Les Crises Les Crises
25.mars.201825.3.2018 // Les Crises

[RussEurope-en-Exil] Trèbes et l’attentat de trop, par Jacques Sapir

Merci 202
J'envoie

Billet invité

L’attentat islamiste survenu le vendredi 23 mars aura donc fait quatre morts et de nombreux blessés. Le terroriste a lui même été abattu. Un attentat de plus dira-t-on, et un attentat de trop. Mais il y a dans cette attaque, menée par un criminel qui revendiquait son appartenance à DAECH quelque chose de plus. Nous sommes nombreux à être sous le choc du sacrifice exemplaire du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui s’était proposé en otage au terroriste pour sauver des vies, et que ce même terroriste n’a pas hésité à abattre froidement. Il y a, dans ce geste d’humanité de la part du lieutenant-colonel Beltrame, chef exemplaire qui avait préparé ses hommes à ce type de prise d’otages, quelque chose qui dépasse notre simple condition humaine et qui impose le respect. Cet homme a marché à la mort les yeux ouverts pour que d’autres vivent. A rebours, il y a dans l’a-humanité du terroriste quelque chose qui nous révulse et nous horrifie. Cet homme a tué quatre autres hommes de sang-froid et en a blessé de nombreux autres. La comparaison des deux est donc terrible. Elle est aussi fortement symbolique. Cette confrontation entre deux mondes, entre deux images du monde, va marquer les esprits.

L’attentat de trop ?

Car, cet attentat ne survient pas n’importe quand. Nous sommes en France, en mars 2018, soit près de 6 ans après les meurtres de Merah, trois ans après le massacre de Charlie-Hebdo, 30 mois après celui du Bataclan, 21 mois après celui de la Promenade des Anglais à Nice. Cette litanie est terrible. Elle l’est d’autant plus que nous voyons ce gouvernement et ce Président, Emmanuel Macron, s’éloigner chaque jour un peu plus de la notion d’état de droit et de démocratie, comme on a pu le constater dans les affaires universitaires de Toulouse ou de Montpellier, comme on le constate avec le projet de loi liberticide sur les « fake news », comme on le constate encore avec le démantèlement et la vente à l’encan des services publiques.

Les français ont, et à juste titre, le sentiment d’être abandonnés aux appétits toujours plus immodérés de la « finance » alors qu’on les massacre. Et, les deux sont liés. La politique économique et sociale d’Emmanuel Macron a pour pendant logique sa volonté de ne rien faire face au terrorisme islamiste, car le sentiment de peur est probablement le meilleur rempart, du moins le croit-il, contre la colère sociale. Il y a, de manière inconsciente ou consciente, une instrumentalisation du danger par un pouvoir qui est aujourd’hui de plus en plus discrédité. Cette complaisance vis-à-vis de l’islamisme, c’est à dire les dérives génocidaires de l’Islam, s’enracine aussi dans la politique à courte vue qui veut, par le clientélisme et le népotisme, acheter une forme de paix sociale. C’est ce qui justifie ses déclarations, dénonçant certes les « crimes », mais les mettant sur le même pied que les formes extrêmes de la laïcité. C’est ce qui justifie aussi les déclarations scandaleuse du gouvernement par rapport au texte de « l’Appel des 100 » qui a été récemment publié dans Le Figaro[1].

Le mythe de l’islamophobie

Cette volonté de ne rien faire, de ne pas prendre les mesures qui s’imposent, elle est justifiée au nom du risque de « stigmatisation » d’une minorité, la minorité pratiquant la religion musulmane. On parle alors d’islamophobie, mais ceci est un mythe. Car, toute religion peut être contestée et détestée. En réalité, le véritable problème serait la montée d’actes « antimusulmans ». Que ce risque puisse potentiellement exister est une réalité qu’il ne faut pas nier. Mais, que ce risque existe réellement dans la France d’aujourd’hui et soit dominant est, à tout le moins, une large exagération, voire un demi-mensonge. Il faut en effet avoir les chiffres en tête.

Tableau 1

Comparaison des actes antisémites et antimusulmans en

2016 et 2017

2016 2017
Action contre les musulmans 67 72
Menaces contre les musulmans 118 59
Total 185 131
Actions contre les juifs 77 97
Menaces contre les juifs 258 214
Total 335 311
Actions autres 84 85
Menaces autres 524 433

Chiffres collationnés par le Service Central du Renseignement Territorial (SCRT).

La véracité totale de ces chiffres peut être discutée. On peut penser que certaines personnes, victimes d’une agression, ne vont pas la déclarer, ou qu’à l’inverse d’autres « sur-déclarent » une agression. Mais, ces chiffres existent. Ils montrent que si une minorité est aujourd’hui victime d’agressions et de menaces, ce sont les français pratiquant la religion juive, ou considérés comme tels, bien plus que les musulmans. Si l’on rapporte ces chiffres à ce que pèsent ces minorités dans la population, le constat n’en est que plus accablant.

Agir

Il convient donc de dire et de redire une réalité en France : s’il existe un sentiment (et des actes) antimusulmans, ce sentiment et ces actes restent très limités, et probablement de 8 à 10 fois inférieurs (par rapport au nombre dans la population) de ce que subissent les français pratiquant la religion juive. Ce sentiment ne peut donc être invoqué pour ne pas prendre les mesures qui s’imposent face à l’islamisme. Or, sur ce point, très peu a été fait depuis 2015. Le nouveau gouvernement et notre nouveau Président n’ont pas pris la mesure du danger, et ce probablement parce qu’ils cherchent à instrumentaliser le péril islamiste par rapport à le situation économique et sociale.

Sur ce point il convient de répéter une vérité : la pratique d’une religion est libre en France, et ce quelle que soit cette religion, du moment que cette pratique se fait dans le cadre du respect des lois.

Les mesures face à l’islamisme sont connues, et j’en ai parlé à de multiples reprises ; certaines de ces mesures exigeraient néanmoins une adaptation de notre législation :

  1. fermeture des mosquées où la haine est prêchée, expulsion des imams « prêcheur de haine » s’ils sont étrangers, interdiction de prêche s’ils sont français.
  2. Interdiction de organisations appelant au non-respect des règles constitutionnelles, et en particulier aux règles d’égalité entre hommes et femmes. Cela concerne les organisations dites « culturelles » mais qui sont en réalité cultuelles d’obédience salafiste ou wahhabite mais aussi certaines associations liées aux frères musulmans.
  3. Interdiction de la propagande appelant au non-respect des règles constitutionnelles, que cette propagande soit par moyens vidéo, par écrit, ou par des signes ostentatoires comme l’habillement.

Ce qui s’est passé le vendredi 23 mars dans une banlieue de Carcassonne n’a pas fini d’agiter les esprits. Mais, il faut aujourd’hui agir. La confrontation entre le sublime et l’horrible, si elle reste en l’état, est grosse d’un affrontement bien plus massif, bien plus généralisé. Le gouvernement a encore les moyens de l’empêcher, mais il n’a plus beaucoup de temps…

[1] http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/03/19/31003-20180319ARTFIG00299-l-appel-des-100-intellectuels-contre-le-separatisme-islamiste.php

Commentaire recommandé

Franck Boizard // 25.03.2018 à 05h57

L’attentat de trop ?

Vous rigolez ? On dit ça après chaque attentat et cela n’empêche pas le suivant.

La situation est simple : nous avons un gouvernement de trahison, comme depuis quarante ans. Tant que nous n’aurons pas changé, par un moyen ou par un autre, de classe dirigeante, que nous n’aurons pas remplacé ces gens qui se contrefoutent de la France et des Français par des gens qui ont un authentique souci de la France, rien ne changera. Il y aura toujours un “attentat de trop”, jusqu’au suivant.

187 réactions et commentaires

  • Franck Boizard // 25.03.2018 à 05h57

    L’attentat de trop ?

    Vous rigolez ? On dit ça après chaque attentat et cela n’empêche pas le suivant.

    La situation est simple : nous avons un gouvernement de trahison, comme depuis quarante ans. Tant que nous n’aurons pas changé, par un moyen ou par un autre, de classe dirigeante, que nous n’aurons pas remplacé ces gens qui se contrefoutent de la France et des Français par des gens qui ont un authentique souci de la France, rien ne changera. Il y aura toujours un “attentat de trop”, jusqu’au suivant.

     197

    Alerter
    • jean // 25.03.2018 à 08h58

      ” l’a-humanité ” du criminel
      .
      Je pense immédiatement aux individus qui depuis un écran et un clavier ou manette pilotent les drones bien au chaud dans un bureau à 20000 kms de la tuerie .
      .
      Je déteste ce type de récit sélectif dans les crimes de notre a-civilisation .

       81

      Alerter
      • LA ROQUE // 25.03.2018 à 09h45

        Et sont responsable de la mort de milliers de civils ,donc de milliers chefs bouchers,de colonels de gendarmerie,de milliers de clients de super U…
        http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201502/06/01-4841803-drones-americains-pour-chaque-personne-visee-28-civils-meurent.php.

         44

        Alerter
      • Crazyduke // 25.03.2018 à 11h03

        Tout à fait de votre avis. Cette distinction entre les Bons (nous, bien sûr) et les Méchants (les autres évidemment) est d’un simplisme ridicule. Pendant des siècles, et encore aujourd’hui, les bons Occidentaux ont tué froidement des millions de personnes.
        En ce qui concerne le comportement de ce colonel de gendarmerie (dont on ne peut nier le courage), il est encore trop tôt pour savoir ce qui s’est réellement passé. On a du mal à croire qu’un militaire de ce grade, spécialisé dans la lutte anti-terroriste, ait pu agir ainsi de son propre chef, sans l’accord de sa hiérarchie et pour des raisons humanitaires. Les commentaires de la presse sur cette affaire sont consternants et manifestent un aveuglement ahurissant.

         34

        Alerter
        • Leterrible // 25.03.2018 à 12h11

          @Crazyduke (25/3 à 11h03)
          écrit : …”On a du mal à croire qu’un militaire de ce grade, spécialisé dans la lutte anti-terroriste, ait pu agir ainsi de son propre chef”…

          Un début d’interprétation et/ou de “récupération” très interpellant en lisant :
          http://www.lesoir.be/147482/article/2018-03-25/hommage-au-gendarme-tue-en-france-seule-sa-foi-peut-expliquer-la-folie-de-ce
          Vraiment à lire…ça me rend perplexe… en soi et surtout par l’usage-miroir qui peut en être fait..

           6

          Alerter
        • Vauchot // 26.03.2018 à 08h31

          Je ne pense pas qu’en pareille situation on demande la permission de devenir un martyre. Ce gendarme était devenu très catholique depuis peu et à l’instar du terroriste, il était peut-être lui aussi à la recherche d’un geste démontrant sa foi hors du commun. Un musulman tue, un catholique meurt… Cette différence fondamentale fait que ces deux mondes sont incompatibles même dans un pays laïque puisque l’un d’entre eux ne veut pas de cette laïcité.

           7

          Alerter
        • madake // 27.03.2018 à 02h54

          Sur le terrorisme, il est toujours instructif de voir ce qui se passe ailleurs, pour mieux comprendre ce qui se passe chez nous.

          Sans entrer dans les relations troubles entre le gouvernement pakistanais et les groupes talibans, combattus au Pakistan mais soutenus en Afghanistan…
          Notons la suspension de l’aide américaine contre le terrorisme, et retenons que le Pakistan est rongé par des attentats quotidiens.

          Voici un documentaire d’AlJazeera sur l’unité de déminage pakistanaise.
          Sous titrage très accessible.

          On écoutera avec intérêt, l’avis désabusé du commandant du Bomb Disposal Unit sur les sources du terrorisme local.
          C’est un point de vue qatari, qui reste révélateur du quotidien des pakistanais, mais qu’on peut étendre aux irakiens, nigérians, yéménites, syriens, lybiens…

          Quelques points de repères, pour situer le Pakistan.

          C’est un territoire 1.5 fois la France,
          3 fois la population française, env. 210 millions d’habitants presque tous musulmans.
          c’est aussi la 7° puissance nucléaire mondiale.

          https://www.aljazeera.com/indepth/features/bombs-blood-brotherhood-defusing-ieds-pakistan-180322081147559.html

          En point de référence, l’excellent article de 2016 d’Olivier:

          https://www.les-crises.fr/les-attentats-dans-le-monde/

           0

          Alerter
      • Haricophile // 25.03.2018 à 11h56

        En plein boum au Yemen malgré l’atroce situation dans laquelle sont plongés les habitants ! Bienvenue en Enfers version émiratrumpisé.

         6

        Alerter
      • Les Mouches // 25.03.2018 à 11h59

        Ils me font rire ceux qui, dès que l’on ose critiquer le terrorisme, font le parallèle immédiat avec les guerres américaines, comme si elles justifieraient le déclenchement d’une guerre civile en France…ils ne doivent pas bien connaître les quartiers islamistes de France pour dire cela!
        Les Occidentaux ne sont pas les seuls à tuer mes amis, tous le monde n’a pas la chance de naître palestiniens et d’avoir une armée de bons petits européens focaliser sur leur combat…
        Aujourd’hui, nous pouvons sérieusement parler de colonisation de territoires français, il me semble que faire l’autruche est le meilleur moyen de déclencher un conflit sur nos terres…chose qui paraissait impensable il y a encore 10 ans.
        Et quand les choses s’envenimeront, il vous faudra choisir votre camp (et peu de chance que ceux que vous défendez vous laisse les rejoindre).

         50

        Alerter
        • LA ROQUE // 25.03.2018 à 12h36

          Nous ne défendons personnes, c’est l’éternel deux poids deux mesures que nous critiquons.
          Concernant l’attentat de Trebes il me semble bien que le fou furieux ce soit réclamer de Daesh non.Et d’après vous comment est né Daesh et à quel endroit?
          Bien entendu que le gouvernement Américains n’est pas le seul responsable nous n’avons jamais dit cela, mais il n’est pas le saint qu’il prétend être loin de là.

           25

          Alerter
          • Aquilafaute // 25.03.2018 à 14h02

            Pas comparable car il ne faut pas oublier trop vite que daech est un état à volonté impérialiste !! Je rappelle que daech voulait un empire qui aille jusqu’à al-andalousie (espagne).

            C’est elle qui a commence la guerre et la declaration de guerre (a commencé envers le gvt de Syrie)

             6

            Alerter
          • Jonas061 // 25.03.2018 à 14h34

            Pour ma part, je considère que les américains ont une responsabilité écrasante dans la recrudescence des attentats islamistes dont la France est malheureusement victime aujourd’hui.
            Avant 2003, je n’ai pas le souvenir que que de telles attaques aient déjà eu lieu sur le territoire français, au point de pousser les derniers gouvernements en place à adopter des mesures de restriction de nos libertés individuelles.
            Il ne faut surtout pas perdre de vue que l’Etat Islamique a été créé en 2006, sur les cendres du régime de Saddam Hussein et à la faveur du profond chaos dans lequel les américains ont plongé l’Irak en 2003.
            Si les Etats-Unis n’avaient pas jeté ce pays dans la désolation sur la base d’une guerre totalement illégale du point de vue du droit international, peut-être que de nombreuses victimes du terrorisme, que ce soit en France ou ailleurs, seraient encore en vie aujourd’hui…

             35

            Alerter
            • Le Rouméliote // 25.03.2018 à 19h41

              Ah bon ? Moi, je me souviens de la prise d’otage de l’avion Alger-Paris que Pasqua avait réussi à faire atterrir à Marignane, puis à faire neutraliser les terroristes : “Force est restée à la loi !” avait-il déclaré.
              L’objectif était de balancer l’avion sur Paris et c’était en 1994 ! La CIA n’y était pour rien !

               13

              Alerter
            • Poulpi // 26.03.2018 à 14h54

              @Le Rouméliote (pas de bouton répondre à votre commentaire, limite max d’arborescence?)
              Relisez ce que dit Jonas061:
              “Avant 2003, je n’ai pas le souvenir que de telles attaques aient déjà eu lieu sur le territoire français, AU POINT DE POUSSER LES DERNIERS GOUVERNEMENTS EN PLACE À ADOPTER DES MESURES DE RESTRICTION DE NOS LIBERTÉS INDIVIDUELLES.”

              PS:Dsl pour les maj, je ne sais pas comment mettre en gras ^^

               3

              Alerter
            • Lam // 26.03.2018 à 15h55

              @roumeliote vous oubliez de préciser à l’époque l’Algérie vivait les affres du djihadisme soutenu par les ………… remplissez les pointillés en vous intéressant plus aux guerres subies par les autres peuples à l’instar de la Syrie

               4

              Alerter
          • Les Mouches // 26.03.2018 à 18h15

            Je ne serai évidemment pas l’avocat du gouvernement américain.
            Que le terroriste se réclame de Daesh soit, c’est un fait, si il y avait une autre bannière plus radicale, il aurait choisit encore pire…mais ceux qui amène l’islam dans nos quartiers et qui donc ont participé indirectement à sa radicalisation, ils n’ont pas de liens avec Daesh et ils s’en cognent des guerres au Moyen-Orient.
            Regardez les discours de certaines organisations islamistes mondiales (type Frères-Musulmans), c’est un appel clair à la colonisation de l’Europe, à la pratique d’un islam strict et croyez-moi, ce discours là a un énorme impact dans les quartiers et dispose de moyens qui doivent nous alerter au plus vite.

             8

            Alerter
            • Kilsan Aïtous // 27.03.2018 à 14h35

              L'”Occident” (l’oligarchie mafieuse) utilise les frères musulmans depuis leur apparition sous Nasser. Il permet leur enseignement, il utilise l’islam comme un couteau suisse.

               2

              Alerter
        • marc // 25.03.2018 à 12h51

          “tous le monde n’a pas la chance de naître palestiniens”

          toi tu as perdu une occasion de te taire… tu es allé trop vite en besogne et n’as pas remarqué qu’en fait, c’est préférable de naitre dans un quartier difficile en france plutot qu’en palestine

          pousser les arabes de france à bout, c’est ce que fait l’état francais depuis longtemps, cherche bien ton ennemi, l’état francais protegeant juridiquement charlie hebdo qui a publié des dessins de mahomet sodomisé

          de maniere generale, l’occident est irrespectueux envers les musulmans…

          et pour tes quartiers colonisés, tu dois faire l’effort de te rappeler que c’est la france qui a décidé de tout ça, les magrébins ne sont pas levés un jour en ce disant “tiens ça serait bien de vivre en france”

          pour finir, en cas de ce spectre de guerre civile, il est toujours possible de ne pas choisir de camp

           19

          Alerter
          • nulnestpropheteensonpays // 25.03.2018 à 22h49

            ce n’est pas l’occident qui est irrespectueux envers les musulmans , c’est simplement une préparation ,qui date d’une dizaine ,quinzaine d’années ,de l’opinion publique aux attentats qui allaient immanquablement être perpétrés dès le déclenchement des guerres du moyen orient , irak , syrie , libye , tout comme avant de faire passer des lois libérales qui risquaient de provoquer des heurts , sarkozy a fait passer une loi interdisant la possession d’arme de défense . d’abord ils préparent le terrain avec moult vaseline , et après on a un truc qui nous appuis sur le menton…qu’on soit muslim ou athée ou chrétien .alors j’espère qu’avant une guerre civile on se débarrassera d’abord des manipulateurs

             3

            Alerter
          • Les Mouches // 26.03.2018 à 18h28

            Puisque tu me tutoies je le fais aussi…tu as également perdu une occasion de te taire…ou rien compris à mon discours.

            Ma phrase sur les palestiniens est simple: ils sont le symbole d’une persécution de l’Occident qui serait l’unique bourreau de ce monde…et ils bénéficient d’une énorme couverture médiatique et d’une attention particulière de petits européens qui se donnent bonne conscience (la preuve ici).

            Votre indignation est soit sélective, soit ignorante, des conflits ethniques, il en existe partout dans le monde sans que l’Occident ait besoin d’intervenir…et dont le nombre de victimes est bien plus élevé que le conflit palestinien!

            Mais quand on se réduit à “d’une manière générale, l’Occident est irrespectueux envers les musulmans”, on est à peu près au niveau bwc tv…les musulmans savent se défendre, ils ont de puissants relais et moyens financiers, ne les prenez pas pour des victimes incapables.

             6

            Alerter
        • nulnestpropheteensonpays // 25.03.2018 à 14h10

          ce n’est pas critiquer le terrorisme que de les qualifier “les terroristes ” de leurs vrai définition qui est combattant , ces actions sont débiles on est d’accord , sinon on est obligé de qualifier terroriste les bombardements sur la ghoutta , ou en afghanistan ou ailleurs

           1

          Alerter
        • kelma // 26.03.2018 à 08h53

          Nos terres….la chance d’être né palestinien…..qu’est que vous faites sur ce blog?

           2

          Alerter
          • Les Mouches // 26.03.2018 à 18h34

            Je suis lecteur de la première heure…parce que je partage le combat pour l’information et je me permet de commenter puisque je constate un courant politique qui s’est installé ici alors que ce qui faisait la richesse de ce blog c’est qu’il en était dépourvu.

            Maintenant j’imagine effectivement que vous préférez me demander de partir ou de me taire…dans ce cas je vous retourne votre question: ce blog se bat pour la liberté d’expression et vous me demandez de partir uniquement parce que je ne partage pas votre opinion?

            Au passage, vous n’avez pas du comprendre mon propos, cf ma réponse plus haut sur les palestiniens…il s’agit pour vous de comprendre que les conflits ethniques sont multiples et que 98% d’entre eux ne sont que peu ou pas traités, à ce titre, les palestiniens ont un immense avantage sur les autres victimes de conflits à travers le monde.

            Amicalement

             8

            Alerter
        • G.Homère // 26.03.2018 à 09h28

          Je suis le premier à critiquer l’impérialisme occidental au MO, mais au bout d’un moment il faut pouvoir parler de l’islamisme radical qui grandit chez nous sans le ramener simplement à “si on n’arrêterait nos actions au MO tout irait mieux” et c’est tout.

          Tout ces jeunes qui passent a l’action sur le sol Français, ne sont pas des saints menés à la révolte par les massacres occidentaux au MO.

          La plupart ignorent ou ce trouve l’Irak ou la Syrie sur une carte et ce fichent éperdument de la justice et du bien être de leurs “frères”, il sont tous déjà passé par la case prison.

          Des gosses en perdissions, manipulés et qui on un certain attrait pour le grand banditisme, l’envie de toujours faire “plus fort” que le camarade pour que l’on ce rappelle de son nom.

           14

          Alerter
        • christian gedeon // 27.03.2018 à 09h36

          En effet. Vous avez oh combien raison.je trouve les réactions auxquelles vous faites allusion complètement à côté de la plaque,pour ne pas dire carrément “nauséabondes ” selon le vocabulaire d’usage. Il y a là un élément qui relève presque de la psychiatrie. De la haine de soi.Et aussi d’un aveuglement inquiétant sur la nature de l’islamisme dit radical. Un mélange boboïsto gauchiste assez ahurissant. Et vous avez raison sur un point. Un jour,il faudra,pour tous les citoyens,quelle que soit leur religion ou non religion d’ailleurs,choisir son camp. Ma crainte est que ce jour soit en train de venir beaucoup plus vite que ne le pensent….les bien-pensants.Si la république ne se reprend pas,et ne protège pas TOUS ses citoyens,le dérapage à venir deviendra inévitable,pour le plus grand malheur de tous.

           5

          Alerter
          • Kilsan Aïtous // 27.03.2018 à 14h39

            les apprentis sorciers de l’oligarchie (Brzeziński) nous oblige à choisir notre camp, à nous ranger derrière elle pour ses intérêts.

             3

            Alerter
      • jammrek // 25.03.2018 à 18h45

        @Jean a écrit :
        “” l’a-humanité ” du criminel
        .
        Je pense immédiatement aux individus qui depuis un écran et un clavier ou manette pilotent les drones bien au chaud dans un bureau à 20000 kms de la tuerie .”

        C’est ce que j’ai immédiatement pensé en lisant cette sottise.
        Comme disait l’autre :

        “Un terroriste c’est un type qui a une bombe mais pas d’avion”.

         7

        Alerter
      • Bruno // 27.03.2018 à 00h01

        Quand le sage montre Daesh, l’idiot regarde le drone.

        C’est quoi votre problème avec les drones ? La guerre, c’est la guerre. Qu’on la fasse avec une massue ou qu’on la fasse avec des drones semi-autonomes pilotés via satellites.

        On rappellera à toutes fins utiles que la France n’a pas de drones armés et que c’est bien sur son territoire que certains de ses propres citoyens tuent n’importe qui n’importe où.

        Qu’est-ce que c’est que ce discours que vous nous tenez ? Vous soutenez donc nos ennemis ? C’est ça ?

         1

        Alerter
    • Chris // 25.03.2018 à 12h44

      Retour de bâton de la politique intérieure (laisser le salafisme s’infiltrer contre contrats juteux) comme extérieure (recomposition du MO) de la France.
      Encore un de ces psychopathes allumés, réplique de ceux que les Occidentaux (USA, France, Grande Bretagne) et leurs alliés du Golf ont entrainé, armé, financé puis envoyé en Libye, Syrie, Yémen, etc… pour faire tomber des Gvts indésirables selon les nobles critères de DDH à géométrie variable et pour recomposer un Moyen-Orient à leur usage exclusif.

       21

      Alerter
    • MichelR // 25.03.2018 à 14h17

      nous sommes TOUS responsables de nos dirigeants

       4

      Alerter
      • Yannis // 25.03.2018 à 15h26

        Nous avons des responsables politiques, financiers et économiques irresponsables qui élèvent chaque jour un peu plus haut, un peu plus opaque, des structures pyramidales, verticales et autoritaires. Faudrait pas renverser la vapeur !! Quand on vivra dans un système réellement démocratique, notamment non perverti par une caste médiatique à la solde de pouvoirs anti-démocratiques on pourra reparler de responsabilité citoyenne. Aller mettre un bulletin En Marche dans l’urne par peur du FN, des attentats ou du chômage, ce n’est certainement pas une preuve de prise de conscience politique, mais un fonctionnement émotionnel. Dont la culpabilisation est un élément.

         22

        Alerter
    • Frédéric // 25.03.2018 à 18h57

      N’existe-t-il pas une cellule de renseignement spéciale qui transmet directement ses renseignements à la tête de l’état, sans passer par les services habituels (DGSE, RG, gendarmerie etc.), et qui s’appelle la Cellule Richelieu? C’est pratique de choisir ce que les services de sécurité doivent savoir ou ne pas savoir…

       2

      Alerter
  • Somebulles // 25.03.2018 à 06h30

    Pour compléter votre liste de mois et de jours:

    20 mars 2003 – 18 décembre 2011

    (8 ans, 8 mois et 28 jours)

    Guerre d Irak.

     22

    Alerter
    • Celton // 25.03.2018 à 07h35

      Justifier les attentats par le fait que les occidentaux ont mené et mènent des guerres en pays d’islam est proprement indigne. Les occidentaux se sont attaqués, avec de mauvaises raisons, à des armées régulières ou a des factions armées. Dans les attentas commis en France, les terroristes s’en prennent à des populations sans défense. Avec de la rhétorique à cent balles, vous pouvez toujours lier ces populations aux guerres de leurs dirigeants, faire comme si les gens de la rue étaient responsables et méritaient donc la mort, puisque au minimum, ils ont voté pour leurs dirigeants. Il n’en reste pas moins que vous cherchez donc à justifier ces actes terroristes. Je vous dit tranquillement que vous allez perdre.

       43

      Alerter
      • jean // 25.03.2018 à 09h03

        Les 500 000 enfants irakiens décédés et reconnus par les auteurs de ce génocide étaient donc des factions armées et n’étaient pas des personnes sans défense et innocentes ???

         75

        Alerter
        • Fougnard // 25.03.2018 à 09h55

          C’est ce que vous direz, joyeux car sachant enfin ces enfants vengés, sur la tombe de vos proches, victimes d’actes terroristes.

           11

          Alerter
        • Les Mouches // 25.03.2018 à 12h04

          Oui 500 000 enfants (chiffres d’ONG indiscutables probablement…) uniquement tués par la cupidité américaine évidemment…
          Il y a des génocides en ce moment: chrétiens d’Orient et d’Indochine, est-ce une raison pour les chrétiens d’aller tuer innocemment des musulmans ici?
          Vous confondez tout, nos quartiers ne sont pas habités par des Irakiens ou Syriens mais par des populations d’Afrique et une partie souhaite réellement déclencher un conflit ouvert ici…ils ont des moyens financiers, des terres chez nous et la complicité passive de personnes comme vous.

           21

          Alerter
          • Crazydick // 25.03.2018 à 12h48

            Pourquoi parlez-vous de complicité passive ? Personne n’a jamais écrit qu’il ne fallait pas lutter contre les actes violents commis par les islamistes.
            Ce qui est contestable, c’est la présentation idéologique d’actions militaires. Lorsque deux partis s’opposent dans une guerre, chacun défend ses intérêts. Il n’y a rien à ajouter. Le rôle de la presse n’est pas de relayer la propagande de l’un ou l’autre camp.

             8

            Alerter
          • LA ROQUE // 25.03.2018 à 18h58

            “ils ont des moyens financiers des terres chez nous et la complicité passive de personnes comme vous.”
            Vous parlez certainement du QATAR et de l’Arabie Saoudite non…? pays qui profitent d’avantages fiscaux lorsqu’ils ‘investissent” en France .Pays à qui la France vend des armes alors qu’ils financent le terrorisme et font des dons aux mosquées salafistes.
            Même si nos quartiers ne sont pas habités par des Syriens ou des Irakiens dites vous bien que l’ingérence des pays occidentaux laissent certainement un gout amer dans l’esprit de beaucoup.

             7

            Alerter
            • Kilsan Aïtous // 26.03.2018 à 08h03

              Un gout amer même parmi des Auvergnats, des Lorrains, des Bretons, des Parisiens… qui n’ont jamais quitté leur région ou leur pays….

              Ces gens qui se réclament de Daesh sont surtout des manipulés selon l’idéologie/stratégie de longue date de Brzezinski de triste mémoire.

               3

              Alerter
            • Les Mouches // 26.03.2018 à 18h45

              Les pétromonarchies ne sont pas les seules…loin de là.
              Quiconque connaît un peu ces quartiers sait que les Turcs ont de puissants réseaux (sûrement les plus puissants d’ailleurs), que certains états africains ou pays du maghreb sont largement impliqués également.
              Oui les mosquées sont majoritairement construites par les Saoudiens ou les Qataris…mais les assos elles, c’est souvent différent.

              L’ingérence est aussi très mal présentée, on diabolise en permanence l’Occident et les français, donc ne soyez pas étonnés que des peuples nous détestent.

              Vous ne pouvez résoudre le problème en justifiant la diabolisation, il faut au contraire expliquer comment co-construire, ce que fut la colonisation (notamment française), notre rôle aujourd’hui, etc…et nous n’avons pas à répondre des actes des américains.

               4

              Alerter
      • Eric Noiré // 25.03.2018 à 09h26

        Vous pointez (mal, mais vous pointez) le concept d’innocence et de ses limites. De la même manière que nos anciens ministres ont réduit leur culpabilité à l’aide de la sempiternelle formule “responsable mais pas coupable”, le concept d’innocence s’est trouvé réduit. L’innocent est “celui qui n’a pas directement fait ou participé”.
        Mais étrangement, cela ne s’applique que pour les actes de terrorisme. Dans d’autres domaines, la complicité ou la non-assistance étendent bien plus largement l’innocence. L’innocent devient alors “celui qui n’a pas directement fait ou participé, ni eu connaissance d’un acte répréhensible”.
        La différence est fondamentale car nos dirigeants savent, et nous-mêmes savons, si nous nous informons un tant soit peu, quelle est la situation d’abandon social où se trouvent certains quartiers de nos villes, nous savons que nous avons une image déplorable dûe à l’action de nos gouvernants en Lybie, Syrie ou Centrafrique etc…
        Pourtant, nous ne cessons, à l’instar des ministres évoqués plus haut, de nous innocenter ou à défaut de nous déculpabiliser.

         24

        Alerter
      • raloul // 25.03.2018 à 09h55

        Bonjour !

        Est-ce que vous vous rendez compte que la destruction de l’Irak a permis la naissance de l’«état islamique»??? Vous ne faites sérieusement aucun lien entre les deux?
        Expliquer n’est pas justifier, comprendre n’est pas cautionner.

         57

        Alerter
      • Crapaud Rouge // 25.03.2018 à 10h53

        “Justifier les attentats par le fait que les occidentaux ont mené et mènent des guerres en pays d’islam est proprement indigne.” : d’abord personne ne “justifie”, ensuite c’est la triste réalité. Si dire la réalité est “indigne”, bon…

         24

        Alerter
      • Haricophile // 25.03.2018 à 12h11

        Les actes terroristes… il n’y a pas a aller bien loin sur ce site pour comprendre pourquoi ils existent.

        Sans cette odieuse guerre coloniale qui ne dit pas son nom et ou on arme par millions de dollards Al-Qaida, Isis, Daesh, Al nosra ou appelez les comme vous voulez, ils sont tous les instruments de USA et des pays de l’Otan pour servir “nos” intérêts géostratégiques et faire tomber les gouvernements en semant le Chaos.

        Ça a commencé en Afghanistan en formant et armant une petite bande de fous nommés Al Qaida qu’on a utilisé pour faire tomber les Russes dans un piège, ce qui a excellemment marché… contre les Russe mais est devenu un merdier insoluble depuis. Le reste est strictement dans la même lignée.

         30

        Alerter
      • Haricophile // 25.03.2018 à 12h11

        Nous, membres de l’Otan, sommes pleinement et entièrement responsable de tous le merdier de la région et de l’existence de ces groupes terroristes que l’on continue a l’heure actuelle a armer et financer pour essayer de ressusciter ces groupes et la guerre que l’on n’admet pas avoir perdu.

        Le vrai problème est que ces groupes n’ont que mépris pour nous, ET ILS ONT RAISON !

        Bref, ces quelques minuscules attentats mineurs ne sont que de très très légers dégâts collatéraux dont nos zélites n’ont rien a cirer. Ils vont verser quelques larmes de crocodiles pour faire plaisir au petit peuple et vont retourner avec les marchands d’armes voir comment on pourrait dézinguer le gouvernement Syrien, avec comme objectif principal dézinguer l’Iran devenu une puissance trop concurrentielle, et le trip le plus ultra dézinguer les concurrents Russes quitte a déclencher une guerre nucléaire (regarder les dernières nominations aux USA, j’ai la trouille !)

         32

        Alerter
        • Chris // 25.03.2018 à 13h29

          “Regardez les dernières nominations aux USA, j’ai la trouille !”
          L’annonce de Poutine lors de son discours du 1er mars sur l’avance technologique de l’armement russe m’a plutôt rassérénée.
          Et encore plus, lorsque que le commandant du USSTRATCOM, John Hyten a reconnu cette avance :
          http://www.presstv.com/DetailFr/2018/03/21/556151/Les-USA-reconnaissent-leur-impuissance
          Est-ce pour autant que les chiens enragés de l’OTAN vont se calmer ? Qu’ils soient fous, ne fait aucun doute, mais suicidaires ?
          Nous sommes à la croisée de chemins qui mènent au même endroit :
          Le lent mais imparable suicide planétaire de notre système économique ou les feux nucléaires. Mais je vous l’accorde, il est possible de conjuguer les deux ! Une réédition de Sodome et de Gomorrhe à échelle planétaire ?
          Inch Allah / à la grâce de Dieu !

           5

          Alerter
        • Kilsan Aïtous // 26.03.2018 à 08h11

          C’est qui ce “nous” qu'”ils” (c’est qui ce ils ?) ont raison de méprisés ? Vous êtes dans ce nous ? Vous vouliez la guerre en Irak ? Vous vouliez la guerre en Yougoslavie, en Libye, en Syrie,… ?

          Ceux qui méprisent ce “nous” sont comme ce “nous”, ils sont souvent Français, ne votent pas ou votent pour les mêmes marionnettes otanesques que “nous”, ont la même responsabilité. Ne “nous” faisons pas manipuler comme ce “ils”. Ce sont toujours les gueux qui en prennent plein la tronche. Cui bono ?

           2

          Alerter
    • Fougrand // 25.03.2018 à 07h57

      Je me permets d’ajouter également :

      636 – 750 : nombreuses guerres de l’islam pour conquérir tout le proche et moyen orient, l’Asie centrale, la péninsule ibérique.

      PS : je n’ai pas les mois exacts.

       11

      Alerter
      • Surya // 25.03.2018 à 10h06

        Moi je fais commencer la boucherie en 624 – bataille de Badr.

         7

        Alerter
      • Subotai // 26.03.2018 à 21h12

        Ouais! Les “Germains” avaient commencé à faire de même 300 ans auparavant, dans tout l’ouest du continent et en Afrique du Nord…
        D’ailleurs les Francs, pas plus autochtones, ont fini par chasser les Wisigoths d’Ibérie
        Or donc, partant de là, on n’a pas fini…

         1

        Alerter
      • vert // 27.03.2018 à 12h17

        les chiites et sunnites ne peuvent pas se voir en peinture depuis 700 ans

         0

        Alerter
    • TuYolPol // 25.03.2018 à 11h10

      “Justifier les attentats par le fait que les occidentaux ont mené et mènent des guerres en pays d’islam est proprement indigne”

      Ça ne justifie rien, ça explique en partie. D’où vient cette confusion entre les deux ? De ceux qui ne veulent surtout pas qu’on leur mette le nez dans la merde qu’ils ont contribué à semer. De tous ceux, french young leaders et néocons parmi eux, qui mènent une politique totalement incompréhensible selon des critères normaux d’humanité et d’intelligence.

       27

      Alerter
      • Les Mouches // 25.03.2018 à 12h07

        ça n’explique que très partiellement (pour ne pas dire quasiment nulle).
        Ceux qui ont leurs réseaux, Saoudiens, Frères Musulmans, ne s’appuient pas sur les guerres d’Orient pour faire monter la colère, ils s’appuient sur les textes sacrés et l’islam.
        Donc pensez que les guerres d’Orient auraient un lien avec ce qui se passe ici, c’est faire preuve d’une méconnaissance totale des musulmans de France et de l’organisation de l’Islam chez nous.
        Faites un effort d’information.

         15

        Alerter
        • TuYolPol // 25.03.2018 à 12h13

          Vous êtes gentil mais un peu condescendant avec votre effort d’information.
          Vous confondez l’arme et le mobile. L’instrumentalisation de l’Islam, c’est l’arme. Dans toute guerre, le mobile est un conflit d’intérêt. Le reste n’est que la formation des coalitions.

           26

          Alerter
          • Les Mouches // 26.03.2018 à 18h54

            Et vous répondez par de l’idéologie…

            La majorité des discours anti-France des grandes organisations musulmanes n’appellent pas à la guerre mais à une colonisation, aucuns motifs vise à défendre une éventuelle cause liée au Moyen-Orient.

            Ces gens sont très déconnectés de ce qui se passe là-bas, ils ont un autre objectif…et les musulmans d’ici ne savent rien ou presque des conflits au MO!

            Enfin permettez de me reprendre si je vous ais offensé, ce n’était pas l’objectif.
            Quand je parlais d’effort d’information, je pense que vous ne devez pas fréquenter ces communautés et je doute que vous ayez beaucoup écouté les discours des principaux leaders d’opinions ou organisations islamistes de France (au regard de votre thèse du premier message en tout cas), n’y voyez aucun jugement sur votre personne ou votre savoir dans son ensemble.

             7

            Alerter
            • TuYolPol // 26.03.2018 à 23h57

              Je passe beaucoup de temps au Maghreb mais ne fréquente effectivement pas les gens dont vous parlez.
              Mais vous aurez du mal à me convaincre 1) que cette hostilité pèse lourd parmi les français musulmans par rapport à leur majorité silencieuse 2) que le projet idiot dont vous parlez ait la moindre chance d’avoir l’air d’une colonisation en raison du rapport de forces 3) que le “danger” soit autre chose qu’une question de police locale, de renseignements et de neutralisation des prédicateurs extrémistes.
              Et même si je me trompe, les errements irresponsables de l’OTAN au MO restent une cause d’émigration, de révolte, de recrutement de fanatiques, de stimulation de la violence, d’incompréhension et d’isolement. Les histoires des quartiers me semblent bien peu déterminantes à côté du merdier infâme que les interventions de bienfaisance humanitaires et explosivement démocratiques de l’OTAN, donc nous aussi depuis Sarko, sèment urbi et orbi.

               4

              Alerter
  • Guadet // 25.03.2018 à 07h18

    La lutte contre l’islamisme n’aura aucune efficacité si on ne remet pas en cause le courant libéral-libertaire qui domine la France. Avec le libéralisme qui creuse les inégalités et amène toute une frange de la population à se sentir de trop, et avec l’idéologie libertaire qui veut détruire l’identité française (Macron dit qu’il n’y a pas de culture française ni d’art français), poussant les jeunes à s’accrocher à la première identité qu’on leur propose.

     67

    Alerter
    • Nerouiev // 25.03.2018 à 07h36

      Je partage et j’ajouterai que les actions que propose J. Sapir sont en partie appliquées en Russie. Cependant, n’étant pas inscrites sur la feuille de route de l’UE, il n’en sera jamais question en France. Tandis qu’une solidarité autour de Skrypal, ça c’est un geste grandiose pour une vérité des plus hypothétique.

       37

      Alerter
    • déplorable21 // 26.03.2018 à 11h28

      Mille fois d’accord . Je pense que nous payons très cher la complète disparition de l’idéologie ” marxiste” aux sens le plus large possible. ( celle qui mettait la question sociale en N° 1, peut importe les chapelles ). Il y a 40 ans il y a des chances que le jeune paumé des banlieues rencontre un jour quelqu’un pour lui dire ” la religion c’est l’opium du peuple ” ! De plus dans son pays natal, il avait des régimes +- marxiste , qui pouvait servir d’alternatives .
      Video bien connu de Nasser : https://www.youtube.com/watch?v=D-DZUnh8-Ro
      Qu’elle régression !
      Mais qui sont les responsables ?

       6

      Alerter
  • nulnestpropheteensonpays // 25.03.2018 à 07h32

    les guerres font toujours des victimes civiles , là un mercenaire français est tué en plus des victimes civiles en france , c’est vrai que la manière dont il s’est comporté , prouve qu’il n’avait pas conscience d’être un mercenaire , mais cela ne reste jamais qu ‘un acte de guerre .Le reconnaitre serait une marque de respect envers l’ennemi , et c’est le début du dialogue . Au lieu de monter les français les uns contre les autres . Et comme pour toutes les victimes de guerres , même les combattants , surtout les combattants , c’est malheureux!

     3

    Alerter
    • Alfred // 25.03.2018 à 09h35

      J’ai failli rendre mon petit déjeuner devant tant de “hauteur de vue” en plastique. J’aimerai bien savoir ce que vous faites dans la vie pour rester si pur et si parfait. Car vous n’avez jamais collaboré en rien au “système” n’est ce pas? Songez que vous trouverez toujours plus radical et plus “pur” que vous pour vous reprocher lmvitre maniere de mener votre existence (vous mangez de la viande, vivez dans un pays oppulent et oppresseur, etc..). L’homme que vous qualifiez un peu facilement de “mercenaire” (comme un vendeur de tapis? un ouvrier fabriquant des voitures? un DRH sans scrupules? Ou bien vous pensez que la gendarmerie est une compagnie de routiers et d’ecorcheurs?) vous domine de sa noblesse pour toujours et à jamais. Quelle que soit votre aversion pour ce qui porte matraque et képi. Il vous a échappé notamment qu’il aurait pu faire ce qu’il a fait en étant civil mais qu’il l’a fait (l’échange) en raison de l’idée qu’il se faisait de son métier. Et cela n’ebranle pas vos bases. Cela n’ebranle pas vos certitudes. Les bleus tous kollabos? Que vous faut il pour montrer du respect?

       57

      Alerter
      • nulnestpropheteensonpays // 25.03.2018 à 22h23

        Un mercenaire est un combattant étranger aux parties en conflit, « spécialement recruté dans le pays ou à l’étranger » et qui « prend une part directe aux hostilités ». Ce combattant doit également avoir un « avantage personnel » à participer à ce conflit, qui doit prendre la forme d’une rémunération . c’est la définition de toutes nos forces armées . Depuis qu’il n’y a plus de conscription…..

         1

        Alerter
    • Fritz // 25.03.2018 à 11h33

      “un mercenaire français” ? Non mais ça va bien ? Cet officier supérieur a donné le meilleur de lui-même. Comme il est écrit quelque part dans l’Évangile, “il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie”.

       19

      Alerter
      • Haricophile // 25.03.2018 à 12h22

        Je ne suis pas certain avoir vu dans l’évangile “armez-vous, devenez Soldat”, j’ai même plutôt l’impression que Gandhi aurait été très copain avec Jésus sur ce plan.

        Ceci étant, ce qualificatif de mercenaire me choque profondément. Ce n’était pas un homme manipulé, c’était un homme a sa place et digne de ce nom, un homme qui a donné sa vie pour défendre les autres et non pour agresser personne. Je ne vois pas ce qu’il vous faut de plus, et si vous n’êtes plus capable de distinguer ce qui est bien et ce qui est mal, je vous méprise.

         5

        Alerter
        • nulnestpropheteensonpays // 25.03.2018 à 13h59

          Un mercenaire est un combattant étranger aux parties en conflit, « spécialement recruté dans le pays ou à l’étranger » et qui « prend une part directe aux hostilités ». Ce combattant doit également avoir un « avantage personnel » à participer à ce conflit, qui doit prendre la forme d’une rémunération « nettement supérieure …
          Voici la définition d’un mercenaire … c’est quoi des types qui tuent un gamin comme Rémi Fraisse par exemple , ou seulement qui matraquent des étudiants lors d’une manif ? ils sont étranger au conflit entre le ministère de l’éducation et les étudiants et ils font ça pour l’argent …

           0

          Alerter
        • Fritz // 25.03.2018 à 16h12
          • nulnestpropheteensonpays // 25.03.2018 à 22h31

            après se réjouir de la mort de quelqu’un , quel qu’il soit , n’est pas glorieux .

             2

            Alerter
          • Haricophile // 28.03.2018 à 01h22

            Je pense qu’il y a certainement erreur sur la qualification qui est clairement a mettre dans la case injure et outrage envers un représentant des forces de l’ordre. Mettre dans la case “apologie du terrorisme” tout et n’importe quoi est clairement caractéristique de la manière de faire d’une dictature. On n’en est pas loin, je sais, mais quand même…

            En tout cas ce genre de velléité de vengeance aveugle est plutôt digne de certains fondu du cerveau de l’extrême droite et de certains certains texte de rapeurs.

            Dommage qu’il ne soit pas prévu un délit spécifique pour connerie aggravée entrainant la violence et la haine. Ah, aussi, pour ceux qui confondent les réseaux sociaux des GAFAM avec un espace privé.

             2

            Alerter
      • tepavac // 26.03.2018 à 01h36

        Il parlait du “soldat” qui a pris d’assaut trois civils et un militaire désarmé, Fritz!
        Je dis “soldat”, car apparemment, c’est comme cela que l’on appelle de nos jours, les meurtriers qui assassinent des civils dans un super U, ou pour leur piquer leur voiture.

        A noter que l’acte du militaire qui était de l’ordre de la noblesse d’esprit et de la bravoure du cœur hier, est aujourd’hui, tout au plus de la folie d’après certains journaux.

        Il semble cher Alfred, que certains sujets supportent très difficilement la montée en pression de leur environnement, ils en oubli même, le deuil des proches et la paix des innocents.

        Cela n’a rien d’inhabituel, peu de personnes garde leur sang-froid dans des situations qui leur échappent, ça l’est d’autan plus lorsqu’une menace hypothétique est supputée. Puis nous pouvons tous avoir un moment de faiblesse, ou une faiblesse tout court. Mais jamais de manquer de dignité.
        Tout ceci est navrant et manque cruellement de retenue. Je partage votre regard.

        Bien cordialement à tous, avec mes pensées à;
        Arnaud Beltrame.
        Jean Maziere
        Hervé Sausna
        et Christian Medves
        C’est leur noms.

         2

        Alerter
        • Fritz // 26.03.2018 à 07h41

          Relisez le premier commentaire de @nulnestpropheteensonpays, ses explications embarrassées, et les réponses d’@Alfred et de @Haricophile.
          Le “mercenaire” désigne bien l’officier de gendarmerie Arnaud Beltrame.

           0

          Alerter
          • tepavac // 26.03.2018 à 10h13

            Autan pour moi. Merci pour la correction, mais cela ne change rien à mon propos sur le sujet.

             0

            Alerter
        • Subotai // 26.03.2018 à 21h20

          Faut tout de même pas rêver Tepavac 🙂 le militaire (quelque soit son statut) est un vecteur de mort. C’est ça sa fonction.
          Noblesse d’esprit, tout ça, tout ça…mmm c’est juste le semblant de dorure nécessaire pour se donner beau rôle. Kif kif les journalistes.
          Ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut pas faire son métier avec honnêteté et discernement. 🙂

           0

          Alerter
          • Haricophile // 28.03.2018 à 01h45

            Il y a quand même quelque chose qui existe au milieu, tout n’est pas aussi binaire. Ça s’appelle la désescalade.

            C’est pas aussi noble que du Gandhi mais sur le terrain ça a fait ses preuves et pour ça on a quand même besoin de soldats. Encore une fois la valeur de l’outil, qu’il soit soldat ou autre chose, change beaucoup selon celui qui le manipule.

            Par ailleurs l’industrie civile et la finance arrivent très bien a faire autant de morts que dans un bombardement et même que dans une guerre quand elle s’y mettent. D’ailleurs en plus elles la font aussi directement ou indirectement, la guerre ça n’est que du très gros business !

            Et c’est vrai aussi que depuis quelques années, nos zélites ressemblent de plus en plus a des psychopathes isolés par des escadrons “d’experts” et garde-du-corps, satellisées dans la réalité virtuelle, perdant totalement le sens des proportions, de la réalité, du temps… et du minimum d’empathie qui leur donnerait le droit de porter le qualificatif d’humain, dans le sens noble pas dans le sens zoologique.

             0

            Alerter
  • Vladimir // 25.03.2018 à 08h36

    Pourquoi ne souligne t on JAMAIS que les terroristes sont TOUJOURS sunnites et qu’il n’existe AUCUN terroriste Chiite ?
    Moi ce me semble avoir une immense importance ,parce que cela bat en brèche bien sur le fait que l’Islam soit une religion violente , si l’un des deux courant ne l’est pas du tout !
    D’autant plus que l ‘Amérique et ses valets on choisi leur camp : le sunnisme !!!
    En Syrie ce sont des Chiites assaillis par des Sunnites alors qu’on nous parlent de révolution!

     53

    Alerter
    • raloul // 25.03.2018 à 10h07

      Bonjour!

      Bien vu, mais peut-être faut-il préciser que vous parlez là des terroristes qui opèrent en Europe. Le Hezbollah par exemple n’est pas exempt de violence lié à l’instrumentalisation de la religion…

       5

      Alerter
    • ledufakademy // 25.03.2018 à 11h01

      Raccourci facile et surtout dénué de sens : les croyants de chaque religion , la majorité, ne font pas la guerre, ils sont pacifistes (trop même).
      On instrumentalise les religions à chaque fois , on se sert du fait religieux pour justifier des guerres futures, on impose des traumas aux populations (les attentas en sont le parfait exemple) pour mieux les spolier et les manipuler. Arrêter de taper sur les croyants et sur les peuples.
      Tout cela est dégueulasse.

      Vous ne comprenez rien, rien.

       10

      Alerter
    • Sandrine // 25.03.2018 à 11h19

      Dans les années 80, l’Iran chiite s’est illustré dans un certain nombre d’actions peu recommandables, je crois me rappeler…
      En revanche, l’Islam soufi, lui, est pacifique (sauf à la marge).
      L’islam soufi et le chiisme ont cependant beaucoup de points communs, entre autre d’incaner une vision spirituelle de l’Islam, contrairement à l’orthodoxie sunnite qui prétend régenter tous les aspects sociaux et politiques de la vie »ici-bas ».

       2

      Alerter
      • Haricophile // 25.03.2018 à 13h11

        Les Israéliens ont été terroristes en leur temps. Maintenant c’est plutôt de la terreur d’état mais c’est une autre histoire.

         8

        Alerter
    • TuYolPol // 25.03.2018 à 11h33

      Il n’y a pas de terrorisme chiite, c’est vrai, parce que les chiites ont une autorité morale religieuse, les oulémas, tandis que les sunnites se réfèrent, moralement, directement au Coran. Directement signifie, pour les salafistes, y piocher opportunément les arguments qui conviennent à leurs manipulations. Le programme est bugué. Ainsi, n’importe-quel émir y trouve des ingrédients pour une soupe à sa façon. Voilà pourquoi on n’aura pas de terrorisme chiite.

       4

      Alerter
    • Subotai // 26.03.2018 à 21h23

      Heu, à d’autres époques et dans d’autres contrées, les “féroces” de l’islam étaient chiites. Je dis ça…
      Quand on pense que même le bouddhisme a eu ses fanatiques massacreurs…

       1

      Alerter
  • Gilles // 25.03.2018 à 08h54

    Le comportement, éminemment chrétien, profondément respectable, de l’officier de gendarmerie était totalement inapproprié dans le cas d’espèces ; croire qu’un djihadiste puisse être impressionné par le fait qu’un officier se substitue à une femme est une perversion de l’intelligence : Tout au contraire il se félicite d’avoir un gradé croisé à assassiner…

     15

    Alerter
    • Alfred // 25.03.2018 à 09h43

      @ Gilles et @ sud. [Modéré] Vous ne comprenez rien à ce sacrifice. Ou bien il vous dérange au point de le dénigrer. Il n’aurait pas compris. Il ne savait pas qu’il risquait de mourir.. Que ce djihadiste là serait différent des autres?..etc.
      Cette histoire du jihadiste impressionné est pathétique. C’est vous qui êtes impressionnants. Vraiment je crains la guerre civile dans ce pays à cause de personnages comme vous. Pas d’empathie et tout en noir ou blanc.
      Et surtout surtout tapper sur ce qui vous dépasse…
      La médiocrité quoi. Désolé.

       3

      Alerter
    • jmk011 // 25.03.2018 à 10h49

      Comportement inapproprié de l’officier de gendarmerie alors qu’ il a sauvé, grâce à son geste héroïque, une voire plusieurs personnes dans le supermarché ? Oui, il a sacrifié sa vie pour en sauver plusieurs. Si ce comportement, certes «  profondément respectable «  selon vous, est « inapproprié « et n’avait pas eu lieu, il est probable que la tuerie de Trebes aurait fait bien plus de victimes.

       13

      Alerter
    • Alfred // 25.03.2018 à 10h50

      En toute franchise c’est votre commentaire qui marque une perversion de l’intelligence et qui est assez innaproprie (du moins à mes yeux). Vous assumez que les deux protagonistes avaient une vision transactionnelle comme vous (une officier de police 10 points, une bonne femme 0,5 points, gagné !) ou bien qu’ils ont été un peu bête (“il ne savait pas ce qu’était un djihadiste, le niais” et il cherchait à “l’impressionner*…). Tout comme “sud”. plus bas vous n’êtes pas impressionné vous… mais vous êtes impressionnants. Sud notamment en rabaissant ce qui manifestement le dépasse montre à mes yeux une exemple par excellence de ce qu’est la médiocrité. Désolé.

       16

      Alerter
    • gt121248 // 26.03.2018 à 09h04

      Si vous imaginez que le colonel Bertrame avait des illusions sur le minable Radouane Machin-chose, c’est que vous n’avez vraiment rien compris. Cet officier, dont la terre entière loue aujourd’hui le courage, n’avait que faire d’impressionner le pitoyable lâche qu’il avait face à lui. Ses valeurs : devoir, courage, abnégation, étaient aux antipodes de celles du “mercenaire” de pacotille qu’il a affronté.

       4

      Alerter
  • Perret // 25.03.2018 à 09h25

    Il manque au panorama :
    – l’application progressive des préceptes alimentaires de la charia, qui s’étend à toute la société : abattage rituel illégal, respect des règles alimentaires musulmanes à l’école publique, mais aussi règles spécifiques aux femmes dans le sport, contraintes exercées sur le personnel médical et j’en passe…
    – le refus des autorités de permettre l’existence d’écoles musulmanes sous ou hors contrat ce qui conduit à l’islamisation des lycées.
    A ce propos, une anecdote parlante : j’ai eu un collaborateur Picard, dans un cadre universitaire, qui avait obtenu un DEA de droit (master 2) à l’université d’Amiens après avoir fait son secondaire dans le meilleur établissement public d’Amiens (il occupe aujourd’hui un poste important dans l’administration centrale) et passé son bac en 1991. Un jour de 1997 il m’entend parler religion (je suis catholique) et me dit : “peux-tu m’expliquer la religion catholique car j’ai été scolarisé dans l’enseignement public à Amiens et la seule religion que je connaisse, c’est l’islam”. C’était il y a 21 ans et il venait de chez Le Roi Emmanuel Macron…

     14

    Alerter
    • Denis // 25.03.2018 à 11h19

      Bonjour,
      Si votre collaborateur avait bien suivi ses cours d’histoire-géo au collège et au lycée, il aurait beaucoup plus entendu parlé de christianisme que d’islam ou de judaïsme (sans parler des autres religions complètement ignorées par les programmes)…
      Bonne journée.
      Un prof d’histoire-géo

       18

      Alerter
  • occitan 27 // 25.03.2018 à 09h40

    Une simple chose : pourquoi les “autorités” ne nous apportent jamais les preuves de l’authenticité de la revendication des attentats de ce type par Daesh ? On se demande parfois si l’acte d’un déséquilibré (il n’y a plus de traitement psychiatrique en France digne de ce nom) serait exploité à la fois par les islamistes et par le gouvernement, les uns par souci de prosélytisme, l’autre pour maintenir un climat de peur peu propice aux mouvements sociaux.

     19

    Alerter
    • Alfred // 25.03.2018 à 17h54

      Une chose simple. Qu’attendre vous comme preuve? Peut être faut il demander à daesh de prendre la peine de vous faire parvenir une copie de la revendication sous une forme qui vous convienne.

       3

      Alerter
  • Adéchoix // 25.03.2018 à 09h54

    Vous reprendrez bien un peu de loi antiterroriste, et un peu moins de liberté ? C’est cadeau.

     34

    Alerter
    • ledufakademy // 25.03.2018 à 11h06

      … et surtout vous me masquerez bien la mobilisation du 22 mars 2018 : la destruction justement des services de police et de la fonction publique de la zone france.
      On nous fait oublier l’essentiel avec un coups de masse connue et d’une efficacité … les traumas !
      Effrayant ! … tellement triste que les masses tombent dedans à chaque fois ….

       19

      Alerter
  • Jean Paul B. // 25.03.2018 à 10h03

    Personne bi-nationale inscrite au Fichier S pour islamisme = retrait automatique de la nationalité française ET renvoi immédiat au pays d’origine: cela s’appelle de la prévention.
    PS: idem pour les imams “prêcheurs de haine” voire même leur famille (femme et enfants).

     27

    Alerter
    • bernadette // 25.03.2018 à 10h42

      L’homme est il un étrange animal et pourquoi agit il ainsi ?
      Pourquoi cet homme a tué des innocents dans le supermarché de l’Aude ?
      Pourquoi le fichier S n’est pas utilisé par la justice ?

      Pourquoi cette intention de tuer ?.

      A mon avis un gros travail de reinsertion pour La Vie
      doit se mettre en place pour tous les fichés.

      Des fichiers, il y en a des “tonnes” !.

      En France, les services de la justice sont inefficaces mais pourraient efficaces.

       0

      Alerter
      • Les Mouches // 25.03.2018 à 12h13

        “Ce n’est pas mon travail de pardonner aux terroristes, c’est celui de Dieu. Par contre, mon travail consiste à les envoyer auprès de lui.” Vladimir Poutine.

        Assez de “compréhension”, votre naïveté va nous pousser à la guerre.

         16

        Alerter
        • Subotai // 26.03.2018 à 20h34

          Parce que vous ignorez que nous sommes DEJA en Guerre?
          Non?!
          C’est le Chef d’Etat Major ( l’ancien) des Armées lui même qui l’a dit : Quatre (4) Fronts!

           0

          Alerter
    • Alfred // 25.03.2018 à 10h59

      On peut déjà se demander pourquoi on continue de l’accorder à quiconque a subi une quelconque condamnation même d’ordre général. Si vous êtes condamné pour cambriolage en Indonésie (au hasard) et qu’on vous refuse la naturalisation vous sera vraiment choqué ou vous vous y attendrez?

       9

      Alerter
      • M_a_n_u // 25.03.2018 à 11h20

        Et que fait-on d’un français condamné ?
        Il est tellement facile de se focaliser sur les différences sans se poser la question du commun.

         1

        Alerter
        • Bobby // 25.03.2018 à 11h56

          Un français condamné ? On le met en prison, non ?

           7

          Alerter
        • Alfred // 25.03.2018 à 12h35

          Il ne s’agit pas de différences mais du comportement d’un invité. Vous n’arrivez pas à comprendre que la majorité des invités se tiennent à carreaux et sont choqués de notre laxisme même ? Immigré, vous faites tout correctement et vous voyez un salauds sans scrupules traité de la même manière que vous?
          À l’étranger vous faites a- autant de dégradations que les locaux car vous êtes partout chez vous. b- moins que les locaux car vous n’êtes pas chez vous.
          Et après vous appelerez à respecter les différences ? Il n’y a pas de différence justement et cette façon de se croire supérieur (ce laxisme vient de là) est détestable.

           7

          Alerter
      • Fritz // 25.03.2018 à 15h03

        Radouane Lakdim aurait dû être expulsé en 2014, lorsque les services de renseignement l’ont classé “S”, et au plus tard en 2016, lorsqu’il a été condamné pour port d’armes prohibées, usage de stupéfiants, et refus d’obtempérer.

        Né au Maroc en1992, il avait été naturalisé Français en 2004 car son père était devenu français. Mais une personne étrangère ou d’origine étrangère doit se comporter correctement dans son pays d’adoption. C’est valable aussi pour les Français qui vivent ou séjournent à l’étranger.

         9

        Alerter
    • Haricophile // 25.03.2018 à 13h18

      Personne bi-nationale inscrite au Fichier S pour islamisme = retrait automatique de la nationalité française ET renvoi immédiat au pays d’origine: cela s’appelle de la prévention.

      Ça c’est dans le monde idéal des Bisounours ou les terroriste ne sont pas à la fois “nos ennemis de l’axe du mal” et “nos alliés pour renverser les gouvernements” que l’on finance et arme.

      Du coup, la confusion entre les méchants alliés et les gentils ennemis laisse commettre quelques petites erreurs qui provoquent des légers dommages collatéraux. Léger parce que finalement pendant que les gens sont occupés a ça, ils s’occupent moins des suppositoires gros comme des camions citernes qu’on leur enfile. Finalement un peu de terrorisme chez nous a aussi beaucoup d’avantages.

      Tout dictateur dirait : « Ayez peur, je m’occupe du reste ! »

       13

      Alerter
  • Oncle Bob // 25.03.2018 à 10h05

    Il y a de l’islamophobie, c’est une réalité qui va bien au delà des stats des plaintes et effectivement elle est instrumentalisée par le régime pour nous monter les uns contre les autres.

    Ne pas oublier que :

    – les opérations étrangères de recrutement chez nous trouvent aussi leur origine dans les conflits qu’on a provoqué et alimenté à l’étranger (n’en déplaise à certains commentateurs)

    – certains des tarés qui passent à l’acte l’auraient fait de toute façon et choisissent la revendication islamiste pour artificiellement donner une signification à leur acte et en amplifier l’impact (je ne dit pas que c’est tjs le cas mais on verra les résultats de l’enquête)

    Les mesures préconisées par Sapir c’est le service minimum, l’équivalent du traitement des symptômes mais il faudra aussi s’attaquer aux causes : guerre, délitement social et économique provoqué par des politiques néolibérales criminelles.

     14

    Alerter
  • Masson // 25.03.2018 à 10h30

    Avoir un immense respect pour le sacrifice du gendarme ne me paraît pas incompatible avec la recherche d’une explication : pourquoi de jeunes francais s’engagent ils dans une idéologie comme celle de Daech ?
    Peut être ont ils eu dans leur vie à souffrir de leurs origines ? J’en connais .
    Peut être se sentent ils exclus ? J’en croise dans mon travail dans une cité .
    Si l’on regarde les dates des attentats en France , ne peut on pas trouver une similitudes avec l’action de la France en Lybie et en Syrie ?

     5

    Alerter
    • Fritz // 25.03.2018 à 11h45

      Ces “jeunes Français” sont tous d’origine musulmane et nord-africaine. Ne pas le dire est une hypocrisie. Évidemment, cela ne veut pas dire que tous les Musulmans qui vivent en France sont des terroristes en puissance !!

      Parfois, les médias inventent des “Français” pour masquer l’origine de ces personnes. Ce fut le cas pour l’attentat de Nice (2016), où on a dit d’abord que l’assaillant était un “Français” alors qu’il était Tunisien.

      La franchise ne fait de mal à personne. La parole censurée conduit à soupçonner tout le monde, comme en 2015, lorsque des journalistes ont demandé au procureur en charge de la catastrophe de la Germanwings si le copilote était “lié au terrorisme” – en clair : s’il portait un nom arabe.

      Ben non, il s’appelait Andreas Lubitz. Mais s’il avait porté un nom arabo-musulman, il aurait été classé ipso facto comme “terroriste”.

       14

      Alerter
      • Kat // 25.03.2018 à 17h11

        Vous généralisez, Fritz : la majorité des jeunes français en question sont effectivement d’origine nord-africaine, mais il existe aussi un certain nombre de jeunes français “de pure souche”, pourrait-on dire (si cette expression a un sens, ce dont je doute) qui se sont convertis à l’islamisme radical et sont partis en Syrie. Ceux-là, on en parle peu : ça gêne de souligner la fragilité de cette jeunesse déboussolée…

         3

        Alerter
        • Fritz // 25.03.2018 à 18h03

          Pour ce qui est des jeunes partis en Syrie, oui. Mais je parlais de ceux qui sont passés à l’action sur le sol français depuis Mohammed Merah (2012).

           5

          Alerter
    • Vauchot // 26.03.2018 à 08h56

      Traiter de jeunes français des personnes qui vivent en France avec la haine du dit pays me semble être inacceptable. Halte à l’angélisme. Mêmes les journalistes ne sont pas les bienvenus dans leurs zones d’influence. Quand les “vrais” français en auront marre de s’appauvrir pour ces personnes, le sang finira par couler.

       7

      Alerter
  • ledufakademy // 25.03.2018 à 10h46

    Jacques SAPIR ment par omission …
    Et les actes antichrétiens ?
    https://mobile.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Bilan-2017-des-actes-racistes-antisemites-antimusulmans-et-antichretiens
    Jacques rigole ou quoi :
    “Avec 878 faits constatés en 2017, les atteintes aux édifices et sépultures chrétiens ont diminué de – 7,5 % comparativement à 2016 (949 faits).”
    Avec 28 pour les Juifs et 72 pour les musulmans !
    Qui est attaqué en permanence ?

     23

    Alerter
    • Haricophile // 25.03.2018 à 13h24

      Un pêcher marseillais manchot me disait l’autre jour en étendant son unique main : L’autre jour j’ai pêché une sardine grande comme ça !

      Vos statistiques me font un peu penser à ce pêcheur.

       2

      Alerter
    • un citoyen // 26.03.2018 à 02h40

      Un mensonge ? Mentir par omission serait une sorte de no-news dans le but de tromper son interlocuteur, mais est-ce la motivation de l’auteur dans ce cas ? Cela n’aurait aucun sens avec le message qu’il essaie de développer par son article.
      Jacques ne parle pas en effet des actes anti-chrétiens. D’après ses sources (SCRT) ces derniers ne peuvent être que dans ‘actions autres’ ou ‘menaces autres’, qui sont entre 500 et 600. On peut remarquer qu’ils sont différent des vôtres (gouvernement intérieur) où le nombre est dans les 900.
      Il doit y avoir une explication. Entre actions, menaces, faits, etc., ces deux sources mesurent-elles la même chose ? Les faits de votre source mesurent les actes de vandalisme contre les édifices chrétiens mais les actions et menaces ne concernent pas nécessairement ce type d’agression, cela peut aller des insultes aux agressions physiques. Sans oublier que les victimes ne vont pas forcément déclarer leur agression et que d’autres vont la sur-déclarer.

       0

      Alerter
  • METZGER // 25.03.2018 à 10h51

    Merci Monsieur Sapir de donner des chiffres. Si on avait un fichier statistique ethnique ( par pays d’origine, par confession, etc… ) de l’ensemble de la criminalité Française, on pourrait se faire une idée plus précise de la manière dont on doit traiter le problème intérieur, et en rapport avec les pays étrangers. Mais il semble que cela tombe sous le coup de la loi : discrimination, islamophobie, etc..
    On admet déjà que les attentas terroristes sur notre territoire sont liés à la délinquance en général et plus particulièrement au trafic de drogue. Mais d’une part, on a cassé le thermomètre en interdisant les classements ethniques, et la criminalité et les trafics sont traités avec plus de mansuétude que les excès de vitesse sur route…. attentat un jour, attentat toujours…

     10

    Alerter
    • M_a_n_u // 25.03.2018 à 11h23

      Merci de votre commentaire qui montre à quel point ce genre de fichier peut-être dangereux.

       5

      Alerter
      • Chris // 25.03.2018 à 13h24

        Le pays où j’habite, la Suisse, a toujours recensé sa population avec déclaration d’appartenance ethnique et religieuse.
        Le pays est paisible.
        Qui plus est, son armée de milice (service national par périodes de 20 à 45 ans) garde ses armes à la maison. L’Union Européenne exerce d’énormes pressions pour que ce type d’armée, mais aussi les stands de tir où les miliciens doivent s’entrainer régulièrement à l’année, disparaissent !
        Actuellement circule une initiative pour contrer ce démantèlement qui nous vient d’une puissance étrangère.

         12

        Alerter
        • M_a_n_u // 25.03.2018 à 17h50

          L’histoire française proche ou lointaine est assez éloquente pour ce qui est de massacrer (ou laisser massacrer) telle ou telle minorité.

           3

          Alerter
          • Alfred // 25.03.2018 à 17h59

            D’où vous vient donc cette haine de vous même ? D’où vous croyez vous si exceptionnel pour penser que la France est un cas exceptionnel? C’est la nature humaine, pas la nature “française”. Les hommes sont les mêmes sur toute la terre.

             9

            Alerter
            • Dan // 27.03.2018 à 10h48

              Oui, la France est un cas assez exceptionnel. Il n’y a jamais de consensus et c’est toujours bloc contre bloc, l’intolérance en plus. On préfère l’anathème au dialogue, on passe en force et on déclenche des grèves. Système majoritaire (même si dans les faits les vainqueurs sont pratiquement toujours une minorité) contre système proportionnel qui oblige au respect et à ce dialogue tellement nécessaire.

              Je suis toujours étonné quand on prétend savoir ce qu’est la “nature humaine”, car cela suppose l’abandon de toute intelligence et de toute culture. Mais peut-être ne sommes nous que des singes peu évolués en intelligence et sans culture.

              Et non, les hommes ne sont pas tous les mêmes sur toute la Terre. Il suffit d’avoir un peu voyagé pour le savoir.

               0

              Alerter
          • Fritz // 25.03.2018 à 18h01

            Raison de plus pour s’inspirer de la Suisse… Il n’y a pas eu de Saint-Barthélemy en Suisse.

             3

            Alerter
            • M_a_n_u // 25.03.2018 à 18h10

              Nous sommes donc d’accord. Les histoires de ces 2 pays sont différentes, comme le sont celles de tous les pays. Arrêtons de croire qu’il existe des modèles.
              Il faut toujours garder en tête le contexte propre à chaque pays.

               3

              Alerter
            • Nadine // 25.03.2018 à 18h31

              Non mais l’accueil des réfugiés y est très sélectif ! et une période pas si lointaine n’en a vu que le passage, pas la protection !
              Ah ! si l’on est (naît ?) banquier, ça change tout !!!
              Quelqu’un m’a dit un jour qu’il aimait la Suisse parce que c’est un pays propre… j’ajouterais…aux mains sales ! Et ce quelqu’un, immigré polonais, avait choisi la France ! comme quoi…

               3

              Alerter
            • Le Rouméliote // 25.03.2018 à 19h59
            • Fritz // 25.03.2018 à 20h11

              Et allez, une louche contre Calvin, l’ayatollah de Genève… Il a suffi que j’évoque la Saint-Barthélemy, sans juger ni désigner personne, pour déclencher ce réflexe conditionné.
              Deuxième louche à prévoir : Servet…

              Malveillant, et hors sujet par rapport à la remarque de @Chris (13h 24). Car au XVIe siècle, Genève ne faisait pas partie de la confédération suisse, même si elle avait un accord de combourgeoisie avec Berne et Fribourg.

               0

              Alerter
  • Betula // 25.03.2018 à 10h55

    D’accord pas d’accord !
    Accord total avec ce billet aux idées et aux phrases très fortes de Jacques Sapir.
    Désaccord total avec le commentaire d’un lecteur mis en exergue.
    Jacques Sapir oppose les valeurs viscéralement ancrées du respect de la vie humaine de la civilisation européenne, fruit d’un long et difficile cheminement culturel dans l’acte héroïque et plus qu’exemplaire du Lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, au mépris non moins viscéralement ancré de la folie idéologique dont se réclamait l’assassin de Trèbes, et ce malgré la démission constante et veule des élites occidentales.
    Cet “attentat de trop” ne signe pas, hélas, la fin de ces actes ignobles et lâches, à l’image de la civilisation dont ils sont une application, mais, malgré l’aplatissement des dirigeants européens, la prise de conscience du peuple, de ses vrais représentants, que nos valeurs sont à défendre et la mise en pratique de ce trésor civilisationnel a coûté la vie à un homme imprégné de l’esprit de résistance.

     12

    Alerter
    • Richard Minguillon // 25.03.2018 à 11h23

      “les valeurs viscéralement ancrées du respect de la vie humaine de la civilisation européenne…”

      Commet pouvez-vous écrire une telle énormité ? Les Européens on massacré pendant des siècles des millions de personnes sur tous les continents.
      Le respect de la vie humaine ? Pendant des siècles la peine de mort a été en vigueur en Europe comme ailleurs et elle est encore appliquée aux Etats-Unis alors qu’elle a été abolie dans la plupart des pays du Tiers-Monde, Les Américains ont été les principaux bénéficiaires de la Traite des noirs, (organisée par des Européens) et ont pratiqué l’esclavage jusqu’au milieu du XIX ème siècle., .
      Comment pouvez-vous nier la violence dont les Européens sont capables et la barbarie de leurs comportements ?

       16

      Alerter
      • TuYolPol // 25.03.2018 à 11h54

        C’est clair. Et il faut regarder également l’inverse : l’humanité se partage à égalité, d’où qu’elle soit, un désir de calme, de justice, de bienveillance. N’importe quel enfant d’homme dispose de ce penchant sans qu’on le lui apprenne, n’importe-quel père ou mère le désire pour ses enfants, et les amis pour leurs amis. Les mondes se sont parlé et fécondés. Les mondes sont très malades aujourd’hui. L’Occident est puissant, drogué, paranoïaque et violent. L’Orient est fiévreux, contaminé et corrompu par l’Occident. La maladie s’appelle certainement néolibéralisme. La mère de toutes les violences est économique

         13

        Alerter
        • Sontonax // 26.03.2018 à 01h41

          La barbarie a toujours été équitablement répartie sur cette planète…
          Un peu d’histoire … ?

          Tamerlan a massacré plusieurs millions d’hindous parce qu’ils étaient (très) réfractaires à l’islam… (suivant les sources des historiens indiens entre 10 et 17 millions…) et cela se passait au 14° siècle…

           5

          Alerter
      • Les Mouches // 25.03.2018 à 12h20

        “Les Européens ont massacrés pendant des siècles des millions de personnes”…et vous faites des leçons sur les énormités des autres.
        Et avant que les européens n’arrivent, tous les peuples de la terre vivaient en harmonie et une fois que les européens repartent, ils retrouvent leurs harmonies…
        Votre culture sur l’Histoire a l’air proche du néant.
        Les conflits ethniques en Afrique sont bien antécédents à toute intervention européenne, les Aztèques ont largement massacrés tous les peuples environnants (ce qui a causé leurs pertes), la civilisation asiatique est marquée par des conflits entre dynasties sans mesures avec nos guerres moyenâgeuses…
        Et actuellement, l’esclavage a repris dans beaucoup de pays que vous appelez sans respect “Tiers-Monde”, les massacres ethniques ont repris également, bref…vous n’y connaissez absolument rien.

         13

        Alerter
        • Richard Minguillon // 26.03.2018 à 10h44

          “Et avant que les européens n’arrivent, tous les peuples de la terre vivaient en harmonie et une fois que les européens repartent, ils retrouvent leurs harmonies…”

          Si vous pouviez éviter de parler à ma place, vous me seriez agréable. je dis exactement le contaire de ce que vous me faites dire. Je dis simplement que tous les peuples sont égaux lorsqu’il s’agit de commettre des actes barbares.

          “Les conflits ethniques en Afrique sont bien antécédents à toute intervention européenne …”
          Encore une fois, ai-je dit le contraire ? Ai-je dit que les Africains sont moins violents que les européens ?

           1

          Alerter
      • Fritz // 25.03.2018 à 12h55

        “la Traite des noirs, (organisée par des Européens)”, dixit @Richard Minguillon.
        C’est exact, mais incomplet. Je précise : “la Traite atlantique, organisée par des Européens en collaboration avec les esclavagistes africains, comme au Dahomey”. Et je ne parle pas de la Traite saharienne, pratiquée par les Arabo-Musulmans.

         13

        Alerter
        • petitjean // 25.03.2018 à 16h11

          “Et je ne parle pas de la Traite saharienne, pratiquée par les Arabo-Musulmans”

          au contraire parlons en, plutôt que d’instruire tous les jours le procès des occidentaux
          Culpabiliser les occidentaux pour mieux leur faire accepter l’inacceptable :

          La traite négrière arabo-musulmane, Tidiane N’Diaye
          ITW de Tidiane N’Diaye sur son livre “Le Génocide Voilé”

          Il serait grand temps que la traite négrière arabo-musulmane soit examinée. Car, bien qu’il n’existe pas de degrés dans l’horreur ni de monopole de la cruauté, on peut soutenir, sans risque de se tromper, que le commerce négrier arabo-musulman fut pour l’Afrique noire bien plus dévastateur que la traite transatlantique. Et ce, encore sous nos yeux AUJOURD’HUI, avec son lot de massacres, avec son génocide à ciel ouvert.

          https://www.youtube.com/watch?v=qd7ny8i2R_A

           5

          Alerter
  • M_a_n_u // 25.03.2018 à 11h13

    Je suis assez déçu par ce billet.
    D’abord parce que classer les minorités n’est pas une bonne idée. Je suis bien content que la Frante résiste à la statistique communautaire. Comment se fier à ces chiffres ? Comment ne pas prendre en compte leurs limites ? Car qui peut prétendre qu’il y a aujourd’hui entre une personne de religion juive et musulmanne quant à une agression à caractère religieuse ?
    Ensuite par la mise en rapport entre la religion et le terrorrisme. Pourquoi un attentat en France est-il forcément religieux quand un attentat aux USA est toujours l’objet d’un fou isolé ? Pourquoi ne pas se poser la question du discours de la haine quand c’est un chrétien qui tire sur des noirs ?

     6

    Alerter
  • s // 25.03.2018 à 11h46

    « Je suis bien triste pour vous et tous ceux qui vous approuvent » Voilà le commentaire que j’avais posté il y a une heure ou deux et il a été supprimé. Quand vous publierez, cher ami, des articles de la qualité de ceux de M. Sapir, vous aurez le droit -et encore ! -de vous indigner devant quelques coquilles, mais là franchement…
    Je ne comprends pas en quoi ces quelques mots peuvent choquer la modération.

     1

    Alerter
  • felli bernard // 25.03.2018 à 11h46

    article intéréssant, mais qui me parait incomplet, les actes de christianophobie ne fiigurent pas dans votre tableau 1 , pas plus que l’attentat de Notre Dame de Rouvray où un prétre catholique de 80 ans est lâchement assassiné en plein office. La laîcité dont vous faite référence ,je la partage mais de passer les actes quotidiens contre la chrétienté en pertes et profits vous les faites passer comme secondaires .JE LIS PRESQUE TOUT VOS VOS ARTICLES,et suis choqué que vous ayez omis de citer la gravité de ces actes quotidiens. Inutile de dire que le fait que vous n’ayez pas juger nécessaire d’écrire quelques lignes . me permet de vous lire à l’avenir avec plus de réserve.
    CORDIALEMENT;

     15

    Alerter
    • ALM // 26.03.2018 à 08h10

      Idem, Hallucinant.
      J’espère sincèrement qu’il s’agit d’une simple étourderie, parce que passer les actes christianophobes à l’as, c’est juste écoeurant.

       2

      Alerter
    • christian gedeon // 27.03.2018 à 09h57

      J’allais dire,ce ne sont que des chrétiens quoi ! C’est malheureusement ce que donne à penser cette omission de Sapir,qui n’est qu’une omission de plus,en vérité,dans ce domaine.Il y a une omerta sur les crimes visant les chrétiens que ce soit en Europe ou dans le reste du monde,c’est un fait avéré.Politiquement correct? Autocensure? haine du christianisme? ou pire encore,la trouille,une vraie trouille…Quoi qu’il en soit,les faits sont là. Et pas ailleurs.

       1

      Alerter
  • Toubib53 // 25.03.2018 à 11h53

    “Un attentat de trop”
    Et ce n’est pas le dernier …
    Quand nous agressons des pays qui ne nous ont jamais agressés Irak, Libye, Syrie,Afghanistan, Yémen nos politiques savent, dès le départ, que la réponse à nos agressions seront les attentats sur notre sol.
    Nous obéissons comme des caniches bien dressés aux faucons US qui ont décidé de se débarrasser des dictateurs sanguinaires …. en fait qui possèdent pétrole ou gaz …. alors que les mêmes faucons US s’accommodent très bien de “démocrates” comme Erdogan et les dictatures asiatiques Kirghizistan, Azerbaïdjan … qui massacrent allègrement tout ce qui ressemble à une contestation, tortures … etc…
    Tant que nous persisterons à agresser sans cause réelle nous aurons des attentats sur notre sol … mais il ne faut pas le dire ni l’écrire ce n’est pas politiquement correct …
    Alors les déclarations de Macron, Collomb et autres “responsables politiques”… C’est du pipeau qui relève de fake news

     13

    Alerter
    • Kapimo // 25.03.2018 à 17h20

      Cette explication (ce lien de cause à effet) serait satisfaisante si ceux qui commettent des attentats en Europe ne se présentaient pas comme appartenant aux organisations qu’il est de notoriété publique que nos états forment, financent et utilisent pour agresser lesdits pays. Que je sache, il n’y a jamais eu d’attentat revendiqué par les Houtis du Yemen ou les syriens laics de Syrie (bref les agressés).

       5

      Alerter
    • Kapimo // 25.03.2018 à 18h01

      Par ailleurs, et concernant la psychologie des personnes tel que le terroriste de Carcassone se revendiquant d’un Islam radical, je pense que ce qui joue est:
      – le conflit Israelo-palestinien, qui est un concentré d’humiliation pour les peuples arabes
      – le lavage de cerveau jihadiste organisé par les états du Golfe, qui trouve des relais en France et sur internet.
      Quant au commanditaire réel, difficile à déterminer, mais il y en a forcément un.

       3

      Alerter
  • About // 25.03.2018 à 11h54

    LE TEMPS ,grand ordinateur…
    Saurons nous le prendre en considération ?

     0

    Alerter
    • ledufakademy // 25.03.2018 à 12h12

      hélas non !
      Le temps est la clef de tout.
      Mais on ne sait pas réellement le maîtriser …

       1

      Alerter
  • Brian64 // 25.03.2018 à 12h26

    Jacques Sapir dit dans son article que les chiffres sur les agressions racistes sont à prendre avec des pincettes, derrière il les utilise quand même, c’est risqué…
    J’ai un ami d’origine indienne mais que tout le monde prend pour un musulman. Des agressions il en a subit pas mal et notamment de la part de la police, je crois pas qu’il en ait rapporté une seule, ou peut être la première. Mais après quand on voit les résultats plus que décevant de ces procédures les gens se disent “à quoi bon ?”

     8

    Alerter
  • damien // 25.03.2018 à 13h15

    Une petite devinette à tous :
    “”l’a humanité, le meurtre de sang froid, la tuerie de masse….””

    Connaissez-vous le point commun entre les auteurs des tueries dans les lycées et autres aux USA, et les auteurs des tueries sous revendication “”islamiste”” ?

     3

    Alerter
  • BernArd // 25.03.2018 à 13h41

    “…et ce Président, Emmanuel Macron, s’éloigner chaque jour un peu plus de la notion d’état de droit et de démocratie…”
    et tente de faire passer un article de loi, l’autorisant en cas d’insurrection (Mai 1968 aurait pu être un cas d’insurrection pour ce genre de petit bonhomme…

    Heureusement que certains l’ont lu, vu et ont voté contre :
    https://www.youtube.com/watch?v=cRV5m7YqRw8

     5

    Alerter
  • Fritz // 25.03.2018 à 13h51

    Depuis Merah en mars 2012, tous les “islamistes” auteurs de tueries en France ont été eux-mêmes tués par les forces de l’ordre. Je trouve que c’est une manière simple et correcte d’administrer la peine capitale, abolie en 1981.

    Elle se fait sans délais inutiles, sans dépenses superflues, et elle respecte la dignité de l’adversaire, qui peut ainsi mourir en combattant (comme les frères Kouachi) au lieu d’être allongé sur la bascule de la Veuve.

     5

    Alerter
    • Kapimo // 25.03.2018 à 17h17

      Le fait que les auteurs d’attentats soient systématiquement tués n’est pas une bonne chose. Ainsi, il n’y a jamais de jugement et d’enquête approfondie pour déterminer les commanditaires, ce qui ne permet pas de lever les doutes sur d’éventuelles manipulations. Pourtant, l’histoire démontre qu’il y a toujours des états derrière les attentats (et ne venez pas me dire que l’EI ou Al Quaeda sont des états ou des organisations autonomes).

       14

      Alerter
      • Fritz // 25.03.2018 à 17h28

        Ces enquêtes se perdraient dans un dédale. Notre système judiciaire est devenu opaque et inefficace, notamment par excès de sophistication. Ainsi, le principe de la présomption innocence, qui était une fiction bien intentionnée, est devenu une astuce pour protéger les criminels.

        D’autre part, les djihadistes feraient l’objet d’une justice d’exception (“anti-terroriste”) qui ne m’inspire pas confiance. Lors des procès d’Yvan Colonna, cette justice-là a refusé de prendre en compte le témoignage précis de la jeune femme qui avait vu de près l’assassin du préfet – car elle était formelle, “ce n’était pas Yvan Colonna”.

         6

        Alerter
        • Kapimo // 25.03.2018 à 17h55

          Donc il ne faut pas d’enquete car les enquetes n’aboutiraient pas, ou aboutiraient à des contre-vérités? Droles d’affirmations à priori. Moi, je pense que du “dédale” que vous décrivez, pourraient surgir des informations très intéressantes, quel que soit le prononcé du jugement final.

           8

          Alerter
          • Fritz // 25.03.2018 à 22h20

            Peut-être. En attendant, Radouane Lakdim a tout du “loup solitaire”, sans connexion avec un État commanditaire. Et justice a été faite.

            Avez-vous conscience que votre affirmation, “l’histoire démontre qu’il y a toujours des États derrière les attentats”, est le prétexte qui a embrasé l’Europe en 1914 ? L’ultimatum autrichien à la Serbie, 25 jours après un attentat commis par des ressortissants bosniaques…

             2

            Alerter
  • Marc Michel Bouchard // 25.03.2018 à 14h26

    Personne, à part deux trois personnes sur cette tribune ne s’interroge pourquoi ces jeunes terroristes en s’en prenant à des civils et non qu’à des représentants de l’autorité d’État, ce qui n’est pas rien, se sentent viscéralement solidaire de syriens avant leur pays, la France. Et qui sont ces syriens qui retiennent l’attention de ces islamistes. Ce ne sont pas les civils syriens qui cohabitent sous Assad dans la paix entre confessions chrétiennes, musulmanes avant la guerre d’agression contre le pays. Ce sont les djihadistes en guerre contre la république de Syrie qui intéresse les terroristes en France. Quoi qu’on pense du régime de Assad qu’il faut voir dans toute son contexte. Ce sont les islamistes par la guerre et par le totalitarisme destructeur qui ont ravagés la Syrie avant qu’ils ne perdent. Le salafisme est une idéologie qui dépasse la sale guerre américaine en Orient comme cause, qui entend détenir la vérité sur la vie humaine sans notion de progressisme.

     9

    Alerter
    • ledufakademy // 25.03.2018 à 18h56

      Assez d’accord avec le debut de ton texte Marc Michel, j’ai toujours posé cette question, mais personne ne réponds pourtant ici on a tous lus les réseaux gladios (etc.)…
      Alors quand il y a un attentat (toujours contre la masse bien sure comme tu le soulignes …) je n’ai aucune émotion, je reste froid, concentré sur les faits et l’environnement géopolitique du moment : je sais qu’à chaque fois le gars sera tué, jamais jugé, qu’on ne cherchera pas les commanditaires, que ce sera un “musulman”, qu’il criera allah akbar, que ce sera un paumé ou délinquant etc (vous connaissez la suite)
      Je me concentre donc sur les impacts géostratégique et politique du fait : là , à chaque fois je suis effrayé.
      [modéré]

       5

      Alerter
  • moshedayan // 25.03.2018 à 15h29

    Hypothèse de travail ;
    Etudiez le Kosovo, du XVIIe au XIXe siècles, puis des années 1945-1980, économie et démographie, équilibres ou “mitages des zones ethnico-religieuses sous l’administration ottomane”. Et vous aurez peut-être une réponse aux projets des islamistes radicaux et aux “compromis possibles” des élites européennes de l’UE (la Commission de Bruxelles a déjà étudié les évolutions futures en Europe et cette notion de “mitages” non-euro-chrétiens).
    Cela est inquiétant.
    ps. Bravo à l’Europe de l’UE pour le refus de l’arrêt de l’heure d’été !

     4

    Alerter
  • Spectre // 25.03.2018 à 17h33

    Quelques remarques :

    – Lorsque Sapir dit qu’il n’y a pas d’islamophobie mais des actes ou sentiments antimusulmans, il joue littéralement sur les mots. La définition d’islamophobie n’est pas “peur de l’islam” ou “critique de la religion musulmane” mais la forme spécifique de racisme frappant les musulmans à partir de leur religion, de même que l’antisémitisme provient initialement d’une racialisation à partir de la religion juive (n’importe quelle différence peut faire l’objet d’un processus de racialisation). Si vous me répondez que “l’islam n’est pas une race,” je vous rétorquerais qu’être Noir ou Juif non plus.

    – Je ne vois vraiment pas l’intérêt d’opposer sans cesse les statistiques sur les actes antisémites et islamophobes, comme s’il fallait absolument mettre en concurrence les différentes formes de racismes, qui sont toutes abjectes par principe. De plus, dans tous les cas, l’écrasante majorité des actes racistes ne sont PAS pris en compte. Enfin, j’aimerais savoir comment sont collectées ces statistiques puisque les statistiques ethniques sont censées être interdites dans la plupart des cas ?

    – Qu’il y ait du racisme anti-musulman n’empêche en rien de lutter contre les fanatiques se revendiquant de l’islam !

     8

    Alerter
  • Spectre // 25.03.2018 à 17h50

    Oh, et concernant la fermeture des mosquées… On ne peut pas fermer la mosquée Google.

     5

    Alerter
  • Libor // 25.03.2018 à 18h23

    Remettons les choses à leur place.
    Mortalité en France (Wikipédia)
    – Cancers 147 500
    – Maladies Cardio vasculaires 140 000
    – Drogues (tabagisme, alcool, overdoses….) 94 000
    – Obésité 55 000
    – Diabète 32 156
    – Maladies infectieuses 25 600
    – Accident Domestiques 16 500
    – Pneumopathie 16 000
    – Suicides 12 900
    – Accident de la route 4800
    – Accident du travail 1330
    – Homicides 743 dont violences conjugales 224

    Je ne dis pas que l’on ne doit pas traiter le terrorisme mais il y a bien d’autres priorités; que faire de plus à part des mesures liberticides ou autoritaires proposées qui risquent surtout d’exacerber le repli communautaire? Les politiques se servent du terrorisme pour cacher sous le tapis les autres problèmes, en premier lieu l’étouffement du système de santé et l’abandon des gardes fous contre les industriels (produit trop sucrés, trop salés, trop transformés, nano technologie, perturbateurs endocriniens….). On ferait mieux de se mobiliser pour ça, ça sauvera beaucoup plus de vie.

     16

    Alerter
    • Nadine // 25.03.2018 à 18h41

      On ne virera pas la mortalité par les maladies dues à la pollution, les suicides, les drogues, etc, sans changer profondément de système. Et donc les attentats non plus.
      C’est vrai qu’on peut se mobiliser pour l’aménager. Mais pour l’heur, ce n’est pas gagné.
      On oublie aussi un élément dans toute cette querelle que je trouve un tantinet mal venue, car elle démontre au fond que nos gouvernants ont raison d’utiliser la peur et de diriger la colère ailleurs.
      C’est le retour programmé des nationalismes, des religions, des fausses croyances, qui ne fait le bonheur que des capitalistes.
      Ah, l’athéisme ! il a encore du bon.

       1

      Alerter
      • RD // 27.03.2018 à 00h51

        “C’est le retour programmé des nationalismes, des religions, des fausses croyances, qui ne fait le bonheur que des capitalistes.” : c’est le retour de la ruse de la Raison semble-t-il.
        C’est marrant mais le capitalisme depuis maintenant 2à 3 siècles à tendance à détruire toute son antériorité et il aurait désormais intérêt à changer de stratégie ?
        Concernant les fausses croyances, moi j’en connais beaucoup d’autres comme l’argent qui serait un simple outil ou encore le mythe de la politique ou de la démocratie qui n’a que trop vécu.

         0

        Alerter
    • JBB // 25.03.2018 à 23h15

      En partant de vôtre principe: les violences conjugales rien à battre, les homicides non plus, les accidents du travail pareil…

       0

      Alerter
      • Nadine // 27.03.2018 à 01h13

        à JBB :
        Je me répète : ” … la mortalité par les maladies dues à la pollution, les suicides, les drogues, etc, …” Désolée pour le “etc”, mais j’ai tenté de faire court ! Evidemment que les causes que vous citez font partie de ce triste lot ! Et si je vous lis bien, vous en oubliez aussi…
        Réponse qui ne prête pas à polémique. Je répondais à Libor.

        A propos, je me répète aussi : “…dans toute cette querelle que je trouve un tantinet mal venue…” car il me semble vous employez un ton quelque peu cinglant. Juste une courte vue sur ce que je peux penser. Tranquille ! comme on dit dans le S-O, prenez le temps de lire…

         0

        Alerter
    • christian gedeon // 27.03.2018 à 10h04

      Alors çà,c’est un summum..je ne pense pas que çà appelle d’autres commentaires. On hésite entre rire et pleurer,tant c’est stupéfiant.

       0

      Alerter
  • Toff de Aix // 25.03.2018 à 18h26

    M sapir désolé mais sur ce coup vous vous plantez, et je ne suis pas le seul à le penser on dirait.

    Interdisez tout ce que vous voulez, si vous continuez une politique antisociale, favorisant le chômage (armée de réserve bien pratique pour le capital et son représentant en chef, le petit manu), vous n’arriverez qu’à pousser encore plus de gens dans les bras des islamistes et autres salafistes.

    C’est la misère économique et sociale, mais aussi l’absence de perspectives, de projet Humaniste et redonnant foi en la vie, qui pousse des jeunes français dans les bras du terrorisme.

    Car oui, la majorité des terroristes ayant frappé ici depuis quelques années, sont tous français, malgré leur nom et leurs origines évidentes.

    Quand les décideurs comprendront que les gens ont besoin de plus d’idéal qu’un pillage routinier des ressources de la planète comme projet de société (la “consommation” quoi), alors peut-être que les gens de ce pays reprendront goût à la vie et aux autres.

    Nous n’en prenons certainement pas le chemin, c’est sûr.

     13

    Alerter
    • un citoyen // 26.03.2018 à 09h11

      C’est justement parce-que la misère économique et sociale est l’une des causes (*) de la motivation de passer dans le “côté obscur”, qu’il convient de limiter les actions des corpuscules radicaux qui profitent de ce fait et cherchent à l’amplifier. Sinon, c’est comme ajouter de l’huile sur le feu.
      Sinon, agir contre la misère économique et sociale, je suis d’accord que cela permettrait de faciliter la résolution du problème mais pensez-vous que l’on soit en mesure de le faire actuellement ? (et encore, cela pourrait être seulement en partie si on veut être réaliste, étant donné qu’il y a eu des jeunes parmi les classes bourgeoises qui se sont radicalisés)

      (*) Il y en a d’autres au niveau identitaire.

       0

      Alerter
  • Brigitte // 25.03.2018 à 19h22

    Que dire de plus….
    La France vend des armes à l’Arabie Saoudite qui tuent des civils au Yemen en ce moment. Quatre français, des milliers de yéménites, c’est vrai mais faut-il compter les morts pour établir une échelle des valeurs?
    Un mort est toujours un mort de trop surtout quand on aurait pu l’éviter.
    A ce sujet, la déclaration télévisée du ministre de l’intérieur a été un concentré d’infox. Le seul élément positif dans ce drame c’est qu’il discrédite le gouvernement à un moment où il ne s’y attendait pas.
    J’espère que certains sauront ouvrir la faille.
    Petit à petit, les actes criminels islamistes diffusent sur notre territoire, d’abord dans la capitale, ensuite dans les grands centres urbains pour toucher maintenant la périphérie du territoire. C’est nouveau. Je pense que cela n’a pas échappé aux français et j’espère que cela va les faire réagir, enfin.

     7

    Alerter
  • Jeffke BLK // 25.03.2018 à 19h45

    “Interdiction des organisations appelant au non-respect des règles constitutionnelles, et en particulier aux règles d’égalité entre hommes et femmes. Cela concerne les organisations dites « culturelles » mais qui sont en réalité cultuelles d’obédience salafiste ou wahhabite mais aussi certaines associations liées aux frères musulmans.”

    Tout à faire d’accord avec ça (et avec les autres propositions d’ailleurs), mais ces interdictions doivent aussi intégrer toutes les organisations de ce type, de toutes obédiences religieuses, inclues les assos anti IVG et autres extrémises catholiques qui nient la liberté des femmes à disposer d’elles mêmes. Les interdictions de signes ostentatoires devront donc aussi concerner les autres religions, dont la religion juive par exemple.

     1

    Alerter
  • Louis // 25.03.2018 à 20h46

    Malheureusement mon cher Jacques il faudra largement plus de sang que cela pour que les français se réveillent.

    On se revoit en 2022 à l’élection de “insérez ici le nom du futur candidat mondialiste protégé par les médias et les banques”.

    ps : je vous trouve d’ailleurs bien silencieux sur les actes antichrétiens qui eux sont légions chaque année et sur lesquels nos médias ne reviennent absolument jamais.

     6

    Alerter
  • .JACQUE BATAILLE // 25.03.2018 à 22h04

    Monsieur Sapir, cette fois ci, vous vous attaquez à une communauté marginale, désorganisée, sous representée politiquement et économiquement qui subit les reproches,les réprimandes et les brimades des extrêmes mais pas qu eux. Si je remplaçais dans votre dernier paragraphe le terme musulman par juif , vous tomberiez sous la loi de l antisémitisme. Voyons voir: Le mythe de la judeoophobie

    Cette volonté de ne rien faire, de ne pas prendre les mesures qui s’imposent, elle est justifiée au nom du risque de « stigmatisation » d’une minorité, la minorité pratiquant la religion JUIVE. On parle alors de JUDEOphobie, mais ceci est un mythe. Car, toute religion peut être contestée et détestée. En réalité, le véritable problème serait la montée d’actes « antiSEMITE ». Que ce risque puisse potentiellement exister est une réalité qu’il ne faut pas nier. Mais, que ce risque existe réellement dans la France d’aujourd’hui et soit dominant est, à tout le moins, une large exagération, voire un demi-mensonge.

     1

    Alerter
  • Louis Robert // 25.03.2018 à 23h04

    Tant que nous refuserons de reconnaître que nos politiques s’avèrent les causes premières et directes de millions d’innocentes victimes musulmanes, nous continuerons de subir le terrorisme musulman en sol français qui s’ensuit.

    Qu’on se le dise et qu’on se le répète, fermer des mosquées, interdire des organisations musulmanes, interdire la propagande musulmane, y compris continuer de tuer des musulmans par millions… ne nous épargnera jamais la prolifération des attentats musulmans en sol français, chacun d’entre eux toujours considéré “de trop”.

    Dans le monde d’aujourd’hui, on ne se libère plus de ses millions de victimes tout simplement en étouffant leurs cris. Surprise: notre barbarie « radicalise »!

     2

    Alerter
    • Fritz // 26.03.2018 à 00h09

      Sidérant. Il vous arrive de lire Sapir, pour parler des “guerres de son camp” ?
      Pauvre Radouane Lakdim, victime du “racisme systémique” d’un pays qui lui a généreusement attribué la nationalité française.
      Et bien sûr, la tuerie de Trèbes est une “fake news”. Les victimes apprécieront.

       0

      Alerter
    • Toutatis // 26.03.2018 à 11h33

      Encore faudrait-il qu’il y ait un rapport entre les assassins qui sévissent en France et nos politiques au Moyen-Orient. Les assassins prolifèrent aussi dans les pays musulmans, contre d’autres musulmans qui ont le tort d’être chiites (ce qui permet l’arnaque consistant à dire que “les principales victimes des islamistes sont des musulmans”). Que je sache les chiites n’ont jamais fait des millions de victimes musulmanes.

       0

      Alerter
      • Louis Robert // 28.03.2018 à 22h19

        Il y a « un rapport entre les assassins qui sévissent en France et nos politiques au Moyen-Orient », mieux, en terres musulmanes. Rapport direct. Refuser de le voir, refuser même d’en parler comme on fait d’un tabou, ne change absolument rien aux faits, comme nous l’avons vu, et comme nous le verrons encore longtemps… puisque nous refusons d’en changer.

         0

        Alerter
  • Ruoma // 25.03.2018 à 23h52

    C’est tout de même inouï de constater qu’il n’est absolument pas question, ni dans l’article, ni parmi les commentaires, du financement de l’islamisme radical par l’Arabie Saoudite pour soutenir et développer le salafisme dans notre pays !
    Et, du fait de notre adhésion à “l’union” €uropéenne et de l’obligation de respecter les articles des traités, notamment l’article 123, le gouvernement est dans l’impossibilité de contrôler ces mouvements de capitaux.
    De même, pour une raison inconnue, l’UE s’est engagée à ce que les pays membres accueillent des flots de migrants / de réfugiés de guerre, auxquels il est aisé de se mêler pour un combattant de Daesh.
    En outre, comme nos “dirigeants” sont les laquais serviles de l’administration américaine, il est exclu que l’on s’oppose en quoi que ce soit aux agissements des Saoudiens, grands alliés de l’Oncle Sam.
    Enfin, comme nous sommes également dans l’OTAN, la France se retrouve “embringuée” dans ces sales guerres illégales en Libye et en Syrie et finit par payer son tribut en matière d’attentats terroristes sur son sol.
    Cette succession inexorable de drames est logique et n’a donc aucune raison de s’interrompre.

     12

    Alerter
  • Silencio // 26.03.2018 à 04h34

    Welkome to the Fake World : Tant que les couches les plus épaisses du Déni humain, n’auront pas craquelé. Toute notre Réalité manigancée sera de trop. L’état normalisé de soumission, est le mode éducatif humain, cultivé en famille. Et il créé cette réalité chaotique, dictatoriale. Nous tuons toute horizontalité, tout sens véritable de l’éducation, dès la naissance. Nous ne mâchons rien, ni aliments, ni mots, ni jugements, viscères avides, Alors les bouches vomissent leur ignorance collectivisée. Les sociétés défendent leurs théories des coïncidences, pendant que l’esprit humain se déchire de complexité. Baver les conventions ou se taire ! Telle est la Loi que l’on se tricote Tous Ensemble. Tout est Non-Sens auto-contrôlé. Mais ce qui restera le plus déroutant pour l’Histoire humaine. Ce sont ces Faits : Que ces tueurs isolés de Daesh (Ecervelés et toxicomanes) n’aient aucune connaissance de l’Islam dont ils se proclament. Mais qu’ils fonctionnent par contre, selon la mathématique précise de la Kabhale…Diablement singulier comme état de fait !

     0

    Alerter
  • fleurda // 26.03.2018 à 10h45

    on peut penser aussi que les actes antimusulmans sont inférieures car les populations musulmanes sont plus regroupées alors que les populations juives sont plus dispersées partout sur le territoire?

     0

    Alerter
    • Toutatis // 26.03.2018 à 11h35

      sauf qu’il y a environ 10 fois moins de juifs que de musulmans en France. Pour juger correctement de ce qui se passe il faudrait donc multiplier par 10 les actes anti-juifs.

       1

      Alerter
    • Subotai // 26.03.2018 à 20h26

      Et vous pensez que les musulmans se précipitent dans les instances officielles pour signaler les agressions dont ils sont victimes.
      Vraiment..?
      Hmmm…

       1

      Alerter
  • Hong Xiu Quiang // 26.03.2018 à 14h16

    Plutôt que de discuter sans fin du terrorisme et de ses causes (qui ont tout à voir avec la guerre asymétrique) faisons un bref parallèle.

    A Montpellier des milices PRIVEES ont laissé faire des individus masqués (dont des professeurs de DROIT) armés de lattes cloutées qui tabassaient des étudiant-e-s grévistes. Normal, c’était l’ employeur, le doyen de la fac, qui les commanditait.
    A Trèbes, un représentant de la force PUBLIQUE s’est senti tenu de se sacrifier pour sauver, l’un-e d’entre ses, en quelque sorte, “employeurs anonymes”, in fine: nous.
    Peut-on s’attendre à ce genre de loyauté irrationnelle de la part de mercenaires ? N’est -il pas totalement crétin de l’espérer? Sinon à quel prix commencera leur conscience professionnelle? Qui pourra le payer?

    Pour fini et à méditer, Beltrame, en bon soldat et si on lui en avait donné l’ordre, aurait tiré dans la foule. Il a ici agi sans ordres et sans calcul, faisant preuve d’intelligence humaine. Sa hiérarchie ne lui aurait jamais permis ça.Tant mieux ?

     0

    Alerter
    • Haricophile // 26.03.2018 à 22h10

      S’il y a des ordures dans la police (de plus en plus vu la manière d’embaucher),
      il y a aussi des gens biens. Et dans le doute et sans indice du contraire, je classe quelqu’un qui donne sa vie pour sauver les autres dans la seconde hypothèse. Tous les flics n’ont pas l’uniforme pour remplacer leur conscience. Même si c’est une profession où les ordures ont un pouvoir de nuisance énorme.

       0

      Alerter
  • Subotai // 26.03.2018 à 20h22

    Il y a un truc que je ne comprend pas, c’est pourquoi on persiste à appeler ces types “islamistes”.
    Assassins, criminels, forcenés, timbrés, psychopathes, paumés, nihiliste, etc… serait plus cohérent.
    Des toxicos, des repris de justice, voire des alcooliques et autres délinquances…
    Vous voulez un |terroriste islamique|? regardez le film “The Siege” avec Sami Bouajila, Denzel Washington et Bruce Willis. Sami Bouajila dans le rôle du terroriste, ça c’est un type dangereux.
    A continuer à dire que “c’est la faute aux islamistes”, on fait semblant et je dit bien semblant, d’ignorer que dans le contexte social actuel, les mêmes pétages de plomb s’accommoderaient bien de n’importe qu’elle idéologie à la mode.
    La chasse aux islamistes est une choses, déjà qu’il faudrait regarder plutôt du coté sud du Golfe Persique, désamorcer la rébellion en marche serait plus intelligent, vu que l’épouvantail islamique est de moins en moins convainquant. Mais ce n’est pas la direction semble prendre nos élites dirigeantes…
    Advienne que pourra!

     0

    Alerter
    • grumly // 26.03.2018 à 21h58

      Sur les chaînes d’info en continu, j’ai entendu plusieurs fois parler du “radicalisé” au lieu du “terroriste”. C’est un euphémisme qui me paraît grave aussi, surtout en ce moment où les grévistes sont présentés comme des preneurs d’otages. Bientôt on peut imaginer que le terme “radicalisé” servira à amalgamer beaucoup de monde.

       2

      Alerter
      • Haricophile // 26.03.2018 à 22h20

        On parle aussi de “identitaire” pour les fascistes parce que leur proximité avec la droite “classique” et le soutiens qu’on donne aux néonazi commence a devenir très gênante pour l’image de marque de l’UE et des politiques libéraux en général.

        Ce genre de langage de pute est assez symptomatique du reste et fait partie de la propagande de guerre. un peu comme renverser un gouvernement démocratique pour y placer un dictateur devient “libérer une nation au nom de la démocratie” et bombarder et ravager un pays devient “défendre les droits de l’homme et libérer un peuple”.

         1

        Alerter
      • Nadine // 27.03.2018 à 01h23

        Très juste ! On parle aussi de gauche radicale quand on parle de mouvements ou de partis se situant à peine à la gauche du centre 🙂 On nommait radical une partie du mouvement centriste à une époque…
        Laissons les politologues entretenir la langue de bois.
        Reprenons le sens premier et creusons jusqu’à la racine…

         2

        Alerter
    • christian gedeon // 27.03.2018 à 10h06

      ON ne persiste pas. Ils s’appellent islamistes ,soldats de Daech ou de la Qaïda eux même. Et ils crient Allah Akbar et pas Liberté Egalité Fraternité en assassinat,je crois. Votre remarque est vraiment absconse.

       1

      Alerter
      • Subotai // 27.03.2018 à 19h34

        Oh, n’importe qu’elle idéologie ferait l’affaire si elle était à la mode.
        La radicalisation express, le type qui devient fanatique en quelques jours, c’est bon…
        Et faire flèche de tout bois est avantageux pour toutes les parties en cause. “L’État Islamique”, bon ce qu’il en reste, trouve un tambour, et “l’État* Français” fait l’amplificateur.
        Personne n’a la volonté de calmer le jeu, de faire baisser la pression.
        Jouer le jeu de faire d’un toxicomane repris de justice un fondamentaliste islamique, c’est pour l’État* un moyen de rendre détestables les aspirations religieuses du groupe social ressemblé sous le nom de “Musulman”. Et pour les plus fondamentalistes** de ce Groupe Social une cause d’exaspération qui nourrit encore plus le ressentiment.

        *Je dis l’Etat, parce qu’il n’y a eu aucun changement de politique depuis 3 Président. Donc c’est bien une politique d’Etat.
        **Ce qui n’est ni forcément répréhensible, ni détestable; on trouve des fondamentalistes dans tous les “associations” humaines.

         0

        Alerter
  • Haricophile // 26.03.2018 à 22h04

    Il faut croire que il s’agit d’un sujet sensible. Visiblement les morts non plus ne sont pas égaux entre eux pour que des gens que je ne pensait pas voir ici viennent jusqu’ici envahir le forum avec leur doctrine raciste-sexiste-xénophobe-religieusiste (il manque un mot pour ça ou je l’ai oublié).

    « Heureux ceux qui ont des certitudes, ils n’ont pas besoin de chercher la vérité »

     2

    Alerter
    • Leterrible // 27.03.2018 à 20h00

      Heureusement , certains, en une formule étonnante de complétude, peuvent relever le niveau de réflexion .. et rassembler… :
      Ce jour, J.L.Mélenchon à l’Assemblée :
      ” « Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame a remis le monde humain en ordre, a-t-il dit. Il a assumé la primauté d’un altruisme absolu : celui qui prend pour soi la mort possible de l’autre, illustrant ainsi les valeurs de foi et de philosophie auxquelles il était attaché personnellement. En ce sens, le lieutenant-colonel Beltrame est un héros de la condition humaine.”
      Respect.

       0

      Alerter
  • Frédéric // 29.03.2018 à 20h50

    M. SAPIR,

    je ne suis pas l’ami de la Finance, comme d’autres peuvent l’être, mais il me semble que vous allez trop loin en mélant une certaine inaction des pouvoirs publics contre les islamistes (question délicate et potentiellement explosive) à la question sociale.
    J’ai toujours lu (souvent avec plaisir) vos analyses et aime à écouter votre voix discordante dans le concert du conformisme béat. On ne peut pas, on ne doit pas insulter l’intelligence surtout quand elle ne pense pas comme vous. C’est là ce que je ne cesserai de dire à vos adversaires en ces temps de pensée unique et de conformation du monde aux desiderata US.
    Mais permettez-moi de vous dire que votre réflexion est sur ce point précis indécente.

    Très cordialement

     0

    Alerter
  • METZGER // 30.03.2018 à 09h01

    Rappelons un des fondamentaux en matière d’anti-terrorisme de notre histoire contemporaine : le 5 septembre 1972 au cours des Jeux Olympiques à Munich, des membres de l’équipe olympique d’Israël ont été pris en otage par des membres de l’organisation palestinienne Septembre noir. Aucune négociation. L’assaut immédiat s’est soldé par onze membres de l’équipe olympique israélienne assassinés et d’un policier ouest-allemand tué. Cinq des huit terroristes ont été tués, les trois autres capturés. Avec plusieurs décennies de calme sur le front des attentas en Allemagne.
    Ce n’est donc pas le défilé des discours de psycho-thanatopracteurs qui va mettre fin au massacre, mais bien, un instrument statistique ethnique et religieux, une plus grande liberté d’action des forces de l’ordre avec un pourcentage de bavure acceptée, Et l’exigence de l’allégeance aux lois démocratiques de chaque islamiste, car l’islam est un système politique avant d’être une religion.

     0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications