article reprend plusieurs de mes tweets :

J’en profite pour rappeler qu’aucun grand média français ne s’est fait l’écho de cet incroyable communiqué du centre Wiesenthal (bien qu’il ait été repris une dizaine de fois à l’étranger…).

« Le centre Wiesenthal critique ». Rien que cette phrase me laisse songeur.

Donc non seulement l’auteur base son torrent de boue sur de fausses informations, mais il pratique aussi la fameuse « analyse de moitié de phrase », sans se rendre compte que l’exemple qu’il a choisi – la non-reprise médiatique du communiqué du centre Wiesenthal – va totalement à l’encontre de toute la rhétorique antisémite selon laquelle « les juifs décident tout »… Et c’est moi qui « leurre les gens » ? Chapeau l’artiste…

Berruyer n’a jamais remarqué que le président de cette Ukraine est un oligarque juif, Poroshenko.

Tous mes lecteurs peuvent témoigner de mon entêtement à montrer que Porochenko est un oligarque ukrainien corrompu… Si l’on ne peut pas lire sur Les-Crises que Porochenko est juif, c’est d’abord et avant tout parce qu’IL N’EST PAS JUIF… En effet, Petro Porochenko est membre de l’Eglise grecque-CATHOLIQUE ukrainienne…#FakeNews

Petite pensée pour « les gens qui veulent réellement savoir ce qui se passe dans l’ombre » en lisant le travail de désinformation du site « Abjection Participative »…

 

Il n’a pas non plus remarqué que son actuel premier ministre, Hroïsman, l’est tout autant comme Kerry, son chef sous Obama.

Pour faire court, Kerry est un catholique – c’était même le premier catholique candidat à la présidentielle américaine depuis Kennedy ! Et il a même pensé dans sa jeunesse devenir prêtre… (Source : Christianity Today, 2004). Encore une #FakeNews…

Ensuite, si Hroïsman est effectivement de confession juive :

Ce n’est en aucun cas sa religion qui pose problème, mais bien sa POLITIQUE, comme le souligne le Centre Simon Wiesenthal qui n’en n’est pas un grand fan :

Des juifs qui critiquent des juifs ? Pour un antisémite complotiste, c’est la #FatalError assurée… Mais c’est tellement plus facile d’avoir une grille d’analyse gentils/méchants pour éviter de commencer à réfléchir… #Incompétent (source) :

Peu importe la religion d’Hroïsman, le fait est qu’il s’agit d’un manipulateur politique qui se moque du monde en général, et des juifs d’Ukraine en particulier…

D’ailleurs je renvoie vers son interview de 2016 dans Libération, où il ose dire cela sans être contredit :

Rappelons quand même que cet homme est issu de la révolution de 2014, qui avait pour but de faire un traité d’association avec l’UE, signé et rentré en vigueur le 1er janvier 2016. Ce qui a évidemment obligé la Russie à rompre son traité de libre-échange avec l’Ukraine (pour protéger son économie, sinon elle aurait été de fait en libre-échange avec l’UE – source).

On peut donc en conclure que ce Premier Ministre est un menteur – une caractéristique qui s’observe chez nombre de politiques peu importe leur confession ou la couleur de leurs chaussettes…

Il n’avait pas davantage remarqué que son prédécesseur à ce poste, Yatseniuk, faisait également partie du peuple élu.

Non, je ne l’ai pas remarqué davantage, c’est vrai.

Je pense que c’est lié au fait qu’il soit…catholique (source, son arbre généalogique est ), ce qu’a confirmé le Grand Rabin d’Ukraine (source) :

Quel mot n’était pas clair dans le titre de l’article du Times of Israel ? “Pour la première fois, le Premier ministre ukrainien est juif”. Cela veut dire que les 13 précédents ne l’étaient PAS… Encore une #FakeNews…

Cet « analyste » Berruyer n’a pas davantage remarqué que c’est la représentante des USA en Europe – qui a supervisé la prise du contrôle du gouvernement ukrainien – était la juive Nuland.

Il a évidemment été dit et redit (et expliqué ici) que la représentante des USA en Europe était impliquée dans le coup d’État de Maïdan. CEPENDANT, toute personne qui connait un minimum les rouages de la politique étrangère sait très bien que Victoria Nuland n’a rien décidé par elle-même. Elle n’a été que l’instrument d’une politique décidée par Barack Obama et John Kerry (des chrétiens…).

0/20 en Histoire, 0/20 en Politique, 0/20 en Géopolitique…ça commence à faire beaucoup…

Et ici, Joe Biden (catholique), explique son ingérence en Ukraine :

Ni que cette juive Nuland était mariée au juif Robert Kagan, un des principaux auteurs du plan de conquête du Moyen-Orient devant déboucher sur l’attentat sous faux drapeau qu’est le 11 septembre, le PNAC.

Face à autant de désinformation, je ne peux que conseiller notre série de débunkage des théories complotistes sur le 11 Septembre… cela évitera à certains de dire d’énormes bêtises…

Rappelons au passage que l’invasion de l’Irak a été déclenchée grâce au mensonge des fameuses « Armes de Destruction Massive », et en AUCUN cas à la suite des attentats terroristes du 11 Septembre… La CIA avait fermement refusé de suivre Bush et Cheney sur ce terrain-là. Encore une #FakeNews…

Non. Berruyer ne voit que des néon-nazis.

Il faut bien reconnaître que, en raison de l’activisme des prédécesseurs de Boris Le Lay, l’Ukraine n’est pas le meilleur pays pour croiser facilement des citoyens de confession juive…

Alors bon, “Ukraine, pays de cocagne des juifs”, comment te dire… ?

Comme cet Oleh Tyahnybok, à l’époque leader du fameux parti nazi « Svoboda » qui prenait ses ordres chez le juif Yatseniuk sous l’oeil du serviteur fanatique des juifs McCain.

Pour la deuxième fois, Yatseniuk est CATHOLIQUE ! C’est dingue de mettre tant d’énergie à désinformer ses lecteurs…

Quant à Oleh Tyahnybok qui « prendrait ses ordres chez les juifs », comment dire…

En juillet 2004, comme nous l’avons dénoncé dans ce billet, Tyahnybok a tenu les propos suivants sur la tombe d’un commandant de l’UPA (armée de guérilla ukrainienne fondée en 1942 et ayant copié les méthodes nazies de purification ethnique, responsable du massacre de 60 000 Polonais en 1943) :

« L’ennemi est venu et a pris leur Ukraine [à l’UPA]. Mais ils [les combattants de l’UPA] n’avaient pas peur; De même, nous ne devons pas avoir peur. Ils ont pris leur fusil sur leur cou et sont allés dans les bois. Ils se sont tenus prêts et combattirent contre les sales Russes, les Allemands, les Juifs et les autres ordures qui voulaient reprendre notre État ukrainien! Et il faut rendre l’Ukraine aux Ukrainiens ! Et par conséquent, notre tâche pour chacun d’entre vous – les jeunes, les plus vieux, les cheveux gris – est que nous devons défendre notre Patrie ! Il faut que l’Ukraine soit en fin de compte rendue aux Ukrainiens. Vous, jeunes hommes et vous, cheveux gris, êtes la combinaison parfaite, celle que la mafia judéo-moscovite qui dirige l’Ukraine craint le plus. » (source)

En mai 2010, Tyahnybok fut décoré de la Croix d’Or des vétérans de la Division SS Galicie (Source ou ici ):

Le Centre Simon Wiesenthal l’a d’ailleurs inclus en 2012 dans son Top Ten des antisémites (avec les frères égyptiens, les mollahs iraniens, etc.) – à propos de ses déclarations visant à “purger l’Ukraine de 400 000 Juifs et autres minorités” :

Tellement obsédé par son propre antisémitisme, l’auteur de ce papier n’arrive donc même plus à reconnaitre un confrère néo-nazi quand il en voit un…enne

Rappelons à ceux qui aurait déjà oublié : Laurent Fabius fait partie des rares ayant eu « la chance » de rencontrer Tyahnybok en février 2014 afin d’échanger avec les leaders du coup d’Etat (Source : Twitter, archive) :

Mais ce n’est pas le seul de nos Ministres des Affaires Étrangères, à avoir rencontré un co-fondateur du Parti Social Nationaliste d’Ukraine, d’obédience néo-nazie – comme ici le 22 mars 2018, quand Le Drian a rencontré Andréi Parubiy :

Congrès du Parti Social Nationaliste d’Ukraine, au début des années 1990 ; Tyahnybok tout à gauche, Parubiy est le 3e ; sur fond de l’emblème du parti, inspiré de l’emblème de la Division SS Das Reich, d’Oradour sur Glane :

L’emblème du SNPU était la WolfsAngel (ou « Rune du Loup »), symbole classique chez les néo-nazis.

Je suppose que tous les oligarques ukrainiens sont aussi des neon-nazis, si je me fis au très efficace logiciel d’analyse de Berruyer.

Je rêve ou je me fais donner des leçons d’analyse par quelqu’un aligne FakeNews sur FakeNews simplement pour valider son logiciel antisémite ?

Comme le milliardaire juif Koloimoisky.

Ou le juif Rabinovitch à la tête de son conglomérat de médias.

Oui, il existe dans ce monde des milliardaires juifs, tout comme il existe (surtout en Ukraine) des milliardaires chrétiens comme Kostyantin Zhevago, Yuriy Kosiuk, Henadiy Boholyubov, Vadim Novinsky, etc… Et pour info : l’homme le plus riche d’Ukraine est Rinat Akhmetov, qui est musulman pratiquant… Il en dit quoi le logiciel antisémite ? #FatalError

La plus grande conspiration néon-nazie depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Oui, je crois même que j’ai trouvé les Fuhrers de tes néons-nazis : :

Et quand la CIA a voulu couvrir les affrontements dans l’est du pays, elle a notamment eu recours aux juifs de Vice News dont le yid Simon Ostrovsky.

Donc récapitulons : un journaliste nobody issu d’un site nobody est parvenu à noyauter l’information sur ordre direct de la CIA… Misère du complotisme…

Bref, les youpins ont mis en coupe réglée la révolte populaire de 2014 pour caser des juifs à tous les étages du nouveau gouvernement.

Là encore, on voit bien que l’on a affaire, non seulement à un antisémite complotiste, mais également à quelqu’un qui ne connait strictement RIEN au sujet central de son papier. Voici la composition du gouvernement ukrainien à l’issue du coup d’Etat de 2014 :

Ce que l’on appelle typiquement une colonie juive. Comme la Palestine, si vous voulez.

Une « colonie juive » dont les premières actions furent d’amener 4 néo-nazis au gouvernement… On aura tout entendu… #Incompétent

Ainsi, l’auteur, par sa fausse « analyse » de la situation en Ukraine – en ne connaissant RIEN à son sujet et en multipliant les fausses informations sur les confessions des uns et des autres – trompe et désinforme lourdement ses lecteurs. Toutes celles et ceux qui pensaient y trouver une source d’information fiable doivent réaliser l’ampleur de la supercherie.

[Ici je coupe un passage encore plus affreux mettant en cause de façon abjecte une personne que j’attaque en diffamation]

Voilà le leadership néon-nazi que nous décrit cette blatte gauchiste de Berruyer.

Toujours plus d’injures et toujours moins d’arguments…

Berruyer sait pertinemment que l’Ukraine est un territoire annexé à l’empire judéo-financier occidental. Mais comme le dit le juif en charge de la lutte contre les Blancs au sein de “l’Observatoire du Conspirationnisme” Rudy Reichstadt, Berruyer sait « donner des gages ».

Comme quoi, les calomnies des uns alimentent l’antisémitisme des autres – je dis ça, je dis rien…

D’après Wikipédia : “Selon Reichstadt, si Berruyer prétend lutter contre le complotisme, le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie, et pour les droits de l’homme, ce ne serait qu’une simple déclaration d’intention, même s’il lui arrive en effet de « donner des gages ».”

C’est que pour les juifs, peu importe jusqu’où un goy servile rampe, ce ne sera jamais assez.

Cette phrase est vraiment très importante. Pour tout dire, c’est elle qui m’a incité à rédiger cette longue réponse, car elle montre une évidence : les accusations injustes, d’antisémitisme ou de complotisme envers des personnes respectables, alimentent l’antisémitisme.

Plus révélateur, en 2017, le courageux Berruyer faisait voir toute son audace : “En août 2017, dans le contexte de la crise au Venezuela, Les Crises diffuse une caricature anti-israélienne dont Conspiracy Watch rapporte qu’elle circulait sur le « web complotiste » depuis quatre ans : on y voit « la mort habillée d’un drapeau américain, dont la faux sanglante est floquée d’un drapeau israélien ». Olivier Berruyer affirme ensuite qu’il n’avait pas remarqué dans le dessin ce détail « illisible » : il conserve l’illustration sur son site en masquant le drapeau israélien.”

On voit là aussi comment les calomnies propagées sur Wikipédia alimentent ce genre de discours. (Je cherche d’ailleurs à contacter des administrateurs honnêtes de Wikipédia, vous pouvez m’écrire ici…).

Mais c’est vrai qu’il est triste que la malhonnêteté des pseudo-chasseurs de “complotistes and co” oblige à ceci.

Brave goy.

Dénoncer trois pelés ukrainiens sur Twitter est une chose. Mais froisser les juifs qui gouvernent la France en est une autre.

Comme tous les rentiers de la machine médiatique juive, ce larbin de Berruyer sait parfaitement où doit s’arrêter la critique.

Si la ligne rouge tracée dans le sol par les juifs est franchie, les plateaux se referment.

Et Berruyer y a un accès libre.

On le retrouve sur LCI, BFMTV, Europe 1, Boursorama, etc…

L’auteur fait ici lourdement erreur, mais c’est normal puisque c’est l’antisémitisme qui guide son logiciel…

Je sais parfaitement où doit s’arrêter la critique en général : ne pas dénoncer dans un média mainstream les décisions non respectables du gouvernement à l’International, ne pas montrer ses mensonges dans ce domaine, et ne pas montrer comment la presse nous informe mal sur certains sujets sensibles.

Mais peu m’importe, je le fais quand même !

Car comme a dit Chomsky :

  • « On avait parfaitement compris, longtemps avant Georges Orwell, qu’il fallait réprimer la mémoire. Et pas seulement la mémoire, mais aussi la conscience de ce qui se passe sous nos yeux, car, si la population comprend ce qu’on est en train de faire en son nom, il est probable qu’elle ne le permettra pas. » [Noam Chomsky.]
  • « Il existe deux ensembles de principes. Les principes de Pouvoir et de Privilège et les principes de Vérité et de Justice. Si vous courez après le Pouvoir et les Privilèges, ce sera toujours au détriment de la Vérité et de la Justice. » [Noam Chomsky]
  • « Cas après cas, nous nous rendons compte que le conformisme est le chemin facile et la voie d’accès au privilège et au prestige ; la dissidence n’engendre que des coûts personnels. » [Noam Chomsky]
  • « Dans une société bien huilée, on ne dit pas ce que l’on sait, on dit ce qui est utile au pouvoir. » [Noam Chomsky.]

Et par ailleurs :

  • « La Vertu est sa propre récompense. » [Emmanuel Todd]

Par ailleurs, l’affirmation selon laquelle j’aurais un « accès libre » aux plateaux télé est totalement fausse ! Encore une #FakeNews. En effet, les plateaux se sont refermés brutalement en 2014-2015. Depuis, je n’ai plus eu une demande de BFM Business, plus une demande de France 24, plus une demande du Service public, etc.

Mais je ne plains pas, c’est parfaitement normal – et cela montre bien la justesse des travaux de Chomsky sur la fabrication du consentement. Tel un magicien, la machine à consentement ne peut supporter qu’on explique (ou simplement qu’on montre) aux gens comment elle marche.

En réalité, le rôle objectif de Berruyer, outre de servir de sous-traitant au FSB en France, est de rabattre vers la gauche juive tous ceux qui essaient comprendre ce qui se passe.

« Sous-traitant au FSB en France » : c’est marrant j’ai exactement les mêmes critiques venant des néoconservateurs #ConvergenceDesLuttes…

Mais ces attaques sont encore plus comiques lorsqu’elles viennent de la part de quelqu’un qui utilise le Facebook russe VKontakt et dont le mail est hébergé… en Russie (source) :

et le site donne ce mail de contact, hébergé en Russie (source) :

C’est à se demander qui est vraiment le sous-traitant du FSB en fait…

On le trouve ainsi en liaison avec le youpin Schneidermann.

Ce niveau d’abjection est quand même phénoménal.

Il fait également la promotion du juif antiblanc sous amphétamine, inventeur du « hollandisme révolutionnaire », Emmanuel Todd.

Emmanuel Todd n’est pas juif… Encore une #FakeNews…

Ou encore de Jacques Sapir, un youdi communiste depuis longtemps salarié par le KGB/FSB.

Oh ben non, ça ne va pas recommencer avec Sapir ! Mais c’est fatiguant à la longue tous ces gens qui ont des problèmes avec la famille de Jacques (source) !

Quand il n’est pas occupé à courtiser pornographiquement Attali.

On parlait juste de ça, en réalité… mais c’était sans doute trop compliqué de remonter le fil de la discussion pour comprendre mon second degré… :

C’est tout ce fatras hébraïque que couvre cette petite lope antifasciste avec son strabisme de faux-cul stipendié par les youtres.

Heu, je ne comprends pas bien, je ne suis donc plus stipendié par Poutine du coup ? Ça commence à être pénible : tout le monde est censé me rémunérer alors que je ne reçois jamais rien ! Mais QUI détourne mes pots-de-vin ???

Et je n’ai pas de strabisme…. #FakeNews. Rappelons aussi qu’il y avait du strabisme au sein de la Wehrmacht – en voici la preuve indiscutable :

La Grande Vadrouille

Le plus énorme dans cette escroquerie, c’est qu’en étant l’un des propagandistes les plus obséquieux de la gauche juive, ce type capitalise sur une image bidon « d’opposant » au système.

Laissez-moi vous rappeler la seule chose qui fait de quelqu’un un opposant dans une démocratie.

Après recherche sur Internet, il s’agit bien d’une phrase de Mein Kampf – chacun ses lectures.

Et me jeter en pâture comme exemple du type obséquieux envers le système et non calomnié par la presse, hmm…

comment dire…

D’une manière générale, quiconque ne dénonce pas les juifs, en 2019, travaille pour eux, directement ou non.

D’une manière générale, quiconque ne dénonce pas les GROS CONS, en 2019, travaille pour eux, directement ou non. Je suis certain de ne pas être stipendié par la bêtise humaine, c’est déjà ça…

C’est précisément ce que fait cette tête à claque gauchiste de Berruyer.

Bon, ok, celle-là, je l’accorde par honnêteté intellectuelle, “tête à claques”, je peux comprendre.

Ceci dit je comprends que Berruyer soit une chiure conformiste au garde-à-vous devant les yids.

Dans une société fasciste, son espérance de vie serait strictement subordonnée à son utile pratique.

Et bien voilà pourquoi je combats l’avènement d’une “société fasciste”, ainsi que toutes les lois liberticides qui lui faciliteraient la vie.

Et puis, je crois qu’il a commis une erreur orthographique, et qu’il voulait dire “Utilité pratique”, non ?

C’est peut-être une lope rampante mais il n’est pas idiot au point de savoir là où se trouve son intérêt.

Oui je le sais : ne pas animer de site internet, pour avoir une vie simple et tranquille.

Hélas pour toi, cela n’arrivera pas – je ne lâche rien…

Source : Démocratie participative, Captain Harlock, 01-02-2019

V. Boris Le Lay

Bref, c’était une présentation de Boris Le Lay et de son site :

Boris Le Lay, créateur (supposé) du site Démocratie-Participative, promoteur d’un fascisme rénové et défenseur de la pureté de la race aryenne, où les mâles sont des mâles.

EDIT : suite à plusieurs mails reçus, nous précisons que non, nous n’avons commis aucune erreur, et confirmons qu’il ne s’agit pas de la photo de la maman de Boris.

C’est un phénomène classique chez les leaders fascistes…

Le Maréchal Foch a eu cette phrase célèbre : “Mon centre cède, ma droite recule. Situation excellente, j’attaque.”

Eh bien je dirais pour ma part : “Diffamé par les néoconservateurs, calomnié par leur presse, insulté par les fascistes : situation excellente, j’attaque !”

VI. Épilogue

Comme le disait mon grand-père qui avait choisi le camp de la France Libre de Londres (eh oui, celà fait 3 générations qu’on combat les fascistes dans ma famille… Par ailleurs, si vous aimez les photos de l‘Asie des années 30, c’est ici) :

“Méfie-toi, ne laisse rien passer, la tentation du fascisme reviendra, car c’est un cancer qui peut prendre plein de formes. Ma génération n’a pas été assez vigilante, ni assez combative quand il était encore temps, alors que c’est bien plus difficile à éradiquer quand ça s’est développé.” [Claude Berruyer]

menaces-3

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Jessim // 22.02.2019 à 08h02

D’abord M. Berruyer je souhaite vous faire part de tous mon soutien pour ce site et votre travail, c’est l’un des rares sites à être complètement factuel et à dénoncer tout type de violence.

Maintenant concernant ce Boris le Lay, je connais de nom, j’avais vu quelques vidéos de lui notamment sur sa définition du voile et comment dire, sa pensée est un peu comme son look : ridicule à en rigoler. Visiblement ce monsieur se bat pour la France… Au Japon… En 1940, les résistants de la première heure ne sont pas allés très loin, soit ils étaient restés en France soit ils ont pris la mer direction l’Angleterre mais on va dire que depuis les générations ont changés…

Je sais à quel point c’est difficile de voir des personnes étaler leurs incultures, faire des raccourcis douteux, en bref raconter n’importe quoi tout ça pour avoir une audience. Malheureusement il est loin d’être le seul, d’ailleurs beaucoup ont accès aux plateaux-tv.

Force à vous OB

110 réactions et commentaires - Page 2

  • Bamboo // 22.02.2019 à 19h12

    J’admire OB pour son courage (la colère justifiée y est peut-être pour quelque chose). Abjection démocratique mérite-t-elle autant d’attention ? L’indigence de la forme et du fond suffisent à discréditer ce site.

    La France choisit la voie de la limitation de la liberté d’expression. Est-ce la voie la plus efficace ? D’autant que cela autorise les abus d’utilisation de la justice pour museler le débat légitime.

    Il est toujours plus difficile de construire un discours argumenté et accessible pour combattre les idées fausses ou abjectes.

    Zététique (sur l’ultra critique notamment) et « Chambres à gaz : secret d’état » (accessible librement sur le net) font plus contre la négation de l’existence des chambres à gaz que l’interdiction de quelques sites négationnistes.

    Quand aux indigents intellectuels qui adhèrent à toutes les inepties (de la terre plate au créationnisme) il faut sans cesse et sans cesse miser sur l’éducation et l’information non biaisée.

      +0

    Alerter
  • martin // 22.02.2019 à 19h23

    Je suis partagé entre le rire et le dégoût. Je connais le sinistre personnage, faux martyr entre tous ceux dont je ne citerai pas le nom. Ca leur ferait trop plaisir (et la modération bloquerait, à juste titre). Les propos sont orduriers et violents, mais surtout incohérents. C’est à ne pas le croire et pourtant c’est réel!

    Toute ma sympathie à Olivier Berruyer, homme courageux et loyal, et surtout merci pour “les crises”.

      +2

    Alerter
  • roseceslamort // 22.02.2019 à 19h31

    [Modéré : merci, corrigé !]

      +1

    Alerter
  • Pinouille // 22.02.2019 à 19h54

    Le GIF du neon-nazi m’a fait exploser de rire: merci OB.

    Je ne suis heureusement pas dans la tête des personnes qui consultent le site “Abjection participative” ou autres du même genre, mais je serais étonné qu’un billet comme le vôtre puisse contribuer à en faire dévier ne serait-ce qu’un de sa ligne. Ces personnes se fichent éperdument de la véracité des propos ou de leur cohérence: vous êtes un prof de gauche, J Sapir est juif et ça leur convient très bien car ils ont décidés qu’il en serait ainsi. La vérité leur importe bien moins qu’un discours, quel qu’il soit, qui fait écho à une haine sourde profondément ancrée en eux. Du coup tout y passe: les juifs, les nègres, les femmes, etc… Qu’importe dès qu’on a l’ivresse.
    Aucune parole ne pourra suffire à les ramener à la raison: la raison ils s’en fichent. Espérons que la vie leur offre cette occasion.

    Ce billet aura tout du moins permis de me sensibiliser davantage aux dangers de la tentation du fascisme (un rappel salutaire en ces temps troublés), et de mieux comprendre vos motivations personnelles, qui expliquent quelques menus emportements.

    Bien à vous

      +3

    Alerter
  • Jacques // 22.02.2019 à 20h23

    Mais qu’est ce que ça me gonfle les gens qui ramènent tout a la période de la deuxième guerre mondiale. “Dans 100 ans encore…” comme disait François Mitterrand, il a dit aussi “c’est l’entretien de la haine”. J’ajoute que c’est de l’entretien que l’on planifie dans un but politique, pour diviser sur des sujets gonflés médiatiquement et qui ont peu de réalité dans la vie de la majorité des français (la haine, le racisme, l’antisémitisme, j’en ai marre de ces histoires que personnellement je ne vois que très très peu dans le cours de ma vie, c’est “micro micro peanuts”). Aussi vous ne parlez jamais d’immigration, il est pourtant évident que ce sujet n’a rien a voir avec le racisme, ce n’est pas parce que les racistes sont contre l’immigration (ce qui est cohérent) que toutes les personnes qui s’interrogent (ou même juste en discutent paisiblement) des conséquences que cela pourrait avoir (économie, mœurs, culture…) font de ces gens des racistes. Il me semble que quelqu’un de logique comme vous le comprend mais le sujet est tellement manipulé que personne malheureusement n’ose s’y aventurer dans milieux de “gauche”. (Guilluy l’a fait, on a vu comment comment il s’est fait désigné par Libération).

      +5

    Alerter
    • tepavac // 23.02.2019 à 03h14

      Nous sommes parfaitement conscient du problème Jacques, la source de ce désordre parmi d’autres, provient du pouvoir législatif et de l’exécutif.
      Le peuple doit d’abord retrouver sa souveraineté, et il le fera dignement.

        +1

      Alerter
  • Voline // 22.02.2019 à 20h25

    Admiratif de votre courage face aux calomnies et ici propos odieux dont vous êtes la cible; merci M. Berruyer pour votre très précieux travail.

      +2

    Alerter
  • Bracam // 22.02.2019 à 22h03

    J’ai l’impression de vous voir doublement victime, avec les victimes de la puanteur humaine. Parce que que d’énergie engagée et peut-être perdue pour vous et nous contre ce qui devrait nous sembler ignoble par principe et dans les faits. Vous faites probablement bien de ne pas “laisser passer”, mais je n’ai pas eu le courage de lire cette débauche d’information qui ramène à l’épouvante sans espoir ou presque. Oh non, je ne conteste pas cette réalité, là aussi je sais qu’il faut encore et encore préciser sans trop d’espoir d’être lu, mais j’ai presque l’impression que dénoncé en trois mot, l’immonde aurait plus d’impact qu’en 3000 lignes. J’ai le souvenir tout récent de ce journaliste dont le nom ne me revient pas qui explique comment il a été détruit par la “ligue du lol”, et la manière dont il a tout tenté pour exister, se faire entendre, survivre, de l’ironie à la colère en essayant la diplomatie ou la didactique.
    Je n’ai pas compris non plus, pardon, comment il était possible de glisser de la suspicion d’identité de l’éditeur du site abjection participative à la désignation de “BLL” comme en étant l’irresponsable. Mais s’agissant de cet individu, je vous adresse ma solidarité la plus grande dans la lutte que vous menez à la fois contre lui et contre ce qu’il représente.

      +0

    Alerter
  • Hugues // 22.02.2019 à 22h48

    Pourtant, sur son site, le 10 août 2018, le “monsieur qui voit des juifs partout” vous faisait presque un compliment : “Olivier Berruyer est un gauchiste mais disons que c’est un gauchiste raisonnable.”.

      +3

    Alerter
  • Patapon // 23.02.2019 à 01h48

    Rien que sur les pages blanches du Finistère, le résultat d’une recherche sur Le Lay fait 22 pages. C’est un nom très répandu.

      +0

    Alerter
  • Louis // 23.02.2019 à 03h49

    Je vous remercie de m’avoir fait découvrir Démocratie Participative.

    On dirait un espece de Gorafi mais version raciste / antisémite. Autant dire que vu ma tendance a apprécier l’humour noir c’est comme si vous veniez de m’offrir un grand sac de bonbons ! Les titres vendent du rêve !

    Et non je ne denoncerai pas Boris le Lay sur Twitter; y a assez de censure comme ça sur le net. Il a la droit d’etre con.

    La censure c’est la destruction de l’esprit critique.

      +3

    Alerter
  • Sébastien // 23.02.2019 à 04h07

    C’est sûr que le problème numéro 1 en France, c’est Boris le Lay. Je n’ajoute rien, le petit parfum de censure approche…

      +5

    Alerter
  • Greg // 23.02.2019 à 04h50

    honnetement je ne comprends même pas le besoin de se défendre face à ce genre de prose (enfin je le comprends à titre personnel pour OB, ça doit être énervant à force). Mais je ne comprends pas le besoin d’argumenter. Les types comme ce le Lay relèvent plus de la psychiatrie qu’autre chose. Ce qui m’a étonné cependant, et un peu inquiété à vrai dire , c’est l’audience mentionnée au début de l’article .

      +2

    Alerter
  • Yab Léo // 23.02.2019 à 08h14

    PIF…PAF…VLAMMM…!!!

    Œil pour œil, dents pour dents!
    Ce site mérite bien son titre d’Auto Défense Intellectuelle.

    Chapeau bas, ami Berruyer. Quelle réponse du tac au tac…Magistral!

      +1

    Alerter
  • Raskolnikov // 23.02.2019 à 11h46

    “La liberté d’expression totale, illimitée, pour toute opinion quelle qu’elle soit, sans aucune restriction ni réserve, est un besoin absolu pour l’intelligence.” Simone Weil – L’enracinement (1943)

    Je comprends que vous soyez remonté contre ce site. Et j’apprécie beaucoup votre critique détaillée qui montre les erreurs factuelles que ce site véhicule.

    Mais je ne comprends pas vos appels à censurer ce personnage. Je pense que vous vous tirez une balle dans le pied en faisant ça.

      +6

    Alerter
  • Nicolas D. // 24.02.2019 à 15h09

    Félicitations, l’exercice est réussie, j’ai bien ri et la déculottée reçue par Boris Le Lay est amplement méritée.

    J’ai toutefois une réserve, une seule à exprimer.
    Elle risque de vous choquer : en dépit de tout ce qu’elle peut charrier d’injures et de violences verbales, je suis contre la censure de la parole, que ce soit celle de Le Lay ou de tout autre individu. J’ai trop conscience de ce qu’a coûté à nos ancêtres la conquête de la liberté d’expression et les restrictions constantes qu’elle subit actuellement, avec la complicité tranquille des honnêtes gens, moraux et bien-pensants, m’inquiète au plus haut point. La citation de votre grand-père me paraît d’une brûlante actualité. Le fascisme, c’est tous les jours que je le vois se mettre en place dans notre société, justement par ces restrictions et cette censure grandissante de la parole. Je crains vraiment que nous soyons à un point de bascule de sorte que je crois urgent de rappeller cette phrase (qui n’est pas) de Voltaire (mais qui est belle quand même) : ” Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire.”

      +2

    Alerter
    • Yanka // 25.02.2019 à 04h43

      Le danger pour la nation semble être un nationaliste breton exilé au Japon ; aussi fait-on revenir de Syrie des centaines de jihadistes absolument non repentis, sans doute pour aider les forces de l’ordre le jour où Boris Le Lay reviendra en France à la tête d’une armée de samouraïs celtes !

        +2

      Alerter
  • Yanka // 25.02.2019 à 04h27

    Boris Le Lay n’est évidemment pas derrière le site pourri dénoncé. Il y a beaucoup de fantasmes sur ce personnage.

      +1

    Alerter
    • Nicolas D. // 25.02.2019 à 06h50

      La qualité de votre argumentation (“évidemment pas”) n’a d’égal que celle de votre humour… 😉

        +0

      Alerter
  • siberg // 25.02.2019 à 17h09

    Censurer non, c’est laisser la porte ouverte aux totalitarismes. Par contre, dénoncer point par point les fake news, ça c’est honnête intellectuellement. J’apprécie votre contribution Olivier !

      +1

    Alerter
  • Betty // 25.02.2019 à 23h59

    Juste un mot Olivier (deux): Encore MERCI!

      +0

    Alerter
  • Clauzip12 // 03.03.2019 à 22h17

    Je ne suis pas antisémite par conviction humaniste.
    Mon père ,résistant,antisémite par contagion avec et dans un mouvement politique des annees soixante n’avait ,sans chercher a me convaincre donné connaissance de l’existence de ce mouvement de pensée ,si l’on peut dire.
    Bien plus tard,participant a un repas officiel,j’étais place a côté d’un senateur qui,au cours d’une discution nous amena a parler des influences en politique et des capacites des juifs ,innées dans les metiers d’argent.
    Mes arguments contraires n’emousseres pas sa conviction,son vecu et son expérience personnelle lui donnant de facto la vérité.
    Comme quoi ,certaines croyances sont profondement ancrées dans les esprits d’une certaine population.Pourquoi? .

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications