Les Crises Les Crises
5.mars.20175.3.2017 // Les Crises

Le principe du Décodex illustré par l’équipe Macron : discréditer les gêneurs

Merci 139
J'envoie

Fantastique illustration du danger du Décodex – ou, plus précisément, d’une liste officielle de sites « non fiables » établie par le journal Le Monde.

J’ai comparé dès le début ce Décodex avec l’Index de l’Église Catholique. Nous allons voir que les mêmes conséquences surviennent sur la liberté d’expression.

C’est la raison pour laquelle j’en parle autant, et que ce sujet ne m’a jamais fait sourire – malgré son aspect éminemment ridicule en première approche.

Comme je vous l’ai dit, beaucoup de choses se passent sur mon compte Twitter depuis une semaine – jetez-y un oeil @OBerruyer (n’hésitez pas à nous suivre)

Je rappelle que les 25 questions que j’ai posées à Macron (à partir d’un article du Canard Enchaîné et de ses déclarations de patrimoine) sont ici, avec une synthèse au début de l’article.

I. La question 18…

J’ai continué à tweeté hier certaines questions à Emmanuel Macron. À force, on est arrivé à la question 18 – évidemment plus accessoire que les autres :

macron

La TeamMacron (« équipe Macron ») est constitué des membres de l’équipe de M. Macron, dont, apparemment Sylvain Maillard @SylvainMaillard son porte-parole :

CEO = PDG

Eh bien, croyez-le : j’ai obtenu une réponse officielle de l’équipe Macron ! Et du lourd (3 mars, 17h49) :

Ah, le LDD n’est pas plafonné, fichtre, il faut d’urgence changer la documentation officielle :

Mais que dit le lien de la TeamMacron vers le site du Crédit Mutuel ?

On voit pourtant clairement que le Crédit Mutuel a simplement fait du marketing et a greffé deux simples livrets bancaires sur un LDD…

EDIT : on m’a envoyé les Conditions générales du Crédit Mutuel (merci A.), ce qui confirme :

Il aurait donc fallu scinder en 3 la somme dans sa déclaration de patrimoine :

Notez que – oh surprise -, c’était bien mon hypothèse principale sur ce point accessoire, dans mon article aux 25 questions à Macron (dernière phrase) :

Le point intéressant, là, pour moi, était le manque de soin dans la rédaction de la déclaration. Déclarer 40 000 € pour un LDD, c’est comme déclarer 158 000 €sur un Livret A, il y a un problème, ça doit faire « tilt » quand on a quelques connaissances de base sur les placements – a fortiori quand on est un Inspecteur général des finances, et qu’on est ministre de l’Économie…

Mais il y a mieux. Beaucoup mieux.

II. L’Index Décodex

La Team Macron avait dit autre chose avant de se sentir obligée de faire semblant de répondre (16h57 et 17h18) :

Impressionnant, non ?

J’ai pensé dès le début (voir ce billet) qu’il arriverait très vite ce genre de choses avec l’Index du Monde, qui a pour simple objet de déconsidérer une source dans son intégralité. Ce phénomène se répand depuis sur les réseaux sociaux à mon détriment :

samuel-laurent samuel-laurent

samuel-laurent

On comprend bien que ce Décodex mine ma Liberté d’expression et de Débat : mes contradicteurs s’appuieront désormais toujours sur l’autorité du Monde pour discréditer mes propos a priori, sans même prendre la peine d’y répondre…

Et la Team Macron @TeamMacron2017 se lâche encore aujourd’hui – et passe la deuxième couche, montrant toute son honnêteté intellectuelle :

Les types ne sont pas élus, et ils se permettent déjà ça. Ca promet pour la suite…

ce que perçoivent bien les lecteurs malins :

Bon, en tous cas, avec son #AuRevoir (unique pour moi, merci), la Team espère sans doute pouvoir me congédier comme un domestique, me prenant peut-être pour un des journalistes qui le suit au quotidien.

Bref, je ne lâche rien :

Enfin, vous voyez bien que, quand on a des choses à cacher, on applique souvent une stratégie visant à attirer l’attention sur des sujets les plus accessoires possibles (genre le peu de soin mis à remplir la case LDD), loin du sujet problématique (genre avoir gagné l’équivalent d’une petite cagnotte du loto et à avoir tout dilapidé en 2 à 3 ans, en étant en plus à l’Élysée – ce qui est parfaitement légal, mais qui interroge sur la personnalité de M. Macron).

Mais comme la Team Macron aime les anecdotes, continuons… Par exemple, juste pour rire, avec l’association de financement de la campagne, déclarée au Tribunal de Commerce (archive) comme ayant une « Activité des agents et courtiers d’assurances »

Eh, Monsieur Macron, je peux avoir un devis pour l’assurance de ma voiture, svp ?

Plus sérieusement, même la simple déclaration de sa voiture pose question :

Au delà des erreurs et détails anecdotiques, peut-il 1/ confirmer qu’il a acheté à 28 ans une voiture à 40 000 € 2/ indiquer son salaire annuel l’année de l’achat…

Merci de vos réponses – on passera ensuite aux plus sérieuses – sur vos dépenses, sur l’achat de votre appartement, sur les affaires de M. Hermand, sur vos interventions sur le projet de loi de séparation des activités bancaires, etc… Et ce malgré votre proverbiale timidité :

Bref, comme on dit :

(Billet édité)

Commentaire recommandé

Fritz // 04.03.2017 à 22h42

Si les journaux avaient encore un peu d’honneur, ils auraient dénoncé et ridiculisé d’emblée le Décodex, à commencer par le Canard enchaîné. Malheureusement, qu’ils soient timides ou de mauvaise foi, ils sont partie prenante d’un système de mensonge et de diversion : le système qui propulse Macron à la tête de ce pays.

Décodex, c’est la police de la pensée, l’arme d’intimidation, l’équivalent des menaces de déréférencement que la grande distribution fait peser sur les petits producteurs. Et cette menace n’est qu’un premier pas : on commence par colorier votre site en rouge ou en orange, puis on vous traite comme un conspi, autant dire un paria qui mérite la prison ou l’asile psychiatrique.

Plus que jamais, il faut résister, et d’abord résister mentalement, et bien sûr ouvrir les yeux de nos proches, tant que c’est possible… Tôt ou tard, l’édifice du mensonge finira par s’écrouler.

192 réactions et commentaires - Page 2

  • Le Wallon // 05.03.2017 à 16h11

    Je n’ai, hélas, qu’une seule chose à dire aux Français(es) : si vous élisez ce type, je boycotterai la France ! Ce type vous ment à longueur de journée, vous prend pour des billes et vous pourriez le propulser à la tète de votre pays ? Quelle déchéance. Un déclin comparable à une élection de la blonde de Saint-Cloud qui dit que mon peuple pourrait devenir français (alors qu’elle ne nous demande pas notre avis) mais qui, en plus, s’allie à nos pires ennemis en Flandre (des gens qui ne pensent pas que nous sommes des êtres humains à 100 %).
    Nous commençons à produire notre propre vin (et les Anglais aussi, ne vous en déplaisent) et nos fromages valent le détour également.
    Nous vous appréciions et trouvions que vous étiez de bons voisins, mais là, Macron ou Le Pen, c’est franchement vous mettre dans une mouise pas croyable.

    Jacques Sapir et Olivier Berruyer devraient être au pouvoir à la place des pitres que vous tolérez depuis trop longtemps (ça a commencer par Pompidou, un autre de chez Rothshild).

      +1

    Alerter
  • Caramba! // 05.03.2017 à 17h06

    Macron, c’est Hollande en pire. Si, si, c’est incroyable, mais c’est possible. Et les veaux français en redemanderaient pour 5 ans supplémentaires? Je ne peux y croire. Hollande a dit: mon adversaire c’est la finance. Macron n’a pas dit, mais cela suinte de partout: la finance est ma très bonne amie.

    Allons peuple de France, ne te laisse pas berner par des sondages bidons!

    On a eu: tout sauf Sarkozy, tout sauf Hollande, maintenant c’est tout sauf Macron.

      +11

    Alerter
  • Reagere // 05.03.2017 à 17h39

    Bonjour,

    En fait le contrat LDD chez Crédit Mutuel est bien limité, mais les sommes au-delà sont automatiquement mis à un autre taux. Un livret à plusieurs facettes.

    Voir le fonctionnement à plusieurs niveaux.
    https://www.creditmutuel.fr/fr/particuliers/epargner/livret-de-developpement-durable.html

    Donc il peut mettre le montant qu’il veut sur son LDD CM.

    Mais les autres questions sont toujours bonnes.

      +1

    Alerter
    • Surya // 05.03.2017 à 23h11

      les nos de compte des parties duplex et triplex sont sans doute différents de celui du LDD, ce n’est rien d’autre que la combinaison d’un LDD réglementaire avec un compte sur livret pour la partie >12k€

        +0

      Alerter
  • Reagere // 05.03.2017 à 17h41

    Bonjour,

    Le LDD CM est bien limité, mais il est permis de dépasser la limite, le taux n’est plus celui officiel, sujet à déclaration aux revenus ou au prélèvement forfaitaire.

    https://www.creditmutuel.fr/fr/particuliers/epargner/livret-de-developpement-durable.html

    Rien de choquant d’avoir 40K sur un LDD CM.

    Ca laisse quand même pas mal de questions.

      +0

    Alerter
  • Reagere // 05.03.2017 à 17h43

    Bonjour,

    Il est possible de dépasser la limite du LDD sur le LDD CM, les sommes au-delà sont hors LDD, intérêts imposables.

    https://www.creditmutuel.fr/fr/particuliers/epargner/livret-de-developpement-durable.html

    « Un fonctionnement à 3 niveaux »

      +0

    Alerter
  • fanfan // 05.03.2017 à 19h20

    La chanson de Jacques Dutronc semble écrite pour Macron, il suffit de remplacer communisme par libéralisme et le tour est joué  : L’OPPORTUNISTE
    Je suis pour le libéralisme – Je suis pour le socialisme – Et pour le capitalisme – Parce que je suis opportuniste
    Il y en a qui conteste – Qui revendique et qui proteste – Moi je ne fais qu’un seul geste – Je retourne ma veste – Je retourne ma veste – Toujours du bon côté
    Je n’ai pas peur des profiteurs – Ni même des agitateurs – Je fais confiance aux électeurs – Et j’en profite pour faire mon beurre

      +3

    Alerter
  • Bourdeaux // 05.03.2017 à 21h04

    un détail sémantique m’a sauté aux yeux, pourtant il semble n’avoir interpellé personne : avez-vous remarqué comment la « team macron » nomme la bricole du monde ? DECODEX OFFICIEL…Non mais c’est moi ou y’a un truc qui déconne là ? Je signale quand même que le terme « officiel » est loin d’être anodin; il s’agit là d’une « astuce » de vocabulaire pour faire passer l’idée, de manière intuitive, que le decodex émane des autorités. Encore un détail qui en dit long sur la probité intellectuelle de la team. Bien entendu, on n’appelle plus une équipe, « équipe », on dit « team », comme on a baptisé l’affaire pénélope, « pénélope gate » (la porte pénélope, …non mais franchement, y’a plus que les miroirs qui réfléchissent dans les rédactions françaises ou quoi ?)

      +5

    Alerter
  • Laurent // 05.03.2017 à 21h57

    Pour l' »anecdote » , ce qui peine et déçoit le plus le plus, c’est l’absence totale de réaction du Canard enchainé .Journal quand même à l’origine de la levée du liévre liée au patrimoine de Monsieur Macron.
    Alors oui, le Canard mordille ,parfois même mord à »gauche »mais il va jusqu’à l’os quand ça concerne la « droite » .Mais leur pathétique absence de réaction dans le cas qui nous préoccupe est attristante,
    Si même le volatile se couche devant Monsieur Macron … Une désillution de plus…le volatile mange t’il lui aussi à la gamelle ,comme beaucoup de ses confréres …?

    Et en premiére ligne , exposés et bien seuls ,des sites comme les crises .

      +5

    Alerter
  • jacques // 05.03.2017 à 22h07

    je suis plus pessimiste que vous je vois dans l’ébauche du Decodex le début d’une censure à priori un filtre comme adblock sauf qu’il serait pour les opinions interdites sous prétexte par exemple de « pédophilie » ou autre déviance unanimement réprouvée puis par glissement comme pour les prélèvements ADN à tous les déviants syndicaux ,politiques ,etc…
    Mais je suis plutôt pessimiste j’ai toujours eu un petit côté Cassandre .

      +3

    Alerter
  • Lysbeth Levy // 05.03.2017 à 22h59

    Inquiétant quand même car « ils » osent donner des « cours » dans les écoles au prétexte de la pédagogie aux médias ou études de l’information a la page 17 on cite les fameux décodeurs du decodex avec des journalistes venus de divers médias et des « ‘pseudo-experts » de la « science es complotologie » sans chaire ni université a moins que ce soit la défunte « Inquisition » réincarnée : http://canope.ac-besancon.fr/clemi/wp-content/uploads/2017/01/dossier-pedagogique-2017.pdf
    « Trump, le brexit, les faits atlernatifs, le 9/11 entr’autres, les choix sont clairement « politiques », et tendancieux. Est-ce normal que les enfants soient soumis à la propagande de l’Etat par ces médias pour « leur bien » hein vous avez compris ? Comment se fait il que les parents ne disent rien ? Je ne connais aucun cas de ces classes dite CLEMI….

      +4

    Alerter
  • Betty // 06.03.2017 à 00h13

    Yahoo info relayait cet article paru dans Closer (eh oui…je sais…) le 1er Mars dernier (en cahe bien sûr) https://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:nK7zGIGh4rQJ:https://fr.news.yahoo.com/go%25C3%25BBts-luxe-brigitte-macron-inqui%25C3%25A8tent-112313105.html+&cd=1&hl=en&ct=clnk&gl=fr
    Le gros titre: « Les goûts de luxe de Brigitte Macron inquiètent l’entourage du candidat… » Il est intéressant de constater qu’une tentative de début d’explication au sujet du train de vie visiblement dispendieux de Mr Macron se fasse jour… Pour disparaître presque aussi tôt: http://www.closermag.fr/article/les-gouts-de-luxe-de-brigitte-macron-inquietent-l-entourage-du-candidat-706997#xtor=RSS-1499
    En effet cette page indiquant: « Accueil Erreur 410
    Le contenu a été supprimé »

      +5

    Alerter
  • jef // 06.03.2017 à 03h24

    Notre hôte a motif personnel, légitime et vital d’attaquer Décodex. Ici, nous défendons son honneur de croire qu’au travers de sa personne, c’est l’un de nos droits les plus précieux qu’il défend. Vous ne trouverez aucune considération de ce type sur les sites qui le dénigrent.

      +0

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 06.03.2017 à 11h31

    « Le principe du Décodex (…) discréditer les gêneurs » : ben oui, évidemment !!! Mais ce n’est pas là son seul danger. Le plus grave, à mon avis, est que son existence habitue les gens à l’idée qu’il faut une police du Net, ce qui est une façon de les préparer à une censure plus radicale. En plus, le Monde peut facilement récupérer les adresses IP des internautes, et ainsi savoir qui s’intéresse aux sites « dissidents » : il y a là un aspect « collecte de données privées » qui pose question, car cela déborde largement une application commerciale. Autrement dit, on peut soupçonner le Decodex d’être un « pot de miel » comme la police en utilise pour traquer les (candidats) terroristes : ne faudrait-il pas interpeler la CNIL ?

      +5

    Alerter
  • Pinouille // 06.03.2017 à 11h36

    Je lis tous les billets d’OB… Et presque tous les commentaires associés.
    Je ne taris pas de compliments pour les premiers: rigueur, ouverture d’esprit, respect des valeurs constitutives du site, etc.
    En revanche, nombre de commentaires extrapolent grandement ce qui est avancé par OB, pour en arriver à des conclusions… discutables?
    Rien que sur cette page: « médias manipulateurs », « système de mensonge et de diversion », « psychopathes », « média de l’obscurantisme », « corruption des institutions françaises », « justice médiatique », « Le decodex est un outil développé par des trolls, pour les trolls », etc
    Amha, la plupart des journalistes, même ceux du décodex, s’évertuent à faire leur travail le mieux possible. Difficile (impossible?) compte tenu des contraintes avec lesquelles ils doivent composer.
    La sphère médiatique est suffisamment étendue et complexe pour expliquer les aberrations que nous subissons tous, sans devoir y ajouter des intentions délibérément malveillantes indémontrables.

      +1

    Alerter
    • Bourdeaux // 06.03.2017 à 12h51

      je partage votre avis, à cette nuance près : concernant le decodex, sujet du billet, les intentions me semblent être effectivement malveillantes, malgré la circonstance atténuante de l’insondable bêtise qu’il faut évidemment plaider pour « le monde ».
      Pour info, l’entretien des econoclastes au crabe-marteau est visible sur YouTube, avec un soutien sympa formulé à l’adresse d’Olivier. Dommage qu’il n’y soit pas, le sujet est : « la dette en héritage »; la dette, c’est quand même olivier qui en parle le mieux…

        +0

      Alerter
  • Lysbeth Levy // 06.03.2017 à 12h34

    Là c’est incroyable de la part du Monde : http://www.lemonde.fr/international/article/2017/03/05/la-denonciation-des-fake-news-s-avere-tres-utile-pour-les-regimes-autoritaires_5089621_3210.html
    Dont acte ? L’auteur ne semble pas au courant de la « polémique » de ces amis « decodeurs » du « decodex » il me semble, car c’est l’hôpital qui se fout de la charité bien ordonnée non ?

      +4

    Alerter
  • Wilemo // 06.03.2017 à 13h40

    Bonjour,

    Je ne sais pas si ça a déjà été signalé par ailleurs (trop de bilets et de commentaires à lire sur le sujet), Mais des collectifs, dont 1 maire, « Candidat des maires en colère à la présidentielle » viennent de saisir le parquet financier de Paris concernant le cas Macron. Ils citent d’ailleurs « les crises » en sources.

    Si vous savez comment faire pour remonter l’info, et la diffuser, ça pourait être pas mal, je pense
    http://www.politique-actu.com/actualite/macron-parquet-financier-paris-saisi/1665673/

      +4

    Alerter
  • Un_passant // 06.03.2017 à 14h43

    En fait, c’est tout le système médiatique qui est biaisé. Quand je pense à l’affaire Fillon, certains semblent prêt à tout pour faire faire barrage à la droite, ce qu’il n’est rien de moins qu’un déni de démocratie. C’est curieux comment depuis 40 ans des affaires sortent contre la droite -et épargnent la gauche ou ne font pas de scoop, pas de grands titres- et le timing des « révélations », combien même tout le monde fait pareil (mais tout le monde n’est pas candidat… bonjour le prétexte pour faire ces révélations, on n’épargne certains et pas d’autres? Curieux sens de la justice.).
    Hidalgo? Mise en examen. Désir? Mis en examen… et pourtant rien n’a été fait pour monter en épingle les affaires en question. Journaliste d’investigation à indignation sélective.

    La gauche aura beau jeu de revendiquer des relaxes (ou pas) et refuser à Fillon la présomption d’innocence.

      +2

    Alerter
  • Lysbeth Levy // 06.03.2017 à 16h13

    Ah et Aude Lancelin parle aussi de la censure « déguisée » par « decodex » et autres gadgets impulsés par le « Ministère de la Vérité occidentale » : https://www.vice.com/fr/article/interview-aude-lancelin-le-monde-libre …Bien sur faire référence aux non nominés va lui valoir quelques petites critiques.

      +1

    Alerter
    • step // 07.03.2017 à 11h13

      elle veut son classement en rouge, une question d’honneur.

        +0

      Alerter
  • Badger // 06.03.2017 à 17h00

    Je vais arrêter de suivre ce blog.
    J’aimais consulter ce site avant tout pour les articles économique, sa vision de la propagande de guerre et son absence de parti pris dans des articles de qualités et extrêmement sourcés.

    Depuis le scandale du decodex (contre lequel je soutiens votre combat), vous avez pris parti anti-macron, et votre article de 25 questions à Macron est digne de l’inquisition. Je n’ai pas vu d’article semblable pour aucun autre candidat, et je n’aime pas ces méthodes. De plus, en cette période électorale, qui pourrait être propice à une analyse approfondie des programmes, vous ne publiez que des articles contre les gardes-fous des médias et contre Macron.

    Je vous souhaite bon courage dans votre combat à venir contre big-brother (version moderne du pot de terre contre le pot de fer), et souhaite revenir un jour et lire des analyses économiques et le miscellanées.

    J’en profite pour vous remercier pour votre travail qui a toujours été d’une grande qualité et qui devrait servir d’exemple à de nombreux journalistes en particulier le travail de vérification et de multiplication des souces.

      +2

    Alerter
    • Un_passant // 06.03.2017 à 19h35

      Il faut tout de même voir qu’il y a quelque chose de singulier dans le fait qu’un candidat sans parti, mais avec une structure de soutien « associative » (au statut pour le moins étrange quant à sa rubrique NAF (ou équivalent)), soit capable de mener une campagne avec un budget qui semble au moins équivalent, sinon supérieur, à celui des deux candidats des plus grands partis. Rajouter un parti-pris et une couverture médiatique résolument favorable à Macron, il y a quelque chose de malsain ou au minimum, de quoi alimenter quelques soupçons sur la présence d’au moins une personne ou une structure pour tirer les ficelles derrière. Vu les valeurs qu’il prétend défendre, le manque de transparence quant à ses généreux donateurs, laisse entrevoir quelques surprises une fois les élections passées… Ça ne m’inspire aucune confiance et les médias sont excessivement indulgents à son endroit.

        +3

      Alerter
  • Krystyna Hawrot // 06.03.2017 à 19h32

    Il est effectivement urgent de faire un retentissent procès en diffamation contre le décodex! Retenez que ce qui est mentionné sur vous, c’est la crise ukrainienne; vous pouvez écrire sur tout, sauf sur ça. C’est la ligne rouge ultime, défense d’en parler! Et comme les Français n’ont aucune connaissance de l’Est de l’Europe, c’est facile de vous faire passer pour un reptilien parce que vous osez traiter de la guerre actuelle en Europe. Quand le capitalisme est géné par la démocratie, tant pis pour la démocratie… leçon de 1939.

      +2

    Alerter
  • Seb // 06.03.2017 à 21h20

    Concernant votre demande, afin d’avoir des réponses concernant le patrimoine de Mr Macron une pétition avaaz pourrait être une idée…

      +0

    Alerter
  • moshedayan // 06.03.2017 à 21h28

    https://www.youtube.com/watch?v=7Y32I1-zH7c
    pour comprendre le fond de cette histoire de Decodex, regardez simplement Samuel Laurent (un de « Decodex ») face à François Ruffin d’ « arret sur images.net » et alors vous noterez la médiocrité, la gêne des créateurs de cet « index » du Monde.
    M. Beruyer, je vous apprécie et comprends votre colère, mais ne vous perdez pas trop sur le problème d’argents personnels de Macron, vous n’aurez pas gain de cause face aux Médias qui; majoritairement, se battent pour lui. Concentrez-vous sur son programme, ses méthodes, son caractère déjà perçu par certains observateurs et surtout, surtout qui financent sa campagne ? Compte tenu de sa mise en oeuvre actuelle, les risques de dépassement sont réels et donc des incohérences peuvent apparaître.

      +1

    Alerter
    • Kiwixar // 06.03.2017 à 23h46

      Mais le fait que Macron ait sans doute claqué 1 smic par jour et une bonne partie de son pognon en dit justement beaucoup sur son caractère et sur son inaptitude à diriger la France. Peu importe un «programme» pour gérer un pays si ce gus est infoutu de se gérer lui-même. Ou bien il a été «choisi» parce que facile à gérer par d’autres? Des oligarques? L’écart d’âge avec son épouse est aussi extrêmement inhabituel, et va dans le sens de «Junior, prends ta pelle et ton seau et va jouer»… Vous en voulez pour diriger le pays et vous faire regretter Hollande?

        +3

      Alerter
  • Piero Kenrol // 07.03.2017 à 11h45

    « L’état totalitaire s’insinue dans toutes les sphères de la vie des citoyens et façonne leurs opinions sur tous les sujets.Que le gouvernent soit assuré par une dictature, un régime parlementaire, un président élu ou un concile de prêtres, cela n’a aucune importance » Philip K Dick

      +2

    Alerter
  • anonyme // 07.03.2017 à 13h21

    Attention ! il y a des sites très connus et qui figurent en vert mais qui censurent les commentaires pro-berruyer ET les post (ou posts expurgés, vidés de leur sens) concernant la CENSURE.
    Un comble!

      +2

    Alerter
  • Macarel // 07.03.2017 à 14h01

    « Car, justement, si on réfléchit bien, de quoi Emmanuel Macron est-il le nom ? D’abord, et on l’a dit dans ce carnet, du désastre économique que fut la politique économique de François Hollande, tout d’abord en tant que son conseiller pour l’économie puis en tant que ministre. Une politique qui, rappelons le, s’est traduite par une forte hausse du chômage, venant après celle provoquée par la politique de François Fillon. Ensuite, une politique de soumission aux intérêts allemands dans le cadre de l’Union européenne. François Hollande avait bien parlé de renégociation de traités dans sa campagne, et nous sommes tous témoins qu’il n’en a rien fait. De cela, aussi, Emmanuel Macron est le nom. Enfin, d’une politique que l’on nomme « l’Ubérisation » de la société, et qui aboutit à étendre le statut d’entrepreneur individuel mais non pour favoriser des activités nouvelles ; au contraire, c’est une forme généralisée de sous-traitance individuelle que l’on veut favoriser, forme qui émiettant les travailleurs les rends plus vulnérables et plus démunis face à leurs « donneurs d’ordres ». »

    J.Sapir

      +4

    Alerter
  • Kallas // 07.03.2017 à 17h52

    Les 30 des pires déclarations d’Emmanuel Macron
    1. « Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre, j’essaierais de me battre d’abord. »

    2. « Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires. »

    3. « Bien souvent, la vie d’un entrepreneur est bien plus dure que celle d’un salarié, il ne faut pas l’oublier. Il peut tout perdre, lui, et il a moins de garanties. »

    4. « Il y a dans cette société (Doux) une majorité de femmes. Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrées. »

    5. « Le libéralisme est une valeur de gauche »

    6. « Les salariés français sont trop payés » « Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d’accord. »

    7. « Le FN est, toutes choses égales par ailleurs, une forme de Syriza à la française, d’extrême-droite. »

    8. « Je n’aime pas ce terme de modèle social. »

    9. « Être élu est un cursus d’un ancien temps. »

    10. « Vous n’allez pas me faire peur avec votre t-shirt, la meilleure façon de se payer un costard c’est de travailler. »

    11 « Les britanniques ont la chance d’avoir eu Margaret Thatcher »

    12 Je dis aux jeunes : « ne cherchez plus un patron cherchez des clients »

    13 « La France est en deuil d’un roi »

    14 « Je suis pour une société sans statuts »

    15 « Je ne suis pas là pour défendre les jobs existants »

      +5

    Alerter
    • Kallas // 07.03.2017 à 17h52

      16 « Le chômage de masse en France c’est parce que les travailleurs sont trop protégés »

      17 : Il qualifie ceux qui, au sein du PS, s’opposent à sa loi (308 articles réactionnaires dont le travail le dimanche, de nuit, ou la privatisation du don du sang) de « foyer infectieux » ou de « fainéants ». « Je pense qu’il y a une politique de fainéants et il y a la politique des artisans. »

      18 : « Chaque candidat qui sera investi signera, avec moi, le contrat avec la Nation. Il s’engage à voter à mes côtés les grands projets, à soutenir notre projet. » « Pas de frondeurs » ( l’article 27 de la loi fondamentale dispose que »tout mandat impératif est nul. Le droit de vote des membres du Parlement est personnel »)

      19 : Finie la protection sociale basée sur le salaire. Macron propose ainsi un transfert géant de 450 milliards de cotisations sociales du salaire brut payé par le capital (eux) sur celui de l’état payé par l’impôt (nous).

      20 : « Je vais faire un CICE durable »

      21 : « Je ne vais pas interdire Uber et les VTC, ce serait les renvoyer vendre de la drogue à Stains »

      22 : « Je compte sur vous pour engager plus d’apprentis. C’est désormais gratuit quand ils sont mineurs »

      23 : « Il n’y a pas de culture française »

      24 : « Vu la situation économique, ne plus payer les heures supplémentaires c’est une nécessité » (à Davos !)

        +6

      Alerter
      • Kallas // 07.03.2017 à 17h52

        25 : « La gauche classique est une étoile morte. L’idéologie de gauche classique ne permet pas de penser le réel tel qu’il est »

        26 : « C’est une erreur de penser que le programme est le cœur » d’une campagne électorale » « la politique, c’est mystique »

        27 : « 35 h pour un jeune, ce n’est pas assez »

        28 : « Je vous ai compris » dit-il aux pieds-noirs à Toulon

        29 : « Il n’y a pas de culture française mais des cultures »

        30 : « La politique c’est mystique »
        Source Gérard Filoche relayé par LesBrinsd’Herbe

          +5

        Alerter
        • stef1304 // 07.03.2017 à 22h11

          Ah oui, la effectivement… il ose TOUT.

          Ps 1 – Vous avez oublié son discours sur le printemps. 😉

          Ps 2 – Pompidou, c’était quand même autre chose.
          Il semble que chez Rothschild aussi, le niveau ait sérieusement baissé.

            +1

          Alerter
  • Alberto // 07.03.2017 à 21h31

    Une vidéo très rigolote n’a pas plu à Youtube, mais on la trouve sur Dailymotion :
    http://gregtabibian.com/video-jsuis-pas-content-65-macron-diner-du-crif-decodex-quickie-20/
    C’est une critique du Décodex (à partir de la 4e minute) qui reprend certaines remarques d’Olivier. Bon, j’ai parié avec mon compagnon qu’elle serait « modérée » sur Les Crises comme sur Youtube. Chiche !

      +1

    Alerter
  • stef1304 // 07.03.2017 à 21h59

    Un petit moment pour s’informer sur le sérieux du décodex, de ses pratiques et rire de bon coeur
    http://gregtabibian.com/video-jsuis-pas-content-65-macron-diner-du-crif-decodex-quickie-20/
    A partir de 04:00 jusqu’à 09:00
    (avant c’est macron, après c le CRIF; désolé, j’ai pas choisi)

    A noter les articles du journaliste… qui souligne le sérieux du projet et la compétence du journaliste.
    Plus intéressant encore, le concours de circonstances à propos du site Doctissimo et son classement par decodex.

      +1

    Alerter
  • basile // 08.03.2017 à 04h28

    Le Monde, 16 février 2017

    Une famille très discrète, voire distante. (je sens que ça pourrait être mon tour un jour)
    Fragilités psychologiques (au pluriel pour assurer leurs arrières)

    les personnalités du père et du fils, dépeints comme ayant connu des épisodes de « fragilités psychologiques ». Le premier a souffert de « troubles dépressifs »

    Le second est décrit par des voisins (ah les voisins….) comme étant « un peu spécial ». Une amie de lycée de Charlotte, décrit le jeune homme comme quelqu’un « qui vit comme dans une bulle, dans son monde ».

    En 2012, lycéen, Sébastien avait proféré des menaces de mort sur un blog. L’année suivante : « La chose que je déteste le plus ? Mon reflet. » « Qu’est-ce qui me rend triste ? Ma vie. »

    via Twitter, : « Si ont savait réellement ce qui se passer (sic) dans ma tête ont (sic) me prendrer (sic) pour un fou sans morale. »

    A de nombreux Nantais, cette disparition rappelle l’affaire Dupont de Ligonnès (Horreur !)

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications