Hier, les Décodeurs se sont encore essayés à l’économie, et aux graphiques, je vous conseille donc cet article “hilarant” sur la forme, mais dramatique sur le fond : Les manipulations graphiques de Marine Le Pen sur l’euro.

I. Les manipulations graphiques de Marine Le Pen des “Décodeurs” sur l’euro

Ils font encore au passage de la pub pour Marine Le Pen (“There is No Such Thing as Bad Publicity”, enfin pour le FN c’est apparemment vrai…), et m’obligent à écrire ce genre d’article…

Alors qu’ont-ils encore raconté ?

decodeurs

decodeurs

Euh, oui, pour étudier l’impact sur les productions industrielles du passage à l’euro, une bonne manière est en effet de prendre une base 100 en 2001, je ne sais pas trop faire autrement pour une juste représentation – on pourrait le faire commencer 2 ans plus tôt. Le graphique montré est très connu, et éloquent… (EDIT : graphique réalisé par le FN apparemment…)

decodeurs

Alors là les biquets, on va voir, mais ce n’est sûrement pas en changeant l’année de la base 100 que vous allez arriver à un résultat différent sur l’impact de l’euro… #Mathématiques #Charlots ?

Ça donne quoi ? :
decodeurs

Ah ben oui, forcément, en vrai, on constate que le changement de date ne change évidemment pas la conclusion – c’est mathématiquement normal…

On voit bien que la production industrielle de la France et de l’Italie sont frappées de plein fouet en 2000, au bénéfice de l’Allemagne ; l’Espagne résiste mieux, mais principalement car l’économie est alors sous injection de dette en raison de la bulle immobilière. Après, il ne faut évidemment pas tout attribuer à l’euro par simplisme (il y a une crise économique à ce moment-là, puis d’autres facteurs), mais on sait qu’il joue un rôle important.

Enfin, ce n’est vrai que pour les gens honnêtes et/ou compétents. Pas quand on cherche à créer une Fake News pour montrer mordicus que Marine Le Pen est une manipulatrice, et que l’euro a été un bienfait pour la production industrielle dans le sud de l’Europe…

Je ne commente pas plus, je crois que c’est clair ?

Même les libéraux l’ont vu et en rigolent encore…

decodeurs

Voilà… #Charlots !

[NB. : j’avoue c’est très drôle quand on a un profil matheux. Si ce n’est pas votre cas, disons que c’est exactement la même chose que si les Décodeurs vous disaient : “Marine Le Pen ment en disant qu’il pleuvait au rez-de-chaussée de votre immeuble. Il suffit en effet d’aller regarder dehors par la fenêtre du 4e étage de l’immeuble, et on verra que la météo n’est pas la même…]

Attendez, il y a mieux, ils ont l’explication, car ce sont des spécialistes en tout… :

decodeurs

Aaaaaaaaaah, nos problèmes, c’est juste la “crise financière américaine partie des États-Unis”, qui a pris le bateau, et 5 jours après, elle est arrivée en Europe !

Je suis bête…

Moi qui pensais qu’il y avait un impact de l’euro sur les problèmes financiers justement – du genre les incroyables déséquilibres commerciaux qu’il a permis, qui ont fini par déséquilibrer des systèmes bancaires encore nationaux, l’endettement à outrance qu’il a permis, la féroce guerre de compétitivité par les salaires qu’il a engagée, de même que la bulle immobilière espagnole ou les bulles grecques, etc. J’aurais décidément dû demander aux Décodeurs avant d’écrire mon livre Les faits sont têtus

Mais enfin, comprenons bien que l’euro a aussi un rôle dans la gravité de la crise de 2008…

Et pour finir les Décodeurs mettent deux graphiques identiques, avec 2 années différentes :

decodeurs

Incroyable cassure au début du siècle, vous voyez !

decodeurs

Ben pareil – c’est exactement la même chose, mais en moins simple à voir…

On voit à quel point l’euro a bénéficié à l’Allemagne – d’où l’impact sur la France, mais aussi sur des pays hors zone euro, comme le Royaume-Uni – ou aussi les États-Unis, d’où les tensions actuelles Trumpo-Merkeliennes…

Bref, les pauvres n’ont pas l’air de voir qu’ils se ridiculisent encore plus…

Et ils boiront le calice jusqu’à la lie. Parce que regardez bien : pour leur démonstration, ils ont dû aller chercher 2 sources différentes : la Fed américaine pour la base 1999, puis l’OCDE pour la base 2010. Mais on voit, forcément que si la tendance est proche, on n’a pas exactement les mêmes données – ce qui est assez normal en pratique.

MAIS cela montre une chose assez terrible : c’est que les Décodeurs n’ont absolument pas compris qu’il suffisait de (et qu’ils auraient dû) prendre une seule source, et de simplement multiplier courbe par courbe par le rapport entre les années 1999 et 2010 pour changer d’année de base – c’est homothétique un changement d’année de base ! C’est juste une règle de trois… Bref, ils ne maîtrisent pas des mathématiques élémentaires.

Et on comprend mieux ce nouveau naufrage…

Bon, allez, un petit bonus pour finir. Normalement, les 3 courbes sont censées se couper au même endroit, hein… 😉

decodeurs

On dira “salarié du Monde” plutôt… Je comprends qu’il ait préféré rester anonyme.

II. Des petits soucis réguliers avec les chiffres…

Rappelons ce qu’est un décile en mathématiques : chacune des 9 valeurs qui divisent un jeu de données, triées selon une relation d’ordre, en 10 parts égales, de sorte que chaque partie représente 1/10 de l’échantillon de population. Ce sont donc 9 valeurs, qui déterminent donc 10 intervalles.

1/ 25 juillet 2012

decodeurs

decodeurs

2/ 19 septembre 2014

Les Décodeurs s’essayent aux statistiques avec pas mal d’erreurs dans la première version :

decodeurs

decodeurs

La version finale corrigée

Fantastique dialogue :

decodeurs

Oui !

decodeurs

Oui ! Mais la personne parlait du 10e intervalle…

decodeurs

Ah, euh, Non là…

decodeurs

Euh, non… C’est le 9e intervalle inter-décile là…

decodeurs

decodeurs

decodeurs

decodeurs

decodeurs

3/ 16 octobre 2014

Comme un mois plus tard ils y reviennent avec une application, on se dit que c’est compris

decodeurs

eh bien non, ils font la même erreur…

decodeurs

Du grand Laurent…

4/ 22 avril 2013

Samuel Laurent tweete sur un article de La Tribune, avec une forte information :

decodeurs

Mais pas de bol, il n’a pas vérifié les montants qui se calculent dans le lien qu’il donne :

decodeurs

Le seuil de 0,5 % est donc à environ 3000 € par mois. Et donc… :

decodeurs

decodeurs

À suivre….

163 réponses à Création d’une Fake news : quand les “Décodeurs” manipulent le fact-checking d’un graphique de Marine Le Pen

Commentaires recommandés

kasper Le 22 mars 2017 à 04h35

J’avoue etre complètement surpris. Vu l’importance des graphiques et des chiffres dans le travail des décodeurs (“venons en aux faits “,n’est ce pas) je pensais naivement qu’il y en avait au moins un qui touchait sa bille en statistique et qui vérifiait avant mise en ligne. Mais bon en fait meme pas.

C’est assez incroyable. Un peu comme si on confiait les articles sur la Russie a quelqu’un qui deteste ce pays et ses habitants et heu… C’est un mauvais exemple, j’ai rien dit.

Vu l’attitude de Laurent face a la critique, ca ne m’etonne pas qu’ils n’apprennent pas de leurs erreurs. Bref, diffusion régulière de fausses données et biais partisan, refus de s’amender : la pastille rouge leur pend au nez.

  1. kasper Le 22 mars 2017 à 04h35
    Afficher/Masquer

    J’avoue etre complètement surpris. Vu l’importance des graphiques et des chiffres dans le travail des décodeurs (“venons en aux faits “,n’est ce pas) je pensais naivement qu’il y en avait au moins un qui touchait sa bille en statistique et qui vérifiait avant mise en ligne. Mais bon en fait meme pas.

    C’est assez incroyable. Un peu comme si on confiait les articles sur la Russie a quelqu’un qui deteste ce pays et ses habitants et heu… C’est un mauvais exemple, j’ai rien dit.

    Vu l’attitude de Laurent face a la critique, ca ne m’etonne pas qu’ils n’apprennent pas de leurs erreurs. Bref, diffusion régulière de fausses données et biais partisan, refus de s’amender : la pastille rouge leur pend au nez.


    • Surya Le 22 mars 2017 à 07h25
      Afficher/Masquer

      Le coup de l’incompréhension des déciles qui sont neuf valeurs qui divisent 10 intervalles entre les bornes est encore plus énorme que de ne pas comprendre un graphique en base 100. Ils sont du sécher les cours de maths au lycée non ?


      • bob Le 22 mars 2017 à 08h54
        Afficher/Masquer

        c’est ça le problème des cancres, ils finissent tous journalistes.


      • Surya Le 22 mars 2017 à 09h05
        Afficher/Masquer

        Les deux graphies sont valides (au temps / autant)


        • Gérard Couvert Le 22 mars 2017 à 10h21
          Afficher/Masquer

          alterum tantum est infiniment plus proche que l’usage musical ou militaire de “au ttemps”


        • Le Rouméliote Le 22 mars 2017 à 11h40
          Afficher/Masquer

          C’est pas OTAN ? En emporte le vent… Non, les deux graphies ne sont pas valides ! Autant pour moi n’est pas au temps des cerises…


      • Friedan Le 22 mars 2017 à 09h32
        Afficher/Masquer

        La véritable expression est “au temps pour moi”. C’est parce qu’un grand nombre de personnes ne la comprennent pas, ou ignorent son origine (militaire) que l’expression “autant pour moi” est tolérée, mais pas justifiée.
        Vous ne pinaillez pas, vous vous trompez et faites étalage de votre ignorance 😉


      • Karoox Le 22 mars 2017 à 09h55
        Afficher/Masquer

        Pinailler OK, mais sans dire n’importe quoi : autant pour moi= je veux la même chose ; au temps pour moi= je m’excuse…
        http://bescherelletamere.fr/autant-pour-moi-ou-au-temps-pour-moi/


      • Philippe chauveau Le 22 mars 2017 à 10h08
        Afficher/Masquer

        Bonjour, je pense que la bonne expression est au temps pour moi. Cela viendrait de la désynchronisation par un soldat de la marche au pas cadencé.


      • Amora Le 22 mars 2017 à 10h12
        Afficher/Masquer

        Il faut savoir ceci: autant vient du latin populaire aliud tantum lui-même issu du latin classique alterum tantum, « une autre fois autant ». Donc le terme comprend d’emblée une notion de temps. Il y a plusieurs hypothèses sur l’origine de l’expression “au temps pour moi”:
        1. Celle de l’Académie française, où l’expression est issue de la musique classique dans lequel on reprend « au temps ! » pour commander la reprise d’un mouvement depuis le début. Elle aurait finalement glissé vers le sens figuré actuel : ainsi prononce-t-on cette locution pour admettre une erreur, en signifiant que l’on va éventuellement reconsidérer la question. Elle aurait été reprise par les chefs d’orchestre quand ils se perdaient dans la partition. Lorsqu’il se rendait compte d’un écart sur ce qu’il indiquait, le chef d’orchestre demandait de reprendre au temps pour lui (c’est le temps du chef d’orchestre que tout le monde doit suivre) pour que tout le monde soit à la même mesure.

        suite après…


      • Amora Le 22 mars 2017 à 10h13
        Afficher/Masquer

        suite:
        2. Celle défendue par Claude Duneton et Frédéric Allinne, la graphie au temps pour moi serait en réalité une forme cuistre ou pédantesque de autant pour moi et l’hypothèse des origines militaires de l’expression serait une légende, une sorte de « canular étymologique », comme on en a inventé pour l’origine de beaucoup d’expressions.

        3. Autant pour moi serait une forme elliptique de C’est autant pour moi, sous-entendu C’est autant d’erreur que l’on peut mettre à mon actif et cette expression date du XVIIe siècle…. alors qu’au temps pour moi ne date que de 1898, par un journaliste (tiens!) publiée dans La Petite Caricature, « au temps pour moi » qui est remplacé par « autant pour moi ». En (1902), Paul Reboux écrit : « Elle n’est pas là, pensa-t-il. Autant pour moi… Ma foi, allons-y tout de même ! » Il semble que la forme Autant pour moi dérive de Autant. en simple mot-phrase.(source: Paul Reboux, feuilleton « Josette », Le Journal, 7 octobre 1902 )


        • Didier Le 22 mars 2017 à 11h42
          Afficher/Masquer

          Pour être tout à fait correct, il faudrait dire “C’est autant d’erreur qu’on peut mettre à mon PASSIF”.


      • sg Le 22 mars 2017 à 10h21
        Afficher/Masquer

        J’ai ludans de nombreusese sources serieusese que “au temps pour moi” serait l’expression correcte, c’est étonnant je vous l’accorde, apparemment ça viendrait du jargon militaire. Mais comme le montre le commentaise précédent ce n’est pat aussi simple. On peut donc pardonner ça à Adrien, ce nest pas trivial.


      • PierreH Le 22 mars 2017 à 10h29
        Afficher/Masquer

        Certains considèrent même “au temps” comme étant “plus correct” et reprennent ceux qui utilisent “autant”. Il ne faut quand même pas exagérer dans la critique excessive des journalistes…


      • Theoven Le 22 mars 2017 à 10h31
        Afficher/Masquer

        Euh non, ne faites pas vous-même une sortie de route. “Au temps pour moi” est la graphie officielle, même si elle fait débat. Pour l’instant, c’est la position de l’Académie, du Robert et de Grévisse.


      • Fougnard Le 22 mars 2017 à 11h57
        Afficher/Masquer

        Info wikipedia : “Selon l’Académie française1, « au temps » est une expression militaire signifiant qu’un des soldats n’était pas dans le temps en faisant un mouvement, et que l’opération doit être reprise depuis le début.”. De ce fait, pour l’Académie française, la bonne graphie est “au temps”.
        Un article de Wikipedia est nettement plus crédible qu’un tweet de Laurent. Néanmoins, sur l’ortographe, il a raison. Une fois n’est pas coutume.


      • LBSSO Le 22 mars 2017 à 12h06
        Afficher/Masquer

        Je me demande comment des journalistes ne maîtrisent pas les intervalles .

        Ne se sont-ils jamais aperçus que lorsque ils écrivent sur 4 colonnes en pages intérieures d’un journal,Le Monde pris au hasard par exemple, qu’ils y avaient 5 marges (2 marges,une à gauche , une à droite de la page et 3 espacements entre les colonnes pour leur rappeler précisément leurs cours) ?

        “Mon” modeste imprimeur ,qui depuis a fermé boutique, le savait lui !


      • au temps pour moi Le 22 mars 2017 à 12h07
        Afficher/Masquer

        Les deux formes sont fréquemment retrouvées, mais il est bel et bien conseillé d’écrire “au temps pour moi” comme l’atteste ce lien vers le site de l’Académie française : http://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#16_strong-em-au-temps-pour-moi-em-strong


      • Getafix Le 23 mars 2017 à 17h20
        Afficher/Masquer

        “Maths”, n’exagérons pas les termes.
        Les problèmes de barreaux d’échelle et d’intervalles, j’ai du faire cela en CE2 ou CM1.


    • Tunkasina Le 22 mars 2017 à 10h54
      Afficher/Masquer

      Je trouve cela assez banal, en fait.

      Je doute qu’on puisse briller en école de journalisme sans maîtriser les lettres, et donc, (à part pour quelques hyperactifs ou zèbres), moins maîtriser les maths.

      Sans compter qu’au final, ceux qui réussissent avec brio, se destinent à mon avis à l’information, et pas à la rédaction d’articles de -blogs- (car c’est le parcours de ce gars, et les “décodeurs”, c’est pas franchement autre chose : de la news vite faite, sur l’actualité).

      Bref, la médiocrité de l’infotainment entretient la médiocrité de ses rédacteurs, c’est parfaitement logique.

      Seul un passionné peut faire un travail de fond et d’analyse sérieux dans ces cas là, c’est pour ça que je lis “Les Crises”. Et n’en déplaise à ces “décodeurs”, je garde aussi mon esprit critique, et je prend chaque article d’OB avec les pincettes qui vont bien.

      Parce que si je manquais d’esprit critique, ben j’allumerais TF1, et je m’en contenterais, je creuserais pas par ailleurs à temps perdu.

      CQFD.


      • Vladimir K Le 22 mars 2017 à 18h29
        Afficher/Masquer

        @Tunkasina Parmi les passionnés, on peut citer par exemple l’excellent Romaric Godin

        Il y en a aussi dans la presse spécialisée (je pense notamment à la presse aéronautique que je connais bien)


    • R. Le 22 mars 2017 à 11h04
      Afficher/Masquer

      J’ai du mal à comprendre. Bon moi je m’y connais pas mal en biostats, dons forcément, en statistiques je ne suis pas une bille. M’enfin si j’étais journaliste au Monde, je consulterais notre statisticien pour vérifier que je ne raconte pas trop d’âneries, non? Je rêve? Ca me semble tellement évident pourtant.

      Là je viens de regarder la vidéo d’Asselineau qui montre son passage aux grandes gueules… je ne suis pas économiste mais la réaction des journaliste à propos de l’abandon de l’euro…. comment en est on arrivés là? Comment en est on arrivé aux journalistes non seulement ignares mais ne préparant même pas leur sujet? pauvre de nous!!!


      • almuixe Le 22 mars 2017 à 21h51
        Afficher/Masquer

        Des journalistes incompétents, finalement c’est l’aubaine. Les gens ignares sont plus faciles à manipuler. Quand on n’est pas capable de critiquer, on ne peut que répéter la bonne parole, celle qui a cours dans son petit milieu.


    • G. Le 22 mars 2017 à 12h25
      Afficher/Masquer

      Il faut se méfier comme de la peste de toute personne qui prétend vous expliquer comment penser, quoi lire, ou comment “décoder” l’actualité…


    • Vladimir K Le 22 mars 2017 à 13h52
      Afficher/Masquer

      Et encore, vous n’avez sans doute pas vu leur article sur les réfugiés en Allemagne (18 février 2016) :

      Pour calculer la proportion de meurtres commis par des migrants en Allemagne par rapport à la totalité (migrants + locaux), ils prennent le chiffre des meurtres commis par des migrants en 2015 et le comparent au nombre total de meurtres en Allemagne en… 2014.

      Prendre deux contextes différents pour une comparaison, je n’ai jamais vu ça ailleurs que chez les décodeurs.


  2. Silenoz Le 22 mars 2017 à 04h36
    Afficher/Masquer

    Le plus magnifique reste que leurs deuxième graphique part d’une base 100 en 1999 de … 104 pour l’Allemagne ! Et encore mieux , de 108 en 2010 toujours pour l’Allemagne . Et tout cela avec un graphique juste au dessus !

    Qui manipule quoi ?


    • NICOLE DE NICOMAQUE Le 22 mars 2017 à 05h22
      Afficher/Masquer

      Quelle bande de charlots ces Decodex !

      Et ça veut donner des leçons à la terre entière…

      Il ne va pas faire long feu au journal Le Monde mézigue Samuel Laurent…

      Le type doit être la risée de Paris au delà du périphérique !


      • Eric83 Le 22 mars 2017 à 09h26
        Afficher/Masquer

        Pourquoi, malheureusement, ne tiendraient-ils pas longtemps ? Ils font le job qui leur est demandé :
        faire de la propagande pour Macron et “casser” les gêneurs.
        Chacun peut constater que les Décodeurs cherchent à manipuler les lecteurs en déformant l’information mais l’impact des Décodeurs – média national – est sûrement, et là encore malheureusement, plus important que celui de du blog Les Crises.

        D’autre part, il apparaît qu’un 1er article sur ce fameux graphique – graphique présenté fréquemment par le président de l’UPR – est sorti dans le Parisien, pas plus brillant que celui des Décodeurs et en profitant pour présenter des “détournements” ridiculisant MLP.
        http://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/debat-que-dit-le-graphique-brandi-par-marine-le-pen-21-03-2017-6781617.php


        • Dominique Le 22 mars 2017 à 15h39
          Afficher/Masquer

          « Ils font le job qui leur est demandé »
          Un job à haut risque et tout ça pour même pas 3000 € par mois !
          Un maître contorsionniste de cet acabit ne devrait pas accepter un salaire de misère (pour Paris).


          • RGT Le 22 mars 2017 à 18h27
            Afficher/Masquer

            Moins de 3 000€ par mois, pour une buse pareille, c’est très très bien payé.
            Il est dans la moyenne des grouillots qui se prostituent auprès des Grands Médias.

            S’il avait eu un tant soit peu de connaissances en statistiques il aurait pu les trafiquer de manière plus intelligente et plus difficile à mettre en évidence.
            Il suffisait d’aller chercher dans les facteurs de confusion et de trouver celui qui correspond le mieux à ce que l’on veut démontrer.

            Par contre, quand on fait ça il est préférable de savoir courir très vite car quand les faits (très têtus) reviennent on a intérêt à être très loin (au moins sur Pluton dans le cas de l’€uro).

            Dans les années 70, on apprenait les stats en 2nde…

            Maintenant c’est en MASTER 2 ou en enseignement post-universitaire ?


      • bob Le 22 mars 2017 à 09h55
        Afficher/Masquer

        non pas la risée car les français sont nuls en math et ne comprennent pas plus que samuel laurent


        • Brice Le 22 mars 2017 à 10h55
          Afficher/Masquer

          Ah, je croyais pourtant que la France était réputée pour la qualité de sa formation en mathématique…Depuis Napoléon.
          Je dis une bêtise ?


        • BrianDuSysCat Le 22 mars 2017 à 11h09
          Afficher/Masquer

          À noter qu’on est l’un des pays qui a le plus de médailles Field (“Nobel” des maths ), donc le niveau général est très bas, mais aussi très inégal. “On” écrème la population de ses meilleurs éléments en maths et “on” laisse tomber les autres, en pratique….


          • RGT Le 22 mars 2017 à 18h52
            Afficher/Masquer

            J’ai fait partie de “l’expérience de la génération perdue”…

            En 1969, lors de mon entrée au collège, j’ai fait partie des “sacrifiés” de la réforme des “Maths modernes”.

            Certes, la théorie des ensembles de Bourbaki était excellente mais leur enseignement des plus déplorables, particulièrement au niveau des enseignants qui n’avaient pas été formés et qui ne comprenaient STRICTEMENT RIEN !!!

            Quelques années plus tard il y a eu un grand rétropédalage et tout ce que nous avions appris devait être mis à la poubelle pour “corriger le tir”.

            Ce qui fait qu’avec tous mes amis nous passions les cours de maths à… jouer à la Belotte, au Morpion, à lire “Moto journal” ou à contempler admiratifs les filles qui papotaient…
            En fait, les VRAIS cours de maths avaient lieu en Physique !!!

            Toute une génération nulle en maths qui s’est retrouvée, pour les plus chanceux, à devoir combler leur retard sur les bancs de la fac (< 20% des élèves à l'époque).

            Un beau gâchis pondu par nos "Grands Énarques".


    • bm607 Le 22 mars 2017 à 14h42
      Afficher/Masquer

      Pour ma part je vous trouve plutôt sévère avec cet article des décodeurs.

      Leur premier graphe semble dire clairement que les Allemands avaient du mal à nous rattraper depuis 3 décennies, mais que maintenant (et si ce n’est dès l’arrivée de l’Euro c’est au moins pendant la période de l’Euro), elle nous a tous rattrapés puis dépassés. CQFD.

      Mais bon, d’accord, il aurait sûrement préféré ne pas arriver à cette conclusion :-/… Encore raté comme dirait Olivier !

      NB : évidement le raisonnement ne tient pas (il dépend du point choisi comme rencontre des courbes), c’était juste pour monter le n’importe quoi du raisonnement des décodeurs, la possibilité de conclure au contraire de ce qu’ils voulaient avec leur courbe refaite.


      • Getafix Le 23 mars 2017 à 17h22
        Afficher/Masquer

        Non. prendre une base 100 au début du phénomène que l’on étudie, c’est plus que classique, c’est niveau Terminale ES.


  3. Jiojio Le 22 mars 2017 à 04h46
    Afficher/Masquer

    Hallucinant, c’est vraiment des billes.. Je n’aime pas être méchant mais à ce niveau ce n’est pas possible qu’ils occupent un quelconque poste à responsabilité


    • calal Le 22 mars 2017 à 09h24
      Afficher/Masquer

      cela illustre les phrases types genre “il vaut mieux avoir des relations que des competences”, “la france n’est plus une meritocratie”.
      comme les costards de fillon illustrent la phrase de macron ” faut travailler pour se payer un costard”.
      pis comme beaucoup l’on dit,etre nul en maths est une excuse socialment acceptable en france. facon regardez le % d’enseignants en france qui ont fait des etudes de science,pire le nombre d’instits ayant des etudes litteraires…


    • Lt Anderson Le 22 mars 2017 à 10h38
      Afficher/Masquer

      Je doute que pour Le Monde ils soient “responsables” de quoique ce soit ni même qu’ils aient un poste “à responsabilité”. Juste des petites mains qui diffusent la propagande, comme des petits lutins mais du “côté obscur”.


  4. Ray Le 22 mars 2017 à 05h06
    Afficher/Masquer

    Tout s’éclaire (et vous allez gagner du temps), en percutant que ce ne sont pas de journalistes mais des militants.


    • NICOLE DE NICOMAQUE Le 22 mars 2017 à 05h27
      Afficher/Masquer

      Des militants ? ….des Mickeys, oui !

      Il faut souvent des compétences en tant que militant…

      Mais où sont les leurs ?

      …. à part celles d’être des mouchards, des petit flics intrigants au sein d’une caste satisfaite d’ un système économique de plus en plus inique ?


  5. Fortinat Le 22 mars 2017 à 05h22
    Afficher/Masquer

    M’est avis, qu’ils ne tiendront pas longtemps à ce tempo-là! Nazes à ce point et prétendre aiguiller la multitude, je me pince! Cela devient presque intéressant ne trouvez-vous pas monsieur Berruyer?


    • Eric83 Le 22 mars 2017 à 09h25
      Afficher/Masquer

      Pourquoi, malheureusement, ne tiendraient-ils pas longtemps ? Ils font le job qui leur est demandé :
      faire de la propagande pour Macron et “casser” les gêneurs.
      Chacun peut constater que les Décodeurs cherchent à manipuler les lecteurs en déformant l’information mais l’impact des Décodeurs – média national – est sûrement, et là encore malheureusement, plus important que celui de du blog Les Crises.

      D’autre part, il apparaît qu’un 1er article sur ce fameux graphique – graphique présenté fréquemment par François Asselineau – est sorti dans le Parisien, pas plus brillant que celui des Décodeurs et en profitant pour présenter des “détournements” ridiculisant MLP.
      http://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/debat-que-dit-le-graphique-brandi-par-marine-le-pen-21-03-2017-6781617.php


    • Pencilivy Le 22 mars 2017 à 10h31
      Afficher/Masquer

      Hélas, une partie de la multitude suit ce qu’ils disent. Ceux qui se renseignent et contestent le partagent entre eux (internet, réseaux sociaux) et c’est ainsi qu’on se dit qu’ils ne vont pas durer, mais à parler avec des gens qui ne s’intéressent pas aux chiffres et lisent le Monde comme toujours une source sûre à leurs yeux (une génération au-dessus, des quadra/quinqua pour ce que je peux dire dans mon entourage), il y a de quoi parfois se désespérer… Entendre sur des grandes émissions comme C dans l’Air les journalistes du Monde ou de l’Express défendre leur bout de gras avec toujours ce voile de vertu des journalistes et savoir que beaucoup de gens vont écouter sans rechigner laisse un goût bien amer.


      • Granny Spoth Le 22 mars 2017 à 12h24
        Afficher/Masquer

        Oui, c’est désespérant.
        Mes parents, pourtant éduqués, qui se vantent de ne pas jamais s’informer sur les médias indépendants et les réseaux sociaux, en me disant qu’eux au moins, ils ne lisent que des sources fiables.. aaaaaaaaaaaaaaaa (je veux me tuer)… Les médias traditionnels perdent constamment des parts de marchés. Ils ont bien compris qu’il fallait à tout prix décrédibiliser internet, où il n’y a forcément que des “fake news”.
        On a tué la curiosité intellectuelle en France. On vante le prêt-à-penser et les débats d’apparences.


      • RGT Le 22 mars 2017 à 19h34
        Afficher/Masquer

        “une génération au-dessus, des quadra/quinqua”…

        Je ne sais pas quelles sont vos relations mais si j’étais à votre place j’en changerais.

        Personnellement je suis en fin de “quinqua” et les seules personnes que je connaissent qui lisent l’Immonde sont… mes parents et leurs relations, franchement “octa” bien mûrs…

        On en choisit pas ses parents et à leur âge il n’y a plus rien à faire sinon les respecter (sans pour autant les approuver).

        Quand cette génération s’éteindra un certain quotidien vespéral (et bien d’autres aussi) perdra la majorité de son lectorat.

        Il ne restera bientôt plus que les zones d’embarquement aéroportuaires qui permettront à ces “dealers” d’écouler leur “dope”.


    • BrianDuSysCat Le 22 mars 2017 à 11h13
      Afficher/Masquer

      Juste le temps des élections, de manière à bloquer toutes critiques contre Macro, en traitant les sceptiques de fachos et de conspis. Après les élections ils seront sans doute bon à jeter comme un brouillon.


  6. basile Le 22 mars 2017 à 05h41
    Afficher/Masquer

    en fait, ils ne maîtrisent même pas le français (pour des journalistes) et n’ont pas compris que %, pourcentage, ça veut dire « pour cent » (pour 100). Comme moi quand j’avais 5 ans, je n’avais pas compris qu’une scieàmétaux, c’était une scie à métaux.

    j’ai souvent entendu dire que pour maîtriser les maths, il fallait maîtriser le français. Et qu’on peut corriger des lacunes en math si on est bon en français, mais pas l’inverse. Etre mauvais en français ne se corrige pas.

    donc la base 100, permet d’avoir immédiatement et visuellement une différence en % à partir d’une date donnée.

    lire 105, par exemple, c’est plus pratique que devoir faire 118,86 / 113,20, pour trouver 5 %


  7. Dubreuil Le 22 mars 2017 à 06h15
    Afficher/Masquer

    Acessoirement la …., de Le Pen y compris, c’est de penser que l’Euro marque une rupture alors qu’il y avait le SME avant qui produisait des effets similaires.

    Sauf pour l’Italie par exemple qui a fortement dévalué juste avant le passage à l’euro.
    Pour l’Italie il faudrait regarder précisément leur taux de change réel sur la période.

    En tout cas si les décodeurs essaient de nous dire que le taux de change réel de différents pays est sans effet sur leur production industrielle relatives, c’est intéressant, ça mérite un prix nobel.

    Ils devraient nous démontrer aussi que cette absence de lien est vraie quelle que soit la spécialisation industrielle et que en particulier les pays vendant des biens servant à la production industrielle des autres (comme l’Allemagne) sont aussi sensible à l’évolution du taux de change que ceux qui vent des produits de consommation finale ou des produits très chers à destination des Etats.


    • KM Le 22 mars 2017 à 12h59
      Afficher/Masquer

      Tout à fait vrai, en fait le peg FRF-DEM est quasiment effectif dès la fin des années 80.
      Ca fait donc presque 30 ans que la France vit dans la zone DM d’une certain façon.
      On aurait donc pu logiquement penser que les effets se seraient fait sentir beaucoup plus tôt.
      D’ailleurs je n’ai jamais compris pourquoi personne n’opposait cet argument à MLP (Non en fait, c’est juste réthorique, je sais pourquoi : on a juste affaire à des débiles…)

      Mais c’est sans tenir compte d’un événement majeur qui a masqué ces effets pendant plus de 10 ans : La réunification allemande !
      La RFA a du digérer le “boulet” de sous-compétitivité de la RDA, ce qui lui a pris 10 ans (les courbes de compétitivité FR-ALL se sont recroisées vers 2000), et depuis, ce qui devait arriver arriva…


      • sassy2 Le 22 mars 2017 à 15h58
        Afficher/Masquer

        peuvent pas en parler :
        les 35h contre haartz 4
        code du travail

        etc…


  8. DUGUESCLIN Le 22 mars 2017 à 06h41
    Afficher/Masquer

    Encore un petit effort et ces journalistes militants vont expliquer aux pauvres qu’ils sont devenus riches et que les riches ne le sont “pas tant que ça” grâce à l’européisme. Encore un peu plus d’europe et il n’y aura plus de pauvres.


    • JCH Le 22 mars 2017 à 10h36
      Afficher/Masquer

      Et vu leurs compétences en calcul et en statistiques, il ne va pas leur être trop compliqué de bidonner quelques graphiques pour appuyer leurs propos. Avec plein de couleurs, ç’est moins austère.


  9. Prae Le 22 mars 2017 à 06h50
    Afficher/Masquer

    “The more I read articles in newspapers about things I know about, the more I see that I should stop trusting articles on things I know nothing about.”

    Je crois que leur article a fait rire quiconque a fait quelques etudes scientifiques ou on manipule des graphiques a longueur de journée. Je range ca dans leur grande campagne de tirage de balle dans le pied ; ils se rendent meme plus compte qu’a force de se décrédibiliser constamment comme ca, tout le monde va finir par se rendre compte que leur format est stupide.

    Au passage, mon domaine c’est l’agronomie et la bio, et je vous confirme : c’est des inepties une fois sur deux et (hasard ?) surtout quand on parle de modele economique agricole.


    • Micmac Le 23 mars 2017 à 01h12
      Afficher/Masquer

      Pas besoin d’études scientifiques… Les déciles sont au programme de maths de 4ième…

      Ça me fait irrésistiblement penser à Sarko sortant en hurlant du ministère des Finances (après avoir contacté quelques journalistes), au sujet de je ne sais plus quel impôt calculé sur le salaire médian. Et le Sarko éructant sur le jargon administratif, alors que l’énoncé était limpide pour n’importe quel élève de 4ième qui avait compris son cours de maths…

      Et le gars était ministre des Finances (soupir…).


    • Micmac Le 23 mars 2017 à 01h15
      Afficher/Masquer

      Je vous rejoins : dés qu’on connait bien un sujet, si un “journaliste” fait un nartic sur la question, on grimpe aux rideaux… alors que bien souvent, il aurait suffi que le gars passe un tout petit peu de temps à creuser la question au lieu de faire des copié/collés…


  10. MS Le 22 mars 2017 à 07h07
    Afficher/Masquer

    Je me permets d’indiquer ce site à Samuel Laurent :
    http://matoumatheux.ac-rennes.fr/num/pourcentages/5/calculer1.htm#5
    exercices sur les pourcentages – niveau 5ème…
    … cela lui fera une bonne base.


    • Getafix Le 23 mars 2017 à 18h06
      Afficher/Masquer

      Je suggère pour ma part que ses collègues lui offrent une échelle Playmobil pompier qu’il pourra conserver à côté de son clavier. Il pourra compter les barreaux et les intervalles, et cela l’aidera beaucoup pour les déciles.


  11. A. F. Le 22 mars 2017 à 07h15
    Afficher/Masquer

    Bientôt les verbes *décoder* et *déconner* seront synonymes.
    Concernant *décile* et *débile*, ce sera plus dur d’en faire des synonymes…


    • LBSSO Le 22 mars 2017 à 12h10
      Afficher/Masquer

      Comment des journalistes ne peuvent pas maîtriser les intervalles ?

      Ne se sont-ils jamais aperçus que lorsque ils écrivent sur 4 colonnes dans une page intérieure d’un journal,disons au hasard Le Monde , qu’ils y avaient 5 marges (2 marges,une à gauche plus une à droite de la feuille et 3 espacements entre les colonnes, pour leur rappeler précisément leurs cours) ?

      “Mon” modeste imprimeur ,qui depuis a fermé boutique, le savait lui !


    • LBSSO Le 22 mars 2017 à 12h18
      Afficher/Masquer

      Comment des journalistes peuvent-ils ne pas maîtriser les intervalles ?

      Ne se sont-ils jamais aperçus que lorsqu’ ils écrivent sur 4 colonnes dans une page intérieure d’un journal,disons au hasard Le Monde , qu’il y a 5 marges (2 marges,une à gauche et à droite de la feuille plus 3 espacements entre les colonnes, pour leur rappeler précisément leurs cours) ?Ils n’ont jamais réalisé de mise en page ?

      “Mon” modeste imprimeur ,qui depuis a fermé boutique, le savait lui.
      Remarquez, écrire sur 4 colonnes avec un tel talent ,ça ne doit pas leur être arrivé souvent, alors 10 vous imaginez !?


  12. Christophe Foulon Le 22 mars 2017 à 07h16
    Afficher/Masquer

    Merci M. Berruyer pour cette énième ‘defakenews’ (jeu de mot, je précise parce que par les temps qui cours une fausse interprétation est si vite arrivée)

    Je suis abasourdi de votre réaction sourcée à vitesse luminique.
    Moi-même en lisant cette connerie de déconex, je me suis étouffé avec leur histoire de base 100, qui ne modifie en rien la réalité des faits mais sert juste à mettre un rapport de temporalité PIB/€, pour l’affaire qui nous intéresse.
    Pour faire grossier, les glissements de rapport de base permettent de faire des beaux dessins.
    Mme Le Pen en exibant cette courbe ne ment pas. (Si quelques journalistes pouvaient la titiller sur le fond ça m’arangerait).


  13. Dizalch Le 22 mars 2017 à 07h33
    Afficher/Masquer

    Canal a fait arrêté les “Guignols de l’Info”… Mais! la Nature ayant horreur du vide…

    Voilà qu’on les retrouve cette année sur les “Déconneurs de l’intox”!… Tout un programme…

    Et, pour cette nouvelle saison… les “marionnettistes” de ces “Fakes News”, jouent leur propre rôle au quotidien!… pour votre plus grand plaisir!… (ou pas…)

    (je ne sais pas encore si l’on doit en rire… ou en pleurer… pauvre de nous… mais quels “guignols”…)


    • bob Le 22 mars 2017 à 08h57
      Afficher/Masquer

      des guignols de l’info, oui c’est tout à fait ça.


  14. PatrickLuder Le 22 mars 2017 à 07h34
    Afficher/Masquer

    Allez, un peu d’indulgence enfin, c’est l’école des fans !


  15. Yanka Le 22 mars 2017 à 07h37
    Afficher/Masquer

    Les Décodeurs, ou les guignols de l’informe…


  16. François Le 22 mars 2017 à 07h38
    Afficher/Masquer

    C’est juste incroyable qu’ils puissent être aussi mauvais à ce niveau de responsabilité.

    La question devient comment il on eu ce job?? par quelles relations?
    car la possibilité qu’ils aient été recruté pour leurs compétences ne peut plus être retenue.


    • Mijorln Le 22 mars 2017 à 10h35
      Afficher/Masquer

      “la possibilité qu’ils aient été recruté pour leurs compétences ne peut plus être retenue.”

      Hélas si.

      La formation de journaliste se cantonne essentiellement en la capacité d’ingurgiter le plus de brèves possible (sans les contextualiser) pour en faire des revues de presse, cela le plus souvent sur un ton “cool”, ton si cher à notre époque, autant en vogue chez Google, dans les start up dans le management en général qu’en politique. Ton qui consiste en un optimisme un peu niais, une foi aveugle et irascible en le progrès qu’absolument rien de vient ébranler (pas même les faits), et nait d’une opposition envers le pessimisme, qu’il soit chez soi ou chez les autres.

      On y ingurgite également des données historiques et politiques, toujours sans les contextualiser, qui servent essentiellement à faire croire qu’on a de la culture et qu’on s’y connait.

      Et c’est tout.

      Fin, on pourrait ajouter une immaturité de l’esprit. Mais je pense qu’elle est plus due à la structure de notre systeme économique.


      • Mijorln Le 22 mars 2017 à 10h56
        Afficher/Masquer

        Par immaturité de l’esprit j’entendais le fait de vouloir faire taire son interlocuteur plutôt que de vouloir discuter et débattre avec lui. Cela avec ou sans insultes.
        Le fait d’asséner, non sans fierté, des vérités toutes faites et des dogmes en étant convaincu d’avoir raison. Ce qui dénote un manque d’humilité et un orgueil puéril.


    • PierreH Le 22 mars 2017 à 10h48
      Afficher/Masquer

      Ca m’étonnerait qu’on fasse passer des tests de stats aux journalistes quand on les recrute…


  17. Homère d'Allore Le 22 mars 2017 à 08h00
    Afficher/Masquer

    Plus généralement, doit se poser la question des écoles de journalisme et même celle de l’éducation nationale tout court.

    À une certaine époque, le niveau d’orthographe et de syntaxe de ces messieurs aurait été éliminatoire pour obtenir le baccalauréat. Maintenant, nous avons la preuve que leurs connaissances en mathématiques sont tout aussi pitoyables…

    Quant à la culture générale Buzzfeed, elle paraît être l’alpha et l’omega de leurs centres d’intérêt.

    Or, j’imagine que ces journalistes sont bien diplômés d’un organisme quelconque.

    Alors que cette petite caste tremble devant l’explosion de l’Euro et la dévaluation probable de la monnaie qui s’ensuivrait, elle trouve bien pratique la dévaluation du capital culturel qui a permis à des médiocres d’obtenir leurs “parts de marché”, en l’occurrence leurs postes dans un grand journal du soir, qui, il y a trente ans, ne les aurait même pas pris en stage pour faire le café…


    • LBSSO Le 22 mars 2017 à 08h14
      Afficher/Masquer

      On “ne les aurait même pas pris en stage pour faire le café…”.
      Oui , car avec un patron comme OB ,ils auraient bu la tasse…


      • Eric10 Le 22 mars 2017 à 10h40
        Afficher/Masquer

        Le Centre de formation des journalistes saisi par l’argent-roi

        https://www.monde-diplomatique.fr/2003/02/RUFFIN/9931

        “Les élèves ne parcourent même plus les essais qu’ils critiquent. Ainsi de Benoît, pour un ouvrage sur la guerre d’Algérie. « Poursuis ton papier sur le livre de Jacques Duquesne, lui conseille une intervenante de France-Culture. – Mais je ne l’ai pas ouvert ! – Pas la peine. Il faut faire vite. Lis juste une critique du Monde. »”


    • Micmac Le 23 mars 2017 à 01h25
      Afficher/Masquer

      Je ne pense pas que l’éducation nationale soit en cause à ce niveau là. Les compétences mathématiques requises pour que nos preux chevaliers de la vérité ne se vautrent pas en stats de base sont du niveau du collège, et dument évalué parce que les stas sont très à la mode (ce qui ne me plait pas parce que je trouve ça inintéressant au possible, mais c’est juste une question de goût).

      Je crois que c’est surtout un mélange orgueil/parti pris/mépris du public/volonté de sortir un touit à la minute qui empêche ces journalistes de faire correctement leur travail… Ils font juste ma leur boulot, ils ne sont pas à la bonne place…


  18. pitipitipa Le 22 mars 2017 à 08h11
    Afficher/Masquer

    Je me retenais depuis hier de poster un commentaire là dessus dans un des autres articles sur les décodeurs, mais j’avais peur d’être hors sujet. Merci je suis libéré je vais lire plus tard.

    On se rend compte quand même que le fact-checking c’est de l’esbroufe pour faire passer ses idées et combattre celle des autres.


  19. nours77 Le 22 mars 2017 à 08h29
    Afficher/Masquer

    ps, a tient, vous sembliez au courant, je m étonne de n avoir pas trouver le lien ici…

    L’outil OpenMind n’est pour le moment pas très connu, mais il a néanmoins profité de la publicité de RT France mais aussi de celle de l’économiste Olivier Berruyer, animateur du blog Les Crises, catalogué par Le Monde comme étant un site diffusant « des théories conspirationnistes ».


  20. csa man Le 22 mars 2017 à 08h34
    Afficher/Masquer

    Ils sont tellement bêtes.

    Il y avait une chose à rectifier dans le petit topo de Lepen c’est que l’euro commence en 1999 certainement pas en 2001 ( 2002 à la rigueur sous sa forme fiduciaire).


  21. Patrique Le 22 mars 2017 à 08h42
    Afficher/Masquer

    C’est Philippot qui alimente Le Pen avec des graphiques et des formules. Ceux-ci sont pillés principalement sur 2 sites ; celui de Sapir et celui de l’UPR.
    Il y a quelques années Le Pen a présenté un graphique à l’antenne fabriqué par Asselineau sans dire qui l’avait fabriqué (et sans que Pujadas, complice, ne le dise non plus). Celui ci-dessus vient de Sapir.


  22. Patrique Le 22 mars 2017 à 08h49
    Afficher/Masquer

    C’est Philippot qui alimente Le Pen en graphique et citations. Celui-ci les puise essentiellement dans 2 sites, celui de Sapir et celui de l’UPR.
    Celui que vous commentez vient du site de Sapir.
    Le Pen et Philippot se gardent bien, tout comme les journalistes qui les interrogent, de citer leurs sources.


  23. Jerome Le 22 mars 2017 à 08h57
    Afficher/Masquer

    Au temps pour moi je ne s’avai pas qu’il y a vais 10 déciles


  24. Simon Le 22 mars 2017 à 09h01
    Afficher/Masquer

    J’ai une question en regardant ces graphiques de production industrielle.
    Dans la zone 2006-2007-2008. On voit que la’production allemande chute, les autres productions (française et espagnole) la suivent en décalage. J’ai deux questions. Pour ces productions industrielles chutent autant AVANT que la crise de 2008 arrive (en 2008, l’Allemagne est déjà au plus bas). Et pourquoi cette chute est en décaler entre l’Allemagne et elle se deux autre sûr pays?

    Merci pour vos réponses 🙂

    (Comme d’habitude super travail d’analyse et d’explication O.B merci)


    • KM Le 22 mars 2017 à 13h10
      Afficher/Masquer

      Je viens de vérifier sur Bloomberg
      Je ne peux malheureusement pas te mettre le graphique, mais je ne retrouve pas du tout tes observations.
      J’ai devant moi France/Espagne/Allemagne
      Les 3 commencent à baisser au premier semestre 2008 et ensuite c’est le grand plongeon jusqu’au 2e trimestre 2009.
      A partir de là, l’Allemagne remonte alors que les autres sont collés au fond de la piscine…


      • Simon Le 22 mars 2017 à 23h09
        Afficher/Masquer

        Je me referais aux graphiques du début de l’article.
        Je vérifierai ailleurs comme tu le proposes pour peut être les avoir en pouvant zoomer.

        Merci en tout cas.


  25. 20-100 Le 22 mars 2017 à 09h15
    Afficher/Masquer

    On ne compte plus les indécilités chez les décodeurs…


  26. René Fabri Le 22 mars 2017 à 09h23
    Afficher/Masquer

    Votre exemple est très bien choisi, celui qui voit la pluie du 4e étage ou du rez de chaussée.

    Il aurait été facile de critiquer ce graphique avec des arguments sur le fond, et c’est ce qu’auraient fait de vrais journalistes, par exemple en rappelant que d’autres événements que le passage à l’euro, ont influé sur le PIB. Mais, de nos jours, les nouveaux rédacteurs de la journalo-sphère préfèrent critiquer la forme que le fond, comme si seules comptaient les apparences et la superficialité.


    • kenetbarbie Le 22 mars 2017 à 12h23
      Afficher/Masquer

      Vous “travaillez” au Monde ? Non ? Parce que c’est justement la FORME du graphique qui permet aux “journalistes” du Monde de croire qu’ils ont levé un lièvre alors qu’ils ne font que démontrer davantage de jour en jour les limites très étroites de leurs compétences. Prechi et precha sont l’alpha et l’oméga de leur savoir.


  27. Clop Le 22 mars 2017 à 09h29
    Afficher/Masquer

    Decodex est une entreprise absolument idéologique.
    Elle est la pour rassembler le dernier carré de gens décidés à énoncer que tout ne va pas si mal.


  28. Lucas Le 22 mars 2017 à 09h39
    Afficher/Masquer

    Ce qui est bien avec Lescrises, c’est que non seulement on s’informe mais en plus on s’marre. Sans déc même en ayant pas fait d’études il aurait pu au moins se douter (déci =décilitre=10 ?) ou se renseigner sur la définition du mot décile (en 2 clics source Larousse, 1ère page google 🙂 ) :
    “En statistique, chacune des valeurs d’un caractère quantitatif qui partagent l’étendue des valeurs en dix sous-ensembles d’effectifs égaux.”


    • Lucas Le 22 mars 2017 à 09h49
      Afficher/Masquer

      J’aurais du rajouter “poussées” (études poussées).


  29. rulujul Le 22 mars 2017 à 09h42
    Afficher/Masquer

    C’est une honte… d’autant que les journalistes et lecteurs du Monde sont tellement persuadés dans leur raisonnement (au vu des réactions) contrairement aux électeurs du FN finalement plus humble, qui n’hésitent pas à avouer ne pas tout comprendre, mais sentent quand même que quelque chose cloche


  30. olympi Le 22 mars 2017 à 09h44
    Afficher/Masquer

    1. Incapacité de lecture d’un graphique.
    2. Incapacité de création d’un graphique.
    3. Analyse des causes réduite et insuffisante.
    Je met 6/20 à cette épreuve du bac.

    Par rapport à l’histoire du décile, on notera l’incapacité de réflexion personnel par rapport à ce que dit l’INSEE. Alors qu’il voit bien qu’il y a un problème, il ne va pas plus loin que le l’argument d’autorité, sans remise en cause de l’autorité ou recherche de la compréhension de cette autorité.


  31. Kiwixar Le 22 mars 2017 à 09h46
    Afficher/Masquer

    C’est juste le film Idiocracy, mais avec 500 ans d’avance. A ce rythme là, il doit juste rester une génération à l’humanité avant de s’éteindre… Voyons voir, une imbécilité de ce calibre, euh : « Tiens, faisons la guerre à la Russie mais de leur faute, comme ça on peut préventivement les nuker à rebrousse-poils, ça leur frisera la toundra sous les bras, et nous on a inventé les petits parapluies qui protègent nos mojitos…»

    Sic transit gloria LeMondi…


  32. kasper Le 22 mars 2017 à 10h06
    Afficher/Masquer

    Remarquez, Macron le meilleurs d’entre eux arrive bien a lecer 5.1 millions d’€ en 32000 dons d’un montant moyen de 50 €. Comme quoi meme au ministère des finances l’arithmétique c’est p’us ce que c’était.


  33. Scrib Le 22 mars 2017 à 10h11
    Afficher/Masquer

    Lire les commentaires sur le site des décodeurs est un pur plaisir…
    Ils se font allumer par les commentateurs !


    • Alfred Le 22 mars 2017 à 11h17
      Afficher/Masquer

      Au contraire je suis atterré de voir la quantité encore importante de personne qui “achètent” leur analyse et les défendent. C’est pas gagné le vote avec des ignares pétris de certitudes pareils…


      • Scrib Le 22 mars 2017 à 14h55
        Afficher/Masquer

        Il y aura toujours des personnes pour penser différemment… Heureusement quelque part, c’est la diversité d’opinion… j’accepte cet état de fait pour ma part.

        Que de nb commentateurs qui paye commencent à se rendre compte de leurs conneries est un bon signe, surtout quand ca laisse des traces pour les autres usagers qui payent !

        Le Decodex sera peut etre le fossoyeur du Monde, qui sait…


        • rulujul Le 24 mars 2017 à 11h13
          Afficher/Masquer

          Il n’est pas question d’opinion ici c’est des mathématiques tout bêtement !


  34. petitjean Le 22 mars 2017 à 10h19
    Afficher/Masquer

    ne cherchons pas d’explications rationnelles !

    cet organe de presse est depuis toujours un énorme organe de propagande au service du nouvel ordre mondial

    De Gaulle déjà le qualifiait “d’Immonde !”

    et, c’est le pire, je connais des “intellectuels”, qui ne jurent que par ce journal…….


  35. Bruno Le 22 mars 2017 à 10h34
    Afficher/Masquer

    Jacques Sapir écrit sur son site:

    ” Le sieur Samuel Laurent ayant mis en doute mes informations sur la hausse de la fréquentation de RussEurope pour le mois de février et consécutivement à mon classement jaune/orange dans l’index de DECODEX.
    …..
    Cela montre, s’il était encore besoin que le Sieur Samuel Laurent est parfaitement dépourvu de sérieux, et n’a créée DECODEX que pour que ses pitreries aient une certaine reconnaissance. ”
    https://russeurope.hypotheses.org/5824

    &

    Par ailleurs un excellent article sur l’euro avec un beau graphique sur ses effets:
    https://russeurope.hypotheses.org/5511


  36. Louis Robert Le 22 mars 2017 à 10h34
    Afficher/Masquer

    Et dire que ce sera malgré tout Macron, à l’issue du second tour… C’est tout dire: les jeux sont faits depuis longtemps déjà!

    Alors qui sont les acteurs historiques? Karl Rove a déjà répondu à cette question: “Vous, vous vous contenterez d’étudier consciencieusement ce que nous faisons et ferons.”


    • Micmac Le 23 mars 2017 à 01h31
      Afficher/Masquer

      Heu, justement, est-ce que Macron au 2ième tour n’est pas justement le fruit de cogitation de génies des stats du calibre des génies du décodex?


  37. sassy2 Le 22 mars 2017 à 10h53
    Afficher/Masquer

    Je tenais à vous informer que j’ai terminé de comprendre cette nuit votre blague avec le Kamoulox
    la rime en X hihihihiahahahaha avec decodeX


  38. pitipitipa Le 22 mars 2017 à 10h57
    Afficher/Masquer

    Il semblerait que cette affaire de graphique soit partie de twitts, buzzé par les journalistes 2.0 (Huffington Post toujours premier sur le coup) puis repris par toute (toute) la sphère journalistique. Les décodeurs font comme les autres. C’est terrible le niveau.

    http://www.alvinet.com/similaires/pen-graphique-trompeur/37643566


  39. etienne Le 22 mars 2017 à 11h00
    Afficher/Masquer

    LE vrai problème est que la plupart des gens ne savent pas lire des graphiques d’indices d’évolution, en particulier lorsqu’ils superposent la situation de plusieurs pays.
    Typiquement, les gens lisent ces courbes en niveau, c’est à dire en indice de comparaison et non d’évolution!

    Par exemple, à partir du graphe construit sur la base 2010, les gens ont tendance à lire intuitivement mais faussement:

    1) que la production de la France et de l’Angleterre était de même “niveau” en début de période (1975).
    2) que la production industrielle en Allemagne était “inférieure” de 15 points par rapport aux deux autres à cette même date (1975)
    3) que la production de l’Allemagne a “rattrapé” celle de l’Angleterre vers 2006.

    Voilà comment lire chacun de ces points:

    1) la production en France et en Angleterre a augmenté au même rythme (global ou moyen annuel) entre 1975 et 2010 (environ 100/76 soit +32% au total), ce qui ne signifie pas que les deux avaient le même “niveau” en 1975.
    2) la production en Allemagne a augmenté à un rythme bien plus élevé entre ces deux dates (100/62 soit +61%), ce qui explique qu’intuitivement elle semble être “partie de plus bas”, ce qui est faux.
    3) l’Allemagne n’a pas “rattrapé” l’Angleterre en 2006, mais simplement ces deux pays ont connu la même évolution relative de leur production entre 2006 et 2010 (100/109 soit environ -8%).


  40. L'illustre inconnu Le 22 mars 2017 à 11h09
    Afficher/Masquer

    Et sur LCI, il est dit dans l’article que le graphique de LePen date de 2001(en reprenant les tweets, certes), dans les commentaire aussi.
    http://www.lci.fr/elections/grand-debat-tf1-lci-quand-les-internautes-parodient-le-graphique-de-marine-le-pen-twitter-2029745.html

    Qu’est-ce que ça va être au 2eme tour, 2002 en pire coté journalisme, je ne pensais pas que ce serait possible.


  41. georges glise Le 22 mars 2017 à 11h24
    Afficher/Masquer

    le décodex nous prend pour des indéciles! (private joke!)


  42. Bethune Le 22 mars 2017 à 11h38
    Afficher/Masquer

    Soutien pour votre travail essentiel. Merci et profond respect.
    Etre discrédité par des baltringues pareils… c’est complètement dingue.


  43. Jacques F. Le 22 mars 2017 à 11h40
    Afficher/Masquer

    J’avoue que dans la case “annual net income”, j’aurais moi aussi saisi mon salaire *annuel*.


  44. Kiwixar Le 22 mars 2017 à 11h51
    Afficher/Masquer

    En fait, je viens de comprendre les couleurs du Decodex… C’EST COMME LES PISTES DE SKI !
    – Vert : les débutants et les grossièrement ignares (= les merdias)
    – Bleu : ceux qui vont un peu plus vite et nous font marrer quand ils se prennent un sapin, ou un tire-fesse (= Le Gorafi)
    – Rouge : les pros qui réflechissent (= les sites et blogs alternatifs)
    – Noir : le niveau olympique de l’information, de la dissection et de la probité (= Les-Crises.fr, classé à part)
    🙂


  45. Xavier Le 22 mars 2017 à 11h54
    Afficher/Masquer

    J’avais lu cet article du Monde, et je m’étais dit que M. Berruyer allait sûrement se régaler. C’est chose faite !

    Et il y a d’autres erreurs encore dans l’article du Decodex.

    L’euro a été introduit en 1999 pour les transactions financières, et en 2002 sous sa forme fiduciaire, et non en 2001 comme le dit à 2 reprises l’article du Monde.

    Sur le graphique de Mme Le Pen, la pièce d’euro représentant l’introduction de l’euro s’étale d’ailleurs de 1999 à 2002. Mais le graphique utilise une base 100 en 2001. C’est peut être ce qui a induit M. Laurent en erreur, qui fait d’ailleurs dire à Mme Le Pen que l’euro aurait été créé en 2001, ce qu’elle n’a pas dit. Les chiffres, les courbes…. c’est tellement compliqué tout ça !

    Mais ce n’est pas tout. Si on regarde de près le dernier graphique de l’article.
    – Premier onglet: Base 100 en 1999. Chiffres du graphique pour l’année 1999 : France 100, Royaume-Uni 100 et Allemagne 104 !! Ce graphique est donc erroné.
    – Second onglet: Base 100 en 2010. Chiffres indiqués pour l’année 2010: France 100, Royaume-Uni 100, Allemagne 108,7. Graphique encore erroné.

    Ca fait beaucoup d’erreurs pour un même article. Mais quand on lit l’article de M. Berruyer, on comprend mieux pourquoi. Ca fait froid dans le dos !


  46. Vassili Arkhipov Le 22 mars 2017 à 11h59
    Afficher/Masquer

    5 ans d’études littéraires, j’ai juré après mon bac de ne plus toucher une calculette, et voilà que je suis en mesure de mettre une pile en maths aux Déconneurs…
    ça fait du bien à l’égo, même si c’est par rapport à des gogos. Le coup de l’indice base 100, très bon. Très, très bon !
    Champions!


  47. Fougnard Le 22 mars 2017 à 12h02
    Afficher/Masquer

    Le “journaliste” Pascal Riché de l’Obs a fait le même genre d’article à propos du graphique exhibé (c’est le mot qu’il utilise) par MLP. Il reprend les mêmes aneries que Le Monde.
    Le lien vers l’immondice est là : http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170321.OBS6899/que-nous-dit-le-graphique-exhibe-par-marine-le-pen.html


  48. christian gedeon Le 22 mars 2017 à 12h17
    Afficher/Masquer

    Mdr! faites le même graphique temporel avec le prix de la baguette…ou en sens inverse avec celui du salaire minimum…ou avec celui du prix des loyers….croyez moi,vous n’avez pas fini de pleurer…et pas de rire,hein? L’euro est le blitzkrieg réussi du IV éme Reich et de ses alliés bataves,luxembourgeois,et belges contre la mauvaise europe,la latine, des feignants et des bons vivants…que çà plaise ou pas,je m’en fous! En reconstruisant la RFA sans conditions de contrôle,en réunifiant “l’Allemagne”,création de la fin du XIX iéme siècle par essence impériale,sans garde fous,nous avons recréé au centre d’Europe(la fameuse mittel europa) un monstre,je n’hésite pas à l’écrire une seule seconde…cette renaissance d’un reich conquérant et arrogant est l’exact inverse du vrai génie allemand,et de la diversité allemande…qu’on regarde bien ce qui s’est passé depuis…Yougoslavie,Ukraine, Grèce,destruction du tissu industriel des pays dits du sud,domination germanique sans partage sur les institutions européennes,directement ou indirectement… A quand un appel du 18 juin…à quand? Entendez vous dans nos campagnes mugir ces féroces libéraux…!


  49. Kiwixar Le 22 mars 2017 à 12h50
    Afficher/Masquer

    C’est tellement grotesque… il est possible que de nombreux journalistes, prudents, sentant l’éveil des peuples, aient décidé de devenir volontairement « totalement incompétents » afin de pouvoir plaider l’idiotie crasse et éviter ainsi les peines qui pourront être liées à la désinformation et aux mensonges journalistiques – à l’origine d’une infinie misère chez nombre de nos compatriotes, de milliers de morts chez nous (chômage) et de millions de morts à l’étranger (Moyen-Orient).


  50. AJMR Le 22 mars 2017 à 12h55
    Afficher/Masquer

    Bonjour. A supposer que ce graphique soit exacte, l’Euro s’appliquant à tous ces pays, la hausse de l’Allemagne par rapport aux autres pays en général et la France en particulier n’est-elle pas due pour l’essentiel aux effets des importantes réformes mises en œuvre par Gerhard Schröder à un moment où leur économie traversait des difficultés pendant que la nôtre se portait plutôt convenablement, que nous nous engagions dans aucune réforme structurelle, et que nous mettions en œuvre les 35heures qui renchérissait mécaniquement le coût du travail ?


    • Boris Le 22 mars 2017 à 16h19
      Afficher/Masquer

      Bonjour,

      Avec le recul, nous savons que les 35h ont permis à l’économie de créer entre 350 000 et 500 000 emplois, sachant que cette mesure s’est accompagnée simultanément d’une baisse des cotisations patronales.

      Encore raté…


    • Les-crises Le 22 mars 2017 à 17h24
      Afficher/Masquer

      … et il se serait passé quoi si, quand l’Allemagne a fait se coup de Trafalgar à ses partenaires, elle avait eu un mark ? (je vous laisse réfléchir)


      • Micmac Le 23 mars 2017 à 01h47
        Afficher/Masquer

        Ben, on aurait dévalué le franc, ça sert à ça la dévaluation…

        Dévaluer n’a rien d’un drame, et permet de contrer la concurrence déloyal d’une déflation salariale juste à nos frontière…

        Mais bon avec l’euro on peut plus, c’est bien dommage…


    • Caliban Le 22 mars 2017 à 22h55
      Afficher/Masquer

      @AJMR

      Merci pour votre remarque, même si je la crois erronée dans ses postulats économiques implicites.

      N’étant pas économiste pour un sou, je pense tout de même qu’il ne faut pas perdre de vue – bien que la doxa nous y invite fortement – que les “réformes structurelles” dont vous parlez (j’imagine en détail : baisse des salaires, des prestations sociales, baisse de la fiscalité des entreprises, privatisations …) peuvent effectivement agir sur “coût” de la production mais aussi provoquent
      • la chute des recettes de l’Etat, son “déficit”
      • son impuissance à “piloter” l’économie en fonction des besoins et de la volonté démocratique

      Par conséquent dans la défense des “réformes structurelles” (pour parler comme à la télé) il y a implicitement l’idée que les hommes doivent être au service de l’économie. Ce qui, si on y réfléchit sérieusement, est fondamentalement délirant.

      Je vous invite si cette approche (anthropologique autant que juridique) vous intéresse à visionner les conférences d’Alain Supiot : https://www.youtube.com/results?search_query=alain+supiot (ou audio : https://www.franceculture.fr/emissions/les-cours-du-college-de-france/du-gouvernement-par-les-lois-la-gouvernance-par-les-0?xtmc=supiot&xtnp=1&xtcr=2)



Charte de modérations des commentaires