Les Crises Les Crises
1.février.20181.2.2018 // Les Crises

[Bon anniversaire !] Plainte contre le Décodex

Merci 845
J'envoie

C’est donc le 1er février 2017 que le journal Le Monde a lancé son “Décodex”, énorme opération de dénigrement de ses concurrents.

Cette opération a entraîné une énorme vague de diffamations à notre encontre, que nous avons dû gérer durant l’année 2017.

Nous profitons donc du premier anniversaire du Décodex pour vous dévoiler la plainte (enfin, plus précisément, l’assignation – de 65 pages… Formidable travail de Maître Jérémie Assous et de son équipe) que nous allons déposer dans les prochains jours auprès du Tribunal de Grande Instance.

Télécharger la plainte en pdf

 

Je propose aussi aux lecteurs avocats et juristes qui auraient des commentaires, conseils ou suggestions d’amélioration sur tel ou tel point de cette plainte et souhaiteraient nous en faire part (bénévolement 🙂 ) de nous les envoyer via le formulaire de contact de ce blog. Idem pour les lecteurs, par le formulaire ou en commentaire (c’est encore une version brouillon, avec quelques coquilles)

Enfin, si vous souhaitez soutenir financièrement (sans déduction fiscale) cette action judiciaire, vous pouvez réaliser un paiement ici.

Merci enfin à toutes et à tous pour le soutien de la communauté des lecteurs tout au long de l’année passée – cela a vraiment fait du bien à toute l’équipe !

P.S. Les sommes éventuellement récupérées au terme de cette procédure seront bien évidemment réinvesties dans ce site, afin de participer à une meilleure information du public.

P.P.S J’ai une pensée pour le regretté Robert Parry, qui m’avait soutenu durant cette période difficile, résumant fort bien la situation :

“Olivier, si tu prépares une histoire détaillée sur ton problème [avec le Décodex] — avec l’explication du Monde sur la façon dont ils ont compilé ces listes absurdes […] — je serai heureux de le publier dans Consortiumnews. Il n’y a guère de doute que la campagne contre les “fake news” est devenue une couverture pour attaquer les sites Web sérieux qui ne suivent pas la ligne de propagande sur des sujets sensibles comme l’Ukraine et la Syrie. Les médias mainstream sont bien sûr le cas classique des personnes voyant la paille dans l’œil du voisin sans voir la poutre dans le leur. Mais ils excusent leurs propres erreurs factuelles comme étant de simples erreurs innocentes. Cependant, si quelqu’un d’autre fait une erreur similaire, cela devient une “fake news“. […] Si les médias grand public avaient disposé de telles listes [de proscription] en 2003, ils nous auraient mis sur la liste noire des propagateurs de “fake news” pour avoir remis en question la certitude de la présence d’Armes de Destruction Massives en Irak. Mais je pense que la seule chose que nous pouvons faire en réponse, c’est de continuer à travailler et à faire du bon journalisme, aussi douloureux que cela puisse être de figurer sur de telles listes orwelliennes.” [Robert Parry, 02/2017]

P.P.P.S. : la mission des médias mainstream est en bonne voie d’accomplissement : effrayer la population pour qu’elle ne s’informe plus sur “Internet” mais seulement auprès… des médias mainstream (en 2016-2017, après la campagne sur les “fake news”) :

(Lien)

Commentaire recommandé

Kiwixar // 01.02.2018 à 08h14

Le decodex et autres « listes » qui « nous rappellent les heures les plus sombres de notre histoire », permettent la mise en place d’une censure extrêmement sournoise par des acteurs privés (oligarchie via GAFA et assimilés) :
– filtrages facebook/twitter : Olivier publie, il pense avoir publié mais seul un % de gens peut voir (% ajustable)
– l’accès à http://www.les-crises.fr est ralenti, fonctionne mal, décourageant les nouveaux lecteurs
– « invisible » dans les recherches google (c’est-à-dire relégué en page 2 ou 3)
– ses rares erreurs montées en épingle sur google
– les stats de fréquentation minimisées (pour le décourager)
– ses livres virés d’Amazon pour « défaut de stock » et autre excuse bureaucratique
– comme Joseph K., accusé de quelque chose, mais on ne peut pas lui révéler quoi
– incitation à la haine contre l’euroPolitburo > goulag(anamo)

Avec un procès ayant comme acteur le Decodex/Lemonde, les juges doivent se poser la question de quelles société et démocratie ils souhaitent pour leurs enfants.

138 réactions et commentaires - Page 2

  • Jean Paul B. // 01.02.2018 à 23h40

    Courage O.B. pour cette croisade contre le quotidien de révérence qui pourrait avoir le bras suffisamment long dans les milieux judiciaires.
    J’espère que les juges feront honnêtement leur travail pour discréditer un peu plus, si c’est possible, ce quotidien diffuseur d’informations biaisées,incomplètes ou mensongères (cf.l’attaque US contre l’Irak de Saddam et les prétendues armes de destruction massive, sa relation manipulatrice de la guerre en Syrie et son parti-pris contre Bachar, sa mansuétude envers l’Arabie Saoudite qui massacre au Yemen et Israël qui bafoue impunément le droit international, sa russophobie pathologique, son alignement automatique sur les positions US à propos du Venezuela, son “européïsme” décomplexé, etc).J’attends avec impatience que la Justice démasque enfin ces tartuffes qui se prennent pour des directeurs de conscience .

      +15

    Alerter
  • Kapimo // 02.02.2018 à 01h00

    “la mission des médias mainstream est en bonne voie d’accomplissement”.
    Je n’en suis pas certain, car le pourcentage de personnes s’informant sur des sites sérieux sur internet a toujours été relativement faible. Je pense que les personnes qui font moins confiance à internet (sondage) sont ceux qui s’informe via FaceBook (infos sélectionnées/triées) ou via les portails généralistes type Yahoo (infos people ou info-spectacle aux titres racoleurs). Ce qui est effectivement plus genant, c’est la supposée hausse de confiance envers les médias mainstream.

      +1

    Alerter
  • Julien // 02.02.2018 à 02h51

    Bonjour,

    M. Etienne CHOUARD ne pourrait-il pas être le président de l’Association Loi 1901 que souhaite mettre en oeuvre @eric ? (commentaire supra).

    Ou se joindre à cette plainte ?
    http://chouard.org/blog/2018/02/01/droit-de-reponse-d-etienne-chouard-aux-allegations-mensongeres-du-journal-le-monde-sur-son-pretendu-decodex-2/

    J’espère que les corrections suggérées en commentaires auront le temps d’être faite avant saisine du TGI, parce que c’est vrai que c’est quand même bourré de coquilles…

    Mon procès aux prud’hommes c’était pareil : j’ai du contribuer à la rédaction des conclusions de mon avocat pour aboutir à un résultat plus conforme à mes attentes.

    Tous mes encouragements pour cette épreuve (car c’est une épreuve) psychologique et humaine.

      +0

    Alerter
  • Le Joker // 02.02.2018 à 03h31

    Il y aurait il un motif reçevable pour que les lecteurs de les-crises.fr puissent se porter partie civile et demander un euro de dommages et intérêt (chacun) ?

      +4

    Alerter
    • tepavac // 03.02.2018 à 09h38

      Se montrer solidaire serait effectivement la meilleur aide apportée au site et à O.B.

      L’idée est excellente, chacun se sentant visé de diverses manières par les incriminations du decodex, il serait même pertinent que l’on puisse débattre de la marche à suivre avec le conseiller du site, Me Jérémie Assous . Au moins à titre d’information sur les mesures prises pour nous défendre.

      Corriger les fautes c’est bien, mais bon nous ne sommes pas devant une épreuve au bac, hein!

        +0

      Alerter
  • Abemus // 02.02.2018 à 06h09

    Merci M. Berruyer.

    J’espère que ce combat sera médiatisé et que des courageux profiteront de ce moment pour vous soutenir publiquement sans crainte de voir leur patronyme associé au votre.
    L’aventure Les-crises.fr prend semble-t-il aujourd’hui tout sont sens. A l’utilité de votre travail de critique des médias succède aujourd’hui la nécéssité de franchir un cap, et pas des moindres.
    Mais aurait-il pu en être autrement ?

      +1

    Alerter
  • Alberto // 02.02.2018 à 07h50

    A propos du Décodex : cette vidéo du Dr Alwest (utilisant une intervention d’Olivier Berruyer), interdite sur Youtube, mais visible sur Facebook :

    https://www.facebook.com/1909847412580502/videos/2153335551565019/

      +3

    Alerter
    • tepavac // 03.02.2018 à 09h49

      Désolé, mais passer par facelivre pour pouvoir regarder une vidéo, c’est franchement de la vente forcée pour une organisation, dont la stratégie principale est de nous extorquer des informations privées et intimes dans le seul but de les vendre aux plus offrants.

      Toutefois merci.

        +0

      Alerter
      • Alberto // 03.02.2018 à 12h02

        J’i demandé au Dr Alwest de mettre sa vidéo sur Dailymotion. Moi aussi j’évite Facebook. Quand facebook sera autant censuré (car il faut appeler les choses par leur nom) que Youtube, Dailymotion sera peut-être une solution (provisoire).

          +1

        Alerter
  • enkidou // 02.02.2018 à 12h22

    Bonjour à tous et toutes,
    La peur doit changer de camp et si vous avez besoin d’une aide financière supplémentaire je serai fier de participer.
    Ils ont eu peur pour les gaz de schiste en Ardèche, ils ont eu peur pour NDDLandes, merci à Olivier et vive l’art de la guerre.

      +4

    Alerter
  • Stereden // 03.02.2018 à 00h05

    Bonjour,
    En page 34 vous parlez d’une attaque “ad hominem”.
    Une attaque “ad hominem” est une attaque qui utilise les arguments propres de l’adversaire. Ciceron a fort bien défini l’expression et la chose il y a un peu plus de deux mille ans.
    En bon latin une attaque contre une personne est qualifiée d’attaque “ad personam”.

      +2

    Alerter
  • trounoir // 03.02.2018 à 00h10

    Olivier,

    J’ai lu la plainte rapidement, désolé si je me trompe, mais tu ne demandes pas de “réparation publique” ???

    Ca va mal finir si tu ne tapes pas dans l’orgueil, car hormis la négo financière, tu ne demandes rien, ils payeront la moitié, t’auras gagné, et terminé. Le Decodex sera toujours en ligne, et tu seras toujours une cible après 3 ans de procès.

    Je peux me tromper, mais il fallait faire un calcul d’audience :

    a) prouver que les-crises ont X% de l’audience du Monde
    b) En fonction de ce X%, demander une réparation équivalente en terme de réputation. Pas en termes financiers ! Ca ne les touche pas ça, ils s’en foutent, t’es pas de taille. Ils te fileront 20k, tu gagneras ton procès, tu le publieras sur ton blog, et continueront derrière à te dénigrer de manière encore plus sournoise.

    A mon sens, tu devrais déjà réclamer la réparation du préjudice, non pas financièrement, mais par le même moyen qu’ils ont utilisé pour créer ce préjudice. Et ça, si c’est acceptable juridiquement (à voir avec les avocats), c’est puissance 10.

    20k ou 50k pour Le Monde c’est tous les jours, et c’est tout ce que t’as à gagner avec cette plainte. Il faut viser les juridisprudences “paparazzi contre stars” (c’est toi la star), où ils ont été finalement obligé de publier leur défaite en première page.

    J’ajoute une chose : si tu les renverses, les 50k tu les auras. Mais par nous.

    Bon courage.

      +4

    Alerter
  • Flying Blue // 03.02.2018 à 05h06

    Excellente initiative !! @O.B….

    Pour info, et si cela peut être utile, Adrien Senecat était à l’express avant d’intégrer les ‘décodeurs du Monde’, … et pendant de longues années, j’y commentais les articles avant de ‘me rabattre’ sur l’Obs (autant commenter ce avec quoi l’on est pas d’accord. .. )…. et il y a “commis” un nombre invraisemblable de “fake-news” à l’époque où il couvrait quasi systématiquement les aspects ‘mariage pour tous’, PMA et tutti quanti…(2013)… on peut être pour ou contre, là n’est pas le soucis, mais ses articles sur le sujet sont une mine d’or en matière de propagande. ..

    A toutes fins utiles (car il est toujours utile de disposer d’éléments concrets face à ses contradicteurs)…
    https://communaute.lexpress.fr/journaliste/adrien-senecat/activite

    Flying Blue (l’Obs)

      +4

    Alerter
    • Flying Blue // 03.02.2018 à 05h17

      Post Scriptum : et BRAVO pour cet excellent site , avec des articles fouillés et étayés. Ce procès à venir est Celui de la liberté d’expression au sens large. .. merci d’en être un des porte- étendard.

        +2

      Alerter
  • Stereden // 03.02.2018 à 08h53

    Bonjour,
    Je ne vois plus mon commentaire je vais donc le refaire.
    Pages 34 vous parlez d’attaques “ad hominem”.
    C’est une faute très commune, au point que Wikipedia la fait aussi.
    Une attaque “ad hominem” est une attaque faite en utilisant les propres arguments de l’adversaire. La méthode a été longuement décrite par celui qui est considéré comme son inventeur : Ciceron.
    Les attaques contre la personne même d’un adversaire doit être qualifiée de “ad personam”.

      +1

    Alerter
  • Benoit Balderacchi // 03.02.2018 à 14h53

    Vous avez raison de ne pas vous laissez faire M.Berruyer. En espérant qu’on vous rendra justice et avec tous mes encouragements et mes voeux de sympathie !

      +0

    Alerter
  • Claude // 03.02.2018 à 14h54

    Aude Lancelin parle de cette plainte sur le site Du (nouveau) media (à soutenir absolument !) :

    “Hier, 1er février 2018, le blogueur Olivier Berruyer, animateur du site « Les Crises », l’un des plus suivis en matière d’actualités internationales et économiques hétérodoxes, a déposé une plainte contre le Decodex, application destinée à épingler les sites peu fiables ou propagateurs de fausses nouvelles créée par le journal « Le Monde », dont l’actionnariat majoritaire est formé par le duo d’hommes d’affaires Xavier Niel et Matthieu Pigasse.”

    la suite ici :

    https://www.lemediatv.fr/articles/le-decodex-en-proces

      +0

    Alerter
  • hello // 03.02.2018 à 23h38

    Bravo pour cette initiative ! Et merci pour votre courage, car il en faut dans ce pays où l’information est particulièrement jugulée, depuis si longtemps que les Français ont oublié qu’une autre France et un autre monde étaient possible ! La France est un vieil empire en fin de course, mais de plus en plus totalitaire et inquiétant. Les affaires d’Etat s’accumulent depuis si longtemps, où va donc finir cette république bananière ? Votre initiative relève le défi, et si les Français se réveillaient massivement, eaux aussi, comme les US où la multitude de sites alternatifs a finalement raison de mainstream tout aussi pollués que les nôtres, ce sont les mêmes en fait..
    MERCI, en avant tous !

      +2

    Alerter
  • Hervé // 04.02.2018 à 03h11

    Monsieur Bérruyer,

    Je suis très attristé de vous savoir dans cette situation.
    Encore plus de voir la dégradation de nos fondamentaux moraux et éthiques dans notre pays.
    [attention, la religion n’a pas le monopole de la morale pour moi ! ]
    Je vous connais très bien car je suis un “Aficionado” depuis longtemps (plus de 10 ans)
    de vous et de toute la “fine” équipes des éconoclastes et aussi depuis 2 ans de Thinkerview.
    (Béchade, Delamarche, etc).
    Vous êtes des “libres penseurs”,

    Ainsi je vais vous aider financièrement dans la limite de mes propres moyens,
    en espérant que les humanistes et les pacifistes de tout horizon se manifestent aussi.

    Je vous conseil de faire une pétitions sur avaaz.org, Ce site est très très suivi
    et sur l’ensemble de la planète. Ayant vérifier le nom de domaine a priori les instigateurs
    seraient du Viet-Nam je crois. “a priori” je dis.
    Ils vous faut plus de soutien de tous les côtés, sinon j’ai bien peur que votre procès se passe mal.
    Je me permais aussi de vous conseiller de contacter Attac ? Peut – être ? Si vous
    êtes en adéquation avec leurs valeurs ? Car eux aussi sont en train de prendre chers !
    Ainsi que les Québécois du site mondialisation.ca …

    Bon courage

    Hervé

      +1

    Alerter
  • Hervé // 04.02.2018 à 03h20

    oups désolé pour “l’ortografe”
    je suis plutôt un scientifique 😉

      +0

    Alerter
  • mahikeulbody // 04.02.2018 à 12h24

    > – « invisible » dans les recherches google (c’est-à-dire relégué en page 2 ou 3)

    Par curiosité j’ai tapé les “Les-Crises” dans ma barre de recherche de Google et j’ai obtenu le lien sur site lui-même en PREMIÈRE position sur la PREMIÈRE page, suivi du lien sur un article parlant du dépôt de plainte contre le Decodex, suivi du lien sur la page Facebook de Les-Crises, suivi du lien sur la page wikipedia de Berruyer, etc…

    J’avoue ne pas comprendre…

      +0

    Alerter
  • Julien // 05.02.2018 à 03h27

    Bonjour,

    Je relis tout ça (les conclusions) et je me dis que nous vivons quand même dans un monde bien malade (et pas seulement en CRISE(S)) !

    Une réflexion sur le fond… J’essaye de résumer ma crainte ultime…

    Ne va-t-on pas nous rétorquer : “si la liberté d’expression est inconditionnelle – comme vous le rappelez -, alors le DECODEX a très bien le droit d’exister”.

    Tout ça me fait un peu penser à la problématique des agences de notation américaines (style Standard & Poor’s)… Finalement, le seul moyen de les contrecarrer c’est de faire d’autres agences et d’autres barèmes de notation.

    Les juges dirons in fine que les gens sont libres de suivre – ou non – l’avis du DECODEX… Rien ne les oblige à aller sur le site…

    Et la montagne accouchera d’une souris : oui il y a eu diffamation mais elle reste dans le cadre du site les Crises. Vous obtiendrez réparation et au mieux, le droit de vous faire retirer de la liste.

    Dans l’absolu on en arrive là. On peut se contorsionner dans tous les sens, on vous dira “liberté d’expression”.

      +0

    Alerter
  • Xavier // 05.02.2018 à 11h16

    Bonjour,

    Je ne suis pas juriste, mais juste quelqu’un qui apprécie votre travail d’information. Merci et bonne continuation !

      +1

    Alerter
  • BOURDEAUX // 06.02.2018 à 09h42

    C’est presque burlesque de lire ce billet aujourd’hui, après le coup de massue donné aux commentaires du billet sur Lacroix- Riz au sujet de Maurras. Les commentaires étant tous très critiques envers Lacroix-Riz (qu’Olivier semble admirer pour des raisons qui m’échappent depuis le début), qu’en fait la modération : suppression, sacs de sable, personne ne bouge, garde-à-vous ! lisez en silence ! du decodex, avec les moyens du bord…Quand Olivier porte plainte contre une méthode qu’il imite sans s’en rendre compte, contribuant ainsi à entretenir l’atmosphère de couvent où les esprits libres s’épanouissent…

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications