Les Crises Les Crises
3.octobre.20193.10.2019 // Les Crises

La Folie anti-Greta Thunberg

Merci 466
J'envoie

Un nouvel exemple de la folie qui s’empare de certaines personnalités médiatiques, qui ne peuvent même plus argumenter sereinement…

Les historiens mesureront la faillite morale d’une partie irresponsable de la génération des baby-boomers à la façon dont elle s’est comportée face à une adolescente autiste dont le message était “Écoutez les scientifiques et agissez pour préserver notre avenir”.

Alors bien sûr, on pourrait critiquer tel ou tel point, mais, outre qu’il y a des sujets bien plus importants (et nous sommes dessus), le sujet que je trouve intéressant est ce type de réactions de perte de contrôle, face à un simple message de bon sens pour l’avenir de l’humanité. Nous remettrons à jour en 2020 notre série sur le réchauffement climatique. On notera aussi que, depuis 30 ans, les scientifiques sonnent l’alarme, et qu’il n’y a aucune réaction politique concrète. La nature ayant horreur du vide, un autre “porte-parole” a émergé. Notez que cela a été aussi le cas, par exemple, pour les leaders des Gilets Jaunes ; faut-il ne pas les écouter car leurs revendications feront l’affaire de certaines branches d’activité économique ?

Des gens profitent-ils de Greta ? Très probablement. Mais des gens profiteront toujours de tout le monde, quelle que soit la position. Face à une urgence aussi grave, il faut parfois aussi simplement regarder de quel côté une action fait pencher la balance. Il y a aussi un lobby des vendeurs de gomme de nicotine, il ne faut sans doute pas promouvoir la cigarette pour autant…

Ils n’aiment pas Greta ? Ils ne vont surement détester la génération d’après Greta, qui aura a gérer les conséquences encore plus dures du réchauffement climatique, de l’épuisement rapide des énergies fossiles, de la prolifération nucléaire, des dettes insensées etc. Je ne sais pas comment il nommeront la génération des baby boomers, mis il y aura surement le mot irresponsable dedans – d’où ces intéressants tweets… OB

Source : Twitter, Olivier Berruyer, 25-09-2019

 

Alain Finkielkraut sur Greta Thunberg : “Je trouve lamentable que des adultes de mettent au garde à vous devant une enfant de 16 ans” Alain Finkielkraut sur Samantha Geimer qui a accusé Polanski de viol à 13 ans : “Polanski n’est pas pédophile. Sa victime n’était pas une enfant”

(merci à pour les tweets suivants)

 

 

“C’est un peu outrancier…”

Il semble en effet qu’elle soit intéressée (par la survie de beaucoup de monde). Ce qui est toujours mieux que de ne pas être intéressant.

Admirez le bandeau “Discours Navrants ?” Chaînes navrantes ?

Il est vrai que, vu le rythme actuel, elle semble vouloir quelque chose avant la fin du siècle…

Reconnaissons que @PascalPraud est très courageux de trouver Ivan Rioufol courageux quand il parle de jeunesses hitlériennes.

Et c’est vrai que la raison, c’est très important…

Et c’est vrai que la raison, c’est très important… (bis)

Et c’est vrai que la raison, c’est très important… (ter)

“Leader du monde libre”

Ben on va peut-être leur dire qu’une des leurs, privilégiée, a décidé de se battre pour tenter de limiter leurs problèmes quand ils seront grands – la Suède n’étant clairement pas la plus menacée…

ILLUMINÉÉÉÉÉÉ !!!!!!

Source : Twitter, Olivier Berruyer, 25-09-2019

P.S. : je rappelle cette phrase de Laurent Alexandre, montrant sa stratégie : « Les réseaux sociaux, c’est simple, explique-t-il un jour à un ami psychiatre. Tu publies deux ou trois trucs clivants par jour et au bout de deux ans, tu as minimum 30 000 abonnés. »


Jean-Pascal van Ypersele : « Greta dérange » comme la vérité

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

chr bernard // 03.10.2019 à 06h17

Ouais… pas très convaincante cette défense de Sainte Greta..
Qu’est ce qu’elle veut Greta ? Que les politiques ‘sauvent’ le climat ? comment ? mystère ! y’a qu’à..

Par ailleurs, j’ai lu une intéressante enquête révélant ceux qui sont ‘derrière’ elle et j’en extrais cette phrase :
“Parmi les actionnaires de la start-up, on trouve les membres de deux familles interconnectées : les Persson, enfants du milliardaire Sven Olof Persson, qui a fait fortune, entre autres, dans la vente de voitures (Bilbolaget Nord AB) et les Rentzhog. Les deux familles d’investisseurs, qui se sont rencontrées dans la région du Jämtland, n’ont aucun lien avec l’écologie, ce sont des spécialistes de la finance.”
voir : https://reporterre.net/Le-capitalisme-vert-utilise-Greta-Thunberg

Mais vous avez raison, ce n’est pas elle qu’il faut détester, c’est la presse qui nous fabrique à nouveau un “personnage” ; comme elle a fabriqué le petit Macron et le méchant Trump…

S’il y a une “folie” anti-Greta, c’est bien en réponse à une folle idolâtrie des Gretaphiles !

267 réactions et commentaires - Page 2

  • chr bernard // 03.10.2019 à 14h58

    “Une trentaine de jeunes Européens, dont les leaders du mouvement “Youth for Climate Belgique”, Anuna de Wever et Adélaïde Charlier, sont partis mercredi après-midi des Pays-Bas d’où ils rejoindront, en voilier puis en bus, le Chili, où se tiendra en décembre la 25e conférence des Nations unies sur le climat (COP25)”
    (https://www.lalibre.be/planete/environnement/climat-anuna-de-wever-et-adelaide-charlier-font-voile-vers-la-cop25-au-chili-5d94a852f20d5a2781475a08)

    La mode est lancée, surtout ne pas rater le bateau !

      +7

    Alerter
  • JP // 03.10.2019 à 15h03

    Pourquoi Greta Thunberg, jeune fille très inspirée de 16ans, porte t’elle plainte contre la France et pas contre la Chine, par exemple ?
    Note amusante: Autrefois toute la Cour savait que l’entrée en scène de Jeanne d’Arc pour sauver le Royaume était pilotée par la Reine mère (jusqu’à vérifier elle même la virginité de Jeanne). De nos jours on croit encore plus au Père Noel.

      +4

    Alerter
  • Myrkur34 // 03.10.2019 à 15h16

    Vu l’audience qu’ont ces chaînes d’infos, çà fait de la peine pour les rares qui les regardent car en plus c’est mauvais de chez mauvais. Triste pour Pivot, je pensais qu’il était à un autre niveau.

    Et puis tronquer les phrases “vous avez volé mes rêves”, c’est petit. La photo avec l’air hargneux, c’est minable. Pivot peut maintenant aller bosser sur Cnews.

      +3

    Alerter
  • Julia // 03.10.2019 à 16h39

    Je suis fatiguée de ce que les baby boomer dont je fais partie, soient accusés de tous les maux. D’avoir eu une vie dorée et serions irresponsables alors que c’est faux. Nous avons surtout compris que cette jeune fille était manipulée. Son mouvement est financé par de riches mécènes, soit les familles Getty et Kennedy et la couleur de ce mouvement est aussi vert que les dollars qui le financent. Des familles qui se donnent bonne conscience derrière leur business et soutiennent même des actions illégales et des groupes radicaux violents.
    Je rappelle que nous avons beaucoup travaillé, nous n’avions pas les 35 heures [modéré] Nous n’avons pas attendu ce genre de bavardage et bonne parole qui ne résolvent rien des problèmes climatiques. Nous avons mis en place des circuits courts, jardins partagés, poulaillers, épiceries solidaires et autres afin d’aider ceux qui ont peu d’argent à se nourrirent sainement plutôt que l’aller acheter dans des grandes surfaces des saloperies bon marché. Bien sûr nos nouvelles générations qui passent leur temps le nez sur l’ordinateur, le smartphone et les réseaux sociaux n’ont pas beaucoup de temps à la réflexion et au bon sens

      +8

    Alerter
    • Subotai // 04.10.2019 à 00h18

      “Bien sûr nos nouvelles générations qui passent leur temps le nez sur l’ordinateur, le smartphone et les réseaux sociaux n’ont pas beaucoup de temps à la réflexion et au bon sens”
      ————-
      A qui la faute?
      J’ai comme qui dirait l’idée que c’est de la faute de ceux qui ont fait hier, le monde dans lequel ils vivent maintenant.
      Comme on fait son lit on se couche, on a les enfants qu’on mérite, comme le Gouvernement.

        +2

      Alerter
  • Tots // 03.10.2019 à 16h50

    C’est juste deux mondes de lobbyistes qui s’affrontent :
    – le nouveau, tourné vers la “croissance verte”, jeune et branché, qui défile dans les rues des grandes villes et qui une fois la manif terminée retourne sur les bancs de son lycée/classe prépa bien comme il faut ou il apprendra à devenir un maillon productif du système (mais comme il trie ses déchets et roule à vélo, ça compte pas).
    – l’ancien, celui des baby boomers, qui voit son pouvoir s’étioler au profit des premiers d’où leur réaction rageuse, dégoulinante de haine: dur dur d’être un has been.

    OB a raison de mettre en évidence ce chant du cygne (noir?) d’une génération qui aura bu le calice jusqu’à la lie.

      +1

    Alerter
  • Denis // 03.10.2019 à 17h48

    Pour les optimistes qui attendent que l’État et ses représentants se remuent le popotin, un lien:https://www.google.fr/maps/@46.5060879,3.4604721,3a,50.1y,96.13h,92.02t/data=!3m6!1e1!3m4!1sFHujDfKckwGZ-AkLCbEdiQ!2e0!7i13312!8i6656?hl=fr

    Dépôt de munitions : obus à gaz datant de la première guerre mondiale stockés
    à l’air libre en bord de route depuis environ un siècle. C’est mieux que jetés dans un aven jurassien ou autre.

    Ainsi est l’humain: irresponsable, enfin pour ceux qui sont aux responsabilités.
    Les gueux n’ont pas leur mot à dire.
    Et on prétend vivre dans une démocratie!

      +2

    Alerter
    • vert-de-taire // 04.10.2019 à 13h28

      Pire,
      on a fabriqué des usines qui explosent en plein ville !
      Plus pratique pour les pompiers.
      Si si et pas seulement en Inde.
      Et même, tu vas rire, on a des centrales nucléaires pleines de tonnes de plutonium.
      Un truc sublime, non seulement il suffit d’un micro gramme ingéré (une poussière donc) pour en crever à coup sûr mais encore ces tonnes pourront tuer à coup sûr nos descendants dans des milliers d’années !
      Nos responsables élus ont toutes les qualités ils ont sympathiquement pensé à tous leurs descendants.
      Du prêt à tuer gratis !

      Les dépôts maritimes d’armes des précédentes guerres tuent qqs marins-pêcheurs .. et peut-être aussi des gens (“Il y a trois sortes d’êtres : les vivants, les morts et les marins.”) mais on ne le saura jamais, les poissons comme les morts ne parlent pas, tous complices.

        +0

      Alerter
      • EugenieGrandet // 04.10.2019 à 17h52

        « On a fabriqué des usines qui explosent en pleine ville ».
        Combien de maires ont laissé la ville venir à l’usine à risques. Voir les photos du site d’AZF en 1935 (ONIA a l’époque). Aucune construction aux alentours.
        Et pour cause, selon Wikipedia, il y avait déjà eu une explosion auparavant (1781).
        Mais la Taxe d’habitation et la Taxe Professionnelle tout comme le besoin de rapprocher les employés de l’usine de leur lieu de travail ont comblé le vide

          +1

        Alerter
  • Nasir // 03.10.2019 à 18h38

    Inquiétant de voir autant de commentaires du site se concentrer sur la seule “dénonciation” du “phénomène” G.T.

    Disséquez, démontrez donc que la jeune fille est bien “manipulée”, au service d’intérêts ou même de puissances d’argent, mais je le demande : cela changera-t-il d’un iota la justesse incroyable de ses propos et la pertinence de son indignation ? Déjà que les chances de réaction à temps se réduisent à vitesse exponentielle! L’action politique, que tant appellent désormais de leurs voeux sur le changement climatique, ne peut avoir lieu sans un large rassemblement de forces disparates, qui doivent dépasser les divisions et les haines, et permettre l’émergence de figures fortes.

    Quand le sage montre la Lune, l’imbécile regarde le doigt.

    Dans 30 ans, ces chamailleries apparaîtront pour ce qu’elles sont : la marque d’une grande immaturité, qui laissera l’humanité bonne toute entière pour la première place des Darwin awards.

      +6

    Alerter
    • EugenieGrandet // 03.10.2019 à 22h16

      Bien d’accord. j’avais la même envie de reprendre ce proverbe chinois. Sage, lune, imbecile, doigt.
      Tous les contempteurs parlent du messager, pour éviter de parler du message.
      Tous ces gens sont de tristes sires pathétiques (s’il y en a pour lesquels j’avais encore un peu de considération, elle vient de s’évaporer.!)

        +3

      Alerter
  • Jeanne L // 03.10.2019 à 18h47

    Cela m’escagasse vraiment de voir à longueur de temps reporter la faute sur la “génération d’avant” qui ne pense pas à ses enfants, petits enfants et arrière petits neveux.
    La génération d’avant celle des trente glorieuses a vécu en France parfois les rafles qui les pourchassaient, attendu les pères qui s’étaient fait faire aux pattes comme ils disaient et avaient passé cinq ans depuis Dunkerque chez Adolphe.
    La génération d’avant avait vécu les dix premières années des trente glorieuses dans le mal logement, une seule pièce pour la famille, les toilettes sur le palier avec quatre familles et les bains douches municipaux du jeudi.
    La génération d’avant allait à l’hôpital dans les salles communes de trente enfants, attrapait la tuberculose mais pouvait se faire soigner grâce à la sécurité sociale d’Ambroise Croizat, fondée sur les cotisations de son travail (seule source de la valeur et pas des spéculations financières).
    La génération d’avant a appris à lire dans des classes de 42 filles (sans un garçon) grâce à l’école laïque,gratuite et républicaine, la génération d’avant partait dans le monde du travail à quatorze ans pour 90% des enfants de la classe ouvrière, seuls 10% d’entre nous réussissaient à aller dans des études supérieures et pouvaient les faire grâce aux concours qui permettaient dans les écoles d’être payés.

      +10

    Alerter
    • Michel Le Rouméliote // 04.10.2019 à 18h24

      Bien d’accord avec vous ! Opposer les générations n’a aucun sens étant donné qu’on n’a pas choisi de naître à tel moment et à tel endroit ! Si j’étais né au Viêt Nam, je serais ou mort ou ancien combattant !
      Pensons à la génération 1890 : s’ils échappent à la mortalité infantile et si leur mère ne meurt pas en couches, leur enfance est correcte (encore que ! Chez les ouvriers et les paysans…). À 20 ans, les tranchées. S’ils en réchappent, à 30 ans il faut travailler dur pour reconstruire et pour installer les infrastructures modernes. À 40 ans la grande dépression et le chômage (non indemnisé !). À 50 ans l’Occupation avec la famille à nourrir… À 60 ans, rebelote, il faut travailler dur pour tout reconstruire (Exemple : plus un pont sur le Rhône entre Lyon et la mer !). Enfin à 70 ans, une petite retraite pour cultiver son jardin et une petite gnôle le soir avant de mourir… Témoignage d’un de leurs enfants : https://www.youtube.com/watch?v=68GElFT8PXU
      Faut bien rire un peu, quand même !

        +3

      Alerter
  • Jeanne L // 03.10.2019 à 18h47

    La génération d’avant a cotisé plus de quarante ans et a permis à la génération d’avant-avant à vivre et à avoir une retraite (et aux générations d’après d’avoir bac +5 et de parcourir le monde et d’accéder à la classe moyenne),La génération d’avant a pu avoir un frigo, une machine à laver, du chauffage autre que la cuisinière à charbon…
    Moi de la génération d’avant je n’ai aucun remord,je dis vive l’électricité, l’eau courante dans les maisons,la chaleur des radiateurs et je m’indigne des indignations des blancs becs et oies blanches car je sais que ce n’est pas affaire de générations mais de capitalisme.
    Arrêtons de parler du monde que les vieux laissent, comment l’ont-ils trouvé? Et parlons de la cause et de la vraie cause de cette situation :
    Les donneurs de leçons par enfants interposés ne veulent qu’une seule chose c’est que ne soit pas mis en cause le mode de production régissant le système, oui! le mode de production capitaliste, l’intouchable.

      +11

    Alerter
    • Véro // 04.10.2019 à 10h39

      Et comme vous dites, il ne faut surtout pas remettre en cause le mode de production capitaliste.
      Et pour ça il faut des boucs-émissaires, c’est plus simple. Pour les uns c’est les vieux, les agriculteurs, pour les autres c’est les immigrés, les pauvres.

        +2

      Alerter
  • Karin // 03.10.2019 à 18h59

    Eh oui, ce sont tous des vieux aigris qui critiquent cette petite jeune fille, je suis une mamie de 75ans et j’ai honte de la conduite de ces messieurs dits « respectables » et qui croient avoir la science infuse, de plus’ sans aucun état d’âme ils démolissent et harcèlent une petite fille dont ils pourraient être les grand-parents, ce sont des personnes qui ne montrent aucune empathie peut-être parce qu’ils sont dépassés et seront bientôt mûrs pour passer leur temps à ruminer sur leur passé et réfléchir à tout ce qu’iles auraient pu réaliser et toutes les occasions qu’ils ont manquées pour essayer de rendre le monde un tout petit peu meilleur

      +3

    Alerter
    • Louis Robert // 03.10.2019 à 20h04

      Salutations solidaires d’un papi de 77 ans, chère madame.

        +1

      Alerter
  • koui // 03.10.2019 à 19h33

    Les photos de Greta ont changes, maintenant elle a l’air très folle dans les journaux. Tous les experts humhum se dechainent contre elles. Je l’ignorai comme une icône fabriquée par l’usine médiatique. Elle m’est devenu sympathique. Oui, il faut agir maintenant.

      +5

    Alerter
  • Haricophile // 03.10.2019 à 19h35

    C’est très effrayant a quel point une simple jeune fille peu mobiliser un lobbying énorme consistant à un deversement de haine sans retenue, de la part d’establishment très puissants et de personalités influentes.

    La folie est bien le mot juste.

      +4

    Alerter
    • Louis Robert // 03.10.2019 à 20h02

      Haine? Sans retenue?

      Ils ont peur. Tellement peur. Lisez de la Boétie.

      Aux abois ils courent dans toutes les directions, grognent, mordent, afin de conserver leurs positions intactes, de protéger leurs injustifiables privilèges. Devant la mobilisation par millions, ils ressentent leur vulnérabilité, à quel point tout ce qu’ils racontent depuis un demi-siècle n’est plus cru par les citoyens. Leur crédibilité désormais en miettes, que leur reste-t-il outre le mensonge, la fausseté et la force?

      Or même la force risque désormais de leur faire défaut. Suicides et meurtres par les leurs achèvent aujourd’hui même, à Paris, de les terroriser. Il savent surtout ne pas être les invulnérables qu’ils prétendent être, drapés de leur Importance dérisoire.

      Relisez de la Boétie.

        +2

      Alerter
  • Narm // 03.10.2019 à 20h25

    juste à retenir ça

    “je ne veux pas que vous soyez désespérés, je veux que vous paniquiez. Je veux que vous ressentiez la peur qui m’habite chaque jour et que vous agissiez, ————-comme s’il y avait le feu———-, parce que c’est le cas !!!!! ”

    2002 JC « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs »

    Et que ces CHIENS de garde brûlent tous en enfer ( s’il existe, mais pourvu qu’il existe, au moins pour eux )

    Parfois le midi, j’écoute RTL pour entendre “pascal pro a la parole. Il a même réussi à faire sortir ma fille de ses gonds, quelle mauvaise foi

      +1

    Alerter
  • Alpage // 03.10.2019 à 21h02

    J’approuve entièrement votre billet, sur la forme comme sur le fond. Sans pour autant adhérer à la “bunkerisation” bucolique de l’ex ministre de l’environnement Yves Cochet, je trouve que ses prédictions à 10/15 ans ne sont pas toutes entièrement fausses. Les détracteurs de cette cible facile que c’est Greta Thunberg sont les mêmes qui nous ont trainé à ce point de non-retour, où la destinée de l’humanité entière est en jeu. Greta est le produit de notre irresponsabilité, de notre vue à court terme, de nos oeilleres. Les jeunes ont raison à descendre dans la rue. A 65 ans, j’ai honte, car on aurai du le faire nous, il y a 20, 30 ans. Les informations alarmantes des scientifiques existaient déjà. Merci pour votre réflexion.

      +5

    Alerter
    • vert-de-taire // 04.10.2019 à 13h49

      Mais on a beaucoup fait, enfin je.

      Mais ça n’a servi à rien ! Incapables de lutter contre la grande lessiveuse.

      Rappel : des “extrémistes” ont dénoncé ce monde d’irresponsables depuis pas mal d’années.
      Écrabouillés ! Ridiculisés, humiliés, vilipendés, injuriés, ..

      Ça me rappelle le slogan :
      Inactif aujourd’hui, radioactif demain.

      capitalisme = impasse mortelle.

        +3

      Alerter
  • Pierre // 03.10.2019 à 22h09

    Vive Greta ! Je trouve ça magnifique qu’elle aie pu faire cette déclaration et j’aurai voulu faire de même à son age. Elle a entièrement raison !

      +4

    Alerter
  • Serge B. // 03.10.2019 à 22h09

    Il faut remercier Olivier Berruyer pour son extraordinaire travail. J’ai toujours trouvé son approche honnête et il me semble que de manière générale son discernement et son jugement sont excellents. Il a bien entendu quelques marottes et positions que je ne partage pas et cela n’a aucune importance. En revanche, dès qu’Olivier aborde un sujet relatif au changement climatique, c’est de mon point de vue une totale catastrophe ! Son esprit critique a priori fort développé se met en mode pause et tombe dans le climato-alarmisme le plus total. J’ai déjà vu cet étrange phénomène: je l’appelle le syndrome de Paul Jorion: le site et son animateur principal étant devenu complétement barjo depuis l’accession de Trump au pouvoir.
    Bref, Olivier, je vous aime, j’aime votre site mais je vous en prie, faite un effort contre vous même, évaluez honnêtement comme vous le faites si bien sur d’autre sujet les propos des climato-sceptiques (comme le très mesuré Benoit Rittaud par exemple). Mon petit doigt me dit que cela pourrait vous intéresser et si cela ne devait rien changer à vos convictions, je suis certains que vos futures articles sur le climat s’en trouverait pourtant nettement améliorés.
    Cordialement
    S.

      +9

    Alerter
    • Nasir // 04.10.2019 à 12h04

      Je ne comprends pas que l’on cite encore en exemple comme référence scientifique des gens comme B. Rittaud, qui a un parti pris ouvertement climato-sceptique dans ses articles. Ce genre de personnes nient les mesures faites sur un siècle et l’évolution des moyennes de température et de concentration de CO2 dans l’atmosphère, et pour expliquer que les records de température tombent les uns après les autres un peu partout dans le monde ne trouvent d’autre explication qu’en les mettant sur le compte… des fluctuations de la météo !

      Je regrette, mais s’il est raisonnablement envisageable de nuancer les interprétations (le “climato-alarmisme” comme vous l’appelez), contester aujourd’hui les données scientifiques relève clairement ou de la posture idéologique, ou de l’imposture intellectuelle.

        +1

      Alerter
      • Serge // 04.10.2019 à 14h41

        Merci pour votre réponse, je n’ai pas les sources avec moi scientifiquemais je vais essayer de vous répondre de mémoire. Le réchauffement est de l’ordre de 0.1 degré par décade. Personne ne le nie. En revanche, la contribution du Co2 dans ce réchauffement est une hypothèse encore scientifiquement jeune. Depuis des décennies, la science du climat cherche à mesurer la sensibilité climatique et n’arrive pas toujours pas à diminuer l’incertitude (entre 1.5 et 4.5). Vous ne trouverez nulle part dans la littérature scientifique la preuve d’une signature anthropique du Co2 dans les observations. Dans les modèles oui!mais hélas, les observations montrent moins d’empressement à la catastrophe. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les journaux se sont mis soudainement à parler des “records” de températures… Quand la tendance réelle est faible et ne montre aucun signe d’accélération voire se stabilise, cela devient plus dure de prédire l’enfer pour demain.

          +5

        Alerter
        • Nasir // 05.10.2019 à 17h01

          Je ne m’oppose pas à toutes vos remarques (l’incertitude sur l’ampleur du réchauffement est encore très grande et les écarts importants entre les modèles), mais je voudrais me concentrer sur un point que vous soulevez : vous prétendez que la littérature scientifique n’a jamais établi la preuve d’une origine humaine dans les mesures de concentration de CO2. Je trouve l’argument peu convaincant, car d’une part il est irréfutable que la concentration en CO2 (cela vaut aussi pour le méthane) dans l’atmosphère est en nette augmentation depuis l’ère industrielle, et d’autre part que la production anthropique de ce même gaz dû à l’utilisation d’énergies fossiles suit une évolution similaire. Sous-entendez vous que le gaz d’origine anthropique se volatilise, et que cette augmentation de concentration atmosphérique a une autre origine ?

            +0

          Alerter
        • Nasir // 05.10.2019 à 17h11

          De plus, vous doutez de la prédiction de l’enfer pour demain (j’imagine que vous faisiez référence à la chaleur), cependant en parallèle de cette discussion il est très inquiétant que nos sociétés ne semblent pas capable de se défaire de leur addiction à l’énergie fossile, attendu que le pic pétrolier mondial serait, aux dires même de l’AIE, pour très bientôt. Apprendre à se passer en grande partie de ces ressources pour l’instant encore abondantes aurait certainement le mérite, même sous la bannière de cet “alarmisme climatique” que vous dénoncez, de forcer notre économie et nos structures de production vitales à se détacher d’une dépendance qui pourrait devenir dangereuse à un horizon très proche.

            +0

          Alerter
        • Nasir // 05.10.2019 à 19h16

          Si je comprends bien vous admettez la hausse de concentration en CO2 dans l’atmosphère depuis la Révolution industrielle, ainsi que l’émission anthropique de gaz depuis cette même période, mais refusez de faire le lien entre les 2 ?

            +0

          Alerter
  • JP // 03.10.2019 à 22h40

    Non tout n’est pas perdu ! N’en croyant pas mes oreilles, j’ai entendu à 14h sur France Inter Hubert Reeves, célèbre astrophysicien canadien et très grande figure mondiale incontestée de l’Ecologie militante développant un discours de bon sens de raison et d’espoir. Si tous les écologistes dépressifs en faisaient autant la jeunesse mondiale s’en porterait mieux Greta Thunberg en premier.
    Et avec une recherche honnête et ouverte d’un consensus des idées, le monde s’en porterait tout de suite mieux.
    Car une fois de plus on remet le couvert. Avec l’Homme, le danger majeur n’est pas l’évolution climatique mais l’affrontement de deux visions théoriques de l’évolution de notre monde avec des conséquences économiques incontournables. Il y a à peine plus de 50ans pour la même démarche absurde, chaque camps étant persuadé d’offrir SON bonheur, l’humanité était passée à un doigt de l’anéantissement total avec un gigantesque Hiver nucléaire en apothéose

      +2

    Alerter
  • Brigitte // 04.10.2019 à 07h05

    Puisque certains y voient un conflit de génération, traitant de vieux cons les personnes qui n’adhèrent pas à la gretamania, ça me rappelle le bon vieux temps, où les enfants de bourgeois chantaient dans les manifs lycéennes: les bourgeois c’est comme les cochons….plus ça devient vieux, plus ça devient con….en pensant à papa qui n’aimait pas les cheveux longs et la musique pop.
    Aujourdhui, l’écologie est devenue la nouvelle contestation depuis que la gauche et l’idéal révolutionnaire sont passés de mode. Mais c’est la même chose. Les anciens gauchistes à papa qui ont fait quelques manifs avant de retourner aux affaires sont comparables aux nouveaux écolos bobos qui font quelques manifs et qui retourneront aux affaires ou au chomage c’est selon….
    Quelle était la pratique révolutionnaire des gauchos, à part refaire le monde dans les cafés et écouter de la musique pop en fumant un joint?
    Quelle est la pratique écologiste des jeunes urbains connectés à part acheter des produits bio, faire du vélo ou de la trotinette électrique et du SUP en vacances?
    Je ne crois pas vraiment à cette jeunesse qui manifeste pour le climat. J’espère avoir tort mais par expérience, je la considère naïve et superficielle. Elle est hors sol. Elle proclame un idéal qu’elle n’est pas capable de suivre au millième, en prétendant que c’est la faute des vieux si on en est là. Alors, qu’elle donne au moins l’exemple, comme les zadistes! Moi en tout cas, je me tiens droite dans mes sabots….

      +7

    Alerter
    • Véro // 04.10.2019 à 09h56

      Je pense qu’il y a tout de même une différence essentielle : les anciens de gauche avaient une vraie conscience politique (conscience de l’organisation du pouvoir et conscience de l’influence du pouvoir sur la société) et cherchaient en conséquence à débattre de toutes les questions sur le plan politique et à agir sur le politique (refaire le monde dans les cafés ce n’est pas inutile).
      Les jeunes écolos sont au contraire détournés du débat politique. Tout se passe comme s’il y avait un pouvoir au sommet, et à côté des individus qui réalisent des actions de type individuel ou en petits groupes sans entrer dans le débat politique. C’est surréaliste cette manière de procéder. Un peu comme des enfants qui jouent pendant que les parents discutent entre eux des choses plus “sérieuses”.

        +5

      Alerter
    • Anouchka // 04.10.2019 à 13h59

      Beaucoup de jeunes sont très critiques par rapport à leurs camarades qui manifestent et sont notamment dubitatifs par rapport au fait que ce « mouvement de résistance » aient a la bénédiction de l’administration de leur lycée. J’ai l’impression que ceux qui manifestent sont totalement en phase avec leurs parents et « poussés » par eux à se mobiliser. Dans le genre « révolte de la jeunesse contre l’ancienne génération» on a fait mieux par le passé.
      Il semblerait cependant que le mouvement en France ait moins bien « pris » que dans d’autre pays, en Allemagne en particulier.
      Est-ce que l’on connait le pourcentage de jeunes participant aux manifestations et/ou autre types d’actions lancées par GT et quelle est leur sociologie, en France et dans d’autres pays. Si quelqu’un a des infos là-dessus, ça m’intéresserait

        +2

      Alerter
    • Nasir // 05.10.2019 à 17h25

      Votre commentaire me semble tout à fait sensé, sans doute la plus éloquente défense des baby boomers que j’ai pu lire ici.

      Evidemment avant de jeter le haro sur une génération il vaut mieux balayer devant sa porte. Mais je ne crois pas qu’Olivier Berruyer voulait faire porter toute la responsabilité de l’avenir sur cette génération, mais plutôt supposait qu’elle sera certainement prise comme bouc émissaire lorsque des conséquences plus dramatique du réchauffement (et des limites à la croissance) nous auront touché.

        +0

      Alerter
  • Pierre // 04.10.2019 à 08h22

    Pour ceux qui ne croient pas aux changement climatique par l’homme, vous devriez penser aux pics des matières premières et de l’énergie qui est tout aussi dangereux, et la pollution des océans qui risque de rendre nôtre air irrespirable d’ici 20 ans ou moins. Pour continuer la croissance nous avons toujours augmenter nôtre consommation de matières premières et d’énergie en !!!exponentielle!!!
    Vous croyez vraiment qu’une consommation exponentielle est possible sans foutre la planète en l’air ?

      +1

    Alerter
  • Vincent // 04.10.2019 à 11h24

    Je trouve regrettable que les discussions actuelles ne se portent exclusivement que sur le cas Greta. Je trouve stupéfiant que tout le monde s accorde a dire et écrire que ce n est peut-être qu une marionnette sans s intéresser à qui peut bien tirer les fils… Je recommande à tous cette enquête, certes pénible a lire mais très intéressante, sur les dits marionnettistes.
    Également la réaction d Isabelle Attard, écologiste et féministe sur le site Reporterre portant sur le cas Greta.
    Pour finir, ce documentaire d Arte diffusé en 2015, nature le nouvel eldorado de la finance”
    Qui explique comment la finance s apprête a acter la financiers action de la nature pour palier à la fin des bénéfices liés aux hydrocarbures.
    Oui, ce n’ est pas sur Greta qu il faut s arrêter mais sur les marionnettistes.

      +3

    Alerter
  • Vincent // 04.10.2019 à 12h41

    Je trouve regrettable que les discussions actuelles ne se portent exclusivement que sur le cas Greta. Je trouve stupéfiant que tout le monde s accorde a dire et écrire que ce n est peut-être qu une marionnette sans s intéresser à qui peut bien tirer les fils… Je recommande à tous cette enquête, certes pénible a lire mais très intéressante, sur les dits marionnettistes.
    Également la réaction d Isabelle Attard, écologiste et féministe sur le site Reporterre portant sur le cas Greta.
    Pour finir, ce documentaire d Arte diffusé en 2015, nature le nouvel eldorado de la finance”
    Qui explique comment la finance s apprête a acter la financiers action de la nature pour palier à la fin des bénéfices liés aux hydrocarbures.
    Oui, ce n’ est pas sur Greta qu il faut s arrêter mais sur les marionnettistes.

      +4

    Alerter
  • Savonarole // 04.10.2019 à 12h43

    Greta crie et s’indigne , ose dire que ça suffit maintenant mais n’ose surtout pas poser les causes profondes de l’état du monde sur la table.
    C’est bien beau de dire qu’on consomme trop pour les capacités de notre environnement , mais dire à tout ces biens pensants friqués qu’en fait on a pas solutions autres que le rationnement des ressources et qu’ils vont devoir rendre les décennies de “profits” accumulés sur la misère des gens et du monde faut pas pousser.
    Ces gens préféreraient TOUS massacrer 99% de la population que de rendre le premier centime … et je crains fort que ceux qui auront raison au final seront ceux qui sauront les premiers mettre en exergue leur Némésis. Apparemment le 1% est prêt à défendre le massacre à venir. Bientôt la sexagésimale ?
    Gretta, t’aurais du leur demander de se suicider , ça aurait été plus vite …

      +1

    Alerter
  • Xavier // 04.10.2019 à 13h16

    Si c’est un coup monté, expliquez moi pourquoi il n’y a pas dix ou cent Greta. Un peu simple de crier au complot. Greta clame son indignation et elle a raison. Ces détracteurs souvent d’un âge respectable ne supportent pas qu’on leur dise en face leur lâcheté, leur démission et leur incompétence. Les baby boomers ont faillis. Qu’ils se taisent et renoncent à leur pouvoir.

      +0

    Alerter
  • lit75 // 04.10.2019 à 18h31

    Bah ouais, Greta Thunberg, est instrumentalisée par les climatolâtres, c’est évident…

    Mais, dans le camp d’en face, c’est beaucoup nettement plus efficace, et subtil.
    L’article suivant, compare le nombre de publications scientifiques climatosceptiques (une forte minorité),et le nombre de publications climatosceptiques dans les médias de masse (une forte majorité, voire la majorité)

    https://www.nature.com/articles/s41467-019-09959-4#Sec10

    Même chose sur youtube :

    https://www.theguardian.com/technology/2019/jul/25/most-youtube-climate-change-videos-oppose-the-consensus-view

    On se demande bien d’où vient le financement de tout ça d’ailleurs.

    https://theintercept.com/2019/05/16/coal-industry-climate-change-denial-cloud-peak-energy/

      +1

    Alerter
  • Pon // 04.10.2019 à 21h57

    Perso, j’aime bien le tweet de Pivot et je plussoie, ayant été envoyé en Erasmus en Suède : il s’agit d’humour, cela n’a rien à voir avec une quelconque remise en cause de ce que dénonce Thunberg.

    Quant à Greta, on peut s’offusquer qu’elle soit attaquée sur des motifs fallacieux par les habituels crétins, mais cela n’empêche pas de se faire critique. L’article suivant peut y remédier : https://www.partage-le.com/2019/09/greta-thunberg-extinction-rebellion-et-le-mouvement-pour-le-climat-developpement-durable-par-nicolas-casaux/

      +3

    Alerter
    • lon // 05.10.2019 à 00h34

      Merci pour le lien , c’est assez significatif . J’ai un peu fréquenté le milieu des institutions européennes et quand je lis tous ces acronymes d’ONG et de fondations je ne peux m’empêcher de penser qu’ils ne recouvrent que du vide , et que ces organismes sont là principalement pour flatter le narcissisme et la bonne conscience de leurs dirigeants , et ramasser du pognon pour ( bien ) payer le staff de direction . C’est du même tonneau que le fameux ” logiciel de pensée ” de l’inénarrable Raphaël Glucksmann , une remise en peinture intellectuelle pour faire croire que tout change . Cela dit il doit bien y avoir des gens sincères là-dedans . Casaux a raison sur le fond, mais le capitalisme “vert” va l’emporter et permettra à la machine de rebondir, comme Roosevelt a sauvé le capitalisme des années 30 avec le New Deal . Je persiste à penser que ce sera au prix d’une dictature qui s’attachera à contrôler les conditions d’existence et moyens d’actions des individus , pour le reste ils pourront toujours contester leurs dirigeants sur Internet ou ailleurs ça ne mange pas de pain

        +2

      Alerter
  • Elodie // 05.10.2019 à 10h44

    Moi, j’ai peur pour elle. Je me rappelle bien de mes 15 ans, toutes les certitudes, l’indignation, contre le monde stupide et hypocrite des adultes. Puis on grandit et devient bien plus petit et modeste, mais c’est doloreux, au moins une dépression. Cette fille n’est pas bien, à 15 ans elle pourrait passer pour 11 ou 12, elle ne mange pas correctement, j’ai lu qu’elle a eu à déjà une histoire de dépression, elle pourrait bien ne pas survivre à la prochaine. et pour tous ceux qui l’entourent, à un moment donné elle servira aussi bien vivante que morte, peut-être morte sera meilleure, la valeur d’un agneau sacrificiel est bien établie.

      +1

    Alerter
  • Polo // 06.10.2019 à 05h42

    Pour ceux qui veulent vraiment savoir sans se laisser enfumer avec ces histoires sur le climat

    500 professionnels du climat et scientifiques publient une alerte ONU. Les infos sont ici
    https://www.technocracy.news/climate-scientists-write-to-un-there-is-no-climate-emergency/

    Un français qui a voulu en avoir le coeur net a publié sur cette page ses recherches basiques statistiques https://cedric.ringenbach.com/2009/07/19/correlation-entre-co2-et-temperature/

    Pour ceux qui veulent un peu plus que la soupe populaire scientifico climatologique, quelques infos sur les cycles solaires ici https://www.lunarplanner.com/SolarCycles.html

      +3

    Alerter
  • stanlolo // 06.10.2019 à 11h03

    Et bien moi , plus ça va, plus elle me plait cette petite Greta! D’abord Par opposition à ceux qui lui tirent dessus (Alexandre,Sarko….) . Ensuite: Elle ne penserait pas ? Ah bon? La capacité des “adultes” à penser bien ?! euh… bah.. non plus! Cette petite nana manipulée ou pas tente de nous faire voir le monde d’une autre façon, c’est pas ce qu’essaye de faire Michel Onfray ? Alors foutons lui la paix et laissons la mener sa croisade . Et retournons A la question essentielle . Les bouffeurs de carottes (Claude Lorius, Jouzel…) ont ils raison sur la corrélation C02 température .

      +0

    Alerter
  • Xav69 // 07.10.2019 à 11h55

    Il y a dans l’alarmisme climatique une petite musique qui me dit que je vais payer plein d’eolienne Et de panneaux solaires qui ne résolvent rien. Quand la seule solution est d’investir dans le nucléaire ( CO2 infime,au même niveau que l’hydraulique) et que mêmes les écolos collapsologues n’en veulent pas ,on peut douter d’une recherche de vrais solutions. Quant aux compagnies pétrolières,elles n’ont pas besoin de faire quoique ce soit ,nous continuerons longtemps à utiliser nos voitures et à nous chauffer au gaz,pétrole et charbon pour la Chine et les USA.

      +0

    Alerter
    • EugenieGrandet // 08.10.2019 à 08h40

      Pourquoi ne pas payer (à travers votre facture d’électricité comme vous avez déjà pays centrales thermiques et nucléaires) des éoliennes et des panneaux solaires si cela permet de mieux respirer en ville grâce au remplacement de la voiture thermique par l’ électrique?
      Le futur mix énergétique sera composé de tous ces éléments (renouvelables, nucléaire, gaz) dont certains diminueront au fil du temps pour laisser la place aux autres, plus vertueux. (Au passage voir le rapport Ademe de 2016? sur les ressources de la France en matière de vents qui à eux seuls -ça surprend- permettraient de couvrir les besoins en 2050. Le rapport disait que la France était un des rares pays à disposer en permanence d’au moins un vent fort dans les 3 directions Noroît, Mistral, Tramontane. Le rapport n’en mentionnait ni comment arriver à 2050 ni ne prenait en compte le sujet du stockage de l’électricité.)

        +0

      Alerter
  • Irae // 07.10.2019 à 19h56

    En tous cas elle a l’imprimatur de l’onu et de la très honnête ch lagarde. Je vous laisse juges de la crédibilté du phénomène mediatique.

      +1

    Alerter
  • Robin Roland // 13.10.2019 à 02h27

    Des commentaires dans la droite lignée de ce qui indigne dans cet article : la peur et l’orgueil.

    La peur légitime de se demander où une révolte globale d’une très jeune femme aux relations floues peut nous emmener. Mais le fait que Greta puisse ne pas être fiable doit rester un soupçon qui pousse à s’informer, un doute zététique nécessaire, pas une affirmation pesée de certitude.

    Son discours demeure populiste, et elle n’a fait la promotion d’aucun organisme privé ou gouvernemental ; alors pourquoi l’accuser d’intentions occultes ?

    L’orgueil aussi des “penseurs de la TV”. Des esprits normalement si mainstream, qui sont à présent capables d’aller à l’encontre d’une doxa qu’ils exclamaient d’ordinaire comme la leur. Pour la première fois l’écologie arrive à fédérer, mais à leur grand dam pas de leur fait.

    L’orgueil d’Onfray devenu réactionnaire, qui rejette à présent absolument TOUS les phénomènes médiatiques, qu’importe si leur fond serai intéressant et légitime. Nos grands médias ont un temps encensé et récupéré Greta Thunberg, et le voilà donc à la rejeter simplement parce qu’elle a fait l’objet d’un coup de projecteurs et qu’elle est de près ou de loin liée à des fondations qui sont de près ou de loin liées à des milliardaires. La vraie aricature du personnage médiatique qui surfe sur les vagues en les prenant à revers.

    J’adore voire les mêmes défendre un Chouard injustement pris à parti pour des relations très ténues, faire exactement le même coup à d’autres personnalités juste pour avoir l’air savant. Ah oui, mais là c’est différent, c’est pour faire “anti-système” donc ça va.

    L’orgueil également des capitalistes qui nous ont emmené sur ce Titanic civilisationnel, refusant toujours de voir leur responsabilité engagée. Ou alors ils veulent simplement sauver la face pour grappiller jusqu’aux dernières miettes, qu’importe si la poussière Lubrizol leur donnerait un goût amer.

    L’orgueil enfin des conservateurs… Avec leurs cantiques anxiolytiques qui leur assure un futur radieux et des actions sans conséquences, pas étonnant de rester calmes comme des vaches sacrées devant l’Apocalypse qu’ils refusent paradoxalement de voir arriver. Les paradoxes ne les gênent jamais, l’Homme est tout puissant mais pas assez pour causer sa destruction. Quelle étrangeté.

    Si vous vous reconnaissez dans ces descriptions, alors ce n’est pas un hasard.

    Bien peu cordialement.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications