Les Crises Les Crises
26.mai.201426.5.2014
Article LesCrises

Barbares russes : La source de Caroline Fourest était un fan d’Al-Qaeda…

Madame Fourest, Je vous réponds puisque vous m’avez cité nommément dans un article du 9 mai du Huffington Post. Cet article faisait réponse à mon propre billet sur votre Chronique de France Culture du 6 mai titrée « Les médias ukrainiens et russes à des fins de propagande pourraient générer des haines irréversibles ». Sous […]
Merci 1
J'envoie

Madame Fourest,

Je vous réponds puisque vous m’avez cité nommément dans un article du 9 mai du Huffington Post. Cet article faisait réponse à mon propre billet sur votre Chronique de France Culture du 6 mai titrée « Les médias ukrainiens et russes à des fins de propagande pourraient générer des haines irréversibles ». Sous le patronage de ce beau titre, vous avez pourtant indiqué :

« On en a moins parlé mais [les « pro-russes »] ont aussi capturé 3 officiers ukrainiens avant de les exhiber devant les caméras un bandeau de sang sur le visage. Les paramilitaires séparatistes venaient de leur arracher les globes oculaires avec un couteau. Comment s’étonner dans un tel climat que les ultra-nationalistes ukrainiens soient devenus totalement incontrôlables ? ».

Comme, après une rapide recherche de ma part, ce fait barbare s’est révélé faux, j’ai rédigé mon billet « Chronique de la Haine ordinaire », clin d’œil tant au regretté Pierre Desproges qui prononça ses chroniques sur la même radio que vous (où, comme le rappelle Wikipédia, il « épinglait les travers et les ridicules, pointant la bêtise et l’intolérance ») que, bien entendu, aux deux minutes de la haine d’Orwell dans 1984.

Je vous remercie en tous cas de votre réponse – qui m’a surpris : c’est vraiment beaucoup d’honneur que vous me faites – même si je comprends mal pourquoi vous n’avez pas choisi de répondre aux multiples autres personnes qui se sont étonnées de vos propos, comme par exemple le vigilant Daniel Schneidermann sur l’indispensable site Arrêts sur Images (Gazette n°334), auteur d’un cinglant « À propos de l’Ukraine aussi, c’est le grand festival du n’importe quoi. » – on ne saurait mieux dire.

Vous notez dans votre réponse qui m’est adressée :

« J’aimerais également qu’Olivier Berruyer m’explique ce que signifie son commentaire accompagnant la vidéo sur les trois officiers ukrainiens ayant les yeux en sang : “En fait ce sont seulement 3 agents des services secrets ukrainiens SBU – Groupe alpha, qui ont été capturés par les anti-maïdan de Donestk”. Le “En fait” sous-entend que j’ai menti sur le fait qu’il s’agit de trois officiers capturés par ceux qu’il appelle les “anti-Maïdan”. Or c’est ce que j’ai dit… Quant à ces trois mots — “ce sont seulement” — ils sous-entendent que la torture n’est pas si grave puisqu’il s’agit “seulement” d’officiers ukrainiens. Ah non pardon, ils sont en sang mais la torture n’est pas évoquée… Ils ont — seulement ? — été “capturés”. »

Vous avez totalement raison. Ma phrase est mal construite, et peut prêter à certaines interprétations. Le « seulement » signifiait surtout que contrairement à ce qui a été affirmé à des millions d’auditeurs, on ne leur avait pas arraché les globes oculaires – ce qui semble déjà une information très importante…

Je remarque en tous cas avec grand plaisir que, avec ce « seulement » qui vous a beaucoup intriguée, vous montrez une très forte vigilance sur le choix des mots – et donc que chacun des vôtres sont parfaitement choisis.

Si vous notez d’autres formulations potentiellement ambiguës dans mes billets, je vous serais hautement reconnaissant de me les signaler. En effet, animant tout seul mon blog, sans grands moyens financiers, je n’ai pas la possibilité de rémunérer une relectrice de votre envergure nationale.

Dans votre réponse, vous évitez de répondre au fond de mon propos (la fausse barbarie des « pro-russes », l’absence de vérification sérieuse des faits, la propagande pro-putschistes ainsi diffusée…), mais bifurquez vers d’autres sujets, parlant d’autres faits non vérifiés, et m’insultant au passage (malhonnêteté, légitimation de la torture et des enlèvements, propagandiste pro-russe, etc.).

Je récuse ici vos accusations de malhonnêteté – qui constituent une grave faute journalistique, indigne d’une chroniqueuse à France Culture.

Je montrerai ici que vous continuez à proférer des contre-vérités sans reconnaitre vos propres erreurs. Il serait alors logique que tout le monde en tire les conséquences.

Un autre billet suivra pour analyser en détails la véracité des autres faits que vous évoquez et vos stratégies d’évitement.

I. Votre version de l’enlèvement des officiers

Votre propos initial du 6 mai figure en introduction :

« On en a moins parlé mais [les « pro-russes »] ont aussi capturé 3 officiers ukrainiens avant de les exhiber devant les caméras un bandeau de sang sur le visage. Les paramilitaires séparatistes venaient de leur arracher les globes oculaires avec un couteau. Comment s’étonner dans un tel climat que les ultra-nationalistes ukrainiens soient devenus totalement incontrôlables ? ».

Votre réponse dans le Huffington Post indique :

Une vidéo qui a ému en Ukraine

Un peu plus tôt, une militante ukrainienne m’envoie un lien.

La vidéo que je charge montre trois officiers ukrainiens pris en otage par les séparatistes. Visiblement torturés, on peut les voir le dos courbé, très mal en point, tous les trois avec un bandeau trempé de sang sur les yeux. Mon contact m’explique que les séparatistes leur ont arraché les globes oculaires avec un couteau. Ne parlant pas russe, je pense que les séparatistes le revendiquent et en parlent dans cette vidéo. Erreur. Ce sont des articles de presse écrite ukrainiens qui le disent.

Au vu des images, la torture est évidente, l’identité des trois officiers reconnue (ils ont depuis été échangés contre le gouverneur auto-proclamé de Donetsk) mais rien ne prouve — dans cette vidéo — que leurs yeux ensanglantés soient le fruit d’une torture au couteau, et non à coup de poing ou d’un autre ustensile. Une cuillère ? Une fourchette à escargot ? Un pic à glace ? Une pelle à gâteau ? Je ne peux le savoir de visu. Mea culpa donc pour cet élément que je croyais revendiqué par les séparatistes mais qui était en fait basé sur des articles ukrainiens. Ce que me reprochent plusieurs sites sur Internet. En résumé : je ne peux pas avoir vérifié par moi-même si on leur a crevé les yeux avec couteau puisque je ne suis pas sur place. Ils ont en partie raison (difficile de connaître la vérité sans le témoignage direct des trois officiers) et en partie tort. Car à ce compte-là, il n’y aurait plus beaucoup d’articles dans la presse et il ne faudrait parler de rien.

Je ne regrette pas une seconde d’avoir rapporté cet enlèvement — dont personne ou presque n’a parlé en Europe — dans ma dernière chronique de France culture. Il me semble important pour montrer l’impact des tortures infligées aux pro-Ukrainiens par les séparatistes et sur l’état psychologique des deux camps. J’aurais pu parler d’autres cas. Comme ce député partisan de l’unité de l’Ukraine, Vladimir Rybak, dont le corps a été jeté à l’eau après avoir été violemment torturé.

A l’avenir, en revanche, même si mon papier est déjà trop long, je prendrai une ligne de plus pour indiquer ma source et l’incertitude existant quant à la nature exacte de l’outil utilisé pour pratiquer ces tortures. Un pic à glace, une pelle gâteau ou un couteau… Mais je continuerai à en parler. Sans me laisser intimider par les propagandistes pro-Russes.

Invitée par le Médiateur de France Culture le 15 mai, vous déclarez :

La chronique portait sur la guerre des propagandes, justement autour du drame d’Odessa, qui, comme vous le savez, a été beaucoup utilisé pour justifier et pour entraîner l’Ukraine vers la guerre civile, qui a beaucoup été utilisé par les chaînes russes. Donc, je parlais de cette propagande et j’expliquais que des faits qui n’ont pas été rapportés par la presse européenne, qui ne sont pas venus jusqu’à nous, ont aussi beaucoup mis de l’huile sur le feu, avant notamment, ont aussi beaucoup excité notamment les ultranationalistes ukrainiens qui sont coupables à mes yeux du drame d’Odessa.

Et parmi les vidéos qui ont circulé, qui ont beaucoup excité ces ultranationalistes, il y a cette vidéo où on voit effectivement des séparatistes prorusses, […] qui mettent sur la place publique trois officiers du SBU qu’ils ont capturés et qu’ils ont clairement été torturés. Ils ont sur les yeux, non pas simplement des bandeaux imbibés de sang, mais des compresses très épaisses imbibées de sang. Et effectivement, j’avais un contact ukrainien qui me disait que ces yeux avaient été torturés avec un couteau. Et le malentendu et pour le coup là-dessus, je m’en suis expliquée le lendemain sur le Huffington Post. C’est que moi je pensais que les séparatistes revendiquaient eux-mêmes, comme ils l’ont fait sur d’autres cas et d’autres cas de tortures, d’avoir torturé au couteau ces yeux. Alors qu’en réalité il y a d’un côté, la vidéo faite par les séparatistes qui clairement montre cette capture et montre une torture et de l’autre côté des articles de presse ukrainienne, il y a plusieurs sources, russophones d’ailleurs aussi, qui eux affirment que ces yeux ont été piqués au couteau. […]

Il y a une certitude, c’est qu’ils ont été torturés, que leur yeux ont été torturés, parce que les sites qui ont invité à vous saisir, à écrire, expliquent — notamment Olivier Berruyer sur lescrises.com —, expliquent que ce sont simplement que ce sont des gens qui ont été capturés, mais la vidéo montre qu’ils ont été torturés, donc c’est une façon d’ignorer cette torture, et n’expliquent pas pourquoi ces yeux saignent abondamment sur les trois officiers. Mais, encore une fois, on ne sait pas effectivement à l’heure qu’il est si c’est une pelle à gâteaux, si c’est un couteau, si c’est une pique, ou si c’est une fourchette.

Donc, si je résume votre version :

  • on vous a envoyé une vidéo en russe, langue que vous ne comprenez pas,
  • on vous a dit qu’on leur avait arraché les yeux,
  • vous vous êtes dit « encore un acte barbare des pro-russes »,
  • vous avez vu un lien d’un journal local qui en parle (en ukrainien…),
  • vous notez que PERSONNE n’en a parlé en Europe (ni ailleurs).

Cela suffit donc pour vous à venir le rapporter en direct sur France Culture (j’imagine sans en consulter la rédaction ?), le tout – ce qui est un comble – dans une chronique sur « la guerre des propagandes » sur un fait « utilisé pour justifier et pour entraîner l’Ukraine vers la guerre civile, qui a beaucoup été utilisé par les chaînes russes ». Comme si le fait imaginaire que vous relatez n’était pas lié à la guerre des propagandes visant à nous faire soutenir le gouvernement de Kiev dans un conflit diplomatique contre la Russie.

II. Les faits

Examinons les faits.

Dans la nuit du 26 au 27 avril, trois officiers ukrainiens services de sécurité ukrainiens (SBU, du groupe d’élite Alpha) sont arrêtés à Slaviansk – il s’agit du lieutenant-colonel Rostislav Kiyashko, d’un major Sergei Potemski et du capitaine Evgueniy Varinsky. Ils faisaient partie d’un groupe de 7 militaires venus secrètement enlever un citoyen « pro-russe ».

Le commandant militaire des unités d’autodéfense des insurgés a indiqué que les personnes arrêtées « effectuaient une mission militaire visant à capturer les membres de la résistance populaire dans la ville de Gorlivka« . « Ils ont opposé de la résistance et ont été arrêtés », a-t-il expliqué.

Le 27 avril au matin (donc quelques heures après leur capture), les trois officiers sont présentés à la presse, à demi-habillés, les yeux bandés (avec du scotch et des bandeaux) et les mains attachées derrière le dos. Ils portent des ecchymoses évidentes. Ils s’expriment normalement, sans cri, et répondent aux questions.

Contrairement à vos propos laissant entendre que la presse n’a pas parlé d’eux, dès le 27 avril à midi, elle en parle largement :

L’AFP en a fait une dépêche (largement reprise, jusqu’en Suisse et au Congo), indiquant que « Ils ont opposé de la résistance et ont été arrêtés » et qu’ils ont « les yeux bandés de scotch »

Reuters en a fait une dépêche

The Associated Press en a fait une dépêche (indiquant simplement qu’ils sont blindfolded with packing tape, sans indiquer d’atteinte aux yeux)

Le Daily Mail (2e journal anglais) en a longuement parlé

Le Nouvel Observateur en a parlé

Le Figaro en a parlé

Le Parisien en a parlé

DirectMatin en a parlé

La Tribune en a parlé

Le Point en a parlé

La RTBF en a parlé

MSN.com en a parlé

Le Berry Républicain en a parlé

La voix du Nord en a parlé

L’Yonne Républicaine en a parlé

L’Est éclair en a parlé

La Dépêche en a parlé

Nord Littoral en a parlé

Le Courrier Picard en a parlé

L’Aisne Nouvelle en a parlé

France-Antilles Martinique en a parlé

Etc.

Et même, oh, votre propre journal le Huggington Post en a parlé !

 

Libération en a parlé, indiquant « visage sanglant chez quelques-uns et marqué de traces de coups »

Le Monde en a aussi parlé – se détachant en étant le seul à les qualifier de « sévèrement battus ».

 

Au niveau de médias orientés Russie :

Le Courrier de Russie en a parlé

L’agence russe RIA en a parlé : « Lors de l’interpellation, les agents du SBU ont opposé une résistance et c’est pourquoi ils ont été présentés aux journalistes à Slaviansk avec des contusions et ligotés avec du ruban adhésif. »

RT.com donne de nombreux détails. Qu’on soit prudent avec cette source (comme avec toute source), oui – qu’on l’ignore sciemment et qu’on désinforme du coup les Français, non…

 

Le 7 mai, les trois officiers ont été libérés, échangés contre trois « pro-russes ». Aucune dépêche ne fait mention de torture et encore moins d’arrachage de globes oculaires.

 

Il semble donc difficile de prétendre qu’il s’agit « de faits qui n’ont pas été rapportés par la presse européenne ». En tous cas, pas le fait que 3 officiers ont été arrêtés, et présentés dans des conditions humiliantes et condamnables.

En revanche, il est tout à fait clair que le fait qu’on leur ait « arraché les globes oculaires » est une information dont vous pouvez vous enorgueillir d’avoir été la seule journaliste au monde à la diffuser.

Je me suis très probablement mal exprimé dans mon précédent billet. Mon reproche n’était pas une imprécision sur le fait de savoir si on leur avait arraché les yeux « au couteau », ou, comme vous le dites avec élégance « Une cuillère ? Une fourchette à escargot ? Un pic à glace ? Une pelle à gâteau ? » – ni même à coups de couveuses remplies d’armes de destructions massives, non, le souci est que leurs yeux n’ont rien – en tous cas, jusqu’à ce que vous fournissiez la preuve du contraire.

Voyant que votre information était fausse, vous avez embrayé en affirmant que « la torture est évidente », « qu’ils ont clairement été torturés », « la vidéo montre qu’ils ont été torturés », « la vidéo […] montre clairement […] une torture », que « il y a une certitude, c’est qu’ils ont été torturés, que leur yeux ont été torturés », « ces yeux saignent abondamment ». Vous reconnaissez « l’incertitude existant quant à la nature exacte de l’outil utilisé pour pratiquer ces tortures ».

Vous êtes ici aussi probablement la seule journaliste au monde à prétendre que ces hommes ont été torturés et que leurs yeux saignent. Là encore, c’est à vous de fournir les preuves de ce que vous avancez.

Le pire étant sans doute ceci : le fait que des « pro-russes » arrachent les yeux de soldats ukrainiens, puis les montrent à la presse russe, qui ne dirait rien de ce fait barbare, ne vous surprend même pas….

j

j

Car au lieu de me diffamer gravement en m’accusant scandaleusement de « relativiser la torture » (sic) il vous appartient déjà de prouver qu’il y a eu torture et qu’elle existe ailleurs que dans votre imagination ! Pour ma part, j’ai réalisé sur mon blog la traduction du bel article de Noam Chomsky sur « les Mémos sur la Torture » – car la torture sous toutes ses formes est inacceptable, à commencer par celle pratiquée par nos propres alliés américains.

Je vous rappelle d’ailleurs le point 8 de la Charte de Munich des obligations des journalistes :

8. S’interdire […] la calomnie, la diffamation, les accusations sans fondement […]

Aucune dépêche d’agence de presse ne parle des faits barbares que vous évoquez. Aucune. Le SBU n’a jamais parlé de ceci – vous imaginez comme ce fait aurait servi la propagande de Kiev s’il avait été vérifié. Ces hommes servaient d’otages pour être échangés contre des pro-russes, il semble peu logique qu’ils aient été torturés.

Par ailleurs, l’hypothèse d’atteinte aux yeux semble grotesque, au vu de l’état de ces personnes : imaginez-vous sérieusement que des personnes à qui on a arraché les yeux se porteraient de la sorte quelques heures après, et répondraient aux questions des journalistes ? Consultez donc des ophtalmologues – comme je l’ai fait, car je n’aime pas rapporter n’importe quoi –, ils vous expliqueront que l’œil est un des organes qui entraine le plus de douleurs en cas d’atteinte. « Regardez déjà la douleur provoquée par un simple cil dans l’œil » m’a dit l’un deux ; « après une atteinte aux yeux, ils auraient été totalement incapables de bouger et de répondre ainsi aux questions quelques heures après – en général, en cas de perte d’un œil, il y a une douleur psychologique telle que la pensée logique ne peut plus se faire pendant un long moment ». Enfin, je vous rappelle accessoirement qu’il n’y a pas de sang dans l’œil (la lumière ne le traverserait pas sinon…).

Que voit-on sur les images ?

On voit des personnes avec des ecchymoses et des coupures.

On voit un bandeau avec un peu de sang. Est-ce celui du prisonnier (probablement), ou était-ce un linge souillé ? Aucune idée.

On voit un homme avec du scotch rouge autour des yeux. On semble discerner qu’il y a du sang dessus, qui semble venir ou d’une arcade sourcilière ayant saigné, ou du nez, ou d’entailles réalisées par le scotch lui-même. Et ce sang a coulé et semble s’être collé au scotch – qui est lui-même en partie rouge.

Le troisième n’a que du scotch sans sang :

Je comprends donc mal votre : « tous les trois avec un bandeau trempé de sang sur les yeux. »

Premièrement, on ne connait pas les conditions de leur arrestation. Savez-vous s’ils ont eu un accident de voiture, poursuivis par les « pro-russes », qui aurait pu occasionner ces traces ? Moi non.

Deuxièmement, on sait qu’au moment de leur arrestation, ils ont résisté – ce sont des commandos de troupes d’élite ! Ils en parlent dans la vidéo, disant :

Journaliste : Vous avez résisté à votre arrestation?

Prisonnier : Eh bien, bien sûr, qu’on s’est battus ! Je ne suis pas une sorte de … Mais nous n’avons pas utilisé les armes!

Ce fait a été confirmé par le maire. Leurs contusions viennent certainement de là : une bagarre au moment de leur arrestation. Sachant que des coups au visage, même modérés, entrainent rapidement de larges effusions de sang. D’ailleurs les gens qui les ont arrêtés ont sans doute reçu autant de coups qu’eux. Nous n’en savons rien.

Troisièmement, ont-ils reçu des coups après ? Peut-être que oui – ils sont venus enlever des pro-russes – l’accueil n’a pas dû être chaleureux et ils auraient pu être malmenés à fin d’interrogatoire (une pratique scandaleusement approuvée par les USA et la plupart des pays d’Europe qui ont accueilli des prisons secrètes de la CIA après 2001, au demeurant). Peut-être que non – il s’est écoulé peu de temps entre leur arrestation et ces images. Mais qu’en savons-nous ? Qu’en savez-vous ?

Ces personnes sont présentées dans des conditions humiliantes, ont des ecchymoses, ont été blessées et on du scotch autour des yeux. Les agences de presse nous disent qu’ils ont résisté à leur arrestation. En l’absence d’autres sources versées au débat, c’est la seule conclusion temporaire à laquelle nous pouvons, semble-t-il, raisonnablement aboutir.

Ce qu’on sait : le 3 mai (source Kiev.ua ; en vo ; autre source à Kiev), – 3 jours AVANT votre fameuse chronique – le Chef du Centre anti-terroriste Vasyl Krutov a déclaré dans une conférence de presse à Kiev à propos de ces trois officiers des forces spéciales « Alpha » : « Ils sont vivants et en bonne santé ». En bonne santé.

 

Le métier du journaliste n’est-il pas de vérifier les faits, avant de les colporter. Surtout quand il s’agit d’annoncer un fait choquant dont aucun autre journal ne s’est fait l’écho ? Et non pas de se dire qu’il vaut mieux raconter n’importe quoi, car sinon « à ce compte-là, il n’y aurait plus beaucoup d’articles dans la presse et il ne faudrait parler de rien ». Non, bien sûr, mais peut-être parler de faits vérifiés un minimum, par exemple, – comme dans la plupart des médias ?

Je vous rappelle d’ailleurs les points 1, 3 et 6 de la Charte de Munich des obligations des journalistes :

1. Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité ;

3. Publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ;

6. Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte

En conclusion de ce point, je souligne que vous indiquez dans votre réponse à propos de cet évènement : « Une vidéo qui a ému en Ukraine ». J’ai demandé à près d’une dizaine d’Ukrainiens, pro comme anti Kiev, et aucun ne m’a confirmé que cette vidéo « avait ému en Ukraine ». Cela a fait une brève à la télévision ; pensez : il commençait à y avoir plusieurs morts civils chaque jour, Kiev ayant envoyé l’armée contre sa population de l’Est (ce que n’avait pas fait Ianoukovytch, notez), alors il est certain que le fait que trois commandos aient été arrêtés et contusionnés à la suite d’une bagarre (ce qui est condamnable, nous sommes d’accord), non, cela n’a pas probablement pas ému le pays… Il n’y a qu’à voir comment la France a traité médiatiquement les 40 morts d’Odessa – dans les oubliettes en 3 jours…

III. À propos de photos

Comme vous êtes très sensible sur la question, je me demandais si vous estimiez, avec votre logique, que la France pratique la torture ? Voici quelques photos de Français maltraités par la police, pour avoir votre opinion :

Mounir et Geoffroy

Marie & Emmanuel

En Belgique aussi…

Bref, je vous renvoie à Wikipédia.

Je vous demande, car je me dis que si les journalistes russes travaillaient comme vous l’avez fait, sur une source unique non recoupée et sans traduction, ils arriveraient à la conclusion que la Dictature règne en France…

IV. La « source » de Caroline Fourest

Pour terminer sur cette lamentable affaire, vous avez eu l’amabilité de nous indiquer votre source.

Une militante ukrainienne m’envoie un lien. [vers cette vidéo…]

Erreur. Ce sont des articles de presse écrite ukrainiens qui le disent.

La voilà :

Je regarde le code source de la page, pour que tout soit clair.

Vous citez donc la Vidéo Youtube xRLfFaZDBy8, puis dites « Erreur », il y a un site ukrainien qui en parle.

La vidéo est titrée : Les terroristes russes ont capturés trois officiers ukrainiens « Alpha » et leur ont arraché les yeux. Elle est du 27 avril.

Le billet en ligne que vous citez est tiré du site notoirement russophobe www.eizvestia.com, et il est daté du 28 avril et est titré : « Les fascistes russes ont capturé trois officiers ukrainiens « Alpha » et arraché leurs yeux (VIDEO) ». Le texte indique : « une bande terroriste russe du GRU, a crevé les yeux de leurs victimes ». Il intègre la vidéo précédente dont il reprend en gros le texte :

La source de cette rumeur est donc bien la vidéo Youtube.

Je ne parle pas russe plus que vous, mais je vous recommande d’utiliser les traducteurs en ligne gratuits, comme Google ou Yandex. Cela permet de vérifier bien des choses…

Qui a posté cette vidéo ? Réponse : Игорь Игорич = Igor Igorich.

Combien de vidéos a-t-il posté au total ? 3, comme indiqué plus haut. Quelles sont les 2 autres ?

Gros succès de la première – dont on parle – 36 000 vues.

Succès très modeste pour les 2 autres : 114 et 56…

La première :

Traduction :

Titre : Le discours d’Ayman al-Zaouahiri (NdT. : le nouveau chef d’Al-Qaida en remplacement d’Oussama Ben Ladden) au sujet de l’EIIL (État islamique d’Irak et du Levant), initialement appelé EII (État Islamique d’Irak)

La vidéo avec le discours du chef « d’Al-Qaida » Ayman al-Zaouahiri, diffusée il y a quelques années. Il contient 3 déclarations importantes qui réfutent les mensonges des adversaires de l’État islamique d’Irak et du Levant :

  1. « Al-Qaïda en Irak » a rejoint l’EIIL (initialement EII).
  2. EIIL est un émirat indépendant.
  3. Le cheikh Zaouahiri reconnait Abou Bakr al-Baghdadi comme le « Amir al-Muʾmin » (commandeur des croyants).

Il dit également que l’État islamique se construit « étape par étape » pour devenir un Califat, et que tous les musulmans doivent les aider dans ce domaine.

Il mentionne également qu’Oussama Ben Laden était du même avis.

(NdT. : l’EIIL est un regroupement du Front Al-Nosra et d’EII)

Regardons la dernière vidéo :

Titre : L’Américain qui récite le Coran

(NdT. : il s’agit d’une vidéo du jeune américain de 17 ans Fatih Seferagic, qui est un hafidh al-Qur’an, c’est-à-dire qu’il a appris le Coran dans son intégralité, soit 114 sourates pour 6 236 versets et environ 80 000 mots ; par cœur un livre d’environ 600 pages. Cet exploit est courant. Source)

Le texte est très court, car c’est le titre d’une autre vidéo :

« un discours de Pierre Vogel intitulé « Pourquoi les chrétiens iront en enfer« . + le lien »

(NdT. : Pierre Vogel est un islamiste radical allemand. Un journaliste du Spiegel l’a décrit comme un représentant de la « sombre variante nazie » de l’islam en Allemagne.)

 

Bref, cette source de première main est clairement un fan d’Al-Qaida – organisation qui combat la Russie depuis de nombreuses années.

Ceci explique la manipulation grossière de cette vidéo, qui a réussi à contaminer in fine les auditeurs de France Culture par manque de vérification élémentaire.

V. Conclusion

Madame Fourest, l’objet de ce billet était ainsi de démontrer que vous avez rapporté des propos choquants et grossièrement faux aux auditeurs de France Culture, en raison d’un manque élémentaire de vérification de vos sources.

Vous avez ainsi alimenté à l’antenne une propagande issue d’islamistes intégristes en prétendant en dénoncer une autre.

Quand j’ai alerté sur ces erreurs, contrairement à la déontologie journalistique, vous ne les avez pas reconnues, vous avez mis en avant d’autres faits non vérifiés, et avez prétendu que j’étais malhonnête et que je minimisais la torture.

Chacun jugera.

Olivier Berruyer

23 mai 2014

« Au service de l’émancipation individuelle et de l’égalité, vous vous mettez en quête d’espaces de liberté où mieux défendre ces valeurs qui vous sont chères. Ces espaces de liberté, vous les trouvez à Charlie Hebdo, au Monde, sur Radio France, France 2, où vous animez le débat public à grand renfort de contributions et d’interventions remarquées. […]

Chez vous, regard critique et engagement vont de pair avec une exigence didactique de tous les instants […]

Franc-tireuse, électron libre, vous vous gardez de toute position partisane et plaidez pour une extrême finesse de raisonnement afin d’éviter tout dévoiement de la portée de votre argumentation. Cette rigueur sous-tend chacune de vos contributions et chacun de vos essais […]

Parce que votre voix, chère Caroline Fourest, indispensable à notre espace public, interroge et nourrit les débats qui l’agitent« 

[Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, cérémonie de remise des insignes de Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres à Caroline Fourest, 17/01/2013]


P.S. N’hésitez pas à diffuser ce billet ou à le reprendre en intégralité sur vos blogs
P.P.S. Madame Fourest – ayant compris vos techniques d’évitement visant à répondre aux accusations factuelles par des calomnies sans fondement -, je précise immédiatement que je condamne sans la moindre ambiguïté :
* la torture (physique ou morale)
* l’humiliation d’autrui
* les mutilations à autrui
* la peine de mort
* l’extrémisme politique
* Adolf Hitler
* la phalocratie
* l’extrémisme religieux
* Joseph Staline
* le racisme
* Francis Heaulme
* le sadisme
* les assassinats
* George W. Bush
* l’homophobie
* l’antisémitisme
* Pol Pot
* le dragon Smaug
* la xénophobie
* Big Brother
* Dracula
* les gens qui arrachent les ailes des mouches
* Saddam Hussein
* la pédophilie
* les atteintes à la laïcité
* Bachar el-Assad
* Hannibal Lecter
* le nazisme
* les frères musulmans
* les complotistes compulsifs
* Jérôme Cahuzac
* les apologistes du criminel ukrainien Stepan Bandera
* Dark Vador
* le meurtre
* le grand méchant loup
* le sexisme
* la colonisation
* l’esclavage
* la collaboration
* la quenelle inversée
* Joseph Goebbels (et tous les nazis en général)
* la charia
* Oussama Ben Ladden (dont je ne fréquente les sites d’aucun des fans…)
* le requin des Dents de la Mer
* la calomnie
* les personnes qui attisent les haines entre personnes, nations ou cultures
* et, surtout, le manque de rigueur intellectuelle et la mauvaise foi…
(liste évidement non exhaustive…)

Commentaire recommandé

Vincent // 23.05.2014 à 19h04

Excellent, quel boulot. Si les Fourest de ce monde, rémunérées en plus, en faisait le quart, que la presse serait intéressante et utile pour notre démocratie…

175 réactions et commentaires - Page 2

  • Charli // 23.05.2014 à 22h44

    Un petit mail au médiateur de Radio France ou on entend le second billet ? Je crains en effet que le sujet ne soit abordé à l’antenne sans une certaine incitation.

      +0

    Alerter
    • Hellebora // 24.05.2014 à 01h59

      Faut espérer qu’il va donner suite (après tout, le Huffington Post publie bien ce que CF croyait être sa défense, en fait sa contre-attaque). On n’en attend pas moins de lui, n’est-ce pas ? Trop facile, sinon. Mais à y réfléchir, un mél envoyé à la direction de F Culture et au nouveau pédégé, ça pourrait faire avancer le schmilblic… Après s’être débarassé de Philippe Val, ce serait 1 bonne idée que de signifier à Caro sa fin de collaboration avec le service public, non ?

        +0

      Alerter
  • FabCH // 23.05.2014 à 22h45

    Deux mots: magistral et merci !

      +0

    Alerter
  • Pikpuss // 23.05.2014 à 22h48

    Cette personne n’est pas une journaliste. C’est un agent de désinformation qui fait son travail en étant très consciente de ce qu’elle fait. Elle travaille pour des mafieux et c’est donc une  » belle  » menteuse eu égard au devoir d’honnêteté morale que doit avoir un véritable journaliste dont le rôle est d’informer les citoyens. Après tout ses patrons frayent avec des Nazis et des Islamistes ; pourquoi serait-elle autrement si elle veut garder sa place ?

      +0

    Alerter
  • openmind // 23.05.2014 à 22h48

    Pas l’ombre d’un doute depuis le début, mais super boulot Olivier.

    Par contre qu’advient-il des 2 journalistes russes (terroriste bien sûr) enlevés et humiliés à genou avec la tête dans le sol, et les nombreuses personnes enlevées un peu partout en Ukraine par les Pravi Sektor pour cause de mauvaise pensée politique, et enfin (y en a t il une?) les personnes tuées à Odessa APRES le 2 mai chez elles alors qu’elles étaient des témoins directes de ces tragiques évènements?

    Pour vous rattraper Mme Fourest, allez enqueter là bas en toute honnêteté bien sûr

      +0

    Alerter
    • Lt Anderson // 24.05.2014 à 09h54

      « Pour vous rattraper Mme Fourest, allez enqueter là bas en toute honnêteté bien sûr »
      Je connais déjà sa réponse :
      « Les preuves apportées par les autorités ukrainiennes montrent de toute évidence que se sont des espions russes. »
      Facile.
      Je propose un nouveau jeu : « Devinez ce que va en dire Caroline Fourest ».

        +0

      Alerter
      • franckmilan // 24.05.2014 à 10h31

        elle n’est pas crédible et ça ne date pas d’hier…mais on tourne en rond…

          +0

        Alerter
  • C Balogh // 23.05.2014 à 22h49

    Lorsque que bhl est régulièrement invité sur les plateaux tv aux USA il est présenté comme ‘french philosopher »

    ARFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF, n’en jettez plus, je vais mourir de rire
    Bon, pas contente quand même!!!

    Décidément nous vivons l’époque du grand n’importe nawak!

      +0

    Alerter
  • Gérard Couvert // 23.05.2014 à 23h11

    Un autre commentateur dit que vous perdez votre temps, à part le plaisir de suivre votre implacable réquisitoire, je crains qu’il n’ait raison.
    Dame Fourest est tout sauf une journaliste, et encore moins la scientifique qu’elle prétend parfois être. C’est une propagandiste, pro europe, pro euro, pro LGBT (rien à voir ? pas si sur !) , dont la laïcité est pour le moins élastique dés qu’il s’agit d’une religion évoquée par les deux « autres » vidéos, etc.
    Bref la haine de la France, la haine du monde sur ses pieds, la haine de la Russie, la haine de l’hétéro, la haine du provincial, la haine de tout ce qui pourrait évoquer un monde et des individus attachés à une permanence culturelle est ce qui la fait exister.
    Une sorte de mélange démoniaque de Duhamel, Caron, Attali, Minc …

      +0

    Alerter
    • Charli // 23.05.2014 à 23h54

      C’est ne pas le résultat le plus important. C’était à faire. Qui peut dire ce qu’il adviendra de cet article. En tout cas, grâce à Olivier, J’AI changé d’avis sur Fourest, plus justement, j’ai ouvert les yeux. Donc, merci.

        +0

      Alerter
  • C Balogh // 23.05.2014 à 23h14

    Vous savez quoi?je suis sûre qu’elle nous lira et je m’en réjouis d’avance.

      +0

    Alerter
  • Babbelghem // 23.05.2014 à 23h15

    Je crois bien que vous avez laisé (lésé) Caroline avec un grand B.
    Je trouve dommage que vous ayez perdu du temps contre cette dés informatrice professionnelle, mais elle le méritait et je vous en suis très reconnaissant.

      +0

    Alerter
  • Patrick // 23.05.2014 à 23h38

    Preuve est faite et ce ne sera pas la peine d’y revenir encore j’espère.

    Mais le lira-t-elle ? Pas plus que vos contradicteurs de l’émission d’arrêt sur image n’ont lu votre blog avant l’émission, où en diagonal…

    Dépensez votre précieuse énergie pour des choses + importantes !

      +0

    Alerter
  • Kiwixar // 23.05.2014 à 23h43

    A propos des journalistes vs. les bloggeurs/actuaires :
    « Des professionnels ont construit le Titanic, des amateurs ont construit l’arche de Noé… » 🙂

    Puisque la France manque d’argent, on devrait oeuvrer pour mettre fin aux subventions de l’Etat aux journaux français : Russia Today et Xinhua (qui ont des éditions dans notre langue) pourraient porter plainte auprès de l’OMC pour concurrence déloyale via subventions. Idem pour les avantages fiscaux des journalistes français, sans doute illégaux. Une fois le ménage effectué via le porte-monnaie, les Français seront bien mieux informés.

      +0

    Alerter
  • Pascal // 23.05.2014 à 23h48

    Bonsoir,

    Je viens d’envoyer un mot au médiateur de France-Culture:

    ————-
    Monsieur,

    Je ne suis pas sans savoir que vous êtes déjà intervenu publiquement, et en compagnie de l’intéressée mise en cause, à savoir C. Fourest, à propos de l’éditorial de cette dernière au cours duquel elle affirmait sans aucune preuve que les 3 otages ukrainiens détenus par des pro-russes avaient été énucléés.

    La défense de C. Fourest face à l’accusation par Monsieur O. Berruyer (animateur du blog les-crises.fr) témoignait clairement de la mauvaise fois de votre chroniqueuse et de sa réelle réticence à avouer sa faute professionnelle.

    Il se fait que Monsieur Olivier Berruyer, animé par la seule volonté non rémunérée d’établir clairement les faits, vient de publier une réponse pour le moins étayée à la prestation/réponse indigne de C. Fourest. Voici le lien:

    http://www.les-crises.fr/fourest-sa-source-etait-un-fan-d-al-qaeda/

    Monsieur le médiateur, c’est en qualité d’auditeur de longue date de France-Culture que je vous adresse cette question: une personne aussi peu scrupuleuse que C. Fourest peut-elle dignement poursuivre sa carrière professionnelle au sein d’une radio public financée par nos impôts ?

    Je vous prie de croire, Monsieur, en l’expression de mes sentiments les meilleurs à votre égard et indignés à l’encontre de votre chroniqueuse.
    ———–

    Je viens de me rendre compte qu’il manque un bout de phrase dans mon second paragraphe. Mais je crois que le médiateur comprendra tout à fait à quelle accusation de la part d’O. Berruyer je pense….

      +0

    Alerter
  • Charli // 23.05.2014 à 23h59

    Petite incise. Vous écrirez un jour un article sur comment lutter contre la procrastination ou comment optimiser son temps libre 😀 ? Partagez avec nous vos secrets pour atteindre une telle productivité ! !

      +0

    Alerter
  • PEDRO // 24.05.2014 à 00h04

    Bravo Olivier, bientot le Pulitzer. Quant à CF, il lui faut s’equiper de lentilles, de lunettes, d’un telescope, que sais-je encore ? pour enfin envisager la réalité. Ou elle s’excuse, ou France Culture la vire sous peine de perdre tout crédit intellectuel. Sic transit gloria mundi Caroline !

      +0

    Alerter
  • Patrick // 24.05.2014 à 00h06

    Bravooooooooooooooo!
    Votre travail de fourmi n’est pas inutile et contrairement à ce que disent certains vous ne perdez pas de temps sur C. Fourest. La preuve:
    http://www.liberation.fr/monde/2014/05/18/ukraine-chez-nous-un-certain-air-de-la-guerre_1020344
    Continuez avec rigueur et ne prenez pas la grosse tête:)

      +0

    Alerter
  • Kiwixar // 24.05.2014 à 00h10

    Autre chose : les problèmes avec un(e) employé(e) sont traités à 3 niveaux :

    1) la version publique : l’employé fautif, accompagné de son employeur compréhensif, reconnaît quelques erreurs, promet de s’amender, et l’employeur apporte son soutien paternaliste plein de tolérance, mais pas trop quand même

    2) l’employé et l’employeur (entre 4 yeux) : un sacré savon, avec pelle à tarte et pic à glace

    3) l’employeur avec ses actionnaires : faut-il se débarrasser du poids mort, c’est quand le jour où ils ramassent les encombrants, doit-on promouvoir la personne vers une division qu’on prévoit de vendre bientôt, faut-il lui recommander d’agir avec encore plus de panache (afin de pouvoir la virer pour faute grave)…

      +0

    Alerter
  • Al1 // 24.05.2014 à 00h17

    ÉÉNNOOOOOORME !!!!!! 😉

    Faut pas le chercher, le Béru !!!

      +0

    Alerter
  • Gérard Lepage // 24.05.2014 à 00h17

    Cette personne confirme une nouvelle fois qu’elle est au journalisme ce que le cancer est au poumon et le peigne pour un chauve.

      +0

    Alerter
  • Oldney // 24.05.2014 à 00h22

    Magistral !
    Cet article d’Olivier Berruyer, en réponse aux attaques de Caroline Fourest, est un chef d’oeuve de démontage d’une propagande primaire, d’une chroniqueuse plus intéressée par son succès personnel, que par la mise en avant et la recherche honnête de la vérité, qui devrait être la ligne de conduite d’une personne possédant une carte de journaliste.
    Il est probable que lorsque Caroline lira cette démonstration implacable preuves à l’appui, ladite Fourest ne grimpe aux rideaux, de rage.
    L’article est accablant et parfaitement documenté.
    Remarquable travail d’Olivier Berruyer.
    Son blog, les-crises.fr est actuellement à ma connaissance celui qui de toute la presse présente le plus gros travail de recherche et de vérification. Bref, il fait le boulot de journaliste que la presse ne fait plus. Ce qui est un comble pour quelqu’un qui justement n’est pas journaliste !

    Il faut absolument avoir lu cet article.
    N’hésitez pas à transmettre le lien, afin que chacun puisse apprécier les qualités de propagandiste de gens qui ne mérite pas la place qui leur est faite.

      +0

    Alerter
  • Omar // 24.05.2014 à 00h30

    Une réponse ma-gis-tra-le!!! Merci pour cet excellent travail encore une fois.
    Amicalement.

      +0

    Alerter
  • Incognitototo // 24.05.2014 à 01h12

    Excellent ! Et notamment comment tu as remonté/démonté la soi-disant « source » !!!

    C’est là où on va pouvoir juger du niveau réel d’honnêteté de cette dame… Ou elle te présente des excuses publiques, ainsi qu’aux auditeurs de France Culture, et point, on passe à autre chose… ou elle pinaille encore et se justifie, et là il faut carrément lancer un mouvement de boycott…
    J’espère me tromper, mais telle que je la perçois, je pense qu’elle va choisir la deuxième option…. ça semble pathologique chez elle de vouloir avoir « raison » envers et contre tout, et avec la vieille technique du « noyage » de poisson… ce qui est bien dommage parce que par ailleurs elle montre parfois de vraies qualités intellectuelles.

      +0

    Alerter
  • dpcontact // 24.05.2014 à 01h38

    Olivier, si je puis me permettre : plus haut, c’est le soleil !

      +0

    Alerter
  • Prudence // 24.05.2014 à 01h47

    Vous nous donnez là le résultat d’un étonnant travail de recherche, de recoupement et de vérifications qui permet d’une part, de montrer l’incompétence notoire et la malhonnêteté intellectuelle et professionnelle d’une personne qui ne mérite pas le titre de journaliste mais aussi combien il est possible individuellement, avec un peu de patience et de méthode de connaitre la réalité des faits.
    Internet a certes beaucoup de défauts mais quelle richesse pour celui ou celle qui se donne la peine d’y effectuer recherches, vérifications et compréhension de ce qui se passe autour de nous.
    Ça en serait passionnant et plaisant si malheureusement, il ne s’agissait pas de faits aussi graves.

    En tout cas, voilà une enquête qui pourrait servir de modèle en école de journalisme pour montrer qu’il est tout à fait possible sans être sur place, de vérifier, d’étayer, de confirmer ou d’infirmer des faits ou des rumeurs.

    Félicitations. Votre blog est une bouffée d’air qui donne envie de se battre contre cette propagande d’un autre temps.

      +0

    Alerter
  • LA ROQUE // 24.05.2014 à 01h49

    Bravo Olivier ,gros travail,on voit que l’on descend bien bas.
    Des journalistes qui font mal leur travail, des états qui trouvent des expédients pour améliorer le montant du PIB en comptant le prostitution et la drogue étant dans l incapacité de prendre des mesures adéquat pour renouer avec la croissance:
    http://www.boursorama.com/actualites/le-pib-de-l-italie-bientot-dope-par-la-drogue-et-la-prostitution-4f2854925676534d81b23dcc20543076
    Franchement lorsque l on croit avoir touché le fond et bien on creuse encore?
    PS
    On ne vous voit plus sur BFM Buisness est ce que vous avez un passage de prévu?

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 24.05.2014 à 02h16

    Les carottes sont cuites (et je m’suis vraiment régalée !), la messe est dite (« vous me direz 10 Notre Père + 5 je-vous-demande-pardon) alors offrons-nous, avec Olivier, une petite récréation bien méritée en « jouant à la roulette russe avec un(e) imbécile » :

    http://www.dailymotion.com/video/xd66xd_m-cyclopede-jouons-a-la-roulette-ru_fun

      +0

    Alerter
  • jonathan fayard // 24.05.2014 à 03h56

    Comme souvent carré rien à redire.

    Ce n’est pas particulièrement le sujet ici mais les photos de violences policières de chez nous, me font penser au site copwatch et à l’excellent travail de collecte de donné publié dans bastamag:
    http://www.bastamag.net/Homicides-accidents-malaises

    Je serais « curieux » de voir ce que ferais nos forces de police s’il y avait un grabuge du type Maïdan en France…
    Dans le pays de Navarro, Lescaut, Moulin et j’en passe, on n’entend pas beaucoup de médias faire des dossiers sur le sujet, par contre quand c’est les méchants anti-kiev ou les russes qui font ça…

      +0

    Alerter
  • casper // 24.05.2014 à 04h38

    ahah ^^

    Fourest relayant la propagande d’Al Quaida… C’est si bon 😉

    Nul doute que Val et BHL vont dénoncer cet agent ennemi sur notre sol.

      +0

    Alerter
  • olivier69 // 24.05.2014 à 05h27

    Bonjour mr Berruyer,
    Personnellement, je comprends que vous soyez sensible aux propos visant à décrédibiliser vos analyses (généralement rigoureuses). D’autant que les attaques (qui vous étaient adressées) visaient indirectement votre honnêteté intellectuelle (la portée), et donc la valeur et la qualité de votre travail d’informations à travers le blog (un engagement citoyen depuis plusieurs années), mais pas seulement…
    En fervent défenseur notamment du service public mais également de la neutralité journalistique nécessaire aux démocraties, vous représentez et honorez dignement une approche des valeurs culturelles et l’éthique déontologique !
    Un travail de précision et de qualité à la hauteur votre personnalité.
    Cordialement.

      +0

    Alerter
  • Aya Leclerc // 24.05.2014 à 06h17

    J’admire votre travail de recherches et j’en apprends beaucoup. Un grand merci du Québec.

      +0

    Alerter
  • petouille // 24.05.2014 à 06h31

    C. F a sans doute gardé un souvenir prégnant de » Michel Strogoff », un syndrome qui perturbe son jugement .
    Trop de culture , finalement, incite au préjugés

      +0

    Alerter
  • nico // 24.05.2014 à 09h05

    Heuresement qu’il ya des gens comme vous pour faire parler les faits, et non les hystériques de plateaux dont la seulle vocation et de se faire connaitre.
    Votre implication est salutaire pour tous les expatriés du mainstream.
    merci

      +0

    Alerter
  • Pierre Bourdon // 24.05.2014 à 09h26

    Des journalistes ? Ça existe encore dans les merdias ?

    Je n’ en découvre que sur certains blogs, comme le votre Monsieur Berruyer

      +0

    Alerter
  • C Balogh // 24.05.2014 à 09h29

    Hors sujet:un ami qui a sa belle-famille en Ukraine et de nombreux amis m’informe que des Ukrainiens pensent quitter leur pays(« je veux mettre mon fils à l’abri ») et demandent si quelqu’un pourrait les héberger en France.
    C’est donc que oui, la terreur règne là-bas et certainement encore plus à l’approche des élections.

      +0

    Alerter
  • Balthazar // 24.05.2014 à 09h50

    Bonjour O.B. Et bravo pour votre pugnacité.
    Plutôt que vous décerner la palme journalistique, je verse mon obole à votre objectif de dons du 2ème trimestre. Bonne continuation,
    M.S.

      +0

    Alerter
  • jidégé // 24.05.2014 à 10h09

    Bravo! Excellent remède contre l’intoxication médiatique.

      +0

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 24.05.2014 à 10h24

    Si d’aventure Caroline Fourest entame un nouveau « délire », tout le monde pourra lui mettre cette page sous le nez et lui dire : « Stop, votre crédibilité est nulle ! »

    Il est important de garder à l’esprit qu’une erreur non reconnue n’est plus une erreur excusable mais un mensonge impardonnable.

      +0

    Alerter
  • P.Lacroix // 24.05.2014 à 10h52

    Félicitations.
    C’ est bien de l’ avoir fait aussi précisément et méthodiquement, pour cette fois.
    Vous avez dû passer du temps.
    Maintenant, il ne sera plus nécessaire d’ être aussi pointu dans le démontage de ses assertions, on connaît le personnage, comme beaucoup écrit précédemment.
    A nous de diffuser largement ce billet pour qu’ il porte.

    a http://www.youtube.com/watch?v=G9rei3FKVcc&hd=1

      +0

    Alerter
  • Vallois // 24.05.2014 à 11h03

    Merci, Olivier, je pense que c’est un exercice salutaire car il ne s’agit pas tant d’attaquer C. Fourest, mais de montrer que vous pouvez répondre.

    Cependant, vous n’êtes pas dupe, l’honnèteté non plus que les valeurs décentes communes n’étouffent pas ce genre de personne, vous l’avez souligné en pointant la Charte de Munich. Je pense que pour eux et pour la famille politique à laquelle je pense ils appartiennent (mais que je ne m’aventurerais pas à pointer pour éviter la censure – sauf à émettre l’hypothèse qu’ils ont quelques affinités idéologiques troublantes avec les Bush, les Cheney, etc. ), la fin justifie les moyens…

      +0

    Alerter
  • passenger // 24.05.2014 à 11h21

    « c’est toujours réjouissant de voir dévoilée la vraie nature des cuistres »

      +0

    Alerter
  • Nicolas // 24.05.2014 à 11h39

    elle ne méritait pas une réponse aussi détaillée de votre part. Elle a perdu toute crédibilité en s’engageant sur un sujet dont elle ne connaît rien et pour lequel elle se fie apparemment aux femen.

      +0

    Alerter
  • jeremie // 24.05.2014 à 12h33

    Merci bcp de ce super travail d enquete et d analyse….contrairement à d autres qui nous polluent les oreilles sur plusieurs medias. Non pas que je ne sois pas d’accord sur le fond mais leur travail est très souvent superficiel, bref ils ne planchent pas bcp sur le sujet avant d’aller lire lire leur chronique en 3 minutes ou discuter avec des Ruquier ou des De caunes…Ce n’est pas acceptable vu leurs audiences et cela tire vers le bas.

    Quant à cette pseudo journaliste philisophe etc… etc… plus le temps passe plus Monsieur Boniface avait raison dans son livre Les Intellectuels faussaires : le triomphe médiatique des experts en mensonge ou cette dame avait un chapitre si je me souviens bien.
    Elle a encore le temps de progresser mais malheureusement ses hesitations et manqueSSSS de fond se fera au depens des gens qui l ecoutent.

    Merci de votre travail encore une fois !!

      +0

    Alerter
  • spqr // 24.05.2014 à 13h47

    Il ne reste plus qu’à compléter sa petite page wiki qui mentionne déjà le début de la présente affaire…

    Bravo Olivier !

      +0

    Alerter
  • C Balogh // 24.05.2014 à 13h58

    Incroyable, cette nana a reçu des sortes de « prix », je n’en reviens pas!!
    Moi qui croyait que la France était tombée bien bas, là, elle prend l’ascenseur pour l’enfer!!!
    Dommage, je ne sais pas comment contribuer à Wikipédia.
    Enfin, plus rien ne m’étonne en fait dans cette france de collabos!
    où les plus incompétents sont érigés en « savants ».
    Je comprends mieux qu’elle ne comprenne rien à ce qu’on lui dit, encensée alors qu’elle ne mérite sans doute pas un seul de ses prix, elle est forcément devenue arrogante.
    C’est dangereux sde mettre des idiots sur le devant de la scène parce que ça donne « ça » des gens qui se la pètent sans aucune raison.

      +0

    Alerter
  • Scrofulator Bubonique // 24.05.2014 à 14h21

    et, et l’Angsoc à la vérité historique !
    http://fr.wikipedia.org/wiki/1984_%28roman%29#Angsoc

      +0

    Alerter
  • jacqueline73 // 24.05.2014 à 14h42

    Olivier qui vérifie le Code Source des pages Web ! trop fort !

    Super boulot.

      +0

    Alerter
  • moderato si cantabile // 24.05.2014 à 14h53

    Si jamais il y aurait encore des lecteurs de ce (excellent blog…je ne trouve pas meilleur mot) sur le « pourquoi du comment » de la presse française, il y a cet article sur Agoravox

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-monde-est-mort-histoire-de-la-152311

    et en dessous cet article il y a ce commentaire, qui en dit en plus concis mieux encore que l’article :
    Par Robert Lavigue

    « Les principaux actionnaires du groupe de presse Le Monde (le quotidien, mais aussi Télérama, La Vie, Courrier International et leurs déclinaisons numériques, etc) sont :
    – Pierre Bergé, fortune estimée à 120 millions d’euros
    – Matthieu Pigasse, vice-président de la banque Lazard pour l’Europe
    – Xavier Niel, fortune estimée à 5,9 milliard d’euros.

    Ce trio vient de racheter le groupe Le Nouvel Observateur (l’hebdo, mais aussi Rue89, etc) ;
    Pigasse est propriétaire des Inrocks et actionnaire du Huffington Post ;
    Niel a placé quelques billes dans Atlantico, Causeur et même Mediapart, etc.
    Mais, d’après le

    Dans ces conditions, présenter Le Monde comme une victime du capitalisme…
    Franchement… il faut oser !!!! »

      +0

    Alerter
    • moderato si cantabile // 24.05.2014 à 15h04

      et puis, si vous voulez vraiment « aimer les banquiers », n’y voir que « les copains de votre famille »…de braves gars tout droit sortis du peuple (à ne pas confondre avec « peoples »)…verser des « chaudes larmes » comme celles que Caroline Fourest provoque sous les « applaudissements du plateau »…ben, il vous faut regarder tous les samedis Laurent Ruquier, qui « ne se couche jamais »…mais, bien sûr.

      a http://www.youtube.com/watch?v=k7Ni6QVppU4

        +0

      Alerter
      • C Balogh // 24.05.2014 à 17h05

        +moderato si cantabile
        Ruquier n’a pas de talent, très bien entouré dans » Rien à cirer » ce qui lui a permis de faire de la radio mais rien d’autre, ama.(bon, c’est vrai, je ne suis jamais « tiède. »..)
        ;O)
        Ptêt qu’y zont une nourriture spéciale qui les rend comme ça?En tout cas, pas un gramme de finesse dans ce monde de brutos pseudo-intellectuels.
        ;O)

          +0

        Alerter
    • chatard // 24.05.2014 à 16h22

      Heureusement, les gens ne sont plus dupes et refusent le bourrage de crane diffusé dans la presse. Il y a 20 ans, le tirage d’un journal comme libération était de 200 000 exemplaires. Maintenant, c’est 2 fois moins (100 000 exemplaires environs).
      La défiance envers les journalistes et la classe politique devient de plus en plus importante. La colère des gens, qui sont restés silencieux un bon bout de temps, est de plus en plus palpable.
      Ce qui m’inquiète, c’est que la théorie du complot, la désignation de boucs émissaires sont de plus en plus répandus. Tout ça peut se dégénérer en violence. « Nous sommes dans l’œil du cyclone » comme dit Jacques Attali.

        +0

      Alerter
  • ÇaC’estBenVrai // 24.05.2014 à 16h02

    Tiens, ils parlent de Fourest dans la voix de la Russie. Elle est à l’honneur ces temps-ci…
    voir cet article…:
    « Pour Pierre Hassner, Poutine chevauche des ours »
    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_05_24/Pour-Pierre-Hassner-Poutine-chevauche-des-ours-3464/

      +0

    Alerter
  • Julian // 24.05.2014 à 16h50

    Magistral !

    Je suis prêt à signer, et à faire signer, une pétition demandant le retrait de la carte de presse

      +0

    Alerter
  • moumni // 24.05.2014 à 17h40

    Mr BERRUYER bravo pour votre travail,
    Encore bravo et merci Monsieur !

      +0

    Alerter
  • Carole G // 24.05.2014 à 17h42

    Bon, C. Fourest c est tout simplement http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Nouveaux_Chiens_de_garde
    Vaguement de gauche au début de sa carrière, elle me semble surtout portée par le sens ( bien compris 🙂 ) de ses intérêts…
    http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2013/06/13/le-cas-fourest_3429300_3236.html

      +0

    Alerter
  • fylyp82 // 24.05.2014 à 17h58

    Pour reprendre une expression de Naulleau (qui pour le coup, a été beaucoup moins précis que vous), voilà ce qui s’appelle « éparpiller Caro façon puzzle ».
    Merci, Monsieur.
    Je me permets de vous relayer d’ici demain à l’adresse du blog jointe à mon commentaire. Faites-mois savoir si cela vous pose problème.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications