Les Crises Les Crises
28.mars.202028.3.2020
Article LesCrises

Ne vous laissez pas avoir par le compteur trompeur de Didier Raoult

Merci 2836
J'envoie

Je tiens ici à lancer une alerte.

Cela fait quelques jours que, forcés par les évènements, ce site s’est penché sur le cas Didier Raoult dans le but de mettre en lumière les nombreuses incohérences dans son analyse de l’épidémie de Covid-19 et ses démonstrations en faveur de la Chloroquine, « son traitement » unique et radical contre le virus.

Nous avons donc du nouveau : Didier Raoult vient de lancer sur internet un compteur supposé nous permettre de suivre l’évolution de l’épidémie chez les patients traités au sein de son institut, avec de la Chloroquine. Or, comme nous allons vous le démontrer, ce compteur présente de grosses failles déontologiques et scientifiques.

P.S. N’oubliez pas de vous abonner ici pour recevoir par email notre Newsletter avec nos prochains articles, et à nous soutenir en vous abonnant à notre page Facebook ou comptes Twitter (ici et )

I. Le compteur de Didier Raoult

Didier Raoult et l’IHU MI ont lancé une page internet, nommée le Southern France Morning Post (sic.) :

Il la relaie complaisamment sur les réseaux sociaux :

On y trouve trois choses. Les deux premières sont simplement une reprise des chiffres de l’épidémie dans différents pays (chiffres du 26/03) :

Sur le fond, rien à dire, sur la forme, on retrouve le leitmotiv de Raoult : relativiser la menace et démobiliser la population. En effet, quel autre but que de publier un ratio de décès par million d’habitants au tout début d’une épidémie en croissance exponentielle – bien sûr que les chiffres seront bas. A peu près partout ailleurs – et c’est déjà critiquable statistiquement – on publie un ratio Décès / Cas positifs. Regardez la France : que penser de « 26 décès pour 1 million d’habitants » ? Rien de méchant. Mais dire que « 6 % des testés positifs sont déjà décédés« , cela donne une autre vision de l’épidémie. Mais passons.

Mais ce ne sont pas ces chiffres sans grand intérêt qui sont problématiques – ni ceux que Raoult diffuse, c’est ceux-ci (chiffres du 27/03) :

Détaillons.

Partie 1 : Chiffres mondiaux

Simple cumul mondial des cas et des décès. Machinalement, on fait le ratio dans sa tête : 4,5 % de létalité apparente (apparente, car les chiffres sont provisoires).

2e tableau : Chiffres de Marseille

Rien à redire, c’est même très intéressant.

Le premier chiffre a peu d’intérêt – l’IHU fait des tests pour d’autres régions.

Mais on apprend qu’il y a eu 14 101 testés, 1 577 positifs (le ratio est étrangement bas, 11 % de positifs), et 11 morts. Donc 0,7 % de létalité apparente à Marseille – mais l’épidémie commence juste, c’est normal (il y a un effet retard, sachant qu’il se passe environ 2 semaines entre le test et le décès).

Mais on en arrive au dernier tableau, qui est LE problème :


À l’IHU de Raoult :

  • Nombre de patients traités par Chloroquine : 701
  • Nombre de décès de patients traités par Chloroquine : 1

Donc un ratio miraculeux de : 0,14 % de létalité apparente.

Soit 4 fois moins que la moyenne à Marseille ! Mais c’est miraculeux ! Vite, il faut donner de la Chloroquine à tout le mond…

STOP ! STOP ! STOP !

De nombreuses personnes font cette erreur – et c’est tout à fait normal.

Il y a plusieurs points qui posent problème avec ce ratio.

1/ le dénominateur : les cas testés

701 c’est beaucoup. Mais, il y a 4 soucis.

1-1/ leur nombre

En fait, Raoult a décidé de tester largement la population, qui s’est ruée à l’IHU. Il y a donc eu un afflux très récent de beaucoup de personnes (si ça se trouve, lundi, il n’y avait que 50 traités à la chloroquine). Autrement dit, trop peu de temps s’est écoulé et les cas graves n’ont pas encore dégénéré en décès, ce qui fausse la statistique. On les voit là :

1-2/ leur état de santé

Question de bon sens : pour se ruer à l’IHU, il faut généralement être malade, mais pas atteint trop gravement (plus ou moins grosse fièvre, toux) car cela impose un déplacement, parfois de personnes ne vivant pas dans le coin.

Ces patients là ne sont pas testés ailleurs (il faudrait, mais c’est un autre débat, pour une autre fois).

Donc cette population a une très faible probabilité de décéder, ce qui fausse la statistique.

1-3/ leur âge

En lien avec le précédent point, cette population est probablement bien plus jeune que la moyenne testée ailleurs (qui sont souvent des personnes hospitalisées).

Statistiquement, celle population mourra donc moins que la moyenne.

2/ le numérateur : les décès

1 décès donc.

2-1/ pas assez de recul

Il est bien évident que si 600 personnes pas trop mal portantes ont commencé à être traitées cette semaine, aucune n’a eu le temps de mourir (si tel est son destin final). Donc il faudrait plus de temps pour connaitre les morts correspondant à ces 700. Mais comme l’échantillon augmente (et qu’il y aura 900 le lendemain par exemple) vous décalez sans cesse l’horizon ou vous pourrez avoir une statistique fiable.

Ce n’est pas clair ? Prenons un exemple. Raoult vient de sortir un papier, qui donne une autre statistique, car elle doit avoir été faite en début de semaine (nous y reviendrons dans un prochain billet) :

Il avait donc 80 patients sous traitement et :

Dont 1 est mort

Il y a une semaine son traitement avait donc un score royal de 1 mort pour 80 patients soit un taux de létalité de 1,25 %, soit 80 % supérieur à celui de la moyenne marseillaise.

Du coup, il a fait rentrer 620 patients pas trop mal portants, et donc le taux n’est plus que de 0,14 % une semaine plus tard.

Chapeau !

2-2/ les patients sont perdus de vue

Le but du tableau de suivi, ce serait de mettre en rapport les patients traités décédés avec les patients traités.

Mais la plupart des 700 traités sont plutôt bien portants, et non hospitalisés (il n’y a pas autant de place – 75 lits environ à l’IHU selon Chabrière…).

Imaginons que la santé d’un des 700 empire à la maison ; il se sent mal, commence à s’étouffer. Il appelle les secours. Il a toutes les chances d’être envoyé dans un hôpital proche et, par malheur, d’y mourir (puisque des 10 des 11 malades marseillais décédés ne sont pas morts à l’IHU).

Dès lors, il est probable que ce mort ne figure jamais dans le suivi de Raoult, et que son ratio apparaisse longtemps merveilleux…

2-3/ et tant qu’on y est, on bidouille encore…

Avez-vous noté ceci dans le suivi ?

Ok, il ne compte pas les morts avant le 4e jour de traitement (strictement supérieur à 3).

Pourquoi ?

Hmmmm… Parce que !

C’est stupéfiant, car imaginez que, dans de très rares cas, la Chloroquine réagisse super mal avec le Covid-19 en présence d’un gène particulier, et que le malade meure en 48 heures de la chloroquine. Eh bien il ne sera jamais comptabilisé dans le suivi Raoult ! Ce qui est aux antipode de la rigueur scientifique.

Et c’est assez intéressant, car dans l’essai Raoult d’il y a 10 jours, il est écrit ceci à propos d’un des patients traités à la chloroquine :

Alors c’est ennuyeux, car on ne sait pas si on parle du même patient que précédemment, ou si c’est un de plus (ce qui ferait deux morts), a priori non pris dans le critère des > 3 jours.

Bref, encore une bien belle réalisation de Didier Raoult, financée par l’argent public.

Nous poursuivrons dans le prochain billet par l’analyse détaillée de son essai, hautement critiquable.

Appel à l’entraide

Au vu des dernières productions que j’ai survolées, il semble clair que Didier Raoult est en voie de devenir un des principaux producteurs de « Fake science » du pays, car indépendamment de ce que vaut la Chloroquine qui est en étude un peu partout dans le monde (et qui peut-être marche, simplement, nous n’en savons rien), le professeur Raoult semble tout à fait à l’aise avec l’idée de pourfendre toute déontologie en présentant au grand public des démonstration fallacieuses.

Nous recherchons donc des volontaires pour nous aider.

Les structures étatiques, scientifiques et médiatiques ne réagissant pas ou pas assez, nous lançons ici un Groupe de travail citoyen de scientifiques pour contrôler les déclarations et travaux de Raoult et de son équipe de l’IHU. Sans personnalisation, de façon neutre et rigoureuse, sans instruire uniquement à charge, dont le but sera simplement de veiller à ce que la population dispose d’informations fiables et rigoureuses.

Nous cherchons donc des profils de scientifiques chevronnés, rigoureux, à l’aise avec l’analyse d’articles en anglais, à l’aise avec la biologie, les essais cliniques et/ou la fake science, sachant rédiger, afin d’exercer un contrôle de cet Institut.

Vous pouvez nous contacter ici (vu la violence sur les réseaux, l’anonymat de chacun/chacune sera préservée) – merci, votre aide est vraiment précieuse !

Nous allons en effet publier très vite nos billets d’analyse des publications de Raoult, et vous comprendre mieux, alors, notre vision.

Olivier Berruyer

EDIT : article remis à jour avec les données au 27/03

P.S. N’oubliez pas de vous abonner ici pour recevoir par email notre Newsletter avec nos prochains articles, et à nous soutenir en vous abonnant à notre page Facebook ou comptes Twitter (ici et )

532 réactions et commentaires - Page 2

  • Emile // 28.03.2020 à 22h28

    Le manque de nuance des gens dans les commentaires est effrayant.
    Lecteurs de ce blog, nous avons tous probablement en commun la détestation de ce gouvernement. Alors quand l’on apprend qu’il existerait PEUT-ETRE un traitement efficace contre le COVID19 et que le gouvernement tenterait de le cacher / l’ignorer, nous avons tous le réflexe de prendre sous notre aile le bon professeur Raoult, d’en faire un symbole, un héros.
    Malheureusement le monde n’est pas binaire et dans le cas présent, au vu des faits reportés par OB, il semble que la position adéquate soit de renvoyer dos à dos un gouvernement irresponsable et un professeur mégalomane fâché avec la rigueur scientifique et la déontologie.

    Les ennemis de vos ennemis ne sont pas forcément vos amis.

    J’espère que tu tiendras le cap dans ces temps difficiles OB, tu fais un boulot remarquable.

      +16

    Alerter
  • Logique // 28.03.2020 à 22h29

    Pour le moment je n’ai vu commenter nulle part le fait que les patients sous chloroquine sont placés sous électrocardiogrammes, tellement les risques d’accidents pour le cœur sont importants.

    Ceci dit, il y en a un peu marre de ceux qui dénigrent le travail effectué ici. S’ils ne sont pas contents, ils savent ce qu’ils peuvent faire.

    Et aussi marre des gourous qui profitent de la panique des gens pour les mener par le bout du nez, car la peur fait très mauvais ménage avec l’esprit critique. Ce site garde son esprit critique, tant mieux, magnifique, continuez!

      +15

    Alerter
    • Hippocampe pourpre // 29.03.2020 à 16h58

      Bien sûr on peut aller voir ailleurs. C’est ce qu’on fait, heureusement, et qu’on fera peut-être définitivement. Mais il faut d’abord, disons un temps de deuil et d’interrogation. Pourquoi devrait-on là encore suivre vos tout ou rien? Quand on tombe de l’armoire à lire non pas des articles à charge comme disent certains, mais des tissus d’approximations ignorantes et des médisances flirtant avec la calomnie (sur les questions de harcèlement sexuel par ex.) qui sont à l’envers total de ce que ce site semblait défendre autrefois, il faut un temps pour se relever. Les atermoiements sur la chloroquine abusivement présentés comme des doutes scientifiques sont, curieusement, ceux qui sont véhiculés par le New York Times, The Guardian ou Le Monde, tous ces journaux libéraux qui ont crié « confinement, confinement! »

        +5

      Alerter
      • Lonewolf // 31.03.2020 à 22h00

        « médisances flirtant avec la calomnie (sur les questions de harcèlement sexuel par ex.) »
        Je ne laisse pas passer ça. Il ne s’agit pas de médisances ni de calomnie ; d’ailleurs je précise que sa responsabilité directe est la non-dénonciation de ces faits de harcèlement sexuel es-qualité. Mais la teneur de ses propos sur cette affaire en dit long sur le personnage, ET il se trouve que l’aspect du personnage est très important pour comprendre ses (je ne sais plus comment le formuler…) positions professionnelles, et qu’elles font un tout avec elles.

          +1

        Alerter
  • dominique // 28.03.2020 à 22h30

    J’ai l’impression que quoique fasse ce professeur, ça n’est pas bien.
    S’il ne donnait pas de chiffres, on lui reprocherait de ne pas en donner. Il en donne et on lui reproche de ne pas donner les bons.
    J’ai passé du temps à me battre contre un popup me disant que je devais résumer ma pensée
    donc, je vais emprunter quelques raccourcis.
    Les chiffres ne permettront pas de savoir avant longtemps l’efficacité de ce médicament comme d’autres d’ailleurs. Les médicaments dont on saurait rapidement s’ils sont efficaces ou pas sont ceux qui permettraient de guérir les détresses respiratoires.
    Je crois à cette efficacité pour les raisons qui ont été données par le professeur lui même : le médicament freine l’accès aux vacuoles des cellules par les bactéries et les gros virus. Pour cette raison, il faut que le médicament soit donné au début de la maladie afin d’interdire la reproduction des virus dans les cellules.
    C’est l’expérience du professeur sur des sujets similaires où ce médicament a été bénéfique qui lui donne la conviction que ça fonctionne. Mais, il n’a pas le temps matériel de faire cette démonstration (nous avons tous compris qu’il fallait au moins 6 semaines).
    J’ai envie de faire confiance à l’expérience de ce monsieur et de son équipe (il n’est pas tout seul) plus qu’aux exégèses des crises sur les chiffres.

      +18

    Alerter
    • heliante // 28.03.2020 à 23h10

      Il ne fait pas bien les choses et on lui reproche.
      Il y a un énorme contraste (qui est littéralement choquant pour qui sait lire une étude) entre ce qu’il affirme haut et fort, et ce les résultats qu’on peut lire.
      Il aurait pu faire une étude correcte et on aurait eu les résultats déjà, ça ne prend pas plus de temps, il ne l’a pas fait, pourquoi?

      Quant à l’expérience du Pr et son savoir, il essaye de jouer la dessus, ça ne marche pas comme ça la médecine, ça marche sur des preuves, et pas sur le fait qu’un grand manitou dise « moi je sais » sans rien démontrer.
      Dites-vous qu’en face en France il y a des dizaines autres grand PUPH d’infectiologie qui sont attérés parce qu’il est train de se passer et ce que fait leur confrère, mais ça ne passe pas à la télé.

        +5

      Alerter
      • Catalina // 29.03.2020 à 09h56

        ahahahaha, merci pour cet éclat de rire : « , ça ne marche pas comme ça la médecine, ça marche sur des preuves, et pas sur le fait qu’un grand manitou dise « moi je sais » sans rien démontrer. »

        et m^me avec des preuves, ça ne marche pas : Ignace Philippe Semmelweis et la fin des fièvres puerpérales
        « Rejet par l’institution médicale
        Malgré un résultat aussi spectaculaire, Semmelweis refuse de communiquer officiellement sa méthode aux cercles savants de Vienne6. Il n’a pas envie non plus de l’expliquer sur le papier, et c’est Ferdinand von Hebra qui, finalement, écrit deux articles expliquant l’étiologie de la fièvre puerpérale et recommandant expressément l’usage de l’hypochlorite de calcium en prévention. Mais, bien que des médecins étrangers et les principaux membres de l’École viennoise aient été impressionnés par cette découverte, les articles n’apportent pas un large soutien à Semmelweis. Ses observations vont contre l’opinion qui prévaut alors chez les scientifiques, lesquels (parmi d’autres opinions qui sont elles aussi abandonnées par la suite) attribuent les maladies à un déséquilibre dans le corps des « quatre humeurs fondamentales », une théorie connue sous le nom de dyscrasie. Le protocole de lavage des mains prôné dans les articles est lourd : il doit durer au moins cinq minutes et utilise une solution à base de chlore qui pouvait être irritante5. De plus, les médecins n’ont aucune envie d’avouer qu’ils étaient responsables de tant de morts6. « 

          +3

        Alerter
        • Catalina // 29.03.2020 à 09h57

          suite et fin
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Ignace_Philippe_Semmelweis
          Analyse : preuves ou pas preuve, la « communauté scientifique » même si elle se plante a toujours raison.
          ps: et quand en plus on voit le niveau de ceux qui sont dans la Kommission spéciale du régime…

            +2

          Alerter
    • Lonewolf // 31.03.2020 à 22h02

      La question ne porte pas sur le médicament, ni sur son efficacité. Il s’agit de la déontologie du Dr Raoult.

        +0

      Alerter
  • Vinz // 28.03.2020 à 22h30

    C’est pas sérieux Olivier. Le Dr Raoult est quasi seul contre la caste mediatico-politique (coût du traitement?). Sans ses interventions sur les réseaux sociaux, on aurait tous sombré dans la psychose dans laquelle on tente activement de nous enfermer H24. L’efficacité de son traitement est validé par des gens de terrain à travers le globe. Entre ton accusation de mégalo-menteur et la notion de traitement miracle il y a un juste milieu qu’il serait bon d’emprunter. S’il parvenait à guérir ne serait-ce qu’une personne sur 3 ce serait déjà miraculeux avec les temps qui courent. Tu as un crédit fou à mes yeux, de par ta qualité de journaliste d’investigation hors-paire que tu as mainte fois démontré. Ressaisis-toi.

      +21

    Alerter
    • heliante // 28.03.2020 à 23h07

      Par contre non l’efficacité de son traitement n’est validé pour l’instant par personne et surtout par aucune données concrète. Il se pose pour l’instant surtout la question de savoir si ça n’aggrave pas l’infection avant de savoir si c’est efficace. On ne veut pas généraliser un médicament à des millions de personnes dont la plupart vont guérir naturellement, sans être sur que ça ne va pas au contraire les tuer.

      Il y a plusieurs médecins de terrains qui ont en effet déclaré administrer ce traitement et que cela marchait. Cela n’en fait pas une preuve et il ne faut pas oublier qu’il y a eu par le passé des médecins et des professeurs fous qui disaient n’importe quoi et qui ont fait des morts.
      C’est pourquoi il ne faut s’attacher qu’aux données et aux preuves.
      M. Raoult les refuse, ça lui prendrait pas plus de temps, il ne les fournit pas, on en perd et on ne sait toujours pas si ce traitement est inoffensif dans cette indication et encore mois s’il est efficace, c’est vraiment dommage.

        +5

      Alerter
      • raloul // 29.03.2020 à 12h03

        Bonjour,

        AUCUNE donnée concrète???
        Manifestement, vous n’avez pas lu les travaux de l’IHU. Ou alors la mauvaise foi et la rage vous aveuglent.
        Vous croyez que ces chercheurs ignorent qu’ils publient des travaux bruts non conformes aux standards? Eux qui publient régulièrement depuis des décennies???
        Faites une critique sérieuse du protocole de prise en charge et du traitement proposé, ou abstenez-vous, franchement…

          +4

        Alerter
  • sixtout // 28.03.2020 à 22h34

    La Russie vient d’annoncer en prenant expérience sur la France d’après ses dires qu’elle va traiter les patients avec un antiplaludeen…la mefloquine en l’associant avec des antibiotiques.
    La Suisse utilise la chloroquine et d’après les premiers essais qui restent à confirmer ce serait efficace si on traite les patients dans les premières phases de la maladie.
    Donc un peu de recul est nécessaire et arrêtons de stigmatiser le professeur Raoult….au moins il essaie de trouver des solutions pratiques…..l’avenir nous dira si il avait raison.

      +13

    Alerter
  • Alligator427 // 28.03.2020 à 22h35

    Un scientifique qui bidonne ses études c’est très moche. Je n’ai pas tout compris à votre démonstration, à vrai dire je m’intéresse pas du tout aux recherches menées par ce scientifique et ses éventuelles magouilles : je n’ai aucune compétence dans le domaine des virus, mon avis ne vaut rien et je fais entièrement confiance à ses pairs pour le recadrer avec le temps si nécessaire.

    En revanche en tant que citoyen (n’ayant pas voté la fois dernière par civisme) je serais nettement plus intéressé par le contrôle / le marquage à la culotte de nos actuels dirigeants qui me semblent :
    • coupables de graves manquements (stocks à zéro, pans de l’économie non essentiels encore en marche, confinement tardif, organisation d’élections foireuse, aucun test de la population, …)
    • et totalement à côté de la plaque pour le monde d’après (la solution : nous faire travailler 60 h, nous faire les poches et continuer comme avant)

    Cela me semble autrement plus important que la médiatisation d’un scientifique dont la seule chose qui est certaine est que personne ne peut dire s’il se plante. En revanche si vous trouvez la preuve qu’il est – en tant que membre du Comité scientifique – responsable du retard dans la réaction du gouvernement … alors là, oui, cela devient intéressant.

      +20

    Alerter
  • Logique // 28.03.2020 à 22h37

    Alors là, je suis soufflé. Aux USA un jeune de 17 ans décède après avoir été refusé dans un centre de soin… faute d’assurance maladie:

    https://fr.sputniknews.com/international/202003281043418530-un-americain-de-17-ans-decede-du-coronaviruscar-il-navait-pas-dassurance-maladie/

    America first, make America great again, disait-il, on voit le résultat.

      +5

    Alerter
    • Lonewolf // 31.03.2020 à 22h08

      C’est pas nouveau. C’est même la caractéristique des USA. Au Texas, 40% de la population n’a AUCUNE couverture sociale maladie. Si vous y allez un jour, baladez-vous dans les petites villes rurales (par exemple, la 20 qui va à El Paso), vous serez effrayé par le nombre de gens qui n’ont pas toutes leurs dents…

        +0

      Alerter
  • Tetram971 // 28.03.2020 à 22h39

    Pour ma part (lecteur assidu des crises) quand je vois ça : https://www.youtube.com/watch?v=sU7q-yNiJYg&t=21s le débat est clos. Je pense qu’Olivier Beruyer devrait plutôt se pencher sur le cas de conflits d’intérêts de Buzin – Levy ou de Mme Lacombe ou encore de la sortie du bois de Manuel HIRSCH qui léche le cul du gouvernement en panique sur tous les plateaux télés. M OB vous n’êtes pas un journaliste d’investigation, se costume ne vous va pas du tout (ce billet le prouve largement) ; par contre vous relayez des articles pertinents et souvent à contre courant (A l’exception de votre propre défense, ce qui est normal). Merci d’en rester là.

      +21

    Alerter
    • heliante // 28.03.2020 à 23h26

      Des mensonges et beaucoup de sophisme dans cette vidéo.

      Le Pr Chabrière abuse de son titre, il est biophysicien et non médecin, et ça se voit.

        +4

      Alerter
      • catherine // 28.03.2020 à 23h47

        Biophysicien, Professeur des Universités à la faculté de médecine de Marseille.

        Pourquoi en médecine on n’a pas besoin de ces gens-là ?

          +8

        Alerter
        • heliante // 28.03.2020 à 23h51

          Si tout à fait, mais ils sont mal placés pour expliquer la physiopathologie, et la pharmocodynamie.
          Donc en l’occurrence interview pas tellement plus pertinente sur le sujet que madame Michu.

            +0

          Alerter
      • heliante // 28.03.2020 à 23h50

        Je suis médecin, et littéralement estomaqué qu’un confrère se mette a falsifier raconter n’importe quoi et soit érigé en gourou.
        Le Pr Chabrière n’est pas médecine c’set un biophysicien il doit s’occuper des spectromètres entre autres choses.
        Il ne sait pas ce qu’il raconte mais il a l’air convaincu de son truc, probablement dupé ou juste incompétent tant les données produites sont indigentes.
        Nan mais franchement vous avez lu les études? vous soutenez ça sérieusement?

          +0

        Alerter
    • Lonewolf // 31.03.2020 à 22h22

      (la vidéo) Pourquoi ce n’est pas le Dr Raoult qui répond lui-même ? Le Pr Chabrière n’arrête pas de parler en disant « son », « sa », etc.. Autant que ce soit directement l’intéressé qui réponde. Notamment parce qu’il est repris ces « fameuses » études chinoises citées comme références, mais pas accessibles dans ses écritures. Cette interview me donne l’impression que le Pr Chabrières a été envoyé au carton…
      Enfin, le plus triste c’est que la chloroquine peut tout à fait être la bonne solution, mais le Dr Raoult a tout fait pour se décrédibiliser à cette occasion, sans compter qu’une partie de son passé ne plaide pas pour lui.
      PS : encore un (le journaleux) qui dit « entuber » (au lieu de intuber) ! Entuber, c’est faire croire à des fadaises….

        +0

      Alerter
  • lapetitemaisondanslaprairie // 28.03.2020 à 22h40

    Mes premiers questionnements :
    – En quoi un taux par million d’habitants est il discutable alors qu’on parle de 10 000 morts de la grippe par an, qu’on peut donc ramener aux nombre d’habitants. Je ne lis pas 10 000 morts pour x personnes ayant contractées la grippe.
    – En quoi donner le nombre de morts en fonction d’un nombre de jours de traitement supérieur à 3 jours est il réellement un biais s’il faut 3 jours au moins pour que le traitement fasse son effet. Pour soigner une angine bactérienne il faut a minima 6 jours d’antibiotique, me semble-t-il !?
    Et puis pour multiplier les sources concernant ce personnage,car c’est sûr, ce Monsieur Raoult est un personnage – et c’est sans doute pour ça qu’il concentre tout cet intérêt :
    le media aujour’hui : https://www.youtube.com/watch?v=Ae7rmTm7YdM
    En fait, attendons les résultats des différents tests menés sur la chloroquine. Laquelle est donnée je crois conjointement avec un antibio par Raoult. Ce qui ne correspond pas au test chinois.
    Faudra alors comparer ce qui est comparable.
    Pour l’heure, votre article Olivier me parait vraiment une perte de temps et d’énergie.
    Nul n’est parfait, c’est pourquoi j’aime bien les crise.fr
    Merci pour votre travail en général.

      +8

    Alerter
    • heliante // 28.03.2020 à 23h16

      le chiffre de 10 000 morts de la grippe par an est une estimation, on ne connait pas le vrai nombre parce que la grippe n’est testée que si grave et qu’elle se guérit naturellement dans la plupart des cas. le vrai chiffre connu des morts de complications en réa tourne autour de 100 à 500 par an en France chaque année.
      C’est pourquoi la comparaison d’une estimation de décès annuel de la grippe, par rapport aux décès actuel (pas encore une année de passé) du civid-19 n’ont pas de sens.

      pour le nombre de morts de traitement supérieur à 3 jours c’est un biais énorme, parce que si les patients mouraient à 2 jours de traitements ils ne sont pas comptabilisés.
      Or vu la première étude ou l’équipe du Pr Raoult, élimine de son analyse les cas grave (donc forcément obtient de bons résultats) il y a de quoi être plus que prudent sur un tel détail.

      le test Discovery sans l’azithromycine va en effet perte problématique, mais il me semble cependant que le Pr Raoult déclarait que l’hydroxychloroquine fonctionnait seule dès le départ, et que c’est ce qu’il tente de démontrer dans sa première étude sur le sujet (uniquement 6 cas avec la combinaison, sur 26). Donc a priori si la chloroquine seule fonctionne même si elle est améliorée avec un l’azithromycine ceci devrait pouvoir se voir dans l’étude.

        +1

      Alerter
  • Logique // 28.03.2020 à 22h43

    Donc un graaaaandissssime infectiologue a dit fin janvier:

    « Que des gens soient morts de coronavirus en Chine, vous savez, je ne me sens pas tellement concerné. (…) Il se passe un truc où il y a trois Chinois qui meurent et ça fait une alerte mondiale, l’OMS s’en mêle, ça passe à la radio, à la télévision. (…) Il n’y a plus aucune lucidité. À chaque fois qu’il y a une maladie dans le monde, on se demande si en France, on va avoir la même chose. Cela devient complètement délirant. » (Didier Raoult, Youtube le 21 janvier 2020).

    Pas de doute, il est hyper-hyper-compétent. Et extra-lucide.

      +11

    Alerter
    • flopom // 31.03.2020 à 15h41

      En ce basant comme tout le monde sur les faux chiffres du régime chinois. C’est bien eux les responsables de cette erreur préliminaire d’appréciation. A la même époque, voire même + tard Buzyn, Pr Yazdanpanah et bien d’autres ont déclaré peu ou prou la même chose sur de bien plus grand médias.

      Quand bien même, à l’heure du bilan on verra si le fond de son propos était si délirant, à savoir que ce coronavirus n’aura pas un impact significatif sur la surmortalité hivernale annuelle moyenne nationale / mondiale. Ce qui ne veut pas dire que ça ne sera pas le cas dans des endroits précis – Bergame – ou sur des mois particuliers – mars/avril. A bon entendeur…

        +0

      Alerter
      • Lonewolf // 31.03.2020 à 22h28

        Visiblement, il n’a basé ses propos d’alors sur aucun chiffre ! Donc ne faites pas comme s’il avait été trompé par les circonstances ou par les chinois. Il a bel et bien viré casaque en un mois. Pas plus circonspect que n’importe qui.

          +0

        Alerter
  • Zaroips // 28.03.2020 à 22h44

    En pleine pandémie, la priorité n°1 pour le site les-crises est de dégommer un médecin qui a peut-être trouvé un remède contre le virus !!!

    Un tel naufrage ne peut s’expliquer que du point de vue intellectuel mais doit avoir aussi des causes psychologiques.

      +31

    Alerter
    • Jean D // 28.03.2020 à 22h57

      L’intention de ce blog que vous semblez découvrir est de rendre service, d’informer / de lutter contre la désinformation. En l’occurrence il s’agit de freiner l’emballement d’une certaine frange de la population que l’anxiété peut facilement amener à oublier la distance critique.

      Rendre service, se mettre au service du plus grand nombre. Si vous pensez que c’est une pathologie … je crois qu’on ne peut plus grand chose pour vous 🙁

      Un peu de bienveillance même par l’entremise d’un clavier serait la bienvenue. Si ce n’est pas possible révisez peut-être vos fondamentaux : « Si je ne peux pas faire du bien à quelqu’un, au moins je m’abstiens de lui faire du mal » (Mahatma)

        +10

      Alerter
    • Alligator427 // 28.03.2020 à 23h37

      @Zaroips

      « Un tel naufrage ne peut s’expliquer que du point de vue intellectuel mais doit avoir aussi des causes psychologiques. »

      Ne pourriez-vous pas simplement exprimer un désaccord, avec politesse ?
      D’où vient ce besoin d’insinuer que l’auteur de cet article est fou ?
      D’où vient ce besoin impérieux de vous exprimer sur ce blog si c’est pour insulter les contributeurs ?

      Les personnes sensées qui auront lu votre commentaire auront répondu à votre place. Et devinent aisément que si vous êtes dans l’outrance c’est que VOUS avez un problème. A minima avec le savoir-vivre.

      Bon courage.

        +10

      Alerter
    • Al chaab yourid // 28.03.2020 à 23h51

      Effectivement, c’est triste de devoir lire ce genre de commentaires injurieux.

      Sans doute la personne qui est derrière le pseudo de Zaroips n’est pas une mauvaise personne. Simplement quelqu’un qui n’a pas compris qu’on doit se comporter sur un forum comme dans la vie, dit autrement qu’on ne doit jamais écrire en ligne ce qu’on ne serait pas capable d’assumer « dans la vraie vie » et à visage découvert.

      C’est également faire un triste usage de la Gratuité : agressivité gratuite contre un site qui fait ce qu’il peut pour informer gratuitement les internautes.

      L’entraide est la clé pour se sortir de cette situation et du monde qui nous y a plongé. Il va vraiment falloir changer nos comportements et il faudrait profiter de cette période de confinement pour commencer par nos comportements en ligne.

        +10

      Alerter
      • Lonewolf // 31.03.2020 à 22h32

        Bravo. J’ajouterais que je suis fatigué par cette curieuse prédisposition systématique à penser que l »autre » serait toujours forcément mal intentionné.

          +0

        Alerter
  • Antho // 28.03.2020 à 22h58

    Moi ce qui me dérange en ce moment c’est qu’on voit bien que vous êtes un Anti Roualt soit.
    Mais vous faites dire aux chiffres ce que vous voulez vous.
    Peut-être qu’au lieu de supposer le pourquoi des choix inclut dans les statistiques il faudrait avoir un peu écouter ce qu’il disait dernièrement.
    Il a dis lui-même que la charge virale diminuait rapidement si le traitement était pris quand les cas était récent donc forcement ces patients sont moins à risque pour l’instant mais quid de ce que serait devenu ces patients sans ce traitement (nul ne le sait donc pas la peine de dénigrer cela….).
    Ensuite vous ne savez pas qui a été testé ni l’âge des personnes en questions…. Je vous rappelle que la moitié des personnes en réanimation ont moins de 60 ans donc même si les personne de son étude sont quelque peu plus jeune si il leur évite la réanimation c’est déjà une victoire car ça désengorger le système hospitalier….
    Alors moi aussi je vois que ces chiffres ont un biais d’analyse mais de la à dire qu’ils n’ont pas de valeurs je trouve ça trop facile….
    Si tout le monde faisait comme lui en testant rapidement et en utilisant un traitement (celui la ou un autre) qui évite la réa au personnes prétendument les moins à risque c’est bien plus intéressant que d’attendre les cas graves comme il est demandé au reste des médecins.
    Vous dites vous-même que son idée de tester rapidement serait mieux alors pourquoi lui reprocher de le faire vous tenez un discours contradictoire. Lui se bouge cherche à trouver des solutions et pour l’instant aucun contre résultat….

      +16

    Alerter
    • océan de sagesse // 29.03.2020 à 09h02

      « Lui se bouge cherche à trouver des solutions et pour l’instant aucun contre résultat…. »
      Mais quand ici on enquete sur les contre résultats vous sortez de vos gonds !
      Aaaaah les complotistes et les naifs , hilarants ils on choisi leur champion !!

        +6

      Alerter
      • Julien // 29.03.2020 à 11h27

        Hé sinon à part complotistes vous avez autre chose à dire ?? C’est quoi vos arguments ? Vous êtes un bon socialo pour sortir ce terme à tout va ?!! C’est quoi pour vous un complotiste ?? Aller on vous écoute !! Comprenez que cela ne sert à rien et que cela ne marche pas. alors ne vous fatiguez pas. La vérité vous pétra à la tronche et les complotistes se fendront la poire.

          +3

        Alerter
  • Rond // 28.03.2020 à 23h09

    Quel gâchis de temps et de compétence. Cet acharnement contre Raoult me sidère. Je m’interdis d’avoir la moindre opinion sur le personnage et le bien-fondé de ses affirmations et protocoles ; même si le personnage semble assez énigmatique dans ses intentions et quand bien même ce serait un mytho. Mais bon sang, ce n’est pas lui qui a créé et introduit le coronatruc en France. A ma connaissance, il n’a pas non plus freiné ni accéléré l’immobilisme apparent des services « compétents ». Il n’a pas dit lui, que les masques ne servaient à rien parce qu’on en avait pas. Il n’a pas empêché non plus d’en commander ni d’en fabriquer alors que nos guignols viennent seulement d’en commander 1×10.9 … à la chine … Le temps qu’ils arrivent, qui est responsable des morts du coronaimpéritie ?
    Où est l’intérêt de ce lynchage ? Et s’il n’y avait qu’ici … A qui profite le crime ?

    Ne nous trompons pas de cible, tenez bon, ouvrez les yeux, sollicitez vos neurones et gardez-vous bien !

      +23

    Alerter
    • heliante // 28.03.2020 à 23h20

      Vous n’avez pas idée du mal que le Pr Raoult fait à la médecine et à la science et des conséquences sur la santé et la vie des gens cela peut avoir.

      Vous n’avez pas idée du nombre de médecins et scientifiques qui sont effrayés et attérés parce que cela pourra avoir de conséquence, d’avoir manipulé la peur et la crédulité des gens pour mettre à bas les procédés scientifique qui permettent d’éviter de faire mal aux gens et de les soigner et qui fait progresser la médecine tel qu’on l’a vu depuis des décennies.
      C’est pour ça qu’il y a beaucoup de défiance, il faut se mettre à la place des médecins qui voient un des leurs devenir fou, raconter subitement n’importe quoi, et tout trafiquer et lancer une attaque contre la méthodologie en disant des mensonges.
      Je ne m’explique pas pourquoi il fait tout ça, mais voir qu’il est cru par autant de gens et de manière aussi frénétique, c’est le retour au moyen âge vous n’avez pas idée.
      Réveillez-vous

        +7

      Alerter
      • Rond // 29.03.2020 à 09h01

        Vous n’avez pas idée du mal que le retard à la décision, la consigne de ne pas porter de masque, le dépistage non systématique, ont fait, et des conséquences sur la santé et la vie des gens.
        Les effets de la débile « ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE », seraient à évaluer aussi et pas que sur le plan sanitaire …
        C’est le déséquilibre qui me dérange, rien d’autre.
        Ouvrez les yeux.

          +7

        Alerter
      • Czerny // 29.03.2020 à 10h05

        Quelle médecine ? Quelle science ? Quels scientifiques ? Ceux qui roulent pour Big Pharma ?

          +7

        Alerter
      • Catalina // 29.03.2020 à 12h04

        héliante,

        vous semblez vous en avoir une idée précise, des liens probants ? vous avez enquêté auprès des médecins, fait une étude ? où est-elle ? où sont les témoignages ? des vidéos ? parce que bon dire « vous n’avez pas idée » ça ressemble à une petite fiole remplie de pipi présentée à l’onu !
        deux médecins ont commenté ici et n’ont pas fait le compte-rendu, ils n’en ont m^me pas parlé, bizarre, non ?

          +3

        Alerter
  • Logique // 28.03.2020 à 23h14
    • Jeanne L // 29.03.2020 à 10h33

      Lyssenko ? Celui de  » l’affaire » ?

      Votre ironie porte sur quoi ? Sur Raoult ? sur la médecine russe actuelle ? sur la collusion entre science et idéologie?

        +1

      Alerter
  • scorpionbleu // 28.03.2020 à 23h32

    Ces articles à charge obsessionnels contre le Pr Didier Raoult provoquent un vrai malaise. Olivier Berruyer d’évidence ne connait rien à cet univers terrible de la recherche scientifique. Ni médecin, ni chercheur, ni journaliste OB n’a fait aucune enquête de terrain, il n’a pas rencontré Raoult ni ses équipes, il ne connait pas l’énorme travail produit, certes des choses à dire sur la gestion de l’IHU, la priorité du moment ? Comment oser agir ainsi en plein combat contre le Coronavirus ? A-t-il noter que le Pr Yves Lévy est à Wuhan en train de travailler d’arrachepied sur un médicament avec les chinois ? Si un médicament peut-être trouvé c’est super, mais la guerre contre le Pr Didier Raoult que Lévy conduit depuis des années est très questionnante …
    C’est décevant et attristant pour les personnes qui comme moi ont suivi ce site depuis la création. Il est vrai que depuis les procès avec les Décodeurs et autres quelque chose ne tourne plus rond et ce site a vraiment perdu de son caractère personnel. Mais si c’est pour plonger dans cette hystérie ? Désolant

      +7

    Alerter
  • catherine // 29.03.2020 à 00h00

    Mais il a parfaitement raison !

    C’est la caisse de résonance, totalement inédite qui pose problème et qui amplifie sans raison.

    Mais je le redis, comme le disait Raoult dès le début, ce n’est pas le virus qui me fait peur c’est la peur des gens.

    Et cela permet de comprendre ce dont on ne parle pas beaucoup :

    « Après réévaluation par l’Institut national de la santé, seuls 12 % des certificats de décès ont montré une causalité directe du coronavirus, tandis que 88 % des patients décédés ont au moins une prémorbidité – beaucoup en ont eu deux ou trois »

    http://www.geopolintel.fr/article2197.html

    Il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

    La grippe de hong kong qui officiellement à fait 30 000 morts n’était qu’à peine évoquée à « la télé » et faisait quelques lignes dans le monde.

    Tenez-vous en aux faits, rien qu’aux faits !

      +11

    Alerter
    • LibEgaFra // 29.03.2020 à 11h24

      « Après réévaluation par l’Institut national de la santé, seuls 12 % des certificats de décès ont montré une causalité directe du coronavirus, tandis que 88 % des patients décédés ont au moins une prémorbidité – beaucoup en ont eu deux ou trois »

      Et alors? Bon débarras?

      « Après réévaluation par l’Institut national de la santé, seuls 12 % des certificats de décès ont montré une causalité directe du coronavirus, tandis que 88 % des patients décédés ont au moins une prémorbidité – beaucoup en ont eu deux ou trois »

      Et alors? Bon débarras??????????

      Qui a écrit?

      « Le malade est un parasite de la société. Arrivé à un certain état il est inconvenant de vivre plus longtemps. L’obstination à végéter lâchement, esclave des médecins et des pratiques médicales, après que l’on a perdu le sens de la vie, le droit à la vie, devrait entraîner, de la part de la Société, un mépris profond. Les médecins, de leur côté, seraient chargés d’être les intermédiaires de ce mépris, — ils ne feraient plus d’ordonnances, mais apporteraient chaque jour à leurs malades une nouvelle dose de dégoût… »

        +0

      Alerter
  • Catalina // 29.03.2020 à 00h09

    ENFIN !
    https://www.valeursactuelles.com/societe/coronavirus-la-france-commande-un-milliard-de-masques-la-chine-livres-par-des-avions-russes-117604
    la France commande un milliard de masques à la Chine, livrés par des avions russes

      +3

    Alerter
  • bab23 // 29.03.2020 à 00h13

    Mr Berruyer,
    Au vu d’une grande parti des commentaires, N’auriez vous pas dans vos archives un texte de sociologie cognitive, sur le biais du faux dilemme, qui expliquerait que lorsque qu’on rentre dans une problématique avec la seul sortie possible pour/contre, noir/blanc (polarisation du problème), on passe a coté de la complexité des choses on fini par avoir une opinion simpliste.
    Et que lors d’un débat si un des débateur a tord, cela ne veut pas dire que celui qui s’oppose a lui a raison et vice versa…
    On peut avoir raison et utiliser des arguments non valides, mais on peut raisonnablement douter d’une position (même valable) tant que celle ci n’est pas justifiée par des arguments valides…

      +11

    Alerter
    • Al chaab yourid // 29.03.2020 à 00h29

      « sociologie cognitive » Amusant comme nom de discipline 🙂

      Il faudrait peut-être préciser / restreindre le champ d’investigation au monde numérique, ou du moins s’interroger sur les effets induits / intrinsèques du web participatif

      Il y a des mécanismes assez évidents pour peu qu’on y prête attention :
      ›› chacun peut exprimer une opinion, toutes les opinions se « valent » et des stratégies sont mises en place pour que la sienne sorte du lot. L’outrance et la caricature font partie de ces stratégies (mais il y a aussi l’humour, la dérision, le cynisme … et même parfois le partage de liens)
      ›› l’anonymat renforce cette tendance à l’exagération puisque aucune sanction n’est à craindre si ce n’est la suppression de la contribution,

      Cette-ci est souvent mal comprise d’ailleurs … la victime y va de son habituel et rageur : « j’ai été censuré, plus jamais je reviendrai !! » (NDLR : « polluer la zone des commentaires »). La chose la plus amusante (enfin pour moi), c’est que cette personne généralement revient quand même après un sevrage de quelques jours. Sans penser qu’elle aurait pu, tout simplement, changer de pseudo.

      Et là du coup, on touche peut-être à la sociologie cognitive ?
      En tout cas il est très probablement question d’égo-virtuel.

      Et merci pour votre questionnement. Votre approche a peut-être trait également à la rhétorique ? Enfin c’est une piste.

        +0

      Alerter
      • bab23 // 29.03.2020 à 01h24

        oui, sociologie cognitive… un mélange de sociologie, de psychologie cognitive… c’est sorti un peu vite de mon cerveau… mais tant qu’on est parti effectivement pourquoi ne pas malaxer cela avec les outils de la rhétorique sur un fond de méthode sceptique pour évaluer la qualité des arguments, on voit ici que l’argument d’autorité fait ici légion, souvent en prenant comme « autorité » celle représentant son propre avis sans se soucier s’il existe d’autres autorités compétentes dans le domaine et si elle font l’unanimité, sachant que si elles sont mises au jour par d’autre, elle seront facilement déconsidéré par l’existence d’un lobby quelquonque…
        Concernant ce que vous dites sur « toute les opinion se valent » c’est d’autant plus vrai que l’on ne fait pas de différence entre les opinions, les croyances et les connaissances…

          +1

        Alerter
  • Gabriel RABHI // 29.03.2020 à 00h33

    Un scientifique qui déclare, qui qu’il soit, que « plus l’échantillon d’un test clinique est faible, plus le résultat est significatif » – je suis désolé, il perd à mes yeux toute crédibilité, je le range directement dans les charlatans. Quand je lis autant de commentaires pro-Raoult, comme s’il était un dieu, je suis sidéré ! On est dans le religieux, à ce stade !

    Tiens bon Olivier, et continue, continue, c’est important ! Et n’oubliez jamais de préciser que « tout ceci n’enlève rien au potentiel de la choloroquine comme traitement contre le Covid-19 » – Raoult n’est pas le seul a étudier une utilité de cette molécule contre le Covid-19.

      +12

    Alerter
    • bluetonga // 29.03.2020 à 23h00

      Un test statistique pour déterminer si deux groupes diffèrent par rapport à une variable comparent leurs moyennes respectives de cette variable (par exemple un taux de marqueurs biologiques). L’écart des moyennes est pondéré par les variances intra-groupes et la variance totale. Si un effet est robuste, il doit se voir même sur des petits échantillons, les statistiques étant là pour déterminer la part du hasard dans le résultat. Donc un effet obtenu sur un petit échantillon qui remplit les conditions de validité du test statistique est le signe d’un effet robuste (par exemple, imaginons que vous voulez déterminer naïvement lesquelles des vaches ou des chèvres sont les plus grandes, vous n’avez pas besoin d’un vaste échantillon pour découvrir la réponse vu que l’effet taille est très robuste ici). En revanche, augmenter la taille de l’échantillon ne validera pas davantage la conclusion précédente.

      Eh oui, c’est comme ça la science.

        +2

      Alerter
  • Vincent // 29.03.2020 à 00h55

    Pour ma part je comprends que beaucoup de gens aient envie de croire Dr Raoult.
    En même temps je comprends aussi qu’on recherche la vérité.

    Moi la première fois que je me suis posé des questions sur Dr Raoult, c’est quand j’ai vu qu’il était relativement contre le confinement. Là je n’ai plus compris. C’est bien pourtant la Chine, Taiwan… qui nous montrent aujourd’hui l’exemple. Et la Chine a bien fait du confinement.

    A un moment je me suis dit en effet il y a quelque chose de bizarre chez Raoult. Avant, il me plaisait bien, et là je me suis dit que peut-être il cherche d’abord à soigner son image.

    En tout, cas s’il propage l’idée que le confinement ne sert à rien, je me dis qu’ll peut devenir dangereux car pour moi, c’est évident que le confinement est indispensable !

    En effet, avec la grippe espagnole, il n’y a pas eu de confinement et il y a eu près de 50 millions de morts dans le monde.

    Si on ne se confine pas, rapidement nous allons monter à ce chiffre de morts. Ou sinon, en Corée, il n’y a peut-être pas de confinement, mais une surveillance électronique qui fait froid dans le dos. Bref, pas mieux que le confinement d’après moi.

      +4

    Alerter
    • Catalina // 29.03.2020 à 12h20

      Vincent,
      vous n’avez pas assez creusé, en Chine après l’erreur du confinement général qui je le répète à permis la contamination à plus de 75% intra-familiale, les Chinois ont reculé, testé massivement, mis en quarantaine les positifs, enquêter sur ceux qui les avaint approchés, mis en quarantaine aussi et testés !! rien à voir avec ce que nous faisons, je n’ai pas le droit sur ce site de grande liberté d’expression de mettre le lien mais on le trouve si on veut et comme tous mes commentaires dont l’objectif est de relativiser ne passent pas, celui-ci ira sans doute également à la poubelle, !

        +1

      Alerter
      • red2 // 29.03.2020 à 15h57

        Desolé, mais en plus du dépistage la Chine a bien confiné sa population et pas simplement dans le Hubeï. (Cf le reportage d’arte sur le confinement à Pekin, plus sévère que ce que nous avons actuellement en Europe)

          +1

        Alerter
  • D.T // 29.03.2020 à 01h22

    Est ce que l’urgence actuellement est d’exiger des tests cliniques dans les regles de l’art sur plusieurs mois ?
    La critique de Raoult est necessaire mais là on est plutôt sur de l’acharnement comme si il allait empoisonner la France.
    On parle de quelqu’un qui s’est bougé pour proposer rapidement une therapie, sans gaver les grands labos et qui a ouvert son centre gratuitement aux marseillais, ce qui rend cet acharnement d’autant plus incomprehensible.

      +10

    Alerter
  • Olivrq // 29.03.2020 à 04h10

    A ce compteur, il faut ajouter le nombre supérieur de test réalisés à marseille, comparé aux autres région.
    Ce compteur n’a pas vocation de fait mais de suivi en temps réel.
    Tout le monde sait qu’il y aura plus qu’un mort. Il y a 120 personnes en réanimation, on peut s’attendre à au moins 40 morts d’après les statistiques.
    Sauf si le traitement est efficace.. On verra. De toute façon le traitement ne prétends pas agir en phase tardive.
    Par contre si il peut libérer du temps et de l’énergie pour les équipe pour mieux soigner chaque patient, le taux de mortalité devrait descendre. Attentond. Ce chiffre sera actualité. Dire qu’il est trompeur est trompeur.

      +6

    Alerter
  • calahan // 29.03.2020 à 04h45

    Il y a vraiment beaucoup de choses qui m’échappent, D. Raoult c’est Mr pallu en gros puisqu’il soigne avec ce médoc depuis un bail.
    Ce médoc coute rien à fabriquer (on parle de la dizaine de centimes d’euros la plaquette), bon ça va pas être un méga business de plus donc et c’est tant mieux comme ça nous, les sans dents, on pourra se soigner au cas où.

    Il l’associe à un antibiotique qu’est pas non plus un bouffe tirelire, donc à part avoir affaire à un mégalo taré, je vois pas où est le problème.
    La clé de ce traitement c’est que le patient ne soit pas déjà en grande détresse respiratoire apparemment à cause du corona.

    Donc c’est quoi le malaise ?
    Il n’a rien à gagner à part confirmer qu’il se débrouille bien dans son domaine.

    Il est où le labo qui va nous sortir un traitement à plusieurs milliers d’euros qui va plaire à tout le monde, parce que c’est peut être plutôt par là que j’irai regarder, mais je suis sans doute trop ignare et béotien… .

      +8

    Alerter
  • Yanka // 29.03.2020 à 05h05

    Rions un chouïa pour détendre l’atmosphère un peu confinée de ce forum depuis que les Chinois nous ont mis dans la panade virale :

    Journaliste : « Olivier Berruyer, pourquoi cette hargne contre le Pr Raoult ? »
    Olivier Berruyer : « Depuis que j’ai vu « Les Tontons flingueurs », je me méfie fort des types appelés Raoult ! Alors je lui fais une ordonnance, puis je l’éparpille par petits bouts façon puzzle aux quatre coins de Marseille ! »

      +4

    Alerter
    • océan de sagesse // 29.03.2020 à 08h57

      c est l europe qui vous a mit dans la panade virale !

        +2

      Alerter
  • METZGER // 29.03.2020 à 06h59

    Quelle flambée ! Je vous propose de retrouver votre calme .Seuls les chiffres allemands sont fiables, car le dépistage y est systématique, depuis l’orée de la pandémie. Si on se fie aux de pourcentage de morts de l’Allemagne, 0,5 % ( ratios morts/contaminés ) on peut raisonnablement estimer à plus de 250.000 le nombre réel de contaminés en France, 1, 8 millions en Italie, 700.000 en Espagne, tout cela en accord avec le degré de discipline de chaque pays concernant le confinement. Enfin, le nombre de morts est sous-estimé partout : beaucoup de morts à domicile sont ignorés…
    L’échantillon de Raoult est donc faiblement représentatif et le comparer aux statistiques générales mondiale ou Françaises est une aberration. Ceux qui font des statistiques me comprendront…

      +5

    Alerter
  • METZGER // 29.03.2020 à 07h21

    Correction :
    Si l’on se fie au pourcentage de morts de l’Allemagne 0,75 % (ratio morts/contaminés)
    Pardon

      +0

    Alerter
  • Theophilus // 29.03.2020 à 07h40

    Il me semble que le fait que les urgentistes de France encouragent les médecins à proposer le traitement à base de chloroquine du Pr Raoult est important. L’AMUF encourage les professionnels et le ministère de la Santé à utiliser les recommandations thérapeutiques et de stratégies de santé de l’équipe de l’APHM du Pr Raoult. Même si toutes les conditions modernes de validité d’étude ne sont pas remplies, l’urgence et le pragmatisme doivent nous inciter à évaluer le plus rapidement possible le traitement par la hydroxychloroquine tout en le prescrivant pour sauver des malades. Aucune des thérapeutiques médicamenteuses permettant la progression des malades ne doit être exclue. https://www.caducee.net/actualite-medicale/14813/covid19-l-amuf-encourage-les-medecins-a-proposer-le-traitement-a-base-de-chloroquine-du-pr-raoult.html
    Ils ont l’aire peu impressionnés par vos arguments cher OB et eux ils sont en prémière ligne. C’est qui ou quoi qui vous a lancé dans cette obsession anti-Raoult?

      +10

    Alerter
  • Captoine // 29.03.2020 à 07h55

    Monsieur Berruyer,
    Je ne trouve pas vos arguments imparables concernant les études du Pr Raoult mais je vous remercie pour l’ensemble de vos articles sur le covid (ceux épinglés notamment) qui donnent plus d’informations que l’ensemble des autres médias réunis.
    Voici un article plus exhaustif, je trouve, sur ce sujet particulier.

    https://blogs.mediapart.fr/jean-paul-richier/blog/260320/didier-raoult-et-la-chloroquine-approche-scientifique

    Pour guider mes choix personnels, je me suis servis des hypothèses de votre premier article épinglé « chaque journée compte », à savoir: « retenons ces 5 chiffres importants:
    -5 jours d’incubation en moyenne
    -3 jours pour se rendre à l’hôpital. »

    Question: pourquoi apres 2 semaines de confinement nous annonce-t-on (conférence de presse du 28/03) qu’on ne pourra en mesurer les effets qu’à la fin de la troisième semaine?
    Merci

      +3

    Alerter
  • Boss // 29.03.2020 à 08h35

    Ce qui me rassure c’est qu’on verra bien.
    « Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire et surtout la grande armée des gens d’autant plus sévères qu’ils ne font rien du tout. »
    Jules CLARETIE
    On ne tire pas sur le pianiste avant la fin de la musique si visiblement il fait de son mieux, non ?

      +6

    Alerter
  • calmos // 29.03.2020 à 08h51

    Très déçu par OB.
    Sur ce site, rien ne semble plus urgent que de dézinguer quelqu’un qui propose et qui agit.
    Le gouvernement qui n’a rien fait, ne fait rien ou presque à part euthanasier l’économie via le confinement n’est ni analysé, ni critiqué sur son absence de volonté, ni d’anticipation
    Posez vous la question : pourquoi n’avons nous pas de masques (dont le gouvernement disait qu’ils en servaient à rien), pourquoi n’avons nous pas de tests, pour quoi n’avons nous pas de respirateurs, pourquoi ne soigne t’on plus les gens en EPHAD? Qui a détruit l’hôpital public?
    Enquêtez et laissez le professeur Raout faire ses expérimentations.

      +18

    Alerter
  • Nizir Gortops // 29.03.2020 à 09h04

    Vous me décevez, cher O.B, votre acharnement à démontrer l’inanité des travaux du Prof Raoult me rappelle les débats sur le sexe des anges alors que Constantinople allait tomber. Qui sont vos conseillers scientifiques et médicaux pour afficher la trop fameuse morgue franchouillarde dans une crise d’une telle gravité? Tous les vieux soldats vous diront que lorsque les fusils n’ont plus de munitions, lorsque les lances sont brisées, on se bat jusqu’au bout même avec des batons et en lançant des pierres. La survie s’affranchit de la confortable méthodologie scientifique.Vous oubliez aussi la preuve du pudding dans votre démonstration.

      +11

    Alerter
  • Guariguette // 29.03.2020 à 09h27

    Bonjour, article très intéressant qui me « conforte » dans ma vision de ses essais cliniques « biaisés ». Ancienne visiteuse médicale chez Servier, j’ai pris de plein fouet la crise du Mediator. Et si en donnant la chloroquine en masse on se retrouvait avait un scandale sanitaire identique ? On sait aujourd’hui que les médicaments prescrits hors AMM, ben c’est pas toujours top… Et quid de ses patients ? Avaient-ils des co-morbidités ? Inclut-il des cardiopathies, des gens obèses ou insuffisants rénaux ? Quel âge ont-ils ? Bref, j’ai le temps de réfléchir en ce moment puisque prof et tout juste bonne à aller ramasser des guariguettes.

      +2

    Alerter
    • Catalina // 29.03.2020 à 12h32

      « On sait aujourd’hui que les médicaments prescrits hors AMM, ben c’est pas toujours top » sauf que là la mise sur le marché date de plus de 40 ans !!!donc, bon…..

        +4

      Alerter
  • kathy // 29.03.2020 à 09h40

    Le tweet d’Axel Kahn que je vous invite à lire dans le lien ci-dessous résume assez bien ce qu’il faut penser des chiffres du docteur Raoult. On peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres suivant comment on les manipule. Il faudra donc attendre des statistiques rigoureuses pour pouvoir tirer des conclusions pertinentes ou une étude clinique sérieuse. Mais beaucoup de personnes veulent croire en une solution miracle et aucune analyse des faits ne les fera changer d’avis. Ce sujet a été assez commenté et ne mérite pas qu’on investisse encore de l’énergie. La réponse à l’efficacité des médicaments quels qu’ils soient viendront des études en cours.

    https://twitter.com/axelkahn/status/1243903894134165506

      +0

    Alerter
  • fox23 // 29.03.2020 à 09h43

    Il serait bon que les masques tombent. Pour qui roule Olivier Berruyer ?
    Depuis 3 jours maintenant c’est une véritable chasse à l’homme qui est lancée sur Les Crises. Je ne suis pas plus médecin ou spécialiste en épidémies que Mr Berruyer mais qui lui permet de viser ainsi un des grands spécialistes mondiaux, reconnu par ses pairs, auteur de plus de 2000 publications dans les revues médicales spécialisées ?

    Que le traitement qu’il propose ne soigne pas tous les cas, personne ne le conteste, d’ailleurs quel traitement peut prétendre à cette universalité ?

    Alors que nous sommes totalement démunis, préférer taper sur celui qui propose UNE solution me parait un jeu dangereux où ne sont gagnant que gouvernement incapable et labos pharmaceutiques espérant dégager des bénéfices considérables d’un traitement bien plus onéreux.y compris pour la Sécurité Sociale.
    Même si son traitement ne guérissait que 10% de la population, il mériterait une autre considération, parce que 10% contre rien, c’est déjà une victoire..
    Par contre je note beaucoup moins de virulence contre l’incapacité gouvernementale et ses volte-face quasi journalières.
    Les Crises seraient-elles en période de récupération ?
    L’Immonde serait satisfait.

      +12

    Alerter
    • Julien // 29.03.2020 à 11h11

      Effectivement les masques tombent, et cela confirme une chose « la fausse dissidence » des crises qui ne touche jamais aux vrais problèmes se cachant derrière des pages et pages sans nommer les vrais responsables du pouvoir profond, par peur de se retrouver dans le decodex ou je ne sais quel autre site de l’oligarchie nauséabonde qui nous fait tant de bien au quotidien et nous informe.

        +3

      Alerter
  • Dbon // 29.03.2020 à 09h59

    Moi en tout cas si j’avais des actions dans les laboratoires pharmaceutiques je serais contre Raoult.

      +6

    Alerter
    • christian BERNARD // 29.03.2020 à 12h29

      Belle synthèse, peu de mots débouchant sur une idée claire et juste, avec une pointe d’humour liée à la formulation.

        +2

      Alerter
    • red2 // 29.03.2020 à 16h01

      Sauf que pour l’instant, on ne sait pas si son traitement fonctionne…

        +0

      Alerter
  • Claude MAURIER // 29.03.2020 à 10h03

    Personnellement je ne me risquerais pas à interpréter les données mises à notre disposition dans le but de convaincre les publics. Je constate surtout que nous ne disposons que d’une partie de ces données, et nous ne sommes pas des spécialistes. L’urgence et la précipitation, à travers les personnalités actrices, ont une influence dès le départ : observons plutôt ce qui se dégage jour après jour… prudence, car nous ne connaissons pas les intentions de tous les acteurs.

      +0

    Alerter
  • Catalina // 29.03.2020 à 10h08

    Alligator 427, Al chaab yourid /
    Désolée mais c’est vous qui sur-interprétez,  » des causes psychologiques. » ne parlent en rien de folie et nous y sommes tous soumis avec ce régime qui raconte n’importe quoi,qui fait n’importe quoi, et qui a supprimé notre protection pour des intérêts bassement pécuniers,  » des causes psychologiques. », c’est aussi la panique de certains et j’en ai vu, des hystériques, la terreur, et j’en ai vu, c’est pitoyable, moi aussi tout comme vous avons des « causes psychologiques » due au fait de cet immonde confinement qui sans test, et mise en quarantaine des positifs ne sert pas à grand-chose sauf à ralentir l’arrivée des cas graves à l’hosto, le tiers monde quoi….à ce jour, j’aimerai connaitre le nombre de gens peu impactés par la névrose au sujet de ce virus et qui gardent la tête froide, avec tout ce que balance la boite-à-co** 24/24, en plus, chez les Parigots ça doit friser l’hystérie

      +1

    Alerter
  • fbl // 29.03.2020 à 10h33

    D. Raoult n’a jamais dit que son traitement était unique et radical. Il dit que, dans l’urgence, associé à l’antibiotique, ça marche. Et que, dans l’urgence, il faut l’appliquer sans attendre l’homologation de son traitement ou d’autres …
    Je ne l’ai jamais entendu dire qu’il était opposé aux autres traitements.

      +4

    Alerter
    • Christian Bernard // 29.03.2020 à 12h31

      Effectivement, toute analyse de la ‘politique’ thérapeutique de Raoult doit prendre en compte le contexte d’urgence, ce que les critiques violentes à l’égard de sa personnalité négligent de faire.
      Quant au caractère fiable ou non de ses chiffres, il me semble qu’il est obligé d’en lancer pour contrer d’autres chiffres tout aussi légers lancés contre lui..

        +4

      Alerter
    • red2 // 29.03.2020 à 16h03

      Pour l’instant, et c’est ce que se fatigue à montrer Olivier, il n’y a aucune preuve serieuse que le traitement de Raoult marche… c’est bien ca le problème!

        +0

      Alerter
  • F. Ch // 29.03.2020 à 10h45

    Encore une fois il est prématuré de se lancer dans la polémique attendons un peu , nous y verrons plus clair : si ça marche ou si ça ne marche pas , mais il n’est pas interdit d’essayer, contrairement à ce que l’´on entend dire ce traitement n’ est pas d’une « grande toxicité «  comme le disent les détracteurs, cela mérite quelques précautions, c’est tout , du reste les russes commence utiliser un schéma thérapeutique très voisin avec un Autre antipaludéens , à mon avis moins bien toléré : la Mefloquine, connue sous le nom de Lariam

      +3

    Alerter
  • Al1prost // 29.03.2020 à 10h46

    Bonjour, suivant les essais du Professeur Raoult le temps de la contagion est diminuée de 50% . Cette statistique est relativement facile à démontrer. N’ayant pas les connaissances Suffisantes je me garderais mon avis sur le traitement. Par contre si la valeur est confirmée, il est impératif de suivre ce professeur. Le temps de confinement sera considérablement réduit. Et la durée en centre hospitalier sera également réduite. De plus prescrivez nous un autre traitement. Pas de masque, pas de test, et encore moins de remède .

      +2

    Alerter
  • rem4s // 29.03.2020 à 10h57

    wahou, y’en à un paquet qui sont fachés avec les stats ici.
    Alors une petite fiction pour essayer tant bien que mal de leur expliquer:
    Aujourd’hui, il est annoncé que chaque français devra jouer à la roulette russe.
    Le Pr Raoult nous annonce que, tout va bien, y’a 26morts pour 1M de français.
    oups, il oublie de préciser un ptit truc…
    le 27 mars:

      +1

    Alerter
  • rem4s // 29.03.2020 à 10h58

    y’a que 29581 français qui ont le pistolet dans les mains pour le moment.
    Et sur ces 29.5K y’en a 5.7% qui sont morts, soient 1696.et 16.7% soit 4948 qui s’en sont sortis.
    Les 22937 autres n’ont toujours pas tirés. Vivant? Morts? ils sont comme le chat de Schroninger, dans un état quantique on ne sait pas trop. toutefois, il est clair que le 26mort/1M est foireux…
    Bon passons au cas Marseillais:
    y’en 1577 qui ont reçu leur revolver. et 11 qui y sont restés. Mais, eux, combien ont tirés et s’en sont sortis? ouups, c’pas dans les chiffres…
    Mais Raoult a LA solution. un casque pare-balle qui vous sauve de la roulette!
    regardez, sur 701 personnes qui ont reçu le casque y’en a que 1 qui est mort!
    ah, oui,mais combien ont tirés?
    En plus le casque de raoult à une forme bizarre (je cause ici du « type » de la population testés par son équipe). Seul ceux qui ont le crane tres epais (et deja resistant au balles) peuvent le mettre.
    Forcément…y’a l’air d’avoir moins de mort.
    Mais oups, arrive la stat sur 80 patients. 80? euh…
    on est sérieux la?
    comment on peut faire une étude statistique sur 80 personnes?
    Alors passons à la suite, non?
    non?

      +1

    Alerter
  • rem4s // 29.03.2020 à 10h58

    c’est bon z’avez compris, vous pouvez continuer la fiction vous meme?
    Peut-etre (j’espere) que le traitement marche.
    Peut-etre (j’espere) qu’on arrivera à tester et à guerir tout le monde.
    Mais les chiffres sont biaisés, l’étude non fiable, il faut vraiment avoir des œillères où etre de mauvaises foi (ou etre totalement nul en stat) pour ne pas le voir.
    Il ne s’agit pas, je pense, pour OB de discuter de l’efficacité ou non du traitement mais de la viabilité de l’étude.
    Mais ça, quand on en est au niveau de fanatisme hystérique que présente certaines personnes dans leur poste, on ne peut clairement pas le voir.

      +2

    Alerter
  • Julien // 29.03.2020 à 11h02

    La démarche ici de OB fait beaucoup trop transparaître son ressentit personnel. On a l’impression d’être dans sa tête pendant le confinement, il est exactement ce que les gens sont, angoissé, mal informé (oui oui !!) et traiter des chiffres faire des tableaux ne veut pas dire que l’on comprends une situation dans son entièreté. effectivement on touche le fond avec ce genre d’article, enfin les lecteurs ouvrent les yeux car au début nombreux sont ceux qui tombaient les deux pieds dedans alors que OB se faisait uniquement le relais de la psychose et rien d’autre. Vous verrez que l’avenir donnera raison à ceux qui disent de ne pas paniquer. Que le confinement est une connerie monumentale qui va mettre l’économie du pays à genoux, détruire les PME, sans pour autant préserver la population. Tous les vrais experts le disent : il faut tester, isoler, traiter. Point barre c’était la meilleure solution et cela aurait éviter le confinement qui va laisser de grave séquelles dans la population et détruire notre économie au profit des banques que l’on va renflouer avec de la monnaie de singe et de vos économies qui finiront par disparaître (pas tout de suite mais ça viendra) je ne parle pas du cash que l’on va également faire disparaître car il véhicule les virus … quelle aubaine !! Bref RIEN de cela n’est traité ici.

      +8

    Alerter
  • Antony // 29.03.2020 à 11h12

    Les nombres de morts par million d’habitants est affiché dans le but de démobiliser ?

    Le site le plus regardé ( worldinfometers) publie aussi le nombre par millions d’ habitants. Le fail-il aussi pour démobiliser ?

    Ces chiffres ont un un intérêt. Malheureusement il est possible de voir des mauvaises intentions partout où l’ont veut en voir.

    Pour les autres chiffres, il y a en effet matière à critiquer, mais malheureusement vous critiquez tout, même les ce qui ne le mérite pas. Et du coup votre message perd en clarité et n’est pas très convaincant.

      +4

    Alerter
  • vince401 // 29.03.2020 à 11h16

    Dans l’article 2.1 sur les 80 patients ,aucun n’est mort.Celui qui est décédé venait tout juste d’arriver !

      +0

    Alerter
  • Bayard // 29.03.2020 à 11h19

    Je vous invite à écouter attentivement ce que nous dit ce médecin à propos du coronavirus et du Pr Raoult.

    Le cri de révolte d’un médecin français
    Dr Eric Ménat – Coronavirus

    https://www.youtube.com/watch?v=Rit3iLxcdFA&feature=youtu.be

      +3

    Alerter
  • Roger // 29.03.2020 à 11h35

    La médecine orthodoxe ne sait pas traiter un gros rhume, alors j’ai essayé plein de choses jusqu’à ce que la respiration préventive tout l’hiver d’huile essentielle de Ravintsara s’avère globalement efficace, et quand cette prévention n’a pas suffit, je reviens au remède de mes grands parents: un grog au lait et miel bien corsé et bien chaud et une nuit de sudation sous la couette.C’est pas scientifique, y a pas de statistiques, mais ça me convient et de plus c’est plutôt agréable.
    Ce que je veux dire par là, c’est que si j’avais accès au protocole du Pr Raoult, je ne m’embarrasserais pas de ces polémiques extrêmement douteuses et hallucinantes, comme le soulignent bon nombre de commentaires. Je demanderais à être soigné avec, et comme j’ai plus de 75 ans j’ai vraiment rien à perdre.
    Je demande à tous ceux qui discutent ici de se positionner: que faites-vous si vous avez des symptômes? Vous attendez de voir si ça s’aggrave avant d’aller en file d’attente à l’hôpital ou vous suivez un protocole peut-être prometteur? Vous attendez les résultats d’une recherche impeccable?

      +5

    Alerter
  • Victor H // 29.03.2020 à 11h35

    La personnalité et les méthodes de Raoult posent question, certes. Mais cette revendication d’empirisme, au milieu « d’une guerre » est défendable. D’autre part, en testant à outrance, cette équipe contribue utilement de même que sa proposition thérapeutique est intéressante mais si elle demeure seulement hypothétique. Il n’en demeure pas moins que, s’agissant de médicaments très bon marché, peu toxiques (avec un minimum de surveillance médicale) destinés à une maladie potentiellement mortelle et n’ayant aucun autre traitement validée, l’idée de les prescrire est défendable. C’est votre dénigrement et votre argumentation à charge qui interroge /:j’ai entendu l’adjoint de Raoult dire hier que leur compteur serait quotidiennement mis à jour ce qui répond à votre objection principale quant à l’absence de recul.
    Pour ma part, testé positif (et moi même medecin), j’ai fait le choix dû traitement. Même si mon évolution s’avère favorable, je m’abstiendrai bien évidemment de toute conclusion hâtive (c’est m’a t il semblé la position de l’iuhm qui ne récuse pas la nécessité d’études solides mais qui propose l’utilisation de ce traitement relativement anodin, dans l’urgence)

      +8

    Alerter
  • JP Collignon // 29.03.2020 à 11h37

    Coronavirus, le professeur Raoult fait de la résistance.

    Préambule

    Il est bon de rappeler que les Crises, qui son la création d’Olivier Berruyer, est fait pour véhiculer son opinion et héberger des articles correspond à ces même opinion.

    Concernant l’affaire du professeur Raoult, les Crises donne l’impression d’avoir déjà un dossier à charge avant la sortie des résultats des essai de traitement. Le professeur Raoult n’as pas l’habitude de faire allégeance à la MainStrem et ne fréquente pas les palais doré pour pouvoir passer dans les médias.
    C’est un chercher qui a de nombreux contact avec ces collègues internationaux, on n’as pas de mal a imaginé qu’il est surbooké en ce moment. Il n’as pas de temps à perdre avec l’élite franchouillardes qui malheureusement au niveau mondiale pèse de moins en moins (SIC Emmanuel Todd).

    Le Professeur Raoult est un chercher, il a un grand retour d’expérience et d’expertise sans son domaine, il propose un traitement qui doit être utiliser le plutôt possible à utiliser dès le début des symptômes pour avoir une efficacité maximum. Si notre élite politique a des d’état d’âme et du temps a perdre, le virus lui fait des dégâts partout et chaque jour qui passe est catastrophique.

      +11

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications